France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Pronostics du Norway Chess 2024 - Mixte & Féminin par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
Nous vous proposons de pronostiquer chaque jour les résultats des parties du Norway Chess - Mixte & Féminin, afin de pimenter ce rendez-vous. Notre système de paris est totalement gratuit, et vous pourrez même gagner des cadeaux si vous parvenez à terminer dans le Top 10 des meilleurs parieurs. Faites dès maintenant vos pronostics !

www.europe-echecs.com/predichess/2024-norway-chess.html
www.europe-echecs.com/predichess/2024-norway-chess-feminin.html


Krusti, le
La surprise "Pia" fera de moi un pronostiqueur de première classe.
Merci de votre attention.


Belles affiches en première ronde : le duel des champions ( Ding-Carlsen) le duel US ( Caruana -Nakamura) et le duel des jeunes ( Pragg- Firouzja).


Domi77, le
Je viens de comprendre le courroux de Ducouloir disant "Voilà pour le Norway : ça sera sans moi."
Ducouloir, le 25/05/2024 11:24 Buvette
"Une victoire en cadence classique vaut trois points, une défaite zéro. En cas de partie nulle en classique, les joueurs se départagent en Armageddon. Le vainqueur marque alors 1,5 point et le perdant 1 point. Les Blancs - celui qui a eu les Blancs en classique - possèdent 10 minutes, les Noirs 7 minutes - avec un incrément etc."

Après la nulle en 14 coups de Carlsen avec les blancs contre Ding qui a pourtant les noirs, 70 points Elo de moins et une crise de confiance.
Tout ça pour aller en cadence 20mn.
Très déçu par Carlsen sur ce coup.


dan31, le
Carlsen avait les noirs lors des deux parties ! Ding a pas vraiment poussé dans la partie classique ...


Ding fait le même début qu'Abasov aux Candidats...jouer pour faire nulle avec les Blancs c'est de mauvais augure.


il faut bien reconnaitre que cette cadence de partie est un peu bizarre ...
le temps de reflexion sera relativement limité lorsque l'on sera entre le 40 eme et le 60 eme coup, et au delà du 60 eme coup ce sera à l'intuition pour jouer des finales complexes !

A ce petit jeu, Carlsen me semble le plus fort, même contre des pointures comme Nakamura , Alireza, Ding etc ... car il est le plus regulier et sans doute le plus intuitif de tous en manque de temps de reflexion en finales

Pour ce qui est du calcul des points , il me faudra ressortir ma règle à calcul Faber et Castell, (que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre) , pour évaluer les positions des meiux placés en cours de tournoi...

Bon , nous avons un plateau avec ce qui se fait de mieux sur le plan de la qualité des joueurs , reste à voir si la formule cadence de jeu + calcul des points ne gachera pas tout le spectacle et ne frustrera pas les joueurs et les spectateurs si la qualité des parties n'est pas au rendez-vous notammment après le 60 me coup .


Domi77, le
@Dan31
Merci pour la précision.
Je me fais avoir systématiquement.
Quand je lis de haut en bas
GM Carlsen, Magnus
GM Ding, Liren

Instinctivement je donne les blancs au premier nom que je lis.
Ça me semble naturel.Alors qu'il faut imaginer l'échiquier avec les blancs en bas.
Pourtant quand on met ça à l'horizontal il n'y a aucune ambiguïté Carlsen - Ding, ici les blancs sont au premier nom lu.
J'ai eu le problème avec les pronostics sur EE 😥
Pas trop d'accord avec cette façon de présenter l'information...


Meteore, le
Ding démarre bien la compétition avec deux nulles contre le n°1 mondial, il remonte la pente petit à petit, j'espère qu'il sera en forme en novembre pour le championnat du monde.


Bravo à Europe-Echecs qui a su traduire dans un tableau très clair et compréhensible le mode de calcul pour déterminer le nombre de points des joueurs à chaque ronde.

Je ne m'inquiète pas trop pour l'état de forme de Ding Liren, car il fait partie du club des 2700 depuis de longues années et des centaines de parties ....
son expérience technique sur l'échiquier lui permettra de jouer correctement même les jours oû il est fatigué...
Après il est vrai qu'ici tous ses adversaires sont au moins aussi forts que lui ...et s'ils sentent une faiblesse chez Ding Liren ils le pousseront certainement dans ses retranchements sur l'échiquier.


L’objectif du champion chinois est modeste : éviter la dernière place.
Pas sûr qu’il y parvienne cependant; un début aussi timide n’impressionnera guère ses futurs opposants.
Ivan Sokolov a déclaré au sujet de la répétition de coups forcée par le champion du monde au 14e coup : « Il dévalorise son propre titre ».


DrPipo : Je dirais plutôt qu'il reconnaît implicitement, la supériorité de Carlsen, ce qui n'est pas tout-à-fait la même chose .

Pas sûr qu'il agisse de la sorte avec les autres protagonistes...


Meteore, le
Alireza est à la tête d'un bon système de Londres offensif contre Caruana.....intéressante partie!


Domi77, le
Très très étonné du coup de Carlsen Fxb5 (après Df6 de Naka) dans cette position.
Donner ce bon fou contre le cavalier me parait incompréhensible.
J'ai cherché et je me suis dit que je devais avoir des lacunes encore plus grosses que je n'imaginais.
Quel rapport avec Df6?
Est-ce un coup positionnel à la Rubinstein ?
En désespoir de cause j'ai mis l'analyse Stocfish (désolé Chemtov ;o) et effectivement ce coup n'est pas candidat sur les 4 lignes proposées.

Etrange.




Krusti, le
Oui Meteore, je me suis régalé tout comme toi j'imagine.
31... ♚e8 joué


[Event "Norway Chess"]
[Site "Europe Echecs"]
[Date "????.??.??"]
[Round "2.2"]
[White "Firouzja, Alireza"]
[Black "Caruana, Fabiano"]
[Result "*"]
[ECO "D02"]
[WhiteElo "2737"]
[BlackElo "2805"]
[PlyCount "62"]

1. d4 Nf6 2. Bf4 d5 3. e3 c5 4. Nf3 Nc6 5. Nbd2 Bg4 6. c3 e6 7. Qb3 Qc8 8. h3 Bh5 9. Be2 Be7 10. g4 Bg6 11. Nh4 Be4 12. f3 c4 13. Qd1 Nh5 14. gxh5 Bxh4+ 15. Kf1 Bd3 16. Bxd3 cxd3 17. Kg2 Qd8 18. Nf1 Qe7 19. Qxd3 Rd8 20. Rg1 f5 21. Kh2 Qf7 22. Nd2 Bf6 23. Bg5 Qxh5 24. Bxf6 gxf6 25. Nb3 Kf7 26. Nc5 Rdg8 27. Nxb7 Rg6 28. Qb5 Rhg8 29. Nd8+ Rxd8 30. Qxc6 Qxf3 31. Qc7+ Ke8 *


1/2 après 32.♕xh7




dans le blitz de départage, la manière dont Caruana (noirs) a bloqué les deux fous fianchetto de Firouzja (blancs) est vraiment du grand art !
cela pourrait bien lui faire gagner la partie ...
une vraie leçon pédagogique comme dans les livres.


Athos, le
6 nulles pour l'instant. Il sera intéressant de voir si ce système de départage ronde par ronde (sûrement inspiré par ce sacré Magnus) accroît ou diminue les nulles pour les parties classiques. A comparer par exemple avec le résultat des Candidats ...
Pour ma part j'ai déjà mon idée ...


Meteore, le
Aux candidats il y a structurellement moins de nulles !


Athos, le
Ah c'est une affaire de structure ! Au Norway la structure est annulante ;)


En Norvège, il y a seulement les tous meilleurs, donc la proportion de nulle augmente.
Si aux Candidats on enlève Abasov et Vidit (et Firouzja qui a pris tous les risques une fois mal parti)la proportion de nulles augmente beaucoup : entre les favoris il n’y a eu que des nulles pratiquement.
Il faut attendre que la situation se décante, que la fatigue se fasse sentir pour avoir des résultats décisifs.
C’est d’ailleurs le lot des tournois classiques bien joués : sauf erreur grave, la position de départ est nulle !


Meteore, le
@athos : le tournoi des candidats est très particulier en ce sens que seule la première place compte. Particulièrement à
partir de la seconde moitié du tournoi beaucoup de joueurs prennent plus de risques que dans un tournoi classique.
Pour donner un exemple de ce phénomène dans le tournoi 2020/2021 :
Giri a obtenu 4 victoires et 3 défaites en 14 rondes soit 50% de résultats décisifs ce qui je pense est très atypique pour lui.

Il avait vraiment décidé de faire évoluer son style vers un mode sensiblement plus agressif pour avoir une chance de gagner le tournoi. Cela a failli fonctionner !


Meteore, le
En regardant les résultats de ces candidats 2020 2021 , j'ai constaté que les 3 dernières rondes avaient été vraiment spectaculaires (sur le plan du pourcentage de résultats décisifs :

2 nulles sur 12 parties (pourtant entre les meilleurs joueurs du monde), soit 17%

Sur l'ensemble du tournoi le % de nulles est à 52%
Et sur la seconde moitié à 42%


@Domi77
On dit souvent qu'il faut accorder plus d'importance à ce qui reste sur le jeu qu'à ce qui en disparaît.
L'échange du Fou en c6 a donné aux Blancs une majorité saine contre une majorité dévalorisée tout en enlevant aux Noirs leur paire de Fous, ce qui est beaucoup et très humain à envisager. Mais tout ça est général et il faut évaluer le cas particulier, et ce n'est pas facile non plus pour Carlsen.


Aujourd'hui , les affiches sont aussi alléchantes que la veille et qu'elles le seront demain ...
mais c'est normal avec 6 joueurs de ce calibre , tout au moins quand ils ne font pas nul en 15 coups...sourires

Nakamura vs Firouzja , un gambit dame classique avec l'éternel débat du pion dame isolé , force ou faiblesse ?

Caruana vs Ding, une italienne tout ce qu'il a de plus classique ! une ouverture toujours aussi passionnante à jouer dans les deux camps , pour les amateurs ayant appris le jeu dans l'année ...ou pour les superGMI du top mondial...

Pragananddha vs Carlsen : une sicilienne , dans un schéma que je ne connais pas vraiment au 10 eme coup ... Prag a déjà réflechi 30 minutes !!


Domi77, le
@Slucaino
Merci pour l'explication 👍
"accorder plus d'importance à ce qui reste sur le jeu qu'à ce qui en disparaît."
Moi je disais avant le "géographique plutôt que l'historique" ;o)


les 3 parties en cours sont toujours équilibrées et bien disputées...
la partie de Carlsen m'étonne sur un point : voir l(ex) champion du monde jouer une défense sicilienne et laisser son roi sur sa case de départ au 23 eme coup de la partie ...alors que son adversaire occupe les 3 colonnes centrales avec ses pieces lourdes !!
décidement ce jeu reste un mystère pour moi !


Carlsen a joué de manière très risquée, oui !
Il n'est guère porté sur les longues suites de nulle, et perd facilement patience, cette ouverture inférieure est un choix dangereux contre Pragg, qui joue souvent très juste contre le Norvégien.


Il est rare que Carlsen perde une partie en cadence lente , et c'est bien la preuve des progrès importants de Pragganandha depuis 2 ans .

Caruana de son coté a joué une bien belle partie contre Ding Liren , avec un beau sacrifice de pièce qui pulverise la defense du roi de Ding .
c'est étonnant que Ding ne l'ai pas vu arriver !


Athos, le
@Meteore : ce que vous dites est possible, mais le prestige de la victoire dans un tournoi international, hors Candidats, conduit aussi à la recherche de gains, ce n'est pas spécifique au tournoi des Candidats. Il faudrait des stats sur un tel sujet.
Et si on introduit cette triste invention de l'Armageddon dans le tournoi des Candidats, le pourcentage de victoires en classique pourrait bien chuter.
Si on veut absolument un départage, il serait plus intelligent de faire rejouer la partie, par exemple à compter du 10ème demi-coup, en rapide ou en blitz


Meteore, le
@Athos : moi non plus je ne suis pas spécialement fan de vouloir à tout prix avoir un vainqueur pour chaque partie, surtout dans un tournoi sans élimination


Athos, le
Hier Carlsen s'est lancé un nouveau défi, digne des parties à avantage jouées en son temps au Café de la Régence par Le Bourdonnais : jouer une partie sans la tour h8 ;-).
L'analyse de Nakamura paraît juste, le Viking entend jouer un jeu risqué contre les jeunes joueurs, lesquels adorent cela au demeurant.
Aujourd'hui le Miraculé de Rouen a battu le Fantôme de Chine. Superbe partie d'attaque toutefois, et Ding ne s'est pas dérobé. Tragique erreur de Caruana en finale (avec 27 secondes de temps), et Carlsen reprend la main ...


Athos, le
Combat de virtuoses entre Naka et Praggnan, certainement la partie du jour, avec un sacrifice spéculatif de la part de l'indien ...
Aujourd'hui les 6 joueurs ont vraiment fait honneur au Jeu, une ronde anthologique !


Apparemment Pragg s’est trompé dans ses calculs; alors qu’il partageait ses pensées avec le public, il s’est rendu compte d’un coup possible pour Naka, est retourné à son échiquier…et la suite qu’il craignait a justement été joué.
Les progrès du streamer états-unien sont remarquable, il calcule et joue mieux que jamais après avoir pris une quasi retraite en parties longues il y a quelques années. On se rend compte de son grand talent aujourd’hui, alors qu’il a été étouffé et découragé toute sa carrière par l’ogre norvégien et qu’il n’a jamais postulé aux toutes premières places mondiales jusque là ( sauf brièvement début 2011).


Athos, le
Leur partie est restée intense jusqu'au bout, après l'échange des dames son plan de combinaison est terminé, mais la finale aura été superbe, et le ballet du Cavalier blanc tout à fait magique.
Nakamura restera en effet une énigme, dommage que son complexe Carlsen l'ait détourné du jeu classique, et par conséquent d'une victoire aux Candidats. Il aurait fallu lui implanter un peu de "Korchnoï" pour le contraindre à persister dans la lutte ...


Julo62, le
Je crois qu'il y a quelque chose de terrible chez Nakamura.
Je ne l'enterrerai ni dans la course à la qualification, ni, par la suite dans la lutte pour obtenir une place de challenger.

Il y a beaucoup d'activités (physiques et intellectuelles) où on voit de plus en plus souvent des individus faire durer plus longtemps qu'avant leur période d'excellence dans leur discipline.
Peut-être que ce qui cause le plus l'érosion du niveau des champions c'est le temps passé sous la pression du résultat, plus que leur âge.
Et finalement, Nakamura qui s'est amusé sur internet pendant quelques temps, en a, peut-être, aussi profité pour regonfler son envie de jouer.

En tout cas, il ne fait pas semblant, et depuis qu'il rejoue plus souvent, il est plutôt impressionnant.
Bravo à lui.


Ding malgré les Blancs a l’air encore très mal contre Nakamura…


S’il perd ce qui semble certain, il est virtuellement 14e mondial je crois.


pas compris la fin de Carlsen - Firouzja ?
Firou tombé au temps ?
Ah non !
Et Caruana, comme hier, faute décisive très loin dans la partie après une défense acharnée.
Dur dur
0/2 au lieu de 1/2
Carlsen, ténacité incroyable.
2/2 au lieu de 1/2 grâce à cela sur les 2 dernières


Athos, le
@doubrrriouchkouf : tombé en prenant la Tour noire.

C'est la seconde fois d'affilée que Caruana commet une "erreur tragique" en finale alors que la nulle paraissait possible. La partie avait pourtant été bien gérée. Même punition pour Firouzja, qui avait la nulle en mains, même si la pression exercée par les Blancs était plus forte que dans l'autre partie.
Ding semble en profonde dépression, pour des raisons inconnues. S'il en vainc la cause, il retrouvera ses chances pour le Championnat ...


Aujourd'hui Carlsen et Firouzja ont offert une vraie leçon d'échecs pour tous les spectateurs.

A partir du 36 eme coup , on a sur l'échiquier une finale avec Tour et 4 pions dans chaque camp.
Au 40 eme coup Carlsen a un pion de plus ... grace à une tour plus active contre les ilots de pions .. mais est-ce suffisant pour gagner ?

Hélas , on ne peut pas raisonner uniquement en évaluant le matériel , car la cadence de jeu de ce tournoi ne laisse pas beaucoup de temps de reflexion après le 40 eme coup ...
Firouzja affiche 3 minutes et Carlsen 9 minutes ..

les deux joueurs font alors une véritable démonstration de virtuosité en jouant cette finale parfaitement avec quelques secondes de reflexion ... pour arriver au 78 coups ....

il s'avère que l'échange de tour fait par Forouzja (avec seulement quelques secondes restantes) s'avère perdant ...Ce que Carlsen démontre magistralement ...

Carlsen est plus à l'aise en finale que les autres GMI à l'aise avec cette cadence de jeu car il a une intuition phénoménale en finale pour s'orienter vers les bons chemins sans vraiment analyser tous les coups .... toutefois , c'est dommage de voir une si belle partie se terminer aussi brutalement parce que les joueurs jouent avec 10 secondes de reflexion....


Évidemment le manque de temps est pour beaucoup dans les défaites de Firouzja et de Caruana.
La virtuosité et la ténacité de leurs adversaires aussi.
N’empêche : il y a quand même un problème de finales chez le joueur français. L’échange de tours est une faute presque aussi grave que lors d’une défaite précédente contre Carlsen où il avait perdu une finale de pion nulle en oubliant les conditions de l’opposition éloignée.
Ici ce n’est pas une erreur aussi flagrante mais pas loin ; il faut qu’Alireza travaille dans ce secteur faute de quoi il s’expose à subir de nouvelles déconvenues.


j'avoue être incapable de juger la difficulté de cette finale Tour et pion pour un GMI , avec seulement quelques secondes de reflexion .

Firouzja a joué parfaitement la finale jusqu'au 78 eme coup , en ne reflechissant que quelques secondes à chaque coup : cela ne prouve t il pas que Firouzja joue bien les finales ?

Pour ce qui est de l'échange de tour, qui va s'averer perdant, je ne sais pas combien de joueurs sont capables de comprendre cela avec 4 ou 5 secondes de relfexion après 4 heures de jeu . .. .

je ne pense pas que Firouzja soit plus mauvais en finale que les autres GMI du "club des 2700" , mais par contre ce qui est certain, c'est que Carlsen est plus fort que la quasi totalité des autres GMI , pour jouer les finales " à l'instinct" sans réfléchir... et en ne faisant que très rarement une erreur.


Chemtov, le
@thierrycatalan : ''capable de comprendre cela'' ? Mais c'est une finale basique, archi-archi-archi connue, qu'on trouve dans des manuels grand public. Par exemple dans ''Le bon sens aux échecs'' de Lasker. Ecrit en 1895. Donc déjà avant la référence officielle à Fahrni (après 1900) qu'on trouve un peu partout, comme dans le Guide des Echecs de Nicolas Giffard.

Je me rappelle comme nous étions consternés (des entraîneurs alsaciens), il y a longtemps, lors d'un championnat de France des jeunes, lorsqu'une de mes élèves (je ne sais plus qui... Anne Muller ou Delphine Gras, je crois) ne trouvait pas la triangulation gagnante. Pour nous, une élève à 1700 devait savoir cela.

C'était donc supposé comme évident, intégré, automatique (comme on sait mette un pied devant l'autre) déjà à 1000 points elo en dessous du niveau de Firouzja.

Et en face (après l'échange des tours), pas la peine d'avoir le niveau de Carlsen pour gagner cela en vingt secondes à l'aveugle .


Ouille…
Dans une position tout à fait défendable selon l’ordi, Ding a raté un mat en deux élémentaire.


Athos, le
C'est terrible, mais sa position ne ressemblait plus à rien déjà. Il a parlé de "guérison physique", ce qui tendrait à laisser penser qu'il aurait été malade. Reste une grosse crise de confiance, une sorte de névrose, et il ne fait plus peur à personne ...

Sinon j'aime beaucoup les propos tenus par Petrosian le Sage, tels que reproduits sur le site EE, selon lequel la position est un bloc de marbre et la combinaison le ciseau du sculpteur. Et il ajoute que c'est parce qu'il était fort tacticien (ce dont les connaisseurs ne doutent pas), qu'il n'engageait pas certaines combinaisons au vu des ressources défensives présumées de l'adversaire. Quelle classe !


atha, le
Le mat en question (après …Tb2). Rien ne va plus




Chemtov, le
Dommage... après h6 (dans l'intention Tb2), cela aurait été très intéressant.


Julo62, le
Houla! Ça fait de la peine de voir Ding jouer ainsi, lui qui semblait irresistible fin 2019.

C'est possible qu'il ait crû avoir déjà joué h6. Ça arrive, parfois de penser qu'un coup très présent dans les calculs ait déjà été joué. Mais, surtout pour un maestro tel que lui dans le calcul, c'est le reflet d'une mauvaise forme.

Je crois qu'à sa place je n'aurais pas son courage pour rester dans le tournoi. Vivement, s'il le souhaite, qu'il retrouve les ingrédients pour prendre plaisir à jouer.


Chemtov, le
En deux jours, Txd6 de Firouzja, Tb2 de Ding... Top mondial ? Là, on est en championnat départemental (Vraiment. J'ai un poussin, dans la dixième équipe du club, CES 10, qui connait les deux).


Le Ding devenu champion du monde n’était déjà que l’ombre du joueur qu’il fut en 2019.
Repêché de justesse aux candidats, puis au championnat du monde, il avait commencé le match de manière catastrophique et on craignait déjà le pire pour lui.
Vainqueur miraculeux, il songeait déjà à abandonner les échecs dès son titre gagné.
Ce qui se produit actuellement est un retour logique des choses : après avoir eu -grâce à son courage et à sa volonté également - tant de miracles en sa faveur, il se retrouve accablé dans l’autre sens.
Finalement, on se rend compte que ce joueur aura connu entre 2020 et 2024 une seule performance : devenir champion du monde !


Meteore, le
Nepo doit regretter que sa seule performance fut contre lui !


On peut voir les choses dans ce sens là ou bien se dire que s'il a fait une perf, c'est parce qu'il jouait Nepo, un joueur par nature beaucoup moins stable qu'un Carlsen ou qu'un Caruana.


atha, le
Ouverture bizarre de la part de Caruana. Ça sent le tire au pigeon.
Sauf qu’il finit par se retrouver moins bien… Retour en confiance pour Ding Liren ?




Meteore, le
Firou est en tête sur le nombre d Armaggedon gagnés.


Athos, le
Ronde 8 : nulle de combat entre Firouzja et Nakamura, mais les Blancs ont joué avec le feu en exposant leur Roi. On le remarque de plus en plus dans les parties récentes, outre les cas où le roque n'est pas pratiqué.
Nulle entre Carlsen et Praggnan, mais c'est vrai que le Viking entend toujours pousser son avantage, même dans les finales simples. Il ne s'en cache pas, et sa formidable endurance lui permet de mettre l'adversaire sous pression, voire de l'user, on l'a vu contre Caruana. C'est son côté Nadal !


J'ai pris (la bonne) habitude de rejouer chaque jour tranquillement les 3 parties sur l'interface Europe Echecs ( bel échiquier, simple d'usage, temps pendule visible, proposition d'évaluation de la position par un moteur et 3 coups candidats).

Une chose me semble ressortir à presque chaque partie : les joueurs consacrent presque 1h30 de temps pendule pour arriver autour du 20-25 ème coup...et ne laissent que 30 min pour arriver vers le 40 ème coup...et entre le 40 et eme coup, c'est quasiment du blitz....

Cette cadence de jeu me semble particulièrement " bancale" ...curieux que les GMI ne s'en plaignent pas .


Je te dirais Thierry que c'est parce qu'il faut parfois faire un long effort de mémoire pour se souvenir de parties déjà jouées. D éventuelles préparations.

Mais aussi de calculs de variantes surtout dans le milieu de jeu pour évaluer et choisir vers quelle finale basculer à tout moment. Je ne pense pas que la cadence soit mauvaise. Seul l Armageddon porte bien son nom.


Chemtov, le
Je ne vois rien de très particulier au déroulement d'une partie d'échecs classique. Comme dans toutes les parties, quelque soit le niveau, on construit, on élabore des plans, on calcule, et progressivement on manque de temps, jusqu'au zeitnot final. Dans ma jeunesse on avait 2h30 pour 40 coups et parfois ce n'était pas assez ! Ensuite c'était 16 coups à l'heure, puis encore 16 coups à l'heure, etc..., souvent bien nécessaires pour résoudre des positions pouvant ressembler à des études de finales (d'un autre niveau que Carlsen-Firouzja !)


Meteore, le
Ding semble progressivement retrouver sa forme normale! Cela va mieux depuis quelques parties


Athos, le
Dans sa partie on a du mal à comprendre le plan de Nakamura, mais Ding a parfaitement joué sa défense. Peut-être que des nulles correctes contre les tops vont lui redonner de la confiance, mais la route est longue ...


Intéressante interview de Ding à un journal indien , où il réfute notamment les rumeurs sur sa “maladie mentale”.
Mais le visuel est un peu inquiétant je trouve, comme son débit monocorde.
Le journal est Firstpost.


Zorglub, le
Je rejoins pipo et chemtov sur le niveau de Ding et de Firou en finales...Je suis effaré par le niveau de jeu de Ding face à Firou dans le départage de la ronde 10...franchement je connais des 1800 qui jouent mieux et j'espère de tout mon cœur qu'il se fasse ratatiner par Gukesh en novembre. En ce qui concerne les 2 premiers, je suis stupéfait de la qualité de jeu constante dans toutes les cadences. Nakamura se permet de stopper le haut niveau en cadence lente sur plusieurs années pour s'éclater avec ses fans en stream pour revenir de façon insolente occuper une place de numéro deux mondial hyper méritée. Magnus est tellement stable qu'il semble inattaquable psychologiquement. Je sais que Ding est gentil, je ne parle pas de l'humain mais de la façon de jouer...La remarque de Sokolov sur le titre de champion du monde était pertinente et comme pipo j'ai senti le roussi dès le début lorsque il a imposé la nulle avec les blancs très rapidement( ce qui est indigne d'un champion du monde).


Athos, le
Et à la fin c'est ... Carlsen qui gagne, rien à dire, sa régularité et sa résilience font (très) souvent la différence. Sur ce tournoi, Firouzja a retrouvé son vrai niveau, on va voir ce qu'il en fait ...

Selon Kasparov, la période covid pourrait expliquer l'effondrement de Ding, sa "destruction". Mais bon l'Histoire est riche en burn-out soudains : Morphy, Fischer et bien d'autres. Et même Alehkine, à sa manière, qui avait balancé son premier match contre Euwe. L'esprit humain est complexe, et l'on ne sait pas tout de la vie privée des personnes ...


Chemtov, le
Bah... moi, je me suis plus intéressé au mini-match, beaucoup plus passionnant, entre Pia Cramling et Vaishali. Presque 40 ans d'écart entre ces deux combattantes exceptionnelles !

Avec une instructive finale tour et fou contre tour (voir la possibilité de pat, presque au centre de l'échiquier, au 135ème coup!). Cependant, je n'ai pas compris la répétition finale et le match nul de la deuxième partie.

J'ai aussi découvert l'étonnante variante :

1.d4 Cf6 2.Cf3 d5 3.Ff4 c5 4.e3 Cc6 5.Cbd2 Ch5 6.Fe5 f6 7.c4 !

Mais bon... E.E. ne s'arrête pas du tout sur les mêmes moments.


Finalement ce tournoi fermé à 6 joueurs du top mondial a été riche d'enseignement.
A tout seigneur tout honneur , à commencer par Magnus Carlsen : il reste le meilleur joueur du monde , même s'il n'a plus le titre officiel Fide. Alors certes il n'est pas invincible, il peut perdre 1 partie de temps en temps, il ne gagnera pas toutes ses parties contre le top 30 mondial, mais il faut bien reconnaître qu'il est d'une solidité , d'une constance, d'un niveau de jeu dans tous les secteurs (ouvertures, milieu, finales) vraiment remarquable et admirable, quelque soit la force de ses adversaires et la cadence de pendule.

Nakamura est un vrai ovni ! Un mystère de l'échiquier ...Il se considère lui même comme un retraité de l'échiquier, Il se prend régulierement des raclées en partie lente contre Carlsen depuis 10 ans ...et à côté de cela, il se permet d'être le numéro 2 mondial, capable de pulvériser n'importe quel joueur autre que Carlsen avec des attaques foudroyantes, ...et des idées surprenantes sur l'échiquier!
Je n'appréciais pas ses fanfaronades lorsqu'il était jeune, mais aujourd'hui je suis admiratif du talent de Nakamura dans ses parties.

Caruana , au contraire de Nakamura, semble moins fort et régulier aujourd'hui que dans sa jeunesse... même si il reste un joueur qui compte encore sur le plan mondial et reste très dur à battre.

Firouzja reste une énigme pour moi, je n'arrive pas à comprendre pourquoi il est moins extraordinaire sur l'échiquier en parties lentes , alors qu'en parties rapides et blitz , il voit tout et comprend tout sur l'échiquier en 3 secondes !

Reste le cas Ding Liren, tout le monde se rend compte qu'il n'est pas " dans son assiette" , sans vraiment savoir quelle en est la raison : médicale, psychologique, ou ennuis personnels. On ne peut que lui souhaiter de se rétablir vite et de toujours garder le plaisir de jouer aux échecs.


Meteore, le
@Chemtov : la répétition finale est liée au fait que du point de vue des noirs une nulle ou un gain sont équivalents (dans un Armaggedon)

Son frère au même moment a joué également une variante étonnante avec les blancs :

1.d4 Cf6 2.Ff4 d5 3.e3 c5 4.Cf3 Cc6 5.Fb5 Db6 6.c4


Également dans un système de Londres.


Chemtov, le
@Meteore : Ah... Certes, Pia est une personne d'une très grande classe. Mais une telle empathie pour sa rivale me surprend quand même.
Ce serait l'anti-Carlsen en quelque sorte.


atha, le
https://youtu.be/RLf4uuKXHf4?si=Rf4MCeXKsg5xB-5V
Dans cette interview Ding Liren explique qu’une des raisons de sa baisse de performance est que ses adversaires sont mieux préparés et jouent à fond face à lui parce qu’il est le champion du monde.
On a déjà eu des exemple de champion du monde qui n’était pas clairement le meilleur joueur et ont peiné après leur titre ?


Ding est le premier champion à n’être clairement pas le meilleur au moment de son titre - même si Anand 2012 est sans doute un autre cas ( Carlsen avait déjà refusé de participer aux qualifications, et les deux meilleurs étaient sans doute lui et Aronian à l’époque).
En revanche après leur titre, beaucoup ont décliné, notamment Tal, qui n’a jamais retrouvé son meilleur niveau.
Sinon, la déclaration de Ding témoigne de son émoi actuel. Tout le monde voudrait gagner contre lui parce qu’il est champion ? C’est plutôt parce qu’il est en méforme, non ?
Dans un tournoi fermé on essaie plutôt d’annuler contre les meilleurs, la plupart des opposants de Carlsen sont satisfaits de faire nulle.
S’ils jouent à fond contre Ding, c’est parce qu’ils le perçoivent comme étant le plus faible du tournoi, ce que les résultats corroborent.


Athos, le
Si Ding croit vraiment une chose comme cela, c'est qu'il est encore plus dans les nuages qu'on le pense. Son cas est sans précédent, il fait des perfs vers 2600 dans les tournois qu'il joue, voire pire.

Dans le passé, les Champions du monde, s'ils ne gagnaient pas tous les tournois post-championnat, loin s'en faut, finissaient la plupart du temps dans les 5 premiers. Certains relâchaient volontairement, comme Botvinnik, qui avait bien d'autres occupations, d'autres étaient meilleurs en match, comme Petrosian, dont le style particulier le privait parfois du gain en tournoi. Le cas de Tal reste spécifique, en raison des ses maladies.

Ceux qui auront fait le plus briller le titre resteront certainement Karpov et Kasparov, outre Carlsen.

On a l'impression que Ding ne s'est jamais senti Champion du monde, en raison du forfait de Carlsen. Et ses difficultés personnelles ont fait le reste, avec le sentiment probable d'avoir parachevé sa carrière.


Je trouve intéressante cette idée qu'il y a une sorte de verrou psychologique à ne pas se sentir légitime à 100% quand Carlsen abandonne le titre mais continue de gagner beaucoup d événements.

Ça peut être un mélange de frustration et de syndrome de l'imposteur avec de gros guillemets bien sûr


Karpov a dû vivre également avec cela après le "forfait" de Fischer. Sauf que lui a mis les bouchées doubles et a remporté une séquence inédite de forts tournois à la suite. Ding a rencontré à l'évidence d'autres problèmes.
C'est bien triste quand on voit le niveau auquel il était parvenu avant le covid...




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité