France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Thursday 30 June 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Top 16 par Meteore le  [Aller à la fin] | Actualités |
Tout est dans le titre!


Renan, le
Je me disais, c'est du 09 au 19 juin et c'était étonnant que personne n’ai ouvert un post.


Meteore, le
Je recommande la partie Le Hetet vs Esipenko 1-0 , une belle partie d'attaque des blancs qui se termine par un mat au milieu de l'échiquier


Le pat sur Jean-Luc Chabanon avec triple sacrifice de pièce vaut le coup d'oeil également. Ronde 2 je crois.


L 'article de présentation du top 16 sur le site internet d'Europe-Échecs :

https://www.europe-echecs.com/art/top-16-d-echecs-2022-a-chartres-8827.html

Il y a également sur EE un lien vers une application d'échiquier de toutes les parties.

Il y a tellement de parties à regarder...
Pour ma part je ne supporte aucun club ! Mais plutôt des joueurs que j'aime éparpillés dans diverses équipes et plus particulièrement les joueurs anciens champions de France ou ayant participé aux Olympiades...ou collaborateurs EE..
Fressinet, Bacrot, Sebag, Cornette, Bauer, Vaisser, Degraeve, Gozzoli, etc

Pour préciser ma pensée je serais désolé de voir gagner un club dont l'ésuipe est constituée de GMI mercenaires internationaux...


Quelqu'un sait ce qu'il s'est passé dans la partie Fardet-Le Roux (ronde 2)? Je m'étonne du score car c'est gagnant pour les noirs.

Erreur d'affichage? Téléphone ?


Oui erreur d'affichage, c'est bien Jean-Pierre Leroux qui a gagné.


Il y a de nombreuses rencontres déséquilibrées ( sur le papier ) notamment sur les échiquier en position 》4 .
Il n'est pas rare de voir des écarts elo de plus de 250 points sur certains échiquiers.
Dans ce contexte, on assiste à quelques morceaux de bravoure sur l'échiquier avec les joueurs réussissant à annuler.

Dernière remarque, c'est fou le nombre de joueurs du top 16, classés à 》 2400 (soit un niveau de MI !) dont les noms me sont inconnus alors que je ne vois pas jouer en top 16 des ( vieux) joueurs français célèbres.


Surprenante absence de Manu Apicella, de Grasse, un habitué de ce top 16 (ou 12). Apparemment il a joué en Nationale 2 plutôt qu'en Top. Son équipe il est vrai ne risque pas grand chose.


Franxis, le
Je crois que Manu s'est un peu lassé du TOP 16 et qu'il préfère jouer le week end en N2 cette année , en N1 l'an prochain. Mais il faudrait lui demander. .


Quel enfer pour Esipenko cette partie contre Le Hetet, ce 26...Fxa3? gourmand qui sort complètement le fou du jeu est vraiment à montrer. Dynamisme et activité des pièces sont des évidences des échecs modernes, mais qui ne le sont pas du tout pour moi qui dois continuer de me le marteler à chaque partie lorsque je suis tenté comme ça de "gagner" du matériel. Et ce même sans les dames.


Meteore, le
Partie Le Hetet vs Esipenko , avant 26....Fxa3




27.Fc3 et les blancs ont une attaque inarrêtable sur les cases noires...Et ils vont gagner de façon impressionnante contre l'un des meilleurs espoirs mondiaux

27.......b4

28.Fa1 le cavalier MVL est évidemment imprenable, d'ailleurs il ne sert à rien...


je me demande vraiment ce qui a pu se passer dans le calcul/intuition/raisonnement d'Esipenko pour qu'il joue ainsi 26...Fxa3 abandonnant la grande diagonale et les cases noires????


Chemtov, le
La poule A me semble plus forte que la B.


Franxis, le
La poule A est plus relevée , trois clubs ,Tremblay , Metz et Grasse se disputent la quatrième place. Réponse aujourd'hui.


Magnifique partie de Paul VELTEN contre BAUER


Et Jules Moussard qui continue d'enfiler les perles, avec encore une victoire convaincante contre Jorden Van Foreest. 5,5/6, il semble motivé à l'idée d'atteindre 2700 (son objectif annoncé).


j'avais un peu de mal à trouver un site internet avec toutes les parties du Top 16 présentées de manière conviviale et pratique ...
Eh bien j'ai trouvé mon bonheur ici :

pour la poule A

https://live.chessbase.com/fr/watch/fra-ch-teams-top-16-a-2022/


pour la poule B

https://live.chessbase.com/fr/watch/fra-ch-teams-top-16-b-2022/


cordialement à tous sur le forum


J'ai beaucoup apprécié la fin de partie d'Esipenko contre Tregubov ronde 6. Avec 10 minutes à la pendule, et un début de tournoi très compliqué, il assène une série de coups de boutoir pas des plus évidents et démolit littéralement la défense adverse.


Reyes, le
Bischwiller réalise un sans-faute en Top 16 à Chartres
https://www.europe-echecs.com/art/top-16-d-echecs-2022-a-chartres-8827.html#phase-eliminatoire


l'article sur le site EE est vraiment très bien fait.

il explique bien la suite de la compétition du Top 16 après cette première phase de 2 poules.

chose que je n'avais pas bien comprise, l'article explique l'importance de chacun des matchs déjà joués ( et chaque point sur chaque échiquier !) !) entre les clubs, lors de cette phase préliminaire A et B .

Car il ne s'agissait pas seulement de terminer dans les 4 premiers de sa poule.
Car chaque point de partie gagné lors des matchs de cette phase de poules A et B , aura une grande importance pour la nouvelle phase finale de la compétition et le titre final !


l'exemple de la partie entre Florian Eugene et Jean-luc Chabanon est absolument incroyable !
je n'avais jamais vu une telle chose dans la réalité d'une partie ! Les échecs sont vraiment un jeu merveilleux !


Je suis très heureux d'apprendre que Laurent Fressinet va reprendre du service dans l'équipe de France lors des Olympiades !
c'est un joueur plusieurs fois champion de France, dont j'apprécie beaucoup le jeu cartésien .
Et je me souviens encore de la manière brillante dont il nous avait tous massacré sur le forum il y a quelques années , lors d'une partie majoritaire.


dans la dernière phrase , lire " brillante avec laquelle " au lieu de " dont" .


Krusti, le
Le "jeu cartésien" de Laurent Fressinet (aka TechFress)...
Je vais regarder de près les conditions de possibilité et autres conséquences d'une telle formulation dès mon retour en France...
Cogito ergo ludo ?


Julo62, le
Laurent Fressinet, aka TechFress, aka l'amoureux des P'tites finales !!
Au premier échiquier pour essayer de verrouiller les meilleurs ?
Sans doute un des meilleurs théoriciens inactifs actuels.
Moi aussi, je suis très heureux qu'il ait accepté de jouer en équipe de France.
Il n'a jamais caché qu'il aimait beaucoup ces compétitions par équipes et d'être sélectionné.

Ce n'est clairement pas l'équipe type, mais parfois, nous avons été déçus des résultats (ça se joue tellement à peu), alors j'espère que cette fois-ci, on va avoir droit à de belles performances individuelles et à une bonne surprise avec un classement général meilleur que celui attendu.
Allez les Bleus !!


Chemtov, le
C'est quand même étonnant de ne pas profiter de nos trois as, Firouzja / MVL / Bacrot. Peut-être la dernière fois que l'on aurait pu jouer avec une telle ''main''. Le retour de MVL en équipe de France aura été de courte durée...


Renan, le
Firouzja est au tournoi des candidats en ce moment.Pas sûr qu'il soit frais pour fin juillet.


Peut-être que MVL et Bacrot sont des secondants " secrets " de Firouzja pour ce tournoi des candidats ..ce qui expliquerait leur refus de jouer aux Olympiades ( raison officielle : il fait chaud en Inde et on est épuisé par tous les tournois joués cette année..).

Quand je vois l'équipe des Avengers des USA. ....


Julo62, le
Ils n'ont pas le même "contrat", les Avengers...


superbe interface Europe-Echecs pour les retransmissions, bcp + claire que celle de Chessbomb (du moins la version chess.com)


Bibifoc, le
Quelqu'un a vu la partie Nezar,M-Velten,P (chalons-vandoeuvre) ?


Chemtov, le
Oui. Vilaine gaffe à la fin. Mais instructive.


Chemtov, le
Je me demande pourquoi les équipes ont toujours l'obligation d'inclure une féminine. Quelle est aujourd'hui la logique de cette règle ? Et aussi pourquoi faire jouer des équipes non-professionnelles pendant 11 jours d'affilée (+ jours d'arrivée et de départ éventuellement, pour les équipes éloignées ).


Et pourquoi pendant le bac? 😉


Renan, le
Moi monsieur je sais,je sais !:
Pour l’égalité femme/homme?...et parce que les échecs ne sont pas un sport pro?


Chemtov, le
Je ne sais pas. Il faudrait demander leurs avis à la commission mixité de la FFE, au ministère des sports, à tous les ''pros'' de la poule basse, aux lycéens, etc... Franchement, quand je vois le boulot que nous avons maintenant, en juin 2022, pour clore la saison (et préparer la prochaine) (et les activités d'été) je n'ai pas envie d'attendre juin 2023, pour me tourner les pouces pendant 11 jours à Chartres (ou d'autre d'ailleurs ?). Et regarder les autres équipes, des autres divisions, jouer d'octobre à juin.


Chemtov, le
Bon... après... il ne faut pas trop râler. Sinon ils vont nous faire le Top 16 en mode coupe, en cadence rapide et en ligne. Avec les soeurs B aux commentaires. Bon... allez... après cette petite humeur du matin, faut aller bosser (bénévolement) : préparation de la session nationale d'examen d'arbitrage aujourd'hui (tout un après-midi caniculaire au club, chouette!). Et bonne partie, Eloi !


Pas mal de suspense car Bichwiller en tête doit jouer deux de ses plus sérieux concurrents cet après midi et demain...Les Alsaciens vont-ils tenir, après avoir dominé le championnat depuis le début ?


Renan, le
C'est vrai que ce système poule haute/poule basse est un peu étrange aux échecs. Il se comprend au rugby où la 1ere division est passé à seize équipe.
Le championnat se termine fin juin pour que la saison soit bien chargée et complète.


Chemtov, le
Que le niveau en dessous du Top 16 soit à 16 équipes ou en quatre groupes de 12, il y a de toute façon 4 montées et 4 descentes. C'est bien, cela fait jouer le plus grand nombre... d'amateurs. Et ensuite, le progrès suivant serait de pouvoir faire rayonner le Top 16, en trois phases pendant l'année, sur tout le territoire. Occupation du temps et du terrain pour un meilleur développement démocratique de notre pratique. Tiens... cela me rappelle une discussion avec... Jean-Claude Loubatière.


Meteore, le
@bibifoc :

"Quelqu'un a vu la partie Nezar,M-Velten,P (chalons-vandoeuvre) ?"

Oui cela doit être affreux de perdre ainsi une partie complètement nulle....


Meteore, le
@doc : je pronostique plutôt une victoire finale d'Asnières...ils ont les deux hommes en forme du moment : Mvl et Jules M. Plus les deux jeunes espoirs Russes : Esipenko et Alekseenko


Cela tombe bien que la rencontre Bischwiller vs Asnières soit à la dernière ronde.... C'est assez rare que cette compétition soit aussi indécise....tant mieux.

Sympathique aussi de voir Maxime jouer en équipe.

Le niveau global est vraiment très élevé


Jules est en très grande forme, mais Esipenko prend l'eau


Les compositions d'équipe sont tombées pour le match décisif : Asnieres est mieux classé sur tous les échiquiers sauf le dernier, avec un match Sebag -Guichard.


Chemtov, le
A suivre aussi Lyon-Villejuif pour la quatrième place de maintien. Pour l'Echiquier de l'Erdre, ce sera dur contre Metz (avec JRKoch). C'est marrant, j'ai pas mal d'anciens élèves alsaciens (ou ex-membres du club) dans ce groupe (d'habitude ils sont plutôt à Saint Maur avec Florian Daeschler, Sylvain Degardin, Ingmar Harovelo et Marc Wittmann) ). Là, il y a Loïc Cantin, Julien Hirth, Timothée Heinz, Jean-René Koch et Julien Sohier. On va voir si, dans les ouvertures, ils jouent toujours les mêmes poubelles!


Sohier est un excellent spécialiste des ouvertures, en général.


Chemtov, le
C'est celui que je connais le moins. Donc c'est normal !


Meteore, le
Connaissez vous la régle de départage en cas de victoire d'Asnières ?


Les années précédentes c'était le départage particulier.


Chemtov, le
http://www.echecs.asso.fr/Actus/2864/A02_2021_22_Champ_de_France_des_Clubs.pdf

4.4. Classement

'' En Top 16, .....

Dans chaque poule, le classement est effectué suivant le total des points de match sur l'ensemble de la compétition.

En cas d'égalité de points de match, on utilise les résultats réalisés entre elles par les équipes à départager... ''


Krusti, le
Wirig annule conte Nezar avec la variante Cobra de la sicilienne des 4 cavaliers.
Vu du Péloponnèse c'est bluffant.
Merci de votre attention.


Chemtov, le
Une partie d'anthologie.


Chemtov, le
Wow ! L'écrasement positionnel dans Naiditsch-Moussard. A rajouter à ma petite collection sur ce thème ( dont deux parties de Fischer ).


Chemtov, le
Gros suspense dans Villejuif-Lyon !


Enorme suspense pour le titre: 3:3, deux matches en cours, l'un favorable à Bischwiller, l'autre à Asnières !


Je pense que Rodstein est gagnant maintenant, s'il gagne c'est le titre pour Bischwiller. Mais il lui reste moins de quatre minutes pour terminer, sans ajout de temps !


Franxis, le
Il faut une victoire pour Asnières , mais on va plutôt vers un match nul.


@Chemtov : Fischer - Gadia je suppose, et ? Fischer - Najdorf peut-être ?


Chemtov, le
Oui, bravo, Fischer-Gadia ! C'est Sharif qui me l'avait montrée ( il y a 35 ans environ !). Et l'autre ( entre autre... ) c'est Unzicker-Fischer. Et, avec blancs ou noirs, Fischer est toujours mieux ! Et dans mon cours, je rajoute quelques Svesnikov évidemment.

Diagramme 1: Que jouent les blancs ?




Chemtov, le
Diagramme 2: Que jouent les noirs ?




@Chemtov : je me sers régulièrement de ton premier diagramme pour illustrer non seulement le thème de l'avant-poste, mais aussi celui du principe des deux faiblesses, thèmes indissociables puisqu'on peut représenter un tel cavalier comme un pivot autour du quel on s'active (comparaison possible avec le foot - basket - hand).
La partie Rytshagov - Vink le montre très bien puisque le cheval ne se déplace pas des 14 derniers coups de la partie mais participe activement à la victoire.


Chemtov, le
Et donc bravo à Bischwiller ! Mais attention... l'an prochain, c'est le grand retour des papys strasbourgeois ! ( On recrute d'ailleurs. Profil nécessaire > 50 ans, pas d'exigence financière, doit supporter les bavardages ).

@Flibustier : Oui. C'est bien. Moi j'aime (''j'aimais'', je ne donne plus beaucoup de cours) bien comparer les différents placements ( parfois même mauvais ) du cavalier. Pour montrer que la faiblesse de d5 est très relative et qu'il faut se méfier des jugements trop dogmatiques.


Je continue de réfléchir sur le premier diagramme Fischer Gadia sans trouver la combinaison gagnante.
Je cherche à dévier la dame noire sans succès pour planter Ce7...
Le pion d6 est bien protégé par les noirs... tout comme la case f6.
L'idée que je regarde maintenant est de profiter du pion d6 bloquant les tours noires pour essayer de déplacer mes propres tours rapidement vers le roque noir...
Je vois bien que les blancs sont mieux ce cavalier est monstrueux.....
mais si je jouais les noirs je penserais que je tiens ma porte bien solidement fermée !
Cette position est un faites vous la main difficile !


Diag.1 : je pense que 1/ f6 est très fort, avec l'idée de sacrifier la qualité si 1/ ...Fxf6 et ainsi ventiler le roque Noir.

Diag.2 : 1/...b4 a l'air sympathique, forme atypique d'attaque de minorité .
Si 1/...b4 2/cxb4 Tç2 + suivi de Txb2 avec avantage Noir


Chemtov, le
@thierrycatalan et supergogol : Mais qui vous a parlé de combinaison gagnante ???

Vous n'y êtes pas du tout. J'ai juste écrit: ''Diagramme 1 : Que jouent les blancs ?'' Le coup de Fischer est spectaculaire... dans un certain sens. Nous sommes dans un registre de domination positionnelle. Cherchez à améliorer la position, les pièces qui ne jouent pas, trouvez leur un rôle à jouer. Dans la partie, les noirs ont tout de suite craqué sous la pression.

Fischer,R - Gadia,O [B87]
Mar del Plata Mar del Plata (3), 31.03.1960

1.e4 c5 2.Nf3 d6 3.d4 cxd4 4.Nxd4 Nf6 5.Nc3 a6 6.Bc4 e6 7.Bb3 b5 8.0-0 Bb7 9.f4 Nc6 10.Nxc6 Bxc6 11.f5 e5 12.Qd3 Be7 13.Bg5 Qb6+ 14.Kh1 0-0 15.Bxf6 Bxf6 16.Bd5 Rac8 17.Bxc6 Rxc6 18.Rad1 Rfc8 19.Nd5 Qd8 20.c3 Be7
21. ?


à Chemtov: je ne donne pas de combinaison gagnante. J'indique ce que je jouerais.( C'est malheureusement souvent différent !)
Ceci dit, je maintiens mes 2 variantes...


Meteore, le
Diag 1 : dès que l'on voit un diagramme on pense "combinaison" !! donc :

1.f6 Fxf6
2.Txf6 gxf6
3.Tf1

et toutes les pièces blanches sont actives...

mais je ne le ferai pas dans une partie...


C'est le coup de l'ordi, mais le coup joué par Fischer est meilleur !


Renan, le
diag 1:
moi je joue Cxe7 et ensuite f6...


Renan, le
je ne joue pas f6 car ça empêche Dd5+ après la prise du fou par le cavalier; il faut que ce soit les noirs qui jouent f6...
Cxe7 c'est plus tard...
trouvé...!!! (faire en sorte que le fou e7 soit attaqué 2 fois!!!)


Chemtov, le
Vous trichez Renan.


Quelques normes durant ce top 16 dont deux dans la même équipe: Florian Eugène et peio Duboué (échiquier de l'Erdre) et Mathieu Ternault (Agen) pour les normes de MI et Fy Rakotomaharo (Mulhouse) pour la norme de GMI. Je crois que c'est tout.
D'ailleurs c'est fou que Peio Duboué ne soit pas encore MI et seulement MF alors qu'il va atteindre les 2480.


j'ai continué à plancher sur le premier diagramme de Fischer vs Gadia .

je ne trouve pas de gain avec les blancs ... certes le cavalier d5 est monstrueux ...les tours blanches ont des menaces potentielles sur le pion d6 et la poussée pion sur f6
mais TOUTES les pièces noires sont parfaitement placées en défense.

la poussée du pion f6 pour les blancs pourquoi pas, mais après le sacrifice de tour blanche que faire avec ce cavalier blanc d5 et comment attaquer le roi noir sur la colonne g ouverte ?? j'avais déjà regardé l'idée de météore sans rien trouver de concret.

je ne vois pas non plus comment pousser les pions blancs g et h à l'attaque du roque noir, la diagonale noire d8-h4 est sous contrôle de la batterie Fou Dame.
je ne comprends l'idée de Renan, rien n'oblige les noirs à jouer le mauvais coup f6 et enfermer leur propre Fou noir , ce qui permettra aux blancs de pousser leurs pions g et h contre le roque noir

j'ai cherché enfin à monter une attaque sur le roque noir avec les pièces lourdes blanches, mais c'est trop long et les noirs ont le temps de s'organiser en défense .

pour ce qui est de pousser les pions blancs à l'aile dame, je ne vois pas comment éviter alors que les tours noires jouent aussi sur les colonnes a et b pour s'échanger et neutraliser l'attaque, même si ce cavalier blanc indélogeable gène considérablement les mouvements noirs tour et dame.

bref je sèche !! je vois bien que les blancs sont mieux mais
je considère que les noirs ont une forteresse et leurs pièces idéalement placées.

prochaine étape : je prends les noirs en défense et je donne les blancs au Citrine pour voir comment il va m'attaquer !

j'ai l'impression d'être un secondant des 8 candidats et de bosser sur un ajournement pendant ma journée de repos !


Renan, le
@chemtov,
non j'ai trouvé grâce au commentaire de flibustier de 01h05 (les 2 faiblesses); comment trouver la seconde faiblesse!
f6 de suite ne marche et Cxe7 non plus...TC cherche la seconde faiblesse, relis le commentaire de flibustier...c'est un coup inattendu!


Franxis, le
Merci à Pintadou de nous dire qui a fait une norme. C'est une info que l'on a pas souvent. Notamment sur les résultats des grands tournois.


Renan, le
@ TC :
"pour ce qui est de pousser les pions blancs à l'aile dame, je ne vois pas comment éviter alors que les tours noires jouent aussi sur les colonnes a et b pour s'échanger et neutraliser l'attaque, même si ce cavalier blanc indélogeable gène considérablement les mouvements noirs tour et dame."
pas le pion a ou b d'abord...


Chemtov, le
Mais Renan, la suite de la partie est totalement improbable. f6 noir ? mais pourquoi ? et puis donner son cavalier contre le fou ? Quelle aberration! Sauf si les noirs commettent auparavant une gaffe complètement inattendue...
En revanche ce que dit Thierry mérite de l'intérêt. Et même après le coup de la partie.


Meteore, le
J'ai regardé la partie...
Le coup trouvé par les blancs est très sympathique


Renan, le
chemtov;
je suis d'accord que ce qu'a écrit TC est très intéressant.Donc je vais vous expliquer mon cheminement de pensée :
les blancs ne peuvent pas se séparer de leur pièce la plus forte ; le cavalier.
de même jouer f6 ne mène à rien.
si la dame b arrive en d5 ,elle ferait échecs si le pion N est en f6.Que se passe t'il si la tour c8 n'est plus la pour défendre sa consœur? Dxd5....

l'attaque à l'aile roi = il ne faut pas y compter...donc comme a écrit TC ,il faut trouver un coup à l'aile Dame; par exemple a4. or sur a4 il y a bxa4 et le pion a6 est défendu; là rentre le commentaire de flibustier...
le coup qui défend a4 des B est Ta1 et ensuite on peut jouer a4...
maintenant les N doivent défendre b5 donc Tb8...


Julo62, le
Pour le 1er diagramme où Fischer a les Blancs.

J'ai regardé la position sans avoir lu les posts.
J'ai pensé immédiatement à la poussée f6.

Puis j'ai lu, alors je me suis souvenu du coup, la partie est connue et le coup est particulier.

Mais sans indication, et en voyant le roque noir saccagé après la poussée (c'est sans doute nulle "en poche" tellement il y a de trous), je ne trouve jamais le coup de Bobby (surtout pas avec le raisonnement de Renan).


Renan, le
OK , peut être que je me trompe complètement mais sur f6 je joue Ff8 (le 1er coup n'est pas forcement f6)...peut être qu'il y a mieux que la destruction du roque noir?...j'ai procédé par élimination; ce n'est pas forcement la bonne méthode...
2 eme diagramme :


Meteore, le
Je crois que le coup de Bobby est également le meilleur coup de l'ordinateur


Renan, le
Db6 puis Txa1 et Df2+.


Je n'ai pas eu le temps de jouer la position Fischer Gadia contre le Citrine en prenant les noirs en défense afin de découvrir le plan d'attaque que choisira la machine :
- pousser les pions blancs à l'aile dame sans que je réussisse à échanger les tours noires après les échanges de pions. ( mon roi noir venant alors sur f8 pour éviter ensuite un saut de cavalier sur f6 ou e7
- ou bien le plan concentrer les 3 pièces lourdes blanches vers l'aile roi contre le roque noir en profitant du fait que les tours noires sont coincées pour manoeuvrer par leur pion d6 et le cavalier monstrueux.
Mais selon mon analyse je pourrais tenir avec les noirs.

Je suis désespéré dans mon ego ( rires) quand je lis que cette partie de Fischer est célèbre et connue de tous grace à un coup blanc gagnant que je ne trouve pas après presque 2 heures d'analyses...

mais en relisant avec attention les mots de Chemtov il m 'a donné un gros indice en parlant d'une gaffe inattendue : c'est forcement que ce cavalier blanc aura un rôle décisif ( fourchette ? ) alors que dans toutes mes analyses il ne fait que me gêner dans ma défense avec les noirs (avec mon Roi en f8).


@Thierry : le coup n'est pas évident, sauf quand on l'a vu.

Considérez l'échiquier dans son ensemble. Votre Cd5 domine le centre élargi (colonnes C-D-E-F).
Vous pouvez considérer ce Cd5 sur son avant-poste comme votre atout majeur, et de fait comme la principale faiblesse pour les noirs.
La théorie positionnelle (je parle sous le contrôle des joueurs plus expérimentés) veut que vous profitiez de votre position dominante pour infliger une seconde faiblesse à votre adversaire, et pas forcément que vous cherchiez à gagner uniquement au moyen de votre premier atout / première faiblesse adverse (à moins qu'une suite concrète le permette).

Une fois ceci admis, votre regard se porte sur les autres zones de l'échiquier, à savoir l'aile roi F-G-H (petit roque noir) et l'aile dame A-B-C (pions noirs a et b).
(Petit aparté : vous pourriez vous en prendre au pion d6 mais étant situé dans la même zone que le Cd5, votre adversaire pourrait lutter en même temps contre le Cd5 et pour d6, puisque tous deux situés dans la même zone. Pour vaincre la résistance adverse, il faut étirer la zone de défense).

Toujours selon notre approche peut-être trop théorique, nous comprenons qu'il faut affaiblir le 0-0 ou bien les pions a & b. Les deux plans sont bons, mais il y en a un qui est plus simple, moins risqué, et demande moins de calcul que l'autre.


Julo62, le
J'ai juste regardé, c'est une impression comme pour jouer un coup "en Blitz".
C'est la même chose pour laisser le pion en vie en f6.
Je ne l'envisage pas, car ça veut dire que le Fou noir en f8 vaudrait moins qu'un pion.
Avec les menaces de faire coulisser les Tours, grâce à l'avantage d'espace, on serait sûr de provoquer un "petit quelque chose" de pire à l'aile Roi, genre g6.
Dans ce cas, soit la poussée de h l'emporte, soit on a les mains encore plus libres pour switcher à l'aile Dame.

'Fin bref, tout ça pour dire que connaissant la partie, et particulièrement le coup joué par Bobby, qui est toujours celui que choisissent de mettre en exergue (à raison bien sûr) les commentaires, je regarde la position et je vais à l'envers "sans savoir".
Quand je lis les posts ensuite, bien sûr, ça fait tilt.
Je la trouve très belle de simplicité et d'efficacité, cette manœuvre, en plus. Toute fischerienne, même !

Mais on ne se refait pas (ou très difficilement, et je dois souffrir d'un manque de courage pour m'améliorer), je reste loin, très très très loin du maestro... même quand je connais la position, Sniff' :-/


je continue ma réflexion , en m'aidant des commentaires de Chemtov, Renan, Julo et Flibustier
je cherche à identifier des faiblesses dans le camp noir que je pourrais attaquer avec les blancs.

1 - les pions noirs sur colonnes a6 et b5 sont fixés sur cases blanches et ne peuvent pas être défendus par le fou noir, donc devront être défendus uniquement par les 2 tours et la Dame noire, et cela sous le regard jupitérien du cavalier blanc en d5 interdisant les cases b6 et c7.
le pion a6 est protégé par la tour c6, et l'autre tour peut aller en soutien en a8 : soit deux défenseurs.(la dame noire ne peut pas intervenir immédiatement en c8 car elle protège le fou e7 , il faudra donc rapprocher le roi en f8 pour libérer la dame )
le pion b5 est bien sur protégé par la pion a6 , la tour noire pouvant aller en soutien sur b8 , soit deux défenseurs.

la dame blanche vise les deux pions noirs sur la diagonale a6 f1 , soit cela fait un attaquant .
les blancs ne doivent pas jouer sur la colonne b avec leur tour, car le pion b2 est la pierre de voute pour bloquer les tours noires sur colonne c.
Si les blancs jouent a4 ils ouvrent d'une manière ou d'une autre la colonne a pour leur tour qui visera alors le pion a6 ( second attaquant blanc avec la dame) .
les noirs peuvent jouer tour a8 , amenant aussi un second défenseur. donc équilibre.
si les blancs veulent doubler les deux tours sur la colonne semi-ouverte a pour attaquer 3 fois le pion a6 , alors les noirs auront le temps de jouer Rf8 , puis la dame noire en c8 ce qui fera aussi 3 défenseurs sur a6 donc équilibre.
bref impasse.

l'autre plan blanc visant à concentrer les pièces lourdes vers le roque noir est sans doute ce que j'aurais choisi, avec Tf3 pour coulisser sur colonnes g et h , espérant que les noirs s'affolent.
mais ce plan est long et laisse aux noirs le temps d'essayer d'échanger une tour noire contre ce cavalier blanc.

La conclusion est que ce "faites vous la main " est trop difficile pour moi !
demain je vais chercher cette partie sur ma database de Fritz pour decouvrir ce que Fischer a joué.


Votre raisonnement était pourtant plutôt juste. Et quand bien même les noirs réussiraient à défendre a6, le fait pour les blancs d'avoir doublé les tours sur la colonne A pour mettre une pression sur a6 (en plus de la pression automatique d'impose le Cd5) constitue une franche avancée ! A priori, c'est ce qu'espérait Fischer en jouant le coup que vous découvrirez demain.


Meteore, le
On peut aussi raisonner en essayant d'activer les (la) pièce qui ne joue pas (ou peu). Je crois que selon la théorie de Dorfman, quand on a un avantage statique il n est pas nécessaire de se lancer dans des manœuvres dynamiques (style f6) mais on peut se contenter d'améliorer ses pièces et la victoire pourra être cueillie comme un fruit mur.....

A contrario les noirs devraient jouer dynamiquement en essayant de pousser les pions à l'aile dame pour faire jouer les tours...mais c'est quasi impossible en raison de la présence du Cd5 qui contrôle plein de cases importantes....un peu comme le cavalier de Naka vs Firou


Chemtov, le
Oui. On en fait une grosse histoire, pour ce coup. Côté blanc, c'est stratégiquement très simple et logique, même lorsque les noirs évitent de jouer le combiné suicidaire et improbable f6 + Tb8. A l'inverse du diagramme suivant. Où, là, les blancs ont tout faux et les noirs occupent le terrain à merveille ( h6-Fg5 ! colonne a ! colonne c ! contre Dd5 ? g3 ? Cb3 ? Toujours Fischer ! )


Julo62, le
Dans ce type de position (le 1er diagramme), en pratique (pas sous forme d'exercice où la réflexion peut être biaisée), je sais ce que je"ressens" lors d'une partie.
J'ai souvent la crainte, car je sais la position supérieure, de laisser passer le moment critique, et que de laisser quelques tempo à mon adversaire pour souffler ne lui permette de se changer en noisette trop difficile à craquer.

Question de niveau, sans doute, liée à une mauvaise compréhension de la force statique de la position, mais aussi souvenir de toutes les positions avantageuses où ma "technique" n'a pas suffi à marquer 2 demi-points.

----
Dans le second diagramme, je le connais aussi, et je me souviens d'un commentaire qui annonce que le Cavalier en b3 ne peut pas être plus loin de la case d5.
C'est amusant, c'est comme la partie contre Byrne, c'est Fischer qui donne "l'antidote à son propre poison".

----
Je pensais que je connaissais ces parties via les Labyrinthes Siciliens, mais ni l'une ni l'autre (pourtant ce ne sont pas les parties de Fischer qui manque dans l'ouvrage et l'admiration de Polougaïevsky est très visible) n'en font partie.
Elles sont dans Les 60 Meilleures Parties ?
Je n'ai pas vérifié :-(


Chemtov, le
Je joue et rejoue aussi Naiditsch-Moussard. C'est vraiment intéressant.


Chemtov, le
@Julo62 : Fischer-Gadia : non. Je suis même surpris que Flibustier la connaissait. C'est une partie très ''mineure'' de Fischer. Mais Sharif m'avait dit ( il y a 35 ans! ) ''travaille les parties mineures de Fischer contre les joueurs faibles, là on voit le mieux sa technique et sa logique''.
(Plus de 700 parties dans le ''Wade/O'Connell'')

Unzicker-Fischer: oui. Fischer l'a choisie pour ses '' 60 memorable games''. Avec des références à Tal-Fischer et Geller-Fischer.


Julo62, le
@Chemtov
Merci, savez-vous me dire dans quel ouvrage on trouve la partie contre Gadia?
J'ai regardé l'index du bouquin de Agir, et je n'ai rien trouvé.
(Je me demande si ce n'est pas dans les vieux articles EE de Kotov)
En plus, je "revois" très bien cette position et les commentaires afférents.
C'est, personnellement, très intrigant, je n'aime pas ne pas me souvenir :-)


Chemtov, le
Dans le Wade/O'Connell, 345 ème partie. Avec un diagramme à 22...R-N1 ?? Et oui, c'est en notation descriptive US ! Quelle galère à lire... ( surtout les finales ). En revanche, là, elle n'est pas commentée. Et je ne me rappelle pas l'avoir vu commentée. A part, plus tard, sur le net et peut-être aussi par.... moi ! ( dans mon canard local, à vérifier...).


Chemtov, le
Pour mes cours ( Sport Etude / Lycée Kléber et Université notamment ), je m'étais fait une collection d'une quinzaine de siciliennes sur l'histoire de la poussée e5 ( parfois e6-e5 ) volontaire ou provoquée, de Morphy - Anderssen jusqu'aux Svesnikov, en passant par les Najdorf et les 4 C classiques ( Boleslawsky parfois ) les plus importantes. Mais avec aussi Smyslov-Denker ( Sicilienne fermée qui se ré-ouvre ) et d'autres siciliennes non-théoriques ou finalement arrive e5 ( Et références inversées aussi dans l'Anglaise ).


Salut Chemtov , avez-vous des nouvelles de vos amis Arméniens , sur la thèse Petrosian ?


Julo62, le
@ Chemtov

Ça y est !!
Je la connais "depuis toujours", en fait !!
(Et c'est d'autant plus triste...)
La partie est analysée par Stean dans Les Échecs simples.
Ce n'est pas cette position qui bénéficie d'un diagramme, c'est un demi-coup plus tôt, après que Fischer ait joué c3 et avant que Gadia ne joue Fe7.
Avec le commentaire suivant :
"Le genre de position dont on rêve. fut le commentaire de Fischer dans une position similaire lors d'une partie amicale contre feu le grands-maitre russe Léonid Stein..."

Concernant le coup joué dans la position que vous proposez, les annotations sont celles-ci :
"Ce que les joueurs de bridge désigneraient par "un jeu de sécurité". Les Blancs peuvent virtuellement gagner comme bon leur semble, mais Fischer, dans son style caractéristique, choisit la ligne du moindre risque. Son plan est de jouer a4 et les pions de l'aile Dame seront vite indéfendables. Une approche plus avantureuse mais moins scientifique serait : 21 f6 Ff6, 22 Tf6?! gf, 23 Tf1 avec une forte attaque."

(Merci pour votre réponse, mais je n'envisage pas de me lancer dans l'apprentissage de la lecture en notation algébrique.)


Chemtov, le
@supergogol : Du tout. Je n'y pense jamais quand je bavarde avec la maman arménienne de mes jeunes ( que cela n'intéresse pas ). Et je ne vois plus le papa ( français ) qui avait fait les démarches. Il faut que j'y pense demain ( école d'échecs ) ou alors dimanche ( ils devraient être, en famille, dans notre délégation qui va à un tournoi ). Mais je crains que 1) l'administration arménienne n'ait guère envie de travailler 2) ce document n'existe plus ( ou n'a jamais existé...).

@Julo 62 : OK. Super ! ''Simple Chess'' de Stean. Je vais chercher au club ( perso, je ne l'ai pas ). J'aime bien voir avec quelles autres parties, celle-ci peut être liée. Et puis les collections de parties ''simples'', c'est ce qu'il me faut.


@Chemtov : Merci de me tenir informé


@Julo62 : content de voir que 1/f6 avec le sacrifice de qualité , est une bonne variante .
Elle me paraît plus naturelle que "la variante Fischer", très Karpovienne en fait !

On voit là ce qui fait la différence avec les Champions ...


Julo62, le
@ Supergogol
Chronologiquement parlant, c'est Karpov qui a fait du Fischer et non l'inverse ;-)

Et je crois qu'une grande partie du génie de Fischer résidait dans l'économie de son jeu. Il avait horreur de pêcher en eaux troubles, mais il avait une capacité à "dérouler" ses coups hors du commun (ce qui nécessite un grand talent tactique et combinatoire).
En comparaison avec Karpov, je dirais que l'américain plaçait l'initiative plus haut (surtout en défense) dans sa grille de valeurs.

@ Chemtov
Avec plaisir ;-)
(Et ce n'est pas tous les jours qu'un bouquin est dans ma bibliothèque et pas dans la vôtre !)
Pour moi, c'est un très bon livre, surtout quand on apprend seul car il est très digeste


Et Julo en rajoute une couche !
pour me faire pleurer de frustration après 2 heures de recherche sans que je trouve le coup Ta1 joué par de Fischer....
en signalant que cette partie se trouve dans un bouquin intitulé "les échecs faciles ! "

Bon, je suis tout de même pas désespéré, car j'avais vu Ta1 et l'ouverture de la colonne a , même si je n'ai pas su juger que c'etait gagnant , car je considérais que les noirs pouvait défendre 3 fois le pion a6 .

Après avoir vu la partie réellement jouée , je me dis que les noirs ont craqué sous la pression (ou le regard ? ) de Fischer, en jouant d'abord le pion noir en f6 ouis en oubliant les sauts de Cavalier.

Ceci dit le coup Ta1 est excellent sur le plan psychologique, car il laisse penser que Ficher n'attaquera pas le roque noir directement avec ses pièces lourdes ou même la poussée f6 , et cela incite le malheureux Gadia à penser qu'il peut stopper préventivement l'avancée du pion blanc f5,( et bloquer sa batterie Dame Fou sur la diagonale g5 et h 4 ) pour se consacrer uniquement à la défense de l'aile dame.

Dans tous les cas merci à tout le monde pour cet exercice avec lequel j'ai passé un moment bien agréable d'échecs !


Chemtov, le
Et la suivante ? 24...? puis 25...?


Julo62, le
Ni Stean (ni moi) n'ont parlé d'échecs faciles, mais d'échecs simples !

La simplicité n'est pas facile, au contraire même.
J'ai redécouvert, en cette période de bac français que l'exercice du résumé ne fait plus partie de l'examen.
Je le conçois car, sans technique, la pratique de cet exercice de français prônant l'économie maximale de moyen, donc de la simplicité, pour la traduction fidèle du fond, est extrêmement difficile à maîtriser.

On m'avait présenté cette maxime comme celle d'Édouard Michelin :
"Le plus difficile, c'est de faire simple !"


J'avais donné 1/ ...b4 mais puisque ce n'est pas çà et qu'on est dans la prophylaxie, je vais tenter le Karpovien 1/...Rf8 suivi de 2/...Re7.
Dans la série "j'améliore toutes mes pièces "


Cette partie contre Gadia est dans mes bases depuis des années. Je suis à peu près sûr de l'avoir trouvé sur chessgames.com.
Sur google, j'entre "site:chessgames.com thème recherché" et on tombe sur des collections de parties créées par des joueurs de site. Après, je fais mon petit marché.
Avec "site:chessgames.com outpost" le premier lien référence la partie de Fischer.


Julo62, le
Pour la suivante, si le cavalier qu'a installé Nakamura en d5, avant-hier, contrôlait aussi peu de cases noires, probably, Alireza should have won :-)

La position des Blancs semblent plus saccagée que celle de Gadia avec les Noirs.
Je trouve qu'on a plus facilement tendance à chercher quelque chose d'assez concret.

Dans l'absolu, je dirais que la première position montrait comment créer une seconde faiblesse, là où dans la seconde, elles y sont déjà, et on voit plus une sorte de louvoiement, pour paraphraser Nimzowitch.

----
Instinctivement, et d'un premier coup d'oeil (mais ce n'est évidemment pas la solution), en me disant que les Blancs ne pouvaient rien faire, j'ai pensé à h5 pour assurer une case au Fou sur la diagonale et laisser, eux-mêmes, les Blancs serrer leur nœud coulant.


AH mon niveau d'anglais reste approximatif...
car j'ai traduit le mot anglais "simple" par le mot français "Facile". ( easy en anglais)

l'excellent traducteur internet Linguee indique des exemples de traduction :

simple : adjectif, singulier, m/f

Le jeu est simple et facile à apprendre. The game is simple and easy to learn.

La porte a un loquet simple, pas une serrure. The door has a simple latch, not a lock.

Le premier niveau de ce jeu vidéo est très simple. The first level of this video game is very easy.

Il faudrait que je lise tous les jours le journal préféré de Clarxel, le New York Times, pour progresser en anglais (américain ?), mais j'ai vraiment trop peur d'être converti au wokisme sans m'en rendre compte ! !


oui Julo62, ç'est une bonne idée que de garder la diagonale. Donc 1/...h5 puis 2/...Rf8(puis-e7)


Julo62, le
@ supergogol

Mais c'est pas ça ;-)


@ TC
Tu ne risques rien, on ne peut souffrir de plusieurs maux à la fois.


Julo62, le
Pour en revenir au top 16, c'est de très bon augure pour les olympiades, le parcours de Fressinet, invaincu et pas que :-)

Nulle avec les Noirs, contre MVL, lors du match décisif pour le titre.
Si je ne me trompe pas, de la photo sur EE, MVL a tenté une variante d'échange de l'Espagnole (je crois bien que les Noirs ont un pion en f6).


Chemtov, le
Voilà... je suis de retour...le temps de boucler mon article des D.N.A. ( j'ai failli l'écrire sur ces Siciliennes avec e5, mais finalement...non ).

Pour la seconde position, il faut délimiter un grand triangle menaçant, avec une colonne, une diagonale et une rangée. Et détecter un clouage !




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité