France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Ian Nepomniachtchi et Ding Liren (4) par DocteurPipo le  [Aller à la fin] | Actualités |
Suite et fin !


Bon allez, je me jette à l’eau et parie pour Ding sur le départage.
Je suppose que Nepo est un peu favori, car il a dominé le match (et est sans doute un peu meilleur en cas de blitz)mais il a raté tellement d’occasions que j’ai du mal à l’imaginer gagner en fonction d’une logique “sportive “.


kieran, le
Je pense que contrairement à Ding, Nepo doit avoir une pression extra sportive importante. Contre Magnus, sa fédération lui avait fait un cadeau empoisonné avec Karjakin et cette année les déclarations de Filatov ne doivent pas aider.


Franchement je pense qu'il n'y a pas de favoris pour ces parties rapides de départage ..
La différence ne se fera pas en fonction des qualités et capacités des deux joueurs à jouer vite et bien en rapides , on sait qu'ils sont tous deux excellents ....

Mais ce sera bel et bien le joueur le moins fatigué physiquement par le match, qui aura passé une bonne nuit de repos et de sommeil et a qui il restera encore de l,énergie nerveuse , qui prendra l'avantage , en restant lucide sur l'échiquier !!

Je pense même que tous les GMI commentateurs frais et en pleine forme Anand, Caruana, Dubov, Giri , Nakamura, Fressinet, etc. Seraient favoris face aux 2 finalistes épuisés ...


Chemtov, le
Pour moi, match nul 7 à 7 = titre partagé. Pour les disciplines du rapide et du blitz, il y a déjà des compétitions et des titres. Autres cadences, fondamentalement différentes, autres jeux, autres titres.


Bibifoc, le
Ou départage à la roulette , Smyslov-Hubner 1983 velden 1/4 candidats match 7-7


Renan, le
Bon j'avais pronostiqué 2-2 ,victoire de Ding aux départages...c'est vrai que designer le champion du monde sur du rapide ou du blitz, c’est autre chose. 14 parties c'était un peu court?...

Domi77; personne n’à trouvé le bon pronostique, tu ne te débarrasseras pas de te revues....


Musashi, le
Je mise un rouble sur Népo. Mais c'est parce qu'il faut que qqn soit sacré aujourd'hui.


Renan, le
Domi77;
personne n’a trouvé le bon pronostique, tu ne te débarrasseras pas de tes revues....


atha, le
@chemtov, pas de victoire en partie classique, le titre va au champion en titre donc Carlsen 😅


@ Chemtov

Rien à voir avec Nepo et Ding. Lors de ton Open en juillet dans la noucelle salle, il va y avoir une salle d'analyse ? Je demande cela car j'envisage de venir avec quelques jeunes ...
Merci pour ton retour


Orouet, le
@Chemtov

2 champions du monde ou aucun ?


Outre Carlsen, qui perd son titre aujourd’hui, il est un autre titre officieux, celui-là qui va tomber. C’est celui du plus faible champion de l’histoire, qui, selon les historiens appartenait à Euwe, le Hollandais, champion dans les années 30. Le grand Max a tout de même été à un certain moment, le meilleur joueur du monde, devant Alékhine et Capablanca.
À moins d’une retraite imprévue du champion norvégien, cela ne sera pas le cas du vainqueur des tie-break du jour.


Chemtov, le
@Crepuscule : Il y aura non seulement une salle d'analyse (digne de ce nom), mais il y aura aussi un entraîneur gratuit pour les joueurs de l'open C qui voudraient analyser leurs parties. Un petit plus pour les participants.
@Orouet : 2 bien sûr.


Domi77, le
@Renan
😉
Si quelqu'un est sur le secteur 77 Nord je peux lui donner gracieusement.
Rappel :
150 problèmes d'échecs de Camil Seneca
Les coups de maitre aux échecs Bent Larsen
Noviv Sad 1990 FTACNIK (que les parties sans commentaires)
Top echecs, revue des grands tournosi internationaux N°2 et N°9
Mes parties favorites de Fisher,Spassky, Kortchnoi et Larsen de Paul Keres (Neuf)

@Chemtov
Logique imparable : Si le titre se joue en blitz alors ce n'est plus le même titre.

@DrPipo
Euwe avait aussi le mérite de publier des ouvrages.
Je regrette que les top players ne nous fassent pas partager leur vision du jeu et leur expérience.



C'est parti !
d4 Cf6
Cf3 d5
c3 c5
...
On suit une partie Rapport, R. (2735) Shankland, S. (2731) de 2019

J'aime la prise en ç5 qui valide c3 et g3/Fg2 pour garder la tension.
C'est bien vu de la part de l'équipe de Ding


Domi77, le
Oh purée !
26.Txc7 Cf3+!




@ Chemtov : Super !


Magnifique partie, les rapides sont vraiment à suivre sans commentaire, ni ordinateur, parce qu’il y a des finesse tactiques trouvées instantanément qui valent le détour, et qui perdent tout intérêt si elles ont été anticipées par les machines ou un fort gm.


Renan, le
Petite subtilité ; Nepo a 2 fois les blancs dans les départages...


Domi77, le
Exclu : L'équipe de Ding lit France echecs !
Domi77, le 28/04/2023 à 17h43 (fil précédent)
Je mise une pièce sur 1.Cf3 et une demi-pièce sur 2.g3


Renan, le
Finalement Nepo n’a pas 2 fois les Blancs...
Magnifique Domi77, tu as regagné tes livre et revues!


vampyr, le
@DocteurPipo:
Considérer que Ding ou Nepo sera le plus faible champion du monde de l'histoire, c'est un manque de respect et une méconnaissance de l'histoire.


Domi77, le
@Renan
🤣😂😂


Max Euwe a été avant guerre un vrai champion du monde et certainement pas un champion au rabais même s'il était un amateur et pas un professionnel comme Alekhine ou Capablanca!
Son premier match contre Alekhine en 1935, est phénoménal et démontre sa classe mondiale et son immense talent.

et Je suis loin d'être convaincu que Max Euwe ait quelque chose à envier dans les échecs aux champions du monde Fide plus récents Ponomariov ou Kasimdjhanov ...

Max Euwe massacrerait aujourd'hui certainement tous les intervenants du forum france-Echecs en simultanée ....


Ca c'est pas dur , France Echecs c'est un Ephad ...:))
Ok je sors ...:))


Renan, le
DING champion du monde au departage, magnifique !!!
Dernière partie extraordinaire des deux joueurs !!!...


Domi77, le
En direct sur youtube c'était impressionant.
Ding était ko, la tête dans la main et Népo groggy s'est levé de l'échiquier en titubant.


Déçu pour Nepo.
Mais bravo Ding !


Quel match extraordinaire entre ces deux champions !!
ils ont tous les deux joué les 4 dernières parties de départage à fond, en se rendant coup sur coup sur l'échiquier, dans des parties extraordinaires à suivre pour les spectateurs, avec des coups surprenants, risqués courageux, et impossible à calculer pour le commun des mortels !

DING Champion du Monde !! BRAVO à lui ! un grand champion qui le mérite amplement !!


Renan, le
Bon Domi,
J'avais trouvé Ding champion du monde aux départages après un score de 2-2 : j’avais faux c'était 4-4 !


Domi77, le
@Renan
C'était pas loin !


Domi77, le
Je suis parti une heure et je m'attendais à voir plein de messages sur le forum et je m'aperçois qu'il n'en est rien.
Quelle tristesse alors qu'un vènement assez extraordinaire vient de se conclure.
"Est-ce ainsi que les hommes vivent ?" Et leurs baisers au loin les suivent...

Sinon sur EE on peut lire de Ding Liren : « J'ai commencé à jouer aux échecs à quatre ans et j'ai passé 26 ans à jouer et à analyser. J'ai essayé d'améliorer mes capacités de différentes manières et en utilisant différentes méthodes. Je pense que j'ai presque tout fait. Parfois, il y a tournois où vous n'êtes pas heureux. Parfois, j'ai du mal à trouver d'autres passe-temps pour être heureux, mais j'essayais d'apprendre des meilleurs. Ce match est le reflet le plus profond de mon âme. »

C'est magnifique. Et quel travail il faut accomplir pour arriver au sommet !!


atms, le
@Domi77 : c'est souvent comme ça. Les gens parlent quand ils ont quelque chose à dire.
Un petit débat sans grand intérêt amènera plus de commentaires qu'une victoire à saluer.

Saluons donc Ding !


Renan, le
Là où je rejoins Domi77, c'est que des forts joueurs (il y en a quelques uns sur FE) devraient plus en parler,analyser les différentes parties (celles du départage aussi)...
Cela se fera peut être plus tard, à froid!
Un chinois est devenu champion du monde d’échecs, c'est une bascule quand même, un moment particulier qui en appelle d’autres?


Franxis, le
Ding est un valeureux champion du monde , pas épargné depuis trois ans par le covid , les quarantaines , l'absence de visa ,l'absence de soutien de sa fédération et de son pays . Le nombre de GMI chinois qu'il a du rencontrer pour se qualifier ; Il est arrivé pas très bien préparé , déprimé , il a changé d'hôtel car il se sentait mal à l'aise puis est revenu. Ses secondants semblent être Richard RAPPORT et son père! Il est simple et modeste. Chapeau l'artiste !


Renan, le
Domi77,
DING; "Les mains d’or!".
Dimanche ensoleillé avec Ding champion du monde ! (et victoire de Lorient 😄).


J'ai été surpris de voir que Richard Rapport était un des secondant de Ding Liren, car ils ne vivent pas sur le même continent ...
mais de nos jours l'internet permet de telles collaborations de travail à distance.

Ceci dit, je viens de regarder la liste des meilleurs GMI, et la chine dispose de 4 GMI relativement jeunes dans le top mondial, Ding Liren a donc pu sans doute s'entourer de bons soutiens en Chine, sans même parler des jeunes joueurs quasi inconnus qui ont brillé aux Olympiades dernièrement. :

Rang mondial Fide, nom, classement elo
3 Ding, Liren 2789
20 Yu, Yangyi 2729
26 Wang, Hao 2722
27 Wei, Yi 2722


Domi77, le
Pour ceux qui ne l'auraient pas vu en direct live, les derniers instants de la partie décisive


voici un extrait d'article tiré de chessbase , traduit en français, qui rappelle bien à quel point le parcours de Ding Liren jusqu'à la couronne mondiale a été un véritable voyage absolument extraordinaire et au combien méritant !

Un voyage miraculeux

une citation d’Anand décrit bien à quel point il était peu probable que Ding atteigne même ce stade du cycle du Championnat du Monde.
L’Indien a écrit :
Il était littéralement le participant de dernière minute de l’étape des candidats, et ce fut un voyage miraculeux jusqu’au bout!

Ding, à 30 ans, est devenu le premier champion du monde d’échecs chinois.

Avant la troisième semaine du 22 mars, il n’était même pas qualifié pour jouer le tournoi des candidats. Une série d’événements improbables a dû avoir lieu pour qu’il atteigne le sommet échiquéen.

Voici la chronologie :

Juillet-août 2021 : Ding ne peut pas se rendre à la Coupe du monde à Khanty Mansiysk en raison des restrictions de voyage strictes imposées par la Chine à cause du Covid-19.


Février-avril 2022 : Ding ne peut pas participer à la série de 3 tournois du Grand Prix FIDE à Berlin / Belgrade en raison des restrictions de voyage strictes imposées par la Chine à cause du Covid-19.


Mars 2022 : La commission d’éthique de la FIDE impose une suspension de six mois à Sergey Karjakin, qui avait obtenu une place dans les candidats.


Avril 2022 : Ding joue 28 parties classiques classés en un peu plus d’un mois (tous en Chine) pour répondre à l’exigence de la FIDE de jouer 30 parties classées ou plus dans une année pour pouvoir jouer dans les candidats en fonction de la note moyenne du joueur.
Il n’avait pas été en mesure de jouer suffisamment de matchs classés en raison des restrictions de voyage de la Chine.

5 juillet 2022 : Ding décroche la deuxième place du tournoi des candidats après avoir remporté une victoire en finale contre Hikaru Nakamura. Nakamura est entré dans la ronde à la deuxième place; Ding l’a devancé au classement.


21 juillet 2022: Magnus Carlsen annonce qu’il ne défendra pas son titre de champion du monde. Selon le règlement, Ding, en tant que finaliste des candidats, se qualifie pour le match.


Quel Extraordinaire Destin pour le sympathique Ding Liren !


Kramnik félicite Ding Liren , avec un message amusant :

diagramme de la 4 eme partie de départage

46...Rg6!? is played by Ding Liren just when Tania and Caruana were explaining why Ding would never play it!

#NepoDing

Il est vrai que voir Ding Liren clouer volontairement sa propre tour pour éviter la partie nulle et prolonger la partie pour devenir ensuite champion du monde restera un moment historique de ce match !!


Reyes, le
Magnus Carlsen au sujet du 46...♖g6 de Ding Liren dans la quatrième partie rapide de départage :
« Un auto-clouage pour l'immortalité. Félicitations Ding !! »

https://www.europe-echecs.com/art/championnat-du-monde-d-echecs-2023-8991.html


Tout le monde sur le forum ne connait peut-être pas Daniel King.

Ce GMI anglais anime depuis une dizaine d'années un site passionnant, sur lequel il analyse et explique pour tous les amateurs les grandes parties d'échecs mondiales.

certes c'est en anglais, mais Daniel King semble venir de la BBC !! il parle lentement, il articule bien, ce qui fait que je peux tout comprendre malgré mon niveau modeste en anglais !

voici le lien de sa chaine video youtube , où vous pourrez voir un résumé d'environ 30 min des parties de ce championnat du monde historique entre Ding Liren et Yian Nepomniatchi.

https://www.youtube.com/user/PowerPlayChess


Un grand Merci au site internet EUROPE ECHECS pour le suivi des parties, avec les analyses et les commentaires passionnants chaque jour !

je ne pouvais pas suivre les parties en direct , et chaque soir EE me faisait revivre les parties de manière passionnantes !

j'attends avec impatience la sortie du prochain numéro du magazine en kiosque !!!


Renan, le
Merci Domi pour cet extrait qui montre bien que Nepo est dégoûté d’avoir perdu et que les nerfs de Ding s’effondre (dans le bon sens), il est presque surpris de sa victoire...tout en retenue de la part des 2 joueurs en tout cas!

@Tc, le numéro d’EE est déjà sorti (Mai 2023),tu devras attendre celui de Juin 2023...


Julo62, le
Bravo à Ding!

(Et Népo, 1er finaliste malheureux contre 2 champions différents ?)


@Julo62, Anand finaliste malheureux avant lui (Kasparov et Carlsen), Botvinnik aussi (Smyslov, Tal et Petrossian)... :)


Reyes, le
Quand le destin s'en mêle

Suite à l'exclusion de Sergey Karjakin, sanctionné par la Commission d'éthique et de discipline de la FIDE après ses déclarations sur la guerre en Ukraine, il restait une place à décrocher pour le Tournoi des Candidats. Attribuée par le classement Elo, elle devait logiquement revenir à Ding Liren, n°3 mondial en mars 2022. Mais le Chinois n'avait joué que 4 parties officielles depuis juin 2021 : insuffisant, car la FIDE exige d'avoir disputé au minimum 30 parties ! Loin d'être résigné, Ding Liren a relevé le défi, et avec l'aide de la Fédération chinoise il s'est lancé dans un sprint pour jouer assez de parties avant la publication du classement Elo de mai.

Dans la dernière partie du Tournoi des Candidats, Hikaru Nakamura renonce à répéter la position et s'incline devant Ding Liren, qui termine deuxième derrière Ian Nepomniachtchi. Le Champion du monde, Magnus Carlsen, attend la fin du tournoi pour annoncer qu'il refuse finalement de défendre son titre, et Ding Liren est donc désigné pour affronter Ian Nepomniachtchi pour le titre mondial !

Mené dès la deuxième partie, le Chinois revient dans la quatrième, avant de s'incliner à nouveau, puis de revenir, puis de s'incliner, puis de revenir encore et de s'incliner dans la septième partie. Il faudra attendre la douzième partie pour voir Ding Liren égaliser !

Vous connaissez maintenant la fin de l'histoire ; trois parties nulles dans des rapides d'un excellent niveau, et enfin la victoire de Ding Liren dans la quatrième ! À n'en point douter, Caïssa était du côté du Chinois depuis le début !

https://www.europe-echecs.com/art/championnat-du-monde-d-echecs-2023-8991.html


On peut chipoter sur le fait que les erreurs commises par ces deux joueurs auraient sans doute été punies sévèrement par Magnus Carlsen. Mais cela paraît déjà un détail au vu de l intensité du combat entre ces deux joueurs et les différentes prises de risques.

On remercierait presque Carlsen de s être retiré !

Félicitations aux deux joueurs qui ont livré un très beau match


@Kouvitch et Julo62
Anand a été champion du monde avant de perdre contre Carlsen et Botvinnik a été champion du monde avant de perdre son titre.
Nepo est le 1er finaliste malheureux contre 2 champions différents sans jamais l'avoir été ;-)


Chemtov, le
@VincentNogent : Je suis d'accord. Et je pense que ces comparaisons et références à Carlsen, qu'on peut lire ici où là, n'ont aucun d'intérêt (je me demande d'ailleurs ce qui les motive). En fait, je ne sais pas si Carlsen aurait pu punir les erreurs de Ding, car ces erreurs ne seraient probablement pas arrivées. Nous avons vu un match Ding-Nepo, et pas du tout un match Ding-Carlsen (que Ding aurait préparé et joué différemment).


Julo62, le
@Esoxlucius et Kouvitch

Exact!
(Et merci pour la correction)


Oui, au vu du parcours extra sportif de Ding jusqu'à ce titre et des circonstances qui lui ont permis de se présenter aux Candidats, ce titre est incroyable !
Bon, ensuite il a fait le boulot
(Un peu comme le Danemark champion d'Europe en Foot).
Sportivement, déçu pour Nepo, qui avait terminé devant Ding aux Candidats.
J'espère qu'il se qualifiera aux prochains Candidats, comme l'avait fait Anand après sa défaite en finale, et comme lui-même l'avait fait après sa défaite !


En considérant que ce championnat du monde est particulier (le numéro 1, ne joue pas sans avoir 'perdu' son titre).
Anand, en 1998 perd contre Karpov dans le championnat fide (sans le numéro 1 - qui est encore champion du monde ??)... ce qui ressemble beaucoup, non ?
Anand de 1998 à 2007, avant d'être champion du monde a bien perdu 2 matchs de championnat du monde ;)


Franxis, le
Merci Domi77 ,cette image de DING restera longtemps.


@chemtov c'est vrai la comparaison ne tient pas car on n aurait pas du tout assisté aux mêmes positions dans un match contre Carlsen. Ici les 2 joueurs ont accepté de laisser des parties risquées se produire. Loin du dogme professionnel actuel qui consiste souvent à préférer moins d'avantage pour soi mais aucun contre jeu adverse. Des choix assumés de la part des deux finalistes je dirais !


Domi77, le
@Franxis
Je n'avais pas remarqué quand j'avais vu cette dernière minute du match Ding Liren Is The World Champion mais Ding sert la main 2 fois à Nepo.
La première fois au moment ou Nepo abandonne.
Puis une deuxième fois, quelques secondes après.
Comme si il emergeait d'un brouillard profond et qu'il se rappelait qu'il fallait féliciter son adversaire.


Domi77, le
La cérémonie de cloture vaut le détour.
Un spectacle de cirque ou une amazone tire à l'arc avec ses pieds.
Nepo qui enlève sa médaille tout de suite alors que Ding la garde.
Et tout un apparat assez kitch dans lequel les 2 joueurs étaient très génés.
CLOSING CEREMONY of the 2023 FIDE World Championship Match


@Domi77
J'y vois plutôt une 1ere fois comme après chaque partie, et une 2nde comme pour le féliciter d'être devenu le nouveau champion du monde ?!


Julo62, le
La séquence la plus terrible, sur ces vidéos, c'est dans la 1ere, à partir de la 30e seconde.

Ding joue ...a2
Népo est encore dans l'inertie de la fin de cette partie.
Puis il se rend compte que c'est vraiment fini.
Il tourne la tête, avec un regard incroyable.
Il veut se raccrocher aux pièces, les agrippe, et les fait tomber.
Il joue un dernier coup, Ding répond, et c'est fini.
Il tend la main, n'arrive pas à dépêtrer sa jambe du fauteuil et, enfin, il part.
Ding, dans le gaz, lui retend la main.
Népo rend la poignée sans y être, et enfin, vraiment, il part.

Je ne sais pas combien vaut le prix du temps, mais ces quelques dizaines de secondes-là, pour lui...
Incroyable.


Franxis, le
@julo62 , bien décrit , cette courte vidéo est pathétique , les deux joueurs sont au bout du rouleau.


mazette, le
Pour l'avoir vu en direct, il est vrai que ce 46...Tg6 est incroyable !

Cela a dû être un sacré choc pour Népo : là où il donne l'impression de s'attendre à une nulle par répétition de coups (tout comme les commentaires de Daniil Dubov à ce moment là), il se rend compte que Ding joue pour le gain alors qu'il ne lui reste qu'un peu plus d'une minute contre plus de deux minutes pour Népo.


Chemtov, le
Et Tania Sachdev et Caruana qui expliquent juste avant que Ding ne jouera pas Tg6 ! ''Rg6 is not a move...''

Et ensuite le ''what?'' de Caruana, incrédule, est trop drôle.

Hélas, ce cornichon de Hess qui annonce les évaluations de l'ordi ( plus three!!!) et casse tout suspens.
Quelle plaie, ces types là... (et cet ordi dont on n'a vraiment rien à faire, surtout à ce moment).

La fin est triste et heureuse à la fois... mais bon... c'est souvent comme ça... ( Allez une semaine à un championnat poussin, vous serez blindés. Vous verrez la fin du monde et le ciel s'écrouler sur la tête de joueurs, et de leurs parents surtout, plusieurs fois par jour. )

Ceci dit, on a rarement vu un vainqueur dans cet état là (comme Ding). Un fin psychologue analysant les dernières minutes de cette video pourrait déduire avec certitude que Ding... a perdu le match ! ( Tiens... ce serait un test intéressant à faire passer à certains...)


En revanche à froid, et AVEC les analyses des logiciels, on se demande pourquoi on ne reparle pas
plus haut des vrais coups décisifs dans cette partie : 42...Tg6 n'apporte aucun avantage en dehors de celui de déstabiliser Nepo (et c'est déjà beaucoup). Il joue alors 43.Df5 qui est un chouia moins bon que le logique 43.h4 (réponse 43...h5) et après 43...c4 là, 44.h4? perd. Mais Ding perd l'essentiel de son avantage avec 53...Td6 et quand arrive 58.Fd4, c'est nul... on pouvait croire que Nepo avait vu que le coup Fd4 avait une double fonction, taper sur c3 et g7, et qu'il fallait chercher le perpétuel par 59.Fxg7 mais il n'avait déjà plus la lucidité (après tout il avait déjà fait antérieurement -et avec succès - le coup du bluff ou demi-bluff, là c'était le moment ou jamais...).


Chemtov, le
Cela n'a pas été dit ? Fxg7 ?


Krusti, le
Le moment durant lequel Nepo renverse d'une main maladroite ses pièces est sublime, toute la tragédie grecque en une poignée de secondes.
C'est Créon découvrant l'insoutenable "vérité" (qui n'est pas sur l'échiquier).
Sublime, forcément sublime.


effectivement un moment fort. Très poignant.


@Krusti
Oui, ça fait un peu tragédie des temps modernes (heureusement, ni guerre, ni massacre).
Mais c'est triste et beau à la fois.
P... de jeu !


Chemtov : sur ce fil ("plus haut"), non, je ne vois pas où il en aurait été question.


Domi77, le
@Ulysse
Je crois qu'au moment ou il y a la perpet avec Fg7 ils ont chacun moins d'une minute à la pendule.
Je pense que Nepo l'a vu MAIS n'avait pas le temps de calculer ET SURTOUT il a du lui revenir le bluff (involontaire) de la fausse perpert qu'il avait placé en partie longue à Ding quelques jours avant.
Ça a du le faire douter.


Renan, le
En tout cas émotionnellement pour les 2 joueurs cela a dû être tres fort!...
Beaucoup de stress et d’incertitudes avant le match des 2 côtés, d’où les réaction des joueurs àla fin?.


Chemtov, le
@Ulysse : Effectivement, il semble que beaucoup de gens pensaient que la partie était terminée après Tg6. Perso, je ne l'ai pas vue en directe (j'étais pris par l'analyse d'un autre match au sommet, entre nos deux premières petites poussines...). Et je n'ai donc vu ces commentateurs hystériques que plus tard, en différé (ceux qui empêchaient de réfléchir plus qu'ils n'aidaient, notamment sur Fxg7).

@Domi77: Bon, perso, pour moi, Fd4 voulait dire instantanément Fxg7 ensuite (j'ai cru voir à un moment une idée avec Fxh6 aussi). Bien sûr Nepo avait vu et prévu Fxg7, mais qu'est-ce qui l'a retenu de la faire, ça, il ne nous le dira jamais.
Après tout on parle de jeu en une minute ! Et le perpétuel est probablement impossible à calculer en quelques secondes seulement. Par exemple, avec la dame noire en c2, il ne marche pas (le roi peut descendre jusqu'à d3 et il faut généralement une menace d'enfilade pour empêcher la mise à l'abri).

Concernant la cérémonie, et bien, moi, j'ai bien aimé ! Très intéressant. La langue kazakhe (qui sonne vraiment comme le turc), la video, les danses, les très beaux costumes, le choeur, le chant final, etc... Après les attitudes des joueurs, ça, c'est propre à eux-mêmes. Spassky aurait été ravi et se serait beaucoup amusé, idem pour Tal et Karpov, et peut-être même Fischer et Kasparov. Bon... avec Carlsen, on ne sait jamais.
Mais j'ai surtout trouvé l'attitude de Nepo assez étrange. Pourquoi enlève-t-il sa médaille ?


Meteore, le
59.Fxg7 est vraiment impossible à jouer....c'est incalculable en 30 secondes, d'une part et intuitivement on voit bien que le roi va finir par s'échapper du perpétuel.

59.h5 resserrant les menaces autour du roi noir et interdisant le repli defensif de la dame noire en g6 est beaucoup plus humain et apparemment sauvait la nulle


Chemtov, le
En effet. 59.h5, plus sûr. En revanche, la phrase '' on voit bien que le roi va finir par s'échapper du perpétuel'' n'est pas tout à fait exacte, tournée ainsi. Car le roi n'y échappe pas au perpétuel. Et les deux thèmes, celui de l'enfilade et celui des couloirs en diagonales, sont aussi connus. Quand la dame adverse est au bord, c'est toujours une bonne chose et on peut justement avoir l'intuition que ça va marcher là.

Et puis, s'arrêter sur cette position ou une autre, c'est choisir de raconter une histoire en commençant à l'endroit qui nous arrange (''M'sieur, m'sieur, j'étais gagnant !'' ''Oui, mais deux coups avant ? C'était ton adversaire, non ? '').
Il a du se passer bien d'autres choses dans ces quatre rapides... (comme avant en lent).

Mais bon... ''On n'analyse pas les blitz'' comme disaient les anciens. Un titre gagné (par l'un ou par l'autre) en blitz ou rapide... Bof...
C'est ça de vouloir faire plaisir au public. Panem et circenses...


Bravo pour le "sérendipité", qu'il fallait oser placer...
Krusti aura apprécié certainement.
Pour ma part, je ne connaissais pas .


Chemtov, le
Qui l'a placé ?


Chemtov, le
Tiens... ce mot ne se trouve dans aucun de mes petits (mais néanmoins volumineux) dictionnaires Larousse.


Personne ! Mais il est entré dans le Larousse en 2012 à ce que je lis.


Renan, le
C'est un anglicisme...


@Chemtov : Je l'ai vu sur le compte-rendu d'EE (pour le coup Tg6 !!?), "auto-clouage pour l'immortalité" , dixit Carlsen


Domi77, le
@Chemtov "Qui l'a placé ?"
Ny***at***e*1463, le 01/03/2012 03:03

(sujet Rebuts et réhabilitations )

Merci google avec la recherche [sérendipité site:www.france-echecs.com]

;o)


Julo62, le
Maintenant que le match est terminé, je suis très heureux d'avoir assisté à un énorme duel (dixit Kasparov :"uneven but hard-fought).
Certes, on n'a pas assisté à un duel de précision entre 2 moteurs d'analyse jouant à +3500 élo, mais on a vu 2 Grands-Maîtres, parmi les tous meilleurs de leur génération et parmi les plus impressionnants de ces 4 ou 5 dernières années, se battre résolument (dans un cadre fair-play et serein, ce qui est appréciable aussi).

Le titre avait été laissé vacant, il est à présent la propriété de Ding, jusqu'au XVIIIe!!
Si Carlsen ne retrouve pas de motivation pour ce titre, peut-être assisterons-nous (dans une situation différente et pour des raisons différentes), comme entre 1948 et 1975 à une succession de tenants du titre, ou peut-être un jeune indien ou un jeune ouzbek débutera bientôt un long règne, ou...

En tout cas, le joueur chinois est couronné (et bien couronné!!).
Et c'est appréciable de lire Kasparov et Carlsen qui lui font, sans ambiguïté, une place parmi les géants.

Le Roi n'est pas mort, mais Vive le Roi (L'autre) !!


Bravo à Ding, qui fait un excellent champion du monde et sans doute, en plus d'être l'un des plus forts de l'Histoire des échecs (voir sa séquence d'invincibilité entre août 2017 et novembre 2018), l'un des plus romanesques. Je ne me rappelle pas non plus qu'un match ait été aussi engagé (merci Nepo) et aussi peu dominé par la théorie des ouvertures depuis longtemps.

La 1ère partie de Ding dont je me souvienne s'était jouée à l'Aeroflot à Moscou contre Kamsky, et le moins que l'on puisse dire, s'il faut paraphraser Donald Trump, c'est que ce gars est spécial (https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1606433).


Reyes, le
Une opinion intéressante du plus Français des Kazakhs, le grand maître Murtas Kazhgaleyev :

« Le match s'est avéré passionnant. Si beaucoup ont critiqué la qualité du jeu, je pense que cela a été causé par deux éléments : 1) les ordinateurs sont devenus plus forts, alors que l'homme est resté aussi faible qu'il l'était - en tant qu'humain. 2) le répertoire actuel des ouvertures s'est grandement étendu, et la charge mémorielle a terriblement augmenté. »

Ding Liren, samedi, alors qu'il souffrait dans la quatorzième partie au bord du gouffre : « Je me suis rappelé comment Albert Camus avait développé le concept de résistance. L'idée est que si vous voyez que vous ne pouvez pas gagner, alors il faut faire tout ce qui est en votre pouvoir pour résister. »

Ian Nepomniachtchi : « Mais malgré l'absence d'idées réelles et de préparation approfondie, il a réussi à se battre. Et je dois lui accorder un énorme crédit pour ça. Dans certaines parties il était dans les cordes, mais il a réussi à jouer avec une grande précision. »

https://www.europe-echecs.com/art/championnat-du-monde-d-echecs-2023-8991.html


Zorglub, le
C'est bizarre Reyes mais je n'ai pas la même traduction de Murtas quand je tape sur l'onglet Facebook. Il ne parle pas d'ordinateur mais de smartphone.


Orouet, le
!!
ce match m'a réconcilié avec le (très) haut niveau ;-)


Zorglub, le
Pour une fois, je suis un peu d'accord avec drpipo...pas besoin d'un logiciel à 3600 elo pour s'apercevoir de certaines fautes des 2 champions dont certaines étaient grossières. Un cerveau peut suffire et pas besoin de s'appeler Caruana non plus. Comme l'a dit Népo sur Ding : il s'est bien battu malgré des ouvertures faibles...Reyes qui est sur Facebook pourrait nous copier coller la traduction de Népo mais en substance c'était son Tweet.


Zorglub, le
Pour éviter de me faire tomber dessus, j'ai déclaré à maintes reprises que je trouvais le nombre d'excellents coups impressionnants. D'un point de vue théorie des ouvertures, j'ai beaucoup plus appris avec les match de Carlsen contre Népo et Carlsen Caruana (Carlsen m'a même convaincu que la Svieshnikov était une easy draw).


"D'un point de vue théorie des ouvertures, j'ai beaucoup plus appris avec les match de Carlsen contre Népo et Carlsen Caruana (Carlsen m'a même convaincu que la Svieshnikov était une easy draw)." Est-ce parce que l'équipe de Ding semble, contrairement à ce que l'on pouvait penser, la plus restreinte si l'on considère Carlsen et les autres challengers ?
Est-ce que la FIDE n'a pas tout intérêt à rapprocher encore plus le début du match de la fin des Candidats pour ne pas favoriser un travail exclusif sur et contre le répertoire de Pierre, Paul ou Jacques ?


Julo62, le
Avant le match, je donnais Ding comme favori car je crois que c'est un meilleur joueur que Népo.

Mais la question se posait de savoir si la préparation de Népo (surtout le cumul de travail pour gagner 2 fois les Candidats et pour préparer 2 finales de CdM) lui permettrait d'inverser la tendance.

Finalement, Ding a réussi à faire que les ouvertures ne soient pas aussi déterminantes que d'habitude.

L'écart entre les deux joueurs ne m'a pas semblé fondamental, ils ont chacun eu leurs bonnes et leurs mauvaises parties. Mais, on peut le dire maintenant, Ding, alors qu'il semblait hors du coup au début, a mieux résisté à la pression et à la fatigue.

@Ducouloir
Ça semble mieux que les évènements soient proches, mais ça dépend quand même beaucoup des protagonistes.
Une finale Népo - Caruana n'aurait pas du tout abouti au même match, les 2 auraient poncé quelques lignes largement travaillées.
Les choix de Ding : GDR avec h3, Londres, Colle, et Nimzo "type Saëmish", ça promettait beaucoup d'improvisation, des 2 côtés, sur l'échiquier.
Il aurait pu jouer, sur d4, des choses bien plus conservatrices et/ou essayer de poser des questions sur la Petroff en privilégiant e4.


Chemtov, le
@Zorglub : Heureusement la Svechnikov ''easy draw'' a encore été jouée (volontiers acceptée par les blancs) dans près de 300 parties au-dessus de 2600, depuis 2019.
Même Karkakin a accepté de s'y frotter contre Carlsen. Il l'a d'ailleurs gagnée. Une partie, certes, contenant de nombreuses fautes (pour la machine bien sûr) qui n'a rien à envier à celles de Ding-Nepo.

@Julo62 : Nepo-Caruana aussi a donné dans la Svechnikov, en 2019 (1:0)


Julo62, le
@Chemtov
Oui, je soulignais juste que c'est en grosse partie le choix (ou l’obligation faute de temps et/ou de moyens) de Ding de jouer hors des sentiers balisés qui a permis ce type de match.
On verra pour sa défense de titre dans 2 ans, mais il veut une équipe plus solide et plus nombreuse...

Ça restera peut-être l'histoire de ce seul match sans champion en titre.

On verra :-)


Krusti, le
Le champion chinois convoque un Nobel de littérature français pour illustrer une des phases de sa conquête.
Dans mes bras DING c'est un bon début!


Julo62, le
Je vous pensais sartrien :-)


Chemtov, le
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/les-80/les-80-de-jerome-cadet-du-mercredi-03-mai-2023-1451463

Non, pas absurde. C'est vous qui êtes absurde et inculte Jérôme Cadet.
(référence aux derniers mots de sa chronique sur Ding, la Chine et Camus)


@Krusti
Oui,
Ding n'a pas fini de nous surprendre, et pas seulement au niveau échiquéen

@Chemtov
Ro la la, les grands mots !
un peu d'indulgence, c'est possible ?


@Julo62 : je ne crois pas qu'il soit à cela près!


Quelqu'un sait-il où vit NEPO ?
Après ce qu'il a dit sur la guerre, et son échec pour le Championnat du Monde, j'ai peur qu'il n'ait quelques petits soucis avec sa fédération...


Zorglub, le
@supergogol Kolyma en Sibérie orientale!


Orouet, le
entre "la chute" "la peste" et "l'étranger" nous avons tout eu sur ce championnat !


Zorglub, le
Ding Liren a déclaré qu'il aurait quitté le monde des échecs si il avait perdu contre Népo... Il est peut-être très gentil et bien élevé, je préfère un Kortchnoi!


Domi77, le
"Difficile de conclure sans dire un mot du championnat du monde !" nous dit MVL dans son article d'hier 6 MAI 2023 PAR MVL
Coup double en Bundesliga



Fantastique interview de Kramnik en anglais, sur le championnat (il a conseillé Nepo), et autres.

https://en.chessbase.com/post/kramnik-analyses-the-world-championship-match-between-nepomniachtchi-and-ding-liren
A un moment, il dit en rigolant (et très sincère) qu'il est la preuve qu'un champion du monde n'est pas forcément un génie...pas un génie peut être, mais quelle intelligence exceptionelle !
Il y en a aussi une autre avec Anand (pas encore vue).


Domi77, le
J'ai regardé 7mn ça m'a bien saoulé. Il veut rien dévoiler. Nepo a perdu parceque ...il a fait trop d'erreurs.
Merci pour l'info.
Peut-être qu'il en dis plus après !?


Anand est super aussi, très différent d'ailleurs...

https://en.chessbase.com/post/anand-s-insights-about-ding-liren-vs-ian-nepomniachtchi

@domi : j'ai été captivé du début à la fin !


Domi77, le
Après je le regarde avec les sous-titres traduis auto alors c'est certainement moins vivant...


Ah oui il faut l'écouter en vo, d'autant que Kramnik a un excellent accent, et un langage savoureux.


Chemtov, le
Ils sont excellents tous les deux. On a là un vrai comité des sages pour les Echecs.


Juste un petit moment de chacun : Kramnik sur le coup 4.h3 joué par Ding lors de la deuxième partie dit que c'est un coup qu'il approuve..mais joué au mauvais moment. En clair, il aurait du attendre que Nepo soit fatigué, dans le doute pour lui balancer. On se rappelle qu'en 2018, Carlsen avait attendu la première partie du tie-break pour balancer sa nouveauté théorique la plus intéressante (invention de Fressinet).
Anand (qui représente la Fide, Kramnik est de l'avis opposé) pense que le match a été de grande qualité, et sur les "fautes", estime qu'elles sont normales, dans la mesure où chaque partie s'est jouée avec des ouvertures complètement différentes, souvent dans des positions inédites, et que les joueurs logiquement, ont du payer le fait de découvrir à chaque fois une position nouvelle pour eux.
Il souligne (point noté par TC) que les deux joueurs étaient constamment persuadés de pouvoir battre l'autre, d'où l'aggressivité et le côté nerveux du match.


Très intéressante cette interview ! Kramnik dit également que le staff de Népo avait remarqué que Ding ne traitait pas forcément bien les positions de type Ruy Lopez qu'il obtenait après l'ouverture et que le match l'avait d'ailleurs montré.

Il ajoute également avoir été surpris que Ding n'ait pas retenté la française avec laquelle il avait pourtant obtenu une bonne position.

Je vais enchainer sur celle d'Anand curieux d'entendre aussi son avis.


Ils ont des vues très différentes sur à peu près tous les sujets, mais aussi des intérêts distincts : Kramnik était dans l’équipe Nepo, il estime que le Russe aurait dû gagner tandis qu’Anand vice-président Fide a été un des rares joueurs de haut niveau à se féliciter de la qualité des parties.
Ces éléments n’enlèvent rien à la qualité de leurs interventions d’ailleurs, mais ils sont un élément important pour apprécier certaines différences ; traditionnellement Kramnik a la dent dure sur le niveau des joueurs actuels tandis qu’Anand est généralement indulgent.


D'ailleurs, ça pourrait être une question de questionnaire (de Proust) : plutôt Anand ou Kramnik ?




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité