France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Arsenic et vieilles ouvertures ! par Krusti le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
C'est bien sûr de la Benoni dont il sera question ici et pas de la "moderne" on l'a bien compris.
Je m'interroge en fait sur l'abandon (au regard de la faiblesse de l'offre en matière de cours/video/livres) de cette ouverture qui, si elle implique un jeu resserré côté noir, ne justifie pas à mon sens qu'elle disparaisse des radars.
Je me trompe ?



Salut Krsti, là tu me fais plaisir !
C'était mon ouverture favorite, quand je pouvais la placer.
On peut envisager cela avec l'idée d'échanger le mauvais Fou Noir par la manoeuvre classique Fe7-g5 .
Mais je préférais la jouer avec le Fou en Fianchetto, comme une Est-Indienne avec centre fermé.
Il faut alors être prêt à sacrifier 1 ou 2 pions pour ne pas mourir étouffé, mais cela donne souvent un contre-jeu formidable .
On trouve quelques parties extraordinaires de Larsen sur ce thème.


Renan, le
La ponziani est une ancienne ouverture qui n’est plus beaucoup utilisée et qui correspond bien au titre,non?




Un sujet fascinant !
Manquer d'espace, c'est grave, mais on peut l'accepter pour de bonnes raisons. Dans la structure qui initie ce fil, vieille Benoni plus communément appelée Benoni Tchèque, ces raisons ne sont pas simples à mettre en valeur et les Noirs la choisissent rarement de nos jours.


mazette, le
Concernant l'offre livresque en anglais, il y a notamment le livre "how to play against 1.d4" de Richard Palliser aux éditions Everyman Chess. Comme son titre ne l'indique en fait pas, ce livre est dédié à la Czech Benoni.


1.d4 c5 2.d5 e5 3.e4 d6 4.Nc3 Be7 5.Nf3 Bg4 6.h3 Bxf3 7.Qxf3 Bg5 8.Bxg5 Qxg5 9.Qg4 Qxg4 10.hxg4 : c'est semble-t-il la ligne la plus jouée, mais les noirs finissent avec une position horrible dans laquelle ils ne peuvent rien faire sauf attendre. J'ai joué quelques blitz agréables à partir de là. 4...g6 doit être plus intéressant (ou 4...a6) même si SF n'aime pas spécialement. Un GM jouait cette ouverture régulièrement il y a une 15aine d'années... mais j'ai perdu son nom :/ EDIT : retrouvé : Liviu-Dieter Nisipeanu.


https://old.chesstempo.com/gamedb/game/934070
https://old.chesstempo.com/gamedb/game/2890190
Bizarre je n'en retrouve pas beaucoup.
Mais, GM ou non ça ne fait pas rêver ^^


Les Blancs gardent en effet souvent le pion en c2 lorsqu'ils en ont le choix. C'est pourquoi un ordre de coups normal pour arriver à la structure indiquée par Krusti, sans toutefois passer par la position exacte, est 1.d4 Cf6 2.c4 et maintenant seulement 2...c5 3.d5 e5 4.Cc3 d6 5.e4.


Le sujet sur " les vieilles " ouvertures est vraiment intéressant.
Il y a très certainement des effets de mode à ce sujet , bien davantage que la qualité échiquenne de l'ouverture considérée.

Il existe chez Chessinformant une base de données de parties historiques sélectionnées pour leurs qualités et commentées par des GMI ( plusieurs dizaines de milliers de parties) qui est très certainement plus utile pour étudier et comprendre des ouvertures que des bases de millions de parties nues évaluées par la variation d'une jauge de turbine.

Ce que semble démontrer cette base de parties, c'est que au cours du temps , ce sont les ouvertures jouées lors d'un championnat du monde où les ouvertures jouées par le champion du monde de l'époque qui crée un effet de mode sur ces ouvertures et par contraste l' oubli provisoire de certaines ouvertures jouées auparavant .
Les analyses de parties par les GMI montrent que ces ouvertures " oubliées" sont tout à fait correctes sur l'échiquier.


Dans la structure fermée du 1er diagramme, (avec l'ordre de coups indiqué par Slucaino, donc avec 1/... Cf6), on retrouve les fameux leviers de KMOCH ,expliqués dans son bouquin si controversé "L'art de jouer les pions", à savoir b4/c5 , f4/e5 pour les blancs, et b5/c4 , F5/e4 pour les Noirs.
Tout se joue sur le choix et le tempo de ces leviers.

Un des thèmes principaux est aussi le rôle du Fg7 (dans la version "en Fianchetto"), qui semble bien faible derrière ses pions centraux, mais qui peut retrouver toute sa puissance après un éventuel e5xf4.
Les Blancs devront donc réfléchir à 2 fois avant de pousser f4, d'autant que ce levier peut libérer la case e5 pour un Cavalier Noir, qui serait alors très puissant .

Je vois la position noire comme un ressort prêt à se détendre si les Blancs attaquent maladroitement .
Par contre, par un jeu précis et patient, les blancs peuvent étouffer littéralement leur adversaire.

Ce jeu est subtil...


@ Slucaino : avez-vous joué cette ouverture (Benoni Tchèque avec fianchetto )? Si oui, je serai heureux d'en voir quelques exemples.
C'est une chose de la pratiquer à mon (faible) niveau, et une autre, de l'utiliser au vôtre...


Je l'ai jouée souvent autrefois, mais toujours avec le Fou en e7. Si g7-g6 vient par la suite, c'est à la fois pour soutenir un éventuel f7-f5 et donner la case g7 au Cavalier f6 (qui passe normalement par e8).


Krusti, le
Merci pour le book, les chesstempo et autres premières approches.
Pour les collectionneurs à noter que l'on trouve page 21 et suivante dans ce vieux livre une brève première approche.


En français, pour ceux qui préfèrent, il y a 35 pages, avec et sans le fianchetto du Fou noir, dans "La défense Benoni" de Kondratiev et Stoliar aux éditions Garnier (1983).


Krusti, le
@Slucaino très intéressant... par contre j'ai eu de très mauvais retours concernant ce livre.
Austère, de longues variantes sans texte explicatif... (J'étais pourtant très attiré par la formule échecs soviétiques sur la couverture...)
Si tu maintiens qu'il est intéressant dans ses 35 pages sur la Benoni ancienne je suis toutefois prêt à réévaluer à la hausse mon a priori.


Krusti, le
En 2002 ce livre avait fait l'objet d'un bref échange... Par ici.
(A noter que Kallai; puisqu'il est évoqué dans le lien, évacue la question de la Benoni ancienne (ou tchèque) pour passer directement à la Benoni Moderne)


Les livres soviétiques sont datés, mais il sont généralement de bonne qualité, avec des variantes et du texte, et c'est le cas pour celui-ci. La partie qui concerne la Benoni tchèque a moins vieilli que celle, plus importante, qui concerne la Benoni moderne.


Krusti, le
Merci de ces précisions...


Potchep, le
A noter qu'on trouve une Vieille Benoni commentée par Grivas sur chessbase (article récent).


Krusti, le
Je ne la trouve pas... Un lien ?


https://en.chessbase.com/post/grivas-scoring-the-winning-goal-2
La deuxième partie (Grivas-Quendro)


Krusti, le
Merci beaucoup.
La partie commentée


Choisir une vieille Benoni, c'est bien souvent aller à l'aventure en prenant des risques stratégiques. Voyons des superstars à l'action.

Dans la première partie, cruciale pour le match, Petrossian choisi d'entrer avec les Blancs dans une version douteuse d'une formation vieille Benoni, comme s'il avait les Noirs, et gagne brillamment.

Dans la seconde partie, Miles manque son ouverture, mais la position est si complexe que Kasparov finit par se retrouver mal avant de gagner tout de même.

Petrossian - Kortchnoï, 9e partie du match des candidats, Moscou 1971
1. c4 e5 2. g3 c6 3. b3 d5 4. Bb2 d4 5. Nf3 Bd6 6. d3 c5 7. Bg2 Ne7 8. O-O Nec6 9. e3 O-O 10. Nbd2 Be6 11. e4 Nd7 12. Nh4 g6 13. Bf3 Bc7 14. a3 Ba5 15. Bc1 Qe7 16. Bg4 f5 17. exf5 gxf5 18. Bf3 Nf6 19. Bg2 Rad8 20. Ra2 Bc8 21. Re1 Kh8 22. b4 cxb4 23. Nb3 Bb6 24. Bxc6 bxc6 25. axb4 a6 26. Nf3 e4 27. c5 Bc7 28. Nfxd4 Qf7 29. Rd2 Bd7 30. Bb2 Kg8 31. Na5 Bxa5 32. bxa5 Rb8 33. Ba1 Rfe8 34. Rde2 Qh5 35. Qd2 Kf7 36. h4 exd3 37. Qxd3 f4 38. Nf3 Rxe2 39. Qxe2 Qxc5 40. Ne5+ Kf8 41. Nxd7+ Nxd7 1-0

Kasparov - Miles, première partie du match, Bâle 1986
1. d4 Nf6 2. c4 c5 3. d5 e5 4. Nc3 d6 5. e4 Be7 6. Nf3 O-O 7. h3 Nbd7 8. g4 Ne8 9. Bd3 a6 10. a4 Rb8 11. Rg1 Nc7 12. b3 Re8 13. h4 b5 14. g5 Nf8 15. h5 Bd7 16. Nh2 bxc4 17. Bxc4 f5 18. exf5 Bxf5 19. Nf1 Qd7 20. Ne3 e4 21. Bb2 Bd8 22. Ne2 Qf7 23. Nf4 Bc8 24. Rg4 Qe7 25. Rg3 Qf7 26. Nfg2 Na8 27. a5 Nc7 28. Nh4 Nb5 29. g6 hxg6 30. Nxg6 Bf6 31. Bxb5 Rxb5 32. Qc2 Bxb2 33. Qxb2 Nxg6 34. Rxg6 Re5 35. O-O-O Rxh5 36. Rdg1 Rh7 37. Nc4 Qf4+ 38. Kb1 Rb7 39. Nxd6 Bf5 40. Rf6 Qh2 41. Rg3 Qh1+ 42. Ka2 1-0


Une autre partie-référence pour la Benoni-Tchèque, version fianchetto, est certainement cette victoire de LARSEN contre FLOHR.
Un modèle de jeu hyperactif avec les Noirs :

https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1329242


Une très belle partie, supergogol, commentée par Larsen dans son livre, et qui pourrait donner à certains l'envie d'essayer cette structure.


Krusti, le
Une magnifique partie dans un formidable livre en effet.
"Mes 50 meilleures parties" contient 14 chapitres et la partie qui nous préoccupe hic et nunc, ouvre le chapitre X intitulé: "LE PUBLIC EXIGE UN JEU PLUS AGRESSIF" en majuscule dans le texte.
Les commentaires sont fameux.
Je cite le début du long premier commentaire qui apparait après les 3 premiers coups (diag).
Le solide système noir conduit souvent à des parties passionnantes. Le plus grand danger pour les Noirs est peut-être, en réalité, de nature psychologique.
La suite n'est pas moins intéressante.
J'y retourne.




Pour les livres en anglais :
- "How to play against 1.d4" par Palliser, mentionné au début du fil par Mazette, mérite amplement l'attention de tous ceux qui s'intéressent au sujet, même s'il est paru il y a déjà 14 ans.
- "The Czech Benoni in action" par Hoffmann et Keener est un livre enthousiaste qui indique que les Noirs ont généralement une bonne position. Les exemples sont intéressants ; il peut être recommandé à tous ceux qui sont passionnés par la variante et qui apprécient les idées en formant leurs propres jugements. Il a été publié en 2014.
Ces deux livres traitent du développement du Fou en e7.


Krusti, le
Dans le livre "La Défense Benoni" de P.E Kondratiev et E.S Stoliar que j'ai finalement entre les mains, l'introduction est déjà remarquable et donne envie de poursuivre la lecture.
Extrait:
"Les analyses de V.Panov, publiées dans la revue Les échecs en URSS (1937) ainsi que les parties qu'il avait jouées avec le défense Benoni représentèrent l'un des premiers pas sur la voie de le réhabilitation de cette défense.

La première partie "La Défense Benoni classique - les systèmes sans c2-c4" démarre par le système fermé (diag):




Julo62, le
@ Krusti
Si tu es intéressé par cette structure de Vieille Benoni, tu peux noter que cette structure peut survenir plus tard.

J'ai lu, moi-aussi, il y a déjà longtemps le livre de Kmoch, mais c'est en reliant avec cette partie de Gligoric, contre Kotov, à Zürich, en 1953 que j' avais choisi de jouer un peu cette structure.

https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=1084369

La structure avec les triplettes c,d,e survient au 7eme coup après que les Noirs ferment la position avec 7...c7-c5.




Julo62, le
La partie est magnifique dont le point d'orgue est peut-être la position après le 21e coup Noir.
Ils ont donné 2 pions pour le blocus de cases noires.
(Je rêve de ce genre de position 😊)




@ Krusti : la défense vieille Benoni sans c2-c4 est vraiment difficile pour les Noirs. Les Blancs gagnent un temps pour se développer, la case c4 pour un Cavalier et la possibilité de donner échec en b5 avec le Fou, le tout facilitant la poussée f2-f4 dans de bonnes conditions.

Ton diagramme initial comportait un pion en c4, et ce ne sera pas toujours facile pour les Noirs, mais ils auront au moins le temps de s'organiser. Est-ce important pour toi de suivre le livre pas à pas ?


Krusti, le
@Slucaino
"Est-ce important pour toi de suivre le livre pas à pas ? "
Absolument pas !
Je suis encore clairement dans la phase découverte.


Super Krusti !
Un ordre de coups intéressant est 1.d4 Cf6 2.c4 c5 3.d5 d6 4.Cc3 g6 5.e4 Fg7.
Les Noirs peuvent avancer leur pion-roi d'une ou deux cases, ou bien jouer d'abord Cb8-a6-c7 et voir ensuite. Les Blancs ne savent pas vraiment à quoi s'attendre et peuvent se retrouver facilement dans une position qu'ils n'ont pas choisie.


Krusti, le
Intéressant en effet et ce fianchetto a fière allure.
Ce qui m'intéressait aussi c'était de répondre directement c5 à 1.d4 (au simple prétexte que ce coup à mon niveau est assez perturbant déjà en lui-même) mais cela ne m'empêche pas du tout d'élargir mon champ de vision.....


Chemtov, le
@Krusti: Mais il vous faudrait alors abandonner votre chère Caro-Kann, pour la Sicilienne, après 1.d4 c5 et 2.e4.


Julo62, le
Lorsque j'ai joué cette ouverture, c'était justement pour cette raison "économique", j'étais joueur de Sicilienne.
(Mais il faut bien avouer qu'à mon petit niveau, rares étaient les joueurs a être prêts à jouer 1.d4 et 1.e4, et ça ne m'est jamais arrivé.)


1e4 c5 2 d4 est considéré comme rapidement égal je crois après 2…cxd4 3.Cf3 e5.
Il y a quelques escarmouches tactiques comme 4.c3 mais les Noirs sont bien après 4…Cc6 suivi de Cf6, Fb4 etc.


Chemtov, le
Non, non, pas ça... Je pensais au simple Gambit Morra :
https://www.youtube.com/watch?v=szp4JrXq4wAOn

On peut tomber sur un joueur agressif de 1.d4 qui aime, par exemple, le Gambit Blackmar-Diemer (après 1.d4 d5) et qui n'a pas apprécié d'avoir été privé de son attaque par 1... c5.


Krusti, le
Avec cette variante (Slucaino, le 12/05/2024 21:15 ) nous nous retrouvons donc à la fin de la première partie (page 101) de l'ouvrage de P.E Kondratiev et E.S Stoliar.
Que nous disent les auteurs ?
Une structure élastique. Les Noirs s'abstiennent pour l'instant de pousser le pion e ce qui leur permet d'utiliser pleinement leur fou longue portée. Et lorsque plus tard ils vont quand même recourir à cette poussée, des positions originales pourront survenir.

Deux suites seront étudiées 5.e4 5.g3

Prometteur en effet.




Krusti, le
Dans le package Chessable "Black is back - Old Benoni" du MI Yuriy Krykun voilà l'explication du coup 1... c5

Your move 1... c5
If you want to play the Old Benoni (not the sharp theoretical Modern setups), then the first step is remembering to make this move, pawn to c5, right now. Why is it so important to do it now instead of waiting with 1...♞f6 first? Because for our main plan to work, we need the h4-d8 diagonal to be open as you are about to discover!

1...♞f6 is a good move, of course, but it makes our setup impossible to achieve. This is because after 2.c4 c5 3.d5 e5 4.♘c3 d6 5.e4 ♗e7, you can no longer trade the bishop off with ...♝Bg5, as the knight is blocking it from coming there!


Ce n'est pas si important pour les Noirs d'échanger les Fous en g5, par contre veiller à ce que les Blancs aient joué c2-c4 avant d'entrer dans la formation vieille Benoni l'est. Krykun dans cet extrait n'en parle pas. Mais peut-être a-t-il de vraies idées pour faire fonctionner le système sans c2-c4 du point de vue des Noirs ?


Krusti, le
Pour lui c'est très important et il commence par là... Tout son début est une intro au déséquilibre bon fou/mauvais fou.

Mais oui nous en saurons bientôt plus concernant sa stratégie.
Voilà pour l'heure comment il introduit le coup 2.... e5

2... e5
This move allows us to also fight for the center. Next, we will go ...d7-d6, creating a sturdy pawn center. Now, the White players reach a crossroads − they have many possible move orders as well as setups they can try.

To my mind, the most dangerous one is when they go Nc3 and e2-e4, keeping the c-pawn in its original position. However, we will investigate all the other possibilities as well, such as playing with c2-c4, fianchettoing the bishop on g2, and so on.




Krusti, le
Je suis encore dans le QuickStarter de la Old-Benoni mais la question du système sans c2-c4 fait son apparition.
Je livre donc le propos (en anglais je me fais violence merci de le noter...) de Krykun en commentaire du coup du diag 3.e4 (tout cela ressemble par ailleurs à une confession de sa part...)

In this chapter, we will be discussing the most dangerous setup available to White against our Old Benoni. Namely, our opponent will try to take advantage of the fact the move c2-c4 has not been played yet by foregoing it altogether. But wait, why is that advantageous? Doesn't almost every 1.d4 player try to place the pawn on c4 as soon as possible, to take more space? Well, the thing is that White already controls the center. By delaying the move c2-c4, White gets the following benefits:

The c4-square is available for the knight. This is valuable because it can come there to put pressure on the d6-pawn.

The f1-bishop is not nearly as restricted. For example, White can give a check on b5 in many positions, to disrupt our development a bit. We often like going ...Bg4 to eliminate the f3-knight, but blocking the check with ...Nbd7 or ...Bd7 makes that impossible.

The bad news is that objectively speaking, White is better in this line. I do believe it is very interesting to play the Old Benoni, of course − that's why I am writing the course! But, to be fair, White is better. The good news is that at the club level, you won't have problems.

For example, the setups with c2-c4 are 4 times(!) more popular in Lichess games of players rated 1600-2000 than the 'correct' setup without c2-c4. And then, even within the most testing line, White played the best way in just about 1% of the games, or 50 games out of 5000! Of course, I will also suggest a few ways for us to tackle this principled setup, so you can choose, depending on your opponent and your mood. Let's go!3.♘c3 d6 4.♘f3 ♝e7 5.e4 transposes to the 3.e4 lines.Some White players, especially at the club level, can also play3.dxe6. However, after3...fxe6, Black wants to play ...d7-d5 and occupy the entire center, and it is easy for White to be worse in no time.




kieran, le
A l'attention de ton biographe et à l'occasion d'une note en bas de page, tu remarqueras que les noirs prennent aussi en d4 dans la sicilienne ouverte car 4.d5 et la structure sus-mentionnée est une menace positionnelle.


Krykun est clair dans son approche : la correction est moins importante que l'efficacité jusqu'à un certain niveau de jeu (et à une cadence rapide puisque Lichess est mentionné). Pour continuer avec lui sur le système sans c2-c4, c'est bien de savoir précisément comment il défend le point de vue noir.


Julo62, le
C'est amusant, c'est mon répertoire, avec les Blancs, d'éviter la Benoni en retardant c2-c4.

Et, avec les Blancs, en blitz sur internet puisque c'est de ça dont il s'agit, j'ai bien plus de mal contre la vieille Benoni que contre les systèmes avec e6xd5.

En blitz, l'attaque latente à l'aile Roi, comme dans toutes les est-indiennes, pour moi, ça fait que la partie n'est jamais finie avant la toute fin.
Au contraire, je trouve que les Noirs, quand ils simplifient en ouvrant la colonne e, donnent aux Blancs une position stable à petit avantage (avec moins de risque, quoi).


Krusti, le
Je vais donc courir deux lièvres à la fois...si j'ose dire.
Concernant l'approche avec e5 retardé (page 101 du Kondratiev) je note la magnifique partie qui oppose Breustedt, Werner à Udovcic, Mijo (Gotha 1957) dans l'analyse des variantes. C'est à la base une Est-Indienne.

1. c4 Nf6 2. Nc3 g6 3. d4 Bg7 4. e4 d6 5. Bg5 O-O 6. f4 c5 7. d5 b5 8. cxb5 a6 9. bxa6 Qa5 10. Qd2 Nxa6 11. Bd3 c4 12. Bc2 Rb8 13. Rb1 Nb4 14. a3 Nxc2+ 15. Qxc2 Nxe4 16. Kf1 Nxc3 17. bxc3 Bf5 *

Position finale (diag).




Julo62, le
Hier, dans le match de Top16, entre Tremblay en France et Lesparre - Médoc, le GM F.Nijboer a obtenu cette position contre le jeune iranien Tabatabeï.
La structure de "Grande Benoni" arrive tard (11e coup), et sans doute que c'est une version "médiocre", car les Blancs ont l'avantage.
Mais je trouve que malgré l'imperfection du jeu des 2 joueurs, il y a beaucoup d'idées standards dans ce genre de structure.

En plus, mon ami, l'ancien champion d'Europe néerlandais a réussi à annuler.
(Mais la compétition va être compliquée pour les aquitains...)




@Julo62
"car les Blancs ont l'avantage" suggère que tu as utilisé un ordinateur. Si c'est le cas, pourquoi ne pas comparer la position de Nijboer à celle donnée par Krusti, qui initie le fil ? Nous aurons alors plutôt une "bonne" version de la structure vieille Benoni. Si le but est d'obtenir une bonne évaluation avec les Noirs dans les premiers coups, il y a des ouvertures qui en sont plus proches.


Julo62, le
@Slucaino
Merci pour ta remarque. (ça ne m'avait même pas effleuré l'esprit)
Effectivement si on compare les 2 positions, il y a autant de "coups de développement" de part et d'autre : nombre de pièces développées et petit roque réalisé.
Finalement on pourrait dire que les Noirs ont fait un coup "utile" en plus en jouant g6 qui contrôle des cases.

Mais même si je me suis fié au module quand j'ai croisé la position (un peu plus tard dans la partie, quand la position s'était un peu dégradée), il y a aussi mon inconfort devant cette position.
J'ai testé, un peu, ce genre de structure, en la jouant moi-même, et effectivement ce genre de défaut "évident" comme le manque d'espace de la position noire semble me sauter aux yeux, au point d'avoir du mal à envisager d'autres choses dans la position.
D'ailleurs, hier, dans un tournoi de Blitz, j'ai eu 2 fois la position après : 1. d2-d4 Cg8-f6, 2. c2-c4 c7-c5.

Dans la première partie, mon adversaire a choisi de ne pas accepter la Benoni, et a choisi de jouer rapidement e2-e3 et de ne pas pousser d4-d5, alors que dans la seconde mon adversaire a choisi de l'accepter, et nous avons obtenu la position de base avec l'ajout de Cc3 pour les Blancs et de Cf6 pour les Noirs.

Dans les 2 parties, j'ai été livré à moi-même, très vite, niveau "connaissance théorique".

Autant j'ai "apprécié" ma position dans la première quand j'ai facilement réussi à ouvrir quelques lignes par c5xd4 à un moment donné, autant je n'ai pas réussi à me départir d'un sentiment de "malaise" dans la seconde et mon adversaire a su plutôt facilement me dominer.

Ça me souligne autrement le côté superficiel de ma compréhension de ce genre de position.

Encore merci pour ta remarque.


Julo62, le
Quand je jouais l'Est indienne, j'essayais de placer contre l'attaque des 4 pions, le gambit 8... e7-e5 dans la position suivante.

J'avais vu une partie, dans EE, à coup sûr, d'un jeune (il y a une vingtaine d'années 😊) GMI grec, peut-être dans un championnat du monde junior.
Mes connaissances s'arrêtant là, on peut considérer qu'elles étaient assez superficielles là-aussi.

Et que les Blancs acceptent le gambit en jouant : 9. f4xe5 Cf6-g4, 10.e5xd6 Dd8xd6 ou qu'ils l'aient refusé (on m'avait aussi joué une fois 10. Fc1-g5, je crois), j'ai toujours trouvé plus intuitif d'avoir les lignes centrales ouvertes et surtout des cases accessibles, quitte à avoir du matériel en moins.

Désolé pour la digression, ça n'a que peu à voir avec la Grande Benoni en tant que tel, mais comme je crois que je pourrais facilement remplir un ouvrage sur ma pratique, avec mon travail superficiel intitulé : "30 années à essayer de défendre des poubelles !!", il me semble que j'ai un meilleur feeling pour les positions moins bloquées.




Julo62, le
J'ai retrouvé la partie à laquelle je pensais : Houska - Banikás, Championnat du monde junior 1998.

(Et le côté superficiel ressort, car j'avais oublié que c'est 10... f7-f5 qui avait été joué 😔)

https://www.chessgames.com/perl/chessgame?gid=2526324


Julo62, je reviens sur ton diagramme du 2 Juin à 6h21 (Niejboer) . Il me semble que LARSEN , dans son livres "Mes 50 meilleures parties" expliquait pourquoi il n'aimait pas du tout la manoeuvre Ca6, Cc7 , a6, b5 dans la grande Benoni.
En gros, trop longue et inadaptée.


Chemtov, le
Le qualificatif de ''version médiocre'' m'a aussi surpris. Chaque pièce a une case Cc7, Fd7, h5, Ch6, Cf7, De7, Fh6, Rg7. Les tours peuvent être liées. Il y a des leviers potentiels de pions (b5, f5). Ou on attend b4 et bxc5 pour le cavalier a6 pour aller en c5. Bref... je trouve qu'il y a là plus de possibilités que dans pas mal d'autres Benoni ou Indiennes (vieilles ou pas).

Il faut remarquer que Maze l'a jouée avec les deux couleurs :




Julo62, le
@Supergogol
C'est un livre et une analyse que je ne connais pas. (Je n'ai lu de Larsen que : Les coups de Maîtres aux échecs)

Mais c'est un peu mon ressenti général quand je me confronte à ces positions avec les Noirs, j'ai toujours l'impression que mon adversaire progresse mieux et plus vite que moi vers ses objectifs.
Ou encore j'ai l'impression que le jeu des Blancs est plus palpable ou concret.

La Grande Benoni, côté noir, a des défauts, mais elle est stable et plutôt solide.
Mais un jeu superficiel n'est pas toléré 😊

Édit:
@Chemtov
Le terme "médiocre" m'a pas mal chagriné, moi-aussi, quand je me suis relu, mais je ne pouvais plus modifier.
Toujours est-il que je suis content d'avoir repéré cette partie et d'avoir eu vos remarques à vous et à Slucaino 😊




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité