France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Thursday 01 December 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Recherche un bon livre récent en français sur l’Est-indienne! par Renan le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour,
Je cherche un bon livre récent en français sur la défense est indienne.


Renan, le
Pas le Kallai bien sûr chemtov !...mais disons dans le même format.


Chemtov, le
Et vous avez bien tort. Car vous devriez déjà commencer par celui-là. Ensuite, jouez quelques parties longues ( de championnat, de préférence ). Analysez bien ces parties et regardez si votre bagage théorique vous a paru vraiment insuffisant... ou pas.


Chemtov, le
C'est bien. Vous m'avez fait revoir ces vingt-trois pages d'Est-Indienne du Kallai. A mon avis, c'est tout à fait ce qu'il vous faut. Et vous aurez déjà pas mal de boulot pour assimiler tout ça.


Renan, le
OK parfait Chemtov,merci!
Pour les parties longues (championnat du monde,opens, interclubs, etc...) avec les anciens EE j'ai tout le matériel nécessaire, merci!
J'ai confiance en votre conseil!


Chemtov, le
Je parlais de VOS parties longues. Il faut analyser ses propres parties pour voir si on a bien appliqué ce qu'on a appris.


Bonjour,
pas récent et en Anglais très abordable

Mastering the king's indian defence with the read and play method, Robert Bellin et Pietro Ponzetto

présente un classement par type de centre (Mar del Plata centre, Petrosian centre, Saëmisch centre, Orthodox centre, simplified centre ...

avec les lignes principales correspondantes, ou plutôt les systèmes

mais surtout à chaque fois : idées stratégiques et idées tactiques, diagrammes illustratifs simplifiés et parties illustratives

version papier Amazon 50 euros environ ou téléchargement


ArKheiN, le
Pas recent, mais écrit par un dieu de l'ouverture: La défense Est-Indienne de Efim Geller. L'avantage de jouer la "KID" avec Cbd7 c'est que c'est beaucoup moins du par coeur que les lignes avec Cc6 style Mar del Plata, mais cette dernière peut permettre de battre des joueurs plus forts même quand on est mort à l'aile dame.


Bonjour Renan

Vous connaissez sans doute Manuel Apicella un des meilleurs joueurs français, ancien champion de France , et expérimenté dans l 'apprentissage du jeu , notamment avec ses masterclass sur son site d'echecs.

Certes ses cours d'echecs représentent un petit investissement (10 euros) mais vous pouvez essayer voir si cela vous convient :

Voir pour l'est indienne :

https://www.manuel-apicella-echecs.fr/produit/lart-du-combat-aux-echecs-la-defense-est-indienne/


Cordialement


Le Kallai est très bien pour l'Est-Indienne (et le reste d'ailleurs). Le livre de Bologan sur l'Est-indienne a également été traduit en français et édité par Olibris et il est très complet, mais la traduction est médiocre.

Sinon, si la langue de Shakespeare ne vous rebute pas trop, j'ai et recommande :

- Play the king's indian de Gallagher : A ne pas confondre avec le Starting Out du même auteur. Assez pointu théoriquement même s'il commence à dater, bien commenté, agréable, excellent choix de parties.

- King's Indian battle plans d'Andrew Martin : recueil de parties brièvement annotées, mais bourré de sous-variantes dangereuses dans toutes les lignes. Un livre qui donne envie de jouer l'est-indienne, un peu comme le livre de Watson sur le Française.

- King's Indian Warfare de Smirin : le meilleur pour moi. Plein d'exercices, des anecdotes personnelles, Smirin est très honnête sur ce qu'il a vu ou cru pendant la partie et est très franc voire sévère sur son jeu. Analyses béton de chez béton vous pouvez suivre les lignes les yeux fermés. Mais la grande valeur ajoutée du livre résulte du joueur en lui-même : Smirin n'est pas le joueur le plus affuté théoriquement sur l'Est-Indienne, Kasparov et Radjabov sont passés par là, mais son intuition et son sens du dynamisme y font merveille. Il insiste donc sur les thèmes récurrents dans l'Est Indienne plutôt que sur les lignes théoriques en elles-mêmes. Très, très recommandable donc.

Cela étant dit, le conseil de Chemtov est évidemment judicieux et sauf sur quelques lignes (5.f4,5.f3 et 5.h3), vous pouvez parfaitement jouer simplement avec Cbd7, e5 sans connaître la théorie et obtenir une partie jouable, pour paraphraser Portisch.


Renan, le
merci cornetto, je potasse le kallai en effet et je vais simplement Cbd7, e5 ...


Renan, le
Est il possible de jouer une Est indienne avec Cbd7 puis e5 contre d4,c4,g3,Cg3,Fg3,0-0 ( une catalane)?...ou carrément quel est le meilleur système contre la catalane ?


Renan, le
Il faut lire Cf3 bien sur...


Renan, le
Par contre dans le kallai,je n’ai rien trouvé sur la catalane !


Chemtov, le
Ah bon ?

Regardez page 11 :
'' Le Gambit de la Dame classique
1.d4 d5 2.c4 e6

VII./ L'ouverture Catalan (Les blancs développent leur fou f1 en fanchetto).''

Ensuite, pages 24-25-26 :
'' VII./L'ouverture Catalane ou Le Gambit de la Dame Catalan
1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 Cf6 4.g3

A.La Catalane ouverte
1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 Cf6 4.g3 dxc4 5.Fg2

B.La Catalane fermée
1.d4 d5 2.c4 e6 3.Cf3 Cf6 4.g3 Fe7 5.Fg2 0-0 6.0-0 Cbd7 ''

Kallai écrit qu'après 6...b6, 7.Ce5 est bon. Il donne ensuite quelques coups et conclut que les blancs ont ''une position de rêve''. Ce qui n'aurait quand même pas du inciter le jeune Mahel Boyer a sacrifié en c6 comme il le fit dans sa partie contre Yovann Gatineau (voir post sur Agen).


Renan, le
OK vu chemtov, merci!


Renan, le
Bon j'ai posé la question un petit avant mais est il possible de jouer une Est contre la catalane...
Peut être pouvez vous me guider là dessus ?


ArKheiN, le
Bah non, une Catalane c'est une Catalane, grossièrement un gambit dame (ce qui implique un pion en d5 donc et un autre en e6) avec fianchetto roi blanc... Un peu de réflexion et de recherche par soi-même c'est utile aux échecs, et pas seulement là...


mop, le
Je pense que Renan s'est mal exprimé.
Je crois qu'il appelle "Catalane", le système d4,c4,g3,Cg3!!:-),Fg3,0-0 (voir son post du 21/04/2022 23:30).
Tu peux jouer l'est-indienne contre cet ordre de coups.
Tu peux aller sur Lichess et analyser l'ordre de coups (https://lichess.org/analysis).
Tu auras accès à la database des champions.
Tu pourras voir ce qu'ils jouent et t'en inspirer.
Ne pas oublier de jouer également pour voir ce que tu as compris ;-)


jojo, le
@mop j'ai traduit d4,c4,Cf3,g3,Fg2.. et contre l'est-indienne ce ne sera pas classé le chapitre catalane mais dans le chapitre est-indienne d'un bouquin d'ouverture.


Julo62, le
Elle n'a pas de nom, la "Catalane" contre l'Est-indienne.
En tout cas je n'en connais pas.

Sinon, c'était très à la mode dans les années 50.
Ce système sans nom, je veux dire.

Il y a aussi la célèbre 6e partie du match Tal-Botvinnik de 1960, avec le fameux Cf4.
(J'ai revisionné vite fait la partie, c'est amusant qu'elle se finisse par une prosaïque (ou, oserais-je, modeste ^^) finale de Tours avec Roi coupé verticalement.)


Renan, le
Exact Mop,l'ordre des coups c'est bien ça( Fg2,0-0 et même c3 pour être plus précis )...
Sur lichess cette ouverture n’a pas de nom mais est classée en "Queen pawn" (avec stockfish aussi) après vérifications...
En fait ma question était surtout au niveau des plans ,des idées,Je voulais en savoir un peu plus.


Julo62, le
Non, Lichess classe ça, logiquement et comme tout le monde, en "E60 King's Indian Defense: Normal Variation, King's Knight Variation".

Pour les plans.
C'est très (trop) compliqué, les blancs jouent pour maintenir leur avantage d'espace, les noirs pour le résorber.
Et chacun s'adapte au jeu de l'adversaire...

Sinon, jouer, repérer ce qui fonctionne ou pas, comparer avec ce que les autres jouent... Jouer, repérer ce qui fonctionne ou pas, comparer avec ce que les autres jouent... Jouer, repérer ce qui fonctionne ou pas, comparer avec ce que les autres jouent...


La partie Winter-Bronstein, du match radio URSS-USA de 1946 est connue pour être une des premières où les blancs montraient comment perdre.
https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1451824


Renan, le
Sur lichess c'est A49 indian defense;Przepiorka variation.d4,Cf3,Fg2,0-0,c3 etc...et les noirs une EI...


Julo62, le
Pour avoir une Est-indienne, effectivement, il faut que les noirs jouent l'Est-indienne...

Depuis le début, c'est d4 ET C4 (au passage c'est aussi valable pour la Catalane).

C'est difficile à suivre, et même quand on suit, c'est difficile à comprendre.


mop, le
5.c3 renonce à prendre tout avantage dans l'ouverture.
Tu ne devrais pas le rencontrer très souvent.
Comme d'autres l'ont souligné, il y a une partie du travail que tu dois faire seul.


Renan, le
Dans mon club,un de mes amis joue une catalane avec 5.c3 ( parfois plutôt que d4 ),comme je ne connais pas les plans et les idées de la catalane je ne sais pas si c'est un bon coup.
d4,g3,cf3,Fg2,0-0,c3,cbd2,e4 ; peut on jouer une Est indienne la dessus ?
...pourquoi c3 n'est pas bon?.


Julo62, le
Avec c3, ce n'est pas une Catalane.
Et ça ne peut pas être une Est-indienne, une Grünfeld ou une Ouest-indienne...

"Pourquoi c3 n'est pas bon?"
Sérieusement ?

Déjà personne ne dit que ce n'est pas bon, juste que ce n'est pas ambitieux.

Sinon, on peut paraphraser Goufeld : "Demandez au Cavalier B1 ce qu'il en pense !"
Ou encore, en c3 mon pion fait-il plus ou moins action sur le centre que s'il est en C4?

Mais c'est le b. a.-ba du jeu dans l'ouverture, effectivement il faut commencer par là, sinon l'étude des plans dans le milieu de jeu de l'Est-indienne, ça risque de ne pas apporter grand chose.


Je crois me souvenir que Victor Kortchnoij était en son temps l'un des meilleurs connaisseurs de la partie catalane .
Peut-être qu'en étudiant ses parties présentes dans des bases de données (idéalement les parties commentées comme chess informant) vous pourriez découvrir les principales idées et plans qu'il a joué (ou ses adversaires !).
A mon sens étudier les nombreuses parties d'un spécialiste d'une ouverture reste la meilleure méthode de comprendre les transpositions et nuances d'une ouverture agin de pouvoir jouer correctement tout seul et cela même si cela date de plusieurs décennies.(pas pour les professionnels bien sûr qui doivent connaitre les dernières nouveautés)


Reyes, le
1.♘f3 d5 2.d4 ♘f6 3.c4 e6 4.g3 est la position de base de la Catalane. Dans leur ouvrage sur ce début, Raïetsky et Tchétverik écrivent : « la partie catalane est un gambit dame refusé avec le Fou blanc du roi en fianchetto [... ] où le conflit de pions est obligatoire. » En 1929, les organisateurs d'un tournoi à Barcelone souhaitaient que leur région, la Catalogne, soit immortalisée dans la théorie des ouvertures. Xavier Tartakover proposa que la combinaison d2–d4 et g2–g3, qu'il avait jouée trois fois pendant ce tournoi, soit nommée « ouverture catalane ». Selon Raïetsky et Tchétverik : « ce début de partie devint rapidement l'ouverture préférée des maîtres d'échecs ».

Il est donc impossible de répondre à : ma question était surtout au niveau des plans, des idées, je voulais en savoir un peu plus.


Julo62, le
Une manière amusante (à mon avis) et formatrice (je crois), c'est d'étudier l'Histoire d'une ouverture.

Quand apparaît-elle ? En mettant en avant quelles idées nouvelles ?
Quels sont les "mouvements de balanciers" de son évaluation ? Pourquoi, quels coups et manoeuvres nouveaux rendent jouables des positions jouées mauvaises ou enterrent des variantes considérées comme solides...

Pour l'Est-indienne, avant le 2ème quart du XXe siècle, elle est presque inexistante, car l'avantage d'espace qu'elle offre aux blancs semble décisif (n'importe quel joueur faisant face à l'attaque des 4 pions sans savoir comment s'y prendre comprendra ce que signifie le mot "panique"!).
Puis des joueurs (il me semble que c'est à Euwe, entre autre grande réussite, qu'on doit ce "bond en avant"), l'époque hyper-moderne aidant, ont trouvé des moyens de prouver qu'un centre si étendu n'était pas forcément sans contrepartie.
Alors, avec les blancs, d'autres systèmes sont apparus, dont la variante classique avec Fg2 (je ne sais pas exactement, mais sa popularité à partir des années 40 me laisse à penser que le développement des idées"catalanes" n'y est pas pour rien).
Confrontés à des positions d'étaux, les Noirs ont dû trouver des antidotes, et un jeu de balanciers, entre avantage blanc et égalité noire s'est engagé.
Entre temps, de nouvelles formes de lutte contre l'Est-indienne se sont développées, en particulier la fermeture du centre par la poussée d5, et là aussi, l'apparition des variantes, côté blanc, et des ripostes, côté noir, sont très intéressantes à analyser.

Pour ma part, obtenir ce"contexte historique", ce n'est pas qu'une marotte, c'est aussi un excellent moyen de comprendre l'ouverture.
Connaître la chronologie et les raisons des apparitions/disparitions de variantes, ça donne du sens à la connaissance, enfin je crois.


Renan, le
Je suis d'accord avec toi julo mais ma question précédente en contient deux !
Une sur la catalane ; le coup 5)c3 est il bon ; non car il empêche Cc3 (donc c4 est meilleur. )...l’histoire de la catalane est bien expliquée dans le livre de Raietsky,avec quelques idées...
Et la seconde qui est de jouer une défense Est indienne sur une catalane (d'après kallai dans son traité, une EI est jouable sur tout début qui commence par 1)d4 (p.83)?


Reyes, le
Évidemment que c'est jouable, ce fut même l'objet de la première Catalane jouée à Barcelone.

Tartakower,Saviely - Monticelli,Mario, Barcelona (1), 25.09.1929 [E72]
1.d4 Cf6 2.g3 g6 3.c4 Fg7 4.Fg2 0-0 5.e4 d6 6.Ce2 e5 7.d5 Cbd7 8.Cbc3, etc. ½-½ (38)


jojo, le
Catalane avec c3? Ca fait bizarre mais une espèce de slave Schlechter en premier forcément ca doit être jouable et solide.
J'ai joué quelques système g3 contre l'est-indienne en y venant pas l'anglaise.. Et en fait j'ai jamais compris comment on pouvait prendre l'avantage, pas moins bien mais pas mieux. Je trouve ce genre de système trop subtile pour les joueurs médiocres comme moi..




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité