France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 25 octobre 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Echecs et philosophie par violoniste18 le  [Aller à la fin] | Actualités |
Il y a 1 an, je me suis mis à la philosophie. J'écoute beaucoup les vidéos du précepteur sur youtube car ces explications sont claires et relativement simples à comprendre.

Y a t'il des joueurs d'échecs qui lisent ou écoutent de la philo ?

J'ai trouvé dans les philosophes une aide pour comprendre ce monde dystopique que nous vivons depuis 18 mois où on doit arrêter de vivre par peur de mourir.

et je pense que la philo peut être une aide pour le jeu d'échecs lui-même ... ?


Renan, le
"Arrêter de vivre par peur de mourir " c'est déjà un sujet de philosophie,non?


J’écoute pas tellement de vidéos sur la philosophie, de temps en temps, j’ai écouté le philosophe Comte-Sponville au début de la crise sanitaire mais ça s’est arrêté là.

En revanche, ce qui m’a le plus consterné dans cette crise, c’est qu’elle a été abordé uniquement sous l’angle sanitaire et personne ou presque ne s’est posé de question ni d’ordre philosophique ni d’ordre économique.

Si on regarde l’histoire de l’humanité, c’est tout simplement surréaliste, on a passé des milliers d’annees à s’entretuer sous tous les prétextes possibles et imaginables, et pourtant aujourd’hui, on est arrivés à un degré d’acceptation de la mort vraiment extrêmement faible, y compris pour des gens très vieux et en mauvaise santé, qui, s’ils avaient vécu un siècle plus tôt, serait déjà pour la plupart morts depuis belle lurette.

Je trouve ça à la fois tragique et fascinant, c’est potentiellement trés dangereux parce qu’on ne voit aucune limite, si demain, il y avait une épidémie plus dangereuse ou une autre catastrophe, je ne sais pas jusqu’où on pourrait aller pour sauver des vies.


@BoisColombes : c'est surréaliste en effet. Sommes-nous trop jeunes, trop pragmatiques, trop logiques pour ne pas pouvoir comprendre ce qui se passe ? Peut-être l'inverse, qui sait.

D'un côté, la vie est sacralisée, de l'autre, les moyens mis en place pour enrayer la sédentarité, l'obésité, le tout-écran et tout le reste sont inversement proportionnels aux premiers.
Bref, à quoi joue le monde occidental ?

J'ai mes théories complotistes dans ma besace, mais il y a également je pense la question de la responsabilité pénale.
On peut difficilement intenter un procès au gouvernement pour inaction climatique, ou que sais-je encore, mais établir la responsabilité de la personne en charge ne pas avoir tout mis en oeuvre pour permettre à Madame Michaud de vivre trois mois de plus me semble une tâche bien plus aisée. Je parle ici sous le contrôle des juristes, ce que je ne suis pas.
En perspective, et cela nous replace dans le contexte de la discussion, droit naturel et droit positif...


ça fait plaisir de voir que dans le monde des échecs, il y a des gens qui se posent des questions sur le fond. J'habite dans une ville très agréable à vivre, mais où les gens sont hyper disciplinés et donnent l'impression de gober tout ce que disent les médias sans se poser aucune question ...

C'est un ami prof de philo qui m'a initié à cette matière. Nos discussions au début étaient en résumé autour de la question " liberté" ou "confort/sécurité" faites votre choix car vous n'aurez jamais les deux !

Et cela s'est confirmé par la suite où on voit en gros 2 "camps" qui se sont dessinés : ceux qui sont adeptes des médias et du confort, et les autres qui sont plus adeptes de notions intellectuelles dont la liberté est la plus importante.

Bien sûr, cette construction s'est développée sur une période très longue, et l'après guerre l'a accéléré avec le "consumérisme" dont le père reconnu est edward Bernays (écoutez le précepteur sur youtube : https://youtu.be/UvkhFpb7M7Y c'est une réflexion qui pourrait faire réfléchir ceux qui se moquent des "complotistes", des gens qui osent réfléchir ... hi, hi ...)

Mon dernier philosophe préféré est jean-claude Michea : https://youtu.be/xMM8pw5p6Ms un contemporain qui parle de "la religion du progrès". On a donné les clefs de notre vie et avenir à la science ... on voit le résultat.


@Bois colombes : je vais écouter andré Comte-Sponville, j'ai jeté un coup d'oeil sur Youtube et ses sujets me paraissent très intéressants, merci pour le partage !


clarxel, le
@Violoniste : pour quelqu'un qui prétend s'intéresser à la philosophie, ta conception du monde est d'un manichéisme désolant(adeptes du confort, de l'ordre, , vs défenseurs de la liberté, libertariens anarchistes,donc disons le, bourgeois contre révolutionnaire, quelle originalité..;-)

Je te souhaite d'avancer sur le chemin de la découverte.

@BC : bien sur que l'acceptation de la mort est moindre qu'au Moyen-age, quelle remarquable découverte. Ce n'est pourtant pas le sujet principal qui a justifié les mesures plus ou moins radicales qui nous ont été imposées depuis 18 mois.

Les mesures ont été prises pour éviter, dans l'ordre, un effondrement de notre système de santé, débordé par le nombre de malades / morts puis de notre système économique (absentéisme) puis de l'intégralité de notre société, seuls les plus puissants/aisés pouvant faire face.

En effet, ta liberté de jouer aux Echecs s'en est trouvée entravée...


Domi77, le
@violoniste18 l
J'ai fait des études de philo (Sorbonne) il y a 40 ans.
Merci pour ce sujet atypique ☺
J'ai tellement lu de livres de philo que j'ai eu une sorte d'écœurement. Et aujourd'hui encore j'ai du mal à ouvrir un livre.
Je pourrais comprendre la difficulté intellectuelle des théories des grands auteurs si ceux-ci étaient d'accord pour construire un univers commun.
Mais comment garder l'équilibre quand l'un dit "blanc" avec 4 livres de 500 pages et l'autre dit "noir" avec tout autant de verbiages ?
Onfray me parle beaucoup depuis 2 ans. J'ai l'impression qu'il fait sien l'adage "Ce que l'on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément" (Boileau).
Le Bouddhisme m'intéresse beaucoup aussi (Non ce n'est pas une religion ☺). Par rapport aux échecs et la philo (et le Bouddhisme) mon avis est que la vie est trop courte pour qu'on la consomme en restant assis devant des petits bouts de bois. Que d'énergie perdue ! Si nous investissions cette énergie pour aider les autres ce serait peut-être plus profitable ?


+1 Clarxel


Franxis, le
Comte-Sponville a donné son avis sur la pandémie 2020. Ce fut la période la plus liberticide se sa vie. Il est resté confiné dans son 200 mètres carrés .


Chemtov, le
@Domi77 : Si vous voulez investir cette énergie pour aider les autres, les petits bouts de bois sont un outil extraordinaire. Mais c'est vrai qu'on n'est jamais assis !


Comte-Sponville est philosophe au même titre qu'Onfray, Ferry ou Finkielkraut ; la France a produit quand même beaucoup mieux !

@flibustier : toute la difficulté est là. Pour que l'ancienne ministre de la santé soit condamnée par la CJR, il faut démontrer que son action (ou son inaction)a directement causé une mise en danger de la vie d'autrui, ce qui est très difficile à établir.

Sanctionner judiciairement la gestion politique de la crise sanitaire, aussi contestable soit elle, n'est guère souhaitable : ce n'est tout simplement pas le rôle d'une juridiction.

@Boiscolombes : la crise a été abordée par les intellectuels sous d'autres angles que sanitaire.
Je vous recommande l'excellent ouvrage collectif "sorbonnavirus, regards sur la crise du coronavirus", qui contient une analyse pluridisciplinaire du phénomène.

@Clarxel : les mesures (le confinement j'entend) ont également été prises parce que l'hôpital public a été saigné à blanc depuis plus de dix ans (12 milliards en moins !) et que l'on a continué a fermer des lits pendant la pandémie.


L'éternel débat qui recommence ^^ Chacun observant le même phénomène sous un angle différent en étant (trop souvent) sûr de détenir la vérité :)

@Domi77 : "mon avis est que la vie est trop courte pour qu'on la consomme en restant assis devant des petits bouts de bois. Que d'énergie perdue ! Si nous investissions cette énergie pour [autre chose]" : la fin sera toujours la même :) Mais je suis plutôt d'accord : c'est le chemin qui est important !


ricou, le
le retour de smileyMan !!
Ça va chier


@clarxel : oui il y a du boulot ! en fait j'ai auparavant consacré presque toute ma vie à ma passion pour la musique en général et la pédagogie du violon en particulier et j'ai effectivement un retard colossal sur le vrai fonctionnement du monde ... comme beaucoup de gens sans doute qui sont dans leur vie active et manquent de temps pour s'arrêter, prendre du recul et réfléchir par eux-mêmes plutôt que par le système économique (les médias étant leur outil privilégié)

@domi77 est-ce que tu connais ou as écouté le précepteur sur youtube ? je dois avouer que la philo de l'école ne m'intéressait pas, alors que cette philo claire qui amène l'auditeur à réfléchir me plaît beaucoup

je suis moi-même adepte d'une pédagogie la plus simple et compréhensive possible alors même si j'avoue ne pas connaître Boileau, cette citation me parle beaucoup !

j'ai une question pour @Yves4 car j'ai apprécié ses interventions écrites pour la fermeté dans sa prise de position, au risque d'être écarté / stigmatisé. Tu as étudié un peu / beaucoup / passionnément la philo ? j'ai l'impression que cela aide à forger son jugement par soi-même, à résister au discours des médias.

enfin, je pense que la philo peut être bénéfique pour le joueur d'échecs car j'ai l'impression que le calcul ne fait pas tout et qu'une sensibilité personnelle bien développée peut aider dans certains moments. bon, c'est l'avis d'un débutant ( quelques années d'échecs sur toute une vie, mais à fond depuis 6 mois, avec surtout les livres et vidéos de marc Quenehen)


ricou, le
@Violoniste : « Le vrai fonctionnement du monde » Y a vrai, y a fonctionnement, on devrait bien pouvoir en tirer quelquechose.

C'est trop de blabla la philo, ça équivaut à pisser dans un violon (et ce n'est pas Boileau qui me contredira)


Reyes, le
« Pour la plupart, la vie n’est qu’un combat perpétuel pour l’existence même, avec la certitude d’être enfin vaincus. Et ce qui leur fait endurer cette lutte avec ses angoisses, ce n’est pas tant l’amour de la vie, que la peur de la mort, qui pourtant est là, quelque part cachée, prête à paraître à tout instant. — La vie elle-même est une mer pleine d’écueils et de gouffres ; l’homme, à force de prudence et de soin, les évite, et sait pourtant que, vînt-il à bout par son énergie et son art de se glisser entre eux, il ne fait ainsi que s’avancer peu à peu vers le grand, le total, l’inévitable et l’irrémédiable naufrage ; qu’il a le cap sur le lieu de sa perte, sur la mort : voilà le terme dernier de ce pénible voyage, plus redoutable à ses yeux que tant d’écueils jusque-là évités. » Le monde comme volonté et comme représentation de Arthur Schopenhauer (1788-1860)


Domi77, le
@violoniste18
J'ai regardé quelques vidéos de "Le precepteur" et je préfère de loin Onfray (par exemple ses cours gratuits https://youtu.be/AULM9x8E9Iw ).
@Benji3000 Merci pour la chanson ☺ et d'accord sur le chemin
@Reyes belle citation de Shopi : Je pense que la plupart des gens évite de penser à cela et que, les échecs entre autre, sont un bon moyen de "tuer le temps"


Renan, le
D'accord avec toi Domi77...
J'ai lu 3 ou 4 livres d’Onfray (pas le dernier, mais carnet de campagne de 2017 et l’art d’être Français; très bons!)la France produit beaucoup de philosophes pas forcément bons (comme bhl) mais c'est comme les Énarques!On voit où on en est!


ArKheiN, le
Vu par hasard aujourdhui:

https://www.arte.tv/fr/videos/098794-013-A/philosophie/?fbclid=IwAR0a5Pz9kdUWek0ERJ7Or3g7tU_d8mk7D88s7x7hzNQLMpYWa2ceB5gjh2o


Chemtov, le
J'ai tenu 6 minutes.


ricou, le
alors que la durée moyenne est de 5,4 minutes !
bravo


merci @ArKheiN pour ce lien très intéressant, je ne connaissais pas la "réminiscence platonicienne" je regarderai de ce côté.


Domi77, le
@Chemtov
je craque ☺ Je ne comprends pas "Si vous voulez investir cette énergie pour aider les autres, les petits bouts de bois sont un outil extraordinaire. Mais c'est vrai qu'on n'est jamais assis !"
Vous pensiez aux simultanées ?


Domi77, le
@Arkhein merci pour le lien. J'aime bien Raphaël Enthoven pour son ambition de mettre la philo à la portée de tous. Mais je le déteste davantage pour sa propension à vouloir à tout prix faire des pirouettes "sophistiques". Je crois d'ailleurs que c'est pour cela qu'il est en froid avec Michel Onfray car celui-ci n'appréciait pas qu'il tourne volontairement la tête au béotien.


Chemtov, le
@Domi77: Les simultanées ? Oui, mais pas en tant que simultanéiste ( ce n'est pas moi qui joue, j'ai mon esclave pour ça !). Mais oui, chaque samedi après-midi, je passe quatre heures debout, à expliquer, prendre des contacts, re-diriger les gens ( parfois vers d'autres clubs ) etc...

Mais je pensais plutôt à ceux qui sont debout comme les profs, éducateurs, animateurs, intervenants dans tous les milieux possibles ( perso, je vois 15 à 16 groupes différents par semaine ! Avec des publics de 4,5 à 77 ans, de tous milieux, toutes conditions ). Et donc, là, debout, sautillant d'échiquiers muraux à échiquiers de table, courant à travers la ville ( pour moi parfois jusqu'à 4 lieux différents dans la journée ), vous pouvez investir votre énergie dans la transmission du jeu ( Et bien sûr, en amont ou parallèlement, il faut aussi cavaler dans tous sens pour créer, organiser et faire perdurer tout cela ).

Bref... grâce à l'outil extraordinaire de nos ''petits bouts de bois'', vous pouvez créer des liens, aider des groupes en difficulté, développer, conseiller, rassurer, bref servir à quelque chose d'utile et bénéfique pour les individus et pour la société. Une petite pierre dans l'édifice...

( A condition que votre fédé ne torpille pas vos projets en supprimant vos subventions ! Rappel toujours utile. Gens una sumus... mais pas pour tous. )


Domi77, le
@Chemtov
Merci pour cette belle réponse ☺


Onfray se fourvoie depuis qq temps, dommage. BHL au moins, non.


Je ne saurais trop conseiller l'émission de France Culture, réécoutable en podcast, les Chemins de la philosophie. Thèmes variés et de fond.

Je suis plus réservé en ce qui concerne les professeurs en philosophie très médiatique sus-mentionné. La renommée monte parfois à la tête. Et avoir un avis sur tout sans maîtriser le sujet conduit à verser plus souvent dans le café du commerce que dans la philosophie.


Franxis, le
+1 Dans tous les domaines ... ceux qui se médiatisent beaucoup sont à écouter avec réserve.


A propos de https://www.arte.tv/fr/videos/098794-013-A/philosophie/.

Pour ma part j'ai du mal à supporter ces philosophes grandiloquents, chapeau à Chemtov qui a tenu 6 minutes... Il n'est absolument pas besoin de recourir au très compliqué théorème d'incomplétude de Gödel pour parler du nombre de parties d'échecs ou du nombre de positions ou d'autre chose (on ne sait pas très bien, ils restent flous), mais ça fait toujours bien de parler de Gödel, n'est-ce pas?

Si vous êtes intéressés par des sources un peu plus sérieuses concernant le nombre de parties ou de positions ou la longueur maximale, je vous invite à visiter le site de François Labelle:
https://www.wismuth.com/chess/chess.html




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité