France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 13 juillet 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Les Roos, une famille de joueurs d’échecs par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
Lors du championnat de France de Chartres j’ai eu l’occasion d’échanger quelques propos avec le MI Daniel Roos qui a consacré une grande partie de son existence à son club et à l’enseignement des échecs. Par Georges Bertola https://www.europe-echecs.com/art/les-roos-une-famille-de-joueurs-d-a-checs-8044.html

« Le jeu d’échecs ne prend tout son sens que si l’on s’y engage avec un certain fanatisme, fanatisme conscient et ironique, mais fanatisme quand même. » Michel Roos

« Certains joueurs se plantent complètement dans la façon de travailler leurs préparations avec l’ordinateur. Aujourd’hui, certains élèves me disent par exemple : « Ici je suis gagnant selon le module. ». Je réponds : « Non, tu es perdant car tu dois trouver trois fois de suite le meilleur coup dans la position et ceci dans plein de variantes différentes. Si tu t’en sors une seule fois, tu es perdu, tu n’as aucune chance statistiquement de pouvoir réussir à le faire. ». Mes élèves ont joué le meilleur coup proposé par l’ordinateur et pourtant ils ont perdu… » Daniel Roos

Au sujet de Magnus Carlsen : « Au début, il m’a beaucoup énervé à cause de son comportement. C’est un joueur pratique contrairement aux joueurs qui se figent sur l’ordinateur. C’est un génie stratégique, il sent effectivement ce qui est jouable et ce qui ne l’est pas. On le faisait aussi autrefois. On me montrait une très belle analyse, ça peut gagner, mais il y a tellement de variantes que je disais : « Je ne peux pas jouer ça ! ». Carlsen ne joue pas comme cela, il joue en fonction des probabilités de ses adversaires de pouvoir répondre correctement à certaines positions d’après leurs capacités humaines. C’est un joueur très intelligent. » Daniel Roos


Renan, le
Ah, je pense qu'il va y avoir des commentaires...


DDTM, le
"Quelle était la matière de ton enseignement ?

J’avoue que j’ai un peu copié le cours universitaire de mon père, basé sur la trame de son « Que sais-je ? » sur l’histoire. Je donnais des séances de 3 heures, en 3 points. Un historique des champions et des parties progressives sur la difficulté stratégique car on ne peut mettre les plus difficiles au début. Ceci pendant une heure puis je traitais des finales souvent en rapport avec les parties précédentes. Je terminais la dernière heure avec l’aspect le plus amusant, la tactique." Roos


Magnifique partie contre Stoica !


Merci pour le lien de cette interview passionnante.
je suis entièrement d'accord avec les propos de Daniel Roos, plein de bon sens !

Si je peux faire une analogie, c'est la raison pour laquelle j'ai toujours préféré analyser mes propres parties de compétition, soit avec un ordinateur dédié (Par Excellence, elo 1850) ou récemment Novag Citrine (elo > 2100) plutôt qu'avec un PC Fritz (elo > 2900).
Avec les ordinateurs dédiés, je peux comprendre le pourquoi le sens des coups joués à l'analyse, souvent des coups que j'ai envisagés et que je n'ai pas osé jouer, car je n'ai pas jugé au delà de 3-4 coups ...

De mon point de vue, les coups gagnants proposés par Fritz sur PC sont injouables pour moi tactiquement : quelquefois il gagne un pion sur 7 ou 8 coups, ou bien le roi attaqué échappe miraculeusement aux échecs multiples de plusieurs pièces adverses …


Chemtov, agaçant parfois, mais incontournable (ainsi que sa famille bien sûr) dans le paysage des Echecs Français !


Chemtov, le
Désolé pour tout ... et pour vous éviter une ''Roos-éite'' aigüe doublée d'une ''Chemtovite'' chronique ( et pour m'épargner à moi-même une crise de schizophrénie narcissique délirante ) je m'abstiendrai de commentaires sur ce post.

Mais je vais continuer de ''m'occuper'' de notre ami Philippe...


Je serais curieux de savoir s'il y a eu un tournoi interne chez les Roos ...


Un bien beau portrait, comme toujours avec M. BERTOLA.

Le premier Europe Echecs que j'ai acheté contenait une partie complètement folle M. ROOS contre G. MAZZONI qui m'avait marqué, avec une position blanche gagnante mais avec quasiment toutes les pièces sur leur case de départ.

Il y a beaucoup à écrire sur nos champions du passé, j'espère pouvoir en lire plus sur le sujet!


Davout, le
@Chemtov
Quelles ont été vos impressions sur l'Olympiade de Siegen en 1970 et avez-vous pu observer Bobby Fischer de près et d'autres joueurs ? Faites-nous la grâce, pour l'histoire du jeu, de vos souvenirs pour ce tournoi.


elkine, le
On dit beaucoup de bien de la bibliothèque Roos.


sigloxx, le
ah Fantomette... que de souvenirs!


El cave, le
Le club d5 c'est plus adapté ici.


clarxel, le
Ou le clan d7


Meteore, le
Un Roos joue actuellement à l'open de Tours.
Est il de la famille ?


TomTom, le
Et il y a un même un Firouzja qui joue à Tours!
Et aussi un champion de France qui se prénomme Maxime!


sigloxx, le
lol el cave. Mais c'était la bibliothèque verte ça :)


@sigloxx : clan des 7 et club des 5, c'était la Bibliothèque rose. La Bibliothèque verte, c'était les 6 compagnons.


"même si aujourd’hui je redécouvre Steinitz qui me fascine"

L'influence d'Elkine.


Chemtov, le
Allez, je réponds puisqu'il y avait des questions :

1) supergogol : Tournoi interne chez les Roos. Non. Evidemment. Pourquoi mettre en concurrence des enfants ( dans n'importe quelle famille, il y a déjà tellement de sujets de disputes potentielles ! ). Et puis nous n'avions pas besoin d'entraînement à la maison, il y avait suffisamment d'occasions de jouer au club ou dans le département. Mais bien sûr nous nous sommes renontrés en Championnats du club, du Bas-Rhin, d'Alsace, de France, dans des opens etc...
Et quasiment pas de nulles de salon.

2 ) cornetto : ''nos champions du passé''... ça va, on se maintient encore en forme...

3) Davout : Pas vraiment de souvenirs de Siegen. Je ne faisais qu'accompagner mes parents et je ne m'intéressais pas aux échecs, à cet âge là ! Je me rappelle de Fischer. Je le trouvais très grand, mais c'était aussi son adversaire ( un japonais ) et moi-même qui étions petits ! Mon père y était allé pour rencontrer les organisateurs. J'ai retrouvé un carnet de notes où il écrit qu'il ira aussi à une réunion avec Bertolo et ces mêmes organisateurs. Mais mon co-équipier actuel ( à Strasbourg ) Mehrshad Sharif a joué ces Olympiades ( pour l'Iran ). Il a pu voir Fischer à toutes les rondes. Je ferai son interview un jour !
Mais, perso, j'ai rencontré beaucoup d'autres joueurs célèbres, Lilienthal, Najdorf, Tal, Portisch, Larsen, Uhlmann, Hort, etc... Et joué contre quelques uns.

4) Elkine : oui-oui.

5) Meteore : Non, le Roos qui joue à Tours n'est pas un... Roos. Enfin, je m'entends ! C'est un joueur belge. Roos est un nom qu'on trouve aux Pay-Bas, en Belgique, en Allemagne et en France très, très majoritairement en Alsace-Moselle.


Davout, le
Merci pour ce retour Chemtov. Hâte de lire votre interview avec Sharif.


Chemtov, le
@cornetto : Je pense qu'il s'agit de cette partie ( position après 22...Tf8 ). On a l'impression que le roi, le fou f1 et la tour h1 n'ont pas bougé !

Roos,M - Mazzoni,G [A25]
FRA-ch 39th Montpellier (4), 05.09.1964

1.c4 e5 2.Nc3 Nc6 [2...Bb4 3.Nd5 a5 4.a3 (4.g3 Nf6 5.Bg2 0-0 6.Nf3 Nc6 7.0-0 Re8 8.d3 h6=) 4...Bc5 5.e3 Nf6! 6.d4 Nxd5 7.cxd5 (7.dxc5 Nf6 8.Rb1 a4) 7...exd4 8.exd4 Be7] 3.g3 g6 4.Bg2 Bg7 5.e3 d6 6.Nge2 Nge7 7.0-0 h5!? 8.d4!N Le futur Champion de France connait ses classiques et il réagit au centre à une attaque à l'aile-roi. [8.h3Koblencs,A-Ragozin,V/URS-ch14 Moscow 1945/1-0] 8...h4 9.d5 Nb8 10.e4 [10.f3 hxg3 11.hxg3] 10...a5 11.Rb1 Bd7 12.f3 hxg3 13.hxg3 c6 14.Kf2 [14.Be3±] 14...cxd5 15.cxd5 b5 16.Rh1 Rg8 [16...Rxh1 17.Qxh1 Na6 18.Be3 b4=] 17.Be3 Na6 18.Bf1 f5 19.Nc1 b4 20.Nb5± Nc8 [20...Qb8] 21.a4 Qf6 22.Ke1 [22.Bd3! fxe4 23.Bxe4] 22...Rf8 23.Be2 Rb8 24.Nb3 Qd8 25.Qd2 Bf6 26.Rc1 Kf7 27.Rh7+ Kg8 28.Rh6 [28.Rh2] 28...Kf7 29.Bd3 Rh8 30.Qh2 f4? 31.Rxh8 Bxh8 32.Qh7+ Bg7 33.gxf4 Bxb5 34.axb5 exf4 35.Bd4 1-0


Et sans les commentaires Chessbase :

Roos,M - Mazzoni,G [A25]
Montpellier ch-FR, 1964

1.c4 e5 2.Cc3 Cc6 3.g3 g6 4.Fg2 Fg7 5.e3 d6 6.Cge2 Cge7 7.0-0 h5 8.d4 h4 9.d5 Cb8 10.e4 a5 11.Tb1 Fd7 12.f3 hxg3 13.hxg3 c6 14.Rf2 cxd5 15.cxd5 b5 16.Th1 Tg8 17.Fe3 Ca6 18.Ff1 f5 19.Cc1 b4 20.Cb5 Cc8 21.a4 Df6 22.Re1 Tf8 Diagramme.

23.Fe2 Tb8 24.Cb3 Dd8 25.Dd2 Ff6 26.Tc1 Rf7 27.Th7+ Rg8 28.Th6 Rf7 29.Fd3 Th8 30.Dh2 f4 31. TxT FxT 32.Dh7+ Fg7 33.gxf FxCb5 34.axF exf 35.Fd4 1-0




Tout à fait! Merci pour ce souvenir !

C'est ce 22.Re1 qui m'avait marqué justement.

Avec le recul je me demande si ce n'est pas juste forcé, mais le retour du roi sur sa case de départ m'avait fait forte impression.

De mémoire je me rappelle également que M. ROOS critiquait son 7.0-0 en recommandant directement d4, justement pour éviter h5, mais après 8.d4, il considérait que h4 est une erreur et que le bon coup était exd4.

J'avais trouvé ça bizarre puisque dans ce cas 8.h5 parait être un affaiblissement plus qu'autre chose, et que les noirs préféreraient jouer la position avec le pion en h7 avec le le roi blanc encore au centre (7.d4 exd4.)




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité