France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 25 February 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Tata Steel Wijk an Zee 2024 par thierrycatalan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Ce fil de messages dédié au premier "grand tournoi " de l'année 2024 : le Tata Steel à Wijk an Zee ...

Ce tournoi historique a toujours vu de grands champions légendaires y participer ...mais sans forcement être vainqueur du tournoi tant l'opposition est forte à chaque partie.

En réalité il y a deux grands tournois fermés simultanément : celui appelé Masters , qui regroupe 14 joueurs du top 20 mondial actuel (moy du master : 2712 !!) , et un tournoi appelé " Challengers " qui regroupe 14 joueurs qui sont généralement tous titrés (souvent top 100 mondial) et très connus. (moy. du challenger : 2571)

Cet année nous avons un joueur français dans chacun des deux tournois, et sur le papier , Firoujza et Andrea Maurizzi ne sont pas là pour faire de la figuration ! ils ont le niveau pour battre les favoris ...

Avec ces deux plateaux qui semblent très équilibrés , nous allons certainement assister à de superbes parties à toutes les rondes, mais les "candidats" cacheront peut-être leurs meilleures préparations ...

Hélas je travaille toute la semaine , et je compte bien sur les articles de Europe Echecs pour decouvrir les meilleures parties chaque soir !

cordialement à tous sur le forum


Krusti, le
Même si tous les regards dans ce Masters se tourneront bien sûr vers le favori Anish Giri, rien ne nous empêche de jeter un œil sur les autres échiquiers.
Ronde du jour:

Van Foreest, Jorden Firouzja, Alireza
Warmerdam, Max Nepomniachtchi, Ian
Ju Wenjun Giri, Anish
Vidit, Santosh Gujrathi Ding Liren
Donchenko, Alexander Wei Yi
Gukesh Abdusattorov, Nodirbek
Praggnanandhaa R Maghsoodloo, Parham


Dans le Masters, un illustre représentant de la filière fromagère néerlandaise, Max Warmerdam.


Reyes, le
La 86e édition du tournoi Tata Steel Chess se déroule dans le village de Wijk aan Zee, aux Pays-Bas, du 13 au 28 janvier 2024.
https://www.europe-echecs.com/art/tata-steel-chess-2024-9156.html


Jusque là la partie du jour c’est Gukesh-Abdu, un duel classique qui décida déjà il y a un an et demi de l’issue des Olympiades.
Les Blancs ont trois pièces contre une dame, un décalage matériel toujours interessant et compliqué.


Chemtov, le
Intéressante discussion entre Peter Svidler et DirkJan ten Geuzendam :
https://www.newinchess.com/blog/post/nic-podcast-2-peter-svidler

Sur Ding, sur l'importance de ce tournoi de Wijk aan Zee et sur bien d'autres sujets liés à ce grand événement. Grand respect pour la courageuse Ju WenJun qui a accepté cette redoutable invitation.


En voyant les ouvertures on pourrait penser que les Noirs s’en tirent bien.
Mais si on regarde les classements , on se rend compte que les favoris ont tous les Noirs !


Nepomniatchi avec les noirs contre wamerdam est en train ( 22emecoup) de monter une attaque terrifiante sur le roque blanc ( position roque opposés ) : dame + fou +tour 1&2 + fantassins....
Le russe essaie de transformer un morceau de fromage hollandais en une fondue savoyarde ....


Belle finale de Maurizzi


Meteore, le
Après une année 2023 difficile Firou continue sa belle série, il en est à :

13.5/14

Depuis décembre


Trois victoires noires jusque là ; trois parties où les joueurs ayant les blancs ont fait de grosses fautes.
Les outsiders devraient souffrir cette année et je vois bien un Wijk an Zée classique, où les meilleurs ne forcent pas trop entre eux et se concentrent sur les joueurs qu’ils devancent de 100 ou 200 points, comme ce fut le cas aujourd’hui.


atha, le
Les noirs jouent et font nul.




Chemtov, le
Excellent ! Erony va pouvoir la mettre sur son site.


yegonzo, le
MAM a joué 50.Re5 en 2 minutes.
Quel fantôme a t-il vu sur 50.Tf1 ?


Avec la probable victoire de Giri un quatrième outsider va s’incliner avec les Blancs, une sorte de record dans cette ronde !


Chemtov, le
@yegonzo: Je ne sais pas. Probablement Rxh4 Txf2 Rg3 Ta2 h4 Rg5 f6+. Et peut-être a-t-il oublié la technique classique par Rh5 (On finit par jouer Rg3 h1:D et Ta1 mat). Et même avec un tempo de moins, avec d'abord h1:Dame puis seulement Rg3, les blancs gagnent quand même, car Dh8 ne va plus à cause du pion f6 !

Ah non, ça ne va pas. Car (avant la promotion) le roi blanc serait soit en h4 et les noirs joueraient h1:C, soit il serait en g4 et les noirs joueraient f5+.


Chemtov, le
Etonnant suicide de l'adversaire de Niemann, dans le Challenger, au 27ème coup.


L'article Europe Echecs en ligne sur le tournoi cite une interview de Niemann disant qu'il est clairement venu pour gagner le tournoi challenger.
Certes il en est capable, il est après tout le plus fort joueur du tournoi sur le papier, mais ses adversaires ne sont pas que des faire-valoir .
Niemann à joué les 22 premiers coups quasiment en blitz dans sa partie ...il connaissait visiblement la position mieux que son adversaire ...qui perd la partie au 28 ème coup par une faute tactique sous la pression de la pendule...
Niemann à vu tout de suite la faute , c'est tout à son honneur...mais il ne sera pas toujours dans sa préparation pour les prochaines parties..


Aujourd’hui les favoris ont les Blancs donc je pronostique un gros score, inversé par rapport à hier !
Ce matin je regarde le tennis entre Primzic, 18 ans (bon joueur)et Djokovic 36.
Un tel écart n’est pas possible à Wijk, le vétéran (Nepo) a 33 ans !
Les temps anciens ( avant Fischer en gros) oú l’on estimait que le top pour un joueur d’échecs était de 35 ans semblent bien loin…


avant il y avait de très forts joueurs agés ( ex: kortchnoy). Ce ne serait plus possible maintenant?


Dans les meilleurs non. Depuis une cinquantaine d’années, on devient champion du monde avant 26 ans…ou jamais ( l’exception est Anand - Karpov 24 Kasparov 22, Kramnik 25 , Carlsen 23- je n’ai pas compté Ding ).
Kramnik et Kasparov ont pris leur retraite à 40 ans par exemple.
Et le top d’un joueur apparaît entre 20 et 25 environ.
Quand on a demandé à Carlsen qui était son idole aux échecs en 2018, il a dit “Moi, il y a quatre ou cinq ans”.


C'est commode d'écarter Ding champion du monde à 30 ans, Caruana et Karjakin vice-champions du monde à 26 ans. Auquel s'ajoute Guelfand, vice-champion du monde à 43 ans et passé très près du titre (curieux craquage dans la partie suivant son ouverture du score). Bref, ces stats sur mesure...

Fabiano, Ian ou Hikaru ont encore toutes leurs chances. Pour Levon, Alexander, Magnus et même Maxime, ça a l'air râpé.

Firou embarqué dans une bien belle partie. Depuis sa victoire à Rouen contre Philippe Andrieu, il est inarrêtable.


Finalement, les joueurs ayant les Noirs ont encore dominé la ronde, contrairement à mes prévisions.
Ding et Nepo se sont cassés les dents contre des outsiders, faute de prendre des risques dans le début et Gukesh a fait une belle perf contre le plus jeune retraité des Échecs, Wei Yi.
En tête le seul à 2/2, Firouzja a encore démontré sa classe dans les positions débridées.


"Bonne chance à tous les participants du Tata Steel Chess. Cette année je prends des vacances bien méritées, mais je reviendrai très bientôt pour vous botter le derche !", Magnus Carlsen.

Faudrait qu'il songe à quelques soins, l'ex-champion du monde, & peut-être pas par Dr Pipo. Possible que le Magnus de 2024 soit l'idole du Magnus de 2027, 2031, 2038 et de nombreux autres. Et ainsi de suite...


Europe Echecs analyse la partie de la ronde 2 entre Firouzja et Maghsodlo. La partie est très difficile à comprendre..
Je comprends bien que Firouzja à une initiative constante en attaque, pourtant je trouve que son adversaire se défend bien...
Firouzja est étonnant car il joue des coups subtils pas faciles à deviner qui paralysent son adversaire en lui interdisant les meilleures défenses qui stopperaient l'attaque.
Si vous cachez les coups de la partie, les coups joués par Firouzja sont très difficiles à deviner...alors que les coups de Maghsodlo semblent plus logiques.
Firouzja ressemble à une araignée qui fait de la couture avec sa toile autour d'une grosse proie ...
.on ne comprends qu'après la bataille que les fils ont pour utilité de ligoter la proie et d'empêcher sa fuite lors de l'attaque finale...

Figouzja à la capacité rare de pouvoir jouer LE meilleur coup caché en attaque alors que la position lui offre 2 ou 3 bons coups d'attaque plus faciles à trouver...


Bibifoc, le
@Ducouloir
c'est de l'humour norvégien :)


Domi77, le
@tc
Très belle partie effectivement.
Je n'aime pas 10. ...Te8 qui permet à Firou d'amener des positions ou il est très à l'aise.
10 ...Cf5 (Il y a un problème avec cette pièce) comme joué dans la partie Caruana-Carlsen (1/2 25/05/2021) me parait plus sain.
Je ne dis pas que le coup 10. ...Te8 est mauvais, pas du tout.
Mais il me semble qu'a niveau égal (les 2 joueurs sont autour de 2750) la différence va se faire sur la capacité à amener des positions ou on va pouvoir s'exprimer pleinement.




Très beau double duel Indo-Chinois aujourd'hui avec
les jeunes Pragg et Gukesh à l'assaut des "vieux" Ding et Wei Yi.
Une sorte de répétition des Candidats où trois Indiens s'attaquent au titre mondial de Ding même si les anciennes puissances (E-U Caruana et Russie Nepo) auront certainement leur mot à dire.


atha, le
Gukesh qui joue 0-0-0 dans une italienne/espagnol.
Un plan rare, notamment quand on a joué c3 et a4.
J’imagine que ça fonctionne car les noirs ont eux même joué h6 g5.




Oui une partie intéressante notamment parce que les deux joueurs ne s'occupent pas trop de la position de leur roi et développent le jeu là où ils ont l'avantage, quitte à s'affaiblir.
Ainsi les Noirs continuent d'attaquer devant leur roi, tandis que les Blancs en jouant d4 viennent de fragiliser le leur pour prendre le centre.
C'est un concept qui remonte à Nimzovitch : en gros on peut affaiblir notre roi en avançant les pions qui le protègent si on domine l'espace qui permettrait de l'attaquer.
Et pour l'attaquer, il faut bien amener la dame; or ni la dame blanche ni la noire ne paraissent en mesure de chasser le roi adverse.


Ding Liren à prouvé contre Nepomniatchi qu' il est un défenseur extraordinaire capable de choisir des coups de défense inattendus qui feraient peur à n'importe quel joueur... et qui lui permettent de garder des chances de contre attaque ...
En ce sens il me fait penser à Victor Kortchnoij ...qui pouvait souffrir 30 coups en défense...mais tendus comme un ressort de pendule et se transformer en quelques coups en une attaque terrible.

Je crois que gukesch va avoir des surprises s'il se lance à l'assaut de la position de Ding liren.


Oui Gukesh est un jeune joueur et il a encore du mal contre les joueurs du top 10, contrairement à son compatriote (Pragg). Son style de jeu risqué se retourne contre lui lorsqu’il se frotte aux défenseurs expérimentés . C’est arrivé au même âge à la plupart des cracks comme Fischer ou Carlsen, rien de définitif probablement.


Meteore, le
Beau sacrifice de Marc Andria ...pas du tout évident à jouer je pense


Giri va marquer un point en une seule partie. Pas sûr qu'il sache que ça figure au règlement.


Domi77, le
Dans le challenger très belle partie et super perf du MI Divya (2420) qui bat le GMI Santos Latasa (2615) de fort belle façon.

Beaucoup de choses intéressantes.
Je relève ici (diag.) le coup 16. f4 ! avec la belle idée de pousser e4 dans les variantes principales.
A retenir !!

URL https://lichess.org/broadcast/tata-steel-challengers-2024




Meteore, le
les noir sont très en forme dans ce tournoi :

sur 11 victoires 10 avec les noirs, cela semble complétement inédit!


Ah !! et moi qui me suis fait allumer par plusieurs membres du forum il y a quelques semaines, quand j'ai osé dire qu'il me semblait que dans les échecs modernes, à haut niveau, on ne pouvait plus considérer que jouer avec la couleur blanche était un avantage par rapport aux noirs..... ou que jouer avec les noirs était un désavantage (rires) .

(il me semble que traditionnellement dans le passé , il y avait une estimation d'environ 55% pour les blancs vs 45 % pour les noirs pour deux adversaires de force égale) )


Chemtov, le
''Echecs modernes'' ? Alors dans le Master et pas dans le Challenger ? Où les blancs mènent ''traditionnellement'' par 7 à 4 ? (64%-36%)


Le score des Noirs est incroyable mais pas révélateur d'une tendance, il reflète souvent la différence de niveau entre les adversaires qui est une marque de fabrique du classique hollandais.
En Norvège ou en Sinquefield, on prend les meilleurs joueurs possible (avec un petit favoritisme pour les locaux, c'est normal).
A Wijk on essaie d'inviter des joueurs un peu exotiques et surtout d'un niveau différent, ce qui permet aux favoris de faire plus de points que dans un tournoi "normal", où quatre parties sur cinq font nulle.
Reste qu'entre joueurs du plus haut niveau, avoir les Blancs demeure un avantage formidable; si les Blancs veulent faire nulle, ou même avoir une position "imperdable", ils le peuvent toujours.
Les Noirs gagnent parfois, mais le plus souvent parce que les Blancs ont pris trop de risques et refusé de faire nulle à un moment donné.
Et tous les grands joueurs sont plus forts avec les Blancs; si on prend les collections des meilleures parties, quel que soit le joueur au moins trois sur quatre sont jouées avec les Blancs.


atha, le
Je suis très surpris du commentaire de Nakamura sur la position de Gukesh que j’ai posté plus haut.
https://youtu.be/P75sRuScw9Q?si=EBhdkkyHl2CfKvVG
À 4:50.
Après Ch5, Nakamura justifie le coup d4 par : attaque sur une aile (il montre le cavalier h5, le pion g5) ; contre attaque au centre.
Autant c’est compréhensible quand l’attaque original vise un roi, mais là…
Ou alors il s’est embrouillé dans ses explications voulant ajouter un peu de pédagogie coûte que coûte.


Cette “règle “ est plutôt une recette, rien d’absolu là dedans.
Cela étant je ne vois pas en quoi elle est inadaptée ici, l’idée de contre attaque au centre n’est pas liée au roi.
Et il me semble que selon les évaluations informatiques Gukesh avait une position correcte après d4, non ?


Sur le site de ChessBase, il y a un lien vers la vidéo de Robert Ris, un bon analyste, très clair, qui approuve lui aussi le coup d4.
Après exd4, Cf3xd4 (au lieu de l’autre cavalier comme dans la partie)laissait aux Blancs une position prometteuse semble-t-il.
Gukesh ne joue pas à son meilleur niveau lorsqu’il croise les cadors, espérons qu’il va pouvoir arranger cela rapidement.
C’est une partie étonnamment mal jouée de sa part après une ouverture intéressante.


Dans les 3 premières rondes, 10 victoires noires pour une seule blanche ?!
Même si comme le dit DocteurPipo, ce sont plutôt les joueurs + forts qui avaient les N à la 1ère ronde, ça n'a pas vraiment été le cas pour les 2 suivantes.
ça reste surprenant !


A noter la très sympathique interview de Korobov dans le B (ronde 3), qui remarque avec humour que les ordinateurs d'aujourd'hui réfutent instantanément ses préparations d'il y 20 ans et qu'il faut étudier les parties des jeunes pour se maintenir à haut niveau.

Un joueur à suivre, au jeu classique très plaisant à étudier, qui a l'air drôle et modeste.


Krusti, le
Aujourd'hui Caro-Kann variante d'avance entre Wei et Maghsoodloo (et on ne me dit rien...)
Tout semblait coller au moins jusque-là. Trait aux Noirs.




Giri empile les victoires. De bonne augure avant les Candidats.


atha, le
@DocteurPipo : je ne remets pas en cause la force du coup d4, je m’interroge plutôt sur le raisonnement amenant à ce coup.
Pour ma part je comprends :
« attaque sur une aile, contre attaque au centre. »
=> En contre attaquant au centre, j’augmente l’activité de mes pièces ce qui permet :
1) de défendre mon aile à partir du centre/des avenues créées autour de celui-ci
2) d'inverser le rapport de force globale (peut-être pas le bon terme). On passe de :
-tu attaques mon aile, j’attaque rien (1/0)
-à tu attaques mon aile, je prend le centre et attaque toute la position (1/2), tirant partie de la position excentrée des pièces adverses.

Ce qui me surprend dans cette position, c’est que pour moi ce raisonnement ne tient pas ici (on peut jouer d4 pour d’autres raisons).
1) il n’y a pas besoin de défendre l’aile, au contraire, a priori ça nous arrange (même si après analyse l’aile roi ne semble pas si simple à ouvrir pour les blancs).
2) je ne vois pas (mes « yeux » me jouent un tour ?) de clair supériorité au centre (/centre élargie). Le cavalier h5 est excentré temporairement, mais le momentum ne me semble pas suffisant pour en tirer partie (au pire on force l’ouverture de la colonne h après Cxg3, mais n’y a t’il pas d’autre moyen ?). Après si l’ordinateur dit que concrètement ça marche, ça marche.

J’en reviens cependant à la remarque de Nakamura est-on en train d’appliquer une recette ? Ou c’est juste que concrètement ici ça marche et on justifie à posteriori par une recette connue.


@Ducouloir Pourquoi est-ce de bon augure ? Giri n'est pas candidat!


Davout, le
@ Ducouloir +1

Très drôle...

Nous attendons la réaction du prophète de Giri...


@atha : je suis d'accord sur les considérations sur le centre.
Ensuite sur la position concrète, moins. Notamment :
" il n’y a pas besoin de défendre l’aile, au contraire, a priori ça nous arrange (même si après analyse l’aile roi ne semble pas si simple à ouvrir pour les blancs)."
L'aile roi est bien attaquée, au contraire !
Les Noirs menacent de jouer Rg7/f5 qui leur donnerait l'avantage. D'autre part, la forte diagonale a7-g1 oblige, sur Cxg3, à jouer fxg3 puisque sur le coup "souhaitable" hxg3, f2 tombe.
En jouant d4, les Blancs ferment la diagonale du fou de cases noires, découragent f5 (qui serait trop fragilisant). C'est pour ces deux raisons que prendre le centre est important défensivement. Bien sûr, cela peut l'être aussi offensivement, avec les possibilités ultérieures dxe5 ou d4-d5, alors que les Noirs doivent juste tenir e5, patiemment avec Dame, cavalier et fou, ces deux pièces mineures étant essentiellement passives.
Dernier point : avec la dame en b3, le fou c4 et le cavalier en b5, les Blancs sont mal placés pour attaquer le roi adverse.
Le coup d4 est donc un coup à la fois offensif et défensif, et surtout il n'y a pas d'alternative active ! Le coup standard h4 est presque perdant après g4 suivi du plan avec f5.
Donc d4 est bon parce que c'est le seul coup actif, et si Gukesh avait repris du bon cavalier, il aurait été sans doute un peu mieux, grâce au centre (même si la position est probablement égale sur un jeu parfait des Noirs).
Dans cette ligne, e4 est notamment difficile à prendre, à cause du coup tactique Cxd6, et le fou b6 est non protégé.


Bibifoc, le
Giri the son of God


Journée de repos aujourd'hui...
Une bonne occasion de découvrir pas mal de parties dejà jouées dans ces 4 premières rondes et passées sous le radar des articles .
A propos de Giri , Europe-Echecs (cf. le site internet sur le tournoi) publiait une interview de Giri curieuse où il disait qu'il avait peu d'amis actuellement et qu'il risquait d'en avoir moins après la ronde 3 ...? Je sais bien que Giri à beaucoup d'humour et manie bien l'ironie mais là J'ai pas compris à quoi il faisait référence ( le tournoi ? Les candidats? Autre chose ?) .


Bibifoc, le
@TC
Les voies du seigneur sont impénétrables


Giri est généralement impopulaire auprès des autres joueurs, en partie je suppose à cause de sa langue bien pendue - il aime charrier les autres, en clair.
De plus il écrit et commente(bien, d’ailleurs)aussi pour New In Chess, la revue de référence.
Or la ronde 3 c’était sa rencontre avec Vidit, son seul ami connu dans le circuit.
D’où sa remarque.


Cela étant, l’amitié entre des concurrents dans un sport individuel est pratiquement impossible. Camaraderie, respect peut être mais une véritable amitié, je n’y crois pas.
Que ce soit entre les meilleurs mondiaux ou même les meilleurs d’un pays.
Si les joueurs s’entendent bien et ne se font pas de coups en douce, c’est déjà pas mal.


"l’amitié entre des concurrents dans un sport individuel est pratiquement impossible."

Côté indien, Pragg et Gukesh (ou Erigaisi) ont l'air potes. Svidler & Grischuk également.
En alpinisme, Mazeau et Bonatti (amitié soudée au Frêney). Dans la voile, les relations sont étroites : à Port-la-Forêt, le partage est une obligation. Au golf, Thomas et Spieth sont très proches, etc.
Chaque discipline structure sa façon d'être, exacerbant l'individualisme ou non. Quand un ancien champion du monde balance à ses confrères qu'il compte bien, sorti de ses vacances, leur botter le train, on s'interroge, on est perplexe.


Bibifoc, le
Kramnik/Topalov des amis éternels


Pour ma part je suis resté très ami depuis 40 ans avec de nombreux joueurs rencontrés dans mon premier club d'échecs....
Il est vrai que tous nous ne jouons plus en compétition d'échecs depuis bien longtemps ...
nous nous contentons de boire du cidre et de manger des gâteaux lorsque nous nous retrouvons...sans oublier qq blitz sans pendule!


Je parle seulement de la rivalité des tous meilleurs entre eux, ceux qui jouent la première place.


Meteore, le
Giri avait fait un super tournoi des candidats en 2020/2021 je crois.

il n'était pas loin de se qualifier pour la finale


Parmi les vice-champions du monde de plus de 26 ans, j'avais oublié Topalov (31 ans) lors de son match de réunification contre Kramnik.


Un grand coup de chapeau à l'auteur de l'article du jour d'Europe-Echecs sur le tournoi ....
qui m'a obligé à prendre mon dictionnaire pour découvrir le sens d'un mot que je n'avais jamais vu ou entendu !!

A propos de Niemann , le mot "coruscant".


Giri n'est plus qu'à 6 points du classement elo de Firouzja avant la ronde 5...
Giri n'a pas fait le (très petit) déplacement à Wijk avant Zee pour faire du tourisme...mais pour essayer de gagner et conserver son titre de l'an dernier...
De son côté le non coruscant Niemann se rapproche inexorablement du club symbolique des 2700 elo ...plus que 5 points à grappiller..


une journée pleine de surprises !
Niemann perd contre le dernier du classement ! classé à moins de 2400 elo...
Europe Echecs qualifie de "gaffes" des coups faibles , car ils permettent des combinaisons (en 3 ou 4 coups ) vues tout de suite par des GMI ....
mais je dois avouer que je dois chercher le gain que je ne vois pas immediatement ...
Doit-on parler d'erreurs ? ou de gaffes ?

LA championne du monde chinoise offre une magnifique resistance à Firouzja !! elle mérite largement de ne pas perdre cette belle partie toujours en cours!

Adrea Maurizzi gagne une partie magnifique ! je n'avais pas vu venir son sacrifice de pièce ! son adversaire n'a pas à avoir de regret , à mon sens quand on perd sa partie sur un beau sacrifice adverse, il ne faut pas etre déçu et se dire que c'etait une bien belle partie.

Enfin Gukesh qui bat Nepomniatchi , vice champion du monde , cela n'est pas à la portée du premier GMI venu ! Gukesh entre de facto dans le cercle fermé des meilleurs GMI capables de battre le top 5 mondial.


Domi77, le
Ju, Wenjun a fait bien mieux qu'offrir une magnifique résistance ;o)
Une partie dantesque !
Je plains celui qui devra l'analyser si il veut faire davantage que citer les coups d'ordi.
La finale T+C+ 5 pions contre T+F+4 pions est infernale.


Quelle journée ! Finalement, Firouzja aura pu constater que les 2500 Chinois ne sont pas trop bidons : si Bai Jinshi, Li Di, Xu Xiangyu, Ma Qun, Wei Yi, Bu Xiangzhi & Zhang Zhong ne sont quand même pas au niveau de Philippe Andrieu, ils sont à celui, somme toute, excellent, de la sémillante Ju Wenjun.


Chemtov, le
''Coruscant''... intéressant. Sachant aussi que ce tournoi de Wijk aan Zee, avant d'être ''Tata'' fut ''Corus''.


Reyes, le
👍


Athos, le
On l'appelait auparavant le Tournoi des hauts fourneaux, et l'on voit que certains commencent à griller. L'endurance n'est plus ce qu'elle était dans les années 60 et le tournoi est encore long.
Si Giri veut gagner, puisque c'est son événement annuel, il devra se débarrasser de ses habitudes "annulantes".
L'excellence et la variété du plateau donnent de nombreux rebondissements, et on verra qui sortira vainqueur du duel entre la vieille garde et la jeune garde. A suivre Prag et Abdu, qui paraissent bien calés. Et le déroutant Gukesh ...


Hauts fourneaux que Tata Steel a annoncé fermer aujourd'hui à Port Talbot (3000 emplois supprimés au Pays de Galles).


Chemtov, le
'' Si Giri veut gagner, puisque c'est son événement annuel, il devra se débarrasser de ses habitudes "annulantes" ''.

Ou alors, c'est ça qui va le faire gagner. Les jeunes concurrents ayant le chic pour s'auto-détruire.


Athos, le
@Chemtov : cette jeune garde joue sans complexe, et elle fait penser à des canonniers réglant la hausse (pardon pour la métaphore). Parfois les obus passent au-dessus. Quand les cibles seront accrochées y aura beaucoup de dégâts.
Cela fait longtemps que Giri joue habilement avec les nulles, c'est aussi ce qui l'a peut être empêché d'ambitionner plus haut, et l'on va voir si cela suffira.


Domi77, le
Question idiote mais tant pis ; Sur EE, concernant la partie Ju Wenjun - Alireza Firouzja (1-0) il est indiqué "lorsque l'on possède la défense Française à son répertoire, il est possible de répondre à 1.d4 par 1...e6. L'avantage est d'éviter, par exemple, le début de Londres, voire d'autres débuts très solides."
A cause de quoi ?
f5 la hollandaise si Cf3 !?




Meteore, le
1.d4 e6
2.Ff4

est à mon sens un début de Londres


Reyes, le
1.d4 e6 2.♗f4 c5 3.e3 ♕b6
1.d4 e6 2.♘f3 c5 et si 3.e4, Sicilienne.


Krusti, le
Et avec 1.d4 e6 2.♗f4 c5 3.e3 ♕b6 nous ne sommes déjà plus du tout dans un système de Londres ?
Mais où sommes-nous alors ?
#Déception #Effarement #MytheQuiS'écroule


Meteore, le
1.d4 e6 2.♗f4 c5 3.e3 ♕b6 4.Cc3 Dxb2

Nous sommes en effet dans une ligne assez critique du début de Londres, où les blancs se demandent s'ils ont plus que la répétition????


Meteore, le
partie Ju vs Alireza avant 23.....Df7?!

Je suis curieux de savoir pourquoi Ali ne s'est pas résigné à jouer 23......FxCf3, il est forcément au courant du fait que les positions avec un bon cavalier vs un fou qui joue sur une couleur où il ne se passe rien cela peut être extrêmement pénible????




Reyes, le
Disons qu'après 1.d4 ♘f6 2.♘f3 e6 3.♗f4 c5 4.e3 ♕b6 5.♘c3 a6, nous ne sommes plus vraiment dans un début de Londres tranquille. 😎


Domi77, le
@Meteore 9/01/2024 11:23
Oui, EE dit " 23...♕f7?! Il valait mieux se débarrasser du Cavalier"
Ça n'est qu'une supposition mais peut-être espérait-il encore pouvoir jouer pour le gain ...

@Meteore le 19/01/2024 11:19
1.d4 e6 2.♗f4 c5 3.e3 ♕b6 4.Cc3 Dxb2
4.Ca3 semble mieux au vu des parties de Kamsky et de Torre

En tout cas il est vrai que ça doit bien enquiquiner un joueur de système de Londres ;o)




C'est curieux ces effets de mode , actuellement avec le système de Londres ...
Dans ma jeunesse la séquence 1.d4 e6 menait souvent à 2.c4 d5
...en début de tournoi je trouvais Firouzja un peu ridicule avec sa doudoune sur la photo de présentation du tournoi alors que tous les autres joueurs sont élégants de costumes.....
Mais vu les froids polaires actuellement dans le nord de la France et le Benelux....tous les joueurs( sauf les russes habitués) doivent vouloir lui piquer son anorak polaire !!!!
D'après les quelques indiens que je connais de France , ils sont tous très frileux...

Giri à pris la tête du tournoi ....qui va se lancer à sa poursuite ? Selon moi les candidats ne montreront pas leurs préparations


La partie de Maurizzi vs Niemann est vraiment pleine d'enseignement , notamment sur la façon de jouer l'ouverture .
j'ai beaucoup aimé l'ouverture jouée par Niemann, je connais un peu ces schémas, et j'aimais beaucoup la position blanche vers le 15 eme coup.
Mais alors Maurizzi nous donne une véritable leçon sur l'art et la manière de jouer actif avec les noirs tout en en ayant des faiblesses positionnelles et comment empecher les blancs d'exploiter sur la durée leur position "idéale".
le pion passé de Niemann à l'aile dame (25 eme coup ) pourrait faire peur aux noirs, mais Maurizzi arrive à le controler d'une manière très imaginative et perspicace, puis prend l'avantage grace à ses propres deux redoutables pions passés !
j'ai rejoué la partie plusieurs fois, elle est vraiment très instructive notamment sur la manière de jouer les noirs sur cette ouverture.


Niemann est certes un très bon joueur, mais ses pretentions à se comparer à Bobby Fischer me semblent un peu prétentieuses et injustifiées...Marc Andrea Maurizzi, bien plus jeune que Niemann, lui a ramené les pieds sur terre.


Dans la position ci-dessous, qui correspond au franchissement du point de non-retour par Niemann (Txd7), j'ai d'abord crû qu'il avait voulu forcer le gain à cause de sa psychologie particulière (mais c'est un biais). En fait, peut-être croyait-il forcer la nulle ou se considérait-il déjà comme complètement foutu. Et foutu pour foutu...
De fait, le seul coup qui conserve la position en équilibre n'est franchement pas facile à trouver.

En tous cas, belle maîtrise de Marc Andria.




Marc Andria sur sa lancée ?




je ne sais pas si c'est Vidit qui a battu Firouzja ou si c'est Firouzja qui s'est battu tout seul.
S'est-il mélangé les pinceaux dans une préparation de son ouverture ? ou bien a t il tenté un coup de bluff qui n'a pas fonctionné sur Vidit ?

Quand j'ai appris à jouer aux echecs , un des premiers conseils que l'on m'a donné est de ne pas lancer d'attaque dans l'ouverture sur le roi adverse avant d'avoir terminé le developpement des pieces et roqué pour ne pas laisser le roi sur les colonnes centrales.

Alors bien sûr je sais bien que les GMI savent enfeindre les conseils pour debutants ..mais Firouzja lance son attaque à sacrifice dès le 15 eme coup ... avec son Roi en e8, son fou en f8 et sa tour en h8 ....
de l'autre coté Vidit a certes son roi blanc très exposé , mais ses pieces peuvent activement proteger leur roi de l'attaque en cours...
bref, vous aurez compris que je n'ai rien compris à l'ouverture jouée par Firouzja dans cette partie ! j'ai hate de lire les commentaires d'analyses pour comprendre ce mystère.


ah l'article du site Europe Echecs est justement sur cette partie , et me donne toutes les explications dont j'avais besoin pour comprendre cette ouverture bizarre de Firouzja vs Vidit.
les comptes rendus journaliers du tournoi sont vraiment reussis et utiles pour comprendre l'"echiquier (et pour apprendre des mots rares de vocabulaire aussi ! ) ! Merci Europe Echecs !


Chemtov, le
Je pense qu'ils ont fait un pari à EE. Avec, au départ, une liste de dix mots improbables, messages ou ''private jokes'' à caser. J'avoue avoir fait cela avec ma chronique dans la presse régionale.

A part ça, je suis ravi de voir que la courageuse Championne du Monde sait se faire respecter et tient bien sa place dans ce tournoi. Svidler dans sa longue interview par New In Chess (entretien avec Dirk Jan ten Geuzendam) redoutait que Ju Wenjun perde au début et que les autres compétiteurs, sentant l'odeur du sang (Svidler dixit), essaieraient tous de gagner contre elle. Là, ils ont compris qu'il ne vaut mieux pas la sous-estimer.


Athos, le
Lorsque Giri veut annuler avec une Petrov, il devrait demander conseil à Gelfand.
On a l'impression que AF joue en ce moment les Echecs-pourcentage : ça casse ou ça passe, à la "Nejmet".
Ce tournoi est vraiment passionnant, de la dynamite !


AF ? Alain Finkielkraut, Aristide Friand ? Il y a de l'impatience chez ce joueur qui, de façon fulgurante, a accédé au très haut niveau.
A 20 ans, tous les vaisseaux sont brûlés et, échiquéennement parlant, il évolue déjà sur la pente descendante. Je croyais que le passage par l'open de Rouen lui permettrait (peut-être) de reprendre contact avec le réel mais les doudounes Prada, un peu trop moelleuses, l'ont isolé de l'héritage Flauberto-Ernien : «Je prends une pause de cinq mois pour me qualifier, me préparer et essayer de remporter les Candidats. Mais mon intention est de revenir à la mode, pour que personne ne doute que c'est quelque chose de sérieux pour moi.»

C'est Icare le mec, et malheureusement, cet Icare n'est pas roux.


Bibifoc, le
Hier 20 janvier cétait aussi l'anniversaire de l'immortelle de Garry Kasparov :
KASPAROV-TOPALOV Wijk an Zee 1999
20/01/1999
25 ème anniversaire
Merci à Garry mais aussi Veselin,ce jour la vous avez crée un chef d'oeuvre au même titre que la Joconde
1. e4 d6 2. d4 Nf6 3. Nc3 g6 4. Be3 Bg7 5. Qd2 c6 6. f3 b5
7. Nge2 Nbd7 8. Bh6 Bxh6 9. Qxh6 Bb7 10. a3 e5 11. O-O-O Qe7
12. Kb1 a6 13. Nc1 O-O-O 14. Nb3 exd4 15. Rxd4 c5 16. Rd1 Nb6
17. g3 Kb8 18. Na5 Ba8 19. Bh3 d5 20. Qf4+ Ka7 21. Rhe1 d4
22. Nd5 Nbxd5 23. exd5 Qd6 24. Rxd4 cxd4 25. Re7+ Kb6
26. Qxd4+ Kxa5 27. b4+ Ka4 28. Qc3 Qxd5 29. Ra7 Bb7 30. Rxb7
Qc4 31. Qxf6 Kxa3 32. Qxa6+ Kxb4 33. c3+ Kxc3 34. Qa1+ Kd2
35. Qb2+ Kd1 36. Bf1 Rd2 37. Rd7 Rxd7 38. Bxc4 bxc4 39. Qxh8
Rd3 40. Qa8 c3 41. Qa4+ Ke1 42. f4 f5 43. Kc1 Rd2 44. Qa7 1-0


Je n’ai jamais trop compris l’attrait de cette partie.
Les Blancs jouent moyennement l’ouverture et font un sacrifice faux, les Noirs réagissent mal en acceptant de mettre le roi dans un réseau et au final doivent laisser du matériel pour éviter le mat, ok.
Ce qui reste extraordinaire est la capacité de calcul et de visualisation de Kasparov qui a été capable de voir extraordinairement loin. Mais je trouve qu’il a joué beaucoup de parties meilleures que celle-ci.


Chemtov, le
@Ducouloir : Je crois que, chaque jour, nous pourrons lire autre chose (parfois le contraire de la veille) au sujet de ces joueurs qui, remarquons le, naviguent en un seul point de la première à la dixième place. Avec encore six rondes à jouer et des adversaires parfois (un peu) plus faciles que d'autres.

Concernant les Echecs, il y aurait un lien à faire entre ce post et celui (ceux) sur les finales. En effet, alors que les sites s'intéressent toujours davantage aux sacrifices et autres trucs clinquants, il y aurait quand même autres matières à étudier, par exemple, avec les finales de Gukesh et Abdusattorov.

Pour la première, on pourra remarquer comment Warmerdam simplifie et entre placidement dans une finale de tour... perdante. C'est au 53ème coup (Tg1) au lieu d'attendre par 53...Rf6. Certes ce n'était pas simple avec Rf6, mais si l'autre est théoriquement perdue (pion g), pourquoi se suicider ? A noter qu'il faut déjà décaler toute la position de deux colonnes pour obtenir une finale théoriquement nulle (échec par la colonne h) (et si la tour blanche coupe le roi noir en d7, alors attaque frontale du pion par e8)




Chemtov, le
Mais beaucoup plus simple et aussi pédagogique, la manoeuvre d'Abdusattorov pour obtenir une finale de pion éloigné (Ah! Comme, tout jeune, j'avais adoré découvrir Lombardy-Fischer) (aussi avec a contre c).

Abdusattorov a joué 34.c4! Puis vient 34...bxc 35.bxc dxc 36.TxT+ RxT 37.Rc3 et le pion a, éloigné, va forcément éloigner le roi noir.




Chemtov, le
Lombardy-Fischer (1960). Les noirs jouent et gagnent.




Simplification fluide. Je me suis interrogé sur la partie de Maurizzi qui n'aboutit pas au résultat escompté : il me semble que le gain le plus net est raté au 40ème coup. Marc'Andria a quitté la 8ème rangée. Les noirs viennent de jouer 39... Fh3.

Après cette occasion du 40ème, même si le module donne un avantage considérable (+5), ça semble extrêmement difficile à gagner.




Ref Chemtov : je me suis toujours demandé pourquoi il y avait (et se vendait !) 10 fois plus de livres pour expliquer et enseigner les ouvertures , par rapport aux finales aux échecs ...
A croire qu'il est plus facile pour les GMI d'expliquer les ouvertures plutôt que les finales...
Et pourtant comme vous le soulignez , il y a sans doute bien davantage de parties gagnées ou perdues en finales sur des fautes grossières ou par ignorance, que dans les ouvertures.
Enfin pour ma part j'ai toujours considéré que les finales sont la chose la plus difficile à jouer aux échecs , et que c'est très difficile de juger une position pour savoir qui a l'avantage en finale ...tout jugement d'un avantage pouvant être totalement inversé sur un seul coup insignifiant de pion qui donnera un tempo utile pour gagner 15 coups plus tard !


Aujourd'hui Firuzja affronte avec les blancs le champion du monde Ding Liren : ce sera un excellent test pour des deux joueurs pour savoir s'ils sont motivés ou en capacité de gagner le tournoi ...


Chemtov, le
@thierrycatalan : C'est parce qu'on n'a pas le temps de bien apprendre les échecs quand on commence. En jouant trop ''pour le mat'' ou en se focalisant trop sur la tactique. Bien sûr, il faut apprendre à calculer mais... en finale ! Il faut apprendre à jouer des parties avec plein d'échanges et viser des finales supérieures. C'est ce que je faisais quand j'étais jeune. Et pour chaque ouverture apprise, une finale (au moins) liée ou pas à l'ouverture.

@Ducouloir : Extrêmement difficile ? Perso,j'aurais tenté de faire un pont par la simple manoeuvre 40.Td3 puis 41.Ta3. Obligeant les noirs à donner leur fou par 40...Ff1 et 41.Fxa6. Cela me semble assez simple. Bon... maintenant...il se peut que les noirs arrivent à échanger tous les pions. C'est là qu'il faut savoir calculer !


"Perso,j'aurais tenté de faire un pont par la simple manoeuvre 40.Td3 puis 41.Ta3. Obligeant les noirs à donner leur fou par 40...Ff1 et 41.Fxa6. Cela me semble assez simple"

On est d'accord : je ne me suis pas clairement exprimé. C'est après 40.Tf2 ? joué dans la partie que ça devient difficile - et le chemin pour gagner après 48.a8D, difficilement identifiable.
C'est d'autant plus rageant que les coups qui précèdent le 40ème tendent vers l'idée d3-a3.




Firou a gagné. Et Maurizzi est bien, avec les noirs contre Salem (30...Cc8).




dans le Challenger, le niveau de jeu de Niemann est pas celui d'un joueur écrasant Carlsen


Chemtov, le
Et pendant ce temps, tranquillou, Mamie WenJun (deuxième plus âgée du tournoi) rejoint, à 3.5, l'autre champion du monde.

@palm6174 : Non (L'a-t-il déjà revendiqué?) En tous les cas, sa partie d'aujourd'hui m'a bien plu (très instructive, avec beaucoup d'essais intéressants, mais non transformés).


Chemtov, le
Je viens de voir aussi, seulement (il me faut du temps pour comprendre un peu...), la partie Salem-Maurizzi. C'était intéressant, ce sacrifice de pion. Mais Salem n'avait pas trop moyen de progresser.


ah je viens de rentrer et découvre une excellent nouvelle : cocorico !!victoire de Maurizzi et de Firouzja contre deux adversaires redoutales !
Ah quel plaisir de regarder ces parties de combat quand on connait le résultat par avance !! !
Les résumés du jour du site Europe Echecs sont prfaits pour expliquer les points critiques dans les parties ...
Maintenant je trouve toujours un peu bizarre de juger une position avec un commentaire comme " les blancs ont un gros avantage ": quand la partie se termine 30 coups ou 40 coups plus tard ... c'est que l'avantage était tout petit, sinon il n'aurait fallu que 10 coups pour conclure....
Quand on ne connait pas l'évaluation de la position par la puce en silicium, les jugements humains sont souvent plus nuancés et plus compréhensibles pour l'amateur.


Meteore, le
Firou et Gukesh sont à deux nulles sur 8 parties.

4 gains et deux défaites tous les deux.

Plutôt une bonne nouvelle de les avoir qualifiés in extremis pour les candidats....


Chemtov, le
@thierrycatalan: Oui. Un des commentaires qui m'a fait (sou)rire était : ''Et les Noirs sont très bien. Surtout qu'ils vont gagner un pion.'' Si un Français avait eu les blancs, on aurait pu lire :''trop ambitieux, notre héros national a sacrifié un pion, gardant une position égale mais difficile''.


Chemtov, le
Au fait, c'est qui qui s'éclate ainsi dans les commentaires d'EE (à part la machine) avec Zarathoustra et compagnie ? C'est Reyes ?


"Les résumés du jour du site Europe Echecs sont parfaits pour expliquer les points critiques dans les parties ..."

Oui et non. Mais c'est un boulot de dingue (ou de fourmis). Par exemple, dans la partie Maurizzi - Yilmaz, le 40ème coup blanc fautif n'est pas commenté alors que les coups suivants le sont (& qu'il est alors trop tard pour empêcher la forteresse noire).

Beaux tournois en tous cas, comme d'hab : merci les Bataves ! Heureusement qu'ils sont dans le calendrier ceux-là.


Athos, le
Dans ce tournoi, AF fait du "one shot" et pressure dès la fin de l'ouverture, même contre le Champion du monde. Il faut voir la masse de calculs fournie par les deux joueurs dans la phase tactique. Partie superbe, et le "Miraculé de Rouen" montre tout son panache ...
Ding paie son inactivité, on l'avait déjà remarqué dans le Chess King joué en Chine où il n'était pas dans l'allure. Il va devoir piocher pour faire honneur à son titre ...


Meteore, le
Il est très résilient Ding , je pense qu'il a au moins 50% de chance de conserver son titre.....il pourra vraiment bien se préparer , il a beaucoup de temps , plus que son futur challenger.

S'il peut avoir Rapport comme secondant ce serait idéal...


Je pense que tu t’avances, cher Meteore !
Ding enchaine les performances décevantes et sa dernière partie contre Firouzja n’est pas rassurante : il perd une pièce en deux coups sur une suite (pas même une combinaison) évidente.
À mon avis, il n’est pas capable d’assumer la pression qui vient avec le titre - comme tant d’autres avant lui.
Hier grâce aux caméras je l’ai observé quelques instants avant le début de sa partie, adoubant ses pièces : regarde ces images, on a l’impression d’un condamné se dirigeant vers le peloton d’exécution.


L'aspect psychologique et l'envie de jouer aux échecs sont peut-être le facteur le plus important pour obtenir de bons résultats devant l'échiquier...
Quelle que soit votre force ou vos connaissances techniques...si un GMI n'a pas "envie " de jouer aux échecs le jour de la partie....il jouera mal.
Ding Liren est champion du monde en titre , la pression psychologique doit être énorme pour lui , et le monde entier regarde et analyse ses parties...tandis que lui éprouve peut-être actuellement le besoin de se ressourcer avec des plaisir à simples de la vie ...et de revenir plus tard à la compétition...
Hélas on sait bien que dans le haut niveau ..si on ne joue pas régulièrement contre les meilleurs ...on perd un peu de ses capacités devant l'échiquier ...et que le calendrier international ne leur laisse aucun repos ...
quand je vois que Carlsen joue plusieurs centaines de parties par an...Je suis ébahi de sa résistance mentale et comment fait-il pour ne pas être "saturé" d'échecs?
Le prochain championnat du monde est dans plusieurs mois ...Je suis sûr que Ding Liren saura bien se préparer le moment venu ...même si il sait à l'avance que conserver son titre sera une épreuve très difficile ...plus que de le gagner...


kaktus, le
Comme il est le seul sûr d’être en finale, ça booste sa côte


Certes kaktus, mais si je mise aujourd’hui sur le champion du monde en 2025, je ne mettrai pas beaucoup de sous sur Ding !


Meteore, le
Pour l'instant sa probabilité d'être le prochain champion du monde (2025) est en effet plus élevée que celle de Caruana!


Il me semble néanmoins qu'il est assez fort da s le rôle de "l'underdog".

Il s'en est sorti par miracle contre Nepo, je le vois bien rééditer son exploitation contre Caruana/Naka/Firou.

J'ai l'impression par ailleurs qu'il est plus fort en rapide qu'en lente, ce qui peut aider


vampyr, le
@DocteurPipo:
Si je ne savais pas votre impartialité, j'aurais eu l'impression que vous dénigrez Ding pour avoir succéder à Carlsen.

Factuellement, Ding n'a jamais été un grand joueur de tournoi et plutôt un joueur solide, un Petrossian pour ainsi dire. Au contraire de Carlsen ou de Kasparov qui étaient des machines à écraser leurs adversaires.

Ce tournoi est un tournoi de reprise après des mois de pause, il est donc normal qu'il soit un peu rouillé.
En 2023 ce même Ding avait fini avec 5,5/13 et il avait fini champion du monde.

Ensuite est-ce que beaucoup aurait donné Anand comme challenger en 2014 ?
Combien aurait donné Nepo comme challenger à nouveau?

Et pour rappel, Carlsen a eu plusieurs fois du mal au Tata Steel:
-2020:2e avec 8/13 mais 2 points derrière Caruana
-2021:6e avec 7.5/13
-2022:1er avec 9.5/13
-2023:3e avec 8/13

Et pour les joueurs champions qui n'ont pas supporté la pression, je n'en vois pas des masses (à part si l'on prend Fischer et Morphy). On a plutôt eu des champions du monde qui ont eu leur titre sur une période faste (Topalov, Pononmariov, Euwe). Plutôt que des écroulements liés à la pression.


vampyr, le
@ThierryCatalan:
Carlsen est saturé au niveau échecs.
Il ne joue quasiment plus aucun tournois fermés en parties longues et ses résultats dans ceux-ci sont décevants selon ses critères.

Il joue énormément en blitz, rapide, internet mais il délaisse le format classique.

J'aurais tendance à penser qu'il a de plus en plus de mal à se motiver car il sature. Il y arrive sur certains évènements mais pour le reste j'ai un gros doute.


Athos, le
En tennis, par exemple, on dit qu'il faut l'équivalent du temps d'arrêt, au moins, pour retrouver son niveau et encore en travaillant beaucoup. 1 mois pour 1 mois, 3 pour 3 etc. Les Echecs sont un art, une science, mais aussi un sport et à haut niveau en l'occurrence. Rien ne remplace la compétition, avec enjeu et tension nerveuse.
Botvinnik, pour ne parler que de lui, a patiné pas mal dans ses Championnats du monde avant d'imploser contre Petrosian, parce qu'il jouait peu entre les événements.
Inactivité et démotivation sont les deux ennemis du champion. Et ses adversaires se mettent à bien moins le craindre, ce qui ajoute à sa descente ...


Chemtov, le
Avant d'imploser ? Je ne suis pas sûr que cette explication par Botvinnik soit judicieuse. Botvinnik avait déjà 52 ans lors de son ultime match. Et il n'était pas vraiment en difficulté pendant 14 parties (+2 -2 = 10) (célèbre victoire dans la 14ème).


Athos, le
En effet, mais après la 14ème il prendra 3-0, les vaisseaux étaient brûlés, score final 12.5-9.5. On peut le mettre aussi sur le compte de son âge bien sûr, et du talent de Petrosian (qui mérita son titre), mais le manque de compétition pourrait être évoqué aussi.
Le Python l'a lentement usé, et Botvinnik a admis que les subtilités positionnelles de Tigran avaient fini par lui échapper.
Après regardez ses matchs contre Bronstein, Smyslov et Tal, et les difficultés qu'il a eues pour retrouver le rythme.


Chemtov, le
Oui, mais il n'est pas arrivé démotivé au match. Il était juste plus vieux de 18 ans et... vieux tout court. Et pour lui, jouer peu et travailler plus, entre les matchs, c'était sa marque de fabrique. C'est ce qui a lui a donné ses succès et permis sa longévité échiquéenne.


Notre Tata est là :
https://cinquantesignes.blogspot.com/2024/01/week-end-avec-fils-chez-tata-steel.html


Krusti, le
Magnifique reportage et excellent choix de photos.


Athos, le
@Chemtov : je n'ai pas dit que Botvinnik était démotivé, mais qu'il était peu actif, ce qui a pu jouer contre lui, bien plus que son âge, comme cela joue contre tous les joueurs et dans tous les sports. Mais il est dans le Panthéon des plus grands joueurs pour sa part.

En ce qui concerne Ding, il a joué 17 parties longues depuis son titre. Bilan : +2, -4 (dont 2 défaites contre AF). Et en rapides c'est pire, lui qui était n° 1 il y a peu.
Vu son talent on ne peut en tirer des conclusions dans la mesure où l'enchaînement de compétitions pourrait le remettre à flots. Quant à sa motivation, lui seul la connaît vraiment ...


Pour moi l’apogée de Ding se situe avant le premier confinement, c’est à dire vers 2018/2019.
Depuis 2020, il n’a pratiquement pas joué, sa méforme n’est pas ponctuelle à mon avis.
Certes il est devenu champion du monde mais son niveau de jeu n’est pas revenu au niveau de ce qu’il était avant 2020 - à part sur certaines parties décisives, dernière ronde des Candidats, les rapides du championnat du monde.
Je ne crois pas que quatre ans après, lui qui a sincèrement évoqué sa retraite après le titre, il puisse redevenir le joueur pratiquement imbattable qu’il était il y a quatre-cinq ans.


Meteore, le
Ce qui est paradoxal avec Ding c'est qu'il est sans doute parmi les top players, celui qui a le plus souffert de l'affaire du Covid, mais que néanmoins il est devenu champion du monde pendant cette épisode.

On a l'impression qu'il réussit à chaquefois, et à la dernière minute à faire un effort supplémentaire pour atteindre un objectif très difficile :
× qualification aux candidats in extremis
× dernière ronde des candidats
x départages du championnat du monde

Alors , même s'il ne semble pas être en bonne forme ni psychiquement ni echiquéenement on ne sait pas quelle surprise il nous réserve....c'est le plus mystérieux des champions actuels


Aujourd'hui Firouzja joue avec les noirs contre le GMI allemand Donchenko qui est en petite forme...
Certes une bonne occasion pour prendre la tête du tournoi mais espérons que Firouzja ne perdra pas sa lucidité dans une attaque à la baillonette contre le roi adverse ...

Mais la partie du jour à regarder est certainement Anish Giri vs Ding Liren ...un vrai choc entre 2 joueurs excellents défenseurs qui ont beaucoup de points communs dans leur jeu.( pas dans le caractère ! Rires)

Dans le second tournoi Andrea Maurizzi joue avec les blancs contre un joueur indien que je ne connais pas , et qui sur le papier
Est plus faible que lui ...
Ici aussi une belle occasion pour notre jeune champion junior de prendre la tête du tournoi....

Enfin le site internet Europe Echecs publié une nouvelle interview de Hans Niemann....c'est bien d'avoir confiance en soi ....mais attention à ne pas être présomptueux...Niemann n'est plus classé junior mais senior aujourd'hui...il est classé autour de la 50 ème place mondiale ....la route pour devenir champion du monde me semble bien cachée dans les brumes...

Vanité tout est vanité..disait Salomon...( traduction du latin vanitas) ..dans le texte original " fumée de fumée, brouillard de brouillard " semble bien s'appliquer à la route allant vers de titre mondial de Niemann.


Pour ma part je mets une petite pièce sur le duo abdusattorov / firouja en tête de ce tournoi à l issue de la dernière ronde.

Niemann veut se la jouer à la Carlsen mais avec les titres en moins on dirait.


Krusti, le
Dans le "Challenger" Gambit du Roi accepté entre Roebers(2381) et Vrolijk(2573).




Krusti, le
Le romantisme est-il mort en Hollande début 2024 ?

Roebers(2381) et Vrolijk(2573)
15... ♛xh4 joué




Marc'Andria enchaîne. Impressionnant.


Krusti, le
Mon annonce d'une perspective éventuelle d'enterrement du romantisme de 16:49 était par trop précipitée et inutilement inquiète.
Apparemment les Blancs se sont refait une santé pour finalement s'écrouler juste au dernier moment.
Zeitnot ?

1. e4 e5 2. f4 exf4 3. Bc4 Nc6 4. Nf3 g5 5. O-O d6 6. d4 Bg7 7. c3 h6 8. h4 Qe7
9. a4 Bg4 10. b4 Nf6 11. Nbd2 Nh5 12. Nb3 Nd8 13. Re1 Be6 14. Bf1 g4 15. Nh2
Qxh4 16. c4 f3 17. gxf3 g3 18. Ra2 gxh2+ 19. Rxh2 Qf6 20. e5 dxe5 21. dxe5 Qe7
22. Rxh5 Qxb4 23. Nd4 Bf8 24. Nb5 Qa5 25. Kh2 Nc6 26. Bd2 Bb4 27. Bxb4 Nxb4 28.
f4 Nc6 29. f5 Rd8 30. Qg4 Qxe1 31. fxe6 Qxf1 0-1

J'apprends au passage qu'il s'agissait d'un gambit "Blachly"...


vampyr, le
Actuellement, si l'on regarde les qualifiés, qui a le potentiel de vainqueur du tournoi des Candidats ?

@DocteurPipo: la qualité d'un champion c'est de se transcender pendant les grands moments. Ding l'a déjà fait et il affirme être motivé. Il manque clairement de pratique mais il est loin d'être ridicule dans ce tournoi.
A l'opposé dans Firouzja perd quasiment une partie sur 2 et de mémoire avait indiqué que son objectif c'était la mode. Je pense qu'il vaudrait mieux s'inquiéter pour Firouzja que pour Ding.


Maurizzi progresse à pas de géant chaque mois qui passe, plus il aura l'occasion de jouer contre des joeurs plus forts que lui, etre invité dans des tournois avec le top mondial, plus il deviendra fort rapidement pour rejoindre les somments échiqueens.
Aujourd'hui il a fait preuve d'une science digne d'une vieux routard de l'échiquier : il a reussi à conserver son pion passé sur la colonne a , a repoussé toutes les tentatives de son adversaire, et a finalement gagné la partie grace à cet atout . Impressionnante maitrise à la fois technique, stratégique et tactique ... on a l'impression que son adversaire n'avait aucune chance de lui resister aujourd'hui.


Athos, le
En 2023 Ding avait fait un mauvais tournoi en finissant avec 5,5 points, à la 10eme place. Peu de temps après il est devenu Champion. Mais cela n'enlève en rien à sa méforme actuelle, il manque de fond tout simplement.
Quant à AF, il continue son "one shot". Il laisse l'impression de quelqu'un qui est venu pour s'amuser et se faire plaisir avant tout. Pourquoi pas finalement, à défaut d'être styliste il est grandement stylé ;)
Sinon la jeune garde est venue pour jouer le titre. L'an passé il y avait Carlsen et Caruana, leur absence laisse le champ.


vampyr, le
@Athos:
Les défaites de Ding se sont toutes passées à la veille du jour de repos après 3 ou 4 parties de suite. J'aurais tendance qu'il a plus de mal avec la forme (physique,capacité à calculer,..) qu'avec le fond.


Je ne crois pas que l’absence de Carlsen et de Caruana change grand chose pour cette nouvelle génération.
L’année dernière, Abdusatorov avait mené le tournoi et terminé 2e æquo avec Carlsen.
Pour les Pragg, Gukesh, Abdu et Firouzja bien sûr, il n’y a aucun complexe, pas plus que lorsque la grande génération précédente (Carlsen, Nepo, Karjakin, Mvl + Caruana, So, Ding )il y a 12/13 ans croisait les Anand, Kramnik, Aronian, ou Topalov.
Actuellement il se passe un peu la même chose au tennis : les Federer, Nadal, Djokovic ( le Serbe toujours vaillant numéro un ) sont sur le point d’être enfin remplacés, non par des joueurs de 25/30 ans mais par des « millénaires ».


Meteore, le
Le top 5 actuel est vraiment centré sur l'année 1990:

Carlsen 1990
Caruana 1992
Naka 1987
Ding 1992
Nepo 1990

J'ai l'impression qu'ils vont être dépassés dans un délai indéterminé , mais peut être pas si lointain par une génération qui vient globalement 15 ans après :

Prag 2005
Abdu 2004
Gukesh 2006
Firou + Erigaisi 2003
Keymer 2004
Sindarov 2005
Sarin 2004
Maurizzi? 2007

Je me demande s'il est classique qu'il y ait un effet de saut générationnel ? Intuitivement on pourrait penser qu'il y a une continuité et que chaque année devient progressivement un tout petit peu plus forte que l'année qui précède


Deux affiches alléchantes aujourd'hui dans le master : le champion du monde en titre affronte le vice-champion du monde !
Et le tenant du titre du tournoi affronte le dernier candidat qualifié qui lui a " piqué " sa place au 31 déc 23....


Meteore, le
Les plus forts actuellement sont des jeunes trentenaires dans 5 ans ce seront probablement des jeunes vingtenaires


Réf Météore: il y avait 12 ans d'écart entre Karpov et Kasparov ( 1951 et 1963) ...et ce duo de joueurs hors norme a dominé ensemble et simultanément et largement leur génération...la génération avant eux....et la génération après eux !!


kieran, le
Combien d'années pour une génération ?
Sinon, si Caruana met la main sur le titre, je veux bien miser sur la génération 90 pour un moment encore.


Krusti, le
Une Bogo-Indienne, une Nimzo-Indienne et un Gambit Dame accepté dans le "Masters"... une victoire de Marc'An avec les Noirs dans le "Challengers" à l'aide d'une Caro-Kann d'avance.

Une bien belle journée.


Maurizzi, quelle série ! Et des parties très agréables à suivre. Bravo !


Prochain adversaire : Vrolijk.
Maurizzi va se donner un mal de chien pour le croquer.


--> []


Athos, le
Entrer dans le top 5 (et y rester) est très difficile, la "vieille garde" a encore largement le temps devant elle, sachant qu'elle sait beaucoup jouer sur mon métier.
Les anciens décrochent un par un en fait (Aronian, Karjakin, MVL, etc.), parce qu'ils semblent principalement moins s'investir et que l'effort imposé par les préparations et les tournois finit par les lasser. Cela explique aussi pourquoi Carlsen frétille autant dans les blitz et les rapides.
Pour certains (Leko, Karjakin, Gelfand) le titre de Vice-champion du monde, au demeurant très respectable, semble avoir été le bâton de maréchal lorsqu'on observe leur effacement progressif par la suite.
Le contre-exemple de tout cela restera Korchnoï, il a toujours cru qu'il avait 20 ans ;)

@vampyr : quand je parle de fond je parlais effectivement de fond physique (résistance, influx nerveux), et il est aussi possible que Ding néglige quelque peu ses préparations. 19 parties longues depuis le titre : + 2 -5. Il paraît vraiment en roule libre et devra sacrément remettre du pignon, comme aurait dit Eddy, s'il veut passer les cols.


Athos, le
Erratum : la "vieille garde" sait beaucoup jouer sur son métier et non sur mon métier (ouf).


Ding semble avoir bcp de mal. Retour très laborieux à la compétition.
Nepo a pris sa 'modeste' revanche sur lui.
Pas de souci pour Firouzja qui semble de nouveau très motivé


Meteore, le
Maxime n'a pas dit son dernier mot je pense.

A mon avis il va remonter dans le top 10 cette année


Ce serait super mais représenterait quand même une surprise. Mvl devrait gagner vingt points.
Le seul de la génération 1990 qui ne soit pas en baisse c’est Karjakin. Il ne joue pas !
De Mvl j’attends plus de perfs en rapide et blitz qu’en lentes désormais.
À ces cadences, l’âge n’est pas un handicap. Et l’expérience est souvent un avantage, notamment en finales.


Meteore, le
actuellement Maxime est :

n°3 mondial en rapide
n°10 en blitz
n°18 en lent

il a donc un très bon classement combiné je pense?


vampyr, le
@Athos:
Chacune de ses défaites a eu lieu après avoir joué 3 jours consécutifs. Je ne sais pas si c'est une coïncidence mais c'est étrange.
Après le championnat du monde est une compétition vraiment à part et où on ne joue jamais plus de 2 jours de suite donc cela pourrait compenser la baisse de forme/l'usure.

@DocteurPipo:
En rapide ou en blitz, il faut enchainer un nombre assez important de parties sans pouvoir vraiment se reposer. Or c'est sur ce type de compétition que l'age se fait le plus sentir.


Avec la Carlsenisation du "circuit" et des cadences, les tournois fermés en cadence classique ne sont plus très nombreux. Alors que ce sont - de loin - les évènements les plus intéressants et les plus significatifs.

Il me semble que le London Chess Classic est, par exemple, devenu un truc illisible. Et je ne parle pas du National : Jacques Lambert devait en avoir la nausée.


Bonne remarque, Ducouloir ,mais il serait intéressant d'avoir un retour d'expérience sur ce dernier National.
De la part des acteurs, en 1er lieu, mais aussi de la part des spectateurs, si tant est qu'ils aient leur mot à dire.
Pour ma part, le système Coupe (avec l'élimination à chaque tour) est un non-sens pour une épreuve qui se veut être un Championnat .


On peut comparer les parties en cadence classique de Maurizzi au National et celles jouées au Tata Steel. Au "National", quatre nulles en 24, 20, 18 & 15 coups. Ici, à Wijk, dix parties disputées & instructives : pas une où l'un des adversaires s'est dérobé au combat échiquéen.

Le 1er système favorise le spectacle : il aboutit à quatre purges.

Le 2ème système, parce qu'il déplaît à je ne sais quel rond-de-cuir signataire de partenariats douteux, est laissé en état de mort cérébrale. Mais, pourtant, il n'y a que ça, les échecs classiques ! Le reste, les cris de putois d'ados attardés, les tombereaux d'injures et de propos graveleux, ça n'intéresse personne.


Chemtov, le
@supergogol : Personnellement, je n'ai pas rencontré une seule personne qui a apprécié cette formule des championnats de France. Bien sûr, il est probable que les gens que je fréquente aient la même éducation échiquéenne que moi ou que les gens avec qui j'ai parlé de ces championnats aient voulu me faire plaisir. Cependant, il serait bon que la FFE se renseigne de son côté, de manière objective (pour une fois). En arrêtant cette propagande permanente qui veut constamment nous faire croire à des âneries (plusieurs exemples avec Agen-Agen-Agen-Agen, avec le gaspillage des subventions de l'ANS et, plus récemment, avec l'étude bidon sur class'échecs)




Chemtov, le
Tiens... un diagramme vide a surgi. Comme la vacuité de l'esprit fédéral actuel.


Athos, le
Le classement mondial est faussé par l'inactivité de certains et un elo devenu artificiel. On repère facilement les noms ...
L'équité commanderait qu'un volume de points soit ôté au moins annuellement aux joueurs jouant peu ou pas, à partir d'un quota de parties à respecter, afin que la vérité sportive soit rétablie.
Et cela en forcerait certains à reprendre un peu le collier ...
Depuis ses "grandes vacances", Ding a perdu près de 40 points sur l'échiquier en parties longues et bien d'autres en rapide, c'est la parfaite illustration.
Autant enlever les points avant afin qu'ils "bossent" pour venir les rechercher.


Ce serait un bon point effectivement, appliqué dans la plupart des sports où le classement joue un rôle important.
Kasparov avait inauguré la coutume : ayant virtuellement arrêté la compétition en 2002, il a continué jusqu'en 2005, ne jouant pratiquement que Linares.
Ce faisant il faisait coup double : gardant son classement, il empêchait aussi ses jeunes rivaux de trop s'en rapprocher, puisqu'ils ne pouvaient pas jouer de joueurs à 2800 !
D'ailleurs il me semble que son classement à plus de 2800 est toujours valable aujourd'hui.
Si Magnus veut dépasser les 2900, il sait qui défier en match...
De la même manière, le classement d'Anand par exemple est aujourd'hui incongru, lui qui ne joue plus de tournois en lentes depuis plusieurs années (il joue encore ci et là quelques parties en Bundesliga) et qui reconnaît lui-même qu'il serait incapable de rivaliser avec les jeunes.


Impérial le gamin ! Revenir du boulot et voir qu'il en est là, avec les blancs (contre Vrolijk), c'est sympa :




Encore une nouvelle victoire pour le jeune champion français Marc Andrea Maurizzi , qui brille comme un soleil dans ce tournoi " challenger" où il est pourtant confronté à de nombreux joueurs experimentés et mieux classés que lui sur le papier.( Dharka, Lami, Korobov, Niemann, Salem, sont des joueurs reconnus et respectés du top 100 mondial)
Maurizzi est visiblement en pleine progression mois après mois, et et est impressionnant sur l'échiquier. Les echecs semblent faciles pour lui , il est à l'aise sur de nombreuses ouvertures, il a un jeu de pièces harmonieux, il résoud facilement les problèmes tactiques posés par ses adversaires sans se tromper, il gère bien la pendule... bref c'est de la graine de champion , il fera partie certainement très vite des 100 meilleurs joueurs mondiaux ... avant sa majorité !


atha, le
+1 ThierryCatalan. Il est vraiment impressionnant. Il semble gagner ses parties sans forcer.
Pour le top 100 (2640) avec son niveau actuel (il fait une performance à 2772 sur ce tournoi avec un gain de 28,7 points), d’ici 3/4 tournois il pourrait l’atteindre.


Maurizzi fait un tournoi exceptionnel, et néanmoins à deux rondes de la fin rien n'est fait en vue de la qualification pour le Masters 2025.
Il a un point d'avance sur Mendonca, qui joue Salem avec les Noirs demain.
Surtout il a un point et demi d'avance sur l'Ami, mais d'une part, ce dernier joue demain Roebers (2381).
Si Marc Andria fait nulle demain avec les Blancs(contre Dardha (2602) et que l'Ami gagne, le batave revient à un point et doit jouer le Français à la dernière ronde avec les Blancs !


Athos, le
@DocteurPipo : si l'on prend en compte le dernier tournoi de FRC qu'il a joué (le FRC permet une assez bonne évaluation puisqu'il empêche les préparations mais ne sanctionne pas l'impréparation), Gary fait une perf à 2620 environ. Ce n'est pas si mal pour un joueur quasi inactif depuis 20 ans, et je ne crois qu'il descende beaucoup en dessous vu sa technique. Mais lui supposer 2800 serait effectivement farfelu.
Même remarque en effet pour Anand et Karjakin qui doivent être entre 2650 et 2700 en parties longues.
Tous ces mauvais classements portent préjudice aux joueurs actifs, comme vous le dites.

Lors du second match Fischer-Spassky, avec le retour de Zorro, Judith Polgar a évalué le niveau de Bobby vers 2650, mais cela reste son appréciation. En tout cas cela rejoint le niveau actuel de Gary, même si je pense que Fischer valait peut-être mieux.

Pour rester dans la famille Polgar, j'aime bien la remarque faite par Susan, sur le site de EE, à propos de l'effet des vacances sur Ding et Firouzja. Cela corrobore nos conversations. Le buis ou le bermuda, il faut choisir !


Je mets la citation de Susan : "Comme nous le voyons avec Alireza Firouzja et Ding Liren, les meilleurs joueurs ne peuvent passer par un mode hibernation ET jouer à leur meilleur niveau une fois de retour."

Le problème pour Alireza, c'est qu'il a annoncé la couleur : il n'a qu'une hâte, retourner hiberner... Dommage d'être aussi talentueux dans un jeu aussi profond pour préférer H & M ou Fendi ouistiti.


Chemtov, le
''ne peuvent jouer à leur meilleur niveau''. Mais est-ce que vous regardez seulement ses parties ?
Sa Gruenfeld d'aujourd'hui n'avait rien d'une partie jouée par un futur retraité.


Meteore, le
Ce qui est impressionnant avec Alireza c'est qu'il jour énormément d'ouvertures sans avoir peur apparemment de ne pas bien connaître les positions


il me semble que tous les GMI du top 10 mondial, peuvent jouer correctement TOUTES les ouvertures existantes...
ils ont une telle compréhension du jeu d'échecs, des connaissances tellement étendues sur le plan stratégique, la connaissance de tellement de parties du passé , que tous ces GMI sont parfaitement capables de retrouver tous les meilleurs coups d'une ouverture devant l'échiquier .

leur véritable problème qui se pose dans tous ces tournois n'est pas de jouer telle ou telle ouverture connue, mais surtout de ne pas entrer dans une préparation maison que leur adversaire aurait parfaitement préparée avec des pieges ou des des nouvelles idées cachées . , ou bien tout simplement d'amener son adversaire sur un type de jeu dans lequel il est moins à l'aise : certains GMI preferent des parties très tactiques, d'autres des parties plutot positionnelles , etc


Domi77, le
Van Foreest se fait punir par Giri.
Les blancs viennent de jouer 10.Cbd2
Ce coup n'est pas une faute dans le sens ou ça ne perd pas, l'ordi évalue la position comme étant égale.
Mais le problème c'est que les noirs ont des coups faciles à jouer alors que les blancs marchent sur un fil.




Domi77, le
Et quelques coups plus tard, ce cavalier pataud atterri en b3 pour soutenir d4, sauf que le simple 22. ...a4 de Giri fracasse la construction blanche.
On dirait une partie maitre contre amateur.

On me dira que la faute est 21.Dç3
C'est vrai. Mais mon propos est de souligner que certaines positions évaluées comme égales par l'ordi ne préjugent en rien de la facilité avec laquelle on pourra conduire les pièces et....faire des fautes.




Maurizzi m'a l'air foutu. Belle partie de Daniel D., avec l'attaque sur le roque.

Concernant la phrase de Susan P., elle parle probablement de la constance qui caractérise les résultats des tous meilleurs. S'interrompre longtemps, c'est perdre cette constance : ça n'empêche pas des parties brillantes comme hier (Gukesh a-t-il considéré Txd7 ?) ou aujourd'hui (très belle photo sur le site d'EE : Nepo découvrant le Cc3 de Firou).


Domi77, le
Dans la partie de Firou ce qui m'a impressionné c'est le coup 13.Fç1 !
Le coup n'est absolument pas forcé mais il rend la tache des blancs extrêmement difficile pour trouver des idées d'initiative sur le roque blanc.


Ca se tend pour Maurizzi, rattrapé par Mendonca. Ce dernier a plus de chances pour le coiffer sur le poteau. On peut compter demain sur l'Ami qui aura intérêt à jouer la gagne contre Maurizzi, et donc peut-être à prendre des risques.


La dernière ronde aujourd'hui...et il y a une grande incertitude pour connaître le vainqueur des 2 tournois !
Il y a 5 joueurs avec 7.5 points / 12 en tête du Master...chacun pouvant gagner le tournoi !
Le mode de départage selectionné va être primordial ...

Dans le challenger Maurizzi à été rejoint par Mendonca après son faux pas contre l'excellent espoir belge Dardha...
Je dois avouer que je ne connaissais pas du tout le joueur indien Mendonca...
La dernière partie sera un combat difficile contre le fort joueur Erwin Lami.


Les cinq joueurs à + 3 devront gagner pour espérer l’emporter et s’ils sont plusieurs, il y aura des blitz de départage.


Chemtov, le
@thierrycatalan : En 2020-2021, chessbase avait fait plusieurs articles sur lui. Où il est avec Judith Polgar, joue du violon (!), partage des recettes de cuisine, rencontre Kasparov, etc... L'un des articles montre les jeunes indiens s'entraîner avec Kramnik et Guelfand.


https://en.chessbase.com/post/stranded-in-budapest-but-rewarded-by-the-world-s-best-anand-returns

https://en.chessbase.com/post/stranded-in-budapest-2-balaton

https://en.chessbase.com/post/kramnik-and-gelfand-train-top-juniors

Apparemment, son nom, qui ne sonne pas très indien, vient de ses origines portugaises (Goa).

Son père écrit, à l'occasion de leur venue chez Judith Polgar : ''We arrived at her place at three p.m. Leon gave her a bouquet of flowers, and I baked her a Portuguese-Goan cake called "Bolo de Laranja" (Orange Confectionery) which my wife usually bakes for special friends and on special occasions''.


Exceptionnel : quatre qualifiés au départage pour la victoire.
Je mise sur Abdu.


ah bien , le premier jour du tournoi , je n'aurais pas parié un kopek sur la victoire finale de Wei Yi et Mendonca dans leur tournoi respectif au Tata Steel ...
je connaissais peu Wei Yi, bien qu'il soit classé dans le club très fermé des joueurs à plus de 2700 depuis de nombreuses années, et je me rends compte qu'il est vraiment redoutable ! Pourtant je ne devrais pas être surpris par ce joueur qui a déjà gagné plusieurs fois le championnat national chinois, quand on connait la force des GMI chinois.
Le titre mondial de Ding Liren a sans doute ouvert une barrière psychologique pour tous les GMI chinois .

Maurizzi et Aussi Firouzja ont fait un magnifique tournoi, montrant que leur niveau leur permet de se battre pour la première place des plus grands tournois internationaux...

le tournoi des candidats promet d'etre passionnant au vu de ce tata steel !


Wei Yi était le grand espoir mondial à 15/16 ans, il n’a pas progressé comme il l’avait espéré et avait arrêté les échecs en compétition pour se consacrer aux études je crois.
C’est aussi un ami de Ding avec lequel il a travaillé pour la préparation du championnat du monde, et il a des beaux restes, à 24 ans !


Athos, le
Jouer un Système Colle alors qu'on essaie la gagne d'un tournoi de ce niveau, faut oser, mais la démonstration de Wei est satisfaisante face à un Vidit qui n'a pas vu le piège. Ca rappelle cette sentence dite à Jack par son acolyte, dans le final horrible du film Chinatown, de Polanski : "Laisse Jack, c'est Chinatown ...".
Peu parlaient de lui, mais Wei coiffe tout le monde sur le poteau (même les chauves).

Ce tournoi livre pas mal d'enseignements :
- Quatre candidats terminent devant le Champion et le Vice-champion, tous les deux à la peine, ce qui augure d'un Tournoi des Candidats particulièrement disputé (et brutal);
- La Jeune garde est en pleine accélération et pratique un jeu souvent sans compromis, ce qui change de certains, et rappelant souvent les belles heures des Romantiques, même si parfois il en résulte des approximations;
- Gukesh aurait été le vainqueur du tournoi au départage classique; il a ... 17 ans et Abdu en a 19, tous les deux font des perfs vers 2820, c'est impressionnant et rassurant pour l'avenir du Jeu;
- AF, le "Miraculé de Rouen", a retrouvé un bon niveau, en-deça de ce qu'il a été, et il a pu mesurer le travail restant à faire pour affronter les bien dangereux candidats qu'il rencontrera; de plus, au Tournoi la pression sera encore bien supérieure; perf à 2765 contre 3114 à Rouen (il faut déplacer le Tournoi des Candidats à Rouen !)
- Les Anciens doivent se dire que l'époque où ils mangeaient des petits fours ensemble en se partageant les points elo semble révolue (et il faut l'espérer); quant à Giri, il méditera encore sur l'art de la nulle et sur les occasions perdues, ici et là (avant de ressortir de sa boîte dans un an pour se remettre aux "Hauts fourneaux").


Domi77, le
@Athos
Pas vu de système Colle ;o)
Si on parle bien de la dernière partie gagnée par Wei.

J'ai fait quelques recherches et il semblerait que ce soit une sorte de Reti (Eco A06 ) Attaque Nimzovich-Larsen dans laquelle les noirs ne jouent pas ç5 et ou les blancs ne jouent pas Fb5 :o) . Mais c'est pas clair.
Je laisse la main aux spécialistes des ouvertures...


Si on parle de la partie Wei Yi Vidit ronde 13, c'est un système Colle classique.
Les Blancs jouent 1.d4,2.Cf3 3.e3 et 4.c3 (la version plus moderne du Colle est le systême Zukertort avec 4.b3).
C'est étonnant d'ailleurs comme le joueur indien a vite dijoncté sur un dispositif aussi basique car les Blancs ont très rapidement pris l'avantage après avoir joué e4, le plan standard.


Meteore, le
Peut être que Vidit n'a pas l'habitude de rencontrer la Colle....c'est très rare pour le haut niveau je crois....sauf peut être Ding vs Nepo?


Certes.
Néanmoins le plan des Blancs une fois e3 et c3 joués est élémentaire et forcé, ils vont jouer e4.
Les Noirs ont choisi un système sophistiqué, avec Fd6 et Cd7 mais finalement se sont retrouvés rapidement moins bien.
Une autre hypothèse est que Vidit voulait jouer à fond pour le gain et en prenant des risques, s’est retrouvé en danger.


Domi77, le
Au temps pour moi je n'avais pas vu la partie de Wei.
Oui, c'est un beau système Colle.
Quand je le jouais je n'aimais pas que les noirs jouent Cd7 car il empêche la prise de ç5 avant la poussée e4.
Et dans de nombreuses variantes il revient en f6 après les échanges centraux.

C'est une ouverture beaucoup plus subtile qu'il n'y parait.

Pour moi les difficultés des noirs viennent du fait qu'ils laissent les blancs jouer Te1 avant la poussée.
Même si l'ordi ne s'affole pas, la pression est importante pour les noirs avec cette tour qui peut arriver en h4.

2 exemples joués par des très bons joueurs coté noirs (dont Youssoupov qui l'a beaucoup joué coté blancs).


Tilburg 1993 Welling-Speelman
1. d4 Nf6 2. Nf3 e6 3. Nbd2 d5 4. e3 c5 5. c3 Nbd7 6. Bd3 Be7 7. O-O O-O 8. e4 dxe4 9. Nxe4 Nxe4 10. Bxe4 Nf6 11. Bc2 b6 =

Cuartas-Jussupow 2010
1. d4 e6 2. Nf3 Nf6 3. e3 c5 4. Bd3 d5 5. c3 Nbd7 6. Nbd2 Bd6 7. O-O O-O 8. e4 cxd4 9. cxd4 dxe4 10. Nxe4 Be7 11. Bg5 b6 12. Nxf6+ Nxf6 13. Bxf6 Bxf6 14. Be4 Rb8 15. Qd3 h6 16. Rad1 Bb7 =

NB:
En règle générale, si les blancs jouent Te1 (trop lent ou trop beau ?! ;o) les noirs envoient e5 sans tarder (voir exemple diag.) avec égalité, même si les noirs ont un pourcentage énorme de gains d'après la base de Lichess. Il est vrai que c'est très désagréable psychologiquement pour un joueur de système Colle de se prendre e5 avant d'avoir pu jouer e4.




Meteore, le
@Dom: Dans la partie de Wei Yi vs Vidit (système Colle) cf ton diagramme précédent.

Les deux derniers coups :

8.Te1 e5 (semble idéal pour les noirs mais il y a un problème)


C'est peut être ici que Vidit n'était plus trop familier avec la position et pourquoi il a joué 8....Dc7 9.e4 , plutôt que 8....e5.

en effet sur :

8.......e5 (cf diagramme précédent)
9.e4! cxd4
10.cxd4 Te8
11.exd5 exd4

regardez l'étonnante position du diagramme

complètement symétrique mais les blancs ont un temps de plus dont ils peuvent profiter.

et après :

12.Txe8 Dxe8
13.Cc4 les blancs ont clairement l'initiative. (dans la base de donnée Chess.com : 60% de gain blancs / 13% de gains noirs)




Domi77, le
@Meteore
C'est vrai que la symétrie avec trait aux blancs à de quoi inquiéter les noirs.
Bien vu Meteore.
Mais je n'aime pas trop 10. ...Te8 ;o)

L'ordi suggère 10. ...h6 avec égalité.

Ça me fait penser au 12.h3! (le point d'exclamation est de Averbach, auteur du livre sur le chmpt du monde) de Kasparov contre Karpov , 23ème partie du championnat du monde 1985
Etonnant la similitude !
Ici ce sont les noirs qui ont une sorte de systeme colle (alors que chess.com me dit que c'est une Queen's Gambit Declined: Anti-Tartakower. Petrosian Variation (D55) )




Meteore, le
@Domi :
Sur 10....h6
11.h3!

Et tu te retrouves exactement avec le même problème de symétrie avec un temps d'avance pour les blancs. Si tu regardes ce n'est pas facile de trouver quoi jouer avec les noirs en pratique....même si l'ordinateur est peut être OK??


Domi77, le
N'oublies pas que je n'ai pas joué Te8, donc la position n'est pas symétrique.

Je trouve que la position est difficile...pour les 2 joueurs 🤣🤣
Un peu l'équilibre de la terreur avec ce centre de pions...

(Pour l'anecdote Stockfich propose une variante folle qui commence avec dxe4 suivi d'un sacrifice sur h6 que je n'ose pas montrer et qui donne égalité...)




Krusti, le
Et toujours, n'en déplaise aux grincheux et autres pisse-froids, cette immense classe du géant hollandais !!!


contrairement à moi , Giri le mince ne mange pas de gateaux durant une partie d'echecs ....
heureusement d'ailleurs car il joue bien plus souvent que moi ...
Sinon le géant Hollandais aux échecs reste evidement et indiscutablement Jan Timman !!


Bibifoc, le
@TC
Max Euwe tu en fais quoi ?


Athos, le
@DpcteurPipo : ils ont réussi à transformer le Début Colle, propre aux louvoiements, en empoignade tactique. En voulant liquider le centre Vidit a créé une énorme faiblesse sur son pion e6 tout en se retrouvant en défense, et l'attaque de roque jouée par Wei avec sa tour, sacrifiée ensuite en h7, est superbe (que de calculs à faire ...), alors que celle de Vidit a fait long feu. Un tournoi un peu fou finissant follement ...

C'était un tournoi catégorie XIX, remporté théoriquement par Gukesh, 17 ans, et il faudra consulter les stats pour voir s'il y a eu des précédents.
Après je pense que le rajeunissement des top GMI est artificiel : ils sont formés plus tôt, poulinés plus tôt, avec des moyens très pointus, ce qui explique leur progression flash. Mais ils risquent de plafonner plus tôt et/ou d'arrêter le haut niveau ... plus tôt aussi.


Dans le podcast « perpetual chess », Abhimanyu Mishra, 14 ans et 2627 elo, a dit qu’il pensait atteindre son pic échiquéen d’ici trois ans. Par ailleurs il est d’une étonnante maturité.


Un jeune qui commence à cinq-six ans, et qui bosse sérieusement les échecs à partir de 8/10 ans, arrive certainement à maturité beaucoup plus tôt qu'avant.
Ces enfants, précisons le, ne vont pas à l'école (surtout l'école française, qui est interminable...).
Ils passent environ 10 heures par jour à s'entraîner, avec tous les moyens actuels. Au bout de sept-huit ans de travail intensif, ils sont presque à leur top, et c'est vrai, certains n'auront pas de longues carrières à part génération exceptionnelle comme les joueurs nés en 1990 (Carlsen Nepo, Karjakin,Mvl entre autres).
Du temps des livres on estimait que le top était de 35 ans, soit environ 25 ans d'études.
Aujourd'hui, il n'y a pas de raison pour que le top ne soit pas entre 18 et 25 ans. Le travail actuel est beaucoup plus efficace avec les ordinateurs et la progression des méthodes d'entraînement.
Les joueurs d'aujourd'hui en savent beaucoup plus à 20 que les champions du passé à 35.


Athos, le
C'est le même phénomène perçu auparavant dans le tennis avec la génération Borg, qui a arrêté de jouer à 25 ans, avec ensuite des exceptions comparables pour la longévité (Djoko, Federer, Nadal). Et la liste des jeunes joueurs qui se sont "cramés" est longue.
Le talent ne change pas, ce sont les moyens qui ont connu une révolution, avec l'informatique, et une vraie programmation par l'entourage. Un ordinateur peut générer des centaines d'exercices stratégiques ou tactiques à la demande, et mouliner dans son coin pour valider ou non une variante, outre des recherches instantanées dans les bases.
A la limite les grands champions du passé ont eu un énorme mérite de réaliser de telles performances avec les faibles moyens qu'ils avaient. Et les générations ultérieures leur doivent une riche théorie.
Pour cette génération programmée et informatisée, la seule question est de savoir quand ils atteindront leur point d'usure psychique, physique ou personnel. Quand on voit l'attitude de AF, on a déjà un indice.

@Bascombe : en effet Mishra est la nouvelle fusée à venir, d'origine indienne. Mais s'il pense atteindre son pic à 17 ans ce n'est pas rassurant pour lui car cela signifie ou bien qu'il aura atteint son plafond ou bien qu'il n'a pas confiance dans sa progression. Mais bon ce petit monsieur n'a que 14 ans, la route sera longue et on lui pardonne ses préjugés ;)


Triste époque...


Pourquoi, supergogol ?
N'est-ce pas réjouissant de voir que l'espèce progresse, malgré tous les accents déclinistes dans l'air?
Personnellement je trouve cela formidable, enthousiasmant et c'est précisément pour cela que je continue à jouer des tournois.
Qu'on se plaigne du changement climatique, des guerres je comprends. Mais le fait de savoir que les jeunes sont bien meilleurs que nous, je trouve cela super (et satisfaisant aussi en tant qu'entraîneur et père de famille...).


Meteore, le
"Triste époque..." :

Pas pour le moment en tout cas , la vie est beaucoup plus agréable aujourd'hui qu'il y a 1000 ans, 500 ans ou 250 ans. (si je me fie à mon jugement et à l'analyse de tous les récits que j'ai pu lire sur les temps passés...)




Krusti, le
Allez Anish !

(Sinon mon seul + dans le camp du "c'était mieux avant" concernera les locaux de l'échiquier tourangeau du temps béni où ils étaient à la brasserie L'univers dans l'arrière salle... oui je sais je radote mais le camp du "c'était mieux avant" n'est-il pas automatiquement celui des radoteurs ?)




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité