France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 21 septembre 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Plutôt qu'une ouverture ordinaire, pourquoi pas une ouverture tranchante ? par Renan le 13 mars 2018  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Je me pose cette question, si vous jouez un 2000 et que vous avez les blancs, ou les noirs d'ailleurs...
Que jouez vous ?


Polmipoque, le 13/03/2018 - 16:31:32
Pourquoi un 2000 en particulier ?


Renan, le 13/03/2018 - 16:32:52
Vous jouez un 2000, que jouez vous comme ouverture bien tranchante avec un elo de 1500?
Par exemple l'attaque indienne contre la française ...


Renan, le 13/03/2018 - 16:33:40
Disons un mieux classé que 1500...


Reyes, le 13/03/2018 - 16:34:51
Réponse : l'ouverture que vous connaissez (comprenez) le mieux.


Julo62, le 13/03/2018 - 18:35:22
"Par exemple l'attaque indienne contre la française ..."
Non pas que cette ouverture soit mauvaise, je l'aime même plutôt bien, mais je pense qu'un 1500 n'a pratiquement aucune chance contre un 2000 avec.
Logiquement, le 2000 va jouer un petit plan qu'il connait, pas forcément fameux, mais évitant de se prendre une attaque virulente sur le Roi, et le 1500 va se retrouver dans des schémas qu'il ne soupçonnait même pas.
Fausse bonne idée que de jouer des ouvertures inversées pour se simplifier la vie ;)

Sinon, je ne vois pas ce que peut avoir de particulièrement tranchant l'attaque indienne, surtout par rapport à d'autres variantes très complexes qu'on peut voir dans la française, avec lignes ouvertes, roi(s) déroqué(s) structure(s) affaiblie(s).

Mon répertoire, quand je cherchais à obtenir un classement FIDE et que je jouais e4 pour me "forcer" à calculer, sur la française, c'était :
1 e4 - e6
2 d4 - d5
3 Cd2 - Cf6
4 e5 - Cd7
5 Cf3 - c5
6 c3 - Cc6
7 Fd3 - Db6
8 oo - cxd4
9 cxd4 - Cxd4
10 Cxd4 - Dxd4
11 Cf3
Avec du jeu pour le pion !!

Et parce que les noirs peuvent jouer 3... c5, la partie Tal - Uhlman de 1971 (commentée dans Life and games).

Et c'est à peu près tout.

Je n'ai jamais perdu une partie contre la française ...
... à cause de l'ouverture :)


Marc08, le 13/03/2018 - 20:27:27
Moi je dirais essayer de surprendre par un truc mi agressif mi tactique en sachant (et cela met arrivé beaucoup de fois a une certaine époque) que pas mal de 2000 sous-estime (ou sous-estimais car avec le classement Fide il faut se méfier maintenant) les 1500 et on les ramassent


Marc08, le 13/03/2018 - 20:41:48
j'étais 1480 à l'époque :

[Event "Selestat op"]
[Site "Selestat"]
[Date "2000.??.??"]
[Round "5"]
[White "Fourcart, Marc"]
[Black "Lutz, Eric"]
[Result "1/2-1/2"]
[ECO "A80"]
[BlackElo "2104"]
[PlyCount "120"]
[EventDate "2000.??.??"]
[EventType "swiss"]
[EventRounds "7"]
[EventCountry "FRA"]
[Source "ChessBase"]
[SourceDate "2000.11.22"]

1. d4 f5 2. Bg5 h6 3. Bh4 g6 4. e3 Bg7 5. Bd3 Nf6 6. Bxf6 Bxf6 7. Ne2 d6 8. Nf4
Rg8 9. Bc4 Rg7 10. Be6 c5 11. c3 Nc6 12. Qb3 b6 13. Qa4 Bd7 14. d5 Ne5 15. Qc2
Qc8 16. Nd2 Bxe6 17. Nxe6 Rg8 18. Qa4+ Kf7 19. Qc2 Qb7 20. e4 fxe4 21. Qxe4
Rac8 22. f4 Nd7 23. h4 Nf8 24. g4 Ke8 25. g5 Bg7 26. Nc4 Kd7 27. O-O-O Re8 28.
Rhe1 Nxe6 29. Qxe6+ Kd8 30. Re2 Qd7 31. Rde1 Qxe6 32. Rxe6 hxg5 33. fxg5 Rh8
34. R1e4 Kd7 35. Rxg6 Reg8 36. Rge6 Bf8 37. Ne3 Rh7 38. Kc2 Rf7 39. Rg4 b5 40.
c4 a6 41. cxb5 axb5 42. a4 Rf2+ 43. Kd3 Rxb2 44. axb5 Bg7 45. Ra4 Bf8 46. Ra7+
Kd8 47. Nf5 Rxb5 48. Nxe7 c4+ 49. Kxc4 Rc5+ 50. Kb4 Bxe7 51. Ra8+ Kd7 52. Rxg8
Rxd5 53. Re4 Rd1 54. Kb3 d5 55. Rg4 Rh1 56. Rg7 Ke6 57. Rh7 Kf5 58. Rd4 Bxg5
59. Rxd5+ Kg6 60. Rdd7 Rxh4 1/2-1/2

et là 1410 :

[Event "Coupe de France 1996 Bogny / Blagny"]
[Site "?"]
[Date "1996.12.13"]
[Round "?"]
[White "Jauregui, Alain"]
[Black "Fourcart, Marc"]
[Result "0-1"]
[ECO "A45"]
[WhiteElo "2000"]
[BlackElo "1410"]
[Annotator ",Microsoft"]
[PlyCount "130"]
[EventDate "2009.03.18"]
[SourceDate "2018.03.13"]

1. d4 Nf6 2. Bg5 e6 3. e4 d5 4. e5 h6 5. Bh4 g5 6. exf6 gxh4 7. Qf3 Nd7 8. Nc3
c6 9. Bd3 Nxf6 10. Nge2 Rg8 11. O-O-O Bg7 12. Rhe1 Bh8 13. Nf4 Ng4 14. Bf5 Nxh2
15. Qh3 Qg5 16. Qxh2 Qxf5 17. Rd3 Rg4 18. Rf3 Bxd4 19. Nxe6 Qxe6 20. Rxe6+ Bxe6
21. g3 O-O-O 22. Rf4 hxg3 23. fxg3 Be3+ 24. Kd1 Bxf4 25. gxf4 Rdg8 26. Ne2 R8g6
27. Qf2 Rg2 28. Qf1 Bh3 29. f5 Rg1 30. Qxg1 Rxg1+ 31. Nxg1 Bxf5 32. c3 Be4 (
32... Bg4+) 33. Nh3 f5 34. Ke2 Kd7 35. Ke3 Ke6 36. Kd4 b6 37. b4 Kd6 38. Ke3 c5
39. a3 Ke5 40. Nf2 d4+ 41. cxd4+ cxd4+ 42. Kd2 h5 43. Nh3 f4 44. Ke2 f3+ 45.
Kd2 Bf5 46. Nf2 Kf4 47. a4 h4 48. Ke1 Kg3 49. Kf1 h3 50. Nh1+ Kf4 51. Ke1 Ke3
52. Ng3 f2+ 53. Kd1 Bg4+ 54. Kc1 h2 55. Nf1+ Ke2 56. Nxh2 f1=Q+ 57. Nxf1 Kxf1
58. Kd2 Bf5 59. a5 b5 60. Kd1 d3 61. Kd2 Kf2 62. Kd1 Ke3 63. a6 Bg4+ 64. Ke1
d2+ 65. Kf1 d1=Q+ 0-1






Joffrey, le 14/03/2018 - 00:27:53
Je ne comprends pas quel est l'idée de jouer une ouverture contre les 2000 et d'en jouer une différente contre les bons joueurs ?


ArKheiN, le 14/03/2018 - 01:11:37
Tous les 2000 ont le même style de jeu et sont à mettre dans le même panier. En dehors de ce classement ça change. J'ai remarqué que l'attaque Koulpich marche bien contre eux.




VincentNogent, le 14/03/2018 - 09:16:33
Je trouve qu'il y a de drôles de commentaires !

Les joueurs à 2000 n'ont pas tous le même style. Par contre ils ont en général un jeu plus serré, plus solide que nous à 1500 ou 1600 c'est sûr.

Je n'ai jamais changé mon répertoire contre un 2000. Par contre effectivement on a mentalement l'idée de "rien à perdre alors autant y aller et jouer le plus dynamique possible !"

Les jeux complexes sans trop d'échanges sont la meilleure solution.

Les positions plus sèches avec moins de matériel sont essentiellement question de compréhension du jeu et de technique et il y a peu de chances de les surclasser de ce côté là.


Benji3000, le 14/03/2018 - 09:32:21
'on a mentalement l'idée de "rien à perdre alors autant y aller et jouer le plus dynamique possible !"' → mais il faudrait jouer toutes ses parties comme ça ! :) À moins de vivre du jeu d'échecs, ça change quoi si tu gagnes ou perds 15 poinzélos ?


VincentNogent, le 14/03/2018 - 10:05:57
Je disais ça dans le sens où tu n'as pas le même esprit selon le joueur que tu as en face. Ce qui est probablement un tort mais j'aime beaucoup plus jouer contre des 2000 que contre des 1500. L'envie de progresser sans doute !


thierrycatalan, le 14/03/2018 - 10:15:32
Bonjour renan
Pour ma part , je trouve que se focaliser sur l'ouverture lorsque l'on doit jouer un joueur plus fort que soi est une erreur ...

Certes , cela fait partie de la confiance en soi , de se trouver en terrain familier dans l'ouverture, mais pour ma part je crois pouvoir dire que je n'ai presque jamais perdu une partie dans l'ouverture... (sauf sur des gambits venimeux que je ne n'avais jamais vu avant... ).
Il me semble que Toutes les ouvertures obeissent à des critères généraux de bon sens :
contrôle de cases centrales, développement des pièces légères, roque du roi joué avant une quinzaine de coups, privilégier la liberté de mouvement de vos pièces dans votre position, regarder la structure de vos pions et méditer sur chaque avancée de pion.

Bien il faut à chaque coup joué faire attention à plein de thèmes tactiques... pour éviter les catastrophes...

Alors après toutes ces portes ouvertes , mon meilleur conseil est celui là contre un joueur beaucoup plus fort :
1- jouez les ouvertures sainement, sans vous prendre la tête , en gardant un oeil sur les minutes de la pendule pour ne pas être trop en retard.
2- En milieu de jeu, identifiez toujours quelle est la pièce la plus forte ou la mieux placée de votre adversaire, et cherchez à l'échanger !
3- Les finales : A mon avis c'est toujours dans ce secteur de jeu , qu'un fort joueur fera la différence !!
Il faut absolument étudier les finales avec pièces mineures et pions éparpillés sur l'échiquier... c'est ce qui permettra de résister et peut-être de sauver la partie contre un joueur plus fort.
Cordialement


Benji3000, le 14/03/2018 - 10:16:29
@Vincent : J'ai bien compris :) Mais c'est mal. Il faudrait idéalement jouer dans le même esprit - chercher à gagner - tout adversaire, de 1300 à 2800 (c'est-à-dire jouer les meilleurs coups sans tendre des pièges dans-lequels-un-1500-tombera-surement, et sans supposer que le joueur-plus-faible ne verra pas tel ou tel truc). Après contre un débutant (1000-1300) c'est différent.

Je sais bien qu'en pratique ce n'est pas le cas, le (nettement) moins bien classé ayant tendance à bétonner et le type en face lui faire comprendre qu'il lui fait perdre son temps... Mais bref. Essayons de changer ça :)

+1 Thierry


Renan, le 14/03/2018 - 12:44:51
juste une petite précision enfin à mon niveau...
déjà jouer un 2000 ce n'est pas évident alors si en plus on se retrouve avec une poubelle au bout de 10/15 coups (une pièce en moins par exemple)...
je demande ça en fait pour que le joueur classé 2000 sorte un peu de son "confort" en tombant sur une bonne attaque ...je suis assez d'accord avec la réponse de vincentnogent...
et je ne parlais pas spécialement pour la française..



Julo62, le 14/03/2018 - 14:15:11
Une pièce de moins ce n'est plus une poubelle, c'est une décharge !!
Je te lis souvent Renan, parfois je reponds, mais j'ai vraiment le sentiment que tu prends le jeu par le très mauvais bout.
D'expérience, je connais des joueurs qui sont des adversaires redoutables pour mieux classés qu'eux, et d'autres qui sont des machines à scorer contre plus faibles.
(ceux qui sont les deux progressent très vite en général ^^)
C'est essentiellement une question d'état d'esprit, pas d'ouverture.


raspoutilf, le 14/03/2018 - 15:21:10
Jouez normalement contre tous les adversaires. Les seules exceptions recevables me semblent être quand on a les Noirs contre des joueurs sensiblement plus faibles: là, on peut avoir un répertoire spécifique pour éviter les suites très annulantes... A part ça, jouez ce que vous savez jouer: même si vous perdez, vous aurez appris.


JMC, le 14/03/2018 - 16:22:05
Les 2000 ne savent pas jouer aux échecs Renan.
Inutile de te tracasser, tu joues ton répertoire et tout ira bien, tu gagneras pleins de parties.


SLM, le 14/03/2018 - 16:45:55
Renan se tracasse parce qu'il ne sait pas jouer aux échecs non plus. Ouvrir plein de fils pour poser les mêmes questions, ça oui. Faire des parties, moins. Mais on va encore dire que je suis méchant...


Julo62, le 14/03/2018 - 17:12:48
C'est ce que j'appelais le très mauvais bout.
SLM est plus cash, mais c'est ça.


elkine, le 14/03/2018 - 17:37:14
Le dragon et l'est-indienne sont pas mal pour battre des joueurs plus forts.
Des fois tu perdras en 25 coups mais ça reste instructif.


thierrycatalan, le 14/03/2018 - 19:36:27
Mon conseil d'ouvertures contre un joueur plus fort : des ouvertures saines solides, que l'on comprend bien, et dont on sait jouer les milieux de jeu ...
Pour ma part avec les blancs : gambit dame (d4) et italienne (e4).
pour les noirs : Petrov (contre e4) et Hollandaise (contre d4) .
Après il ne faut pas rêver non plus , il faut avoir un minimum d'experiences sur l'échiquier quelque soit l'ouverture.
De toutes les façons , je le répète, ce n'est pas l'ouverture le plus important : il faut comprendre pourquoi on joue tel ou tel coup , comprendre pourquoi l'adversaire joue tel ou tel coup ... et il ne faut pas réver non plus, un joueur plus fort que vous aura plus de connaissances, plus d'intuition , jouera très peu de mauvais coups que vous pouvez identifier comme mauvais, il calculera plus vite que vous , et sans doute plus loin dans les variantes .. il saura mieux gerer la pendule que vous, et sa technique en finale sera meilleure que vous ..
Je peux dire dans les 140 parties que j'ai jouée dans ma vie , j'ai pu annuler quelques belles parties contre des joueurs > 300 pts elo, en gagner raremement uniquement sur des grosses betises de leur part ... ..
et au dessus d'un écart de 500 points la seule chose à faire est d'apprendre de la leçon que vous donnera votre adversaire !
..et surtout si vous perdez contre lui sans avoir fait aucune faute selon votre ressenti dans la partie , c'est là que vous progressez en cherchant des explications .

je me souviens d'une partie qui m'a traumatisé en simultanée contre Gille Miralles , il a joué un système double fianchetto que je n'avais jamais vu de ma vie (j'etais classé autour de 1720 à l'époque..) J'ai été comme completement explosé par un magicien sur l'échiquier !! en moins de 30 coups sans comprendre ce qui m'était arrivé ... (je n'avais fais aucune faute grossière, et joué que des coups normaux logiques mais faibles.) ...
Et bien quelques années après , grace à cette leçon , j'ai annulé avec succès contre un adversaire qui m'a joué un systeme double fianchetto !! (mais moins fort que Miralles rires..).



Renan, le 14/03/2018 - 20:26:53
oui je ne sais pas jouer aux échecs...
je n'ai pas honte de le dire à 46 ans...
bien sur je n'ai pas eu la chance d'aller apprendre en clubs comme certains...moi avant de jouer aux échecs j’ai appris d'autres sports physiques et j'étais assez bon et j'ai eu la chance de faire une finale de coupe de France (slm tu en as fait toi de finale?)...je pose des questions sur ce site car je m'y intéresse et je te rassure slm je joue sur internet même si ça te déplait que je ne le fasse pas en club...



SLM, le 14/03/2018 - 20:38:04
Pour être tout à fait honnête ce qui m'agace plus que cela ne me déplaît c'est de voir le même fil revenir tous les 2 mois, initié par toi, et te voir ne pas tenir compte des réponses qui t'y sont apportées, toujours les mêmes.
Va jouer des parties si tu veux des réponses ! (et accessoirement, progresser)

Le reste, les concours victimaires et qui a la plus grosse, je laisse ça à la Chemtovie ou le couloir...


Renan, le 14/03/2018 - 20:45:36
tutuut..ce n'est pas le concours de la plus grosse...
tu m'attaques ,je me défend...je t'ai juste demandé ce que tu avais fait dans ta vie pour juger les autres sur un plan strictement sportif...
je retourne lire mon bouquin et accessoirement jouer une partie d'échecs...kenavo!


Arpadello, le 14/03/2018 - 23:10:21
Personnellement si j'ai un modeste conseil à te donner Renan c'est de changer la touche "point" de ton clavier car elle a l'air clairement défectueuse. A chaque fois que tu termines une phrase il y a toujours un ou deux caractères en trop ;)
Certes cela te confère un style reconnaissable entre tous sur ce forum mais je ne suis pas sûr que ce soit toujours à ton avantage quand tu espères des réponses à tes questions (surtout quand ces dernières deviennent aussi répétitives que tes points de suspensions).
Bon courage quand même !


Escacs, le 15/03/2018 - 12:25:00
On peut penser que la publicité pour les echecs nous fait croire que grâce à des cours particuliers, des livres et des astuces tout le monde peut progresser jusqu'au succès.
Mais c'est avec un fort potentiel de départ que ces services vont nous faire progresser jusqu'au succès.
C'est pourquoi il n'y a pas de recette du succès, il y a juste des petits bonus qui font progresser chacun de différentes manières.



Renan, le 15/03/2018 - 16:59:03
Arpadello je suis d'accord avec toi j'ai tendance à utiliser un peu trop les points!
Je ne serais jamais 2000 au classement elo et si je suis têtu c'est sans doute mon côté breton(100%) qui ressort !!


Chemtov, le 15/03/2018 - 17:03:53
Curieuses réflexions de SLM... Faut se soigner, mon garçon... S'il y a des fils, des réflexions ou autres qui vous déplaisent, lisez autre chose ( sauf, bien sûr, si on vous interpelle ).


Oimsi, le 16/03/2018 - 11:45:39
JMC "les 2000 ne savent pas jouer aux échecs"

Et toi, considères tu être un joueur, qui sait jouer aux échecs?


toluap, le 16/03/2018 - 12:13:43
L'idée de base n'est pas complètement fausse, à savoir: contre un joueur plus fort, foutre le bordel sur l'échiquier donne sans doute de meilleures chances de le battre... bon, de l'arnaquer ;-)

Cela inclut de jouer des gambits un peu foireux mais qui donnent un peu d'initiative.
Plus la cadence est rapide, plus ça a de chances de fonctionner.

Mais bon, si cela passe par jouer une ouverture qui ne t'est pas habituelle, c'est le fiasco assuré.

De plus, c'est une méthode qui te garantit de ne jamais progresser.

Surtout qu'un 2000, si tel est l'objectif, tu peux déjà te rapprocher de son niveau en faisant quelques efforts à l'entraînement (exercices tactiques tous les jours), et qu'il suffit qu'il ne soit pas en forme le jour de la partie pour avoir des chances honorables, au moins de sauver un demi-point.


Escacs, le 16/03/2018 - 12:29:36
Ce que veut dire JMC, à mon avis, les très forts joueurs le disent :
"On commence à comprendre les échecs à 2000 elo"


Reyes, le 16/03/2018 - 12:31:02
Le 1500 rêve d'être 2000, le 2000 rêve de 2200, le 2200 d'un titre de MI... mais finalement, même à 2700 Elo, personne n'est satisfait de son niveau. Le 1500 pense qu'avec 2000 Elo il comprendrait quelque chose aux échecs, le 2000 sait qu'il ne comprend toujours pas, pas plus que le 2200. C'est comme ça...


Chemtov, le 16/03/2018 - 12:53:42
@Oimsi : Non. Probablement pas. Je pense que la réponse de JMC était humoristique et qu'il s'incluait naturellement dans la catégorie 2000.

@Escacs : J'ai effectivement rencontré des 2000 qui ne comprenaient vraiment pas grand chose dans certains domaines du jeu. Et d'autres m'ont scotché en analysant vraiment très finement, de manière remarquable. Mais même certains GM sont vus comme des patates par d'autres GM ( vus comme des arnaqueurs, au style bidon, qui marquent des points que contre les plus faibles, etc.... ). Viktor Korchnoi avait ainsi descendu le hongrois Janos Flesch. Quand celui était devenu GM, il a salué Korchnoi en lui disant ''Bonjour collègue !''. Et Korchnoi lui avait répondu : '' Non. Nous ne sommes pas collègues. Vous, vous êtes collègue de Damjanovic, pas de moi ''. Enfin, une histoire comme ça... ( Le mec sympa, VK.. ) Juste pour dire qu'en fait tout est relatif.


elkine, le 16/03/2018 - 13:51:01
Je crois qu'Aronian a dit qu'il fallait 22 pour comprendre ses parties.
(celle d'hier un peu plus à mon avis...)


toluap, le 16/03/2018 - 13:52:59
Bien sûr Reyes, mais c'est normal de vouloir progresser, aux échecs comme dans tous domaines. Après, à chacun ses objectifs.

Je dois dire cependant que j'ai croisé des 2200, et même des 1800, qui pensaient comprendre très bien les échecs.

Évidemment, si Renan atteignait un jour 2000 elo, on peut espérer qu'il ne demanderait pas "quelle ouverture jouer pour surprendre un GM?"... En général, quand on progresse, on apprend quelques trucs en route quand même.


cornetto, le 16/03/2018 - 14:44:26
Intéressante l'anecdote de Chemtov sur Flesch et Kortchnoi : une nouvelle perle à la collection des amabilités du grand Viktor !

Shirov en raconte une autre dans son livre le feu sur l'échiquier 2, où Seirawan joue une idée de Shirov contre Korchnoi et Shirov d'écrire "malgré cela, tout ce qu'il obtint fut une nulle difficile avec les blancs et les habituels sarcasmes de Korchnoi à l'analyse".

Enfin la morale de l'histoire, comme le rappellent Reyes et Chemtov, c'est qu'on est tous la mazette de quelqu'un d'autre, ce qui ne peut qu'inciter à la plus grande modestie.

Et pour répondre à la question initiale de Renan, ça peut effectivement être une bonne idée de jouer agressif contre un mieux classé, mais uniquement si tu es plus à l'aise dans les positions tactiques.

Autrement tu perdras encore plus rapidement en jouant contre-nature.

Pour accrocher un mieux classé, il n'y a pas 36 solutions : il faut jouer, jouer, jouer, et surtout analyser ses parties.

En faisant ça, on se rend compte de nos points forts et faibles, des secteurs de jeu où on est le plus à l'aise, et on peut affiner ses ouvertures en fonction.


Reyes, le 16/03/2018 - 14:47:38
Pour ceux qui ne l'auraient pas vu sur Facebook, voici le plan d'entraînement conseillé pour les joueurs amateurs par le grand-maître espagnol Francisco Vallejo Pons : « Je vais vous offrir un plan d'entraînement de base afin que vous ne me posiez plus 1000 fois la même question en messages privés :) »

— 20% d'analyse de parties de maîtres
— 20% d'analyses de ses propres parties
— 20% de tactiques simples
— 10% de calculs complexes
— 10% de préparation et mémorisation des ouvertures
— 10% de finales techniques
— 10% préparation psychologique, jeu en ligne...


clarxel, le 16/03/2018 - 15:02:00
Perso, avec les Blancs, contre un 2000, je joue f4 ou le gambit roi, contre un 2200, la Grob et contre un 2400 l'orang-outan.
ça me permet de souffrir moins longtemps et de pouvoir profiter de mon dimanche après-midi.

Non ;-)

La question est absurde, on peut se préparer contre un joueur spécifique, en fonction de son style, et en étudiant ses parties, mais il n'y a pas d'ouvertures miracles contre un joueur mieux classé, il faut jouer ce que l'on connait et appliquer les principes de développement que l'on maîtrise.

Et mettre le feu à l'échiquier en partie longue contre un joueur nettement mieux classé donc qui à priori calcule beaucoup mieux, hum...



Escacs, le 16/03/2018 - 15:41:35
@Reyes
Paco (ou Francisco) dit aussi que mémoriser les ouvertures avec un faible niveau ne sert à rien.
Les pourcentages de Paco représentent les 20 % d'apprentissage qu'il faut ajouter au 80 % d'inné.


AutisticPerson, le 16/03/2018 - 16:42:20
La dernière fois que j'ai joué contre un 2000+ (j'étais 1300 environ à l'époque), j'ai opté pour une Anglaise comme ouverture, ce qui l'a quand même bien embêté durant tout le début de la partie (après analyse avec la machine, j'avais même un avantage de +1.5 au 16e ou 17e coup de la partie).

Puis est venu le milieu de partie et là, ça a été une autre histoire.


thierrycatalan, le 16/03/2018 - 18:59:22
Merci Reyes pour l'indication de ce plan d'entrainement , qui me semble vraiment interessant et de bon sens !

mais je comprends mieux pourquoi je suis resté toutes ces années un amateur dilettante !!
mon programme d'entrainement des échecs a été toute ma vie :

- 5 % de simple lecture de parties de maîtres dans Europe Echecs
— 5 % d'analyse de parties de maîtres dans Europe Echecs.
— 5 % de recopier au propre mes feuilles de parties illisibles et incomplètes
— 5 % d'analyse de mes propres parties...perdues uniquement
— 5 % de tactiques simples improvisées sur l'échiquier en direct !
— 5 % de calculs complexes sur l'échiquier lorsque je comprends que ma position est désespérée.
— 5 % de préparation et mémorisation des 4 ouvertures que je joue tout le temps
— 5 % de finales techniques pour essayer d'annuler avec un pion de moins...
— 5 % préparation psychologique en me demandant ce que je ferais après la partie ...
- 5 % à chercher où sont les toilettes dans la salle
- 10% à chercher où sont les tables des féminines dans le tournoi ...
- 10 % à la tourner le sucre dans ma tasse de café
- 10 % à chercher des croissants à la buvette...
- 10 % à me demander pourquoi les aiguilles de ma pendule tourne plus vite que celles de mon adversaire
- 10% à rire avec mon adversaire après la partie lors de l'analyse post mortem de la partie ...



cordialement à tous sur le forum !!




Reyes, le 16/03/2018 - 19:00:39
:)


Julo62, le 16/03/2018 - 20:16:35
(rires)
;)


Ducouloir, le 16/03/2018 - 21:37:35
Un problème avec ta belle-mère, slm ?


JMC, le 16/03/2018 - 22:38:44
@Oimsi
Absolument, je joue très bien aux échecs.
Renan est prévenu.


DGuirao, le 21/03/2018 - 21:04:02
"Je ne serais jamais 2000" Renan.
???????
L'envie de progresser et de tout faire péter, y'a que ça de vrai.

Peut-être que le niveau 2000 est accessible, peut-être que non, mais tu n'en sais rien! Tout comme moi, tu es dans le brouillard. Tout ce qu'il y a à faire pour des noobs comme nous, c'est de faire de notre mieux sur l'échiquier! (et se battre comme des malades en dehors pour progresser)





© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité