France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Saturday 21 May 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Chessable, GChess et usage de nouveaux outils informatiques par Sisyphus le  [Aller à la fin] | Informatique |
Bonjour à tous

Je vous écris pour prendre la température et recueillir des témoignages des lecteurs de France Echecs quant à leurs usages de "nouveaux" (pour moi) outils informatiques mis à disposition du joueur d'échecs. Je parle de ce que je connais dans le titre (Chessable et GChess de la galaxie en construction PlayMagnus comme New in Chess ou Chess24) mais il y en a sans doute d'autres qui m'échappent, et peut-être que ce fil verra apparaître de nouveaux outils qui n'existent pas aujourd'hui.

Pour ma part je n'avais testé que très ponctuellement chessable et GChess "pour voir", mais je me suis investi bien plus avant dans Chessable les 2 dernières semaines, et je dois dire que l'outil me fait une bonne première impression, aussi bien sur ordinateur de bureau que l'app mobile. Je vais essayer de décrire succinctement mon usage, pour éveiller la curiosité de ceux qui découvrent ces noms ou qui n'auraient pas fait le premier pas.

J'ai dans un premier temps testé quelques contenus gratuits (2 répertoires "Short & Sweet" pour 2 ouvertures que je joue, et les finales de tour de base que je connaissais déjà bien, juste pour voir). Le principe est de nous faire répéter comme un perroquet les coups pour les marteler et retenir ainsi. Je tourne ma phrase délibérément de manière péjorative, pour insister dès à présent sur le fait que cet outil n'est à mon sens valable que pour un type de travail en particulier, mais j'y viens. L'outil affiche donc un échiquier comme n'importe quel viewer, avec les coups et commentaires sur le côté, la possibilité de naviguer entre d'éventuelles variantes, etc. rien d'exceptionnel de ce côté là. La spécificité de chessable est de nous montrer le bon coup / la bonne variante (avec les explications qui accompagnent plus ou moins détaillées selon le cours en question, ça n'est pas du ressort de l'outil chessable en lui-même), puis de la répéter 3 fois. Et derrière chessable calcule des intervalles de plus en plus longs où il nous demande de répéter ce qu'on a appris. Si on répète la bonne ligne régulièrement alors il nous demandera de plus en plus tard pour s'assurer que la leçon est bien intégrée dans notre mémoire à long terme. Il y a un aspect ludification qui peut faire mouche selon les utilisateurs, en matérialisant des gains d'expérience (XP) lorsqu'on retrouve les bonnes lignes qui peut débloquer certaines fonctionnalités. Je ne vais pas m'étendre sur les travers connus d'avoir une monnaie virtuelle achetable en véritables euros (perte du sens de la valeur, etc.) sachant que je ne me sers pas du tout de tout ça, on peut tout à fait l'ignorer.

Je me suis investi plus avant en créant ensuite un cours personnel, dans lequel j'ai injecté l'arbre d'ouvertures que je m'étais construit sur la base d'articles des Yearbooks New In Chess. C'est finalement là que je trouve le plus grand intérêt à chessable. J'ai fait le travail de sélection et de commentaires (en prenant soin d'annoter le PGN de sorte de faire apparaître les jolies flèches pour les plans, les cases faibles, etc.), et je ne délègue à chessable que la mémorisation pure.

J'ai acheté aussi ce weekend mon premier contenu payant, la traduction en contenu chessable du bouquin "100 endgames you must know" de De la Villa. J'ai "lu" jusqu'à la fin du premier jeu de tests, et je trouve que l'intégration est convaincante jusque là. Et c'est plus ludique pour moi de lire de manière plus approfondie qu'en étant contraint de sortir un échiquier chez moi, ce que je fais maintenant très rarement. Donc j'ai plus de circonstances où je peux lire dans de bonnes conditions. Maintenant il faut bien évidemment s'astreindre à travailler sérieusement, alors qu'on pourrait être tenté de lire en pilotage automatique. Mais c'est finalement le même risque au format bouquin papier.


Concernant GChess je n'ai fait que survoler 15 minutes jusque là. Pour résumer le principe, c'est une base de données mais surtout une sorte de moteur de recherche absolu, où vous posez une position sur l'échiquier et GChess vous trouve toutes les sources avec cette position (les Yearbooks, New in Chess, l'encyclopédie des ouvertures, chess publishing games, les chessable Short & Sweet, mais aussi ce que je trouve le plus impressionnant les vidéos Youtube où il nous positionne sur le bon timing où elle parle précisément de la position posée). On peut brancher son compte Chess.com ou Lichess pour y déverser ses parties.
Je compte m'en servir pour identifier les "trous" dans mon petit arbre d'ouvertures, les coups qui me semblent logiques mais que je n'ai pas abordés jusque là. Mais ça reste à faire, et c'est un vœu pieu.

Au plaisir de vous lire


Bonjour,

Pour que tu ne te sentes pas trop seul, je te réponds.

J'utilise aussi Chessable, essentiellement pour réviser mon répertoire (encore incomplet). J'ai un petit niveau, et le fait d'apprendre des lignes par coeur me rassure, ça me permet de ne pas douter de moi en début de partie. J'ai une mauvaise mémoire, et cette gestion de la répétition me convient parfaitement.
Par contre, j'ai saisi les lignes directement dans Chessable jusqu'à présent, et c'est assez fastidieux. Je pense que je vais faire comme toi pour la suite, et importer un PGN, surtout que j'apprends qu'on peut coder les flèches et les cercles dans les annotations, ce que je ne savais pas (ce n'est pas très documenté, mais je viens de trouver un article dans un forum et je pense avoir les éléments nécessaires maintenant).

Sinon, j'ai aussi acheté quelques "livres" sur Chessable. Je trouve que c'est commode pour la lecture (surtout parce qu'on peut partir avec sa tablette sans emporter 10kg de bouquins), par contre je n'ai pas forcément envie d'en répéter toutes les lignes. Du coup, je n'utilise pas cette fonctionnalité pour les livres.


Je ne connaissais absolument pas le site d'échecs Chessable...et je suis donc allé y faire une visite...

Ma première impression est bien décevante.

Je ne vois pas ce que ce site en anglais apporte de plus par rapport à ceux existant déjà depuis longtemps...comme Chessbase ou bien chesscom ou chess24.ou des sites comme chessok multilangues.

De plus il existe plusieurs sites francophones excellents pour étudier sérieusement les echecs.
A commencer par Europe Echecs honneur du forum oblige ...mais on peut aussi parler des videos versions françaises de chess24 ou chesscom ou blitzstream.
Enfin n'oublions pas que de nombreux GMI francais proposent des cours d'echecs personnalisés par internet.


atha, le
Comme outil du group play magnus il existe aussi Aimchess. Cet outil récupère les parties à partir de lichess, chesscom etc et analyse nos qualités/faiblesse (ouverture, gestion du temps, capacité à gagner les positions gagnante etc). Très utile pour savoir quoi travailler (Aimchess propose des leçons en conséquence). Personnellement je n’ai testé que la version gratuite et ça a l’air prometteur.

Pour chessable je pense que c’est un must. Notamment quand on veut apprendre une nouvelle ouverture. Il y a un short and sweet (version gratuite et limitée d’un cours payant) pour la plupart des ouvertures.
On peut aussi l’utiliser pour travailler les finales.

J’ai testé l’import de png, mais c’est gênant quand le png original propose plusieurs alternatives. Au moment du test on se retrouve à devoir deviner sur quelle alternative chessable a choisi de nous tester et donc on se trompe la plupart du temps. Il faut donc s’assurer que le png contienne une seul possibilité pour la couleur qu’on joue.

Édit : @Thierry, chessable n’a rien à voir avec ses « concurrents ». C’est un véritable outil de travail. La Space répétition est un concept fondamental de l’apprentissage.


yegonzo, le
Bonjour à tous.

Merci Sisyphus pour l'ouverture de ce fil.

Je ne connaissais pas GChess. J'ai testé 3-4 positions, c'est vrai que c'est sympa. Identiquement bluffé par la capacité de l'outil à positionner les vidéos aux bons endroits. Je vais m'y mettre ponctuellement je pense.

Chessable, je l'utilise tous les jours. Parfois 1 seule minute, parfois jusqu'à 1h et + si affinités. Mon day-streak est de 671 (avec l'option Freeze Streak Protect activée).
Pas du tout pour gagner les rubies dont je me contrefous mais avec l'idée de m'astreindre à m'exercer quotidiennement. C'est pas grand chose cette gamification mais ça ne mange pas de pain.
Mon nombre total de points tous cours confondus est proche de 5 millions.

J'étudie 3 cours :
1 Lifetime Repertoire avec les noirs (500 lignes environ)
1 ouverture secondaire avec les blancs (280 lignes)
et comme toi Sisyphus, le fameux "100 endgames you must know" (360 variantes). Définitivement un must ! J'avais déjà le bouquin mais je préfère nettement sur Chessable (pas besoin de replacer les pièces ;-)...)

Si la suite 100 Endgame Patterns You Must Know sort, je l'achèterais également.

Pour chaque cours acheté, j'ai testé le Short & Sweet associé au préalable. Quatorze tentatives précisément (en presque 2 ans).

J'ai eu quelques échecs également :
- 1 Lifetime Repertoire avec les blancs de 1790 lignes (très sympa au début mais injouable en pratique) Testé online en blitz sur près de 1000 parties, j'arrêtais pas de me mélanger les pinceaux ... d'où une ambition revue à la baisse avec l'ouverture dite secondaire.
- V for von Hennig-Schara, suite à une demande de conseil sur France-Echecs. Très fun mais je me suis rendu compte au bout de quelques semaines que ça ne me correspondait pas (au sens où j'arrivais souvent au bout de la variante en blitz online, avec avantage donc le plus souvent, mais je perdais quand même la partie…)
- Le répertoire de Magnus avec la sicilienne
et
- 1 cours sur la Catalane qui ne m'a pas emballé (achat impulsif aussitôt regretté)

Il y a un aspect ludique que tu n'as pas évoqué, c'est après chaque grosse session, voir évoluer ton ranking dans la hiérarchie mondiale.
Par semaine, par mois, et All Time.
J'ai fait "Top 1" (Fortnite style ! ;-) ) sur 2 semaines, 1 top 3 "Month" en mars 2022, et je suis top 15 "All Time" sur mon répertoire noirs (et compte tenu de ma progression et des gens qui sont devant moi, la 7ème ou 8ème place est envisageable à moyen terme)...


yegonzo, le
En revanche, pas testé l'import de parties, et je ne pense pas le faire...


atha, le
@yegonzo tu parles du cours de Sielecki sur la catalane ? Si c’est celui-ci il est bizarrement conçu. Alors que dans ses autres cours ils arrivent à avoir des plans clair et donc des variantes plutôt simple a apprendre, dans ce cours il y a beaucoup de variantes à apprendre par cœur. Ce qui n’est pas trop l’approche que j’utilise pour jouer la catalane en général où j’essaie d’être flexible. Donc j’ai laissé tombé comme toi.
J’ai testé le short and sweet de Narayanan sur la catalane et il semble mieux me correspondre.


yegonzo, le
@atha : Non ce n'est pas de Sielecki. C'est celui de "NM fdunne" (??)

Tu penses à Keep It Simple 1.d4 ? Je n'en n'ai pas identifié de spécifique sur la Catalane.
J'ai regardé et abandonné également mais pas à cause de la Catalane, plutôt en raison de son approche de la structure Slave (Db3 puis c5, pions b doublés, centre fixé, …) notamment, qui ne m'inspire pas. Je ne vois pas d'avantage pour les blancs, et la plupart des positions, je préfèrerais les avoir avec les noirs…

Narayanan, ok pas vu avant, ça à l'air sympa à vue d'oeil, mais très costaud aussi (1000 lignes) je le mets dans ma wishlist ... pour 2025 ou 2026 :-)


@thierrycatalan comme le dit atha je pense que tu es passé à côté de la spécificité de chessable, qui est la répétition calculée des positions étudiées auparavant. Mais je ne te jette pas la pierre, car j'ai trouvé de prime abord la prise en main difficile. Essaie de t'abonner un contenu évident comme "Essential R+P vs. R Endings" et tu verras peut-être de quoi il s'agit, en te connectant régulièrement pendant plusieurs jours.

Merci aux autres pour les retours. Pour les contenus des cours sur les ouvertures j'ai bien peur qu'il y ait un effet tunnel et qu'on se retrouve comme une poule devant un couteau dès que le joueur en face joue différemment de ce qu'on a appris par coeur. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé là lors de mes quelques blitz alors que le type en face jouait clairement quelque chose d'inférieur, mais que j'ai été très mauvais derrière. Bref les inconvénients bien connus de la mémorisation bête, rien de nouveau sous le soleil. Ca ne remplace évidemment pas un vrai travail d'analyse à se poser toutes les bonnes questions, et préalablement à la mémorisation.

atha tu écrivais J’ai testé l’import de png, mais c’est gênant quand le png original propose plusieurs alternatives. Au moment du test on se retrouve à devoir deviner sur quelle alternative chessable a choisi de nous tester et donc on se trompe la plupart du temps. Il faut donc s’assurer que le png contienne une seul possibilité pour la couleur qu’on joue.
--> c'est vrai, mais dans ce cas je m'assure justement de mettre en pause les lignes alternatives (quand au 10ème coup on peut jouer Cc6 ou Ca6, je gère à la main les lignes en pause et celles à mémoriser). Mais la plupart du temps en effet j'ai sélectionné en amont le coup unique que je souhaite jouer, donc le cas se présente peu.

Je jetterai un oeil à Aimchess à l'occasion, merci !


Merci pour vos commentaires. J'étais en effet complètement passé à coté de ce que propose de singulier l'outil chessable.
Ce n'est qu'en sélectionnant les livres classiques et connus proposés à la vente que j'ai pu voir des videos de démonstration de l'outil chessable et de ce qu'il apporte de nouveau par rapport à un dvd video comme ceux de chessbase par exemple.


Question bête concernant l'aspect ludique yegonzo concernant le ranking mondial : comment passer devant des types qui ont acquis tel cours avant toi, puisque la quantité de points est limitée et que l'"overstudy" ne rapporte aucun point ?


yegonzo, le
1. Ils n'ont pas terminé (= ils n'ont pas atteint les 200 points par coup) => comme moi (je pense qu'il y en a peu qui arrivent aux 100% maturité en réalité)
2.Tu peux faire une RAZ en conservant tes points mais en redémarrant les +10, +20, +30, +40, ... pour tous les coups


Habile. Je vois mieux maintenant


Tiens atha tu parlais de Aimchess que je ne suis toujours pas allé voir, mais je vois que chessable propose aujourd'hui la même fonctionnalité que ce dont tu parlais pour Aimchess, à savoir ingérer toutes nos parties Lichess et Chess.com et transformer nos parties en puzzles "actionnables" pour vous aider à vous améliorer.
Je vais tester ça


C'est pas foufou cette dernière fonctionnalité. A part montrer nos gaffes en blitz.


atha, le
Il vaut peut-être mieux l’utiliser sur une base de données contenant nos parties longues. Je ne sais pas si c’est possible ?


A moins de jouer des parties longues sur Chess.com ou Lichess, je crains que non




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité