France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 24 juillet 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Qu'arrive-t-il à Kasparov ? par Davout le  [Aller à la fin] | Actualités |
Dans les blitz du Croatia Grand Chess Tour, à l'aller, Kasparov n'a marqué que 0,5 / 9.
Je veux bien admettre que le niveau soit relevé mais Kasparov n'était pas un GM moyen. Lasker, au même âge, aurait fait mieux.


ricou, le
Lasker aurait fait 9/9


Borgov, le
C’est triste de voir un si grand champion comme ça


JBond, le
C'est juste un papy retraité. Il n'est plus préparé. Rien de très grave, sa carrière brillante est simplement derrière lui.


kaktus, le
A mettre en parallèle avec la performance récente de kramnik.


jojo, le
il me semble que kramnik a un peu joué en blitz....j'ai rarement vu le nom de kasparov...dur pour lui et pour le spectacle


Orouet, le
à mettre en parallèle avec mes performances de papy retraité ...
pas très grave, ma carrière peu brillante (mate !) n'est plus devant moi ;-)


vampyr, le
@orouet:
Il faut noter que Kasparov est plus vieux que Kramnik (plus de 10 ans).
Ensuite Kasparov a , selon moi toujours eu un jeu basé sur l'energie, la tactique et la pression qu'il infligeait par son aura et ses préparations.

Un Kasparov retraité et âgé n'est plus au point au niveau de ses préparations et tactiquement il n'est plus affuté.

Kramnik lui a un jeu plus positionnel et basé sur la compréhension donc les dégâts sont moins visibles surtout en cadence courte.

Maintenant se prendre une rouste en 7 coups...


Wisemas, le
Victoire finale de Maxime Vachier-Lagrave en tout cas. Deux victoires heureuses contre Kasparov dans ces blitz, la deuxième au temps.


Davout, le
Kasparov n'est pas un joueur comme Capablanca ou Fischer qui savaient trouver, généralement, la bonne suite, par intuition puis confirmée par le calcul. Je pense que Kasparov doit ou devait, au temps où il dominait les échecs, calculer plus pour trouver la bonne suite.
Curieusement, c'est avec des joueurs se rapprochant plus de son style qu'il a plus de chance de gagner comme avec les 2 partes contre MVL qui lui a eu chaud contre Kasparov.

Au tournoi de blitz d'Erceg Novi en 1970, Reshevsky termine 9è sur 12 avec 8,5/22 pts. Il avait 59 ans (Kasparov en a 58 en 2021).


Yves4, le
Kasparov manque de préparation et de jeu.
S'il s'y remet, je suis persuadé qu'il retrouvera son jeu.
A t-il envie de se remettre dans le "bain" ?
L'avenir nous le dira.


Meteore, le
Un match de blitz Kasparov vs Karpov serait intéressant.

A mon sens Karpov pourrait être favori, en considérant que son style de jeu, plus universel, "vieillit" mieux.


Le blitz n a jamais représenté les échecs sérieux. Alors quand on n est plus affûté je dirais qu en partie lente on a le temps de se chauffer les neurones et de planifier. Même en étant rouillé. En blitz C est inimaginable surtout contre de tels adversaires.


atms, le
C'est l'élément essentiel : ses adversaires sont extrêmement forts.
Je ne pense pas que l'on puisse comparer cette opposition avec celle que rencontra Reshevsky en 1970.

(c'est quand même une sacrée déroute)


jojo, le
ce qui m'a paru incroyable c'est de jouer aussi lentement des positions simples. Perdre au temps la finale contre mvl alors qu'il a un petit avantage avec 2s par coup, un pion sur la 6ième pour un joueur de cette classe. Ou alors les infos temps du site étaient totalement bidons.


El cave, le
Kasparov a 58 ans et n'a quasiment pas joué à très haut niveau depuis près de quinze ans. C'est à peu près comme si on demandait à Jalabert de faire l'étape du jour ou à Mehdi Baala de courir un 1500 dans un meeting, ils sont sans doute nettement meilleurs que le quadragénaire lambda mais ils auraient du mal à rester dans le peloton plus du tiers de la course.
La préparation nécessaire pour jouer à 2700 est un boulot quasiment à plein temps que Kasparov ne fait plus depuis longtemps.


Reyes, le
Garry Kasparov : "These guys are professionals. I'm an amateur."


Quand on connaît l'orgueil du bonhomme , il est logique de penser que lui-même ne s'attendait pas à une telle faillite .
Pas sûr qu'il se représente à un tournoi de ce niveau...


Reyes, le
Perdu ! Kasparov jouera le Rapid & Blitz de Saint Louis du 9 au 16 août 2021. ☺


Bon, mea culpa , et bravo à lui. C'est courageux !


jojo, le
on parie que pendant un mois il bossera comme un taré et qu'il remettra les pendules un peu plus à l'heure.?


Davout, le
@atms
Les adversaires de Reshevsky était :
un futur champion du monde et 3 anciens champions du monde, un vice-champion du monde et un futur finaliste au titre. Certes les autres joueurs étaient plus faibles mais cela ne suffit pas car pour gagner il faut battre et les faibles et les forts.

J'avais l'impression que Kasparov cherchait l'attaque contre le roi adverse, ce qui lui a fait dépenser plus de temps, et une fois l'attaque contrée, il abandonne. C'est à croire que son orgueil voulait punir ses adversaires par un mat rapide.


El cave, le
Deux grosses différences : Reshevsky n'avait pas arrêté de jouer sérieusement depuis plus de dix ans et surtout les ouvertures évoluaient dix fois moins vite que maintenant où n'importe quel 2000 est capable de se pointer avec une prépa de bonne qualité avec trente parties de référence sur la variante et la connaissance de tout l'état de l'art et de la façon dont le top 10 mondial l'a jouée récemment.


Chemtov, le
Je ne crois pas que ''n'importe quel 2000'' avec des super prépas est capable de rivaliser en blitz avec un joueur plus fort qui, lui, n'aurait pas suivi l'évolution de la théorie. Souvent, d'ailleurs, les ''anciens'' sont capables de ressortir des lignes, des systèmes, que les 2000 actuels connaissent mal ( parfois pas du tout ). C'est tellement vaste, la théorie des ouvertures...


El cave, le
Je ne dis pas qu'un 2000 bien préparé battrait Kasparov ou Reshevsky en blitz bien sûr, juste que les prépas que l'on peut faire de nos jours sont sans comparaison avec les moyens de l'époque. Le handicap relatif de Reshevsky de ce point de vue était bien moindre.


Chemtov, le
Bien sûr, je ne pensais pas à un 2000 contre Kasparov. Mais peut-être à un 2000 contre un joueur avec une meilleure compréhension globale du jeu qui lui aura permis d'atteindre deux cents points de plus ( par exemple ).

Les super-prépas à retrouver et jouer en une minute ou deux... cela me semble peu crédible à 2000 elo. Dans les dernières années, en équipe, je n'ai jamais vu un adversaire, dans cette tranche elo, vraiment à l'aise dans les ouvertures. Là, lors de notre dernier open, pareil, dans les parties que j'ai observées, les ouvertures, c'était du grand n'importe quoi. On s'est posé la question, si c'était le jeu sur internet qui avait amené les joueurs à ce style très... approximatif.


Même sans aucun entraînement Kasparov est certainement capable de battre en blitz n'importe quel GMI à moins de 2600...ici il a simplement rencontré la crème de l'élite mondiale surentrainée et dont il pourrait être le père...et motivée de jouer contre une légende de l'échiquier... il ne faut pas s'inquiéter de cette raclée somme toute normale sans entraînement.


Meteore, le
en 2017 à St Louis , dans les même conditions, il semblait beaucoup plus en forme ....peut être que 5 ans de plus cela compte tout de même ?


Renan, le
Je pense que Mr Kasparov serait un très bon joueur de club en France,dommage donc qu'il n’ait pas eu un passeport Français...il a les connaissances et l’expérience pour le Top 12...il n’a pas joué depuis longtemps ca se voit et tous ceux qui n’ont pas joué pendant quelques années le savent...


Chemtov, le
''il a les connaissances et l’expérience pour le Top 12...''. Ben oui... je crois bien!
D'ailleurs, il l'a déjà fait. Avec Auxerre. En 1993. Mais je crois que l'expérience ne lui avait pas vraiment plu... Gains contre Chabanon et Renet, nulles avec Salov et Pinter ( en 114 coups ! ). En fait, il était venu seulement pour la phase finale, mais son club ne pouvait déjà plus gagner le championnat. Avec notre petite équipe familiale, nous avions battu Auxerre dans les premières rondes ( Il avait alors râlé en disant qu'il jouait pour un club qui perdait même contre une famille! ). Il était un peu moins cool qu'aujourd'hui...


Franxis, le
Il avait donné son avis sur ses adversaires et sur le niveau de jeu en France ?


Renan, le
Il etait en pleine activité chemtov,
Oui c'est vrai, il n’avait pas fait de commentaire sur le niveau des français ?


Yves4, le
En 1993, un fort joueur français avait une position gagnante contre Salov sans arriver à concrétiser.
Commentaire de Gary : C'est qui cette patate qui n'arrive pas à gagner contre Salov ?


Yves4, le
et de mémoire ce joueur français était dans son équipe ! (ça me revient).


Bibifoc, le
Kasparov n'avait pas aussi dit quand son équipe à perdu :
" je suis avec une bande de mazettes j'aurai pu gagner le match en simultanée !"


Chemtov, le
@Renan : Bien sûr, il connaissait bien les Français. Plusieurs années plus tôt ( 88 et 89 ) il avait battu l'Equipe de France, en simultanée à la pendule, les deux fois par 4,5-1,5 ( une seule défaite, contre Sharif ). Et il a une mémoire phénoménale. Il se rappelait ( vers 2010 ) d'une partie qu'on avait joué ensemble en... 1976.


Bibifoc, le
@chemtov
Normal il a une mémoire eidétique


Chemtov, le
Ouh la ! Eidétique... J'ai dû chercher dans le dico.


Renan, le
Je me doute chemtov,c'est pour ça que je pense qu'il ferait un malheur dans une équipe du Top 12.


Chemtov, le
Pas sûr. Concernant Auxerre 1993, Erony me rappelle que dans Pinter-Kasparov (dernière partie, interminable, qui avait retardé la remise des prix), c'est le sympathique Jozsef qui jouait pour le gain ( après avoir gagné la qualité, nette, au 38ème ). Mais Kasparov avait réussi à faire la bonne transposition dans une finale nulle au... 82ème coup. Pinter avait bien essayé de gagner jusqu'au 114ème ( voir diagramme final ), mais Kasparov avait tenu.

Bon... il n'aurait pas vraiment pu râler contre Pinter ( d'oser jouer une finale nulle pendant trente coups ) vu que, comme le rappelle Erony, il s'était plaint ( aimable euphémisme ) de son co-équipier Belkhodja qui n'avait pas continué une finale pouvant mener à tour et fou contre tour ( certes c'était Erony du côté défensif...).

Donc un peu d'échecs : La position de nulle de Pinter-Kasparov. Pinter avait réussi à repousser le roi noir de f2à b5. Mais c'est toujours nulle. A noter que les noirs perdent si le roi est placé une colonne plus loin ( ou si les pions h étaient placés une rangée plus haut ).




Chemtov, le
Je me rappelle maintenant que j'ai souffert lors d'un stage du GM Ludek Pachman, à Hambourg, en marge d'un tournoi international junior par équipe ( j'étais le plus petit, avec pas encore 15 ans ) quand on devait étudier ces finales. J'avoue m'être éclipsé en douce, car c'était vraiment trop dur ( en plus en allemand ).


Blaise, le
Kasparov vient de perdre son ami et entraîneur, le GM Yury Dokhoian, début juillet.

Il dit de celui-ci:

"travailler,marcher,manger,discuter, c'était une vraie relation".


Mort du covid à 56 ans : c'est triste. Pour les sceptiques en tous genres, de quoi méditer.

Sur la partie Pinter - Kasparov, il paraît, dixit le EE de l'époque, que Kasparov s'était délecté, lors de l'analyse, à montrer les plans de gains...

Par contre, mépris peut-être pour les joueurs français mais pas pour Pinter qui était un joueur du top 100 plutôt bien classé lors des Interzonaux.


Chemtov, le
Et huit fois membre de l'équipe olympique hongroise ( médaille d'or individuelle en 1984 ). Joueur très sympathique, mais épuisant ! Un habitué des longues parties. On a joué trois fois. En tout presque 200 coups. Deux nulles quand j'avais les blancs ( en 36 et 66 coups ) et une perte pour moi avec les noirs, en 88 coups. Dans cette partie, il m'a créé un pion isolé en d5. Et ensuite, à l'exception des échanges des pions e et c ( ceux qui amènent le pion isolé ), nous n'avons rien échangé, pas un pion, pas une pièce, pendant les 65 premiers coups !
Ensuite seulement il m'a gagné mon pion. Et la partie, en même temps (23 coups plus tard ). Après ces six heures ou plus de jeu, j'étais complètement lessivé et lui en pleine forme, tout frais, guilleret...


pour ma part, même dans ma jeunesse, j'avais beaucoup de mal physiquement et psychologiquement de jouer au delà de 4 heures ....
Heureusement que beaucoup de mes adversaires ne le savaient pas et abandonnaient sans jouer une finale inférieure, en considérant qu'il étaient foutus au 40 eme coup... alors que j'étais complétement épuisé !




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité