France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Rebuts et réhabilitations par Nyarlathotep le 13 octobre 2011  [Aller à la fin] | Etudes |
Sous ce titre peut-être fourre-tout, je vous propose de poster ici ce que vous avez trouvé comme études incorrectes, comme ceci, on peut en un coup d’œil savoir lesquelles il ne faut pas donner à résoudre ou citer.

Aussi une occasion, qui sait, de réhabiliter une étude faussement incorrecte ou rechercher les sources pour voir si la solution transcrite (ou même la position!) était celle proposée par le compositeur.

N'est pas feu Veitch qui veut, certes, mais la techne peut aider la poiesis avec toutes les précautions d’usage, bien sûr.

Pour commencer, voici une position qui m'a fait frotter les yeux.

Vlasenko, Leninskoye Znamja, 1990, Mémorial Troitzky, tournoi thématique, mention honorable.



=

La solution telle que vue dans EG et retranscrite dans HHdbIV est la suivante:

1.e6 Cf4
2.e7 Cd5
3.e8C




L'enjeu est clair: les blancs vont essayer de faire sauter le pion a7 par Cb5, Cc8 ou éventuellement Cc6, qui est un trajet plus long. Le jeu noir va essayer d'interdire ces trois cases tout en confinant le roi blanc.

3...Cd4

Le rôle des deux Cavaliers noirs est remarquable, car ils empêchent temporairement le roi d'accéder à l'aile-dame, la seule case où il pourrait passer est e8 mais elle est bloquée par son Cavalier! Il faut donc approcher le Roi et jouer le Cavalier pour qu'il puisse accéder à e8, le Cavalier menaçant de prendre le pion va donc "forcer le barrage". Cette position aurait pu mériter un "Où joueriez-vous votre roi?"!

Oui, le roi, car 4.Cd6 est prématuré: 4...Ce7 et le Cavalier est rendu inopérant. Si le Roi bouge, il ne peut le faire que sur une seule case et le gain noir après 5. Rg7 Cef5+ est élémentaire.

Je donne le reste sans commentaires pour l'instant...

4.Rg7 Rg4
5.Cd6 Cb6
6.Rg6 Rf4
7.Rf6
et nulle

Le gros problème est que d'après moi 4.Rg7 est une typo abjecte.



Les noirs gagnent par 4...Rf4 puis 5...Re5, 4.Cd6 est rendu impossible par 4... Cf5+! et ici, deux variantes.

1)L'échange perd de manière linéaire:

5.Cxf5 Rxf5
6.Rf7 Re5
7.Re8 Rd6
8.Rd8 Ce7
9.Re8 Cc6

(d'autres séquences noires sont plus rapides mais plus alambiquées, avec l'idée de mater sur prise du pion a7...)

2)Si les blancs veulent jouer au plus malin par

5.Rf7 Cxd6+
6.Re6 (récupère un des deux destriers, mais...)
6...Cc7+
7.Rxd6 Cxa6
8.Rc6 Cb8+
et cette protection par l'arrière du dernier pion assure le gain.

C'est une idée qui gagne aussi sur la suite de la "solution" proposée après 4...Rg4 5.Cd6 Cf5+!

Le placement du roi en g7 n'est pas du tout glorieux et ouvre des brèches tactiques.

La clé de l'étude réside dans sa position finale, et c'est après l'avoir étudiée que l'on peut reconstituer la solution originelle.

En effet, cette position



est un zugzwang réciproque que j'expliquerai plus loin.

En évitant l'écueil d'un ...Cf5+! gênant, je propose la solution reconstruite suivante:

1.e6 Cf4
2.e7 Cd5
3.e8C Cd4
4.Rg6 a) Rg4 b)
5.Cd6 c) Cb6
6.Rf7 d) Rf4
7.Rf6
zz

a)Menace de passer en force après 5.Cd6 pour croquer le pion a7.
b)Lutte de tempo! si 4...Rf4 5.Cd6 Cb6 6.Rf6! zz
c)Le chemin est libéré mais il faut être encore précis!
d)Mérite un point d'exclamation, voire deux.
si 6.Rf6 Rf4! zz et l'accès noir à la case e5 est fatal car si 7.Re7 Re5! 8.Cf7+ Rd5 9.Rd8 (essaye d'accéder à la case c7) 9...Ce6+ (ferme la porte comme certains pilotes de Formule 1)10.Re7 Cc4 et ce deuxième contrôle de la case d6 empêche le pion d'être attaqué par Cc8 ou Cb5, Cc6 étant rendu impossible par le Roi d5.

Donc, cette étude n'est pas réfuté ou démolie, mais simplement sa solution était mal retranscrite! CQFD.

J'espère que ceci ne vous a pas trop ennuyé!

Amitiés

Le Chaos Rampant


erony, le 13/10/2011 - 22:31:28
Merci Nyar d'avoir champollionisé la base de VdH et ainsi réhabilité cette belle étude de Valery Vlasenko, que je tiens pour un grand compositeur, et dont j'ai montré "l'étude du siècle" à mon cercle (je ne sais pas encore si les féistes la méritent).

Pour ce qui est des études incorrectes, j'ai du matériel pour, non pas 200, mais 400 interventions, outre que l'on en découvre tous les jours (hier votre Simkhovitch). Mais je suis débordé : donnez-moi, non pas un levier, mais du temps et... je soulèverai le monde !


Salvador, le 14/10/2011 - 04:49:51
Hier, j'ai corrigé une étude d'un compositeur très apprécié par Etyoud.
La correction d'études incorrectes, pourrait être un moyen d'intéresser certains à la composition d'études. Effectivement, le nombre de 600 interventions serait rapidement atteint.





Nyarlathotep, le 14/10/2011 - 10:17:23
Corrections, anticipations et autres seraient les bienvenues ici.

Si vous n'avez pas peur de jeter votre reconstruction en pâture ici, allez-y. Si par contre vous voulez la soumettre à une revue... absolument personne ici ne vous en blâmera!

Hornecker avait un topic sur le forum chessproblem.net *The repair corner". La poster là-bas?

Le cas échéant, on vous attend ici. Plus y a d'animateurs, mieux c'est!

Sinon, ce soir, je poste une réfutation et/ou la réfutation d'une démolition, basée sur du tablebase six pièces et donc quasi inhumaine (mais on peut quand même en comprendre les enjeux.) ou des finales plus légères et pures de pions (qui a dit que c'était un grand mystère? Grigoriev?)

Que pensez-vous aussi de tentatives de démolitions/réfutations historiques, comme celles concernant une étude de Holm ou celle de Villeneuve d'Esclapon, traitées par Etyoud sur EE. Je ne vais pas reprendre cette série fascinante d'articles ici. Par contre, la tentative de Levitt de démolir une étude de Simkhovitch en passant par une finale de fous de couleurs opposées des plus redoutables aurait-elle sa place ici?

Beaucoup de questions mais un seul but, montrer plusieurs facettes de la beauté de la composition d'études en particulier et des échecs en général, qui est, suivant l'heureuse formule de feu Nemeth, "Une grande petite chose".

Multum in parvo


liamborough, le 14/10/2011 - 10:56:55
Vous aurez un observateur attentif. Admiratif. Et juste assez travailleur pour compenser en partie la compétence requise à la compréhension de vos interventions (pas toutes, hélas non, mais un archivage pulsionnel et plein d'espoirs est la marque de la confiance et de la progression -assez lente il faut l'admettre- vers une future compréhension, inch allah).



Salvador, le 16/10/2011 - 14:37:39
F. Lazard - L’Echiquier de Paris, 1946.


Les blancs au trait gagnent.
Solution: 1. Tf2+ Re8 2. Fc6+ bxc6 3. b7 d3+ 4. Tb2 4. Dxb2+ 5. Cc3 Dxc3+ 6. Rg8 Da5 7. b8=D+ Dd8 8. Df4 Dd5 9. Df8# 1-0

Malheureusement, cette étude a été démolie par le GMI John Nunn, le 31-08-2002, selon la base d’études VDH4. Les noirs jouent 5... Cbc7+! et gagnent.
A ma connaissance, il n’y a pas de correction et s’il en existait une, Etyoud pourrait-il le mentionner?

Mais à quoi sert donc ce Cavalier noir en b5? Ne pourrait-on pas le remplacer par autre chose?


Torlof, le 16/10/2011 - 15:04:37
F. Lazard - L’Echiquier de Paris, 1946.
sil n'y a pas d'erreur au diagramme la position est nulle de manière forcée

1. Tf2+ Re8 2. Fc6+ bxc6 3. b7 d3+ 4. Rg8! Dg1+ 5. Rh8 Da1+ 6. Rg8 ( échec perpétuel )

4. Tb2? 4. Dxb2+ 5. Cc3 perd effectivement

j'imagine qu'il existe une erreur au diagramme car je ne pense pas que ce perpétuel ait pu échapper au compositeur et à Nunn


Torlof, le 16/10/2011 - 15:37:32
.


Torlof, le 16/10/2011 - 15:49:32
quant-au cavalier b5, il peut être déplacé en a4 pour garder la case c3 et menacer le pion b6 !

l'étude devient alors soluble :

F. Lazard - L’Echiquier de Paris, 1946 (v)
Les blancs au trait gagnent.





Salvador, le 16/10/2011 - 16:28:05
Le premier diagramme de 14:37 correspond à l'étude que j'ai trouvée dans VDH4.
Et en mettant un pion noir à la place du Cb5?



Nyarlathotep, le 16/10/2011 - 17:32:13
Salvador:

Attendez la fin de la semaine prochaine pour des tests fiables de ma part. Il y a de la créature de Frankenstein en vue. Mais les résultats intermédiaires sont plus que réjouissants!


Torlof, le 16/10/2011 - 18:01:27
le cavalier en a4 permettait d'empêcher Da7, et corrigeait l'étude, mais le pion noir en b5 est plus économique et plus élégant car il entraine un switchback de la tour Tb2: 1. Tf2! ... 4.Tb2! qui en se sacrifiant en b2 dévie la dame des cases de contrôle du pion b7 ( en fait les blancs sacrifient leur trois pièces pour le mat! )

le pion noir en b5 est juste excellent : c'est sans doute l'idée du compositeur.
Bravo pour cette trouvaille. Belle réhabilitation qu'apparemment Nunn n'a pas relevée. Je ne peux imaginer que l'échec perpétuel leur ait échappé... ( echec perpétuel qui fait partie intégrante de l'énigme d'ailleurs avec ce pion noir en b5 ) il y a forcément une faute de frappe, une coquille, dans la version initiale.


Nyarlathotep, le 16/10/2011 - 18:32:19
Vérifié avec Houdini sans tbs.

Bravo!

Si quelqu'un a l'Échiquier de Paris 1946/8 et suivant histoire de voir s'il n'y a pas un erratum dans les numéros suivants...(Van der Heijden a malheureusement prouvé qu'il ne lisait pas la page d'a-côté (voir pour la composition-test d'Huguet qui n'était finalement pas une étude) et m'avait écrit que cette langue ne lui était pas familière...)

Très très bien joué!


Etyoud, le 16/10/2011 - 18:33:03
j'ai demandé à Mme Dorison, on verra si elle a la réponse.


Nyarlathotep, le 16/10/2011 - 19:14:49
Il arrive que l'on n'aie pas besoin de reconstruire une étude pour la réhabiliter, mais simplement d'analyser sans ordinateur (voir premier exemple) ou avec pour pouvoir détecter une typo ou mieux.

Prenons cette étude de Gasparyan:

Gasparyan, Moscow Ty, 1990, premier prix



+

La solution présentée dans la HHdbIV (ou VdH4) est la suivante:

1.Tc7 Cf6
2.Ta8+ Cg8
3.Ta1
(beau pseudo-sacrifice repositionnant la Tour) Dg6
(3... Dxa1 4. Th7#)
(3... Dd3 4. Cf7+ Rg7 5. Ce5+)
(3... Df5 4. Cf7+ Rg7 5. Cd6+)
4.Th1+ Ch6
5.Txh6+ Dxh6
6.Cf7+ Rg7
7.Cxh6+ Rxh6




mais la position est nulle, les noirs arrivant à sauver leur cavalier sur
8.Rf3!? Cd3!!
ou sur
8.Tc3 (voulant empêcher Cd3 et étant la "solution") Rg5 (ou Rg6)
9.Rf3!? Rf5!!

et le Cavalier ressort de la nasse.

Étude réfutée? Oui, mais il y a une autre solution, remarquable (cf post suivant)


Nyarlathotep, le 16/10/2011 - 19:37:56
Gasparyan, suite

Il y a une solution, néanmoins:

1.Tc7 Cf6
2.Ta8+ Cg8

et maintenant?
3.Taa7 Cf6
4.Tc8+ Cg8
5.Tc1
(sacrifice écho de Tour!) 5...Dg6
(si 5... Dd3 6. Th1+ (le plus rapide) Ch6 7.Cf7+ Rg8 8. Cxh6+ Rf8 9.Tf1+ et les noirs doivent donner leur dame ou se faire mater très rapidement)
6.Th1+ Ch6
7.Txh6+ Dxh6
8.Cf7+ Rg7
9.Cxh6+ Rxh6




10.Rf3 Rg5 (sur 10... Cd3 11.Ta5 est possible (11.Tc5 n'était pas possible dans la solution proposée) 11...Cb4 12. Tb5)
11.Re4 Cc4
12.Td7
(le Roi en e4 coupe deux cases de fuite du Cavalier et empêche le Roi noir d'assister efficacement le Cavalier) 12...Rf6
13.Td4


et le Cavalier est coupé du Roi

Cette histoire connaît un épilogue heureux, avec un magnifique essai et une subtile différence entre deux positions, la première étant nulle, la deuxième gagnée trait aux blancs.






Nyarlathotep, le 16/10/2011 - 19:59:17
Gasparyan, suite et fin (?)

En fait, cette démolition qui aurait pu rendre cette étude fantastique car la différence subtile entre le jeu d'essai et le jeu réel était capable de réjouir quelques confrères problémistes est malheureusement elle-même démolie de manière prosaïque.



1.Tc7 Cf6
2.Ta8+ Cg8
3.Taa7 Cf6
4.Tc8+ Cg8
5.Tc6



Ici, à cause de la menace tortueuse 6.Cf7+ Rg7 7.Ce5+ Rh8 (7...Rf8 8.Tf7+ suivi de 9.Tc8#) 8.Cg6+, les noirs doivent donner leur Cavalier g8 par
5...Cf6 (5...Ce7 6.Txe7 Df5 (pare Tc8#) 7.Cf7+ et la découverte en d6 va empocher la dame) et après

6.Txf6 Dc2+
7.Rh3 Dc3+
8.Tf3 Dc8+
9.Rh4 Rg8
10.Ce4 Dd8+
11.Cf6+ Rf8
12.Td7 Db8
(humainement le meilleur)
13.Cd5+ Rg8
14.Ce7+ Rh8
15.Cg6+ Rg8
16.Rg5 Cc4
17.Ce7+
la fin est très très proche.


Salvador, le 17/10/2011 - 08:13:11
F. Lazard: Zadachy i Etyudy, 1929.


Solution: 1. Tb7 b2 2. Rh2 b1=D 3. Fc5 Dxe4 4. Te7+ Rd5 5. Txe4 Rxe4 6. Fxb4 axb4 7. h6 1-0
Dual majeur 6. h6 Fc3! 7. e3! trouvé par Jarl Ulrichsen le 25-3-2003. Source HHdb3.

Une de mes études préférées de F. Lazard et voici ma tentative de correction. Toutes les critiques seront les bienvenues.



Nyarlathotep, le 17/10/2011 - 09:41:34
Curieux! Il semblerait que votre reconstruction élimine la solution originale pour garder la démolition!

En effet, dans votre correction, après

1.Tb7 b2
2.Rh2 b1D
3.Fc5 Dxe4
4.Te7+ Rf5
5.Txe4 Rxe4

6.Fxb4? lâche le gain à cause de axb4 et la double course à Dame se solde par un fiasco puisqu'après
7.h6 b3
8.h7 b2
9.h8D b1D



l'absence du pion g4 permet sur la tentative de gain 10.Dh7+ l'interception 10...f5! et c'est nulle!

Le pion g4 est indispensable dans cette matrice.




Salvador, le 17/10/2011 - 09:54:36
Maintenant, voici la solution:

1. Tb7 b2 (1... Fxf8 2. Txb3 Rf7 3. Tb7+ Rg8 4. g4 a4 5. Tb8 a3 6. Ta8) 2. Rh2 b1=D 3. Fc5 Dxe4 4. Te7+ Rd5 5. Txe4 Rxe4 6. h6

(6. Fxb4? axb4 7. h6 b3 8. h7 b2 9. h8=Q b1=D)

6... Fxc5 7. h7 1-0
(6... Fc3 7. e3 (ou 7. h7 f5 8. e3) 7... f5 8. Fd4)

Dans l'étude originale les blancs avaient le choix entre deux gains différents, 6.Fxb4 ou 6.h6.
Maintenant, les blancs n'ont qu'un seul coup 6.h6 et si les noirs répondent 6... FxF, alors 7.h7 gagne. Mais dans la correction, les noirs peuvent aussi jouer 6... Fc3, alors il y aura un dual terminal, car 7.h7 ou 7.e3 gagnent; mais c'est la même idée de gain, utiliser e3 pour jouer Fc5-d4.
Est-ce une amélioration notable?




Nyarlathotep, le 17/10/2011 - 13:51:30
En fait, au lieu d'améliorer l'étude (bien que votre version soit techniquement correcte), elle la péjore car elle en retire la pointe finale (lire ce que j'avais écrit en son temps sur le problème de Loyd corrigé, mais sans respect du thème peau-rouge ou indien-américain)

Mais blâmons surtout les rédacteurs de la solution de la première étude qui se sont arrêté à 7.h6 et nous empêchent de comprendre l'idée de Lazard.

À mon avis, l'enfilade est essentielle à l'étude, surtout si l'on compare avec celle qui suit dans la même publication:

F. Lazard: Zadachy i Etyudy, 1929, #72



+

1.Ra8! b2
2.Cb8! b1D

(2... Re5 3. Cxc6+ Rxe4! 4. Te7+ Rd5! 5. Cxb4+ axb4 6. Re1 Rxc5 7. Tb1 Rc4 8. Txb2 Rc3 9. Tf2 b3 10. Rb7)
(2... f5 3. gxf5+ Rf6! 4. Cd7+ Re7! 5. Ce5+ Rd8 6. f6 b1D 7. f7 (7.Cf7+ est plus rapide, mais c'est une variante secondaire) 7...Df1 8. f8D+ Dxf8 9. Tb8+)
3.Cxc6 Dxe4!
4.Te7+ Rd5
5.Txe4 Rxe4
6.Cxb4 axb4
7.c6 b3
8.c7 b2
9.c8D b1D


et devinez qui, devinez quoi?



10.Df5+

Un autre arrangement de pièce mais avec les mêmes événements: promotion en dame noire, menace de mat en e7, capture en e4, la dame est prise pour la tour, capture en b4, double course et enfilade.

Pour que la reconstruction de l'étude respecte l'idée de Lazard, il faut à mon avis en garder la pointe finale, à savoir l'enfilade.

Sinon, c'est comme raconter Blanche-Neige et dire finalement qu'elle préfère le célibat, mais merci quand même pour tous les poissons.

On va y arriver...


Salvador, le 17/10/2011 - 13:55:30
Oui, je crois aussi que l'idée de l'enfilade en moins diminue la valeur de l'étude. Mais avec une deuxième solution à la fin, c'est pire.



Nyarlathotep, le 17/10/2011 - 13:58:52
Comment la reconstruire en modifiant le moins possible la position et en respectant les éléments mis en valeur dans ma dernière intervention, c'est tout le sel d'une reconstruction (le #71 et le #72 sont des jumeaux. plurivitellins, certes, mais des jumeaux)


Salvador, le 17/10/2011 - 15:10:45
En fait, c'est le pion e2 qui permet la deuxième solution, à la fin, par e2-e3 suivi de Fc5-d4. La seule fonction du pion e2 est d'empêcher un échec de la dame noire sur la deuxième traverse après Rg1-h2.
Il est impossible, à mon avis, de déplacer le pion e2, ailleurs sur la deuxième traverse. Le pion g5 des noirs empêche f6-f5 en prenant une case de fuite au roi noir et après f6-f5, les noirs se font mater.

C'est une étude bien ficelée, dommage, je ne vois pas de correction si on garde la fin avec l'enfilade.
Si on change trop le début, l'étude perd aussi en valeur, comme le joli coup 3.Ff8-c5, par exemple.

L'avantage de ma correction était que ce pion e2 remplissait deux fonctions, empêcher l'échec sur la deuxième traverse et permettre le contrôle de la diagonale a1-h8. Mais ...



Salvador, le 18/10/2011 - 07:01:18
Deuxième tentative.
Cher Nyarlathotep, supprimer l'enfilade dans l'étude de F. Lazard (17/10/2011 - 08:13), c'est comme raconter Blanche-Neige et dire finalement qu'elle préfère le célibat, certes. Mais conserver uniquement le mariage, reviendrait à raconter une autre histoire.

Il y a aussi les sept nains.
Mais à quoi sert donc le pion g3? Si on supprime le pion g3 et qu'on ajoute un pion noir en f4, alors la deuxième solution (6. h6 Fc3! 7. e3!) disparaît.
Mais, les blancs gagnent-ils encore après 3... Fxc5 au lieu de 3... Dxe4. Qu'en pensez-vous Nyarlathotep?






Salvador, le 18/10/2011 - 07:59:40
Mais à quoi sert donc le pion noir a6? Si Ff8xb4, a5xb4 alors les noirs défendront b4 par a6-a5 pour fermer la colonne b.

Trait aux noirs.



Salvador, le 18/10/2011 - 10:48:35
Troisième tentative. Les blancs jouent et gagnent.





Salvador, le 18/10/2011 - 11:34:08
Comme j'ai prévu de proposer cette correction à une revue, une petite erreur s'est glissée dans la troisième tentative. Avec les inédits ...

J'espère que les GMI, qui nous font l'honneur de fréquenter France-Echecs, auront repéré cette erreur ...
Avez-vous trouvé le premier coup unique? Et pourquoi seulement un coup blanc gagne, ... ?




Nyarlathotep, le 18/10/2011 - 15:58:31
Je n'ai pas branché la bête, mais si la clé est ce que je crois qu'elle est, c'est très très beau, surtout avec les distinguos!


Nyarlathotep, le 18/10/2011 - 16:00:22
commentaires afffichés avec retard. Donc répétition. Désolé. Bug de FE?


Nyarlathotep, le 18/10/2011 - 16:07:09
C'est pas mal du tout! De plus, il y a une unité supplémentaire entre les deux compositions, et un distinguo qui réjouira plus d'un solutionniste!

Bravo!


Salvador, le 18/10/2011 - 16:12:06
Bah, c'est juste une correction et voici une version qui semble correcte et dans l'esprit de l'étude originale.





Salvador, le 18/10/2011 - 16:14:24
Bah, c'est juste une correction et voici la première version qui semble correcte et dans l'esprit de l'étude originale.





Salvador, le 18/10/2011 - 16:22:08
zut, FE bug.





Etyoud, le 18/10/2011 - 17:41:55
Breaking news : position h8/f8 confirmée par Mme Dorison.


Etyoud, le 18/10/2011 - 18:01:56
Breaking news : Mme Dorison confirme bien la position h8/f8 telle que donnée plus haut.


Salvador, le 18/10/2011 - 18:24:23
@ Etyoud: merci à toi et à Mme Dorison.

Dans la position du 18/10/2011 - 16:12, on peut supprimer le pion blanc a4 et le pion noir c6. Ce qui offre certaines possibilités, comme par exemple placer le Fou blanc en h6 et le Fou noir en c3.

L'étude commencerait alors par 1.Ff8 Fb4. C'est moins facile de faire jouer la Tour, car les noirs ont une ressource cachée!
Je pense qu'avec les poins a4 et c6 en moins, l'étude est meilleure parce que la Dame noire attaque la Tour b7, comme dans l'originale. Ajouter d'autres coups au début est sans doute possible, mais peut-être trop éloigné de l'originale?




Salvador, le 18/10/2011 - 19:01:12
La version qui me plaît le plus.
Les blancs jouent et gagnent.





Nyarlathotep, le 18/10/2011 - 20:26:16
Donc, Etyoud, Cavalier b5 ou pion b5 dans l'étude de Lazard 1946? Et y a t'il eu errata?

Salvador: votre opiniâtreté est admirable pour Lazard. Et ça a l'air de porter ses fruits.


Salvador, le 19/10/2011 - 12:50:29
Cela dépend en général du résultat:
- Opiniâtreté et persévérance quand il y a un résultat appréciable par le plus grand nombre, éventuellement par une minorité faisant référence.
- Obstination quand il n'y a pas de résultat appréciable du plus grand nombre, ni de la minorité faisant référence.



Etyoud, le 19/10/2011 - 12:57:25
la publication dans EdP 1946 correspond strictement à ce que Lazard a composé, c'est tout ce que sa fille peut savoir.


Etyoud, le 19/10/2011 - 22:40:47
...et Zanzotto (vous en souvenez-vous ?) nous a quittés hier.


Salvador, le 20/10/2011 - 09:25:08
Halberstadt,V & Lazard,F
La Stratégie,F 1937


1. Rc2!
1. Re2? Ra7 2. Rf3 Ra6 3. Re4 Rb5 4. Rxd4 Rb4
1. … Rb8
1. … Ra7 2. Rb3 Ra6 3. Rb4 b5 4. cxb6 Rxb6 5. Rc4 Rc6 6. Rxd4 Rb5
2. Rb2 Rc8
2. … Rc7 3. Rb3 Rc6 4. Rc4
3. Ra3 Rd8 4. Ra4 Rd7 5. Rb4! Rc7
5. … Rc6 6. Rc4
6. Rb5 Rd7 7. Rb6 Rc8 8. c6 Rb8 9. Rc5! Rc7 10. cxb7 Rxb7 11. Rd6 1-0

• Deuxième solution trouvée par Mihoci,I (HHdbIV 5-11-2007):
7. c6+! bxc6+ (7. … Rc7 8. cxb7 Rxb7 9. Rc4) 8. Rb6 c5 9. Rxc5 Rc7 10. Rxd4.
• Pour trouver la correction, il nous faudrait un spécialiste des études de pions. Mais comment gagnent les blancs après 7. c6+! bxc6+ 8. Rb6 c5 9. Rxc5 Rc7 10. Rxd4 Rc6 ?

Première tentative:


Toutes les critiques sont les bienvenues.




Salvador, le 20/10/2011 - 09:40:33
Zut! Une petite inversion de couleurs. Deuxième tentative:

Les blancs jouent et gagnent.




Salvador, le 20/10/2011 - 11:22:31
Evidemment, cette première tentative n'est pas correcte.
Mais c'est intéressant de trouver pourquoi, surtout pour un spécialiste des études de pions. Pourtant, ...

Troisième tentative:

Les blancs jouent et gagnent.





Salvador, le 20/10/2011 - 16:06:58
- Dans la deuxième tentative du 20/10/2011 - 09:40, ci-dessus, les noirs annulent comment ?
- La troisième tentative du 20/10/2011 - 11:22, ci-dessus est correcte, mais comme il n'y a plus de pat, la fin de l'étude (7. Rb6 Rc8 8. c6 Rb8 9. Rc5! Rc7 10. cxb7) n'est plus aussi jolie.

- Pour trouver la bonne correction qui supprime la deuxième solution (7.c6+) tout en conservant la même fin, il faut donc étudier comment gagnent les blancs dans l'étude originale après: 7. c6+! bxc6+ 8. Rb6 c5 9. Rxc5 Rc7 10. Rxd4 Rc6.



Salvador, le 21/10/2011 - 05:03:45
Halberstadt,V & Lazard,F
La Stratégie,F 1937

Les blancs jouent et gagnent.

1. Rc2!
1. Re2? Ra7 2. Rf3 Ra6 3. Re4 Rb5 4. Rxd4 Rb4
1. … Rb8
1. … Ra7 2. Rb3 Ra6 3. Rb4 b5 4. cxb6 Rxb6 5. Rc4 Rc6 6. Rxd4 Rb5
2. Rb2 Rc8
2. … Rc7 3. Rb3 Rc6 4. Rc4
3. Ra3 Rd8 4. Ra4

• La solution indiquée dans HHdbIV continue par 4...Rd7 5. Rb4! Rc7 6. Rb5 Rd7 7. Rb6 Rc8 8. c6 Rb8 9. Rc5! Rc7 10. cxb7 Rxb7 11. Rd6 1-0
Mais il y a une deuxième solution trouvée par Mihoci,I (HHdbIV 5-11-2007):7. c6+! bxc6+ (7. … Rc7 8. cxb7 Rxb7 9. Rc4) 8. Rb6 c5 9. Rxc5 Rc7 10. Rxd4.

• Je propose d’améliorer le jeu des noirs en considérant que les blancs ont comme premier but de gagner le pion d4 et d’échanger le pion c contre le pion b puisqu’ils gagnent facilement en passant à l’aile-roi avec leur roi. Le but logique des noirs est bien d’éviter d’abord la perte du pion d4.
4... Rc8! 5.Ra5!
Si 5... Rc7 6.Rb5 Rd7 7.c6+ ou 7.Rb6 gagnent.

5... Rd7! le seul coup qui empêche la perte de d4 et qui tend un piège aux blancs en cherchant le pat. 6. Rb6 (6.c6? Rxc6! 0-1) 6... Rc8 7. c6 Rb8 8. Rc5! Rc7 9. cxb7 Rxb7 10. Rd6 1-0



Salvador, le 21/10/2011 - 06:58:53
Rectification:
Après 4... Rc8 5.Ra5! Rd7, les blancs ont à nouveau la possibilité de gagner le pion d4 parce que 6.Rb4 est également correct.
En conclusion, je considère qu'il est impossible de réhabiliter cette étude.



erony, le 08/11/2011 - 22:39:42
Dans un très vieux numéro d'EE, quand les problèmes n'étaient pas encore victimes de l'apartheid, Jean Oudot présenta ce chef-d'oeuvre de Herbert Grasemann. Mais avec un CN au lieu d'une Tour en a8.

Après l'avoir résolu (il n'est pas évident, mais pourtant, après coup, admirablement limpide), je le soumets, comme d'hab, au monstre qui... me trouve un dual majeur. Comme je ne comprenais pas le rôle du Ca8, je le remplace par une Tour et le monstre est d'accord. Un peu plus tard, je réalise qu'il s'agit probablement d'une faute typo.

N'ayant pas la collection d'EE (il s'agit de fin 1966 - début 1967), j'ignore si un erratum est paru. D'où ma question à ceux qui possèdent la belle Chloé (hum !) : y a-t-il une TNa8 (bien) ou un CNa8 (pas bien) ? Dans le dernier cas, improbable, on pourrait parler de "réhabilitation". Sinon, les féistes en seront quittes pour avoir vu un beau problème (désolé Nyar, ce n'est pas une étude).

( r1n2b2/1b2p1B1/pp2P3/1r3k1p/4pN1K/4p3/8/Q4R2 )

Mat en 6 (H. Grasemann, 1963).






Reyes, le 08/11/2011 - 22:47:26
Je corrige juste une petite coquille:
« Dans un très vieux numéro d'EE, quand les problèmes n'avaient pas encore été rejetés suite à plusieurs sondages effectués auprès des lecteurs...»
Quitte à écrire quelque chose, autant que ce soit la vérité.


erony, le 08/11/2011 - 22:59:37
Merci de cette "rectification". La différence entre Jean Oudot et la nouvelle rédaction, c'est que le premier se moquait avec humour de la vox populi, surtout quand elle va dans le sens qui nous arrange, et des conséquences à en tirer. Je me souviens d'un éloquent exemple de deux questionnaires, le second donnant un résultat diamétralement opposé au premier.


Torlof, le 09/11/2011 - 10:01:04
pour le Mat en 6 (H. Grasemann, 1963). Il figure dans Winchloé avec un Cavalier en a8 ( démoli en raison d'un dual )
Il est crédité d'un premier prix!


erony, le 09/11/2011 - 12:25:21
Merci Torlof. Comme il est peu probable que passe par ici un possesseur de la Deutsche Schachzeitung 1963 pour confirmer s'il s'agit d'un typo, on peut donc parler provisoirement d'une "réhabilitation".

Marquez ce jour d'une croix blanche : je viens de contribuer à l'amélioration d'EE.


Nyarlathotep, le 25/11/2011 - 14:01:20
Pour relancer ce fil, voici une réfutation d'une démolition.

De Gaigneron de Marolles, La Stratégie, 1922, #940, 2ème mention honorable

Gain

La solution de l'auteur va comme suit:
1.d3 Dxf5
2.d4+ Re4
(2...Re6 3. Cg7+)
3.f3+ gxf3
4.g4 Dg5
(4...fxg3 5.Cxg3+; 4...Dxg4 5.Cf6+)
5.Ff2 Dd8 suivi de l'avancée inexorable du pion b
6.b4 De7
7.b5 Dd8
8.b6 De7
9.b7 Dd8
10.b8D Dxb8
11.Cf6#


Or, Ulrichsen, dans cette position critique, proposa en 2003 la démolition suivante:

10.Cf6+?

Mais les noirs s'en sortent après la séquence inversée par rapport à la solution 10...Dxf6 11.b8D, et je crois que l'auteur avait vu la possibilité de démolition, car la manière de la contrer est très jolie!
La voyez-vous?

(PS: ceci dit, il y a d'autres moyens de démolir cette étude, qui ne représente donc qu'un intérêt mineur... à part la contre-réfutation!)


Salvador, le 26/11/2011 - 07:40:45
Comme PE l'a indiqué plusieurs fois, je suis effectivement Daniel KEITH et j'avais précédemment un autre pseudonyme, Sambali.

Je suis gravement malade et bientôt, je serai complètement paralysé, entièrement, même les bras. A moins d'une opération miraculeuse, peu probable.
Combien de temps? Quelques jours ou quelques semaines ou quelques mois?




Tantale, le 26/11/2011 - 08:34:15
@Salvador
J'espère que tu vas guérir.
Amicalement


Tantale, le 26/11/2011 - 08:47:01
Comme je suis SGF, je me glisse subrepticement ici, pour vous demander si ce tableau Tavern Interior with Chess Players
a sa place dans une collection connue de vous.
La question est de savoir si on joue vraiment aux échecs dans cette taverne.
(SGF = Sans Guirlande Fixe)


Nyarlathotep, le 26/11/2011 - 15:17:27
@Salvador
Zut! (Et je reste poli). Ceci explique aussi la débauche d'interventions de votre part sur F-E. Sincères excuses. Vais essayer de trouver une réhabilitation d'une étude de Troitzky assez rapidement...


Slucaino, le 26/11/2011 - 15:40:42
Bon courage, Salvador.


Nyarlathotep, le 26/11/2011 - 15:54:53
Pour la taverne, je recommande l'hallucinante partie suivante:

[Event "Olot"]
[Site "Olot"]
[Date "1974.03.??"]
[Round "9"]
[White "Bartrina, Modesto"]
[Black "Ghitescu, Theodor"]
[Result "1-0"]
[ECO "A48"]
[Annotator "Goeller,Michael"]
[PlyCount "63"]
[EventDate "1974.??.??"]

1. d4 Nf6 2. Nf3 c5 3. e3 g6 4. Nbd2 Bg7 5. Bd3 O-O 6. O-O d6 7. Re1 b6 8. Qe2 Nc6 9. c3 Qc7 10. dxc5 bxc5 11. e4 Ng4 12. Nc4 Rb8 13. h3 Nge5 14. Nfxe5 Nxe5 15. Nxe5 Bxe5 16. f4 Bg7 17. Be3 Bb7 18. Qf2 Bc6 19. Rad1 Qa5 20. Bb1 Rb7 21. e5 dxe5 22. fxe5 Bxe5 23. Bh6 Qc7 24. Bxf8 Bg3 25. Qd2 Bxe1 26. Qh6 Qe5 27. Bg7 Bf2+ 28. Kf1 Bb5+ 29. Kxf2 Qe2+ 30. Kg3 Qxd1 31. Bh8 Qd6+ 32. Kf2 1-0


Nyarlathotep, le 26/11/2011 - 16:40:48
(Oublié d'enlever les références du commentateur. Désolé)


Etyoud, le 26/11/2011 - 18:52:17
Καλό κουράγιο, κράτα.


Tantale, le 26/11/2011 - 19:22:02
@Nyarlathotep
C'est une belle partie jouée entre bons joueurs.
Mais quel rapport avec la Taverne?

On la trouve ici par ex:
http://www.365chess.com/view_game.php?g=2437769


Sebj, le 26/11/2011 - 21:07:18
Dans la taverne, ils ne joueraient pas plutôt au badgammon ?

Pour la partie, les noirs ont osé les complications par 23...Dc7, mais les blancs pouvaient-ils compliquer le jeu sur une réponse plus simple comme 23...Fg7 ?


Tantale, le 26/11/2011 - 21:19:10
@Sebj
badgammon pour backgammon -> rires
Un lapsus révélateur d'un joueur d'échecs.

Oui, je ne pense pas qu'ils jouent aux échecs dans la taverne.


Sebj, le 26/11/2011 - 21:28:53
Je me disais bien en l'écrivant que ce n'était pas correct, mais j'ai eu la fainéantise de ne pas vérifier ;-)

Sinon je ne suis pas sectaire, je joue aussi au go et au shogi !


erony, le 26/11/2011 - 21:43:03
Oui Sebj, mais les Blancs regagnent leur pion par Fxg7 et Te5. N'oublions pas que le grand-maître a les Noirs, il est censé jouer pour le gain, ce qu'il fait jusqu'au dernier moment (il pouvait annuler par ...f6 au 27e comme au 28e coup). Il se peut qu'il n'ait pas vu 31 Fh8!!, croyant que l'idée était 31 Ff8?.


Sebj, le 26/11/2011 - 21:44:32
En même temps, le titre ne laisse pas de doutes, ils jouent bien aux échecs, du moins c'était l'intention de l'artiste.

Tant que je parle du go et du shogi, tu n'as pas quelques tableaux avec ces jeux ?


Sebj, le 26/11/2011 - 21:48:04
@Erony,

Effectivement, je n'avais pas regardé le nom des joueurs. Je comprend mieux. De toutes manières, 23...Dc7 est beaucoup plus intéressant.




Nyarlathotep, le 27/11/2011 - 02:54:05
Pourquoi? Parce que c'est une partie vraiment mouvementée où les deux joueurs jouent à fond pour le gain, avec des complications délectables!


Salvador, le 27/11/2011 - 05:47:05
Merci pour les réponses encourageantes à ma faiblesse passagère.



Tantale, le 27/11/2011 - 07:57:39
@Sebj
Tu trouveras beaucoup de tableaux sur le jeu de go en tapant "weiqi painting" dans google image. Weiqi est le nom chinois du jeu.

Pour le tableau "Tavern Interior with Chess Players" ce peut être un quelconque marchand qui a donné ce nom parce que il le trouvait plus porteur, et cela s'est transmis.

Ce qu'on peut se permettre : Comparer Victor Brindatch et Isidore Kaufmann


Salvador, le 28/11/2011 - 05:40:28
J'ai encore réussi à me faire un café, allumer l'ordinateur et je pense que je réussirai encore à me laver.
Je tiendrai jusqu'à l'apéritif. Hier j'ai pu faire la cuisine, aujourd'hui, ça m'étonnerait.




Nyarlathotep, le 28/11/2011 - 10:54:29
Back to business, because show must go on, comme l'aurait dit un malade célébrissime statufié à Montreux...



Ici, après la tentative de réfutation d'Ulrichsen, comment les noirs ne perdent pas?


Tantale, le 28/11/2011 - 15:35:17
Toujours sur le site d'Akobia on trouve le palmarès du concours Tehtäväniekka (The Finnish chess problem magazine) 2009-10 .
Perkonoja (un compositeur prestigieux) obtint la troisième place. Voir diagramme, les Blancs jouent et gagnent.

La solution commence par :
1.Tb7 Cb4 2.Cd4 Rb2
Le coup 2...g2 n'est pas évoqué.

Pourtant il faut une vingtaine de coups pour être convaincu que les Blancs gagnent sur 2...g2 en aboutissant à la Finale R+C+F/R dans l'analyse (assistée) ci-dessous.

1. Rb7 Nb4 2. Nd4 g2 3. Rxb4+ Kc1 4. Be6 g1=N 5. Ra4 Kd2 6. Ra2+ Kd3 7. Ke5 Ke3
8. Nxf5+ Kf3 9. Ng7 Re7 10. Kf6 Rc7 11. Bd5+ Ke3 12. Nf5+ Kd3 13. Ke5 Rc5 14.
Nd4 Nh3 15. Nc2 Kc3 16. Ne3 Ng1 17. Ke4 Nf3 18. Rc2+ Kb4 19. Rxc5 Kxc5 20. Kxf3 +-

Cela aurait pu être évoqué non?

Voici le pgn :
[Event "3.p Tehtavaniekka 2009-2010"]
[Site "?"]
[Date "2011.11.24"]
[Round "?"]
[White "Perkonoja=P"]
[Black "?"]
[Result "1-0"]
[Annotator ",JMRW"]
[SetUp "1"]
[FEN "4r3/5R2/5K2/1N3p2/2B5/6p1/n7/1k6 w - - 0 1"]
[PlyCount "25"]
[EventDate "2011.??.??"]
[SourceDate "2005.01.24"]

1. Rb7 Nb4 2. Nd4 Kb2 (2... g2 3. Rxb4+ Kc1 4. Be6 g1=N 5. Ra4 Kd2 6. Ra2+ Kd3
7. Ke5 Ke3 8. Nxf5+ Kf3 9. Ng7 Re7 10. Kf6 Rc7 11. Bd5+ Ke3 12. Nf5+ Kd3 13.
Ke5 Rc5 14. Nd4 Nh3 15. Nc2 Kc3 16. Ne3 Ng1 17. Ke4 Nf3 18. Rc2+ Kb4 19. Rxc5
Kxc5 20. Kxf3 $18) 3. Rxb4+ Kc3 4. Ra4 Kxd4 5. Bb5+ Ke3 6. Ra3+ (6. Bxe8 $2 g2
$11) 6... Kf4 7. Bxe8 g2 8. Ra1 Kg3 9. Bc6 f4 10. Ra3+ f3 11. Rxf3+ Kh4 (11...
Kg4 12. Rf5 $18) 12. Bd7 g1=Q 13. Rh3# 1-0





Tantale, le 28/11/2011 - 16:07:45
Dans la variante 2...g2,en fait 5.Rxf5 au lieu de 5.Ta4 semble gagner plus vite avec les Blancs.

Et les machines monstres disent que une pièce de plus ça gagne en général (dans les finales sans pion).


Tantale, le 28/11/2011 - 17:53:07
Pire, il faut aussi démontrer que les Blancs gagnent sur 1...g2 ce qui n'est pas évident. Pour le moment je n'y arrive pas. Je tombe en fin de variante sur une finale T+F vs T.


Nyarlathotep, le 28/11/2011 - 22:04:46
Si vous pouvez donner au moins votre essai ici, on aura quelque chose sur quoi se baser! J'avoue que 1...g2 fait plonger cerveau et moteurs dans des abîmes de perplexité.

2.Cd4+ force 2...Rc1, mais rien de plus jusqu'ici!

Par contre, 5.Rxf5 sur 2...g2 semble bien être plus rapide.

Développement suit.


Nyarlathotep, le 28/11/2011 - 22:26:04
En voyant le pdf du jugement, je suis tombé sur cette phrase:

"The introduction play leads into 7 man database position after 1...g2. The evaluation of KRBN-KRN material is not fully ready yet, but according to the computerised experts the stronger side win in general situation."

Il faut admettre que ce matériel gagne et puis voilà.

Insatisfaisant et lapidaire. Ce n'est pas avec ce genre de zone de flou que seul un monstre de silicone pourrait comprendre que l'on va réconcilier les joueurs et les étudistes, enfermés dans leur petite chapelle, des shadoks sur 64 cases...


Tantale, le 29/11/2011 - 01:01:50
Sur 1...g2 La suite calculée est (pgn) :

[Event "3.p Tehtavaniekka 2009-2010"]
[Site "?"]
[Date "2011.11.24"]
[Round "?"]
[White "Perkonoja=P"]
[Black "?"]
[Result "1/2-1/2"]
[Annotator ",JMRW"]
[SetUp "1"]
[FEN "4r3/5R2/5K2/1N3p2/2B5/6p1/n7/1k6 w - - 0 1"]
[PlyCount "34"]
[EventDate "2011.??.??"]
[SourceDate "2005.01.24"]

1. Rb7 g2 2. Nd4+ Kc1 3. Bxa2 Kd2 4. Be6 Rd8 5. Nf3+ Ke3 6. Ng1 f4 7. Ke5 Rh8
8. Rb3+ Kf2 9. Rb1 Kg3 10. Bd5 Rh5+ 11. Ke4 f3 12. Rb3 Rh4+ 13. Ke5 Rh5+ 14.
Kd4 Rh1 15. Rxf3+ Kg4 16. Ne2 g1=Q+ 17. Nxg1 Rxg1 $11 1/2-1/2

Ce n'est qu'après 15.Txf3+ qu'on arrive à une 7 pièces.
Je ne trouve pas sur le site d'Akobia le jugement en pdf.


Nyarlathotep, le 29/11/2011 - 02:32:00
Il n'y a qu'à demander:
http://www.sci.fi/~stniekat/st/st_eg_09_10.pdf

Et (de mémoire, je vais bientôt dormir), j'avais essayé avec 4.Fd5, forçant la sous-prom en Caval, mais je me suis aussi cassé les dents là dessus.

Mortelle est la nuit, écrivait Asimov.


Tantale, le 29/11/2011 - 08:55:38
@Nyarlathotep
Résurrection (ça fair plaisir)

Effectivemnt sur
1.Rb7 g2 2.Cd4+ Rc1 3.Fxa2 Rd2 4.Fd5 a1=C 5.Rxf5 (diagramme), on tombe dans une 7 pièces sans pion avec un Fou de plus pour les Blancs, ce qui leur promet sans doute le cybergain d'après des travaux récents.
Mais allez-y à la main et même assisté de votre module.







Etyoud, le 29/11/2011 - 09:31:48
"Récents" à l'échelle de l'humanité, mais admis depuis 6 ans (fin 2005). Est-ce que ça "fair plaisir" ?


Tantale, le 29/11/2011 - 10:37:13
@Eytoud Oui, tant qu'on s'amuse un peu. Et puis vous êtes mon filet.

J'ai fait tourner Houdini en Shootout (fin par module) 25mn/25mn à partir de la position du diagramme ci-dessus.
J'ai obtenu un gain blanc.
Cela ne démontre rien bien sur mais j'en déduis que le gain Blanc est possible sinon probable.

Je pense donc mettre cette étude online avec qqs commentaires.


Tantale, le 29/11/2011 - 12:06:51
En mettant la cadence en 60mn/60mn, Houdini oscille entre 0.72 et 0.34 vers la fin.
J'en déduis qu'on ne peut rien en déduire (de ces shootouts). Il faut vraiment invoquer les 7 pièces.


Tantale, le 29/11/2011 - 12:24:11
Et non au 46ième coup, Houdini saute de 0.31 à 5.49 ce qui correspond à la capture du cavalier Noir. Après on a T+F+C vs T ce qui évidemment suffit pour gagner.


Tantale, le 29/11/2011 - 13:41:14
Cf 10:37:13 Voilà c'est fait.


Zorglub, le 30/11/2011 - 03:44:10
Erony , peux tu nous montrer l'étude du siècle de ton compositeur favori ? Est-il possible d'avoir une mise à jour de la base études 2000 ? Trouver des réfutations d'études est tellement simple alors qu'il est si difficile de comprendre la méthode de gains de 2 Fous contre un cavalier . Ha oui c'est plus facile de télécharger les tablebases et Houdini et de faire tourner le module :-).Le Cyber gain avec les 7 pièces , c'est intéressant de savoir le résultat définitif mais nous nous éloignons de plus en plus de ce qui est compréhensible par l'être humain ! Beaucoup de joueurs de haut niveau se préparent maintenant sur l'effet horizon du module et c'est pour cela qu'ils font une course effrénée vers la puissance .

En ce qui concerne Salvador , désolé mon vieux je ne savais pas que tu étais malade et je ne voulais pas te plomber le morale en te rabaissant. J'ai été beaucoup trop gentil avec tout le monde toute ma vie et cela ne m'a rien apporté de bon alors maintenant je suis un peu trop cash : Je me rends compte que l'on peut blesser un homme qui ne demande qu'a être apprécié et respecté .

L'ordinateur a gaché la vie et la carrière de nombreux joueurs d'échecs ... Composer ou réfuter avec l'aide d'un ordinateur me fait vraiment du mal e quand je vois que cela vous transcende , je reste pour le moins circonspect .

Le bon vieux Polou dont j'ai gardé pas mal d'analyses sur la Polu et la pion empoisonné a fait un travail énorme et je vois avec satisfaction qu'houdini n'arrive pas à réfuter le jeu noir ! Ha les analyses soviétiques de l'époque , ca c'était du bon boulot et c'était bien avant l'arrivée du logiciel d'échecs :-)

Le monde est speed , il n'y a plus d'imprégnation , tu cliques sur les pages web a la recherche de l'information immédiate sans vraiment vérifier car tu n'as plus le temps ! Tout doit aller vite et la compétition t'oblige à etre sur le coup. Houdini est maintenant notre maitre à tous . Le livre a laissé la place à la télé puis au net ou plus aucune information n'est vérifiée ( ou si facilement manipulable avec cette fameuse encyclopédie wikipédia qui est devenu la bible de tous les internautes ).

Laissez la machine de côté et Prenez un bon livre ou un cours avec un bon pédagogue qui vous expliquera ce qu'il a compris des échecs . Apprendre mais surtout comprendre !




Zorglub, le 30/11/2011 - 04:21:14
Première étude prise au hasard chez Simkovitch (au début je me suis trompé et j'ai cherché Shamkovitch qui a composé d'ailleurs en 1955 deux remarquables études ) et c'est réfuté ! Que faire après 6...Dg4 échec qui semble annuler ?




Zorglub, le 30/11/2011 - 04:21:23
Première étude prise au hasard chez Simkovitch (au début je me suis trompé et j'ai cherché Shamkovitch qui a composé d'ailleurs en 1955 deux remarquables études ) et c'est réfuté ! Que faire après 6...Dg4 échec qui semble annuler ?




Zorglub, le 30/11/2011 - 04:41:27
Vlasenko , c'est ultra dur !!! déjà un paquet de 2 cavaliers contre pion et des zug , des dominations . Ca calme !


Zorglub, le 30/11/2011 - 04:48:42
Attends c'est quoi cette étude de folie ? Il a composé avant les tablebases ? Comment il a pu avoir cette idée de génie ? C'est monstrueux

Nulle !




Zorglub, le 30/11/2011 - 04:51:01
Je veux toutes les compositions de Vlasenko de 2000 à nos jours :-)


Zorglub, le 30/11/2011 - 04:51:14
Je veux toutes les compositions de Vlasenko de 2000 à nos jours :-)


Zorglub, le 30/11/2011 - 05:01:50
Ce mec est-il en avance sur son temps ? Déjà je suis persuadé que personne ne peut résoudre plus de la moitié de ses compos ! C'est insolvable , arride , très dur et profond . C'est quoi sa méthode de travail pour nous pondre ce genre de ZZ . A t-il utilisé les tablebases ? Déjà ca me donne envie de revoir 2 cavaliers contre Dame et 2 cavaliers contre pion car j'ai presque tout oublié .


Zorglub, le 30/11/2011 - 06:03:40
Aride et abstrait ! Mais il m'a fallut juste quelques minutes pour comprendre que le mec est un génie.Erony c'est un peu Beckett qui apprécie le travail de Joyce dans Finnegans Wake. En gros plus élitiste tu meurs et bon on a plus le plaisir de trouver car c'est devenu trop difficile et c'est un peu dommage. C'est un peu ça les études modernes .


Nyarlathotep, le 30/11/2011 - 07:55:34
Cher Zorglub,
il n'y a malheureusement pas de méthode humainement compréhensible pour la finale FF / C.

Pour les études démolies ou réfutées, il y en a un nombre hallucinant tout court, pas chez un certain compositeur. Certains sont moins incorrects que d'autres à l'ére pré-informatique.

La mise à jour de la base de données d'études? Faut payer, mais c'est un régal. Voici le lien:

http://www.hhdbiv.nl/order

Recopie le fichier que Van der Heijden t'envoie à plein d'endroits, parce qu'un disque dur, ça peut crasher.

Concernant Polugaevsky, la ligne que lui a jouée ce génie qu'était Nezhmetdinov
1.e4 c5 2.Cf3 d6 3.d4 cxd4 4.Cxd4 Cf6 5.Cc3 a6 6.Fg5 e6 7.f4 b5 8.e5 dxe5 9.fxe5 Dc7 10.exf6 De5+ 11.Ce4

n'est pas inintéressante et loin d'être réfutée.

Quant à l'homme, passionnant, il avait, hélas, un autre point commun que les échecs qu'il partageait avec Batourinsky. Ce qui ne le rend pas illisible ou incorrect, mais ça nuance.

Et je crois très sincèrement que tu te trompes sur Erony. Il n'est pas élitiste. Juste exigeant.


Etyoud, le 30/11/2011 - 10:15:52
mdr : "le monde est speed". Ouais, en effet, magnifique démonstration en live sur les 2 fils alimentés cette nuit : pas fichu de voir qu'il fallait aller sur Nalimov EGTB dans le site www.k4it.de (pas eu la patience de lire la page d'accueil ?), déclarations à l'emporte-pièce, on passe d'une étude à une autre, ça part dans tous les sens... Ah, oui, c'est la "passion", j'avais oublié.
Sinon, TFC/TC ou TF ça gagne en général, connu depuis 2005, déjà dit sur ce même fil dans la même journée, faudrait déjà lire, (et ça n'était pas cela dans le post de 22 h ex quelques, hier : faut aussi se relire ["Roi Tour Fou Cavalier contre Roi et Fou"]). Et si tu veux qu'on parle d'Ulysses et de Joyce, oui, pas de problème, je pourrais pendant des heures, mais encore une fois pas sur F-E. Merci quand même pour la rigolade !


Tantale, le 30/11/2011 - 11:19:39
Chut, il dort -_-


Etyoud, le 30/11/2011 - 11:41:04
en effet, c'est pour ça que j'ai évité d'utiliser trop de capitales, j'aurais même dû écrire egtb, je crois... -Lire : "22h et quelques".


erony, le 30/11/2011 - 12:51:49
Vlasenko et Zorglub

Eh bien, une fois de plus, il suffit que je m'absente pour que se déchaîne l'enthousiasme pour ce qui m'enthousiasme, et qu'un article ("une idée pour une étude") voie surgir 136 interventions en... 25 heures, cela dû notamment à une magnifique animation zorglubienne que je remercie de tout coeur.

Cela fait une dizaine de fois qu'il me paraît que, pour promouvoir l'amour des finales et des études artistiques sur FE, le mieux serait sans doute que j'en disparusse.

L'étude de Vlasenko dont je parlais est difficile, même si l'on en trouve aisément les 5 premiers coups : quand on peut parvenir à une position de deux manières, l'une avec le trait aux Blancs, l'autre avec le trait aux Noirs, il n'est pas besoin d'être Hercule Poirot pour comprendre de quoi il retourne. Puis, on y trouve deux complexes variations sur le thème "où joueriez-vous votre Roi". Mais, si l'on me demandait mon avis, je ne la sélectionnerais pas pour un concours de solutions. Elle est faite pour être dégustée tranquillement, avec tout son temps.

Elle est entièrement compréhensible, avec ou sans moteur d'analyse ou tablebases. Mais si l'on n'en dispose pas, il vaut mieux qu'elle soit expliquée en détail par quelqu'un qui l'a travaillée. Ce fut le cas de mes compagnons de cercle. Pourquoi l'ai-je baptisée "étude du siècle", qualificatif volontairement provocateur ?

Parce que la position après le 5e coup blanc est une des plus riches (en coups étonnants) que j'aie rencontrées. Parce qu'à ce stade il y a 4 variantes dont les coups constitutifs sont les 4 coups du Cavalier (demi-rosace). Parce que dans l'essai (et donc la même position, trait changé), les 4 coups blancs candidats au 6e coup sont respectivement réfutés (uniquement) par les 4 mêmes coups du Cavalier (demi-rosace écho). Et quelques autres raisons.

Il n'est pas sûr que le juge et les lecteurs aient soupçonné toute cette richesse. Elle n'obtint qu'un 3e prix. Pourtant l'heureux gagnant du premier prix dans le même concours (un compatriote et néanmoins ami de VV) en parle à demi-mot, même s'il ne désavoue pas son oeuvre.

L'auteur lui-même a-t-il prévu tout cela ? Sans doute pas. De même que "seuls les bons joueurs ont de la chance", il arrive souvent que le destin récompense un bon compositeur en lui livrant une eau miraculeuse, lui laissant seulement le soin de trouver un récipient adéquat.

La publication de cette étude est-elle hors-sujet dans un article dédié aux "réhabilitations" ? Je ne le pense pas : rehausser une étude méconnue et la diffuser en est une forme, la faisant tout bonnement renaître.

Les Blancs annulent (V. Vlasenko, 2010)

( 8/4b1K1/8/8/8/B3p3/N4Pn1/4k3 )





Reyes, le 30/11/2011 - 14:43:17
Erony, avez-vous reçu mon email ?


erony, le 30/11/2011 - 16:17:44
Oui, je viens d'y répondre.


erony, le 30/11/2011 - 18:03:31
Quelques remarques sur les points intéressants évoqués ci-dessus par Zorglub.

2F / C : mais parce que justement il n'y a pas de méthode. Quelques farauds se sont vantés, y compris sur FE, de gagner en blitz avec les 2F, mais cela ne va pas plus loin. En découvrir une fait partie de mes cent projets, mais à plus long terme. Si je parviens à quelque chose de présentable, vous en serez informés. Déjà en 1986, John Roycroft avait mis en lumière la position ci-dessous, sous-entendant que le processus de gain y commence à devenir compréhensible. Mais pour l'atteindre, il faut une vingtaine de coups à partir de l'ancienne forteresse de Kling et Horwitz. Et là-dessus, Tintin !

Polou : d'accord sur la qualité de ses analyses du "pion empoisonné", mais le meilleur, le plus précieux passage de son livre concerne tout de même les parties ajournées.

Rôle de l'ordi : je laisserai de côté les conséquences pour les pros, mais l'utilité pour la compréhension en profondeur de toute une catégorie de positions est considérable. Sous la réserve évidente de ne pas devenir un cyberhumain soi-même. D'où le rôle essentiel des cours ou séances d'analyse devant échiquier mural, avec des joueurs passionnés faisant fonctionner leur "f... brain". Chaque fois que j'ai présenté études ou parties à mon cercle, je suis revenu chez moi en ayant noté une flopée d'éléments supplémentaires passionnants, certains rendant fou l'ordi auquel je soumets tout de même les suggestions de mes "petits joueurs" !

Wiki : la définition moderne de l'ignorant pourrait être "celui qui, sur un sujet, n'a pas d'autre source que Zizipédia". Et la définition moderne de l'imbécile : "celui qui, sur tous les sujets, fait confiance à Zizipédia".






Tantale, le 30/11/2011 - 18:49:23
Sur cette page on trouve les plus long mats des 5 et 6 pièces (la majorité pour les 6).

Pour la finale RFF vs RC on a la position du diagramme, trait aux Blancs, et un mat en 78 coups (bien sur c'est inhumain).

Il faut 62 coups pour piquer le cavalier et le reste pour mater.

Il y a vraiment de quoi s'amuser. Demain je m'entraine ;-).

Si qq le veut je poste le pgn.





erony, le 01/12/2011 - 09:55:12
Et comme le monde est petit, le dernier diagramme transpose... dans l'avant-dernier au 45e coup.


Tantale, le 03/12/2011 - 15:44:34
Comme les deux guirlandes "Le plus loin possible" sont pleines (il faudrait peut-être créer une nouvelle), je me pose ici :

Dans l'étude de A.S Gurvich [=0404.02f4c2] on obtient la position du diagramme, après 4...TxCa2.

Alors quel coup amène la nullité? Tc1b1 ou Tc1 en g1 ou Tc1 en h1 ? (et pourquoi)




Oroy, le 05/12/2011 - 01:28:28
1.Tg1! Ta6 2.Tg6! Ta5+!? 3.Rxe6! Ta6+ 4.Rf7!


Tantale, le 05/12/2011 - 07:21:25
@Oroy
C'est bien cela. Après 1.Th1 la Tour menace 2.Th2+ (comme 1.Tg2+ après 1.c1Tg1) Ta6 2.Th6 Ta5+ 3.Rxe6? Ta6+ gagne la Tour.
Donc "Une case trop loin"

Maintenant 1.c1Tb1 ne menace pas de gagner la Tour Noire et permet donc au Cavalier de jouer 1...Cc5 qui coordonne les pièces noires.

Et sans OGM! Bravo !!



Oroy, le 05/12/2011 - 20:28:52
Je croyais naîvement qu'avec Houdini, puisque c'est le gai luron à la mode, plus les tables de Tartempion, on pouvait analyser 99% des études.
Et donc, que ce fil était inutile.
Me serais-je trompé ?
Comme je suis loin d'être assez érudit en la matière, je vous en propose une perso dont la solution n'est pas évidente pour un bipède.
Par la même occasion je redécouvre que j'ai envoyé mes compos les plus brumeuses au pays des aurores boréales afin sans doute de leur donner un peu de clarté. A moins que ce soit parce que personne d'autre n'en a voulu :

C. Caminade
Gain
Tidskrift for Shack 1994





Tantale, le 05/12/2011 - 20:28:55
Petit hors sujet :

Photo ou tableau?

Cela vous inspire quelque chose?


Oroy, le 05/12/2011 - 21:17:38
Je pense que le commentaire de FlickR est clair.
Je n'arrive pas à entrer un lien cliquable comme le tien...
De Félins et Lémuriens



Orouet, le 05/12/2011 - 21:27:15
tableau !?


Oroy, le 05/12/2011 - 21:35:09
Moi, je n'arrive pas à envoyer un lien correct, mais toi tu ne sais pas lire ; il y a un commentaire en haut à droite disant :
Cette photo a été prise le 7 août 2007 en Saint-Germain-L'auxerrois, Paris, Île-de-France, France.
Je t'ai aidé pour la photo, tu vas me renvoyer la pareille pour le lienvers une photo, pas vers un album...


Nyarlathotep, le 07/12/2011 - 12:54:34
La clé doit-elle être une prise, un échec, ou ni l'un ni l'autre? Pas facile à attaquer pour le novice que je suis.


Oroy, le 07/12/2011 - 13:02:04
La clé, c'est le premier coup de la solution.
Mais comme il y a très longtemps que j'ai fait ça, j'avoue que la clé de la solution que j'ai enregistrée me surprend un peu.
C'est même pour ça que je la donne à chercher !
Mais c'est aussi la preuve qu'elle est plus subtile qu'elle en a pas l'air ! Peut-être ?!


Crapette, le 07/12/2011 - 21:36:07
Trait aux blancs - Nulle?




Torlof, le 07/12/2011 - 22:29:53
je dirais: placer le fou g3 en c5 puis amener le roi :d4-e5 objectif e7 en menaçant l'échange des fous de cases blanches pour capturer ( ou en captuant) le pion c6.


Oroy, le 08/12/2011 - 01:29:09
1.Ff2 !
Entre autre. Les cases noires sont une passoire, il suffit d'empêcher le PN d'avancer et d'acculer le RN...


Petiteglise, le 08/12/2011 - 01:39:54
C'est nulle hyper facile. Je laisse un peu de temps avant de donner la solution si y'en a qui veulent chercher.


Petiteglise, le 08/12/2011 - 02:20:35
Houla, mon idée tient pas en fait. Ca doit perdre donc, mais je suis de tête donc faut vérifier. Par contre une rangée plus haut c'est sûr que c'est dead draw. (pion c7 contre pion b5 et fou de cases noires pour les noirs)


Tantale, le 14/02/2012 - 17:25:06
Dans l'étude de Kuznesov, AG & Sakharov, B (+0081.10a8c6) on arrive à la position du diagramme (trait aux Blancs), paire de Fous + Cavalier contre paire de Fous, donc une pièce mineure en plus et pas de pions.

Peut-on considérer la position comme gagnante pour les Blancs. Si c'est non, l'étude est incorrecte.




Nyarlathotep, le 15/02/2012 - 00:10:17
@Tantale

Comment êtes-vous arrivé à cette position en partant de celle-ci



en ignorant une réfutation et une démolition?

En effet,

1. e6 Rd6+ (1... Fd5! réfute selon Garcia et c'est le seul coup qui tienne l'égalité)
2. Ra7! voit comme solution parasite 2. Rb8, que l'auteur avait pourtant pris soin de mentionner comme fausse piste mais gagnant après 2... Fd5 3. Ff5 Fg7 4. Ff4+ Re7 5. Cg6+!

Donnez-nous tout le PGN conduisant à votre position, je ne vois rien de tel dans l'étude et ce serait bien que je puisse vérifier avec le matériel que j'ai.

En tout état de cause, après avoir laissé infuser quelque temps (je suis en profondeur 18 avec toutes les tb de 3-6 sauf les tb 5 pièces contre roi), seuls trois coups ne tombent pas tout de suite dans une tb6 nulle:

1.Fb5+, 1.Fc1 et 1.Fd2. Sur les trois coups, il y a avantage microscopique des blancs (moins d'un demi-pion).

Si gain il y a, il nécessite la technique d'un martien mutant maîtrisant les échecs sur une matrice d'ordre strictement supérieur à 3, autrement dit hypergéométrique.

Walter Gilman en est mort.


Salvador, le 15/02/2012 - 06:13:42
Dans le titre, il y a aussi "réhabilitations" ...


Tantale, le 15/02/2012 - 07:50:26
@Nyarlathotep

Merci d'avoir regardé cette position.

C'est le "ccok" de Garcia, M que je conteste.

Après avoir fréquenté un peu des 7 pièces, je pense que la position que j'ai donnée est gagnante mais par des EGTB qui n'existent pas encore à ce jour(une pièce nette de plus et pas de pions). (Bien sur je peux me tromper).

Le deuxième malheureusement reste.

Voici le pgn


[Event "2.p Tschigorin MT Bulletin Central Ches"]
[Site "?"]
[Date "1958.??.??"]
[Round "?"]
[White "Kuznetsov=AG Sakharov=B"]
[Black "(+0081.10a8c6)"]
[Result "1-0"]
[Annotator ",JMRW"]
[SetUp "1"]
[FEN "K4N2/8/2k5/4P3/8/3BB3/1b4b1/8 w - - 0 1"]
[PlyCount "15"]
[EventDate "1958.??.??"]

{@2: (HHdbII#26327 2000) @3: Garcia=M HHdbIV 19-1-2007} 1. e6 $1 (1. Ng6 $2
Bxe5 2. Nxe5+ Kd6+) (1. Bf4 $2 Kd5 2. Ng6 Kd4+) 1... Kd6+ (1... Bg7 $144 2. Ng6
$1 Kd6+ 3. Ka7 Bf6 4. Bf5 Bc6 5. e7 Bc3 6. Kb6 Bb4 7. Bf4+ Kd5 8. Bg3 Be8 9.
Nf4+ Ke5 10. Bg6 Bd7 11. Nd3+ Kf6 12. Kc7 Bb5 13. Bh4+ Kxg6 14. Nxb4 $18) (1...
Ba3 $144 2. Ng6 Kd6+ 3. Kb8 $18 Bc6 4. e7 Bd7 5. Bf4+ Ke6 6. Bg5 Bd6+ 7. Kb7
Kd5 8. Nf8 Bc6+ 9. Kc8 Bc5 10. Bg6 Bxe7 11. Bxe7 $18) (1... Bd5 $144 $1 { ?JM} 2. Ka7 Ba3 3. Ng6 Bxe6 4. Nf4 Bd5 5. Ka6 Bc5 6. Bd2 $18) 2. Ka7 $1 (
2. Kb8 $1 {cook} Bd5 $1 3. Bf5 Bg7 4. Bf4+ Ke7 5. Ng6+ $1 Kf6 6. e7 Bf7 7. Bd3
Ke6 (7... Bxg6 $144 8. Bg5+ $18) (7... Be8 $144 8. Be5+ Kf7 9. Bxg7 Kxg7 10.
Kc7 Kf6 11. Kd8 $18) 8. Bc4+ Kf6 9. Bxf7 Kxf7 10. Kc7 Ke8 11. Bg5 $18) 2... Bd5
(2... Bh3 3. Bc5+) 3. Bf5 Bg7 4. Kb6 $1 (4. Bf4+ $2 Ke7 5. Bg5+ Kxf8 6. e7+ Ke8
7. Kb6 Bd4+ 8. Kc7 Be5+ 9. Kc8 Bf6 $1 10. Bxf6 Be6+ 11. Bxe6) 4... Bxf8 5. Bf4+
$1 (5. Bc5+ $2 Ke5 6. Bxf8 Kxf5 7. e7 Bf7) 5... Ke7 6. Bg5+ Kd6 (6... Ke8 7.


Tantale, le 15/02/2012 - 08:56:32
Parfois ça ne tient qu'à un fil.

L'étude de Kuznetsov (=0062.11c5a3) 1991 (les EGTB n'existaient pas encore) n'échappe à un dual que par ce que Les EGTB donnent pour cette position "mat en 82 coups".




Tantale, le 15/02/2012 - 10:29:18
Trait aux Noirs.


Nyarlathotep, le 15/02/2012 - 14:21:34
Il y a une différence entre les deux diagrammes: dans le premier, la différence de force (quantitativement et qualitativement) est trop faible pour que le gain soit plausible. Je croirais plus à un gain dans la finale DC / TFC, car dame et cavalier travaillent très bien ensemble, même si le côté adverse a plus de pièces.

Dans le deuxième, il suffit que les blancs perdent le pion (par zugzwang) pour qu'il y ait une finale FF / C, dont on peut démontrer un mat forcé dans... 91,8% des cas!, bien plus que pour la finale T / C!

La croyance est antiscientifique, certes, mais, jusqu'à preuve du contraire, les blancs ne gagnent pas dans la première finale. Si quelqu'un arrive à contacter Bourzutschsky/Konoval, je suis preneur de leur verdict pour une DTC.

Mais bravo à Tantale qui a donné une ligne pour les blancs où les noirs, dans les premiers temps, sont condamnés à trouver un coup unique s'ils ne veulent pas perdre tout de suite.

Pour la composition d'Oroy, 1.Fc2 est le seul coup que je vois, mais après 1...e1D+ 2.Txe1 Fg6+, le Fc2 est froid. Au moins, avec 3.Re3, on a la satisfaction d'obliger les noirs à jouer Txc2. Je vais creuser.


Nyarlathotep, le 15/02/2012 - 14:34:40
En ce qui concerne la petite énigme qui consistait en quoi on ne pouvait intervertir les coups b8D et Cf6+ (contrairement à ce que pensait Ulrichsen) dans cette position



Gaigneron de Marolles, et c'est tout à son honneur, avait probablement prévu la chausse-trape suivante:

10.Cf6+? Dxf6
11.b8D



11...Dh8!! et les blancs sont obligés de pater les noirs par 12.Dxh8.


Tantale, le 19/02/2012 - 12:35:19
Dans l'étude (+0000.35f7a8) de Alois Wotawa (1951) (diagramme, les Blancs jouent et gagnent) il y a une multitude de duals, parce que ce sont les chemins (du Roi Blanc) qui comptent, et les plans sont tout à fait exacts.
Peut-on alors dire que cette étude est correcte?





Slucaino, le 19/02/2012 - 18:27:46
A chaque moment de cette étude il n'y a qu'une idée qui permette de jouer pour le gain. Je l'apprécie même si au bout d'un moment les duals interviennent. Selon mes critères personnels, elle est correcte.


Nyarlathotep, le 20/02/2012 - 00:13:23
D'après moi, on peut parler de duals mineurs, qui n'entachent pas la conception de l'auteur mais qui l'interdisent de briguer un prix ou de figurer dans une anthologie.

Mais je suppose que si l'on veut reprendre la même matrice pour qu'il n'y ait pas d'interversion, la position initiale serait bourrée de chevilles.

Comme le signalait erony, l'étude la plus connue du monde a un dual mineur, donc, ce n'est pas si évident d'en conclure quoi que ce soit.


Slucaino, le 20/02/2012 - 00:45:02
Quelle est donc l'étude la plus connue du monde?


Salvador, le 20/02/2012 - 01:20:44
à Pigi en Crète, jusqu'au 13 mars encore,
je ne sais pas, il faudrait demander au monde ...


Etyoud, le 20/02/2012 - 08:34:59
un exemple récent d'étude que des duals mineurs n'ont pas empêché de "briguer un prix" (mais après réclamation de son auteur):
http://chess.md/endgame/pgnlive/pgnlive.php?pid=22863
Pour les duals mineurs, voir les 2ème, 3ème et 4ème coups. Le dual au 9ème n'a pas été vu par le juge ( ni par l'auteur).


Nyarlathotep, le 20/02/2012 - 09:03:50
Je voulais parler de l'étude de Saavedra, bien sûr, de loin la plus citée, la deuxième étant je pense celle de Réti (B:Rh8, pc6; N:Ra6, ph5; nulle)


Tantale, le 20/02/2012 - 10:04:01
Pour l'étude de Wotawa, les idées (plans) sont :

- Neutraliser le Roi Noir de sorte qu'il n'ait plus que deux cases.
- Avaler le pion f tout de suite sinon il va à Dame.
- Se diriger vers l'aile Roi avec son Roi ne marche pas, car alors le pion d va à Dame. Donc aller pater le Roi Noir pour obtenir des trois pions g7,h7 (noirs) et h5 blanc qu'il ne reste plus que le pion noir g6.
- Aller croquer le pion g (ça marche cette fois-ci)
- Retourner pater une deuxième fois le Roi noir, en passant par le Sud (par le Nord non à cause du pion d qui est très rapide)
- le pion noir d doit se lancer, on le croque.
- La suite est évidente

Donc ce sont des idées (plans) qui permettent de résoudre cette belle étude. qui nécessite peu de calcul. Et je ferai de l'avis de Slucaino le mien.



Tantale, le 20/02/2012 - 11:12:30
Encore Wotawa ...

Dans cette étude de Wotawa (3011.34a1a5) diagramme après le deuxième coup Noir, les modules, complètement perdus donnent :

Houdini : -+ 6.40
Rybka : -+ 6.85
Fritz12 -+ 8.56
Stockfish -+ 8.96

Surtout ils veulent tous manger les pions noirs, ce qui causerait semble-t-il leur perte, alors que le coup nécessaire à jouer est 3.Fg4! pour occuper la diagonale c8h3 et ne pas la laisser à la Dame noire.
(détroit d'Ormuz)

On peut se convaincre que la position du diagramme, trait aux Blancs est nulle. Dans cette étude aussi, les idées prennent le pas sur les coups.




Nyarlathotep, le 28/02/2012 - 17:19:40
On connaît hélas la propension de Van der Heijden à classer comme études des problèmes.

Aussi, je voulais savoir si cette position
(Palkoska, La Stratégie, 1901, #454) était une étude ou un mat en 6 coups.



car le mat au sixième est assez joli et que sinon 1.Rxf4 serait une démolition brutale


Etyoud, le 28/02/2012 - 17:37:05
la composition a bien participé au concours d'études de la Stratégie 1900-2, publiée en mai 1901 sous le n°57 (numérotation propre au concours, sinon c'est bien le #454) et reprise dans la Wiener Schachzeitung en avril-mai 1904. L'Amateur de l'ex UAAR donne seulement 1.Fh4 Fxh4 2.Ce5 Rg5 3.d7+-


Nyarlathotep, le 28/02/2012 - 17:44:36
Merci de l'information. Je demandais ça parce que Palkoska (d'après mes souvenirs) était surtout connu comme problémiste.

À moins que ma mémoire me joue des tours. Qui peut confirmer?


nicolasdupont, le 28/02/2012 - 18:33:11
Moi !

En effet, d'après WinChloe, Palkoska n'a composé quasi exclusivement que des mats directs 2,3 et 4 coups.


Nyarlathotep, le 28/02/2012 - 19:18:27
J'aime beaucoup la manœuvre 1.Fh4 suivi de 2.Ce5, même si 1.Fh4 remplit plusieurs buts:

1) Désobstruer la case de promotion d8
2) Empêcher la défense 1...h4
3) Sur la défense ...Rg5, que le fou ne contrôle plus d8

Ce qui est d'autant mieux que, ne serait-ce les terribles pions passés noirs, 1.Ce5 Rg5 2.Cf7+ ramassant le fou est gagnant.

Un peu trop de chevilles toutefois, une position peu naturelle du Fou h7.

D'un point de vue historique, d'ailleurs, où en étaient les critères de beauté d'un étude en 1901? Quelqu'un les avait-ils édictés de manière claire? Certaines études publiées cette année-là sont très proches de la partie d'échecs comme celle-ci

Westbury, Leeds Mercury, 1901

nulle

ou inspirées directement de parties comme celle-ci du grand Lasker
Lasker, Manchester Evening News, 1901

nulle

mais on avait déjà cette année l'apparition de thèmes qui devinrent des grands classiques. Ici, les fameuses cases conjuguées (gain blanc)

Lasker/Reichhelm, Literary Digest, 1901




Etyoud, le 28/02/2012 - 19:42:20
l'article dit fondateur de Troitzky, c'est en 1910 -et encore personne n'en a eu connaissance en dehors de la Russie à l'époque (Selman l'a traduit dans EG en 68). Mais il n'y avait pas forcément besoin de formaliser, une fois la route ouverte par Troitzky entre 1895 et 1900, les choses ont commencé à se mettre en place entre 1903 et 1905-6 (Rinck, Platov, Kubbel pour faire simple).


erony, le 29/02/2012 - 14:45:25
Le Dr Emil Palkoska est en effet plutôt connu comme problémiste. Sa spécialité était de marier les mats modèles (normal pour un Tchèque) avec les thèmes stratégiques.

Voici un échantillon, accessible à tous, présentant le thème Holzhausen.

Mat en 3 (Palkoska, 1912).

KN6/8/3B4/k6r/p7/N7/1R6/2r1b3






Nyarlathotep, le 01/03/2012 - 01:45:07
Un faux air de Plachutta, mais Fc5 n'est pas la clé... (Si Tb5 et Cc6 mataient, ceci aurait été le cas. Or, Cc6+ lâche a6...))

Le roi noir n'a pas de case de fuite ici.

Je suis puissamment tenté de dire que Fe7 est la clé

Vérifions:

1.Fe7 (Δ2.Fd8+ Tc7 3.Fxc7#, menace longue)
1...Thc5 2.Fd8+ Tc7 3.Tb5#
1...Tc8 2.Fd8+ Txd8 3.Cc4#
1...Tc7!!

Fe7 n'est donc pas la clé.
Mais j'ai pu voir ainsi qu'il y a deux mats possibles:
Tb5 et Cc4

Quelle est la manœuvre stratégique?

Pas un plachutta sur c5 car la tour c1 est en position anticritique par rapport à l'intersection des deux tours et de plus on a besoin du Ca3 pour Tb5#

Reprenons (je ne suis pas solutionniste et encore moins méthodique)

JA:
1...Tcc5 2.Tb5+ Txb5 3.Cc4#
1...Thc5 2.Fc7+ Txc7 3.Tb5#

et c'est exactement là que je sèche: comment forcer les noirs, via menaces ou sacrifices, à se placer sur la case fatidique c5 sans pour autant sacrifier une pièce?

À moins que je me sois perdu en conjectures...






Nyarlathotep, le 01/03/2012 - 02:03:10
Perdu en conjectures j'étais. Comme Fb4 ne donnait pas mat (Rb6), le fou e1 pouvait bouger sur f2 ou g3. Ce qui me donne l'idée (serendipité) de jouer comme clé

1.Tb7

1.Tb7 (Δ2.Ta7+ Rb6 3.Ta6#)

défenses non thématiques parce que mats courts et sans unité:

1...Tc7 2.Fxc7#
1...Th7 2.Tb5#
1...Ff2 2.Fb4# (c'est cette défense qui m'a mis sur la piste)

Et, ô merveille, il n'y a que deux défenses qui n'échouent qu'au troisième coup!

Les deux défenses, thématiques, vont, en interceptant le Fd6 sur c5, donner une case de fuite en b4 pour le roi. Et on va retrouver les deux mats du JA.
1...Tcc5 2.Tb5+ Txb5 3.Cc4#
1...Thc5 2.Fc7+ Txc7 3.Tb5#

Merci erony. J'ai peut-être de l'avenir comme petit solutionniste.


Tantale, le 02/03/2012 - 14:02:35
Dans l'étude de Tkachenko (=0437.31g1a5), 1.p Troitzky MT Leninskoye Znamja (tt), 1990 les Blancs jouent et annulent.
Après 1.f7 Fxf7 2.Ch6 Cd6 3.Tg5 on arrive à la position du diagramme.

Là Tkachenko suggère 3...Fe6 qui annule.
Mais il semble que sur 3...f2+ Les Blancs sont complètement cuits. C'est peut-être un coup invisible?. Étonnant que personne n'ai vérifié ce premier prix depuis 1990.




Nyarlathotep, le 02/03/2012 - 16:41:30
Oui!
Pas pour rien que l'auteur a essayé de modifier cette étude en 2001 comme ceci:

Tkachenko, Shakhova Kompozitsia Ukraini Albom 1991-1995, 2001, #124

trait aux noirs, nulle

La solution de l'auteur était
1...Cd6
2.Tg5! Tc5
3.Cf6 f2+!
4.Rxf2 Cxf6!
5.Txc5+ Rb6!
6.Td5! Cxd5
7.c4! Ce7
8.c5+
½-½

Las!

1...Cf4! (Van der Heijden) flanque tout par terre

Quand un compositeur propose une version de son œuvre, c'est qu'il subodore parfois une incorrection.

C'est le cas de cette étude de Rinck
Rinck, Deutsche Schachzeitung, 1901, #0875

gain

avec les deux lignes similaires

1.b7 Dh1+
2.Rb2 Dg2+
3.Fc2 Dxb7
4.Ff5+ Rd5
5.Fe4+ Rxe4
6.Cd6+

et

1.b7 Df1+
2.Rb2 De2+
3.Fc2 Db5
4.Fb3+ Rd7
5.Fa4! Dxa4
6.Cc5+

ne figure pas dans son recueil de 1919 "300 fins de parties"

Pourquoi?

Parce qu'il y a une réfutation absolument extraordinaire grâce à un coup conjuguant ouverture et fermeture de diagonales!

1.b7 Df1+
2.Rb2 e4!! (Nyarlathotep)
premier but: désobstruer la diagonale b8-h2 comme le montre cette variante
3.Fxe4 Df2+
4.ad lib Dxg3 et le pion b est stoppé

deuxième et troisième but, obstruer la diagonale b1-h7 et assurer une protection pour la dame en d3 comme l'illustre cette variante:

3.b8D (quoi d'autre, maintenant que l'on a prouvé que les blancs n'ont pas le temps de prendre le pion?) De2+
4.Rc3 Dd3+
5.Rb2 De2+
6.Rb3 Dd3+
7.Ra4 Da6+
échec perpétuel

Nulle.

On peut comparer à profit la version du maître figurant dans son recueil de 1919 au numéro 148:




Tantale, le 02/03/2012 - 17:27:18
Pour Rinck, n'y a-t-il pas un pb au niveau des diagrammes ?


erony, le 02/03/2012 - 17:42:22
La première explication se rapporte sans doute à cette version incorrecte :




Nyarlathotep, le 02/03/2012 - 22:52:38
Merci Erony! Dans le zeitnot de la réédition en moins de 10 minutes chrono, j'ai laissé passer cette énorme boulette!


Tantale, le 03/03/2012 - 13:04:51
Toujours Tkachenko, SN
La position du diagramme trait aux Blancs est-elle un gain Noir?. Je n'arrive pas à progresser malgré l'aide des modules. Pourtant les Noirs ont un Fou net de plus.
Si la position est nulle, alors cela constitue un dual dans l'étude d'Oleg Pervakov et Tkachenko, SN (=0740.22h3a8)




Tantale, le 03/03/2012 - 13:20:38
En fait cela ne constiturait pas un dual car on peut améliorer le jeu Noir. Mais j'aimerais tout de même savoir si la position est nulle.


Tantale, le 03/03/2012 - 19:23:47
Bobby Fischer réhabilitant une étude dans un parc


Tantale, le 28/03/2012 - 17:52:58
Une jolie étude de Jehuda Gruengard - The Palestine Post 15-6-1945 annoncée à tort comme insoluble dans HDDBIV.
Le premier coup n'est pas évident.




Nyarlathotep, le 29/03/2012 - 06:43:04
J'ai vu avec une egtb6.
La clé est d'une rare élégance! Et ce n'est pas un "piéton" qui peut la trouver, avec son envie d'absolument "faire quelque chose"!


Tantale, le 08/04/2012 - 17:41:42
Emilian Dobrescu se lance souvent dans des compositions qu'il ne maitrise plus vu leur complexité et son absence alors d'aide informatique.

Un exemple ci-dessous : Les Blancs jouent et font nulle.
(=0163.10e6a3)
1.p L'Italia Scacchistica#481 (c)1984
8/6b1/4K1b1/4n3/8/1P6/1k5R/8 b - - 0 5

Dobrescu donne 5...Rxb3 qui conduit à la nulle, les trois pièces noires étant confinées au coin Nord-Est pour se protéger mutuellement.

La manœuvre 6.Tg2 Fh8 7.Th2 Cf7 8.Tg2 Cd8+! 9.Rd7 Cc6 10.Tg3+! conduit à la nulle.

Mais sur 5...Rxa3 10 Tg3 ne fait plus échec et cette manœuvre fonctionne et permet de regrouper les pièces Noires près de leur Roi et aboutit au gain noir.




Tantale, le 08/04/2012 - 20:14:02
Des 46 premiers prix de Dobrescu (non signalées par un @) , j'en ai démoli une sur deux, dans un premier balayage.
La récompense : celles qui restent souvent à base de manœuvres systématiques sont originales et jolies.

Ci-dessus lire "Mais sur 5...Ra3.


Salvador, le 08/04/2012 - 20:41:35
C'est plus facile de démolir que de reconstruire!


Tantale, le 13/04/2012 - 17:57:16
La superbe étude de Korolkov - Les Blancs jouent et gagnent voir en bas - commentée ici par la Chess Queen Alexandra Kosteniuk dont la position finale est



a un talon d'Achille : Si sur 1.Th5! Les Noirs jouent 1...Rg3 au lieu de 1...Rxh5 il semble que les Blancs n'obtiennent que la nulle.

Par exemple : 2.Th1 Fe4 3.d8=D Fxh1 4.Cc3 c1=C+ 5.Ra1,Ccb3+ 6.Ra2 Cc1+ Ra1=

Un petit pion noir en g4 corrige ce défaut.




erony, le 21/04/2012 - 18:17:05
Parfois, il suffit de bien peu de chose pour "réhabiliter" une étude.

Considérez ce petit joyau de Jindrich Fritz, comportement un quadruple (et non triple) mouvement systématique.

Aussi bien la base de VdH (du moins celle que j'ai) que l'excellent "Endgame magic" de Beasley, donnent une solution dans laquelle figure un dual. Mais cette solution n'est certainement pas celle de l'auteur, attendu qu'elle ampute l'idée. Il suffit de la destituer en variante secondaire pour à la fois corriger le défaut et... améliorer l'étude. En réalité revenir tout simplement à l'dée originelle.

Les Blancs gagnent (J. Fritz, 1984).

8/2BR1N2/P7/8/7b/7b/2k1p3/7K






erony, le 21/04/2012 - 18:34:39
Ce qui suit ne doit pas être lu, du moins si vous êtes courageux, avant une demi-heure de recherche. Sauf si, comme c'est probable, vous aurez trouvé avant.



On ne lésine pas sur les moyens. Il faut empêcher la promo noire et favoriser la promo blanche, donc :

1.Td2+! Rxd2 2.Fa5+ Re3 3.a7 Fg4 [3...Ff5 4.Cd6! Fg4 5.Cc4+!] Les Noirs veulent jouer ...Ff3+.
4.Ce5! Position critique 1.

8/P7/8/B3N3/6bb/4k3/4p3/7K






erony, le 21/04/2012 - 18:38:45
4...Ff5 5.Cc4+ Rd4 [5...Rf4 6.Fd2+] Les Noirs veulent jouer ...Fe4+.

6.Cd6! Position critique 2.

8/P7/3N4/B4b2/3k3b/8/4p3/7K






erony, le 21/04/2012 - 18:43:29
6...Fe6 7.Cb5+ Rc5 [7...Re5 8.Fc3+] Les Noirs veulent jouer ...Fd5+.
8.Cc7! Position critique 3.

8/P1N5/4b3/B1k5/7b/8/4p3/7K






erony, le 21/04/2012 - 18:52:38
A présent, au lieu de donner 8... e1D+ 9.Fxe1 Fd7 10.Ca6+! [avec le dual 10.Fb4+! Rb6 11.a8D Fc6+ 12.Cd5+!] 10...Rb6 11.a8D Fc6+ 12.Dxc6+ Rxc6 13.Fxh4 comme suite principale, il faut évidemment prendre

8...Fd7 9.Ca6+ Rb5 [9...Rd6 10.Fb4+] Les Noirs veulent jouer ...Fc6+. 10.Cb8! Position critique 4.

1N6/P2b4/8/Bk6/7b/8/4p3/7K






erony, le 21/04/2012 - 18:55:29
Et la fin :

10...Rxa5 11.a8D+ Rb5 12.Da6+

Vous pensiez que j'allais ouvrir un "Echo 2" ? Raté !!


erony, le 21/04/2012 - 19:12:47
Erratum : comportant et non comportement (?!).

La case b6 étant indisponible, le 4e tableau est légèrement différent. Et la défense ...Fc8 n'a donc plus de sens.

Bon appétit.


Salvador, le 21/04/2012 - 19:41:47
Parfois, il suffit de bien peu de chose pour "réhabiliter" une étude.

Guljajev,A
1.p (v) 1938
Les Blancs jouent et gagnent. Solution: 1.Ce3 e6 2.Fb1 d5 3.Ta7! etc...
Démolition: 1.Ce3 e6 2.Fb1 Rg1! 3.Fd3 h1:D 4.Cg4! Dh2! 5.Cxh2 Rxh2 6.Tg7 g1:D 7.Txg1 Rxg1 8.Fe4 d5! 0-1

Cette étude a déjà été corrigée et la correction a été publiée.
Pouvez-vous la corriger sans ajout de matériel en conservant exactement la même solution que l'auteur? Zorglub, as-tu une idée?







Tantale, le 21/04/2012 - 20:47:10
@Erony
Ne faut-il pas stopper l'étude après 11.a8=D car après Rb5 12.Da6 ou Db7 ou Dd5 gagnent?


erony, le 21/04/2012 - 21:04:52
En effet. Je m'étais remis en mode "joueur" pour montrer que le Pe2 n'était plus à craindre.

La correction par Sambali (pardon, Salvador) de l'étude de Gouliaiev est un déplacement minimal. Je ne l'ai pas étudiée en détail mais à première vue, elle est solide.

Parfois, la réhabilitation consiste simplement à dire : on a fait beaucoup mieux plus tard, donc inutile de s'acharner là-dessus. Par exemple, une étude de Kubbel 1937 (Rc3 / Rh8) a un gros dual au 7e coup. Très bien, mais elle a fécondé celle de Perkonoja du 16 mai 2007 et donc on peut la mettre à la poubelle sans regret. Je crois que le grand Léonid lui-même m'approuverait !


erony, le 21/04/2012 - 21:28:26
A propos de Gouliaiev, j'ai moi aussi réhabilité une de ses oeuvres. Mais je n'en ai pas informé "Endgame". Elle restera donc, sauf si dans le passé on eut la même idée, une exclusivité FE.

L'original avait la TB en d8, la TN en c4 et le RN en g4, ce qui provoquait de vilaines choses à base de ...Rh3.


Les Blancs annulent (A. P. Gouliaiev, 1955, version erony).

8/8/N7/8/r4k2/8/p6p/3R3K








Tantale, le 21/04/2012 - 22:16:11
Une drôle de réhabilitation :

L'étude de Kazantsev 1.p Shakhmaty v SSSR (tt)1985
Les Blancs jouent et gagnent
(+0000.33c7a5)
dont la solution donnée par Kazantsev :
1. Kb7 a6 2. Kc6 b5 3. Kc5 Ka4 4. Kb6 a5 5. Kc5 b4 6. Kc4 h5 7. h4 b3 8. axb3#
est fausse de bout en bout,
admet une solution au moins aussi jolie et correcte cette fois-ci :
1. Kc6 b5 2. Kb7 a6 3. Kc6 h5 4. Kc5 Ka4 5. Kb6 a5 6. h4 Kb4 7. a3+ Ka4 8. Kc5 b4 9. axb4 axb4 10. Kc4 Ka5 11. b3 1-0

Voilà donc une étude dont aucun coup n'est de son auteur !





Nyarlathotep, le 11/05/2012 - 21:33:36
Une étude de Vandiest qui, pour une fois, s'essaye au genre kilométrique

L'étude originale
Vandiest, Nation Belge, 1951

gain

a été réfutée en son temps par Veitch et l'inévitable Garcia.

Vandiest s'est donc proposé de la reconstruire en 2009
Vandiest, Nation Belge, 1951
version Vandiest, 223 Eindspelstudies 1948-2009, 2009, #066


Gain

Solution escomptée:

1.Fb1+ Rg7 2.h3 b3 3.Re2 b2 4.d3 Rg6 5.d4+ Rg7 6.Rd3 Rg6 7.Rc3+ Rg7 8.Rc2 Rg6 9.Rxb2+ Rg7 10.Rc2 Rg6 11.Rc3+ Rg7 12.Rd3 Rg6 13.Re3+ Rg7 14.Re4 Rg6 15.Rd5+ Rg7 16.g4 hxg4 17.hxg4 h5 18.g5 h6 19.g6 Dh7 20.gxh7 Th8 21.Rc6 Txh7 22.Fxh7 Rxh7 23.Rd7 Rg7 24.d5 Rh7 25.Fxe7 Fxe7 26.Rxe7 h4 27.Rf7 h3 28.e7 h2 29.e8D h1D 30.Dg8#

L'étude est démolie à plusieurs endroits, et la démolition la plus brutale est un mat en 11 coups à partir de la position initiale!

1.Fb1+ Rg7 2.Re2! b3 3.Re3 b2 4.Re4 Rg6 5.Rf4+ Rg7 6.g4 hxg4 7.Ff2 h5 8.Rg5 h6+ 9.Rf4 Rf6 10.Ff5 suivi de Fd4#

Les forumeurs pourront-ils proposer à Vandiest une correction acceptable de son étude? Ou alors, comme l'écrivait à peu près Chéron à propos d'une toute autre étude, quand la matrice est aussi défectueuse, il n'y a aucun espoir de sauver l'idée originale?


Etyoud, le 11/05/2012 - 22:22:49
Vandiest est mort... on ne lui proposera plus grand chose.


Nyarlathotep, le 11/05/2012 - 22:48:02
Alors, à titre posthume?
À remarquer que la démolition est proche de celle de Garcia pour la version originale:

1.e6 d5 2.Fxd5 b2 3.Fe4! (3.Fa2? b5 suivi de b4 et b3, nulle) b1D 4.Fxb1 b5 5.Rb7 b4 6.Rc6 b3 7.Rd5 b2 8.Re4



et on retrouve la position survenant après le 4ème coup blanc de la démolition de la version.


Tantale, le 13/05/2012 - 21:32:21
J'ai posté un fil de discussion hier matin et il n'est toujours pas paru ce soir. Peut-être vacances des modérateurs. J'espère qu'il paraîtra demain.

C'était pour présenter les frères Saychev .


Tantale, le 18/05/2012 - 21:44:55
Cette étude de Birnov 1.p Moscow Sports Committee Ty 1938 est donnée comme ayant comme solution un mat en 20 coups.
Le module trouve instantanément un mat en 14 coups.

Comme quelqu'un qui vient de l'univers mathématique, je trouve extrêmement légers les compositeurs et les juges de l'époque. En mathématique on doit apporter la preuve de ce qu'on avance.




erony, le 14/07/2012 - 21:09:00
Cette célèbre souricière de Jindrich Fritz 1951, jadis très appréciée par E. Geller, est démolie parce que le Fou est trop fort : 1 Tf3 Rxa2 2 Rc2.


8/8/8/5p2/8/3R4/P7/1k1K1B1r




erony, le 14/07/2012 - 21:10:43
Cette célèbre correction de Kasparian 1980 pourrait bien être insoluble parce que le Cavalier n'est pas assez fort : je ne suis pas sûr de 1.a3 Rb2 2.Tf3 [2.Re2 Th4 3.Ce3 Th2+] 2...Th4 3.Cd2 .


Avis aux analystes et aux détenteurs des tablebases 7-unités...

8/8/8/5p2/8/3R4/P7/1k1K1N1r




erony, le 14/07/2012 - 21:12:29
En attendant, on pourra considérer la correction de J. Polašek qui tient la route, au prix d'une position initiale un peu moins agréable à l'oeil.


Les Blancs gagnent.


8/8/8/6p1/8/4R3/P7/1k2K1Br




Tantale, le 09/08/2012 - 18:09:12
Quel est le coup que Vlasenko n'a pas vu en 1987 ?

Les Noirs jouent et gagnent.




Nyarlathotep, le 10/08/2012 - 04:06:18
De pif
1...Ce5!! (Δ 2.Rxe5 h1=D 3.b8=D Dh2+)
2.b8=C Cg4+ ΔCe3-g2, h1=D

Jolie réfutation!


erony, le 03/09/2012 - 23:32:46
Zorglub évidemment me surestime le 30/11/2011 à 6h03 : je n'ai pas lu davantage Finnegans Wake qu'Ulysse. Mais il a parfaitement raison le même jour à 4h48. Vlasenko a en effet, au moins un peu, et en tout cas avec brio, maîtrisé la finale D / 2C avant l'existence des tablebases. En approfondissant le diagramme donné par Zorglub, je suis parvenu à ce petit exercice inédit, je l'espère. Seuls les trois premiers coups de la variante principale sont demandés. Mais quelle est-elle ?

Les Blancs gagnent (inédit pour FE, après V. Vlasenko).
5K2/8/1k6/5n2/4Q3/4n3/8/8





Nyarlathotep, le 06/09/2012 - 11:32:57
Bien envie de serrer le roi par De5 suivi de Re8, mais c'est trop hâtif pour que ce soit bon.


Tantale, le 06/09/2012 - 12:50:00
Je ne comprend pas cette étude trouvée dans Endgame Magic:

Sevitov=B - (+0013.12e4h1)
.hm Shakhmaty v SSSR#152, 1940

1.a6 Cb5 2.Fxb6 Cd6+ 3.Rf3 Cc8 4.Fc7 Rg1 5.Fg3 Rh1 6.Rf2 Ca7 7.Fd6 Cc8 8.Fb8 Cb6 9.Fe5 Cc8 10.Fc7 Ca7 1-0?

Bien que Houdini indique +9.10 il me semble que c'est une nulle.





erony, le 06/09/2012 - 20:49:00
Nyar : 1 De5?! ne compromet pas le gain mais après 1...Rc6 il faut revenir à la position de départ (2 De6+ Rc5 3 De4 Rb6) car le tentant 2 Re8? ne va pas : 2...Cd6+! 3 Re7 Cd5+ avec une harmonieuse défense.

Pour résoudre, il faut se dire, comme en tournoi de résolution : si quelqu'un a pris la peine de pondre cette position, c'est qu'il y a une idée amusante. Donc...

(NB : je sais bien que certaines études "modernes" échappent à ce critère, mais c'est une autre question)

Sevitov : 9 a5 Ca8 10 Fd6, suivi de la montée du Roi, n'est pas meilleur ?


Tantale, le 06/09/2012 - 20:59:07
Oui, la montée du Roi visant simplement à déloger le Cavalier de sa position de bloqueur gagne.


Tantale, le 06/09/2012 - 21:09:46
C'est Houdini qui s'était engagé dans un cul de sac



Tantale, le 07/09/2012 - 08:36:01
Toujours Sevitov

Dans Endgame Magic, cette étude est censée illustrer la destruction d'un blocus par un contre blocus avec l'idée de pater le Roi noir en h1 pour forcer le pion f noir à avancer.

On voit que c'est faux. de plus 3.Rd5 gagne tranquillement donc cette étude est complètement incorrecte.



erony, le 07/09/2012 - 09:50:25
??

C'est bien le cas. Le RN est en effet paté, non seulement en h1, mais en f1. Si l'on préfère jouer plus faiblement en laissant accéder le pion en a7, l'auteur n'est pas responsable.

Et bien sûr 3 Rd5? est mauvais : 3...Cc8 4 Fc5 Rg2 avec barrage.



Tantale, le 07/09/2012 - 10:30:15
1.a6 Cb5 2.Fxb6 Cd6+ 3.Rd5! Cc8 4.Fc5 Rg2 5.Rc6 Rf3 6.Rc7 1-0

non?


Bellamy, le 07/09/2012 - 10:43:07
5.Rc6??? Le principe de l'étude (qui finalement est assez simple) est que si le cavalier peut rester en c8, le roi ne passe jamais ! Il faut donc pater le roi noir (et forcer Cb6 plutôt que Ca7) !


Tantale, le 07/09/2012 - 10:51:23
Ok j'ai compris

j'ai travaillé avec l'autre étude de Sevitov où le pion noir est en f7 au lieu de c7 qui elle est incorrecte.

L'étude de Sevitov avec le pion noir en c7 est jolie et correcte le texte de Endgame Magic est juste.

@Bellamy 5.Rc6??? Excellente remarque.


erony, le 26/12/2012 - 22:55:50
Un autre aspect de la question : faut-il réhabiliter quand la démolition est plus intéressante que la solution ?

Considérons cette étude de Jindrich Fritz (1956) pour lequel j'ai par ailleurs une immense estime, sur laquelle je suis tombé par hasard. Elle est insoluble, l'auteur ayant oublié une réplique (même deux). Mais tout bien considéré, même si cette réplique ne donne pas lieu à une suite assez intéressante pour qu'on puisse retourner l'étude, elle me paraît plus humoristique que l'ensemble prévu par l'auteur.

Trait aux Blancs.

6K1/4r1N1/5pPk/5R2/8/8/8/8





erony, le 26/12/2012 - 22:57:48
La "solution" de l'auteur était d'enfermer, puis de gagner la Tour noire, étant donné qu'un coup comme 1 Ch5 perd le pion et donc n'offre aucune chance de gain : 1 Tf1 Txg7+ 2 Rh8 (avec bien sûr l'idée 2...Ta7 3 g7!) 2...Txg6 3 Th1+ Rg5 4 Rh7.

Et voici l'"enfermement" présumé.

Mais en réalité, les Noirs s'en sortent. Comment ?

8/7K/5pr1/6k1/8/8/8/7R





Petiteglise, le 27/12/2012 - 03:28:45
Intuitivement je jouerais Th6


erony, le 27/12/2012 - 11:28:14
Oui, 4...Th6+! avec l'idée que la case g6 est interdite au Roi blanc après 5 Txh6 f5 6 Tg6+ Rh4! (avec la T en g7, on gagne facilement).





erony, le 27/12/2012 - 11:29:33
Malheureusement on parvient au même résultat par 4...f5! 5 Tg1+ Rh5! 6 Txg6 Rh4.

Si même les démolitions sont démolies, ma bonne dame, où va-t-on ?

Consolons-nous avec ce classique.

Les Blancs gagnent (Y. Averbach, 1981).

8/8/4K3/8/4p3/4k3/6R1/8





arnackor, le 22/02/2013 - 00:19:08
Sans doute l'étude la plus difficile Tour contre pion non ? A côté celle où il faut reculer la Tour pas trop loin (avec du choix en plus) c'est de la rigolade.


erony, le 22/02/2013 - 09:25:00
D'accord pour la comparaison Réti / Averbach. Mais il y a plus dur avec ce matériel, par exemple celle-ci, avec ses deux variantes apparentées aux essais.

Les Blancs annulent (I. Krikheli 1986).

8/r7/8/1K6/8/1P6/8/3k4






© 2000-2017 - France Echecs