France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Friday 24 May 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
De la Kan à la Caro Kann, la conséquence est bonne. par Krusti le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Derrière cet excellent morceau d’humour (ou ce pathétique « bon mot* ») se cache une vraie requête celle de changer mon mode de défense face à 1.e4
Mon support sera le Kallai, « Maîtriser la Caro-Kann» (de Peter Wells chez Olibris) si je parviens à mettre la main de dessus et… et puis on verra.
Pour rentrer dans le vif du sujet directement j’ai croisé une video d’une trentaine de minutes (j’en ai regardé déjà 20) d’un Grand-Maitre accompagné d’un streamer de référence proposant pour les blancs la sous-variante suivante :

1.e4 c6
2.Cf3 d5
3.Cc3

(A noter que le Kallai traite cette option mais en inversant l’ordre des deux coups de cavaliers blancs)

*celui qui trouve le clin d’œil un rien cuistre (je le confesse bien volontiers mais moi ça m'a fait rire...) derrière ce titre gagne… Là aussi on verra.



Chemtov, le
Pourquoi ''sous''-variante ?

(du connaître à l'être et de la Caro-Kann à la Kan?)


Krusti, le
Et oui superbe maxime du grand Descartes "A nosse ad esse valet consequentia" qu'on traduit parfois par "Du connaitre à l'être la conséquence est bonne".
...
Oui variante finalement peut suffire pas de quoi la sous-estimer ou bien la dévaloriser...
Peut-on utiliser la formule de ligne secondaire ?
En tous cas ce n'est pas la ligne principale...


Chemtov, le
C'est une variante comme la Panov, la variante d'échange, la variante 2.d3, la variante de poussée ou la variante 2.c4. Mais certes moins importante que la variante principale (2.d4 + 3.Cc3 ou 3.Cd2).

Pour l'inversion Cf3 ou Cc3 : l'encyclopédie indique que Cf3 offre aux noirs la possibilité de passer dans la Moderne (g6) sans que les blancs puissent jouer f4 (ce qui est bon quand les noirs jouent c6).

Dans la littérature classique sur la Caro-Kann, Cc3 (comme dans Kallai) est plus souvent cité en premier.


Domi77, le
Mon dieu c'est horrible de travailler les ouvertures.
J'ai trouvé l'arbre des variantes de la Caro sur https://lichess.org/study/4Aqycynk/Q2SQIkuB.
J'ai regardé avec un oeil gourmand et au bout de 5mn j'ai frolé l'indigestion...


Chemtov, le
Vous aviez oublié cette dure réalité ? Depuis ce post là : https://www.france-echecs.com/article.php?art=20230109192242657


Domi77, le
Tu as ce qui me fait défaut : Une mémoire d'éléphant ! ;o)


Chemtov, le
Roos mais pas rose


Renan, le
@krusti, vous abandonnez le Gambit Dame?


Il va faire toutes les ouvertures, l'essentiel c'est d'occuper le terrain :)


Chemtov, le
@Renan : Mais l'un est sur d4, l'autre sur e4.
En fait Krusti prépare votre rencontre sur l'échiquier quand il aura les noirs. En commençant par 1...d5 sur 1.d4, il pourra répondre 2...c6 à votre 2.e4. Les équipes de secondants travaillent d'arrache-pied sur ce réseau sophistiqué.

@Ulysse62 : Oui, mais je suis aussi là, pour résister à l'invasion. Au fait, j'ai publié une belle étude de Gurvitch dans mon canard. Et j'ai lu, dans mes recherches, que vous aviez écrit des textes sur lui. J'aurais aimé les lire, mais je ne les ai pas trouvés sur le net.
Je switcherai sur un autre post (sur la presse ou sur les études) pour ne pas polluer (davantage) celui-ci et pour développer mon propos.

@Krusti : Je sors. Bien que le sujet m'intéresse.


Krusti, le
Il y a du vrai dans ce que je lis (je veux parler, bien entendu, de la stratégie subtile et audacieuse de mes secondants).


Renan, le
Bonjour Chemtov(grand maître vénérable)...
Ah mais je serais ravi de lui jouer un GBD par transposition suite à son c6 comme vous me l’avez expliqué !

@krusti,avez vous trouver le livre de Wells sur la Caro Kann ?


oui, mais c'est sur le site arves.org, dans la collection des numéros d'eg (qui vient d'être rallongée) n° 184 d'avril 2011.


"mes secondants" : pas de "note pour mon hagiographe" ?


kieran, le
@Krusti

A noter la petite ligne à la mode suivante :
1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.d3

avec une petite finale sympa des deux côtés je trouve.


yegonzo, le
@Kieran :

Tu as une amélioration sur 1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.d3 de 4.Cg5 ed 5.Fxd3 Cd7 6.Cxh7 Ce5 7.Cxf8 Cxd3 8.Dxd3 Dxd3 9.cd3 Rxf8 ?

=/=+ au bout de 9 coups avec les noirs, je prends !




yegonzo, le
sinon quoi ?
1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.d3 de 4.de Dxd1 5.Rxd1 Cf6.
Sans doute =
... mais ça ne me fait pas rêver avec les blancs...


Chemtov, le
Si peut-être... En fait cela (1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.d3 de 4.de Dxd1 5.Rxd1) rappelle l'Anglaise avec d5 puis cxd5 Cf6xd5 e4 CxCc3 et dxCc3 DxD+ RxD (différentes versions existent, avec g6 ou sans). Quelques grands maîtres, comme Andersson, la jouaient parfois. Je l'ai rencontrée parfois aussi.
Mais dans cette Caro-Kann, pas d'échange de cavaliers...

Bon... Variante à la mode, je ne sais pas (personnellement, c'est la première fois que je vois ça) mais pourquoi pas. Cela pourrait devenir un sujet d'étude.

C'est peut-être intéressant pour un fort joueur positionnel qui ne sera pas contre faire nulle dans beaucoup de parties et qui pourra en gagner quelques unes (Mais ce sera la même chose pour lui dans les autres variantes de la Caro-Kann).

Bref... si Kieran possède des exemples de cette ligne ''à la mode'', ce serait bien qu'ils nous en montrent. Je suis curieux et toujours heureux d'apprendre. D'ailleurs je trouve que jouer aux Echecs sans les dames est un excellent exercice.


kieran, le
En effet Chemtov, l'analogie avec l'anglaise est bonne à mon avis. Ca me fait également penser à la suite 1.d4 d6 2.c4 e5 3.de5 de5 4.Dd8 Rd8, qui fait plutôt la joie des noirs.

Pour la Caro-Kann, la première fois que j'ai vu cette variante c'est dans la partie Karjakin-Wei Yi à Jérusalem (2019). Par contre, mea maxima culpa, je me suis un peu avancé en disant qu'elle était à la mode. Après vérification sur chesstempo cette variante a été utilisée surtout en rapide pendant les tournois internet.

Cela étant, je trouve que c'est un choix intelligent de la part des blancs. C'est très certainement égal mais à mon niveau, on joue une
partie originale dès le quatrième coup.


Chemtov, le
Oui, mais vous vous rendez compte qu'ainsi vous faites s'écrouler tout l'univers ( et le marché... ) des vendeurs d'attaques sur le roque et de mats en deux ?

Quand j'avais 12/13 ans, j'avais été impressionné par un maître yougoslave, Karaklajic, qu avait gagné l'Open de Strasbourg en échangeant les dames, relativement tôt, dans presque toutes ses parties.


La qualité essentielle d'une telle approche, c'est de dégoüter le joueur d'en face !
Et certainement d'être mieux préparé que lui aux positions qui s'ensuivent...l'équivalent du joueur de Dragon qui essaie de gagner la partie par sa meilleure connaissance de l'ouverture, dans un autre style.
Mais est-ce que beaucoup d'amateurs ont envie de passer leur dimanche à jouer des positions aussi ch...tes ?


ArKheiN, le
Ulf Andersson est le patron de ces milieux de jeu sans dames.


Sans dames, sans roque et avec une structure de pions symétrique.
Je me rappelle d'un entraïneur qui faisait jouer ce type de jeu à ses élèves : ouvertures insipides, vite en finale pour essayer de gratter des parties plates...
Curieusement, après des succès initiaux (titres en catégories jeunes, poussins surtout), la majorité a carrément arrêté de jouer.
D'ailleurs Andersson aussi a stoppé assez jeune les parties officielles, terrorisé par les défaites possibles .


Orouet, le
d'un de nos anciens joueurs :
"je ne suis pas assez fort pour jouer sans les dames !"
(il est vrai que j'avais tendance à échanger rapidement ...;-)


Chemtov, le
@ArKhein: Andersson, bien sûr. Mais tous les grands joueurs sont impressionnants à étudier dans ce registre où il faut détecter, créer et exploiter des opportunités (faiblesses, dévalorisation de la structure adverse, rapidité de centralisation du roi, gain de la paire de fous, puis transformation favorable de la position pour cette paire de fous, inversement création de structures où les cavaliers seront plus plus forts, etc...).


C'est toute une époque, celle du jeune Karpov. Les joueurs techniques, ne prenant aucun risques le plus souvent (à part Kortchnoy). Outre le Suèdois, les joueurs hongrois, Miles, et toujours quelques soviètiques, Polou, Petro.
Et puis Kasparov est arrivé, et ces joueurs et le style qui allait avec ont disparu.
Comme d'ailleurs une vingtaine d'année plus tard, juste retour des choses, le style technique de Carlsen a fait disparaïtre les joueurs dynamiques comme Shirov, Topalov et Morozevitch.


Chemtov, le
Oui, mais est-ce que cela a une influence sur notre jeu à nous ?

Lorsque j'ai regardé les parties de l'Open de Sélestat, pendant les vacances, parties des premières tables du A, du B, du C, mais aussi celles de mes jeunes ( et de leurs adversaires donc ), lorsque j'ai suivi aussi les parties de notre division d'équipe en Allemagne ( niveau environ N1/N2 en France ) j'ai vu des choses très, très variées.

Tous les styles, toutes les ouvertures, tous les niveaux de connaissances théoriques. Et j'ai vu pas mal de gens faire des analyses post mortem tout à fait classiquement ( sans sauter sur leur téléphone pour vérifier avec leur module ). Au passage, lors du match en Allemagne, l'ami Brunico était là ( il jouait au 1er ).

Que le style de Carlsen ait supplanté celui de Shirov ( ou inversement ) ne changera pas grand chose aux parties de Krusti ou Renan, ou à celles de notre tournoi interne du club de cet après-midi ( où je vais de ce pas... )


Krusti, le
Kallai, dans son approche de la CK et avant de traiter des 3 variantes (d'avance, attaque Panov, ouverte) accorde le qualificatif d'"intéressant" pour la "petite sous variante" 3.f3
Et il précise "avec l'idée ♘c3, ♗e3, ♕d2 O-O-O"




Renan, le
bonsoir @krusti,

Avec une petite transposition vous allez vous retrouvez dans un GBD,non? (Chemtov vous le dira mieux que moi!).(Fe3 ne me plaît pas trop quand même).


Chemtov, le
"petite sous variante" à laquelle Karpov et Podgaets consacrent quand même vingt-cinq pages dans leur excellent ''Caro-Kann Defence _ Advance Variation and Gambit System'' (Bastford 2006).


Krusti, le
Kevin Terrieux dans sa vidéo sur la CK variante d'avance fait une belle place au coup 3... c5 pendant que Kallai, lui, s'oriente vers 3... Ff5. Superbe complémentarité pour l'apprenti que je suis.
Sinon je note page 90 (toujours chez GK) dans la variante qui conduit à la position jointe le commentaire suivant à partir du 6° coup.
Un coup plus craintif est 6.... f6 et après 7.♘f4 fxe5 8.dxe5 le fou g6 se replace en f7, mais la position des Noirs est solide et ils ont une majorité centrale.
C'est d'ailleurs ce qu'illustrera Kortchnoï lors d'une partie en 1994 face à Alberto David qui conduit les Blancs.

[Event "Antwerp op"]
[Site "Antwerp"]
[Date "1994.??.??"]
[Round "8"]
[White "David, Alberto"]
[Black "Kortschnoj, Viktor Lvovich"]
[Result "0-1"]
[ECO "B12"]
[WhiteElo "2425"]
[BlackElo "2615"]
[PlyCount "101"]
[EventDate "1994.08.??"]
[EventType "swiss"]
[EventRounds "9"]
[EventCountry "BEL"]
[SourceTitle "EXT 1998"]
[Source "ChessBase"]
[SourceDate "1997.11.17"]
[SourceVersion "1"]
[SourceVersionDate "1997.11.17"]
[SourceQuality "1"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4. Nc3 e6 5. g4 Bg6 6. Nge2 f6 7. Nf4 fxe5 8. dxe5
Bf7 9. Bg2 Nd7 10. Nd3 h5 11. h3 Ne7 12. Bg5 Qa5 13. Qe2 hxg4 14. hxg4 Rxh1+
15. Bxh1 Ng6 16. Bd2 Qa6 17. f4 Be7 18. Nf2 Qxe2+ 19. Nxe2 O-O-O 20. Nd4 c5 21.
Nf3 Nh4 22. Ke2 Rh8 23. Rc1 Nxf3 24. Bxf3 g5 25. c4 gxf4 26. Bxf4 Nf8 27. Nd3
Ng6 28. Bg3 b6 29. b3 Rh3 30. Kf2 Bh4 31. Rg1 Kd8 32. Be2 Rh2+ 33. Rg2 Bxg3+
34. Kxg3 Rh1 35. Rh2 Rg1+ 36. Rg2 Ra1 37. Bf3 Ke7 38. Re2 Rd1 39. Nf2 Rd4 40.
cxd5 exd5 41. Nh3 Bg8 42. Ng5 b5 43. e6 Kf6 44. Nf7 Bxf7 45. exf7 Kxf7 46. Rc2
c4 47. bxc4 bxc4 48. Rc3 Kf6 49. Ra3 Ne5 50. Be2 Re4 51. Bd1 0-1




Krusti, le
Existe-t-il une plus belle partie à la gloire de cette ouverture, dans l'une des variantes classiques, (diag joint) que celle entre Benjamin Haldorsen et Vladislav Artemiev (2019) ?

Une partie que je ne risque pas de croiser dans le livre qu'on ne trouve plus qu'à un tarif > 125 euros sur le marché de l'occasion et que je découvrirai demain soir à savoir le "Maitriser la Caro Kann" de Peter Wells.




Chemtov, le
Bof... à 300 points elo d'écart, c'est aussi plus facile à jouer... (Les blancs ont gaffé au 22ème coup)


Chemtov, le
J'espère que le livre contient celle-ci :
https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1044044

Ou comment le jeune Fischer (14 ans, triple champion des USA, junior avec 8,5/9, US Open avec 10/12 et Champion toute catégorie avec 10,5/13. Invaincu en 34 rondes!) gagne ici avec une technique magistrale de vieux briscard.
Idéale pour un cours, mais pas sympa pour les joueurs de exf6.


Krusti, le
Une gaffe des blancs au 22° coup ? Je n'ai rien vu...

Je passe la partie à l'essorage SF...


En tous cas moi je me suis régalé.


Chemtov, le
Les blancs échangent leur beau pion d et perdent le pion h3 (car le cavalier f4 quitte la défense de h3). Je ne vois pas bien, autrement, quelles auraient été les chances noires (par exemple sur Dd2 ou sur Fe2 qui donne la case f1 au roi, donc le cavalier pourra jouer).


Krusti, le
Dans "Maitriser la Caro Kann" de Peter Wells (2007) nous avons au sommaire

1. La variante principale avec 4... ♗f5
2. La variante principale avec 4... ♘d7
3. La variante principale avec 4... ♘f6
4. Variante d'avance: lignes tranchantes et déviations précoces pour les Noirs
5. Variante d'avance: système Short et autres traitements modernes
6. L'attaque Panov-Botvinnik et 2.c4
7. Autres systèmes pour les Blancs.


Krusti, le
A noter au catalogue de l'excellent site https://www.apprendre-les-echecs-24h.com/ une longue et intéressante video sur la Caro Kann animée par le GMI Tigran Gharamian dans la série "Dans la tête d'un pro".


Domi77, le
Kasparov-Anand Amsterdam 1996
1 e4 c6
2 d4 d5
3 exd5 cxd5
4 c4
En 1996, Anand ne joue encore que rarement la Caro-Kann, et Kasparov décide donc de lui proposer la petite surprise du chef. C'est sa
première expérience avec l’attaque Panov, qui d'ailleurs ne fera jamais vraiment partie de son répertoire; et puis, il a peut-être pris en compte un autre aspect que nous verrons dans le commentaire du 8° coup des Noirs. Kasparov préfère normalement la grande ligne avec 3.Cd2(voir les parties 43 et 65 respectivement, ainsi que Kasparov-Anand, Linares 1998 — partie 99), et plus récemment la tranchante variante d’Avance 3.e5 (voir Kasparov-Karpov, Linares 2001 - partie 117).
4. ... Cf6
5. Cc3 Cc6(Diagramme)

Aujourd'hui, ce coup de développement naturel a bonne réputation. Il n'empêche que l'option la plus courante reste 5….e6, qui peut transposer non seulement dans des positions du Gambit Dame, mais aussi dans une Nimzo- indienne après 6 Cf3 Fb4.

6 Fg5

L'élément de surprise jouant en sa faveur Kasparov recherche une lutte complexe.

etc.
1-0 au 36 ème

Extrait de la page 116 de l'excellent "Les meilleures parties de Kasparov" de Igor Stohl




Krusti, le
Page 91, dans le traitement de l'attaque Panov, Gabor Kallai écrit, aprés nous avoir indiqué une variante dans laquelle les blancs sont violents et placent un pion en c5, Sur 6.Cf3, justement pour éviter que les Blancs introduisent leur pion en c5, les Noirs jouent 5... ♝b4 - connu de la Défense Nimzo-Indienne: (Diag joint)
En quoi ce dernier coup va-t-il rendre "mauvais" l'avance du pion blanc en c5 ? Quelle suite pour l'illustrer ?
(Bon dans l'attente d'une réponse je vais aller voir dans l'autre volume de GK, chapitre Nimzo-Indienne...on ne sait jamais...)




kieran, le
A première vue, je dirais que le fou de cases noires se retrouvent du bon côté par rapport à c5 en b4 comparé à f8 ou e7. Il pourra éventuellement aller en c7 si nécessaire. Enfin en jouant c5 trop tôt, les blancs relâchent la tension au centre.


atha, le
Peut-être Fb4 c5 Fxc et après un b6 à suivre le pion c3 sera arriéré ?
Sinon c5 relâche la pression sur d5 donc Fb4 c5 Ce4 devient une idée


Chemtov, le
@Krusti : Ah la la... ça me démange... mais je n'ai pas le temps. Plus tard peut-être...


Domi77, le
ç5 est jouable je trouve. J'ai pas dis que je le jouerai, j'en vois pas l'interêt (j'essaierai plutôt Db3). Mais c'est jouable.

@atha
pour b6 ça ne fonctionne pas, après 7. c5 Fxc3+ 8.bxc3 b6 il y a 9.Fa3


atha, le
Par b6 à suivre, je veux dire que c’est une idée qui s’inscrit dans le plan original, pas qu’on le joue immédiatement (on peut même ne pas le jouer). Rien n’empêche de roquer et de jouer d’autres coups avant de jouer b6.
Après c’est juste une idée je ne sais pas si c’est vraiment fort. Je doute que ça donne l’avantage aux noirs (mais au moins ils ont un déséquilibre).


Krusti, le
Prenez tout le temps qu'il vous faudra @Chemtov, mais soignez-nous la réponse !!!


Krusti, le
L'occasion d'un INTERLUDE particulièrement dans le sujet puisqu'il s'agit d'une approche d'Ilia Kan dans son célèbre livre (qui aurait rencontré un franc succès en union soviétique) "La défense dans la partie d'échecs".
Par deux fois page 16 et 17, pour traiter la question de la sécurité du Roi, Kan nous propose deux victoires noires dans une Caro Kann.
Dans un premier temps, une partie entre deux maitres dont les noms semblent oubliés (diag joint les blancs gaffent par 14.Cd2 ce qui laisse un mat en deux) puis la partie de 1933 entre Felderhof et Euwe




Krusti, le
Pour revenir aux propos un rien opaques de l'auteur hongrois (le 20/03/2023 20:37 ) on doit noter que le 7.c5! invasif des blancs intervient ici (diag joint), après le 6...Fe7 des noirs (en lieu et place du 6...Fb4) et on remarquera le !




Chemtov, le
Bien. Encore quelques efforts de votre part (pas seulement des constatations mais aussi des réflexions sur la position) et je vous réponds sur Kallai (mais les efforts doivent être partagés).


Krusti, le
« La case d5.
La case d5 et la bataille du centre. C’est ce que tu dois avoir en tête Krusti lorsque tu lis le propos de Kallai. Regarde bien la position avant avant 5… Fb4. La case d5 est attaquée deux fois par les blancs (Cavalier c3 et pion c4) et est défendue trois fois par les noirs (la dame le pion e6 et le cavalier f6). C’est dire si la position est tendue autour de cette case d5, la seule sur l’échiquier à ce moment à être autant convoitée.
Par le coup 5.Fb4 les noirs menacent en + de faire sauter le cavalier c3 et donc d’affaiblir l’arsenal blanc contre d5. Si en plus c4 part en c5 alors la tension blanche disparait totalement autour de d5 profit des noirs. La bataille du centre est alors gagnée pour les noirs.
Je passe sur les habituels éléments tactiques autour de ce clouage et considère pour ma part qu’après Fb4 le coup c5 serait un temps perdu dangereux.
Sinon les enfants vont bien et la météo plutôt clémente. As-tu terminé la lecture du livre d’ Agata Tuszynska que tu évoquais récemment ?
Avec Małgorzata et Tadeusz nous espérons te revoir bientôt à Białystok »
...
Voilà le message que j'ai reçu ce matin d'une de mes chères amies polonaises et que je traduis à l'arrache...
Fiat lux ai-je envie de dire !


Krusti, le
J'attaque maintenant chez Kallai (Page 93) la variante ouverte et, surprise (mais c'est vrai nous sommes en 1997 et j'imagine que ça joue), au coup 4... Cf6 est ajouté un ?! avec comme commentaire mauvaise réputation .
Je m'en vais regarder son approche dans les deux cas 5... exf6 et 5... exf6 après l'échange des cavaliers.




Krusti, le
Il fallait bien sûr lire dans les deux cas 5... exf6 et 5... gxf6 après l'échange des cavaliers
Dans le cas de la reprise du pion "e" Kallai nous dit après la suite:
4... Cf6 ?!
5.Cxf6+ exf6
6.c3 Fd6
7.Fd3 et Ce2, Dc2 les Blancs ont plus de liberté et peuvent espérer jouer une finale agréable grâce aux pions noirs "f" doublés.


Krusti, le
Pour rester dans l'actu et coller à la variante avec 5... gxf6:
La partie qui vient de se dérouler quasi à l'instant à Reykjavik entre Lucia Striskova (2002) et la célébrissime Dina Belenkaya (2300).


[Event "Reykjavik Open"]
[Site "chess24.com"]
[Date "2023.03.29"]
[Round "1.43"]
[White "Striskova, Lucia"]
[Black "Belenkaya, Dina"]
[Result "0-1"]
[ECO "B16"]
[WhiteElo "2002"]
[BlackElo "2300"]
[PlyCount "72"]
[EventDate "2023.??.??"]
[WhiteTeam "Slovakia"]
[BlackTeam "Israel"]
[WhiteTeamCountry "SVK"]
[BlackTeamCountry "ISR"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ gxf6 6. Bf4 Na6 7. c3 Nc7 8.
g3 h5 9. Nf3 Bg4 10. h3 Bf5 11. Bg2 Qd7 12. Nh4 Be6 13. Qa4 Nd5 14. Bd2 Nb6 15.
Qc2 Bd5 16. Bxd5 Qxd5 17. O-O O-O-O 18. Bf4 Qd7 19. Kh2 e6 20. Ng2 Nd5 21. h4
Nxf4 22. Nxf4 Bd6 23. Qe4 Rdg8 24. Qf3 Rg4 25. Ng2 f5 26. Ne3 Rxh4+ 27. Kg2 Re4
28. Rh1 h4 29. Rh3 Rg8 30. Rah1 Qd8 31. Nxf5 exf5 32. Qxf5+ Re6 33. Rxh4 Qf6
34. Qd3 Qg6 35. Qc4 Bxg3 36. Rh6 Qe4+ 0-1

Ci-dessous pour illustration, position après 22... Fd6




yegonzo, le
En effet Krusti, en 1997, Leela, Alphazéro et autres Stockfish n'existaient pas et n'avaient pas encore pu "inventer" et démontrer aux humains la puissance de 9...h5 dans la variante principale, qui réhabilite toute la variante.

Ceci dit, à mon avis, la conclusion "les Blancs [...] ont plus de liberté et peuvent espérer jouer une finale agréable [...]" reste tout à fait valable, et c'est pour ça, qu'à moins d'une grosse concession des blancs, les noirs doivent éviter les finales comme la peste.


yegonzo, le
Par exemple, dans cette position, , Torbjorn Hansen, un GM norvégien, supposé expert de la variante, affirme que même en laissant les noirs jouer deux fois de suite, ils sont tout de même perdus.

Ne me demandez pas de le démontrer.


yegonzo, le
Il affirme également que même en ajoutant une ou deux tours, comme par exemple ici, , la situation est critique pour les noirs.


Krusti, le
Tout à fait d'accord.
Heureusement du reste qu'entre l'ouverture et la finale il y a le milieu de jeu...
J'aime beaucoup les efforts pédagogiques des tenants de 4... ♞f6 cela dit et à mon humble niveau cela donne déjà d’agréables résultats et des parties intéressantes à jouer en semi-rapide.


yegonzo, le
Digression :


Les noirs sont-ils déjà perdants ? (avec le trait / sans le trait)
Si c'est le cas, ça fait flipper non ?


Chemtov, le
@Krusti : C'est bien gxf6. Faut y aller, ne pas douter, c'est tout. Perso, avec cette variante, j'ai mon meilleur pourcentage de réussite, de toutes mes ouvertures (!) (même avec celles avec les blancs!) : +46 =19 -17 en parties longues. C'est une arme redoutable.

@Yegonzo: Perdants ? Bigre... mais pourquoi donc ?


Krusti, le
En route alors pour la variante 5... gxf6
Que nous dit d'ailleurs Peter Wells dans sa présentation (Maîtriser la Caro Kann Page 73)?
Inversement, que ...gxf6 !? soit sain ou non, ses motivations sautent aux yeux. C'est l'option la plus agressive dont dispose le joueur en second dans la grande ligne de la Caro-Kann, intrinsèquement dynamique dans ses déséquilibres et sa recherche de contre-jeu thématique sur les colonnes g et d. On ne s'étonnera dès lors pas de la savoir associée à des « libres penseurs » échiquéens comme Larsen ou Bronstein.


Krusti, le
Ignorant que Bronstein jouait cette variante et l'apprenant ce jour vers 17:27 j'ai voulu en avoir le cœur net.
Excursus, direction l'Apprenti Sorcier. Très beau livre broché, tout jaune, tout beau n'ayant jamais servi. Merci à "Jean-Louis Marchand Editions".
Et hop nous voilà page 51.
Ah oui ça donne le tournis la CK variante 5....gxf6 dans les mains de David Bronstein. Surtout face à Bilek. (Budapest, 1955).
Comme Kallai mais en + volumineux, Bronstein rythme ses analyses d'une séquence "Que retenir de cette partie ?", un peu comme Kallai place ses paragraphes "Plans réciproques". Idéal pour les joueurs de mon niveau et peut-être même au-delà...
Bref dans la position ci-dessous (après 17.a2-a3) où Bronstein joue un coup "invisible" son commentaire est partiellement le suivant.
Si vous oubliez pour un instant que les pions prennent en diagonale, vous voyez que les noirs peuvent envisager un fort coup comme 17… Ce5. Mais quid du pion d4 ? Est-il possible de le dévier de la défense de e5 ?
Avec un grain d’imagination, une nuance de fantaisie, une ombre de calcul et un soupçon de risque, nous commençons à chercher sérieusement et soudain nous apparaît l’inattendu 17…Fc5





Renan, le
Merci Krusti pour cette initiation sur la CK...
Bon par contre ke livre de péter Wells est quasi introuvable par contre le livre de Bronstein m’est complètement inconnu...
@ chemtov ; cela veut qu’avec les B vous jouez la gambit dame et qu’avec les N vous jouez une CK?


Chemtov, le
Ah non... je n'ai presque jamais joué le Gambit-Dame avec les blancs (mais je retombe parfois dans quelques positions indirectement) (et plutôt des Catalanes). La Caro-Kann, oui, avec les noirs.


Renan, le
Ah et donc vous n’avez pas peur de gxf6 donc malgré la structure de pions qui se dégrade, pour quelle(s) compensation(s)?


Chemtov, le
Ce n'est pas gxf6 qui dégrade la structure, c'est l'éventuel e6-e5 (si joué) et parfois h7-h5. Les structures résultant de gxf6 sont souples et il faut naviguer en fonction du jeu adverse. En fait, c'est beaucoup moins tactique et violent qu'on le croit et souvent il y a d'intéressantes luttes d'idées positionnelles. Il est toujours difficile de savoir quelle pièce mineure il faut garder, en fonction des modifications de la structure de pions.


Krusti, le
Continuant sur la B16 je me retrouve face à ce match Nul (Trait aux blancs qui vont jouer 24.c4).
Les Noirs ci-dessous sont un chouille un peu mieux il me semble (et Stockfisch semble dire la même chose en plus net) le fou Noir n'étant absolument pas gêné par ses pions, il en va différemment du fou des Blancs.
Bon, pas facile de faire la différence sur l'échiquier cela-dit.
Une très belle partie de 1993 entre deux adversaires > 24xx.
On reconnait au passage la structure f7-g6-f5 si chère aux fidèles de cette variante décidément très trash à l'aile Roi.




Chemtov, le
Ah ! Ah ! Merci... mais...non, désolé.
J'aurais aimé répondre sur la poussée c5, dans la Panov, j'aurais plein de choses à raconter sur la variante d'échange du Gambit-Dame et toutes les tentatives de libération noires (bonnes et mauvaises, avec Ce4, Ch5, g6-Ff5 ou autres) (d'ailleurs cela m'a donné une nouvelle idée pour un nouvel entraînement/cours/article) et j'aurais bien sûr mille choses à raconter sur cette Caro-Kann B16 (gxf6), Las Palmas, etc...

Mais là, c'est journée d'équipe (la dernière, pour le gros des troupes), lever 06h30 (encore une nuit très courte) et plein de passionnantes aventures en perspective pour toutes nos équipes (j'inclus toutes celles des forumeurs) (d'ailleurs, j'ai découvert que certains ont même déjà joué ensemble! Peut-être sans le savoir...).
Alors, bonne partie ! Bons matchs de N4 et autres ! (Et on verra plus tard pour toutes ces CK).


ArKheiN, le
Pour répondre à la digression de yegonzo: "0.00" quelque soit le trait. A moins qu'il y ait une faille avec la limite d'horizon ou autre bug, on a notre réponse!


Krusti, le
Excursus 2.
Il n'y a qu'une Caro-Kann dans le match de Baguio-City en 1978 et c'est Kortchnoï qui pilotera les noirs.
Il s'agit de la 20° partie (9/IX/1978). Jacque Negro dans son livre célèbre intervient sur un point qui m'intéresse car je ne l'avais encore pas vu commenté, celui du choix entre Ce2 (Kortchnoï ici) ou Cc3 lorsque l'on sait que 99% du temps il s'agit d'aller prendre en e5 le coup suivant.

Une subtilité par rapport à l'habituel Cc3 et qui prend son sens si les Noirs rentrent dans la défense moderne par 3... g6 le pion d4 pouvant alors avantageusement défendu par c2-c3




Krusti, le
Dans la position du diagramme qui est celle de la partie de Baguio que j'évoque ci-dessus, le dissident soviétique jouera 5...exf6 (aujourd'hui conseillé et efficacement commenté par Tigran Gharamian et Kevin Terrieux dans leurs packs) et non 5...gxf6 pratiqué à l'entrainement par Krusti.
On notera le commentaire suivant de JN:
e7xf6 La suite de X. Tartacover qui ne connut de succès qu'entre les mains d'Alekhine ! La structure des pions dévalorisée manque de souplesse, alors que la majorité des pions blancs a l'aile Dame doit peser finalement le plus lourd. Aussi préfère-ton généralement 5... gxf6, obtenant la colonne g pour la Tour et des possiblités de rupture centrale par e6-e5, mais le Roi noir, qu'il reste au centre ou se réfugie à l'aile Dame, se trouve exposé.




Chemtov, le
''Cd2'' et prendre en ''d4'' (plutôt que ''Ce2'' et prendre en ''e5''). Bon... c'est encore un autre sujet discutable (cette pseudo-subtilité).


Renan, le
Cd2 et prendre en e4, non?


Krusti, le
Oups oui petite coquille en effet.

Cette partie, nulle, vaut le détour, Kortchnoï n'a pas manqué de sang froid durant les derniers coups avec longtemps les deux pions blancs en d7 et b7...


Chemtov, le
Oui, Renan. Moi aussi, je m'égare...


Orouet, le
hier je me suis fait allumé sur "EuropeEchecs - SimpleChess" par un certain Crusti (ou krusti...)
D'accord, je donne une pièce en 1 coup, mais c'était une carreau-cane pfff ;-)


Pareil je n'ai jamais compris la (pseudo ?)subtilité entre Cd2 et Cc3.

Il me semble que 3.Cc3 laisse une option supplémentaire avec b5 (idée 4.exd5 b4 ! et Dxd5) mais est- ce vraiment si fort pour les noirs ?

3.Cd2 évite certes la variante précitée mais n'empêche nullement g6 qui donne des résultats acceptables aux noirs et qui est d'ailleurs joué par plusieurs experts de la Caro Kann (Turov, Burmakin, Riazantsev, etc...).


Krusti, le
@Orouet variante 2... Fc4 ou bien 5... gxf6 ? ou bien encore une autre ??? (C'est juste pour me repérer... )

Sinon bonus la dernière Caro-Kann à Reykjavik du MI Julien Song dont j'apprécie de + en + les video que je découvre.

[Event "Reykjavik Open 2023"]
[Site "..."]
[Date "..."]
[Round "9.42"]
[White "Ornolfsson, Magnus P."]
[Black "Song, Julien"]
[Result "0-1"]
[ECO "B12"]
[WhiteElo "2153"]
[BlackElo "2348"]
[PlyCount "102"]
[WhiteTeam "Iceland"]
[BlackTeam "France"]
[WhiteTeamCountry "ISL"]
[BlackTeamCountry "FRA"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 c5 4. dxc5 e6 5. Nf3 Bxc5 6. Bd3 Nc6 7. a3 f6 8. b4 Be7
9. Bb2 Nh6 10. O-O Nf7 11. Bb5 O-O 12. Bxc6 bxc6 13. Nbd2 a5 14. Re1 axb4 15.
axb4 Rb8 16. Nd4 Qb6 17. b5 cxb5 18. f4 fxe5 19. fxe5 Ng5 20. Qg4 Bd7 21. h4
Nf7 22. Kh2 Nh6 23. Qh3 Rf4 24. N2f3 Ng4+ 25. Kg3 Rbf8 26. c3 h5 27. Qh1 b4 28.
Re2 Bb5 29. Rd2 Ne3 30. Nxb5 Qxb5 31. Rd4 Nf5+ 32. Kxf4 Nxd4+ 33. Kg3 Ne2+ 34.
Kh3 bxc3 35. Bc1 Qc4 36. Qe1 Qg4+ 37. Kh2 Nxc1 38. Rxc1 d4 39. Rd1 Rd8 40. Rd3
Ba3 41. Qd1 Rc8 42. Qc2 Bc5 43. Qb3 Kh8 44. Qc4 Qf4+ 45. g3 Qf5 46. Ng5 Qf2+
47. Kh3 Qf1+ 48. Kh2 Rb8 49. Rxc3 Rb2+ 50. Rc2 Qxc4 51. Rxb2 Bb4 0-1


Krusti, le
Dans mon message ci-dessus il fallait lire "2.Fc4" et non "2... Fc4" évidemment.
Sinon toujours dans "L'apprenti sorcier" une partie à la gloire du B15 entre Bakulin et Bronsetin abondamment commentée page 64.
Je retiens les 3 coups du pion h à la suite (11,12,13). Diag joint position après 13... h3.




Chemtov, le
''une partie à la gloire du B16'' (gxf6) plutôt que du B15

B15, c'est pour exf6, aussi pour g6 à la place de Cf6, et aussi pour les coups autres que Cxf6 (comme Cg3, voir ci-dessous)
Et pour faire le lien avec la poussée thématique h7-h5-h4, il est toujours plaisant de revoir l'étonnante partie Schuster-Carls (qui ressemble aux problèmes de promotion d'un autre post) (mais en beaucoup mieux!) :

Schuster - Carls,C [B15]
Bremen, 1913

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Ng3 h5 6.Bg5? h4 7.Bxf6? hxg3 8.Be5 Rxh2 9.Rxh2 Qa5+! 10.c3

et ? et ? ... A vous de jouer ! (avec une autre solution après 10.Dd2)




Magnifique ! Surtout la variante avec Dd2, plus piégeuse , je trouve.


Krusti, le
Superbe en effet.
Dans les deux cas on reste coi.


Krusti, le
Cela dit dans la position ci-dessous que l'on trouve dans la partie Schuster - Carls,C je me laisserais tenter prioritairement par 5... c5 ou bien 5... e5 coups qui me semblent maintenant très prévisibles par rapport à 5... h5




kieran, le
Cher Krusti,

Ce motif visant à déstabiliser le cavalier g3 est présent dans beaucoup de parties et notamment dans la partie Petrosian-Botvinnik (1963, partie 1).

Tu peux trouver une petite leçon sur ce thème dans le livre "Techniques of Positional Play" de Bronznik et Terekhin. Je pense qu'il est traduit chez Olibris sous le titre "50 idées stratégiques pour gagner aux échecs" mais je n'en suis pas sûr et certain.


Krusti, le
En effet @kieran (!!)
Dans le chapitre 16 intitulé Le Cavalier mal placé en g6 (g3) page 97.
On y parle (en vérité il y a peu de texte mais des suites de coups, ce qui doit expliquer mon manque d'enthousiasme pour travailler ce livre...mais je vais peut-être réévaluer ma position...) de Botvinnik Boleslavsky (Leningrad 1941) de Tamburini Botvinnik (Leipzig 1960) de Petrossian Botvinnik (Moscou 1963) donc, également de Timman Speelman (Londres 1989) de Spraggett Ehlvest (Clermont Ferrand 1989, MissBoll si tu me lis...) de Short Jussupow (Belgrade 1989) et enfin on trouve pour finir un paragraphe intitulé, roulements de tambour... Défense Caro-Kann qui reprend exactement la position ci-dessus avec une assez longue suite ... je regarde et je reviens.


Krusti, le
Quelque-chose d'étrange.
Dans la pavé Caro Kann du chapitre 16 évoqué ci-dessus l'auteur propose la suite alternative à 6.h4 à savoir 6.Fc4:
6. Bc4 h4
7. N3e2 b5
8. Bb3 h3
9. Nxh3 Bxh3
10. gxh3 Nbd7
11. Qd3 e5
12. Bg5 Bb4+
13. c3 e4
Ce qui donne la position ci-dessous.
Il ajoute "les noirs ont l'avantage. La machine annonce, elle "Les Blancs sont nettement mieux" (+2,17).




Krusti, le
Je viens de récupérer plus de 800 parties de la Bundesliga qui se déroule cette saison.

41 sont des CK avec un score éblouissant +7 = 24 -10

Dans la variante 5.CxF6 on trouve 5 parties, toutes avec 5... exf6 +2 = 2 -1

Aucune avec 5... gxf6, la Bundesliga ne sait pas ce qu'elle perd.


Renan, le
Je ne sais pas si Chemtov nous lis mais je voudrais bien qu'il m’explique ceci :
Normalement un pion doit reprendre vers le centre, non?...gxf6 est donc bon, pas exf6!
Alors?


Chemtov, le
Alors, un seul principe, pris de manière isolé, ne peut pas s'imposer pour une ouverture ou une variante. La prise ou non vers le centre est un atout contrebalancé par d'autres (plusieurs îlots de pions créés dans gxf6, sécurité du roi, autres types de finales problématiques, etc...).

Un souvenir me revient de deux parties que j'avais suivies avec attention (et commentées en direct) et où apparaissent différentes thématiques :

Koch,J (2560) - Giffard,N (2355) [B15]
FRA-ch Strasbourg (6), 1992

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nd2 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ exf6 6.c3 Bd6 7.Bd3 Be6 8.Ne2 Qc7 9.c4 c5 10.d5 Bg4 11.h3 Bxe2 12.Qxe2+ Kf8 13.0-0 Nd7 14.Re1 h5 15.Bf5 Nb6 16.Bd2 g6 17.Bc2 Kg7 18.a3 Bh2+ 19.Kh1 Be5 20.Rab1 Rae8 21.Qf1 Bd4 22.b3 Nd7 23.Re2 f5 24.Rbe1 Rxe2 25.Rxe2 Nf6 26.Qc1 Re8 27.Bh6+ Kh7 28.Rxe8 Nxe8 29.Bf4 Be5 30.Bd2 Bd4 31.Bf4 Be5 32.Bd2 Bd4 ½-½

Boudre,J (2405) - Giffard,N (2355) [B15]
FRA-ch Strasbourg (10), 1992

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ exf6 6.c3 Be6 7.Ne2 Bd6 8.Ng3 Nd7 9.Bd3 Qc7 10.0-0 h5 11.Re1 h4 12.Nf1 Kf8 13.h3 c5 14.Ne3 cxd4 15.cxd4 Nb6 16.Bd2 Qd7 17.Qf3 Rd8 18.Be4 Bb8 19.Bb4+ Kg8 20.d5 Qb5 21.dxe6 Qxb4 22.Rad1 Re8 23.Qg4 Kf8 24.Nf5 g5 25.e7+ Kg8 26.Bxb7 Bf4 27.Bc6 1-0


Krusti, le
J'ai quand même, pour l'instant, un faible pour la variante 5...gxf6 avec en plus O-O-O.

[Event "Costa del Sol-23"]
[Site "Torremolinos"]
[Date "1983.02.04"]
[Round "2"]
[White "Campora, Daniel Hugo"]
[Black "Roos, Daniel"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "B16"]
[WhiteElo "2480"]
[BlackElo "2415"]
[PlyCount "97"]
[EventDate "1983.02.03"]
[EventType "tourn"]
[EventRounds "9"]
[EventCountry "ESP"]
[EventCategory "7"]
[SourceTitle "MCD"]
[Source "ChessBase"]
[SourceDate "1999.07.01"]
[SourceVersion "1"]
[SourceVersionDate "1999.07.01"]
[SourceQuality "1"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nd2 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ gxf6 6. c3 Bf5 7. Nf3 Nd7 8.
g3 Nb6 9. Bg2 Qd7 10. O-O Bh3 11. Re1 Bxg2 12. Kxg2 O-O-O 13. a4 h5 14. a5 Nd5
15. a6 b6 16. c4 Nc7 17. Re4 Bg7 18. Qe2 Ne6 19. Rh4 Nf8 20. Re4 Ng6 21. Nh4 f5
22. Nxg6 fxe4 23. Nxh8 Rxh8 24. Bf4 f5 25. Rd1 h4 26. f3 hxg3 27. Bxg3 f4 28.
Bxf4 Qh3+ 29. Kf2 Rf8 30. Qxe4 Qh4+ 31. Ke3 Rxf4 32. Qxc6+ Kd8 33. Qa8+ Kd7 34.
Qxa7+ Ke6 35. Qxb6+ Kf7 36. a7 Bh6 37. Qxh6 Re4+ 38. fxe4 Qxh6+ 39. Kd3 Qa6 40.
Rf1+ Ke8 41. Rc1 Qxa7 42. c5 Kd7 43. c6+ Kc7 44. d5 Qb6 45. Rc2 Qb3+ 46. Kd2
Qh3 47. Rc4 Qxh2+ 48. Kc3 Qg3+ 49. Kb4 1/2-1/2

Dans cette position ci-dessous l'ordi est cruel avec les Noirs et pourtant je trouve àmhn que la partie doit être tout à fait jouable pour les Noirs. Diag après 12... O-O-O




Renan, le
Merci de ces précisons chemtov...


Chemtov, le
@Krusti: Oh la la... cette partie, c'était le premier jour, l'aube du monde, la création, on peut entendre la musique de Richard Strauss et voir le grand singe noir découvrir ''l'outil-arme'' contre le roque blanc.

Apparemment c'est la première partie dans cette ligne publiée dans les grandes bases. Mais c'est étrange car, dans ces bases, il manque une partie intéressante qui est citée dans l'Informateur 49 et dans l'Encyclopédie B en 1997 :

Fedorowicz,J (2560) - Roos,D (2380) [B16]
Intercercles France 1990
[RR]
Inf 49/(191) 1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nd2 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ gxf6 6.c3 Bf5 7.Nf3 * 7...Nd7 8.g3 Nb6 9.Bg2 Qd7 10.0–0 Bh3 11.Bxh3 Qxh3 12.a4 Qf5! N [12...Qh5] 13.a5 Nd5 14.c4 Nc7 15.Bf4 0–0–0!÷ 16.a6 Nxa6 17.Qe2 Rg8 18.Be3 e6 19.Rxa6 bxa6 20.Ra1 Rd7 21.c5 Qd5 22.Qxa6+ Kd8 23.Nd2 e5 24.Qa5+ Ke8 25.dxe5 fxe5 26.Qb4 f5 27.Re1 Rg4 28.Bf4 Kf7 29.Nc4 exf4 30.Ne5+ Kg8 31.Nxg4 fxg4 32.Qxf4 h5 33.Re5 Qd1+ 34.Kg2 Qf3+ 35.Qxf3 gxf3+ 36.Kxf3 Rd3+ 37.Ke4 Rd2 38.Rxh5 Rxf2 39.b4 Rb2 40.Ke5 Rxb4 41.Ke6 Rb7 0–1

Le parcours du roi noir est assez rigolo !

Mais entre Campora (1983) et Fedorowicz (1990), j'en ai joué d'autres dans cette ligne avec c3-Cf3-g3, non publiées non plus, contre Renet, Kudrin, Collange, Babault, etc... Et quelques autres après aussi...


Krusti, le
Peu de variantes 5.gxf6 ( et seulement deux CK ) dans L'Art du combat aux échecs mais David Bronstein donne lui-même l'explication page 438 dans son commentaire de la partie N°187 opposant Boleslavsky à Pétrossian.
Au moment du 4° coup de la variante principale:
4.... ♝f5
La suite noire principale dans cette ouverture; bien que la théorie la considère comme absolument correcte je lui préfère le plus audacieux 4... ♞f6 5.♘xf6+ gf. Si le lecteur veut me prendre au pied de la lettre et me demande pourquoi je n'ai pas utilisé une seule fois cette continuation en trente rondes, je choisirai une raison parmi d'autres et répondrai que personne n'a joué 1.e2-e4 contre moi.


yegonzo, le
Excellente anecdote/ curiosité.
Surtout quand on sait que Zurich 53, c'est un fermé aller-retour à 15 joueurs !
0 fois 1.e4 / 14 parties, ça doit être assez rare... à moins que 5...gf6 fasse très très peur ? :-)


yegonzo, le
D'ailleurs pourquoi "trente rondes" ?


15 joueurs, donc un "exempt" à chaque ronde, ce qui donne 30 rondes au total.


yegonzo, le
Ok il y a bien eu 30 rondes. Mais sa phrase est un peu bizarre non ? Il ne pouvait pas jouer 5...gf6 lors des 2 rondes qu'il ne jouait pas et lors de ses 14 parties avec les blancs...


Oui ´l’art du combat ´contient pas mal de formules savoureuses.
Soixante dix ans après, il n’est pas indécent de rappeler que le livre n’a pas été écrit par Bronstein d’ailleurs !


Krusti, le
Pourtant il y tient à son ouvrage.
Dans l'équivalent de sa longue préface de l'Apprenti sorcier il écrit Lorsque j'ai publié mon livre L'Art du Combat aux échecs (Tournoi des Candidats 1953), j'ai annoté avec un grand respect les parties des 14 grands maîtres. Je pense parfois que la popularité de ce livre vient du fait que j'y parle de l'Art des échecs, de beauté, de technique, d’erreurs courantes, des points forts ou faibles de personnages humains, en bref de tout ce qui rend les échecs si attractifs.
David Ionovich Bronstein
Lasne, Belgique
1995

C'est pas un peu raide et définitif de lui dénier la paternité de son bouquin ?
Il me faisait plutôt l'impression de quelqu'un qui "adorait" écrire (en même temps je ne l'ai pas fréquenté personnellement il est vrai...)
On peut noter sur ce thème que le copyright de l'Apprenti Sorcier (quel ouvrage bon sang, je le préfère d'ailleurs et de beaucoup) va autant à David Bronstein qu'à Tom Fürstenberg.


Tu penses bien que je ne permettrais pas d'inventer un tel cancan...
Il y a eu (en anglais)un article très documenté de NIC il ya quelques années, Bronstein a fait les analyses techniques et celui qui a fait le texte était un fort joueur de ses amis, environ 2100 élo.


Chemtov, le
Disons qu'ils ont écrit le livre à quatre mains. Bronstein aurait voulu que Vainstein co-signe le livre, mais celui-ci aurait refusé (d'après Sosonko/NYC).

Quelques phrases ici sur le camarade, commissaire du peuple, Boris Vainstein : https://www.chessgames.com/perl/chessplayer?pid=145005


Krusti, le
Je me souviens mieux maintenant en effet...à quatre mains est sans doute la meilleure formule.
C'est un grand classique dans le monde du sport du reste.
"No big deal" comme dirait un américain (ou peut-être même "nie ma sprawa" s'il est de Chicago).
En tous cas les textes introductifs de l'Apprenti Sorcier sont fameux (je pense aux 100Kgs de Keres par exemple).


Pour revenir au sujet une petite video déjà ancienne sur la CK mais qu'il est toujours agréable de consulter.


Chemtov, le
Ce n'est pas très bon, mais comparé à certains gugusses actuels, c'est d'un niveau stratosphérique.


Chemtov, le
La ligne qu'ils proposent, en analyse, dans la partie avec les deux grands roques, est assez bizarre. Avec Fe7 + Rb8 + Ra8 + c5.
Je n'ai jamais vu ce mélange. Evidemment, c'est pratique pour ce qu'ils veulent démontrer. Cela doit être une branche d'une partie jouée en rapide par Anand. Mais avec Rb8 et Ra8, il existe d'autres idées (pour les noirs) (et sans Fe7).


Krusti, le
Une autre variante (dans l'ouverture 1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4), le deuxième choix en fait (le premier étant 4... ♝f5) à savoir 4... ♞d7 (diag joint) était je crois le choix préféré de Karpov.
Elle est commentée ainsi dans le Peter Wells.
Autrefois parent pauvre de 4... ♝f5, ce modeste coup de Cavalier, dont la vocation première semble être la solidité, s'est forgé une belle réputation durant les années 1980 et 1990. On aurait certes mauvaise grâce à soutenir que la variante est particulièrement ambitieuse.
En prime si j'ose dire une nouvelle excellente video sur ce sujet.




Chemtov, le
''Excellente'' video peut-être... Mais pas sur le sujet. Il faut toujours se méfier des petites lignes et des remèdes miracles (qui peuvent achever le patient).


Krusti, le
Ce matin ronde 7 du CHIP je jouais avec les noirs une CK variante Bronstein-Larsen et je me suis retrouvé dans cette position avec le trait.
Parvenir à cette situation au 15° coup a été pour moi une grande joie. Si je passe un peu de temps parfois sur les ouvertures ce n'est qu'avec un seul objectif, en sortir à peu prés vivant.
Joie, courte donc, mais réelle.




Krusti, le
Par contre les blancs sont sortis des grandes lignes (enfin il me semble) au 10° coup par 10. Fd2 (préconisé par stockfish 14.1) alors que dans la base on trouve plus volontiers 10.Fg3.




Chemtov, le
Bizarre, bizarre... Comment passe-t-on de la position 1 à la position 2 en 5 coups ? (Pour la rubrique problème) 10.Fd2 Cd7 11.00 Cb6 12.Te1 Cd5 13.?? ?? 14.?? Cf4 15.FxC FxF

Et, effectivement, Fg3 est plus ''normal''. Mais de toute façon, Fd3 ce n'est pas grand chose pour les blancs. On s'expose plus qu'autre chose :

Guyard,B (2196) - Roos,D (2425) [B16]
FRA-chT France (5), 1999

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nd2 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ gxf6 6.Nf3 Bf5 7.Bd3 Bg6 8.0-0 e6 9.Bf4 Bd6 10.Bg3 Qc7 11.Re1 Nd7 12.c4 0-0-0 13.b4 Bxg3 14.hxg3 Bxd3 15.Qxd3 Ne5 16.Qc3 Nxf3+ 17.gxf3 f5 18.b5 cxb5 19.Re5 Rd5 20.Rxd5 exd5 21.Qd3 bxc4 22.Qxf5+ Qd7 23.Qf4 Qe6 24.Rb1 a6 25.a4 b6 26.Kg2 Kb7 27.a5 b5 28.Rh1 h5 29.Qd2 Qd6 30.Re1 Rc8 31.Qg5 c3 32.Re7+ Rc7 33.Re8 Qd7 34.Rd8 Qxd8 35.Qxd8 c2 36.Qxd5+ Ka7 37.Qd6 c1Q 38.Qb6+ Ka8 39.Qxa6+ Ra7 40.Qxb5 Rb7 41.Qxh5 Qc4 42.Qe5 Ka7 43.d5 Qc5 44.Qe3 Rb5 45.Kh3 Qxe3 46.fxe3 Rxd5 47.e4 Rxa5 48.Kg4 Kb7 49.f4 Kc7 50.e5 Kd7 51.Kf5 Ke7 52.g4 Ra4 0-1

Et exactement la même combine (15...Ce5) qui exploite d3 :

Arnold,L (2320) - Roos,D (2390) [B16]
BL2-Sued 9192 Germany, 1992

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Nxf6+ gxf6 6.Bf4 Bf5 7.Nf3 e6 8.Bd3 Bg6 9.0-0 Bd6 10.Bg3 Qc7 11.Re1 Nd7 12.c4 0-0-0 13.b4 Bxg3 14.hxg3 Bxd3 15.Qxd3 Ne5 16.Qc3 Nxf3+ 17.gxf3 h5 18.Kg2 h4 19.Qe3 hxg3 20.fxg3 Qb6 21.Rad1 Qxb4 22.Qe2 Rh5 23.Rh1 Rxh1 24.Kxh1 Qc3 25.d5 Qe5 26.Qf2 exd5 27.cxd5 Rxd5 28.Rxd5 Qxd5 29.Qxa7 Qxf3+ 30.Kh2 f5 31.Qa8+ Kc7 32.Qa5+ Kd7 33.Qa7 Qe2+ 34.Kh3 Qg4+ 35.Kh2 Qb4 36.a3 Qb2+ 37.Kh3 Qb1 38.Kh2 Qb2+ 39.Kh3 Qb3 40.Kh2 Ke6 41.Qc5 Qb2+ 42.Kg1 Qe5 43.Qc4+ Kf6 44.Qd3 f4 45.gxf4 Qc5+ 46.Kf1 Qb5 47.Qxb5 cxb5 48.Ke2 Kf5 49.Kf3 f6 50.Ke3 Kg4 51.Ke4 f5+ 52.Ke5 b6 0-1

Pour Stockfisch tout est presque équivalent Fh6, FxF, Fd2, Fg3. Il voit l'avantage d'espace et la structure. Il a tout à fait raison. Les blancs sont mieux après Cf6. Mais... on s'en fout complètement. Nous, nous jouons aux Echecs !


Krusti, le
Deux magnifiques CK à n'en pas douter.
Pour ma part l'ordre des 15 premiers coup fût le suivant:
1. e4 c6 2. d4 d5 3. Nc3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ gxf6 6. Nf3 Bf5 7. Bd3 Bg6
8. Bf4 e6 9. Qe2 Bd6 10. Bd2 Nd7 11. Bc3 Nb6 12. O-O Nd5 13. Bd2 Nf4 14. Bxf4
Bxf4 15. Rfe1


Chemtov, le
Très bien... Ff4, Fd2, Fc3, Fd2, Fxf4... (SF14 doit moins aimer). Cela montre bien le pouvoir de la variante. Les blancs sont tétanisés, en état de sidération, de ''stupeur et tremblement'' face au jeu impérial des noirs.


Chemtov, le
''Pour ceux qui vivent et meurent par la défense Caro-Kann.'' (!)

Lu sur le site où l'on trouve, cités ensemble, Ali Firouzja et la divine ouverture :

https://www.redbubble.com/fr/shop/alireza+firouzja+sweatshirts


Krusti, le
Redbubble est un site vraiment intéressant pour qui achète régulièrement des cartes postales. C'est mon cas et j'en ai trouvé vraiment des très bien notamment concernant les séries et/ou films.
Pour ce qui concerne la CK ma préférence en matière textile ira vers ce produit que l'on trouve en plus en saisissant tout simplement "caro kann" dans le module de recherche du site ce qui me parait encore plus respectueux de la défense en question.
Après, les goûts et les couleurs...


à Krusti, comme tu aimes les cartes postales, l'humour et les échecs, je te conseille les cartes de Bretagnolle.
On en trouve à la vente sur certains sites.


Krusti, le
Bien vu @supergogol, j'en ai croisé parfois et les concernant c'est encore plus le graphisme (type BD que j'aime beaucoup) que l'humour (souvent un peu facile) que j'apprécie...
Sinon je viens de passer commande pour 10 unités.


Krusti, le
C'est rien de dire que le traitement de la question (diag joint) est différent entre Wells (2008) et Hansen (2022).
Autant le premier est hostile aux deux options (encore plus à exf6 d'ailleurs) autant le second ne jure que par exf6. Il est d'ailleurs très convaincant expliquant très bien certains mouvements de pièce comme par exemple ♝d6, petit roque, ♜e8, ♞d7-f8




La ligne avec exf6 était considérée douteuse pour les noirs jusqu' à la découverte du coup 9...h5, qui l'a réhabilitée.

1.e4 c6 2.d4 d5 3.Cc3/d2 dxe4 4.Cxe4 Cf6 5.Cxf6 exf6 6.c3 Fd6 7.Fd3 O-O 8.Dc2 Te8+ 9.Ce2 h5!



Je ne sais pas de quand cette ligne date mais elle n' était probablement pas connue en 2008.

Morale de l' histoire: être vigilant avec les vieux livres d'ouvertures.


atha, le
Comme (presque) toutes les variantes avec poussé du pion tour : après 2017.
Pour les livres d’ouverture papiers, il faut les lire, apprendre les idées, oublier les variantes.
Pour les livres d’ouverture en lignes, qui sont mit à jours si on a de la chance, pareil. Sauf si on est 2200 et plus.


Krusti, le
Oui, le très excellent Yegonzo avait d'ailleurs un peu plus haut, déjà documenté ce 9... h5 qui réhabilitait la variante... Moyennant quoi ce qui est intéressant (euphémisme) ce sont les explications coup par coup qui précèdent. J'y reviendrai peut-être.
Mais vous avez tous raison, lorsque l'on prend un livre on doit prendre les précautions qui vont avec. Nul n'est dupe.
En tous cas le Hansen sur cette position est (pour moi) une bonne nouvelle (côté pédagogie).


Krusti, le
Je me retrouve donc avec le "Hansen" sous la main... et je remarque page 21 dans la variante Kortchnoï une formulation (qui convient également pour la variante Bronstein-Larsen) à savoir "Comme le pion f6 couvre e5 et g5, le Cavalier a même l'air un peu bête en f3"
L'un de mes adversaires au KB en a fait l'amère expérience... Son Cf3 est resté en f3 du 11° au 29° coup !!! sans pour autant dominer grand chose et ce pour ma plus grande joie. Ce n'était certes pas une partie de titrés mais tout de même.


Krusti, le
Je regardais et je suis preneur d'avis, conseils et anecdotes sur ce coup 3...♛c7 (variante Johnsen...) dans la variante qui est celle qui me revient le plus souvent dans les dents à savoir la variante d'avance...
Hansen nous dit:
S'il vous faut absolument une arme surprise, vous pouvez toujours essayer l'idée expérimentale 3...♛c7!? même si elle n'est pas spécialement tactique.




yegonzo, le
Yep vu aussi.
Pas hyper emballé à cette idée de 3..Dc7 identifiée par Hansen comme unique alternative sérieuse (sic !) aux 2 coups principaux (3...Ff5 et 3...e5).
Etonnant qu'il ne propose pas 3...a6 suggéré par le très excellent ;-) Arnackor aka Sylvain Ravot (la variante Georgienne !).
L'idée principale c'est de redonner la main aux blancs en jouant un coup utile, peu affaiblissant et peu engageant...
Comme il le dit dans une vidéo dédiée, 3...a6 se tente aussi contre 3.Cc3 et les 2 cavaliers


Krusti, le
Hansen a écrit ça ? Je ne le trouve pas dans le bouquin. Je tombe plutôt sur des formules modestes comme, page 18, En fin de compte, nous avons accouché d'une petite leçon expérimentale en terrain quasiment vierge avec 3...♛c7!?, un coup qui ne va certes pas révolutionner les échecs...
Mais je file vers le site-ressource d'Arnackor...


Krusti, le
Je découvre également une vidéo assez courte de Gille Miralles sur la CK.


yegonzo, le
page 190
j'ai écrit de tête. Ok c'est de la paraphrase.


Krusti, le
Hahaha comme tu es sévère et injuste.
Je ne sais pas ce qu'il t'a fait Hansen mais tu lui fais payer. Avec un (sic!) en plus.
Non vraiment il ne cesse au contraire de dire que 3...♛c7!? est étrange.
Page 190 d'ailleurs il écrit:
Un coup si rare qui n'est même pas évoqué dans les répertoires de Dreev et Shaw, et c'est uniquement parce qu'il existe suffisamment de transpositions dans d'autres lignes, où 3...♛c7!? arrive plus tard, qu'il est possible d'écrire un chapitre entier dessus. D'une certaine manière, cela fait de cette leçon une sorte de monstre de Frankenstein échiquéen, constitué d'un assemblage de lignes provenant d'autres variantes
Bon pour l'instant je reste sur 3...♝f5 tout en continuant de regarder un peu du côté du monstre.


Krusti, le
On parle souvent pour la variante du diagramme de la variante Tartakower ou bien de la variante Kortchnoï.
Quelles seraient d'aprés vous les parties de ces deux champions qui illustreraient le mieux qu'au final soit accolé à celle-ci ces 2 noms ?
Même si je me doute qu'ils ne sont pas les seuls responsables de ce nom de baptême...




Chemtov, le
Très souvent les adversaires de Tartakower jouaient Cg3 au lieu de prendre en f6.

Récemment, j'ai été confronté à cette structure :

1.Cf3 g6. Rien à voir avec le sujet ? Tartakower et la Caro-Kann avec Cf6 ?
Un peu de patience. Les voix de Caïssa sont impénétrables...

2.e4. D'accord pour une Scandinave (1...d5), une Pirc ( 1...d6) ou un Dragon (1...c5) Plein de gens ne jouent pas e4 à cause de la Sicilienne. Ce n'est pas mon cas.

2...c6! Nous y voilà! Donc, peut-être, par la suite, surviendra une Moderne (d6) ou une Caro-Kann (d5).

3.d4 Fg7. Le suspens reste entier.

4.h3. Utile dans plusieurs lignes.

4...d5. Alea jacta est! Donc une Caro-Kann, mais... ce ne sera pas du tout celle que j'attendais !

5.Cc3. Les noirs peuvent rester dans le flou avec Ch6. Mais ce n'est pas très sain. Ils vont jouer plus classiquement :

5...dxe4; 6.Cxe4. Ayant déjà eu (et perdu plusieurs fois!) cette position avec h3 et g6 avec les deux couleurs (contre notamment Matulovic, Boudre et Kavalek), j'attendais, confiant, 6...Ch6, 6...Ff5, 6...Cd7, bref, presque tout, sauf....

6... Cf6!?!? What is it ? Bon... je paye pour voir : 7.CxC+ exC. (La reprise par le fou en f6 ne présente guère d'intérêt).

Ainsi, nous retombons dans la fameuse Caro-Kann B15, chère à Krusti, mais avec... un fianchetto!

Certes, g6 se retrouve parfois dans des lignes avec Fd6, Rf8 et h5. Mais là, je ne comprenais vraiment pas le sens de cette contruction. J'ai donc pensé qu'il fallait jouer pour la majorité de pions au centre, avec c4, sans redouter d'attaque à l'aile-roi. Par la suite, j'ai vu que Ljubojevic, Gaprindashvili et d'autres avaient joué d'abord Fc4 et Fb3 avant c4.

8.Fe3. Un peu bizarre, mais assez souple. Avec l'idée toute simple, c4, Fe2, 0-0, Dd2, Td1, Tc1, d5. Et puis les noirs n'oseront jamais jouer Db6.




Chemtov, le
8...Db6 ? Pfff ! C'est malin... En plus, joué avec beaucoup d'assurance.

9.b3 ? Pas très sérieux tout ça... En fait, il fallait juste répondre 9.Dc1. Et les deux dames devraient retrouver plus tard leurs cases normales (c7 et d2).

9...0-0; 10.Fe2. Les noirs n'ayant pas joué Da5+ au coup précédent, je pensais qu'ils n'allaient plus le jouer. Mais, évidemment :

10...Da5+. Même si les finales sont favorables pour les blancs (majorité de pions), échanger les dames (Dd2) ne me plaisait pas.

11.Fd2 Dc7. Mais là, j'avais soudain l'impression d'être en retard dans mon plan. Voyant arriver le cavalier de b8 en e6 ou....e4! Parfois même en e5. Par exemple 12.0-0 Cd7; 13.c4 Td8; 14. Fe3 f5; 15.Dd2 Cf6. En fait ce n'est pas grave, mais ça fait peur. Finalement, j'ai choisi de ne rien affaiblir. Sans jouer c4.

12.0-0 Cd7; 13.Te1 Td8; 14.c3. En attendant de voir où ira le cavalier. Si f5, alors Dc1 (hors de portée du cavalier) puis Ff4 ou Fg5. Evidemment, les noirs ont recyclé plus intelligemment leur cavalier :

14...Cf8. Avec la case e6 comme objectif. J'étais cependant confiant, envisageant a4 et Fc4. Seul problème, la pendule. Mon adversaire ayant blitzé, alors que j'avais mangé presque une heure pour 14 coups, et que mon cerveau avait déjà trop réfléchi et zigzagué à droite et à gauche, d'une potentielle Reti (1.Cf3) à cette position jamais jouée auparavant (par moi du moins).

Finalement, mon adversaire (https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Okhotnik) a trouvé la bonne issue à mes problèmes en proposant le match nul (que j'ai accepté). Un peu de repos que j'ai apprécié et que j'ai mis à profit pour gagner la partie du lendemain, contre un 2000, dans un genre de Londres inversé (il s'agissait d'une double ronde).




Krusti, le
Réellement passionnant.
On est juste bien d'accord que s'est glissée une petite coquille (Voyant arriver le cavalier de b8 en f6 ou....e4!)
J'ai cru être un peu largué pendant quelques secondes.
Qu'est-ce que je ne ferais pas pour prouver ma lecture...
En tous cas merci de partager cette intéressante expérience.


Krusti, le
Ou alors... s'il y n'y a pas de coquille... un cavalier en e6 mais avec un mouvement intermédiaire... En revanche en effet une arrivée prochaine du Cavalier en e4 est à "regarder".




Chemtov, le
Je devais anticiper deux circuits : b8-d7-f6-e4 dans une suite avec la poussée f5 et b8-d7-f8-e6. Et même b8-d7-e5 (exploitation du clouage). Voire même, en mélangeant les thèmes : b8-d7-c5-e4 ! Ou c5-e6 ! Pff!! C'était trop pour moi. Donc c3, Te1, Dc1, pépère...


Krusti, le
OK je percute... Et je comprends mieux la surchauffe.
Et tout ça après 1.Cf3...
Bravo. Belle nulle contre un sacré client btw.


Krusti, le
Je suis à la recherche de variantes de la CK (des parties de références, des parties commentées...) dans lesquelles existe assez tôt g6 ♝g7....


Chemtov, le
https://www.dna.fr/edition-strasbourg/2020/05/26/une-finale-bien-anticipee

Une partie que j'avais déjà glissée quelque part sur le forum. Certes pas une partie d'anthologie, mais une dure leçon qui m'avait tout de même bien fait réfléchir (pendant la partie) et méditer (après la partie) sur les passages en finale.


Krusti, le
Pile dans la cible, partie commentée très instructive au demeurant.


Krusti, le
Ordinairement on associe le dragon à la sicilienne (dragon, accéléré, hyper-Accéléré) mais les pédagogues et/ou auteurs utilisent-ils parfois ce terme dés l'apparition d'un g6 ♝g7 ?
J'imagine que cette structure conserve dans différentes ouvertures un lot d'avantages identiques...


yegonzo, le
https://www.europe-echecs.com/art/defense-caro-kann-3-g6-b15-2115.html


yegonzo, le
Ref. 14:18
Éventuellement contre la Pirc/Moderne, tu peux avoir un plan analogue que vs le Dragon : Fe3, Dd2, pion h, sacrifice, sacrifice, mat comme disait Fischer ; tandis que les noirs s'affairent sur l'aile dame.
Mais ailleurs non je ne crois pas.
Éventuellement sur une Reti en inversé.

Sur la CK par exemple ça n'a rien à voir, ce n'est pas du tout la même structure (voir la partie d'EE)


Krusti, le
Ref. 14:29
Précieux @Yegonzo, très précieux... Je vais regarder ça avec gourmandise.


Chemtov, le
Beaucoup de choses très discutables (euphémisme) dans cet article d'E.E. Qui l'a écrit d'ailleurs ?


Je viens de regarder la partie proposée sur l'article EE proposé par Yegonzo..
J'avoue ne pas connaitre grand chose sur cette ligne d' ouverture , mais j'ai trouvé les explications de l'article très compréhensibles et les coups joués tout à fait crédibles et cohérents des 2 côtés.

Chemtov souligne un point particulier celui des articles anonymes.
Pourtant je trouve qu'au contraire la revue papier EE à fait de gros efforts sur ce point : désormais tous les auteurs des articles papier sont indiqués dans le sommaire de la revue.


Chemtov, le
@thierrycatalan : Oui, les coups sont ''crédibles et cohérents'', mais :

1) Ce n'est pas l'ouverture de la partie Smirnov-Kobalja citée, qui était en réalité : 1.e4 g6 2.d4 Fg7 3.Nc3 c6 4.f4. Embêtant pour un article plus ou moins ''théorique'' (Cela change complètement la justification de l'ordre des coups). C'est drôle que E.E. n'ait pas vérifié.

2) C'est cohérent, mais on aurait pu écrire exactement le contraire (sur Cd2 et Cc3, sur la mention de la Pirc, sur le côté apparemment inéluctable de la structure finale, sur les plans des blancs, etc...)

En fait l'auteur a voulu montrer un schéma qui lui plait (avec e5-f4 blancs et Cf5, h4 noirs) mais il n'y a rien de forcé là-dedans. Surtout si les blancs affrontent réellement une Caro-Kann moderne (1.e4 c6 2.d4 d5 3. Cc3 g6) et pas une moderne tout court (1.e4 g6).


Krusti, le
Concernant le 2) sur Cd2 et Cc3,
Est-ce cette formulation Si les Blancs jouent le précis 3.♘d2 ils évitent alors 3...g6 car on a maintenant la possibilité de tenir le centre par 4.c3! qui est visée ?
Il me semble pourtant que l'idée "Cd2 permet une plus grande souplesse sur l'avenir du pion c" coule plutôt de source et qu'on la retrouve dans d'autres ouvertures... Je me trompe ?
Bon, après, moi j'ai d'autres inquiétudes... placer son fou en g7 face à une structure d4,e5 (même sans c3) c'est de mon point de vue l'étouffer un peu... j'imagine qu'il faut se dire l'inverse et envisager sa présence sur cette diagonale comme une prémisse ou un soutien à la future et nécessaire démolition du centre (?).




Chemtov, le
''Si les Blancs jouent le précis 3.♘d2 ils évitent alors 3...g6''. C'est juste n'importe quoi. 3.Cd2 g6, c'est une ligne, et 3.Cc3 g6, c'en est une autre. Parfois elles se rejoignent. Pas le temps maintenant. Je préciserai plus tard.


Krusti, le
[ Interlude ]
Dans cette position en rapide blitz bullet on trouve beaucoup de parties dans la base avec Nakamura aux manettes des Noirs. Les ordres de coups donnent le vertige.




Reyes, le
[Internlude 2]

1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.Cc3 dxe4 4.Cxe4 Cf6 5.Ceg5 h6 6.Cxf7 Rxf7 7.Fc4+ Re8 8.Ce5 h5?? [Noueauté] 9.Ff7#




Krusti, le
[ Interlude Pesonnalisé ]
A Tours un adversaire fort sympathique qui finira par gagner a osé me tendre le piège ci-dessous:

1. e4 c6 2. Nc3 d5 3. Nf3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Qe2 Nxe4 6. Qxe4 Nd7 7. Bc4 Nf6
8. Ne5




Ref Krusti : Rejouissez-vous de jouer aux échecs contre des adversaires qui vous tendent ce genre de pièges !
c'est incontestablement le genre de partie que je me régale de jouer !

quand je jouais aux echecs , j'étais plutot du genre défenseur (avec les blancs et les noirs) plutot qu'attaquant , et j'adore que mon adversaire attaque ma position .... c'est dans cette configuration que j'ai gagné de plus de parties !
l'adversaire finissant par lancer une attaque (ou un sacrifice) que j'arrive à réfuter, en restant alors en defense avec une position superieure (materiel ou structure) que j'etais capable de gagner malgrè ma (grande) faiblesse en finales
J'avais beaucoup plus de mal à jouer contre des adversaires qui louvoyaient et manoeuvraient en posant leurs pièces sur leurs meilleures cases , sans lancer l'attaque mais en cherchant à me forcer à placer mes propres pièces sur de mauvaises cases ....


yegonzo, le
Ref Krusti 19:30
Il a même tenté 2 pièges !
S'il n'y avait pas mat en d6 au 6ème coup, je jouerais bien 5...Cbd7.

ok 8...e6 9.De2, qu'as tu joué ?


Krusti, le
En effet, il me voulait du mal dés le début c'est clair...
J'ai joué 9... ♝e7 ce qui est ballot, j'avais déjà croisé une fois de loin la bonne réplique 9... b5


yegonzo, le
9...b5 est piégeux mais à double tranchant. Recommandé par Sielecki mais Hansen n'aime pas. A cause de 10.Fd3 ! (il conseille 5...Ca6 joué par Rapport notamment)


Krusti, le
Conseillé par Kevin Terrieux également... Je vais m'y pencher de nouveau.


yegonzo, le
En fait c'est un quadruple piège cette variante.
Les blancs commencent par 2 pièges tactiques (certes sommaires), les noirs contre-piègent (9...b5) et finalement avec 10.Fd3, les blancs piègent positionnellement.
StockFish dit que ça tient mais j'ai suivi l'analyse de Hansen qui a l'air convaincante.
A voir s'il y a eu des parties de top niveau récemment...


yegonzo, le
Sur ChessBase on line, je recense 9 parties de GM après 9...b5 (+3 =3 -3) en 2023.
6 fois 10. Fd3 et 3 fois 10.Fb3
Il y a du beau monde sur cette variante : Carlsen, Firouzja, Gukesh, Kosteniuk...
Le spécialiste est Keymer : 10 fois depuis 2020, toujours en blitz ou sur internet ceci dit...


Krusti, le
J'ai entendu parler d'une partie Nakamura,H (2736)-Grischuk,A (2778) (0-1) sur Chess.com INT 2021 il faudrait mettre la main dessus...


yegonzo, le
1.e4 c6 2.Nc3 d5 3.Nf3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Qe2 Nxe4 6.Qxe4 Nd7 7.Bc4 Nf6 8.Ne5 e6 9.Qe2 b5 10.Bd3 Bb7 11.b3 Bc5 12.Bb2 Bd4 13.Bxd4 Qxd4 14.c3 Qd6 15.Bc2 0-0 16.0-0 c5 17.Rfe1 Rab8 18.Rad1 a6 19.d4 Rfd8 20.Qe3 cxd4 21.Rxd4 Qc7 22.Rh4 Rbc8 23.c4 bxc4 24.Nxc4 Qc5 25.Bd3 Qxe3 26.Rxe3 g5 27.Rhh3 Kg7 28.Re1 Rd4 29.Bf1 h5 30.Rhe3 h4 31.Re5 g4 32.Rg5+ Kh6 33.Ra5 Kg7 34.Ne3 Rc3 35.Bxa6 Bxa6 36.Rxa6 g3 37.hxg3 hxg3 38.fxg3 Re4 39.Kf2 Rexe3 40.Rxe3 Ng4+ 41.Ke2 Rxe3+ 42.Kd2 Rxg3 43.b4 Rxg2+ 44.Kc3 Ne3 45.a4 Nd5+ 46.Kc4 Rg4+ 47.Kc5 Rxb4


yegonzo, le
Nakamura-Grischuk 0-1, titled Tuesday juillet 2021


Krusti, le
Oui c'est celle-ci en effet. Belle partie btw. Merci @Yegonzo sinon qu'entends-tu par et finalement avec 10.Fd3, les blancs piègent positionnellement.
A noter qu'avec 9... ♝e7 je ne me suis pas mis dans le rouge, ce n'est que bien plus tard que je vais perdre vraiment le contrôle...




yegonzo, le
Disons que les noirs ont troqué un piège contre un retard de développement assez important, un avant poste en e5 et des faiblesses à l'aile roi.

Ils ont besoin de 6 coups pour mettre le roi à l'abri, consolider l'aile dame et faire jouer le fou blanc (Dc7, Fe7/d6, 00, a6, Fb7, c5) tandis qu'en 5 coups les blancs sont quasi "max" : b3, Fb2, 00, Tae1 et f4.

La question, c'est comment on évalue la position suivante, après disons 10...Dc7 11.b3 Fd6 12.Fb2 00 13.00 Fb7 14.Tae1 a6 15.f4 c5 ?



Il y a peut-être des améliorations mais bon pas trop envie d'avoir cette position à défendre... j'ai l'impression que les blancs vont avoir une grosse attaque et qu'ils ont réussi leur coup (je te fais 2 petits pièges triviaux mais en fait je t'embarque dans une variante douteuse pour toi... piège positionnel ;-))


Chemtov, le
11.b3 Fc5 12.Fb2 Fd4. Couic. Fin de l'attaque. J'aime bien aussi 6.Dxe4 Dd5.
Mais tout ça pour empêcher e7xCf6... Bof... Comme si CxCf6 gXC était une tragédie ! (Tarlev,K (2595) - Roos,D (2325) [B10] Oberliga Baden Viernheim-Karlsruhe Ettlingen (4), 27.11.2022
1.e4 c6 2.Nc3 d5 3.Nf3 dxe4 4.Nxe4 Nf6 5.Qe2 Bg4 6.h3 Bh5 7.Nxf6+ gxf6 (½-½ au 31ème).


Krusti, le
Il (me) manquerait un "truc" pour faire le lien entre le sujet de préoccupation de @yegonzo le 11/01/2024 23:28 qui démarre par 10...♛c7 (10...♝b7 et 10...♝d6 semblent possible) et la formule 11.b3 ♝c5 12.♗b2 ♝d4. Couic. Fin de l'attaque.
Diag 10♗d3 joué
r1bqkb1r/p4ppp/2p1pn2/1p2N3/8/3B4/PPPPQPPP/R1B1K2R b KQkq - 0 10




Chemtov, le
Ben... C'est la première partie qu'il donne. Pourquoi s'embêter avec Dc7 ? Je ne faisais qu'observer et commenter, admirativement, sa première proposition (Fb7 et la dame noire garde le contrôle de d4).


Krusti, le
Vous repreniez la suite de Nakamura-Grischuk ok je percute.


yegonzo, le
Oui c'est juste. Ce n'était pas très cohérent. Peut-être que 11...Fc5 et 12...Fd4 "à la Grischuk" règlent les problèmes des noirs. Ce serait une bonne nouvelle pour les joueurs de Caro Kann Cf6. Je vais soumettre l'idée à Hansen ;-)


Krusti, le
Aujourd'hui à Joinville j'ai joué avec les Noirs une CK attaque Panov.

Dans cette position ci-dessous (qui vient après 1. e4 c6 2. d4 d5 3. exd5 cxd5 4. c4 Nf6 5. Nc3 Nc6 6. Bg5)
J'ai pris beaucoup de temps pour finalement jouer 6... e6
J'avais comme coups candidats qui me tentaient bien

♟xc4 (avec a6 à court terme)
♞e4 (mais après échange des cavaliers mon pion un peu seul en e4 ne me rassurait pas)
♝e6 (que je trouvais "visuellement" moche mais que maintenant je vais regarder)


Je m'aperçois que tous ces coups "existent"!!




Chemtov, le
Quand j'étais gamin, j'aimais bien 6...Db6. Avec 7.cxd5 Cxd4 8.Fe3 e5 9.dxe6 Fc5 10.exf7+ Re7.

Ou 10...Rxf7 11.Fc4+ Fe6 12.Fxe6+ Cxe6 13.De2 The8 14.Cf3 Cf4 15.Dc4+ Rf8 16.Dxf4 Fxe3 17.fxe3 Dxb2 18.0-0 Dxc3.
Chatelain-Roos,D. 20.04.1980, 1/8ème de finale de Coupe de France. (J'avais gagné, mais c'était égal Mon adversaire avait gaffé).

J'ai aussi joué 6...Da5. Mais ça ne tient pas la route. Avec l'extravagant 11...Fh3

Honigl,W - Roos,D [B13]
World U16-ch01 Pont Sainte Maxence (9), 10.07.1974

1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5 4.c4 Nf6 5.Nc3 Nc6 6.Bg5 Qa5 7.Bxf6 exf6 8.Qd2 [8.cxd5 Janosevic,D-Marovic,D/Madonna di Campiglio 1974 (3)/½-½]

8...Bb4 9.cxd5 Bxc3 10.bxc3 Qxd5 11.Nf3 Bh3 12.Qd3N [12.gxh3 Estrin,Y-Onat,I/Albena 1974/0-1]

12...Bf5 13.Qb5 Qe4+ 14.Be2 0-0 15.0-0 a6 16.Qb2 Bg4 17.h3 Bh5 18.Rfe1² Qd5 19.Qxb7 Un choix courageux mais les Noirs n'ont peut-être pas assez de compensations

19...Rfb8 20.Qc7 Rc8 21.Qf4 Na5 22.g4 Bg6 23.Nh4 Ra7 24.Bf3 Qd7 25.Nxg6 fxg6 26.Rac1 Rac7 27.Qe3 Nc6 28.Rcd1 [28.c4 Nxd4 29.Bd5+;
28.Red1]

28...Na5 29.Rc1 Kf7 30.Bd1 Nc4 31.Bb3 g5 32.Qe2 [32.Qf3] 32...h5 33.Kg2 h4 34.Qe4 g6 35.Qe3 Rb8 36.Qe2 Qd5+ 37.Kg1 a5 38.Rb1 Rbc8 39.Bxc4 Qxc4 40.Qxc4+ Rxc4 41.Rb7+ R8c7 42.Rxc7+ Rxc7 43.Re3 f5 44.f3 Rc4 45.Kf2 Ra4 46.Re2 Rc4 47.Re3 Ra4 48.Re2 Rc4 49.Rc2 Ke6 50.Ke2 fxg4 51.fxg4 Ra4 52.Kd3 Ra3 53.Kc4 1-0

Commentaires de la base de parties de Chessbase.


Krusti, le
6...Db6 bon sang, j'avoue ne pas y avoir passé trop de temps, il faut avoir le coeur bien accroché. Je l'essaierai en semi-rapide pour voir...
Pour l'heure je tenterai la prochaine fois ♟xc4 (avec a6 à court terme) comme évoqué plus haut.
Et nous verrons bien.
Aujourd'hui, dans une CK variante Kortchnoï, j'ai accepté la proposition de nulle de mon adversaire en me demandant si je n'avais pas manqué de ténacité surtout dans la position ci-dessous trait aux Noirs:

1. e4 c6 2. Nc3 d5 3. Nf3 dxe4 4. Nxe4 Nf6 5. Nxf6+ exf6 6. d4 Bd6 7. Be3 O-O
8. c3 Re8 9. Qd2 Be6 10. Be2 Nd7 11. O-O Nf8 12. c4 Ng6 13. Rac1 Qb8 14. d5
cxd5 15. cxd5 Bg4 16. g3 h5 17. Nd4 Bh3 18. Rfe1 h4 19. f4 hxg3 20. hxg3 Bb4
21. Qxb4 Rxe3 22. Rc3 Rxc3 23. Qxc3 Nxf4 24. gxf4 Qxf4 25. Qxh3 Qxd4+ 26. Kf1
Qxd5 27. Bd3 g6 28. Re4 Rd8 29. Re3 Kg7 30. Qf3 Qc5 31. b3 Qc1+ 32. Kf2 Rh8 33.
Bf1 Qb2+ 34. Qe2 1/2-1/2

r5k1/pp3p2/5pp1/3q4/4R3/3B3Q/PP6/5K2 b - - 0 28




Krusti, le
Quelques éléments sur la Caro-Kann et sa présence lors de la MitropaCup 2024.
C'est par ici si le cœur vous en dit !


Krusti, le
Me retrouvant très (trop ?) souvent face à la variante d'avance j'ai décidé de "bien étudier" tous les méandres de cette variante.
Je regardais la variante où les Blancs jouent 3... ♝f5 4.g4 et où les Noirs ne reviennent pas en d7 et je tombe sur cette partie fantastique de 2023. Les Noirs à en croire et le déroulé et le graphe de l'ordi sont en permanence derrière, voire bien derrière, mais quelle nulle de combat !!!


[Event "Allauch op 5th"]
[Site "Allauch"]
[Date "2023.09.01"]
[Round "8"]
[White "Golubka, Petr"]
[Black "Petrossian, Armen"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "B12"]
[WhiteElo "2421"]
[BlackElo "2360"]
[PlyCount "185"]
[EventDate "2023.08.28"]
[EventType "swiss"]
[EventRounds "9"]
[EventCountry "FRA"]
[SourceTitle "EXT 2024"]
[Source "ChessBase"]
[SourceDate "2023.10.10"]
[SourceVersion "1"]
[SourceVersionDate "2023.10.10"]
[SourceQuality "1"]

1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4. g4 Be4 5. f3 Bg6 6. e6 fxe6 7. h4 h5 8. Bd3 Bxd3
9. Qxd3 Qd6 10. Qg6+ Kd8 11. Bg5 Nf6 12. Ne2 Nbd7 13. Nd2 e5 14. O-O-O Kc7 15.
Qf7 exd4 16. f4 c5 17. gxh5 Ng4 18. Ng3 e6 19. Rhe1 Ne3 20. Rxe3 dxe3 21. Nc4
dxc4 22. Rxd6 Bxd6 23. Qxg7 Rhg8 24. Qc3 Rxg5 25. fxg5 Bxg3 26. Qxe3 Be5 27. h6
Rf8 28. Kd1 Rf1+ 29. Ke2 Rh1 30. Qe4 Rh2+ 31. Kf3 Rd2 32. c3 Kd6 33. Qxb7 Rh2
34. Kg4 Rf2 35. h7 Rf7 36. Qe4 Bh8 37. h5 Ne5+ 38. Kg3 Rf5 39. Qa8 Rxg5+ 40.
Kf4 Rf5+ 41. Ke4 Nf7 42. Qxa7 Re5+ 43. Kf3 Rxh5 44. Qb8+ Ke7 45. a4 Rxh7 46. a5
Ne5+ 47. Kg2 Rg7+ 48. Kf1 Rf7+ 49. Ke2 Bg7 50. a6 Nd3 51. a7 Rf2+ 52. Ke3 Bh6+
53. Ke4 Rf5 54. Qc7+ Kf6 55. Qd8+ Kf7 56. Qh4 Nf2+ 57. Qxf2 Rxf2 58. a8=Q Re2+
59. Kf3 Rxb2 60. Qa7+ Kf6 61. Qxc5 Rc2 62. Qd4+ Kf7 63. Qd7+ Kf6 64. Qd8+ Kf7
65. Qc7+ Kf6 66. Qxc4 Rc1 67. Qd4+ Kf7 68. c4 Rf1+ 69. Ke2 Rf5 70. Qd7+ Kf6 71.
Qd8+ Kf7 72. Qc7+ Ke8 73. c5 Bf4 74. Qc8+ Ke7 75. Kd3 Rf8 76. Qb7+ Kf6 77. Ke4
Rf7 78. Qb6 Bc7 79. Qc6 Rg7 80. Qe8 Rf7 81. Kd3 Rh7 82. Kc4 Rg7 83. Kb5 Be5 84.
Qf8+ Rf7 85. Qh6+ Kf5 86. c6 Bf4 87. Qh5+ Kf6 88. Qd1 Bc7 89. Ka6 Ke5 90. Kb7
Bd6+ 91. Kb6 Bc7+ 92. Kb7 Bd6+ 93. Kb6 1/2-1/2




Krusti, le
A la faveur d'une partie rapide sur le web je découvre le nom de baptême de cette variante assez souvent jouée sur le web apparemment et qui se nomme (on en apprend tous les jours et tant mieux):
Caro-Kann Defense: Hillbilly Attack !




atha, le
Je l’aurai plutôt appelé la Caro Kann premove.


yegonzo, le
Que pensez alors de la Scandinave premove ? :-D

J'ai 'Hillbilly Gambit' après 2.d5 3.Fb3...
ça se recoupe


Krusti, le
Pris d'un doute j'ai googlisé Hillbilly.
J'ai bien fait je crois...
L'une des définitions est la suivante:
"En anglais, ce terme a été élargi pour désigner toute population ou tout citoyen inculte, fortement attaché à ses pénates et à ses traditions et vivant dans des contrées rurales. C'est à peu près l'équivalent des termes français « péquenaud » ou « plouc»."


Chemtov, le
C'est le sujet d'un cours que l'on fait régulièrement avec les plus petits (ce qu'il ne faut pas faire, à chaque coup sa réponse appropriée, ne pas copier, sans réfléchir, etc... 1.e4 c6 par rapport à 1.e4 e5). A vrai dire, ce serait aussi utile avec certains adultes au club...


Krusti, le
Dans cette position aujourd'hui (j'ai les Noir et il s'agit d'une CK variante Kortvhnoï) je vais proposer l'échange des dames avec 20... ♛e4
La machine m'indique propose 20... h5 avec ce commentaire 20... h5 est plus excitant 21 ♖e2 h4 22 ♖d1 g6
Je me demande si, tout simplement, ces avancées des pions h et g ne sont pas + dans l'esprit de la CK.




Chemtov, le
En théorie, ce sont les blancs qui devraient proposer l'échange des dames (Df5).


Krusti, le
Je me demande si le pion f6 dans ce type de variante n'a pas vocation à moyen terme, à soutenir une chaine de pions qui vise à fondre sur le petit roque noir. Ce qui justifierait les avancées des pions h & g.
A suivre...


Certainement Krusti. Dans la variante avec 5...exf6 les Noirs ont quatre pions pour défendre leur roque et peuvent donc plus facilement en avancer un ou plusieurs pour attaquer le petit roque adverse. Et le pion f6 lui-même peut avancer aussi...


Krusti, le
Je m'en souviendrai... Merci beaucoup.


D'ailleurs l'avance des pions noirs de l'aile-roi, peut servir non pas seulement à attaquer, mais aussi à créer des faiblesses pour des manoeuvres et une éventuelle finale. Par exemple si les Blancs répondent à h7-h5-h4 par h2-h3, la case f4 s'en trouve affaiblie.


Krusti, le
@Slucaino à cause de la nouvelle fébrilité du coup g3 ?


Oui.


Krusti, le
En passant je découvre dans un ChessAble sur la CK une étape qui vise à sensibiliser l'amateur de la variante Bronstein-Larsen à l’entrée en finale...

Bronstein-Larsen: The ...gxf6 structure: A typical rook ending
This is a typical rook endgame for this pawn structure. Black is the one fighting for a win because his rooks have the open g-file and Black has lots of pawn levers to open files. The doubled pawns are not weak and the ...f4 break can undouble the pawns if nessesary.
23... h5⩱
is one possible improving move. White has to be careful.





Krusti, le
Ensuite le conseil final, le camp qui a les pions doublés doit garder la (ou les) tour(s)
24♖c1 ? (diag)

Bronstein-Larsen: The ...gxf6 structure: A pawn ending to avoid

0-1 (au 38° coup)
Erich Cohn - Akiba Rubinstein, St. Petersburg, St. Petersburg RUE (10), 1909.02.28

Moralité: Learn from Cohn's mistake. When you are playing Black in the ...gxf6 pawn structure, avoid the pawn ending!




8/pp2kppp/4p3/8/1Pr5/P3PP2/3K1P1P/R7 w - - 0 24




Chemtov, le
En théorie, c'est vrai. Mais en pratique, cela n'arrive presque jamais. Enfin... disons dans la pratique à un niveau où on connait un peu l'ouverture, ses plans et les notions de base des finales (J'ai regardé dans une trentaine de mes parties qui ont dépassé 40 coups : quasiment aucune finale de ce genre n'est survenue).

Mais il est fort possible qu'en blitz, ou en jeu sur internet, beaucoup d'amateurs, qui n'étudient pas les ouvertures, se retrouvent sans plan et avancent peu à peu vers de telles finales défavorables.

Les auteurs de commentaires, cours, videos, etc...du net prennent de plus en plus comme références le public même à qui ils s'adressent (comme Jovanka Houska par exemple), public dont le jeu est très ''approximatif'', mais... majoritaire.


Krusti, le
Intéressant cheminement du cavalier g8 dans la variante d'avance de la CK qui, après être passé par e7 f5 et enfin h6 revient à la case départ. C'est certes dans la théorie mais pour ma part je le découvre ces jours-ci.


1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4.Nf3 e6 5. Be2 Ne7 6. O-O Bg6 7. Nbd2 Nf5 8. Nb3 Nd7 9. Bd2 Be7 10. g4 Nh6 11. h3 Ng8

r2qk2r/pp1nbppp/2p1p1bn/3pP3/3P2P1/1N3N1P/PPPBBP2/R2Q1RK1 b kq - 0 11






© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité