France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 18 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

ISC 2014 à Paris : un concours de résolution de problèmes par pessoa le 09 janvier 2014  [Aller à la fin] | Problèmes |
Le désormais traditionnel rendez-vous de janvier des amateurs de problème d'échecs, c'est l'ISC (International solving contest), qui aura lieu à Paris le 26 janvier prochain.
C'est le Club Saint-Lazare qui nous recevra, que ses responsables en soient remerciés.

L'ISC, qu'est-ce-que c'est ?
C'est une compétition internationale de résolution de problèmes d'échecs, jouée simultanément dans trente pays.

Il y a deux sections : la première permet d'obtenir un classement "Relo" (le elo des solutionnistes) ou une norme (grand-maître, maître ou maître Fide, comme pour la partie), ce sont 6 problèmes à chaque ronde, dans des genres différents (2 coups, 3 coups, multicoups, une étude, un aidé, un inverse). La deuxième section, réservée aux débutants (solutionnistes sans "relo" ou avec un relo inférieur à 1700), ne comporte que 4 problèmes relativement simples à chaque ronde. Pas de problèmes « féeriques » ni d'analyse rétrograde.

Tout le monde peut participer, du champion du monde au simple curieux.

C'est aussi (et surtout) une occasion rare de se rencontrer entre problémistes. En dehors, bien sûr, du congrès de Messigny, il n'y en a pas tant que ça.

Pour les archives, résultats et problèmes des années passées, les curieux peuvent aller voir sur le site de la WFCC (fédération mondiale pour la composition échiquéenne)
Le site de la WFCC
 
C'est où ? C'est quand ?
C'est donc au Club Saint-Lazare : dans les mêmes locaux que les éditions 2010 et 2011 pour ceux qui s'en souviennent.
 
Club Saint-Lazare
190 avenue de Clichy bâtiment A (il faut remonter l'allée jusqu'au rez-de-jardin), juste après la station service Total
(Note utile : ne pas confondre avec l'avenue de la porte de  Clichy où se trouve d'ailleurs une autre station Total. Ca arrive à des gens très bien)
C'est le dimanche 26 janvier. La ronde du matin commence à 11 heures : il y a deux rondes de deux heures avec pause déjeuner qu'on prend habituellement dans une brasserie des environs. Ça devrait donc terminer vers 17 heures.
 
Comment on s'inscrit ?
En envoyant un mail au « contrôleur local » pour la France.
Le contrôleur, c'est moi.
Le mail, c'est gilbert.axel « chez » wanadoo.fr
Il suffit de préciser dans quelle section vous souhaitez concourir. Je réponds également à toutes les questions, par mail ou sur ce fil.
 

A bientôt !


nicolasdupont, le 09/01/2014 - 19:27:55
Il n'y a plus de concours organisé en marge de l'ISC ?


Orion, le 10/01/2014 - 11:38:39
Si ma mémoire est bonne, c'est la 3e année qu'il n'y a plus de concours de composition en marge de l'ISC. À mon humble avis, c'est par manque d'organisateur.


pessoa, le 11/01/2014 - 01:41:25
C'est bien le cas. C'est un peu tard pour cette année mais on pourra essayer de s'y prendre plus tôt l'année prochaine.


Salvador, le 02/02/2014 - 08:00:47
Je profite de ce post pour faire appel aux connaissances des amateurs de problèmes.
Est-ce que le compositeur d'études Miroslav Havel (1881-1958) était également compositeur de problèmes?


erony, le 02/02/2014 - 10:39:49
Il composait surtout des problèmes, et plus qu'accessoirement des études.
Dans České granáty, on trouve 1671 problèmes, essentiellement des mats directs, et seulement 30 études (il y en a quelques autres dans la base de VdH).



Salvador, le 02/02/2014 - 11:24:10
Merci.
Quelle est votre opinion sur cette étude de Miroslav Havel, dans le contexte du thème de domination?

Les Blancs jouent et gagnent.




erony, le 02/02/2014 - 13:01:01
Une excellente opinion ! J'avais noté : "Harcèlement horizontal, puis harcèlement vertical écho".

Cette étude avait été très appréciée par le GMI et candidat M. Filip, qui la choisit pour le livre de Nada sur les études sélectionnées par les grands joueurs.


Salvador, le 02/02/2014 - 14:09:47
Merci.

Et, juste pour s'amuser dans un fil mort, celle-là, elle est de qui?
Les Blancs jouent et gagnent.





pessoa, le 02/02/2014 - 19:48:46
Le fil n'est pourtant pas tout à fait mort.

L'ISC s'est bien déroulé, avec près de 300 participants dans le monde entier pour le tournoi de catégorie 1 et 168 en catégorie 2.

L'ISC parisien fut modeste (8 participants) mais international puisque 3 pays et 2 continents étaient représentés.

Michel Caillaud et Alain Villeneuve sont respectivement 14ème et 15ème de la compétition remportée, ce n'est pas vraiment surprenant, par Piotr Murdzia.

Les résultats complets (encore provisoires) sont visibles ici :

Résultats de l'ISC

Si vous voulez vous mesurer aux champions (et aux autres), les diagrammes sont visibles sur le même site :

Catégorie 1

Catégorie 2

Vous aurez deux heures pour les 6 (ou 4 en catégorie 2) premiers problèmes et deux heures pour les 6 (resp. 4) autres.


erony, le 02/02/2014 - 20:47:41
Une précision pour ceux (il en reste quelques-uns) qui dissocient le monde du problème et celui de la partie : le Croate Marko Filipović, médaille d'argent (ne pas confondre avec son homonyme fouteballeur), MI et 2600 en résolution, est par ailleurs, sur l'échiquier "normal", un maître fide de 2330 télo.


Salvador, le 03/02/2014 - 12:14:24
Bon, cher erony, je comprends que vous n'ayez pas cherché la solution trop évidente de la position ci-dessus du 02/02/2014 - 14:09.
Mais qui en est le compositeur?

Bon allez ... une autre. Qui en est le compositeur?

Les Blancs jouent et gagnent.






erony, le 03/02/2014 - 13:32:17
Pour la première, je dirai qu'il s'agit d'un compositeur arménien qui vient de décéder, avec un pion ajouté par Salvador pour éviter un dual.

Pour la seconde, je dirai : une parodie de Kubbel ou de Prokeš par le même Salvador.


Salvador, le 03/02/2014 - 13:48:36
Là, je suis ravi.
La solution de la première était facile à trouver et forcée, mais l'idée est sympathique quand même.

Pour la seconde ( 03/02/2014 - 12:14), ce n'est bien sûr pas une étude corrigée de Kubbel, ni de Prokes. Ca se saurait.
En revanche, je la trouve plutôt attractive et pas plus difficile que la combinaison manquée par Nakamura contre Carlsen, hier.

La solution ne fait que 5 coups et le compositeur de l'idée originale incorrecte est très connu.
Mais l'étude est attractive et pédagogique parce qu'elle réunit certains ingrédients qui expliquent que même un joueur chevronné pourrait en manquer la solution dans une compétition.


Salvador, le 04/02/2014 - 06:14:44
Solution de l'étude ci-dessus du 03/02/2014.


Zakhodyakin, G. (correction par Salvador pour M. Kouatly B.)
L’étude originale était incorrecte, car la la dame noire était en e6 et le fou noir en c7. Après 1.Fd7+ les Noirs pouvaient répondre 1... Db3+!.

1. Fd7 Dxd7
2. Dd1+ Re6
(2... Rc6 3. Da4+ Rd6 4. e5+ Re6 5. Dg4+)
3. Dg4+ Rd6
4. e5+ Rc6 5. Da4+ 1-0

Cette étude est pédagogique parce qu’elle comporte les mêmes ingrédients que la combinaison manquée par Nakamura dans sa partie contre Carlsen à Zurich.
1.Fd7 est un sacrifice de déviation.
4.e5+ est une ouverture de ligne.
Et le pion e7 fait obstruction en empêchant le roi noir d’occuper cette case.
Dans la partie Nakamura-Carlsen, c’est une obstruction active quand la dame noire prend en h7 et l’ouverture de la colonne “f” se faisait par Cf5-h6+.

Vous voyez M. Kouatly que les études peuvent intéresser certains lecteurs.


Salvador, le 04/02/2014 - 06:57:31
1.Df1 b5 2.Txh7 sacrifice de déviation
2... Dxh7 3.Ch6+ ouverture de la colonne "f"
3... Rxg7 4.Dxf7+ la dame fait obstruction en h7
4... Rh8 5.Dxe8+ 1-0






erony, le 05/02/2014 - 14:24:13
Sauf que ce dernier diagramme a difficilement le caractère d'une étude, puisque presque n'importe quel coup gagne, autre que le coup joué 37 d6??.
Toutefois, il y a un lien avec la composition.

Ceux qui ont une certaine habitude des études connaissent, encore mieux que les joueurs qui n'ont pas cette chance, la notion de zugzwang. Et ce diagramme en a le caractère (je parle ici de Z simple, non de ZZ).

Donnons un instant le trait aux Noirs : ils ne peuvent jouer ni le Roi, ni la Dame, ni la Tour, ni...Cd6. Il ne leur reste à peu près que ...b5, les privant de l'attaque ...Db6, et ...Ca5, ne contrôlant plus d6, ce qui renforce par exemple 37 Ch6+ suivi de Dd7, qui était déjà satisfaisant (... Cd6 : Dxd6 et Cf5+).

En ce sens, un coup d'attente comme 37 Ra2! (ou le tout aussi excellent 37 Th1! indiqué par Almighty) gagne plus aisément que les coups proposés 37 Dg4! et 37 Df1!, car l'humain n'a plus qu'à reprendre des suites déjà calculées, en tenant compte de l'amélioration.


Salvador, le 05/02/2014 - 18:06:38
Je suis d'accord.

Mais si on applique les contraintes d'une étude à une partie de compétition, alors il sera généralement impossible de créer un lien pédagogique. Puisqu'une position issue d'une partie de compétition comporte rarement une solution unique.

L'idée est de montrer que certaines manoeuvres ou situations particulières d'une étude peuvent se retrouver dans une partie devant l'échiquier. Surtout si la position implique plusieurs particularités.

Ces particularités peuvent échapper aux compétiteurs les plus chevronnés capables de calculs et d'intuitions exceptionnels. Elles n'ont pas de rapport avec la complexité, ni la profondeur de calcul.
Elles sont parfois simplement liées à l'aspect "visuel" et/ou géométrique du jeu d'échecs, comme par exemple la célèbre manoeuvre de Réti.



Etyoud, le 05/02/2014 - 18:14:16
Google : Milu Milescu + Europe-Echecs


erony, le 05/02/2014 - 21:03:08
Milescu avait montré la voie, dans EE à ses débuts (donc à partir de 1959). Par la suite, un autre auteur a travaillé ce thème dans "Echecs-Hebdo" (1978-79) puis dans "La Revue des Echecs" (1982-85).


Parfois, le lien étude-partie atteint un tel stade... que l'un et l'autre se confondent, comme la partie Gulko-Short 1995 qui transpose dans une étude de C. Costantini, 1979 : la nature imite l'art !


48 Rg3!!


8/5k2/5p2/7p/5K2/4P3/8/8





erony, le 07/02/2014 - 16:15:01
Voici un exemple qui me paraît illustrer parfaitement ce que tente d'expliquer Salvador, qui est pourtant simple, mais que certains affectent de ne pas comprendre.

Il y a peu, je montrais à mon cercle cette étude.

Les Blancs gagnent (M. Miljanić, 2013).

8/8/2Nq1pk1/P5p1/8/5p2/1Q6/7K



La clé, brillante, est 1 Ce5+!! et sur 1...Rf5! (les détails sont ici hors-sujet) 2 Cxf3 Dd5!.

La subtilité principale est qu'il faut refréner l'envie de jouer 3 Db5? pour ne le jouer qu'après 3 De2!! g4 4 Db5!!.

8/8/5p2/PQ1q1k2/6p1/5N2/8/7K





erony, le 07/02/2014 - 16:18:29
La différence est que dans la lutte C+P / 2P qui s'ensuit, les pions noirs seront plus faibles.

4...Dxb5 5.Cd4+ Re4 6.Cxb5 Rd5 7.Cd4! Rd6 [7...Rc5 8.Rg2 f5 9.Rg3 Rd6 10.Cxf5+] 8.Rg2 Rc5 [8...Rc7 9.Rg3 f5 10.Cxf5 Rb7 11.Cd4] 9.Rg3! (diagramme)

La différence : le pion "g" est faible et ne peut être soutenu, si ce n'est par un pion... encore plus faible. 9...f5 10.Rf4! Rd5 [10...Rd6 11.Cxf5+] 11.Cxf5! Rc5 12.Cd4! 1–0.

8/8/5p2/P1k5/3N2p1/6K1/8/8





erony, le 07/02/2014 - 16:21:21
Aujourd'hui, me promenant dans l'Informateur 89, je tombe sur une analyse de B. Macieja, de sa partie contre Lutz en 2003. Je vous la livre telle quelle (il vient de faire jouer 45 e6).

8/7p/6p1/3bP3/1P1N2k1/8/7K/8



45...Rf4 46.e7 (46.b5 Re5 47.e7! Ff7 48.b6 idem) 46...Ff7 47.b5! Re5 48.b6! Rd6 (diagramme)

avec sa pointe, elle-même un "coup d'étude" 49 Ce6!!. La menace est b7 et sur ...Rc6 suit une fourchette.

8/4Pb1p/1P1k2p1/8/3N4/8/7K/8





erony, le 07/02/2014 - 16:25:15
Ayant encore en tête l'étude précédente, je compris immédiatement que quelque chose clochait dans cette analyse. Et en effet :

Les Noirs annulent.



45...Fxe6! Eliminant l'ennemi principal. 46.Cxe6 Rf5 47.Cc5 Re5 48.b5 Rd6 49.Ce4+ Rc7 50.Rg3 Rb6 51.Cc3 h5= .

Nous sommes dans l'essai de l'étude précédente : les pions noirs se soutiennent harmonieusement ; si le RB en prend un, l'autre déviera le Cavalier.


Ainsi, la connaissance de l'étude de Miljanić donne au joueur une notion utile dans une finale pratique, outre la satisfaction esthétique qu'elle lui a déjà procurée. Nous sommes là, en plein dans les Echecs pratiques, non dans je ne sais quelle coterie "élitiste-sic" rêvée par quelques intellos idéologues.


8/8/1k4p1/1P5p/8/2N3K1/8/8





erony, le 07/02/2014 - 16:32:01
C'était un hommage à Milu Milescu, et à la revue EE... des années soixante.


kieran, le 07/02/2014 - 16:33:01
Merci pour cette explication en images.


thierrycatalan, le 07/02/2014 - 16:56:34
Merci Erony,
C'est avec ce genre d'exemple expliqué que je comprends (depuis très peu de temps je l'avoue),la difference entre une "étude" spécifique et un "faites vous la main" tactique.

une position dite "d'Etude"...
est bien plus élaborée, plus complexe sous une feinte apparence "normale" et bien plus riche à examiner qu'une position de type tactique " Faites vous la main" même difficile à trouver.

Cela me réjouit aussi de voir à quel point le jeu d'echecs propose au cerveau humain , un terrain d'exploration merveilleux qui semble infini .




pessoa, le 24/02/2014 - 19:54:11
Les résultats quasi-définitifs sont arrivés. Sauf contestation de dernière minute, le vainqueur est Piotr Murzia, ce qui n'étonnera personne. Il devance deux ex aequo : Marko Filipovic (Croate) et un autre Polonais, Kacper Piorun. Piorun est le meilleur junior.

Cocorico pour la France puisqu'Alain Villeneuve est le meilleur sénior. Il est 15ème au général, une place derrière Michel Caillaud.
Enfin, Abdelaziz Onkoud (38ème) est le meilleur solutionniste d'Afrique. Et pas seulement parce que c'était le seul.

Ce fut un événement populaire (relativement au fait que résoudre des problèmes d'échecs est une activité confidentielle) : près de 500 participants dans 30 pays.


erony, le 25/02/2014 - 10:58:44
Sauf erreur, Abdelaziz a la nationalité française (qu'il n'avait pas encore au moment de Batoumi).


erony, le 14/05/2014 - 20:38:54
N'y avait-il pas un championnat de France (du moins ce qu'il en reste) il y a quelques jours ? Serait-il trop demander d'en connaître les problèmes soumis ?


nicolasdupont, le 14/05/2014 - 20:55:09
Tu peux les trouver sur cette page :

http://phenix-echecs.fr/Messigny/AFCE.php


erony, le 14/05/2014 - 21:56:33
Merci Nicolas.

Justement, ils n'y sont pas. Mais le championnat rétro y est... qui n'y était pas hier. Alors demain peut-être...


erony, le 15/05/2014 - 19:57:48
Je me suis fait in petto le championnat rétro. A part le problème 9, dont l'intérêt m'échappe, j'ai apprécié cette sélection, la palme de l'humour allant évidemment aux problèmes 7 et 8. Voici mes commentaires.

1 & 2 : faciles, bonne initiation pour débutants.

3 : excellent. 21,5 coups sans interversions possibles (plus admises dans le rétro tradi que dans les PJs). J'ai tenté de démolir en faisant passer le RB par la 1ère rangée (avec Fxd5 et Fxe3) mais il me manque toujours un temps. Bravo Thierry !

4 : m'a demandé plus de temps que je l'attendais. Une quintessence qui reste très abordable. Merci Roberto.

5 : j'ai bloqué longtemps sur un mauvais 4e coup blanc. Trois retours sur la case de promo, rien que ça ! Bien joué Per.

6 : le plus facile de la série (sauf 1 & 2 bien sûr) ? Dites-moi si vous partagez mon avis. Merci Henryk.

7 & 8 : avec le 3, les meilleurs de la série. Le 8 a légèrement ma préférence, car il n'y a pas d'indices au diagramme. Mais on le résout plus facilement quand on a fait le 7 ! Bravo aux super-cracks Roberto et Nicolas.

En espérant que vous prendrez autant de plaisir... Rendez-vous quand j'aurai vu les pbs du championnat de France. Dans un jour, un mois, un an...


nicolasdupont, le 15/05/2014 - 23:44:44
Oui, un bon problème pour ce style de compétition doit, à mes yeux aussi, présenter un côté facétieux. Le mien clos un triptyque initié par Silvio Baier, le P1250617 dans le PDB server, et le P0363 dans StrateGems 64, pas encore référencé dans les bases de problèmes, car trop récent (2013). A noter une impureté, une capture non thématique d'une figure, que je n'ai pas su éviter. Je connaissais le problème de Roberto, qu'il m'avait montré avant de le soumettre à Thierry. Une façon très originale de revoir un thème classique, avec un supplément d'âme qui le rend piquant.


feenschach, le 18/05/2014 - 19:19:59
Monsieur Erony peut tout à fait contacter l'organisateur dudit championnat qui lui enverra le fichier pdf dans un jour, un mois, un an...


erony, le 18/05/2014 - 20:17:22
"Monsieur Erony" ne comprend pas pourquoi, sur le site donné ci-dessus, figure le championnat rétro et non le championnat de France.

Il ne comprend pas non plus pourquoi un habitué de FE, collaborateur de Phénix, avait reçu l'assurance que les problèmes lui seraient communiqués, pour ainsi dire en direct. Une semaine plus tard, il n'a apparemment toujours rien.

Malheureusement, il y a encore beaucoup de choses que "Monsieur Erony" ne comprend pas. Nobody is perfect.


feenschach, le 19/05/2014 - 01:42:16
Monsieur Erony peut tout aussi bien s'abonner à la revue française Phénix, qui reste la seule à s'intéresser aux problèmes d'échecs en France. Il est entendu que les primos abonnés peuvent profiter d'avantages (exemplaires gratuits, réductions chomeurs étudiants etc etc), tout cela pour avoir 350 pages à lire dans l'année ; l'important n'est bien sûr pas de gagner de l'argent, mais plutôt que les "jeunes" abonnés lisent (par exemple) les exploits de nos français à Batoumi ainsi que quelques 70 compositions étudiées par notre ami pessoa, le tout sur un article de 18 pages !
Phénix est certainement la seule revue au monde à avoir publié 10 000 pages (!) en 25 ans et quelques...


erony, le 19/05/2014 - 09:25:31
Monsieur Feenschach peut tout aussi bien répondre aux deux questions précédentes, au lieu de se livrer à un grotesque coup de pub complètement hors-sujet. Grotesque, au point que je sois amené à faire l'impensable éloge d'Albion : "The Problemist" a publié beaucoup plus de pages en, que sais-je, 35 ou 40 ans, que la "seule revue au monde" --sic. Et cent fois plus de pages lisibles.

Même par les "chômeurs et étudiants" -- resic.


Abrobecker, le 19/05/2014 - 20:46:35
Merci Alain pour les commentaires. Je m'y mets moi aussi, étant absent de Messigny.

Concernant le championnat rétro, je n'ai pas encore tout regardé, mais après moins d'une 1/2 heure hier soir j'ai résolu les 1;2 et 4.

Le 1 est sympa, excellente initiation.
Le 2 m'a pris le plus de temps (entre 10 et 15 mins je pense). Le thème est évident, mais la première décapture et l'impossibilité de b7xa6 m'ont pris plus de temps à prouver.
Je ne suis pas un grand fan des PJs, mais le 4 m'a beaucoup plu.

Je me pencherait sur le 3 lorsque j'aurais un bon moment, je ne veux pas gâcher, j'en attends beaucoup de plaisir.

Je ne sais pas si je vais forcer sur les autres PJs, ce n 'est vraiment pas mon genre favori. Ca se fera au feeling.


erony, le 19/05/2014 - 21:11:34
...bxa6 est impossible because PBa4 & PNa2. D'une façon générale, il vaut mieux décapturer les pions les plus enfoncés dans le camp adverse.


Abrobecker, le 19/05/2014 - 22:08:29
Oui, c'est ce que j'avais noté.


feenschach, le 20/05/2014 - 21:29:53
c'est vrai qu'erony est un lecteur particulièrement assidu de phénix (jamais abonné)... je suis sûr que Denis Blondel (et Michel Caillaud, Jean-Marc Loustau, Maryan Kerhuel, Jean Morice, Jacques Dupin qui, eux aussi, sont les "Vielväter" de phénix) aurait beaucoup apprécié tes fortes agréables remarques. Il est également vrai que tu es un éditeur de revue de problèmes d'échecs très très prolifique... tu sais donc de quoi tu parles !!! En ce qui me concerne, à défaut de se faire payer pour créer quelque chose dans les problèmes d'échecs en France (une revue ou un championnat par exemple...) eh bien on fait ce qu'on peut..... Au fait concernant tes deux questions, tu connais ma réponse, et les problèmes seront pour les abonnés de phénix : na ! j'ai mieux à faire (mettre en page la nécrologie de Dittmann : on pourrait facilement comparer ce qu'à écrit The Problemist avec l'article de Vlaicu Crisan, ses 4 pages pleines et ses 9 problèmes).


erony, le 20/05/2014 - 22:17:12
Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement.


erony, le 21/05/2014 - 10:00:08
Neuf ans après, il se pavane toujours, mais n'a toujours rien compris. Voyez le 17/05/2005 - 22:48 et suivantes, ainsi que le 11/06/2006 et 12.

Le monde du problème d'Echecs français est moribond. Devant l'hostilité implacable de la revue "pour joueurs", le seul moyen était de :

-- populariser la revue "pour problémistes" : contenu abordable, parution régulière.

-- développer sur l'internet, ici ou ailleurs, le travail amorcé ici-même par Michel, Nicolas, Régicide, Pessoa, Petiteglise, Caïssa, Atms, Charpentier et moi-même.

Ce schéma fut présenté à une assemblée générale de Messigny il y a près de 20 ans, donc avant la création de FE, qui aurait pu être un fantastique vecteur du problème d'Echecs si le "pseudopode usurier nommé AFCE" s'en était donné la peine. Cela resta lettre morte.

Comme dit maintes fois sur ce forum, il n'y a aucune relève. Pour un jeune Français s'intéressant au problème d'Echecs, je ne vois guère que la solution radicale : s'installer en Pologne ! Bonjour Piotr et Kasper.

Comme le disait élégamment en 2009 le vitupérateur abscons : "le championnat d'Europe, j'en ai rien à foutre".

C'est réciproque.


benvoyons, le 21/05/2014 - 10:18:14
flaming alert!


Abrobecker, le 22/05/2014 - 20:53:08
Je cite: les problèmes seront pour les abonnés de phénix : na !

Ah, c'est donc le championnat de France de Phénix?



erony, le 22/05/2014 - 21:54:13
Ben oui ! NA !!


erony, le 24/05/2014 - 23:31:22
Il y a ceux qui piquent leur crise infantile... et les autres, qui font connaître le problème d'Echecs à travers le monde entier.

Quatre jours après la fin du championnat d'Europe, qui s'est déroulé au Monténégro, à Herceg Novi, nous pouvions déjà tenter de résoudre les problèmes proposés, tant dans l'open introductif que dans le championnat proprement dit, et mesurer la distance qui nous sépare de Piotr Murdzia. Merci à M. Królikowski, à Julia et à tous les autres.


erony, le 25/05/2014 - 20:29:24
Un joli 2-coups de ce championnat.

Mat en 2 (C. Ahs, 1935).



8/5Np1/p1p1ppP1/B1PbPP1R/2p2k2/5n1K/1Np5/2b1QR2





© 2000-2017 - France Echecs