France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Top 16, du 30 Mai au 09 juin, on en parle? par Renan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour,
Cela n’a pas l’air d’intéresser grand monde.
En tout cas l’affiche est belle!
http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=14938


Pas grand chose à dire mais c’est un formidable spectacle et je vous recommande d’aller les voir en vrai, en plein centre de Chartres, dans un lieu très accueillant !
Cette année le spectacle commence dès la phase de poules parce que le niveau des équipes moyenne est très relevé ; ainsi dès la première ronde, Metz a battu le champion Asnières, ce qui ne préjuge pas du résultat final d’ailleurs.


Chemtov, le
@Renan : Les rigolos fédéraux pourraient aussi organiser ce championnat sous forme de Coupe ! (Bien sûr à Agen, pour changer de Chartres).


Wittou, le
En fait le problème est que cela n’a plus rien à voir avec un championnat interclub classique qui se passe sur plusieurs week-end durant toute l’année, qui permet aux joueurs du club en question de voir au moins 1 fois leur club (je pense que 80% des joueurs de top ne savent même pas où se situe « leur » club (en excluant les quelques « vraies » équipes) et aux autres joueurs du club de venir les voir). Les seuls que cela arrange c’est les joueurs pro internationaux qu’on fait se déplacer une semaine et puis voilà. On a fait pareil pour le top 12 féminin et pourquoi pas aussi en top jeunes, on en prend le chemin :-)
Bref, pour moi aucun intérêt, le vrai interclub en France commence en N1


Chemtov, le
Tout à fait. C'est le vieux combat que nous menons contre ce qu'on appelait le ''Flop 12'' des pros. Et malgré un sondage fait auprès des clubs (défavorable pour cette formule anti-amateur) la FFE continue son bidule. Toujours avec le même credo, c'est bon pour les pros et pour les vendeurs du net. Mais les joueurs d'échecs de club, là dedans ? Où sont-ils ? (l'an dernier, par exemple, je n'avais pas pu jouer du tout).


Meteore, le
Belle performance d Ivanchuk qui obtient 2.5/3 contre une moyenne à 2700-.

Je ne sais pas comment il fait à son âge pour obtenir de tels résultats ?


Julo62, le
J'ai un vieux livre, c'est une autobiographie d'un joueur d'origine russe émigré en Belgique, dans les années "1920" : V.Soultanbeieff. Il participait aux tournois de Maîtres, avec Colle ou Koltanowski par exemple, alors qu'il devait continuer son emploi à l'usine.
Inutile de dire que ce n'était pas les meilleurs conditions.

Je crois qu'il y a beaucoup trop de Soultanbeieff présents à Chartres...
Peut-être une idée de naming !?


"Le maître de l'attaque " , ou "Guide pratique du jeu de combinaisons" selon l'édition,, excellent bouquin, en effet , Julo62 !
A noter que Soultanbeieff a aussi collaboré avec Europe-Echecs pendant de nombreuses années.

Grand admirateur d'Alekhine, il a également écrit un compte-rendu du match Capablanca-Alekhine 1927, fascicule aujourd'hui rare et très recherché par les collectionneurs...


Julo62, le
C'est : "Le maître de l'attaque", oui.
J'avais lu ce livre issu du CDI de mon lycée, et quand j'y ai travaillé, quelques années plus tard, en discutant avec la documentaliste, elle m'a confié que le dernier emprunt était le mien et qu'elle envisageait de se séparer des livres d'échecs car ça n'intéressait pas les lycéens.
J'ai récupéré les livres...
😊

(Peut-être mon meilleur souvenir de l'Education Nationale 😂 ou 😠 ou 🥴, je ne sais pas 😔)


@meteore : il est toujours aussi passionné du jeu !
Sa qualité de joueur est intacte, même si il a perdu en ouvertures, et en capacité de “finir”l’adversaire,il a gardé cette fluidité et sa fantastique vision du jeu.
Ensuite il faut relativiser : il n’est plus dans les 100 meilleurs mondiaux- mais à l’époque actuelle et contre une génération si forte, ses performances à 55 ans sont remarquables il est vrai.
@julo, supergogol: le maître de l’attaque, quel superbe bouquin !
À propos d’amateur, je vous conseille la partie Brochet Naiditsch (ronde 4 ou autour): le Français n’est plus si jeune mais il est loin de jouer “en père de famille”…


Chemtov, le
@Meteore : Mon frère Louis était super content de pouvoir jouer contre lui, au 1er échiquier, lors du match de Coupe de France Chartres-Strasbourg. Je vais essayer de récupérer la partie.


Chemtov, le
Ivanchuk,V (2609) - Roos,L (2278) [D30]
Match Chartres-Strasbourg, 1/4 de finale - Coupe de France, 1er éch., Chartres, 26.05.2024

1.Nf3 d5 2.d4 Nf6 3.c4 e6 4.e3 Bb4+ 5.Bd2 Be7 6.Nc3 0-0 7.Rc1 c6 8.Bd3 Nbd7 9.0-0 b6 10.cxd5 cxd5 11.Qb3 Bb7 12.Nb5 Ne8 13.Bb4 Nb8 14.Rc2 Nc6 15.Bxe7 Qxe7 16.Rfc1 Na5 17.Qa4 f6 18.Nd2 Rf7 19.h3 Qd7 20.Nb1 a6 21.N5c3 Qd8 22.Ne2 Nd6 23.Nf4 Re7 24.Nc3 b5 25.Qb4 Nac4 26.Be2 a5 27.Qb3 b4 28.Na4 e5 29.dxe5 fxe5 30.Nd3 Bc6 31.Ndc5 Kh8 32.e4 Bxa4 33.Qxa4 Nb6 34.Qb3 dxe4 35.Rd1 Qb8 36.Na6 Qd8 37.Rc6 Nbc8 38.Nc5 1-0 D'après SF, ''black is ok'' (aurait été OK) après 31...e4 (au lieu de 31...Rh8).


Tres beau finish cet après midi, les deux leaders jouent le titre au départage.
Sur le papier, Chartres a une tâche plus facile que Bischwiller, mais aux échecs les nerfs jouent souvent un grand rôle donc tout est ouvert !


Domi77, le
La partie Ivanchuk,V (2609) - Roos,L (2278) [D30] est intéressante.
Les noirs ont l'air complètement asphyxiés mais pourtant ils tiennent bon.
Et c'est lorsqu'ils arrivent à reprendre du terrain (ce que j'appelle le "ressort" avec mes mots) qu'ils font la faute.
Et quelle faute typique ! Chercher le meilleur coup adverse et prenez la case avant lui. Il y a surement un proverbe échiquéen qui traduit cette idée.
Il faut dire qu'il y avait un vis à vis Dame / Roi et quand on joue contre Ivantchuk on doit pas aimer ce genre de vis à vis.
Je suis persuadé que contre un joueur en dessous de 2400 Louis aurait joué le bon coup (et j'imagine qu'il avait aussi un problème de temps pour la même raison. Spéculations ;o)


Chartres champion je pense, ils ont gagné 4/1 tandis que Bischwiller l’a fait par 2/0 ( je crois ).
Édit : non 1/1 entre Asnières et Bischwiller donc évidemment Chartres champion.
Premier titre, bravo !


Je pourrais faire un article d'une page complète pour expliquer les raisons pour lesquelles je ne m'intéresse pas vraiment au " championnat de France " des clubs dans sa formule actuelle .... alors que je m’y suis intéressé dans le passé ….
Mais à quoi bon ?
Le point de vue d'un modeste amateur anonyme sur le seul forum d'échecs francophone existant, fidèle lecteur de la revue Europe Echecs depuis plus de 40 ans, amoureux du jeu d'échecs mais pas forcément de la compétition, est absolument insignifiant, négligeable, sans intérêt, dérisoire, pour les dirigeants de la FFE , qui font aujourd’hui les choix politiques d'organisation du "championnat de France des clubs".
Quelques indices pourtant peuvent décrire mon ressenti sur cette compétition…
J’aime bien « situer » sur une carte géographique , les villes qui ont la chance de posséder des clubs d’échecs , engagés dans les diverses compétitions de tous niveaux, par équipes , dans mon département, puis ma région, et les régions voisines ,
De nombreux clubs anonymes font de gros efforts pour attirer les jeunes scolaires, les retraités, mais aussi les joueurs amateurs qui ont un métier à coté de leur passion pour les échecs. Organisation de cours, de tournois intérieurs, de parties amicales avec pendules, de festivals et manifestations conviviales, etc …
On découvre ainsi les joueurs , plus ou moins forts, qui participent à la vie des clubs , jours après jours pour ouvrir et fermer la salle, semaines après semaines pour animer le club , le faire vivre , l’organiser, le rendre agréable…. Ce sont ces mêmes joueurs dans chaque club , que j’aime rencontrer lorsque je me déplace , pour échanger avec eux sur les échecs et partager la joie de jouer devant un échiquier….
Et pour un amateur comme moi, croiser dans un club lors d’un week end sans tournoi, un joueur classé fide, un maitre , ou même un grand maitre qui apprend modestement à un enfant le déplacement des pièces est une immense joie et le sentiment d’appartenir à un « vrai club » . Gens una sumus … Ce point explique à quel point j’ai une immense sympathie et un immense respect pour Chemtov ou docteur Pipo ( et quelques autres) sur le forum .
Je ne peux pas mieux exprimer que Witou ou Chemtov ma déception de voir dans le championnat de France des clubs , s’opposer une majorité de joueurs mercenaires du top 100 mondial venant spécialement le temps d’une partie, de tous les continents …. Il y a pourtant tant de GMI et de MI et de maitres fide qui animent et font vivre nos clubs d’échecs 365 jours / 365 jours, et qui vivent dans nos départements, nos régions ….


Cette partie m'a impressionné, elle illusttre bien la différence de niveau, le GM se promène tandis que son adversaire rame - les noirs étant pourtant classés presque 2200. Ouverture +/=, gain d'un pion sur faute tactique, attaque de mat, hop fini.

Avec les noirs j'aurais joué 11...Cxc3, et c'est pas terrible. SF dit 11...Cxd4 12.Cxd4 cxd4 13.Dxd4 Cxc3 14.bxc3 Da5 15.a4 Fe6 et ça va. Mais bon faut être sur ses gardes à chaque coup.


Le top 16 est une compétition atypique : peu suivie du grand public, elle est souvent la préférée des participants, et du -rare-public.
Pour les joueurs c’est l’occasion de jouer dans un plateau relevé ( beaucoup plus qu’aux championnats de France même en ce qui concerne les joueurs français -bien sûr on ajoute des joueurs étrangers prestigieux ).Beaucoup de jeunes ont eu l’occasion de faire leurs débuts très tôt et d’engranger de l’expérience ( Laurier, Bacrot, Fressinet, Mvl, Maurizzi…).
C’est aussi l’occasion de réaliser des normes de MI ou GMI plus facilement - on peut parfois « choisir » son appariement.
Enfin l’atmosphère d’équipe entraîne une ambiance excellente, une bonne humeur surtout quand on joue dans une ville agréable comme Chartres.
Concernant les spectateurs ou kibbitz, c’est le seul tournoi où vous pouvez librement vous balader et réellement approcher les grands joueurs, sans barrière ni barrage. C’est rare et extrêmement agréable.
Donc allez voir cette compétition, vous en apprécierez le charme !


Athos, le
Bravo à Chartres, qui semble être un club particulièrement bien investi dans le Jeu à bien des égards (notamment au plan scolaire), et félicitations à Ivanchuk, qui performe à plus de 2800. Dans une interview donnée à Top-Echecs, au courant des années 90, Karpov avait reconnu les mérites du jeune talent tout en s'interrogeant sur sa stabilité. De fait, il aurait pu devenir le n° 1, et il lui a manqué quelque chose. Mais peu importe, il restera pour toujours dans le Club des Grands, et il mérite un "Korcnoï d'or" pour sa longévité !

Il est étonnant de voir que le club Vice-Champion de France, Bischwiller, va décrocher du top 16 pour la simple raison que son président ne peut plus continuer. Cela montre à quel point les structures locales restent fragiles, souvent portées à bout de bras par des passionnés, dans l'indifférence (économique) générale ...

Un mot sur les joueurs étrangers. C'est vrai qu'il y a un fort mercenariat dans les clubs européens, mais aucun club n'est contraint d'en recruter. Il y a combien de joueurs espagnols au Real de Madrid ? Ce sont les temps modernes ...




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité