France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 25 mai 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Un ChessBase en Français !! par Gi***ge***12219 le  [Aller à la fin] | Informatique |

C'est un événement!
Un premier titre de ChessBase en Français. Même si le sujet est un peu bateau : 1.e4 e5 2.Cf3 Cc6, cette sortie est à saluer.

Ajouté aux efforts de Olibris pour le papier, est-ce que notre langue commencerait à être reconnue dans le monde des échecs?






Les ouvertures contre 1.e4 Pour comprendre de quoi il est question: Les ouvertures contre 1.e4


Apparemment les acheteurs du DVD n'auront pas le plaisir de voir, cette fois ci, la troublante bretelle noire de "souris blanche".


Blaise, le
C'est effectivement un évènement.



Quatre-vingt-cinquième anniversaire de la création à Paris de la FIDE.

Depuis notre langue a perdu son statut.

Plus facile à perdre qu'à reconquérir.

La FFE devrait s'investir pour y remédier un peu.



Aux efforts d'Olibris, il faut ajouter ceux d'Europe-Echecs, de Payot, de Bornemann, de Pole ...




jer1700, le
faut il nécessairement un PC ? Système requis: Minimal: Pentium 300 MHz, 64 Mo RAM, Windows XP ou Vista, lecteur DVD, souris, carte son

mais ne peut on pas lire le DVD sur un lecteur connecté à la télé ?


Dcax, le
Si c'est fait comme les dvd Kasparov On peut les lire sur un lecteur dvd de salon...

Mais pour bénéficier de l'interface Chessbase, et voir les parties , ainsi que les bases de parties fournies avec...

Et sachant que chessbase ne fonctionne que sur pc pour l'heure actuelle, malheureusement...Oui, un Pc pour le lire est mieux...


PC quasi obligatoire Sans PC tu n'as que les vidéos sans voir ce qui se passe sur l'échiquier. Tu perds tout l'apport pédagogique de ce support qui offre simultanément :
commentaires, notation, échiquier actif.Sans compter le fait de pouvoir revoir les parties analysées par le(a) G.M.


Blaise, le
Est-ce qu'il faut avoir Chessbase ou Fritz sur le PC ?


Dcax, le
Non, mais ça aide :) En fait si Chessbase a fait comme pour les dvd de Kasparov, il y a un mini programme qui permet de voir et revoir les parties .

Bien sûr, ça n'empêche pas d'aller télécharger chessbase light sur leur site si on ne l'aime pas :)

dcax, chess assisté :p


Blaise, le
Merci 


Grâce à Europe Échecs Grâce à Europe échecs les vidéos français sont reconnus dans le monde.

Chessbase fait régulièrement des références des vidéos d'Europe Échecs.

Vous avez (Europe Échecs) réussi à mettre un pied (sur la lune) chez les allemands.
Bravo!!!


Blaise, le
A quand un site Chessbase en français ?

Si je regarde mes classements mondial et national, le ratio est de 10%.

En généralisant à l'ensemble de la population échiquéenne, je pense que ce n'est pas très mercatique de négliger (10 + n + p + ...)% de pratiquants francophones.


Blaise, le
A noter également Diagonale TV.

Une diffusion hebdomadaire est effectuée sur Cinaps (Canal 21 de la TNT en IdF).

C'est le dimanche vers 15h30.

Aujourd'hui c'était le Grand Prix de Bordeaux 2007.


@Blaise ChessBase s'intéresse peut-être plus aux parts de marché (c'est à dire à ce qu'ils ont effectivement vendu dans les régions francophones) qu'au nombre de licenciés.


D'un autre côté, il serait intéressant de savoir ceux que tu comptes dans les 10% de licenciés mondiaux francophones. Pour mémoire la Suisse est surtout germanophone, le Canada anglophone, la Belgique flamande, etc.


Blaise, le
Les 10% concernaient les licenciés français ayant un classement Fide que j'ai quantifié par ratio FR/monde sur un elo faible donc voisin de 100% des classés français.

Pour les autres joueurs francophones, je n'ai pas d'idée, d'où les (n+p+...)%.



De nombreux pays francophones ont peu de joueurs, ce sont donc des marchés vierges qu'il serait peut-être intéressant de conquérir.

Dans les pays dont la langue véhiculaire n'est ni l'anglais, ni l'espagnol, ni l'allemand, rien ne dit que certains joueurs ne maîtrisent pas davantage le français.

Voir le dernier numéro d'Europe-Echecs "Echecs et francophonie".



Francophilie Je suis assez d'accord avec Blaise, il ne faut pas sous estimer les francophones (-iles). J'en rencontre beaucoup sur FICS : Afrique du Nord, Grèce, Italie, Belgique ... et contrairement aux idées reçues le joueur d'échecs Francophone pirate très peu . Sans rire !!


Blaise, le
Le développement de la francophonie dans les échecs et des échcs dans le monde francophone est un vrai chantier.

Les deux sont liés et l'un alimente l'autre.

Je pense que la FFE devrait prendre ce chantier davantage à son compte qu'aujourd'hui.

Je me souviens avoir lu qu'au moins deux de nos meilleurs joueurs avaient appris le russe pour avoir accès à la meilleure littérature échiquéenne.

On pourrait faire en sorte que la génération montante n'y soit pas contrainte.


Blaise, le
Les nouvelles en français ont disparues du site de la FIDE.

J'espère une protestation de chaque fédération francophone, et en particulier de la FFE qui est numériquement la plus importante et historiquement à l'origine de ladite FIDE.


Blaise, le
Sur le site de la FFE il est annoncé le 1er Festival Francophone des Echecs en Italie, à la fin du mois.

L'avant-dernier numéro d'Europe-Echecs titrait en couverture "ECHECS & FRANCOPHONIE".

J'espère que cette manifestation réunira suffisamment de participants (dont de nombreux titrés) pour être un grand évènement.

Peut-être Robert Fontaine couvrira-t-il celui-ci...



Tous mes voeux pour ce Festival.





PS : Attention, il faut s'inscrire avant le 15 septembre. Le préavis est faible.


Blaise, le
A défaut d'un site Chessbase en français, le site en anglais publie, ce jour, un reportage sur le dernier Championnat International de Paris.

Inhabituel et élogieux. Bref : la surprise.

A lire.


@Blaise En effet, un long reportage détaillé et illustré de nombreuses photos et interviews. Une petite erreur : "le magazine France-Echecs" mais bon...

En revanche, je n'ai rien vu sur le site en anglais sur le championnat de France de Nîmes.


Blaise, le
@nnnnnnnn Non, effectivement.

Le reportage sur Paris est publié près d'un mois et demi après l'évènement.

Peut-être en sera-t-il de même pour Nîmes.



En tout cas, le fait lui-même et le ton, particulièrement flatteur, furent une grande surprise pour moi.

Souhaitons la pérennité de la démarche.


Blaise, le
Apparemment il y aura une suite.

A la fin de l'article, il est évoqué un "next report".


bzh92, le
Nimes Le Championnat de France a donné lieu à deux articles sur les versions espagnoles et anglaises de ChessBase en août.

Pour information, j'avais reçu un message de Chessbase au début du Championnat de France pour me demander si j'étais sur place pour prendre des photos. N'y étant pas, j'ai fait suivre la demande de photos à la FFE.

De manière générale, ce n'est nullement pas une volonté de Chessbase de ne pas couvrir les évènements français mais c'est plutôt une carence des français à leur envoyer. J'ai déjà envoyé une douzaine d'articles relatifs à des tournois hexagonaux et je n'ai jamais eu de refus.


@bzh92 Tu veux dire espagnoles et allemandes, je pense ?


Blaise, le
@bzh92 Tous mes encouragements pour continuer à alimenter Chessbase.

En espèrant que tu feras des émules.

Les organisateurs qui agiront comme tu le fais auront un retour pour les tournois suivants.


Blaise, le
Un évènement que Chessbase ne pourra ignorer:

Une rencntre Karpov-Kasparov à Paris en décembre !!!



Vu sur le site d'Europe-Echecs.


Blaise, le
Francophonie mise à mal Le site fédéral annonce deux èvènement : le premier Festival francophone et les jeux méditerranéens.



Le site de la MCA (Mediterranean Chess Association) est entièrement en anglais.

Sur les 22 pays membres de la MCA, 13 (59%) sont francophones ou membres de l'organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Parmi ces 22 pays, les 5 mieux classés FIDE sont membres de l'OIF.

La fédération la plus importante, est sans nul doute, la FFE.

Le président est licencié à la FFE.

Mais ... la (seule) langue utilisée est l'anglais.



Espèrons qu'ils ne nous ferons pas le coup pour le Festival Francophone. Qui sait ?

Cela ne démarre pas très bien : le site officiel ne contient pas grand-chose en français (ne contient pas grand-chose du tout), et un joueur marocain attend toujours sa réponse à une question posée le 05/09.



Quand comprendrons-nous l'intérêt qu'il y a, pour le développement des échecs en France et en terre francophone, à promouvoir l'usage de notre langue dans notre discipline ?


Blaise, le
Un Indien dans la ville Suite du reportage sur le Championnat de Paris, sur le site (en anglais) de Chessbase.

Promonade, entre deux rondes, d'un GMI dans Paris.


Blaise, le
Le Premier Festival Francophone a débuté hier.

Le site officiel est toujours aussi pauvre.

Le joueur marocain, évoqué ci-dessus, attend toujours sa réponse...

Décevant....


bzh92, le
La version française est enfin sortie:
http://fr.chessbase.com



QUELLE SURPRISE !!! CHESSBASE EN FRANCAIS ???

Je n'y croyais plus depuis la mort de Mitterand et Helmut Kohl qui avaient pourtant tenté de bâtir l'europe unie dans les années 80 ...!!

Ceci dit je suis bien conscient que cela doit être un énorme travail pour Chesbase de traduire leur site internet dans une 4eme langue ... après l'allemand , l'angais , l'espagnol....

Cela faisait des années que je ne fréquentais plus plus le site Chessbase, alors que je comprends pourtant l'anglais ... Je vais à nouveau le remettre dans mes favoris de navigateur web...

cordialement à tous sur le forum.


Renan, le
En effet, cela donnera un peu plus de variétés dans les articles échiquéens...


Renan, le
L'article sur le classement elo est très intéressant...


clarxel, le
J'ai l'impression qu'ils ont essentiellement traduit les articles de la version anglaise.
Et Comme aurait pu dire Coluche, il y a les Norvébiens et les Norvé pas bien...;-)


El cave, le
Ah, l'inflation du elo ...
il y a 18 ans déjà il en était question ici.


Blaise, le
C'est une excellente nouvelle.
Comme thierry,je consulterai à nouveau le site,après des années d'interruption.


Picard, le
Il est un peu bizarre que sur la page de départ de Chessbase, il y a seulement les choix entre allemand, anglais et espagnol
La version française est-elle seulement expérimentale?


Morozov, le
@el cave : j'ai survolé l'article chessbase mais il me semble que là il part plutôt du constat que les joueurs entre 1600-2200 ont beaucoup de mal à évoluer vers le haut et que le systeme serait finalement bien adapté pour les joueurs de haut niveau mais pas pour la masse de joueurs amateurs. Il semble dire aussi qu'une fois que les chinois, indiens et américains vont enfin se mettre à homologuer leurs tournois, la masse de nouveaux classés risque de déstabiliser encore le classement.


El cave, le
Il y a pas mal de facteurs qui font qu'il est très complexe d'anticiper ce qui va se passer ou d'évaluer s'il y a ou non de l'inflation, sans même parler d'anticiper les éventuelles décisions genre changement de coefficient.
En tout cas le système a été mis en place par Arpad Elo au milieu des années 60 en étant centré sur 2000 et avec pour finalité de classer au plan international les gens qui se situaient au moins un écart-type au dessus de cette moyenne. Quand le classement FIDE est entré en application en 70 il s'étalait sur une plage d'environ 500 points (2205 à 2700 environ) avec une grosse majorité de joueurs entre 2200 et 2400.

La difficulté à obtenir des performances FIDE impliquait de facto que les nouveaux entrants étaient également d'un niveau proche et les classements relativement homogènes et stables.

Là, on est avec des nouveaux entrants à 1085 totalement déconnectés de la liste originale, il n'y a eu aucune réflexion (rien qui soit publié en tout cas) sur la pertinence qu'il y avait à conserver le mode de calcul original en intégrant des vagues par approximation successive de proche en proche.

Une composante non négligeable de la pertinence du classement original est basée sur le brassage, on peut supposer qu'une majorité des classés FIDE initiaux étaient actifs et se rencontraient entre eux plus ou moins régulièrement, au moins les titrés des différents pays. Là des microcosmes se créent un peu partout, que ce soit par la géographie ou les catégories d'âge. La propagation du classement se fait différemment d'un pays à l'autre, la situation ne veut plus rien dire tellement on est loin de la référence de départ parfois.

Pour donner un exemple je pense que grosso modo un classement à 2300 en 1975 représentait un niveau considérablement plus homogène qu'un classement à 1450 maintenant, qui peut correspondre à des réalités extrêmement disparate, entre le poussin chinois et le pépé allemand qui est descendu graduellement depuis 1850 sur ces quinze dernières années. Quand j'ai commencé à jouer je voyais à peu près à quel niveau correspondait un 2250 FIDE, maintenant pour un classement en dessous de 1800 je n'ai à peu près aucune idée avant de voir les parties, je vois des gamins à 1300 qui jouent pas mal du tout et des 1700 qui perdent en moyenne dix ou vingt points par an en jouant trois ou quatre parties d'interclubs essentiellement entre eux.


Merci El Cave pour cette intervention , qui résume parfaitement ce qui se passe actuellement , et qui explique l'origine des anomalies que tout le monde constate dans le classement de la force réelle des joueurs sur l'échiquier....

Malheureusement je crois qu'il n'existe pas de solution "mathématique" pour corriger le problème de construire un classement elo international qui réunisse de manière cohérente des millions de joueurs de pat le monde et ayant une force de jeu allant de 1000 points elo à 3000 points elo....

Finalement je pense que l'époque où il existait des classement elo "Nationaux" (un en France, un en allemagne, un en Russie, un aux USA etc etc ) , c'est à dire des sous groupe de calcul , était au final beaucoup plus proche de la réalité du terrain,pour évaluer la force des joueurs car comme vous l'expliquez les joueurs d'une même zone géographique pouvaient s'étalonner les un par rapport aux autres .... Après tout le monde savait que le elo américain était surévalué d'environ 250 points par rapport à celui de la France etc etc ...

La solution du classement fide réservé aux joueurs participant à des grands tournois internationaux , qui sont souvent des joueurs titrés Fide , MI , GMI , était aussi une bonne chose , car nous avions là une cohérence correspondant à la force des joueurs , Dans le monde entier , on savait exactement ce que valait la force réelle d'un joueur classé 2500 fide, qu'il vienne de Russie, des USA, de la Hollande ou de Cuba ....et cela qu'il joue un tournoi dans n'importe coin de la planète.



Renan, le
Pourquoi avoir supprimé le elo national ??
Il fallait garder les deux...


El cave, le
Il n'est pas réellement supprimé, juste plus mis à jour. Ceci dit dès lors que la majorité des joueurs et presque tous ceux qui sont actifs obtiennent un classement FIDE ça n'a pas vraiment de sens de maintenir un FFE en parallèle pour un pourcentage de joueurs qui va sans cesse diminuant.






© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité