France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
La buvette 2... par Renan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Après tout la buvette est tout le temps ouverte...


Wittou, le
Oui Chemtov, Saint Maur n’a pas été gâté non plus niveau ANS… quelqu’un a du souffler que j’avais des origines Bas-Rhinoises :-)
Mais comme toi, je ne compte plus sur ces aides ou sur d’autres, j’essaye d’être autosuffisant (adhésions, stages).
J’ai même fait le choix de ne pas m’énerver sur les attributions, un des projets que nous proposions (une étude longitudinale sur le chemo brain, sorte de brouillard cognitif que subissent certaines femmes suite à la chimio pour le cancer du sein) était déjà en partie monté avec une clinique en partenariat qui a donné son accord et des oncologues pour nous aider. Bon on le fera car c’est un projet qui me tient à cœur, mais choisir de ne pas aider ce projet me dépasse, sachant que sans faire offense à certains, j’imagine que plusieurs projets étaient loin d’être aussi mature (mais bon j’ai l’impression qu’il fallait écrire au minimum 10 fois class échecs pour avoir sa chance)


Wisemas, le
Le comité directeur des 10 et 11 juin n'a pas eu lieu ? Plus de 2 mois plus tard, je ne trouve ni article, ni compte-rendu.


Domi77, le
reflexion buvette ; J'ai dit dans un autre post combien j'étais admiratif du refus de la nulle de Carlsen contre Ivantchuk alors que cela lui assurait sa qualification.
Avec mon esprit en escalier habituel, compte tenu de l'admiration et/ou le respect que je devine d'Ivantchuk envers le plus fort joueur des ces dix dernières années, je me dis que Magnus n'a pas seulement été cruel (les sports d'affrontements sont cruels par essence), il a manqué de lucidité sur le coté affectif de la chose.
Ivantchuk est un amoureux des échecs et une sorte de génie de la génération précédente.
La proposition de nulle était un cadeau, un passage de témoin émouvant.
Je dirai même une profonde marque de respect.
Magnus l'a ignoré et étranglé comme césar l'avait fait avec Vercingétorix : Malheur aux vaincus.
Et par conséquent j'ai moins d'admiration pour Carlsen 😥


Ah ah tu en rajoutes un peu, cher domi...mais bon c'est la buvette.
Ton histoire du passage de témoin, il y a un côté Alexandre Jardin !
La grande période d'Ivanchuk c'est 1991, il est 3e mondial, et le favori pour succéder aux deux K.
Puis il perd aux départages un match épique contre Yusupov (1/4 de finale des Candidats), et depuis il n'est jamais vraiment revenu au top.
C'était il y a 32 ans, Carlsen avait quelques mois.
Aujourdh'ui, il est 66e mondial, à prés de 200 points de Carlsen, ils ne boxent pas dans la même catégorie.
Sinon, ce côté tueur, c'est précisément pour cela que j'aime Magnus !


Domi77, le
Ah je ne connaissais pas Alexandre Jardin ! (J'aurais pu commettre bien pire en imitant Arrabal ;o)

Je ne connaissais pas Carlsen sous ce jour là.
Pour moi l'esthétique de son jeu était synonyme de "grâce". Et donc de légereté, d'harmonie (Capablanca ).
C'est bien la buvette, on peut vraiment se lacher 😃


Salut à tous sur le forum. J'ai déniché sur internet un texte "historique" passionnant que je partage avec vous.


petite histoire spirituelle du jeu d’échecs.
Par Camille Dalmas - 2021


Condamné par saint Louis mais défendu par François de Sales et
donné en exemple spirituel par sainte Thérèse d’Avila, le jeu
d’échecs est une métaphore ludique du jeu de l’âme… que Dieu veut
mettre échec et mat !
Au musée du Louvre, dans le Corridor de Valence, se trouve une pièce de
collection assez unique en son genre : l’échiquier de saint Louis. Taillé
dans du cristal de roche et du quartz enfumé, enserré dans un fin ouvrage
d’argent, on rapporte que cette petite merveille d’orfèvrerie appartint au roi
capétien… mais n’en croyez rien !
Si les indices historiques montrent que la pièce date probablement du XVe
siècle,
le simple fait de rattacher cet échiquier à saint Louis est presque une
provocation. Car le très pieux roi de France du XIIIe
siècle avait en sainte horreur
la pratique des échecs. En 1254, il en interdit même l’usage dans sa Grande
ordonnance de 1254, conspuant ce « jeu de mauvaise réputation coupable de
troubler la moralité publique ». Cette interdiction venait en fait compléter une
autre condamnation, celle prononcée par le concile de Paris en 1212. Saint Louis
s’en prenait donc au jeu principalement parce qu’à son époque il était souvent
joué avec des dés, et qu’en tant que « jeu de hasard », le joueur d’échecs défiait la
Providence divine.
Dans sa Vie, le Sieur de Joinville raconte qu’en route pour Tunis (et son funeste
destin), le saint roi Louis fut pris de fureur en voyant son frère, Charles d’Anjou,
jouer aux échecs sur le pont de sa nef. Il saisit l’échiquier et le jeta par dessus
bord. Mode venue d’Orient — on situe souvent la naissance des échecs dans la
Perse antique — elle irritait forcément le tempérament austère du roi justicier.
Car jouer avec des rois, jusqu’à l’échec de celui-ci, n’était-ce pas déjà remettre en
cause l’autorité dont lui était le dépositaire ? Enfin, Louis IX avait une autre
raison légitime de honnir le jeu : à son époque, les parties d’échecs provoquaient
souvent de véritables bagarres, les mauvais perdants ayant la fâcheuse tendance
à fracasser le plateau sur la tête de leur adversaire !
Saint François de Sales, défenseur du jeu d’échecs
En 1608, dans son Introduction à la vie dévote, au chapitre « Des passetems et
recréations, et premierement des loysibles et louables », saint François de Sales
fait pourtant apparaître les échecs, dont il loue la capacité à servir « l’habileté et
industrie de l’esprit ». Mais met en garde contre les parties trop longues : « ayant
joué cinq, six heures aux échecs, au sortir on est tout recru [harassé] et las
d’esprit ». L’honnête homme, explique le saint savoyard, ne doit pas y mettre trop
d’affection dans une telle activité, mais ne doit avoir aucune gêne à s’amuser en
y jouant. Étonnamment, ce jugement est confirmé un an plus tard, en 1609, par
l’abrogation de la condamnation parisienne du jeu d’échecs par le pape Paul V.
Mais si l’évêque de Genève rend licite un jeu autrefois condamné, c’est peut-être
du fait de l’odeur de sainteté dont il jouit depuis que sainte Thérèse d’Avila,
patronne des joueurs d’échecs, en a fait un jeu hautement spirituel. Dans le
chapitre XVI de son livre Le chemin de perfection (1583), la mystique castillane
reconnaît devant les Sœurs dont elle est la mère abbesse s’être adonnée au jeu
des cavaliers et des évêques. Même si elle sait qu’un tel jeu n’a pas sa place dans
un couvent, elle ouvre la porte à une telle utilisation et en vient même à
comparer la prière à une partie d’échecs… contre Dieu. Le principe est de réussir
par la prière à lui amener une âme. La pièce majeure dont dispose le joueur dans
une telle partie, explique-t-elle, est la reine, en l’occurrence la Vierge. Et pour
faire mat contre Dieu, c’est une partie serrée qu’il faut engager, « car ce Roi ne se
livre qu’à celui qui se livre entièrement » !
Une lettre signée Jean de Galles et envoyée au pape Innocent III (1198-1216)
montre que le jeu d’échecs est une source d’inspiration au moins autant que de
préoccupations. Titrée « La moralité de l’échiquier », elles est parfois aussi appelé
« La moralité des innocents » : une référence à la passion du pape régnant pour
le jeu d’échecs. Les armes pontificales de ce dernier étaient mêmes ornées d’un
damier sur lequel est posé une aigle, signe d’un intérêt presque excessif pour ce
loisir. « Le but du jeu — écrit l’auteur médiéval — est qu’une pièce capture
l’autre ». À la fin du jeu, « les pièces sont placées dans le sac d’où elles ont été
retirées ». Dans le sac où sont rassemblées les pièces, « il n’y a pas de différence
entre le roi et le pion pauvre, ici en fait les riches et les pauvres sont toujours
ensemble ». En fait, il arrive souvent « que le roi finisse en bas, tandis que les
piétons restent en haut ». Ainsi, en rappelant la parabole évangélique du dernier
qui sera le premier (cf. Mt 20, 1-16), l’auteur conclut son enseignement moral en
soulignant de façon très explicite la corrélation évidente entre le destin des
pièces du sac et celui « de presque tous les plus grands de ce monde, qui dans
leur transit terrestre sont placés plus bas, tandis que les pauvres peuvent enfin
venir jouir de la lumière de Dieu ».


@Domi77, Vae victis (malheur aux vaincus) C'est Brennus (un gaulois) qui s'adresse aux romains en rajoutant ses armes dans la balance...
rendons à Brennus ce qui appartient à Brennus.
L'inversion est amusante, j'imagine que c'était de l'humour.


Domi77, le
@Kouvitch
Merci de me donner crédit pour l'humour ;o)
Mais non ; c'est soit l'âge soit le covid long qui touche les capacités cognitives...
Merci d'avoir rectifié 👍


Chemtov, le
@Domi 77 : Pour ne pas créer d'embouteillage sur l'autre post et pour revenir à Fischer et à Carlsen (et au fait aussi de jouer impitoyablement jusqu'au bout) j'ai retrouvé cet extrait :

''Magnus est une combinaison mortelle de Fischer et de Karpov, ce qui est très très inhabituel.

Parce que le style de Fischer était très dymanique, combattant jusqu'au dernier pion en utilisant toutes les ressources restantes.

Karpov était très différent. Il avait une capacité sans précédent pour utiliser chaque simple pièce avec un maximum d'effets. Les ressources minimales produisant un effet maximum.

C'est comme ''squeezing every stone for a drop of water'' (traduction à faire) mais faisant cela pendant 50, 60, 70, 80 coups.

Magnus peu continuer aussi longtemps que Fischer avec toute cette passion et énergie. Et, dans le même temps, être aussi méticuleux et mortel que Karpov, utilisant chaque petit avantage.


Domi77, le
Merci Chemtov.
Il faut être aussi froid que Bjon Borg pour ne pas sentir la pression lorsqu'on joue en face de lui !


Chemtov, le
Ces commentaires sur Fischer, Karpov et Carlsen viennent de leur grand successeur (pour deux) et prédécesseur (pour un) : Gary Kasparov.

Question pression, oui, il est vrai que le gens ne se rendent souvent pas compte de l'effet produit par la simple présence de certains joueurs en face (ou même à côté) (en équipe) !

En tous les cas, Kasparov met sur le même plan Fischer et Carlsen au sujet de ''combattant jusqu'au dernier pion en utilisant toutes les ressources restantes'' et de ''continuer aussi longtemps''. (En référence à mon ''N'importe quoi'' de l'autre post).


Reyes, le
« Nous jouions aux échecs et Fischer jouait à quelque chose d'autre, appelez ça comme vous voulez. Naturellement, il arrive un moment où vous finissez par comprendre ce que ses coups signifient, mais il est trop tard, vous êtes déjà  mort. » Mark Taimanov (1926-2016)


kaktus, le
Sur la chaîne YouTube yosha échecs , une très longue et intéressante interview, de Laurent Fressinet sur ses débuts, ses rencontres avec Spasky, Kramnik’ Carlsen et sa carrière en général.
À écouter absolument pour tous les fans d’écHecs de haut niveau.


@Kaktus : +1
Fressinet est très intéressant à écouter: direct, humble et enthousiaste.
Un régal , avec de belles anecdotes .


Domi77, le
Bonne interview de Carlsen sur https://youtu.be/EZYVKHRHx7Q
Bonne interview car il ne donne pas de suites tactiques ou autre.
Il est dans le ressenti total.
Ce que je devine c'est que à ce niveau ils sont complètement dans la "sensation".
Evidemment ce sont des super monstres tactiques mais le calcul n'est qu'un outil.
Ils sont en permannece dans l'évaluation de leur barque. Ou est le danger ? Les risques sont ils acceptables ? Je peux jouer cela qui à l'air ok ; à lui de trouver quelque chose etc.
Je comprends mieux pourquoi on ne trouve aucun ouvrage sérieux de surper GMI sur la façon de conduire une partie : C'est indescriptible.


Chemtov, le
Ressenti... sensation... C'est son jugement positionnel parfaitement intégré. Jugement qui repose sur une très grande connaissance de structures, de schémas, de relations entre les pièces, relations de valeurs variables, en fonction des petites modifications des structures.

Je pense qu'il pourrait tout à fait expliquer tout cela, point par point. Tous les avantages et inconvénients des positions qu'il a prévues, avec le vocabulaire, le registre, classique, connu. Surtout dans cette partie contre Gukesh.

Comme il le dit, c'est Gukesh qui a pris la décision précoce d'aller vers cette finale, difficile à jouer pour les blancs.


Domi77, le
J'entends bien ; mais tu emploies fort justement le bon mot : "Intégré".
Je pense que c'est si profondément intégré qu'il aurait du mal à l'exprimer (et je ne parle même pas de pédagogie).
Par exemple, moi dans mon métier, quand je faisais des démonstrations il m'arrivait frequemment de dire "Je ne sais pas, mais mes mains vont retrouver".
Ou encore pour un musicien de haut niveau qui n'a jamais étudié le solfège (d'ailleurs dans l'interview il avoue ne pas avoir vraiment étudié les finales de façon classique mais plutôt empiriquement) et qui saura produire des concerts magnifiques.

En fait les échecs sont sa première langue, et il se fout complètement des règles de grammaire.


Sans en savoir quoi que ce soit Domi, je ne suis pas d'accord. Il a commencé tôt, de là à dire qu'il a tellement intégré qu'il ne soit pas capable de mettre des mots dessus, ça me semble exagéré. Que lui n'y pense plus lorsqu'il joue, et donc lorsqu'il analyse à chaud en interview c'est une chose. Mais à froid, je crois qu'il n'y a pas photo.
Il a bossé énormément, comme tous, et donc il a brassé tous ces concepts en long et en large. Il peut certainement opérer le processus inverse.


Je pense également que Carlsen n'est pas qu' un surdoué ayant un talent particulier pour les échecs, mais surtout qu'il a énormément étudié sérieusement les échecs dans sa jeunesse, sans doute des milliers d'heures . je parle bien d'étudier et pas seulement de jouer des centaines de parties.
Je me souviens d'un reportage documentaire sur Carlsen enfant ...ne vivant que pour les échecs...que j'avais trouvé émouvant..mais aussi un peu triste au final.


Domi77, le
@Sisyphus
Oui, je ne dis pas qu'il n'a pas bossé comme un fou.
Mais c'était quand il était petit.
De ce fait ces connaissances ne sont pas "raccordées" à des règles mais "integrées" étroitement à sa façon de penser.
Je ne crois pas au surdoué des échecs.
Capablanca est d'ailleurs une énigme pour moi. Il y a un truc qui cloche avec sa légende à mon avis.

@tc
Coté surdoué je ne sais pas. Par contre il me semble qu'il jouait très bien au poker (à vérifier) ; quand je dis très bien c'est à un niveau de petit pro. je crois (25 ème au championnat de Norvège). On atteint pas ce niveau en jouant 2 opu 3 heures le dimanche.
Sur un site il est indiqué qu'il a un QI de 186 ce qui semblerait hors norme (à vérifier selon les barèmes etc.)


Domi77, le
Je viens de m'apercevoir que Carslen est le premier signataire de la pétition pour que Ivantchuk sorte d'Ukraine... un petit indice de plus sur le relatif (je dis bien relatif) manque de combativité de ce dernier face à l'ogre.
Sinon quand auront lieu les prochaines parties ?
Sur EE c'est un peu fouilli ; Je ne trouve pas le calendrier.


Reyes, le
C'est vrai c'est compliqué, il faut cliquer sur l'onglet Programme www.europe-echecs.com/art/fide-world-cup-2023-9059.html#programme


Domi77, le
Merci pour la leçon cher Reyes ;o)
(Trop d'infos tue l'info... je dis ça, je dis rien...)
"Free day" aujourd'hui donc.


Reyes, le
😉


@Domi77
Concernant le poker, je parlerai plutôt de "bon amateur" probablement.
Il a touché des sous dans deux tournois, c'est beaucoup trop peu pour juger son niveau.
Sa fiche hendonmob : https://pokerdb.thehendonmob.com/player.php?a=r&n=951367


Chemtov, le
Vu une petite video de Keti Tsatsalashvili (GMf et journaliste géorgienne) qui intercepte, à la sortie de leurs matchs, des jeunes minimes (Cht du monde U16, comme on dit maintenant) :
''Quel est votre joueur d'échecs préféré ?'' Réponses :
Carlsen 11, Nakamura 5, Tal 4, Judith Polgar 4 (réponses de filles uniquement), Fischer 3, Giri 2, Ding, Nepo, Botwinnik, MVL, Ivanchuk, Susan Polgar et Daniel King 1 (Et aussi Ana Srebrnik, mais c'est un adulte qui a répondu. Son mari, peut-être...)


Krusti, le
Giri 2, c'est un bon début... cette video montre à l'évidence le besoin universel de sensibiliser les enfants au beau et au sublime dés le plus jeune âge.
Merci de votre attention.


Chemtov, le
Sujet buvette, très varié :
Un dégât des eaux au sous-sol de notre nouveau club nous a obligé à ouvrir rapidement quelques cartons (il en reste une vingtaine, fermés).

Et comme lorsqu'il y a des travaux dans un sol et qu'on doit faire des fouilles archéologique, là, ce sont (notamment) quatre trésors qui ont été découverts, deux livres de 1933 et 1934 avec les dédicaces des auteurs : Bogoljubow (3.1.33 à Strasbourg) et de Tartakower (19.10.34 à Paris).

Et surtout des almanachs allemands, l'un datant de 1894 (juste avant le mot fin, on annonce le match Tarrasch-Walbrodt) et un autre de 1897. Dans le livre de 1894, il y aussi des parties.

J'ai aussi trouvé deux carnets de problèmes d'échecs, découpés à partir de journaux anciens (lesquels, je ne sais pas). Une collection privée ancienne avec donc 200 mats en deux pour l'un et 197 mats en trois pour l'autre. J'ai aussi trouvé... un album de timbres (nous sommes peut-être millionaires!)


Bonjour Chemtov.
Bravo pour ces magnifiques découvertes ! C'est -parfois !- un régal d'ouvrir ces vieux cartons.

Concernant les timbres, je te suggère de prendre quelques photos et de les adresser à l'Association "Thèméchecs " présidée par Alain Barnier ( également président de la commission "Culture et Histoire " de la FFE).

Ces spécialistes de la philatélie pourront t'indiquer la valeur approximative de ces timbres je pense.

L'Association Thèméchecs a une page Facebook (https://www.facebook.com/groups/693621641106713 )
très intéressante, avec de nombreux sujets abordés , sur l'Histoire du jeu, des pièces, des livres , revues, des cartes postales et des timbres bien sûr .


Sujet buvette aussi : une interview en coréen sous-titré anglais d'une joueuse pro de go au top. Une interview que je trouve un peu triste, quand elle dit que la victoire est le "normal" et n'est qu'un soulagement, et la défaite une souffrance. Elle trouve son plaisir ailleurs que dans le go.
J'en parle ici car je trouve intéressant de voir dévoilés les ressorts psychologiques d'un champion dans une discipline similaire aux échecs.


kieran, le
Sympa cette interview Sisyphus.
Je n'ai pourtant pas compris ses propos comme tu le décris. Je la trouve très lucide et assez réaliste. La ressemblance avec les échecs est à mon avis très lointaine : l'organisation des tournois est différente, la "formation" est beaucoup plus dure et il y a une réel distinction entre amateurs et professionnels.


oui oui tu fais bien de le préciser kieran, tu as tout à fait raison. Ce qui m'intéresse dans cette interview sont les quelques propos relatifs aux ressorts psychologiques mis en jeu.


Domi77, le
Je proteste !
Le "Na !" de Chemtov dans le sujet sur la coupe du monde, pour avoir le dernier mot en atteignant les 200 messages n'est pas fait-play.
Mais ou vas-t-on ?
Quelle époque indigente ou on accelère les cadences aux échecs et ou on balance un "Na !" comme ça, dans l'indifférence totale des réseaux sociaux.
Ça me fait penser aux match de rugby à la fin desquels, quand le temps est terminé, le joueur envoie le ballon dans les tribunes pour arréter la fête.
Mais ou vas-t-on ?
Il est vraiment bien ce sujet "buvette" ; on peut dire n'importe quoi.


Ou → où ( pour parler d'une situation géographique)
Vas → va ( lorsqu' il s' agit de la troisième personne du singulier)

→ Mais où va-t-on ?

Cordialement à tous sur le forum ( rires ! )


Domi77, le
On dirait mon père. Si je lui disais "on m'a amené à l'hopital en urgence" il était capable de répondre "Transporté aux urgences" ;o)
J'ai quand même eu 18 en philo au bac (et c'était il y a 40 ans, ça plaisantait pas) avec mon orthographe de bouseu.
J'ai toujours pensé que le fond était plus important que la forme.
Na !
(Mais merci quand même pour la rectification, même si demain j'aurai oublié ça reste intéressant)


ArKheiN, le
Et ce 18 en philo au bac, tu ne te l'as pas attribué tout seul, il faut le préciser!


18 c'est bien. Mais moins bien que 19


Voire 30/30.

Au passage: "bouseux", avec un x donc.

Quant au rapport entre le fond et la forme, en ce qui me concerne c'est 70%/30%.

Je reconnais cependant que je ne sais pas de quoi on parle, je passe ici essentiellement pour me divertir avec les interventions des comiques de service (merci surtout à Chemtov et Thierrycatalan).


Car la buvette s'étend bien en dehors de la buvette! (dégât des eaux là aussi ?)


Domi77, le
😋🤣


Je profite qu'il doit y avoir quelques responsables de clubs ou de la fédé pour relayer ici une demande d'un ami juste amateur : auriez-vous des bonnes références d'échiquier physique permettant d'enregistrer une partie en direct sur une plateforme comme chess.com (les fameux DGT je suppose) ? Je vois ça par exemple.


Orouet, le
Sinon, dans le "Canard Enchaîné" de cette semaine :

"Les pions de la discorde :
- Les joueuses d'échecs transgenres sont interdites de compétitions !
- Et les joueuses de dames ?"

(page 6, je vous épargne le dessin ;-)


Krusti, le
Des nouvelles du FOA rating ? Son succès ? Son bide ?
Je suis "tombé" sur un site qui me proposait un upgrade en me faisant du rentre-dedans du genre "Next time, try playing with the official FOA Rating. FOA rating is recognized by FIDE. "


Domi77, le
@Ourouet
Plaidoyer de Yosha Iglesias sur le sujet Les femmes transgenres qui jouent aux échecs sont-elles des joueuses comme les autres ?


Il manque un titre mondial au palmarès de Magnus Carlsen....celui de championne du monde...


@Domi77. Cette lettre ouverte a été publié en 2022 : il semblerait qu'elle ait suffit à inverser la "doctrine" de la FFE puisque cette année, Yosha a pu participer au National féminin. Cette "doctrine" se retrouve néanmoins en opposition à celle de la FIDE qui depuis le 21 août dernier écarte les transgenres des tournois féminins internationaux.

Les arguments de la FFE sont les mêmes que ceux des associations ou que celui exposé à la fin du plaidoyer de Yosha : "je voudrais rappeler que si hommes et femmes ont des capacités égales pour le jeu d’échecs, la catégorie dite féminine est justifiée par les nombreuses difficultés supplémentaires et discriminations que les joueuses subissent à cause de leur genre."
Ah ? La dimension physique n'impacte pas la performance échiquéenne ? Je trouve ça plutôt crevant les échecs, pas moins qu'un trek dans les Tatras. Sur le poids des discriminations que les joueuses ont à subir, puisqu'il faut tout de même discuter l'argument, ce sont pour les fédérations que je connais des discrimination plutôt positives qui tentent de contrebalancer les autres, les négatives (les échecs français, en recrutant une partie de sa jeunesse chez Blitzstream, se préparent de ce point de vue quelques décennies difficiles avec des joueurs assez peu courtois plutôt portés sur l'humour scatophile).

Les arguments de la FIDE ? Le réel : les demandes explosent et vu le réservoir de joueurs plus ou moins anonymes entre 2400 et 2600 alléchés par la manne distribuée dans le circuit international féminin, on peut imaginer, à terme, des tournois des Candidates dont une fraction importante serait issue de transitions plus ou moins sincères. Par sûr qu'à ce stade, cela enthousiasme toujours autant les joueuses (qui de toute façon seront réduites au silence par la peur d'un procès en transphobie).
Je retrouve dans l'argumentaire de la FFE les mêmes arguments dont le caractère spécieux (et idéologique) finit à un moment par s'imposer à chacun : l'adoption de la méthode globale pourtant destructrice pour l'apprentissage de la lecture quand la méthode syllabique avait prouvé sa redoutable efficacité... Dans le même genre, les mathématiques modernes introduites au lycée au début des années 1970 ou plus récemment, l'écriture inclusive, un cauchemar pour les dyslexiques ou pour les amoureuses (et les amoureux) sincères de la littérature.


les femmes victimes des hommes... je connais au contraire pas mal d'hommes victimes des femmes.


On est une génération d'hommes élevés par des femmes...
Je ne suis pas sûr qu'une femme soit la solution à nos problèmes...
( Sandrine Rousseau après sa conversion trans )


Domi77, le
@Ducouloir
Je suis assez d'accord avec ton argumentaire.
Sauf peut-être sur l'aspect physique des échecs, qui est certes important mais qui, à mon avis, ne justifie pas une séparation H/F.

Cela étant dit une solution serait de n'avoir qu'une seule catégorie mixte.


Morozov, le
@ducouloir: changer de genre pour gratter quelques milliers d'euros dans des tournois feminins?? Franchement vous y croyez vraiment ? Vu les difficultés qu'ils rencontrent dans leurs quotidiens vous pensez vraiment que c'est ca leur motivation ?


accoudé au zinc, je dis: pourquoi y a t'il des catégories féminines? Aucune raison puisque hommes et femmes sont égaux face aux échecs. Je me souviens d'un tournoi où il y avait une cinquantaine de joueurs dont une seule féminine. Elle avait eu le prix féminine ( 100 euros quand même)... j'avais trouvé ça particulièrement injuste. Supprimer ces catégories rendrait les choses bien plus simples.


Domi77, le
@Morozov
Il Gagne un Ladies Event au WPT et Crée un Débat Enragé : A lire ici


je me rends compte que je suis complètement dépassé. En fait ce gars arrive et dit qu'il se sent femme. Et donc il joue un tournoi réservé aux femmes. C'est bien ça? Ce monde est dingue.


Domi77, le
@Waterprof
Absolument.

"Ce monde est dingue" : Aussi ;o)


roger, un autre. J'en ai grand besoin.


@Morozov. Avec un niveau compris entre 2450 et 2600, jouer des opens mixtes ou participer aux tournois internationaux féminins type Grands Prix de la FIDE et tournoi des Candidates, c'est accéder à des prix et à des rémunérations qui font changer de catégorie sociale. D'ailleurs, Yosha l'explique très bien dans son billet ci-dessus : "En août (2022, NDLR), je participerai au Championnat de France individuel. Je logerai avec deux proches amies qui disputeront le National féminin. Elles seront payées pour jouer et tenteront de remporter le titre de Championne de France. Mon classement aurait dû me permettre d’y participer, mais ma transidentité me l’empêche. A la place, je jouerai un tournoi annexe et payerai tous les frais.").

Si j'y crois ? Dans l'article du Monde, il est écrit ceci : "La FIDE explique recevoir de plus en plus de demandes de reconnaissance de membres s’identifiant comme transgenres. D’où la nécessité de revoir son règlement, dit-elle."
Mullon, dans Libé, dit : "on ne parle que d’une très faible minorité de personnes. Ce communiqué de la Fide est un texte mal écrit, et même transphobe." [...] . Donc effectivement, cela concerne très peu de monde." Ce faisant, il dégaine l'argument classique (et subtil): les "opposants" sont transphobes...

Plus loin, il reprend l'argument de l'absence de dimension physique mais explique la moindre présence des joueuses à haut niveau pour une raison statistique (il devrait donc y avoir trois ou quatre femmes au dessus de 2700) :

"Si les joueuses ont l’air moins fortes que les joueurs, c’est simplement parce qu’il y en a moins. Il n’y a aucune différence de capacité entre les hommes et les femmes pour jouer aux échecs."

Enfin, dans La question trans paru chez Gallimard en 2021, Claude Habib écrit ceci : "Les transgenres demandent en effet deux choses : le droit pour les femmes transgenres de participer à toutes les épreuves de sport féminin, d’une part, et le droit à l’autodétermination du genre, sans intervention du corps médical ni ingérence de l’État, d’autre part – la moindre réserve à l’égard de l’une ou l’autre de ces exigences valant brevet de transphobie. Cependant, il est évident que ces deux demandes mises ensemble réduiraient à rien le sport féminin.".


Krusti, le
Partenariat entre la FFE et Immortal game (dont je découvre l'interface) avec Maxime Vachier-Lagrave comme ambassadeur.


Chemtov, le
Drôle de partenariat. Assez effrayant...

Pour les utilisateurs de Facebook : il y a d'intéressants échanges sur le sujet.

Cela aurait été discuté en comité directeur de la FFE en juin (dont le compte-rendu n'est toujours pas publié, alors que la saison se termine) (le dernier date de mars, ''sous réserve d'approbation'')

Mais il semble que bien des points n'aient pas été présentés et/ou éclaircis (légalité, risques et dérives possibles, image, etc...).


kieran, le
Je vois le truc gros comme une porte de prison, l'argent des licences va finir pas être investi dans ce genre de bêtises. C'est vraiment navrant.


Chemtov, le
Ils ont échoué, lors de l'AG annuelle à Agen, dans leur tentative de vote d'une licence C ( rejet de l'AG ). Là, ils cherchent probablement une manière de créer encore une autre forme de licence. Un autre jeu...un autre monde... Au lieu de se concentrer sur les clubs et leurs besoins.

Je vois déjà les départages des matchs de Championnat ( ou plutôt Coupe ) de France se jouer en blitz en ligne, avec des paris sur les résultats, et les gens pourront gagner des bitcoins. Après, comme de toute façon cette coupe se joue beaucoup sur les matchs en rapide ou blitz, on va laisser tomber les parties lentes. Et les fossoyeurs du Championnat de France auront achevé leur oeuvre sublime.


C’est vrai
C’est navrant pour la FFE de s’intéresser en 2023 au développement des échecs sur internet, qui concerne combien de personnes ? A peine quelques millions ?
Quel scandale, quelle gabegie …
En plus, j’ai bien regardé leur programme, il n’y avait absolument rien sur le digital, internet et les nouvelles technologies
C’est une honte


C'est sûr que la suppression des deux seuls tournois fermés annuellement organisés par la FFE, c'est la marque d'une bonne gestion et d'une direction sachant fixer les priorités.
En d'autres termes, et pour que clarxel comprenne, j'ai la faiblesse de croire que Val d'Isère 2004 a été plus bénéfique à Maxime Vachier-Lagrave que L'Alpe d'Huez 2023 à Marc'Andria Maurizzi.


Wisemas, le
@Chemtov
Ça rejoint ma question du 13/08 au début de ce fil sur la tenue de ce comité directeur des 11 et 12 juin. Il aurait donc eu lieu vous dites. Par contre, s'il a eu lieu je m'inquiète de la non publication du compte-rendu. Un délai déjà assez long, mais que l'on peut considérer comme raisonnable c'est quelques semaines. Là nous sommes déjà plus de 2 mois et demi plus tard, la nouvelle saison va débuter et nous ne savons pas ce qui a été voté.


C’est genti, Ducouloir, d’être attentif à ma capacité de compréhension, en retour, je me permettrais de te faire remarquer, bien humblement, que mon intervention portait strictement sur la pertinence du partenariat avec Immortal


Krusti, le
C'est l'interface proposé que je voyais (un temps seulement car une fois mes esprits retrouvés je me suis souvenu qu'ici la règle c'est la baston envers la Fédé) comme cœur du débat.
Elle est très moyenne, offre peu de possibilités (analyse cadence etc) et est assez loin derrière ce que déjà des milliers (millions) de joueurs ont l'habitude de pratiquer (EE, Chess.com, Lichess...).
Comment cela va-t-il évoluer et à quel rythme si l'objectif est un championnat de France en 2024 ?
A suivre...


r2d2, le
Un peu de provoc'
Le championnat de France 2024 ...en bullet.
Départages en armagedon 40s pour les Noirs et 30s pour les Blancs.
Peut-être pas en 2024...mais qui sait dans quelques années ?


Krusti, le
Annonce de Chessbase:
"Le tout premier championnat du monde d'échecs par équipe (de six joueurs) à cadence rapide (15'+10'') se déroule à Düsseldorf du 26 au 28 août, avec 40 équipes inscrites. Quarante équipes se sont inscrites pour participer au tournoi. Il s'agit d'un tournoi de 12 rondes au système suisse."
Et il y a du beau linge (Note du Krusti).


Chemtov, le
@Wisemas : J'en avais parlé au sujet des attributions des subventions de l'ANS (avec ensuite la réponse de Wittou, au début de ce fil, avant votre question).

Donc, je ne sais pas si cette réunion du CD fédéral a bien eu lieu, les 10 et 11 juin, mais en tous les cas la FFE le prétend :

Ici : http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=14559 (Dans la parenthèse ''voir document présenté au CoDir FFE du 10 & 11 juin 2023'').

et là (où l'on peut bien lire en deuxième ligne : ''Comité Directeur FFE du 10 & 11 juin 2023'')
http://www.echecs.asso.fr/Actus/14559/Pr%C3%A9sentation_ANS2023.pdf

Alors, effectivement, trois jours avant la fin de la saison sportive 2022-2023, nous attendons le relevé de décisions de ce mystérieux CD fantôme.


kieran, le
@clarxel
S'il est normal que la FFE s'intéresse aux échecs de manière générale, ce point particulier soulève des questions légitimes. Nul besoin d'être sarcastique.

Quand je lis dans le communiqué le président de la FFE parler de "transition numérique" je me dis que
j'ai vieilli bien plus vite que mon âge ne l'indique. De quoi parle-t-on ? De s'organiser pour faire sauter les clubs physiques et instaurer
des clubs virtuels en espérant développer des licences numériques ? Quelqu'un croît à ces sottises ?
Est-ce vraiment le rôle de la Fédé de créer des ligues, clubs ou autres structures virtuelles ?
Comment s'est fait le choix d'Immortal Games ? Un cahier des charges ? Une alternative ? Si c'est pour populariser les échecs, on ne pouvait pas travailler avec LiChess ? C'est une ONG, le code est libre et les finances sont publiques et disponibles.
Pour quelques milliers d'euros, la FFE pourrait même financer des développements si elle en a la volonté et/ou possibilité. Ce faisant,
elle contribuerait à la popularisation des échecs.
Dans notre cas, je vois bien ce qu'Immortal gagne, l'accès plus ou moins facile à un vivier de clients (rappel c'est une entreprise donc
sa raison d'être est de générer des revenus) dont la plupart seront mineurs par ailleurs. Au passage, les conditions d'utilisation de la plateforme stipulent que l'usage est réservé aux majeurs ("The Platform is intended for Users who are at least eighteen (18) years old.")
Et la FFE ? Elle délègue l'interface de jeu pour
organiser quelques petits tournois. Et peut-être un petit contrat de sponsoring pour quelques joueurs. Que gagne le licencié lambda ?

Quand au communiqué, on est dans la communication la plus banale et grossière. On y est déjà confronté dans notre vie quotidienne et on pourrait
s'attendre à autre chose de la part de la FFE mais apparemment ici aussi c'est trop tard.
Pour les centaines de milliers de joueurs formant leur communauté, j'imagine qu'on doit les croire sur parole.
Quant aux "top players français et internationaux", si tu les payes pour faire ta publicité ça ne compte pas vraiment.
Le message plus sincère serait qu'on cherche à augmenter le passage sur notre plateforme et que la FFE est un outil génial
et pas cher pour avoir accès à un vivier de jeunes sans cesse renouvelé par les interventions en milieu scolaire.
Encore une fois, je n'arrive pas à comprendre le gain pour la Fédé de s'acoquiner avec une telle plateforme.


c 'est aussi ce que j'ai pensé. Pas très clair ce partenariat. Il aurait d'ailleurs peut être été bien d'en parler en assemblée générale non?
Sinon ça pose un vrai problème. Faut il pousser à l'utilisation d'internet et du virtuel ou faut il travailler pour développer les compétitions physiques et les clubs? C'est un vrai sujet.


Krusti, le
Niemann blanchi de fait.

"Je reconnais et comprends le rapport de Chessdotcom, y compris l'affirmation selon laquelle il n'y a aucune preuve déterminante que Niemann a triché lors de son match contre moi à la Sinquefield Cup. Je suis prêt à jouer contre Niemann lors de futurs événements." (Magnus Carlsen)

Extrait de : https://www.europe-echecs.com/art/affaire-carlsen-niemann-9082.html


Non Krusti, pas vraiment, je dirais même qu'on en est loin.
Il n'y a pas de preuve déterminante, comme d'ailleurs dans presque tous les cas de triche aux échecs, sauf rarissime flagrant délit.
En revanche il y a des preuves déterminantes de tricherie dans de nombreuses parties en ligne, et de sérieuses suspicions demeurent sur des parties longues, notamment celles retransmises en direct.
Niemann n'est pas blanchi, il est non condamné, faute de preuves.
D'ailleurs, les termes de Carlsen sont choisis :"Je reconnais et comprends le rapport" -c'est très loin de "j'approuve" bein que l'absence de preuves soit une évidence.
A mon avis, il s'est simplement passé ceci : Niemann a proposé d'arrêter les poursuites en échange d'une réintégration dans les blitz sur Chess.com, et probablement sur le circuit international. Carlsen et les autres parties ont dit ok. reste à savoir si Niemann aura le niveau pour accéder au grand circuit (actuellement il est à 2660, loin du niveau des meilleurs mondiaux).


Krusti, le
En lançant mon filet j’avais la certitude de ne pas rentrer bredouille mais j'ignorais quel type de poisson j'allais prendre.
Je ne suis pas déçu.
Je n'avais pas envisagé d'en prendre un si gros.
Niemann n'est pas blanchi, il est non condamné, faute de preuves.
C'est colossal.
On frémit dans les prétoires.
Merci pour ce moment DocteurPipo.
Ça et l'injustice faite aux meilleurs en refilant parfois aux mauvais, (les 1600) , quelques euros de récompense dans les OPEN, on peut dire que c'était une bien belle journée rien que grâce à toi.
:-)


Peut être que je m'exprime mal ou comprends mal. Blanchi c'est lavé de tous soupçons, non ?
Dans ce cadre, je ne pense pas que ce soit le cas.
Pour le "mauvais", il ne s'applique pas à un classement élo spécifique, c'est relatif : un 1400 est mauvais par rapport à un 1600, un MI à 2400 mauvais par rapport à un GMI à 2600 etc.
Ce que je trouve profondément injuste, c'est qu'un gars à 1600 qui fasse une perf à 1700 gagne de l'argent, alors que celui qui joue à 2500 n'en gagne pas, parce qu'il est mieux classé au départ.
C'est contre toute éthique sportive à mon avis.


Krusti, le
Si j'ai métaphorisé avec l'image du pêcheur c'est à la fois parce que je suis un ligérien (la pêche au sandre de mon enfance, tout ça...) mais aussi et surtout parce que cela me permettait l'usage d'un leurre.
"Blanchi" était le leurre.
Néanmoins n'ayant été condamné à rien, il ne reste que la rumeur. C'est peu. Et c'est très sale.

Concernant les mauvais (quel terme détestable en milieu sportif... et tu invoques l'éthique en +), parler de "gagner de l'argent" pour quelques euros la plupart du temps quasi-symboliques (personnellement je préfère les coupes et/ou les médailles) obtenus lors d'un tournoi où tout le monde connait les enjeux, les règles et les accepte c'est gonflé.
Les 1600 qui font des perfs à 1700 paient leur ticket d'entrée en +. Toujours.
C'est vraiment tout petit petit petit comme préoccupation. Comme cible.
Pas de quoi affoler le FISC, aucune raison d'invoquer l'éthique sportive ou bien faisons le complétement et parlons carrément de l’argent dans le sport en général et pas au travers de cette casuistique ridicule.
Il m'est arrivé d'ailleurs, par trois fois, de "gagner" un peu d'argent (ou des lots) aux échecs dont une (j'étais d'ailleurs à peu prés 1600) c'était à Issy-les-Moulineaux (30 euros je crois de mémoire je dois pouvoir vérifier...) il y a 10 ans en gros.
Je n'ai vraiment pas l'impression d'avoir volé quoi que ce soit à qui que ce soit. Et si j'avais su que c'était une entorse à je ne sais quelle éthique je m'en serais inquiété.
Mais je me souviens j'ai juste payé une tournée à mes copains dans la foulée. J'étais peut-être inconsciemment rongé par le démon de la culpabilité d'être en possession d'une somme qui ne me revenait pas ?


Les prix et leur répartition, ce n’est pas immuable.
On peut très bien imaginer de supprimer les prix aussi, pourquoi pas ? ( si tu veux ma philosophie sur ce point : quand j’organise un tournoi, c’est gratuit et tout le monde a un prix)
Les prix par catégories, ça n’existait pas quand j’ai commencé sur Paris (ou RP). Il y avait des prix au général, et même pas mal d’argent à une époque, notamment grâce aux mairies communistes des villes qui entouraient Paris.
Et puis vers 90 ( de mémoire) il y a eu une désaffection et pour ramener des joueurs les organisateurs ont eu une idée typiquement commerciale : faire des prix par catégories pour attirer les joueurs moyens. Ces prix ont parfois été importants, et il arrivait fréquemment que pour préserver leur catégorie des joueurs perdent volontairement des points en tournoi de fin de saison pour baisser leur élo, ou bien achètent la dernière partie à un adversaire parfois plus fort pour assurer « leur « prix.
En clair, ces prix encouragent la triche et la médiocrité.
Pour moi il y a trois raisons pour jouer : l’amour du jeu, le plaisir de voir des copains (copines)et de faire des rencontres et l’envie de me dépasser -à mon niveau.
Je ne regarde pas les prix, pas plus qu’au tournoi de tennis que je commence après demain et que je ne gagnerai pas non plus !


Bintje, le
100% d'accord avec les deniers messages de DocteurPipo !


Bintje, le
Bien content d'être passé à la buvette. Je ne connaissais pas "Immortal game".

Eh ben...je ne suis pas déçu...

Belle présentation de cette "plateforme web3" par Pousseur de Bois.


Chemtov, le
Les prix par catégories sont importants pour avoir encore du monde à la remise des prix, par exemple quand vous avez invité des élus !


Krusti, le
Plutôt habile DocteurPipo, j'apprécie le geste. D'un coup de baguette magique tu changes tous les termes du débat mais pourquoi pas ? Si cela peut éclairer c'est tant mieux.
En plus tu adresses un satisfecit à lex-ceinture rouge ce qui me ravit.
Plus sérieusement je vois que tu pointes de fait un problème d'éthique chez les organisateurs.
Pour séduire plus de clients ils ont introduit des "prix" pour attirer les hésitants, transformant le joueur moyen en joueur âpre au gain financier.
Mais pourquoi donc ces organisateurs ont-ils tous pris le même chemin ? Aucun n'a d'éthique ?
Pas un (je viens de faire un tour sur le site fédéral pour regarder comment ça se passe au delà des nombreux tournois que je connais déjà) n'a trouvé à redire et tous pratiquent plus ou moins et avec de légères nuances la multiplicité des prix... ça reste donc étonnant. Les avantages seraient-ils supérieurs aux inconvénients ? L'avantage commercial emporte-t-il tout sur son passage ?
Je trouve par ailleurs encore une fois ton approche très violente dans la forme: "En clair, ces prix encouragent la triche et la médiocrité."
Rien que ça.
Si on connait tous l'histoire du joueur qui "règle" son elo selon l'évènement on sait tous également que c'est statistiquement dérisoire et si l'organisateur place des carottes il ne faut pas s'étonner que certains joueurs en transforment en lapin.
Franchement en matière de triche et d'atteinte à l'éthique du joueur c'est regarder l'arbre qui cache la forêt.
D'ailleurs la plupart des adultes qui reçoivent un prix de catégorie en sont plutôt surpris et cela ne fait l'objet d'aucun calcul préalable.
Cela dit je te rejoins toutefois clairement si l'on parle des mineurs et mon anecdote représentative de ton propos concerne un joueur de 9 ans. Lire ici... c'est pourquoi et je l'ai déjà écrit ailleurs je suis farouchement opposé aux prix en argent concernant les joueurs mineurs.
Sinon pour les 3 raisons que tu invoques je constate qu'elles concernent l'immense majorité des participants que je connais (et c'est tant mieux).


@Bintje: merci pour le lien vers cet article très complet.
Ca ne fait pas envie ...

C'est assez incompréhensible que la FFE s'embarque dans ce type de partenariat.


Chemtov, le
Du poker au ''gameplay échiquéen'' récompensé en cryptomonnaie. Je crois qu'ils ne se rendent pas du tout compte de l'image déplorable, voire ridicule qu'ils renvoient.


r2d2, le
@Chemtov
Je pense malheureusement le contraire...ils s'en rendent bien compte et c'est bien triste pour le jeu d'échecs.


Domi77, le
Par contre l'idée d'avoir un dé doubleur, comme au backgammon, est osée.


La FFE a donc signé un partenariat avec une start-up de trois pieds-nickelés là pour "dépoussiérer le jeu d’échecs" et pour que les meilleurs joueurs (ceux qui auront déboursés le plus de thunes) soient "récompensés en cryptomonnaie" dans un modèle à peine masqué de pay-to-win.
A cette entreprise mortifère s'associe Maxime Vachier-Lagrave présenté comme le "meilleur tacticien au monde" (merci pour ses collègues) ou quelques signataires d'une récente tribune dénonçant les violences sexuelles ou sexistes dans le milieu échiquéen mais qui se moquent que les cryptomonnaies soient l'outil rêvé pour le grand banditisme, le blanchiment d'argent ou l'évasion fiscale. Je ne parle même pas des problèmes d'addictions ou de faillites individuelles que ces plateformes génèrent.

Deux des fondateurs du truc sont issus de la finance : donc là uniquement pour se faire un maximum de thunes sur le dos des joueurs, avec ici les licenciés de la FFE en pigeons.

Au moment où le jeu d'échecs entre massivement à l'école, il fallait le faire : merci Eloi !


yegonzo, le
On notera qu'aucun des 3 n'est inscrit à la FFE... (pour le moment)


ces entreprises par internet interposé sont là pour une chose: faire de l'argent. On voit beaucoup d'autres exemples un peu partout. Pourquoi les échecs y échapperaient ils?
ou plutôt je préfère: allons nous réussir à faire en sorte que cela n'apparaisse pas dans le milieu des échecs? ça risque d'être difficile.
Par contre le fait qu'une fédération s'y associe, c'est très douteux. Ce n'est pas son rôle.


MChoiz, le
J'ai posté mes interrogations sur Facebook il y a une semaine (ref Chemtov).
Voici le texte :

Disclaimer : je n'ai rien contre Immortal Game avec qui je m'entends bien, ni rien contre l'écosystème blockchain que je connais bien.
Néanmoins, je suis particulièrement surprise que la FFE annonce en grande pompe un partenariat sans aucune notification aux usagers sur la nature des produits présents sur le site.
Immortal dispose d'une marketplace NFT en une de son site.
Immortal créé automatiquement une adresse sur la Blockchain pour stocker les cryptoactifs gagnés dans des tournois.
Immortal propose la vente directe d'Ethereum (cryptoactif) sur son site via Moonpay.
Est-ce bien raisonnable pour une fédération de passer sous silence ces aspects et les risques associés ?
Par ailleurs, le code de la consommation, article L222-16-2 interdit le parrainage et le mécénat lorsqu'ils ont pour objet OU effet la publicité directe ou indirecte en faveur de service sur actifs numériques sauf à être agréé PSAN (ce qui n'est pas le cas de Immortal).
Est-ce que l'autorité des marchés financiers ou la DGCCRF ont été consultées avant de signer un tel partenariat ? Et si oui, pourquoi n'y a-t-il pas a minima un avertissement aux usagers sur les risques associés à certains produits disponibles sur le site ?



A noter que j'avais déjà averti plusieurs membres du CD depuis plusieurs mois quand à la légalité du partenariat (et les recettes mises au budget prévisionnel lors de l'AG 2023), ça n'a pas eu l'air de déclencher un quelconque effort de vérification avant signature...


Le nouveau logo est une vraie réussite, n’est ce pas ?
;-)


Domi77, le
Logo payé à prix d'or à Mc Kinsey ?


Chemtov, le
Oui. C'est pas mal. Il faudrait une version avec des frites. Et une autre avec des pièces de (crypto-)monnaie voletant tout autour.


vampyr, le
@Ducouloir:
Lichess a été crée par une seule personne, depuis c'est la plateforme la plus utilisée et gratuite pour tous et depuis le début.
Le fait que l'on soit de la finance ne veut pas forcément dire que l'on veuille se faire de l'argent. C'est faire un délit de sale gueule assez limite.

On pourrait donc laisser le bénéfice du doute à ses 3 personnes tout en restant vigilant ?
PS: dire que les cryptomonnaies sont l'outil rêvé pour le grand banditisme ou le blanchiment, c'est assez comique.

@Waterprof:
Faire de l'argent aux échecs, c'est utopique à long terme.
Kasparov a essayé avec son site: planté
ICC: Planté
Chess24: planté
PlayMagnus : Racheté parce qu'en grande difficulté financière.

Et de mémoire le principal soutien de MVL a longtemps été Betthauser qui est de mémoire un financier....


Chemtov, le
Heureusement reste Europe-Echecs.


vampyr, le
@Chemtov: oui et Lichess.
Bizarrement je ne vois pas beaucoup de personnes se plaindre de la concentration de Chess.com qui me semble nettement plus dangereuse que la start-up en question.


kieran, le
@vampyr

LiChess n’est pas une entreprise, tu ne peux pas le comparer avec les autres.

Pour le monopole de Chess.com, certaines personnes l’ont mentionné. Et en effet, tu peux voir l’effet sur les prix de New In Chess par exemple.


vampyr, le
@kieran:
Pourquoi ne pourrait on pas les comparer avec les autres?
Que ce soit une organisation à but non lucratif ne rentre pas vraiment en considération.

Sur New in Chess, je suis plus peiné par l’arrêt du Yearbook.


Pour ma part j'aurais préférée (maintenant quand je fais une erreur d'accord grammatical je dis que je suis woke et donc note de 30/30 à la dictée ) ...que la FFE s'associe avec un site de torrents basé dans un paradis fiscal , pour avoir un accès privilégié à la culture cinématographique de Walt Disney....


Krusti, le
La Fédération Française des Échecs étant, hélas à certains égards mais c'est comme ça, une Fédération de Clubs il est normal qu'elle prenne soin avant tout des clubs. CQFD.
Aujourd'hui c'est la sortie de la Lettre de rentrée des clubs d'échecs.
J'attire particulièrement votre attention sur le chapitre II paragraphe C concernant la prévention des violences (vous vous souvenez, les violences qui n'existent pas et que les femmes inventent pour principalement nuire aux hommes).
Bonne lecture !


Renan, le
Pour le paragraphe C, cela existe déjà et depuis longtemps dans d’autres ministères et aussi dans beaucoup de sociétés privées, rien de neuf!
La FFE rattrape juste son retard et c'est très bien!


Krusti, le
"depuis longtemps dans d’autres ministères et aussi dans beaucoup de sociétés privées" mon Dieu il y aurait donc de la violence partout et bien au delà du monde des échecs ?
A moins que ce ne soit le mensonge qui se déploie partout où il peut...
Vigilance !!!


tout le monde est bien sûr contre la violence, la discrimination etc. Maintenant, y a t'il beaucoup de violence, de sexisme etc. dans les échecs? Je n'en suis pas persuadé. En cas de violence ou autre, il y a aussi la justice non? Tout ça pour dire qu'à priori on est plus dans le politiquement correct.


Krusti, le
Bah oui, pourquoi s'emm.... à faire de la prévention, il suffit d'attendre que le glaive de la justice passe.
C'est pas bête.


r2d2, le
Une nouvelle pièce dans le juke-box.
Krusti et sa fixette en ont besoin manifestement.


Krusti, le
C'est pas faux, la lutte contre les violences faites aux femmes pourrait être le combat de toute une vie. Cela se comprendrait aisément. Ce qui reste étonnant c'est que cela étonne.


"les violences qui n'existent pas et que les femmes inventent pour principalement nuire aux hommes"

Comme celles-ci par exemple, que Krusti n'a pas trop commenté (https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/grenoble/video-bousculade-violente-entre-e-piolle-et-s-rousseau-les-images-de-france-3-ne-montrent-aucune-collision-2224867.html). Pourtant, tout y est.


Krusti, le
Hahaha
Je préfère largement être catalogué comme faisant une fixette sur la lutte contre les violences faites aux femmes que d'en faire une, de fixette, sur les agissements de Madame Rousseau.
Je n'ai pas suivi cette séquence, à elle seule elle dévalorise la parole de toutes les femmes ? C'est ça la démonstration ?
Wahou !!!


( Mode Troll on)
Pourquoi personne ne parle de la violence faite aux femmes par d'autres femmes ? (avec ou sans vagin) sur ou en dehors de l'échiquier ? ( et je ne parle même pas du patinage artistique ou du football parisien ..)

(Mode Troll off )
....


"Je préfère largement être catalogué"

Moi pas & si tu peux t'abstenir de me glisser dans tes catalogues, ça m'ira. C'est quand même gênant (ça inciterait à un peu de prudence) que la porte-parole, l'incarnation, la passionaria - appelle-ça comme tu voudras - du mouvement aie été prise les doigts dans le pot de confiture.
Mais ta passionaria ne s'est pas dégonflée : une semaine plus tard, elle dégageait du jeu politique son "ami" Bayou sur des bases aussi fallacieuses. Ces militantes voudraient qu'on les croie sur parole : libre à toi si ça te permet d'obtenir leurs bonnes grâces.
Qu'est-ce qui t'assure que de telles accusations portées dans le monde des échecs ne soient pas entachées des mêmes biais ?

@tc. Je ne vois vraiment pas l'utilité d'un troll sur un tel sujet.

J'en profite pour signaler la parution d'une nouvelle traduction de la fameuse nouvelle de Zweig, Echecs par Jean-Philippe Toussaint. Et par la parution simultanée du même Toussaint de son dernier opus, L'échiquier>. Chez Minuit, comme d'hab.


Krusti, le
Ma passionaria ?
Ahaha excellent. Quelle soirée !
S'il y a bien quelqu'un dont l'activité politique m'indiffère... au point d'ailleurs que j'ignorais tout de cette anecdote absolument sans intérêt.
Mais le syllogisme qui consiste à dire.
Sandrine Rousseau est une femme.
Sandrine Rousseau raconte des conneries.
--> Toutes les femmes racontent des craques.
C'est fort.
Très fort.


Sandrine Rousseau est LA figure politique issue de ce mouvement de libération de la parole féminine. Et comment utilise-t-elle ce pouvoir accumulé ? Elle ment et calomnie ses adversaires. Si tu n'en vois pas l'intérêt, laisse-moi t'expliquer : c'est un peu comme si Gandhi donnait des coups de tronche pour défendre la non-violence. Là, tu vois ?

"A toute personne ayant subi des violences sexistes ou sexuelles, nous voulons dire : Tu n’es pas seule. On te croit. Nous serons là pour toi." disait la lettre ouverte des nous-joueuses-d'échecs. Rousseau rajoute : "et nous t'utiliserons politiquement, au moment qui nous arrangera le mieux" comme dans l'affaire Bayou.
Ou nous n'écouterons pas l'accusé (6 heures d'audition dans une procédure longue de 15 années) dans l'affaire Iacono. 16 mois en prison, c'est long et rapporté aux six heures où il a pu s'exprimer, c'est encore plus long.

Si syllogisme il y a, c'est dans le discours victimaire militant qu'il niche, avec la belle invention du systémique qui permet de faire de tous & chacun un criminel en puissance, au gré des fantaisies, des modes, des besoins du moment.

Pour Toussaint, il fallait lire L'échiquier paru mercredi.


Tu fréquentes trop ce forum, Ducouloir, je pense que tes écrits d’aujourd’hui auraient atterré le Ducouloir d’il y a 10 ans

Inutile de t’abriter derrière un quelconque mode troll, Thierry
Ta détestable mysogynie s’est maintes fois exprimée ici même

Courage, Krusty, je t’admire…


Clarxel j'adore ce film...

“Mr Bond, je pense que vous êtes un dinosaure sexiste et misogyne, une relique de la Guerre Froide"
GOLDENEYES.


GoldenEye (cè korrijé)


Chemtov, le
C'est vraiment étonnant à quel point il est difficile de discuter sereinement d'un sujet ici.


C’est vrai, si on ne peut même plus tirer à boulets rouges sur tout ce que fait la Fédé en paix

Pardon pour l’hellénisation de ton i, Krusti, c’est sûrement mon côté woke, devenu dominant, qui s’exprime…;-)

Tu l’as déjà publié plusieurs fois, Thierry
Goldeneye, 1995
Le temps passe, Brosnan s’est périmé, Daniel Craig est devenu un Bond post me too, et pourtant, ils l’ont tué, sans doute pour l’ensemble de son œuvre
Bon débarras…


Krusti, le
Il est en effet important ce 'i', principalement parce qu'il me met à l'abri des avocats de Matt Groening. 😎


MChoiz, le
@Ducouloir

Sandrine Rousseau est l'idiote utile des personnes qui s'acharnent à discréditer une partie des revendications légitimes des femmes et elle le fait d'ailleurs très bien. Elle ne représente personne si ce n'est elle-même, n'est la porte parole de personne et a surtout le mépris d'une grande partie des femmes. Mais, mettre les gens dans des cases, c'est tellement plus simple.


Bah , ne t'inquiète pas trop Clarxel. Ils vont bien mettre une femme à la place.
On n'est pas à çà près...


Chemtov, le
''Le comité directeur des 10 et 11 juin n'a pas eu lieu ? Plus de 2 mois plus tard, je ne trouve ni article, ni compte-rendu.''
( @Wisemas, le 13/08/2023 22:28 / @Wisemas, le 28/08/2023 18:03 )

Le voilà publié ! 80 jours plus tard... (Ses auteurs devaient faire le tour du monde...)
http://www.echecs.asso.fr/Actus/14600/CoDir_2023.06.10_-_Compte_rendu.pdf


Eh bien quel document ! Près de 30 pages !
Je suis très impressionné par la qualité de ce compte rendu et la somme de travail qu'il représente pour son rédacteur.
Pour ce qui est du retard de publication , je pense que la taille imposante du document et les congés d'été (ou les activités échiquennes de l'été) sont des éléments qui peuvent l'expliquer.

Le compte rendu fourmille de nombreux détails sur les échanges lors des deux jours de réunion. Et cela donne au lecteur une bonne impression des tensions qui peuvent exister entre certaines personnalités...

J'avoue que naïvement je pensais que les échanges étaient plus " cordiaux" au sein du comité directeur.

En tous cas ce rapport montre que la fédération travaille activement au développement des échecs en France, après que les actions menées plaisent ou pas, c'est une autre histoire.


+1 MCholz
+1 TC : ce compte rendu me semble être , sur la fotme, de bonne qualité
Je ne peux bien sûr juger du fond, mais je note que sur 27 votes,
27 ont été approuvés à une très large majorité
Le vote le plus contesté a été le vote 5 : 24 votants, 19 pour, 3 contre, 2 abstentions
22 l’ont été à l’unanimité des votants

Supergogol : et pourquoi pas ?


heureusement que la majorité des femmes ne soutiennent pas sandrine rousseau. La vie deviendrait un enfer. D'ailleurs qui la soutient hormis elle même?

Pour ce qui est de l'ambiance à la fédération, ça ne semble pas en effet très convivial... C'est quelque chose qui me dépasse. On peut ne pas être d'accord mais là on sent l'agressivité. Et pourquoi en plus? Triste monde.

Je ne comprends pas cette volonté de paraitre djeun avec les compétitions sur internet. D'ailleurs est ce une volonté d'être djeun ou un désir de ramener de l'argent? En tout cas, le jeu est bien différent en live que par ordinateur interposé. Et de mon point de vue, il faut plutôt se battre pour conserver le jeu en direct. Sinon nous ne serons bientôt qu'un objet dans le métaverse.


Réf Waterproof : j'avoue ne pas connaître l'expression "djeun".. est -ce équivalent à " branché" ?


Champion du monde….

presque


disons pour être dans l air du temps. Ceci dit la problématique est de savoir si organiser des compétitions sur internet sera un plus pour les échecs. Etant prof, je peux voir par exemple les dégâts des téléphones, ordinateurs etc. Le fameux progrès a en fait engendré une sacrée déconfiture.


@ MChoiz. L'expression "idiote utile" est commode et n'a rien à voir avec le fait de "mettre les gens dans des cases"... Ainsi, tu peux me garantir que la députée qui juge le micro-cravate sexiste n'allongera pas ta liste.
Et ainsi de suite, car des accusations fallacieuses, j'en vois un cortège chaque année et sur ce terrain, les adolescentes ne font pas exception : attouchements, racisme, insultes, etc. Leur imagination déborde : c'est comme ça que l'une d'elles a tué son professeur d'histoire-géographie.

Pour les amateurs de littérature (et parce qu'un livre vaut bien une pétition brouillonne), La tâche de Philip Roth décrivait cela cliniquement il y a vingt-cinq ans. Et le coup de grâce n'est pas le fait d'une adolescente écervelée mais celui d'une Normalienne configurée pour la vie militante, à la française.


Krusti, le
Mais depuis la nuit des temps la "fausse accusation" est le cauchemar de ceux épris de justice.
Tout comme le "faux témoignage".
On en trouve des traces chez Platon et Mélétos, Anytos et Lycon racontent des craques pour faire condamner Socrate et ils y parviennent.
In "Apologie de Socrate" (le livre qu'il faut impérativement lire juste avant son inscription en 1° année de philo à la Fac, conseil du Krusti...).
En quoi cette inquiétude légitime (et l'expression est faible car peu de choses sont pires que d'être accusé et condamné à tort) qu'il faut combattre avec la dernière énergie doit-elle empêcher le légitime combat des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles ?
Alors bien sûr on peut toujours dire qu'elles s'y prennent mal, qu'elles écrivent mal, qu'à leur place on ferait autrement, qu'il y a sans doute dans leurs rangs des brebis un peu galeuses mais tout ça ne ma parait pas très crédible et ne pèse pas bien lourd et reste sans rapport avec l'émancipation et la justice à obtenir.
Dans la formulation "je vous crois" personne n'est dupe. Il s'agit, de créer un électrochoc, faire en sorte que la peur change de camp.
Ce sera pour ma part ma dernière intervention sur le sujet car je pense qu'en fait on tourne en rond.
(Une pensée pour Patrick Dils au passage).


Chemtov, le
@Waterprof : Le fameux progrès... oui... J'ai des jeunes qui me disent qu'ils trouvent tout sur internet, dans les cours, les videos, les parties, etc...
Résultat : depuis un an, plusieurs d'entre eux se mélangent encore les pinceaux dans les sept ou huit premiers coups des ouvertures les plus classiques. Ils n'en comprennent pas le sens et les ordres de coups fondamentaux car ils n'ouvrent plus aucun livre et sont devenus même trop fainéants pour étudier les bases de données.


@chemtov: je ne vais pas me lancer là dedans. On va y passer des heures. En tout cas le niveau des élèves en maths baisse sans arrêt (les collègues des autres matières en sont au même point). Ces chers petits savent tout ( ou rien mais celà ne les dérange pas pour certains), n'écoutent personne , vivent dans leur monde virtuel. Quand je fais une pause entre deux cours, il y a 30 portables qui sortent instantanément... On a perdu beaucoup de valeurs. Les échecs par contre portent en eux nombre de valeurs. Faisons en sorte de les garder.


Tiens, en passant , une nouvelle qu'elle est bonne :
https://www.europe-echecs.com/art/affaire-carlsen-niemann-9082.html


Chemtov, le
Oui. Tant mieux. Quelqu'un avait ouvert le sujet aussi sur un autre post de FE (mais je ne sais plus où).


"faire en sorte que la peur change de camp"

Ce n'est pas en parlant à coups de slogans qu'on y arrivera : des camps, lesquels ? Et la peur, c'est utile ? Dans le quotidien du soir ce matin, le cas d'Andrew Malkinson, désigné à tort par une victime de viol : dix-sept ans de prison. Et les Dupont/Dupond de me too de conclure dans Les Bijoux : "Pour une fois que nous tenions des coupables, il faut qu'ils s'arrangent pour être innocents !..."


Au fait Chemtov, j'ai le plaisir de vous annoncer que j'ai enfin pu terminer la série des "Stratégie". 74 années complètes . Comme quoi, il ne faut jamais désespérer !


Cela a été signalé plus haut, mais il vaut vraiment la peine de lire la nouvelle traduction de Zweig par Toussaint, et son magnifique roman (?) ou récit (?), qu'il vient de publier chez Minuit, l'Echiquier.


Krusti, le
Europe Échecs sur son X met en ligne ce classement obtenu sur la moyenne des 10 meilleurs joueurs....

🇺🇸 États-Unis 2728
🇮🇳 Inde 2701
🇷🇺 Russie 2688
🇨🇳 Chine 2685
🇺🇦 Ukraine 2650
🇦🇿 Azerbaïdjan 2649
🇩🇪 Allemagne 2640
🇪🇸 Espagne 2638
🇫🇷 France 2638
🇦🇲 Arménie 2635
🇳🇱 Pays-Bas 2626
🇭🇺 Hongrie 2612
🇵🇱 Pologne 2608
🇷🇴 Roumanie 2606
󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 Angleterre 2602
🇳🇴 Norvège 2591
🇮🇱 Israël 2586
🇺🇿 Ouzbékistan 2582
🇷🇸 Serbie 2575
🇨🇿 République tchèque 2572

La domination de la Chine était bien toute relative (je plaisante...).


A propos de W. Allen (Whatever works, 2009, pour une leçon échiquéenne mouvementée) à Venise dans le quotidien du soir : "c’est sa présence qui divise. [...] Woody Allen n’est pas inquiété par les tribunaux, et aucune enquête pour agression sexuelle le concernant n’a abouti [...] Il est devenu pour certains l’un des symboles des violences sexistes et sexuelles."

Les accusations suffisent pour faire d'Allen un symbole "des violences sexistes et sexuelles". Comme l'accord de l'adjectif ou le micro-cravate, donc.


Je ne suis pas certain que les 10 meilleurs joueurs de ces 20 pays soient tous GMI... Mais la moyenne elo de 2770 pour la Serbie ou la Tchéquie ( tout petits pays) est très impressionnante !


Chemtov, le
Biensûr, ils sont tous GM. Et c'est 2570, et pas 2770.

La Serbie, c'est quand même la grande fille de la Yougoslavie, illustre nation échiquéenne. La Tchéquie aussi vient de l'ex Tchécoslovaquie qui a produit beaucoup de forts grands maîtres dans le passé. Ces pays socialistes étaient beaucoup plus forts que la Pologne et la Roumanie.

Quant à ''tout petits'', c'est peut-être oublier la taille de la (vraiment) toute petite Arménie (moins de trois millions d'habitants).
Quant à la Hongrie et l'Azerbaidjan, ces pays sont à peu près au même niveau de population que la Tchéquie (peut-être même un peu plus bas).


Oui bien sûr 2570..
c'est fou comme je suis mal à l'aise pour taper ( lentement avec un doigt) sur les petites touches du clavier du téléphone Samsung...alors que je vois régulièrement des gamins taper à toute vitesse des textos sans même regarder l'écran de leur mobile !!

Oui je connais la grande culture échiqueene de l'ex yougoslavie ( l'informateur ) Cebalo (et autres serbes ou croates ) était vu comme un immense champion imbattable dans les années 80 quand il arrivait dans un open dans le sud de la France dans ma jeunesse !
J'ai simplement pris les 2 deux derniers pays de la liste et reste ébahi d'une telle moyenne elo sur 10 joueurs.


Les Tchèques ont une forte densité de joueurs et un réseau d'opens impressionnant. Jusque dans les années 70/80, les échecs étaient enseignés à l'école malgré le passé "bourgeois" de cette pratique (même persistance du tennis avec leurs plus grands champions juste avant la chute du mur). J'ai souvent eu l'impression que les livres de Pachman étaient des classiques de la formation des joueurs tchèques. C'est sans doute moins vrai aujourd'hui.
Avec le hockey-sur-glace, ça reste leur grande activité.


Domi77, le
@Ducouloir
Je ne connaissais pas l'affaire Andrew Malkinson.
C'est effrayant.
En France la justice fonctionne très très mal (à tel point qu'utiliser le mot "fonctionner" me dérange).
Mais j'ai l'impression que dans d'autres "démocraties" c'est bien pire.


J'ai beaucoup d'estime pour S. Rousseau, dont je ne partage pas (toutes) les positions politiques. Elle me semble avoir énormément de cran, pour encaisser les tombereaux d'insultes et de mépris qui sont quotidiennement déversés sur elle par de courageux anonymes, et ses combats me semblent globalement aller dans le bon sens. Qu'il faille aller déterrer un épisode vaguement trouble pour l'accuser d'être une menteuse systématique me semble plutôt à son crédit :D


Krusti, le
En attendant je serais sincèrement ravi d'avoir un retour de l'encadrement des clubs (ou bien des acteurs des échelons régionaux ou départementaux) sur les pages 42 à 47 de la lettre au club. Ici ou bien par mail (krusti.net@krusti.net)
Comment sont ressentis ces pages, ce qu'elles apportent, ce qu'elles réveillent, ce qu'elles suscitent...


cette buvette devient imbuvable, ce qui est dommage pour une buvette. Entre les soutiens à sardine, les commentaires sur les violences, le sexisme. C'est une buvette écolo ou quoi? On aimerait des sujets plus divertissants.


Disons que c'est une buvette sans alcool. Et les tapas sont sans viande...


Chemtov, le
Bah... sans alcool et sans viande (mon choix depuis presque 40 ans) cela peut quand même être goûteux et relevé.


Chemtov, le
Mais sur la proposition de Krusti, comme encadrant, acteur, etc... je n'ai (pour une fois!) rien à dire.

Ou plutôt je prends acte de l'existence de cette boîte à outil (''ces pages, ce qu'elles apportent'').

Mais pour l'instant (croisons les doigts) et ceci depuis quatre ans de direction technique puis douze ans de présidence, avec chaque année plus de cent licenciées féminines dont une vingtaine de compétitrices, avec une écoute importante (lors des entraînement, cours, compétitions, sorties, debreafings avec les enseignants et les arbitres) je n'ai pas observé d'incidents et pas reçu de plaintes (''ces pages, ce qu'elles réveillent'') et nous n'avons pas eu à modifier notre fonctionnement au club (''ces pages, ce qu'elles suscitent...).


Krusti, le
Merci de ce retour.


@speedypierre 5/9 10h18
ah oui, Sandrine Rousseau et ses excès en tous genres, dont le massacre médiatique de Bayou.
Le presque pire d'un sous-tribunal populiste.


MChoiz, le
@Krusti, ca fait 4 saisons que ce sont exactement les mêmes pages... Hormis l'ajout de la photo Colosse qui sert de faire-valoir.


Krusti, le
Merci de ce retour
(pour les dates je viens de constater du "un peu plus frais")
Renforcement du contrôle de l’honorabilité des intervenants des clubs 18/01/2023

Prévention des violences sexuelles dans le sport 15/01/2021

Campagne de sensibilisation et de prévention des violences dans le sport 04/09/2020

Sinon concernant le Colosse il me semblait que son travail dans les autres fédérations donnaient plutôt satisfaction...


@doub : ouais, on peut choisir de défendre Bayou, malgré la multiplication des témoignages qui ne laissent guère de doute sur son comportement envers les femmes. C'est un choix.


Bayou, grand victime de la parole des femmes oui bien sûr, comme Polanski, Besson, Allen, dont les carrières ont été brisées comme tout le monde le sait.

Contrairement à Speedypierre je n'ai aucune sympathie pour Sandrine Rousseau, apparatchik vert sans envergure (pléonasme), mais elle ne mérite clairement pas pas les floppées d'injures et de menaces qu'elle reçoit en permanence.


Ces attaques relèvent surtout d'une folkorisation de l'ennemi qui voudrait réduire le continent intellectuel qu'est le féminisme à sa dimension la plus pittoresque. C'est exactement la même chose avec Gretha et l'écologie (Coucou les Onfray, Laurent Alexandre, Raphaël Enthoven et cie).


@speedypierre
je ne crois qu'en UNE justice, l'officielle.
je ne 'défends' pas Bayou et encore moins les ripous qui violentent les femmes, MAIS Rousseau et qq autres ne doivent pas s'arroger le droit de juger, surtout quand ils le font pour servir leur propre intérêt.
On sait où ça mène.
Les combats sont justes mais pas à n'importe quel prix.
Qu'elle se taise, et s'occupe d'écologie.
Même Jadot l'a lourdée.


'je ne crois qu'en UNE justice, l'officielle'
je suis d'accord pour ne pas donner de crédit aux justices parallèles. à un moment, par exemple, LFI voulait avoir sa commission 'violences sexuelles je crois, mais l'a abandonnée (ou du moins n'en parle plus) quand certains de ses membres auraient pu être impliqués... Trop drôle.
Je ne parle pas non plus des tribunaux médiatiques.
J'émets cependant un doute sur le fait de croire la justice officielle car il y a des cas où les décisions portent aussi à être dubitatif.
Bref, je ne crois plus à rien, signe que la fin est proche.
Ceci dit, il me semble que cette buvette part dans des discussions de comptoir.


"Ceci dit, il me semble que cette buvette part dans des discussions de comptoir."

C'est son objet même !
Dommage que le reste du forum soit à l'avenant, à part quelques exceptions brillantes...comme le récent post de pessoa.


Sans oublier les posts de Krusti , qui apporte son style brillant ( parfois), et sa langue châtiée (toujours).


MChoiz, le
@Krusti je n'attaque pas Colosse du tout qui fait un travail formidable mais ce n'est pas un paravent pour ne rien faire.

Il n'y a plus de référente à la fédération depuis plus de deux ans et c'est un gros problème. Colosse a beau faire un gros travail, aucune victime, d'autant plus mineure, n'a envie de signaler ce qu'elle a subi en remplissant un formulaire impersonnel sur un site internet. Il faut une référente identifiable au sein de la fédération (et ensuite basculer les dossiers chez Colosse pour les aides psychologiques et juridiques).

Par ailleurs, ça fait un an et demi que les formations dans le sport doivent comporter des modules sur les violences, alors certes, cela concerne les diplômes d'état (que la FFE n'a pas, donc en général on applique la loi comme si c'était le cas), mais ça serait bien qu'un jour ça avance, et pas 10 ans après.


Krusti, le
@MChoiz Je comprends mieux. Sans vouloir jouer à l'argument d'autorité (quelle horreur) je peux dire que des années d'inspection en milieu professionnel dans le domaine de la SST (Santé et Sécurité au Travail) me permettent de considérer qu'un des écueils à éviter dans une structure (et je crois que là un // est possible entre l'entreprise et l'associatif) c'est l'usine à gaz.
J'ajouterais à cela que ce qui doit (à mon sens) être fait au niveau Fédéral n'est pas à l'identique de ce qui doit être mené au niveau d'une ligue, d'un département ou encore d'un club ce dernier maillon étant la pierre de touche.
Une fédération doit mettre les outils en place et se chercher un chef d'orchestre (ce que tu appelais une référente ?).
Ce chef d'orchestre dans le cas de la FFE serait bifide (instant cuistre).
Un de ses rôles serait d'harmoniser l'ensemble du travail des acteurs (Club, Département, ligue, colosse etc) l'autre serait de recueillir ou d'aider à recueillir la parole et de l'orienter en restant entièrement disponible et actif en cas de besoin.
Envisager d'en faire plus c'est l'usine à gaz, en faire moins c'est abandonner le chantier. J'ajoute que ce chef d'orchestre est pour moi nécessairement un binôme (F/H).


Effectivement, une personne compétente référente est préférable à un formulaire... nous sommes d'accord.


je réagis un peu tard à; 'Il n'y a plus de référente à la fédération depuis plus de deux ans'
ça sous entend qu'il y en avait une avant?


Chemtov, le
Déjà, il y avait une cellule d'écoute... avant...

http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=12452

Quatre super nanas.


est ce que les personnes en question oeuvraient véritablement pour la bonne cause ( car parfois on met des noms mais en fait derrière rien ne se passe).
Et ensuite: est ce que ces missions ont été supprimées? pourquoi?

Bon ici c'est une buvette donc on est là pour boire un coup... heu non pour échanger. Derrière les slogans,les annonces, quand on creuse, on se rend compte que parfois il n'y a rien derrière. La technique est classique: on annonce, on tape du poing sur la table, on nomme une commission etc et ensuite ... rien. Et bien souvent ça passe ni vu ni connu.


Chemtov, le
Si les personnes en question oeuvraient véritablement pour la bonne cause ??? Euh...oui...et comment ! Vraiment, là je peux vous assurer que c'était même des forcenées !

Aussi bien Madame Wolfangel qui a développé d'innombrables événements pour les féminines (et qui continuent avec ses ''smarts girls'') que Joanna Basti, véritable bulldozer qui est maintenant permanente à la FFB (Bridge), que Nathalie Franc, médecin, très impliquée dans la santé publique, que... Mchoiz, ici présente de temps en temps, bourreau de travail, dont tout le monde reconnait le sérieux et le professionnalisme.

Alors je ne sais pas si ces missions ont été supprimées, mais après ce communiqué de mars 2020 c'est le covid, le confinement et ensuite les élections fédérales avec une autre équipe dirigeante et avec, notamment, la suppression du secteur féminin.


Krusti, le
@Waterprof
( car parfois on met des noms mais en fait derrière rien ne se passe) vous avez parfaitement raison et c'est le 2° écueil qui parfois se cumule avec le premier (usine à gaz). Quand je parle d'écueil cela peut-être aussi, hélas, le résultat d'un calcul ne soyons pas naïf.

Plus largement votre propos appelle une réponse simple je crois. Celle de la publicité des "résultats". Ce dernier terme "résultat" devant être précisé, il peut s'agir parfois de simplement quantifier ce qui a été mis en place mais on peut aussi avec tact utiliser certains indicateurs.
Si on comprend que plusieurs dossiers nécessitent la plus complète des anonymisations on comprend moins l'absence d'indicateurs de base. Typiquement par exemple sur une durée donnée le nombre de cas traités, le type de violence, les suites données.
Il est très important (pour tout le monde) d'avoir une première idée et quelques-uns de ces indicateurs basiques concernant la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. C'est un exercice délicat notamment quand la balle va dans le camp de la justice où les délais sont forcément plus longs mais cela vaut le coup. Rien ne serait pire qu'une omerta.
Amha.


Meteore, le
Championnat d Europe U10 open ronde 5 :
3 jeunes français sur les 3 premières tables !

Beau démarrage


Krusti, le
Et notre petit et toujours souriant prodige Marc Llary est maintenant largement seul en tête après sa victoire ce matin à l'échiquier N°1 face au hollandais au prénom imprononçable à faire frémir un polonais, Hrdya Dinanath.
3 français forment le podium pour l'instant !


MChoiz, le
Non, la référente ce n'est pas un manager de projet (enfin ça peut être la même personne) c'est la personne de confiance, et facilement identifiable chez qui peuvent se tourner les joueuses (et les joueurs d'ailleurs), les ados quand il leur arrive un problème et notamment des VSS. Dans un monde idéal, il y aurait même des référents par club ou ligue.

Ça éviterait que le déversoir de ce genre de problèmes soit certaines joueuses françaises à qui elles préfèrent se confier parce qu'il n'y a personne qui fait référence à la FFE.

Si vous ne comprenez pas, je vous invite fortement à visionner les auditions de la commission d'enquête de l'assemblée nationale et notamment celle concernant la fédération d'athlétisme où ce sont les athlètes qui reçoivent des témoignages de VSS en message privé sur Instagram parce que personne ne veut parler directement aux responsables fédéraux ou parce que la communication est tellement absente sur le sujet que personne ne sait même vers qui se tourner. Ce n'est pas viable.

Et Krusti, oui pour les statistiques, mais si on veut que ça soit à peu près exhaustif, encore faut-il que cela remonte jusqu'à la FFE.


Faire confiance à "UNE justice, officielle", qui montre quotidiennement son incapacité à traiter correctement les VSS, c'est soit qu'on est complètement inconscient, soit qu'on est un homme, i. e. qu'on n'aura jamais à pâtir de cette incapacité.


Ça veut dire quoi VSS ?


r2d2, le
@thierrycatalan
Thierry, réflexe Google ! allons !
VSS => Violences Sexistes et Sexuelles


@speedypierre
La justice n'est pas parfaite mais elle a un cadre LEGAL, contrairement à ceux qui dénoncent des VSS (je ne connaissais pas cet acronyme) à raison souvent, mais aussi parfois a tort, comme la pseudo-écolo...
Et c'est très bien, ce système de référent.


effectivement, on ne peut se substituer à la justice ( sauf certains partis politiques qui ont leurs propres commissions pour juger... les autres uniquement). Ne mélenchons pas tout. Par contre avoir un système simple d'aide aux victimes et de transmission des faits à la justice, oui. Ce qui est à craindre, mais c'est malheureusement le cas bien souvent, c'est que derrière les mots et les lettres d'intention, il n'y ait pas grand chose d'effectif ( le plus simple d'ailleurs serait de tester le système pour voir). C'est ce qui transparait dans les posts de MChoiz


Krusti, le
@Mchoiz je n’ai pas compris ton péremptoire « Non, la référente ce n'est pas un manager de projet » en effet je n’ai vu personne affirmer une pareille chose. D’autant + qu’en précisant« (enfin ça peut être la même personne) » tu ajoutes de l’eau à mon moulin qui envisageait une telle situation.
Moyennant quoi le concept de « rérérent/e » ne devrait à mon sens ne pas faire débat tant il coule de source.
Tu écris du reste «… c'est la personne de confiance, et facilement identifiable chez qui peuvent se tourner les joueuses » et de mon côté je formule « … recueillir ou d'aider à recueillir la parole et de l'orienter en restant entièrement disponible et actif en cas de besoin » je ne vois pas grande différence de nature.
Concernant les « statistiques » c’est un terme que j’ai volontairement mis de côté car son utilisation donne justement la fausse idée que l’on est en mesure de présenter un tableau permettant de clarifier la situation or non nous en sommes bien loin. On me reprochera de pinailler mais je tiens à ces précisions.
Loin de moi l’idée de vouloir être exhaustif à ce stade.
Je parlais d’indicateurs basiques pour, aussi, mettre en évidence la modestie que nous devons tous avoir devant ce chantier.
Après il faut nuancer (par conséquent nous ne sommes peut-être pas au bon endroit sur ce forum compte-tenu qu’ici, par construction, l’épais triomphe plus souvent que le subtil…).
Par exemple ta dernière remarque « … encore faut-il que cela remonte jusqu'à la FFE. » est intéressante et pose question.
Le système partiellement décentralisé (hum hum) qui est celui de notre Fédération qui place non le joueur mais le président de club au niveau du maillon essentiel implique que tout n’a pas forcément à « remonter » à Paris (ni même au département ou bien encore la ligue).
C’est donc un vrai sujet.
Exemple. De la remarque sexiste, douloureuse mais isolée, et qui restera de l’avis commun au niveau local, à la multiplication de gestes déplacés, qui, par leur répétition commence à poser la question de la « démarche officielle » de la remontée vers Paris il n’y a qu’un pas. On entre dans de la casuistique mais il faut dés maintenant s’y préparer comme il faut penser la question du point d’entrée au Colosse.

Concernant le « Communiqué - Prévention des violences dans le sport de Février 2020 » je lui trouvais plein de vertus mais un seul défaut qui était le risque de générer une pensée de type « 4 référentes : les filles vont se débrouiller ensemble avec mon soutien ».
Ce n’est pour ma part pas le type d’engagement que j’attends d’une Fédération (je ne dis pas du tout que l’engagement aujourd’hui lui est supérieur) . Mais tu comprends mieux pourquoi je tiens à mon binôme F/H…
Je crois (mais n’hésite pas à me contredire ici ou ailleurs) que nous serons d’accord sur l’essentiel concernant le montage à envisager dès lors que l’essentiel justement tient de la libération de la parole, du recueil de cette parole, de la structuration de l’instruction (terme pris dans son sens judiciaire mais aussi dans son sens interne à la Fédération comprenant l'articulation éventuelle avec la commission éthique et celle de discipline) et de la mise à l’écart du prédateur dés lors qu’il est identifié et que les faits sont incontestables.


r2d2, le
@Krusti
Krusti, le 03/09/2023 22:09 => "Ce sera pour ma part ma dernière intervention sur le sujet car je pense qu'en fait on tourne en rond."
Vous êtes mûr pour faire de la politique !


Krusti, le
Hahaha excellent, ça m'apprendra !
A ma décharge nous étions au 03/09/2023 au degré zéro de "l’échange intéressant" et, depuis, les interventions du type de celle de Mathilde (me) redonnaient du goût à l'échange.
Cela dit la politique à mes yeux ce n'est pas forcément sale et je ne suis pas un de ceux à brandir le "tous pourris" si c'est ce que vous vouliez entendre par votre remarque anti-politique.
Mais c'est une autre affaire.


r2d2, le
@Krusti
remarque anti-politique?
Ha bon? c'est une interprétation rapide de votre part.
Ma remarque sur la politique faisais référence au fait que très souvent, les politiciens ont une fâcheuse propension à ne pas accorder leurs dires ou écrits avec leurs actes.
Un peu comme vous avec votre message du 03/09.


Krusti, le
Exactement.
Nous avons bien compris je crois.
C'est peu glorieux pour les politiques.
CQFD.


Les VSS ne sont répandues comme la peste en 2019 ! ( Veille et sécurité sanitaire ) ...

V comme Vendetta est bien plus éducatif que V comme violence...

Cette novlangue wokiste niant la réalité m'horripile et m'exaspère...

on se canarde en toute impunité à la kalachnikof pour le marché des "médicaments festifs" ...
et on ose venir me parler de Violence lorsqu'un garçon siffle une belle fille sur le trottoir d'en face ...

Comme un fou...

Sur le trottoir d'en face
Je la vois passer
Elle mange une glace
Et elle n'est pas pressée
Oh oh oh ! Elle me sourit... Oh oh oh !
Pour une fille comme ça
Moi, je suis comme un fou

Moulée dans un t-shirt
Et un vieux jean usé
Elle a des yeux noisette
Et ses cheveux sont dorés
Oh oh oh ! Elle me sourit... Oh oh oh !
Pour une fille comme ça
Moi, je suis comme un fou

Elle a des hanches à faire rêver
Et son t-shirt ne peut rien cacher
Tout ce que j'ai, si elle veut je lui donne
Ouais, mais contre son numéro de téléphone

Oh oui, mais elle me fait un signe
Un geste de la main
C'est pour moi, elle m'appelle
Salut les copains
Oh oh oh ! Elle me sourit... Oh oh oui !
Pour une fille comme ça, hum oui
Moi, je suis comme un fou

Elle a des hanches à faire rêver
Et son t-shirt ne peut rien cacher
Tout ce que j'ai, si elle veut je lui donne
Ouais, mais contre son numéro de téléphone

Oh oui, mais un taxi s'arrête
Elle monte et elle s'en va
Le signe de la main ce n'était pas pour moi
Oh oh oh ! J'ai tout compris... Oh oh oui !

Alors je reste là
Oh oui, et je suis comme un fou {x3}


"au degré zéro de "l’échange intéressant""

Après avoir sorti le Champomy & les cotillons pour des pages du Livret des clubs qui y figuraient depuis des lustres, après avoir défoncé les portes pourtant tenues très grandes ouvertes par les vents mauvais de la novlangue managériale (projet, référent, communiqué, système, indicateur, maillon, etc.), peut-être faudrait-il redescendre sur terre...
La FFE n'est pas gangrénée systémiquement comme peuvent l'être la FFT (tennis), l'autre FFE (équitation) ou nombre d'institutions vaticanes. La cause des femmes mérite qu'elle soit traitée avec soin et qu'elle se défie des excès qu'elle n'a pas manqué ici ou là de produire.
W. Allen est innocent de même que J. Bayou. Pour certains intervenants (qui lavent plus blanc que blanc), c'est inaudible : ceux-ci nous expliquent alors que le "on vous croit" ne signifie pas "on vous croit", qu'une bousculade littéralement inventée n'est qu'un "épisode vaguement trouble" et pas l'instrumentalisation lamentable d'un combat noble.
La justice se trompe indépendamment du genre (affaires Iacono ou Malkinson, les policiers détruits de la BAC nord) mais souvent au gré des vents dominants. Dans ses erreurs, elle embarque la presse qui hystérise l'opinion et les réseaux sociaux. Après coup, la reconnaissance de l'erreur judiciaire, de la calomnie occupe une place bien moindre que la publicité calomnieuse. Et les dégâts infligés sont rarement réparés (c'est ça, "la peur doit changer de camp" ?).

@thierrycatalan : "lorsqu'un garçon siffle une belle fille sur le trottoir d'en face", en général, je n'ai pas envie de rigoler, j'ai juste envie de lui en coller une, a fortiori s'il se trimbale avec une arme. Merci d'alimenter la (ta) caricature.


J'ai oublié de dire que Comme un fou est une adaptation excellente par Johnny Halliday d'une chanson d'Elvis Presley...(album Rock à Memphis 1975)


Réf Ducouloir ...et vous avez aussi envie de " lui en mettre une "lorsque que vous croisez un type avec une kalachnikov sur le trottoir d'en face ?


@TC : t'en perds pas une. dès que tu peux placer le mot "woke", tu te lâches :)
@Ducouloir
"Après coup, la reconnaissance de l'erreur judiciaire, de la calomnie occupe une place bien moindre que la publicité calomnieuse"
pas d'accord sur tout, mais là, totalement !


Meteore, le
Je vois apparaître dans les vidéos echecs l'expression :
"Cliquer au hasard"

Auriez-vous une idée de sa signification?


Je pense qu'il s'agit de jouer uniquement sur la pendule pour faire tomber au temps son adversaire , et déplacer la première pièce sur ecran qui vous tombe sous la main de la souris , sans perdre une seconde pour reflechir à une bonne case ou à jouer un meilleur coup.


Krusti, le
A suivre de près dans le cadre du partenariat récemment annoncé.


Honnêtement, ce qu'écrit TC est tellement bête que c'en est attendrissant.


@Krusti : j'en ai discuté cet été avec l'un de leurs anciens salariés. Le modèle originel made in Immortal Game échecs-crypto-NFT-quête a fait un flop, et n'est pas rentable.
Ce qui ne m'étonne pas, je trouve que les joueurs d'échecs en règle générale, sont très attachés au... jeu d'échecs.
Seulement, ils ont levé 15,5 millions et il faut bien en faire quelque chose (c'est fou comme dans la tech, on peut vendre du rêve à partir de pas grand chose).

Donc ils pivotent vers un business model (qui se veut) rentable (pléonasme) : couverture d'événements, plateforme de jeu et il me semble avoir entendu parler de coaching par intelligence artificielle. Je ne leur souhaite que du bien mais plus la FFE capte les fonds des investisseurs angéliques, mieux ce sera !


Je constate que l'on peut tenir sur ce forum des propos insultants vis à vis des femmes qui sont quotidiennement harcelées et qu'à l'inverse dire que c'est inacceptable fait réagir à tempo les ciseaux de la censure.
Formidable 2 poids 2 mesures, de nature à accélérer la féminisation du forum et des Echecs

Ne changez rien...
Je quitte ce cloaque pour de bon.


Réf Clarxel : vous vous méprenez !
Le forum France Echecs est un forum convivial où chacun peut exprimer son opinion sur tous les sujets relatifs au jeu d'échecs sans aucune censure !

Les limites de cette liberté expression sont connues de tous et me semblent assez claires, justes, et bénéfiques pour que chacun sur le forum y passe un moment agréable...

Ce sont souvent ceux qui n'acceptent pas la contradiction ou bien ceux qui s'auto proclament porter la casquette de la police de la pensée qui ont du mal à comprendre les limites de la liberté d'expression sur un forum.

Enfin n'oubliez pas que vous êtes dans un fil intitulé " la buvette " !! Payez plutôt une tournée à tous sur le forum en les amusant ou en les carrément rire ), plutôt que de traiter le forum France Échecs de cloaque ...


@TC: un forum convivial où chacun peut exprimer son opinion sur tous les sujets relatifs au jeu d'échecs sans aucune censure !

Pas vraiment. Et si Clarxel écrit ça aujourd'hui alors qu'il n'a pas posté récemment, j'imagine que c'est parce qu'un de ses derniers messages a été supprimé sans aucune explication. Ca m'est déjà arrivé et c'est brutal.

Il y a en ce moment des discussions autour du harcèlement des femmes dans le monde des échecs, mais aussi dans la société en général. Je peux concevoir que le modérateur veuille limiter la discussion aux échecs. Mais je constate que certains peuvent parler de Sandrine Rousseau ou d'erreurs judiciaires sans aucun rapport avec les échecs, voire même poster des paroles d'une chanson de Johnny, et que leurs messages sont toujours là .


Meteore, le
Je n'avais jamais lu de texte de Johnny....je ne voudrais pas être désagréable avec notre icône nationale, mais je trouve que son style manque (cruellement?) d'assise littéraire.

A mon sens il devrait s'inspirer pour ses textes d'une chanson très réussie de son collègue Georges Brassens, dont je cite un extrait :

Le temps d’apprendre à vivre il est déjà trop tard
Que pleurent dans la nuit nos coeurs à l’unisson
Ce qu’il faut de malheur pour la moindre chanson
Ce qu’il faut de regrets pour payer un frisson
Ce qu’il faut de sanglots pour un air de guitare

PS : on peut écouter une reprise très émouvante de cette chanson par Danielle Darrieux dans le film "8 femmes" de F. Ozon


r2d2, le
@monalisa
"Mais je constate que certains peuvent parler de Sandrine Rousseau ou d'erreurs judiciaires sans aucun rapport avec les échecs, voire même poster des paroles d'une chanson de Johnny, et que leurs messages sont toujours là ."
Principe même de la buvette, on va d'un sujet à un autre, avec quelques digressions (et encore même pas, car pas de sujet identifié fil rouge).


Météore, ce serait encore mieux de citer l'auteur, et pas seulement l'interprète : Aragon. Si la krustite me démangeait (à Dieu ne plaise!), j'ajouterais même un adjectif devant Aragon.


Sinon, "cloaque", oui !


@r2d2 : ce que je comprends du message de Clarxel, c'est que ce principe ne s'applique pas à tout le monde


Meteore, le
@Ulysse : Je connais bien sûr l'auteur du texte de la chanson, mais il me semble qu'un texte a une validité que l'on peut considérer comme indépendante de son auteur, je ne suis donc pas certain que citer l'auteur soit spécialement pertinent.

Un texte n'est finalement qu'une combinaison d'un nombre fini de lettres (c'est très numérisable et pas du tout chaotique), on peut donc considérer que l'auteur n'a fait que choisir une combinaison judicieuse parmi un grand nombre de combinaisons préexistantes.

même chose pour les parties d'échecs (si on veut revenir vers le cœur de la buvette)


Ah oui, bon désolé... alors on ne doit pas parler de la même chose (j'ai une optique du prof de lettres pas forcément d'accord avec Valéry si c'est aussi cela qui est dans le sous-texte).


Reyes, le
Le message de Clarxel a été supprimé parce qu'il était insultant vis-à-vis de thierrycatalan.
Clarxel a demandé la suppression de son compte ; la procédure est en cours...


Sans être faux jeton, je trouve que la censure est faible et bien menée sur ce forum.




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité