France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 18 June 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
On est en finale, On est en finale, On est , On est , on est en finale.(2) par Renan le  [Aller à la fin] | Finales |
Je ne savais pas dans quelle rubrique mettre la seconde partie...j'ai mis finales.


Renan, le
Allez, une petite étude facile de Hodgson, 1993.
Les blancs jouent et font nul.




Orouet, le
Je n'ai pas la réponse, mais j'emmène le problème au club, cet après-midi ...;-)


Renan, le
Bonjour Orouet,
Alors avez vous trouvé au club? Voici la solution :
1.h6, Fxh6 (...gxh6 =)
2.Rf5,g5 (...Fe3 3.Rg6,Fh6 4.Rf5,Rc6 5.Rg6...)
3.e6,Rd6
4.Rf6,g4
5.e7,Fg5+ (...Rd7 6.Rf7..)
6.Rxg5 (Rf5), Rxe7
7.Rxg4 =


Orouet, le
Oui!
grâce
au prof (+2000)

tous les jeunes démarraient par Rf5


Renan, le
Une finale que je ne connaissais pas mais sans doute que Chemtov ou Ulysse62 connaissent (bien?) :
Les blancs jouent et font nul.




Chemtov, le
Oui. Et beaucoup plus (avec le pion sur chaque colonne). C'est obligé de connaître (et d'enseigner... jusqu'à la fin de la finale Botwinnik-Zuidema) (avec pion g qui gagne ). Je crois que j'ai découvert et observé cette finale (jouée avec pion f), il y a presque cinquante ans ! (dans un championnat du monde cadet).


Chemtov, le
Botwinnik-Zuidema. Dans cette position, les noirs ont abandonné, sachant qu'ils perdraient leur dernier pion (Tc7 et Txc2). La finale est surtout très connue pour les vingt coups précédents. Mais je doute que 1% des lecteurs sachent pourquoi Zuidema a abandonné.
Par exemple dans ''Das Schachgenie Botwinnik'' de'Suetin, la partie s'arrête là, sans explication ou référence aux finales théoriques T+P vs F.




Chemtov, le
On en parlait déjà ici, il y a un peu plus de dix ans avec Erony : https://www.france-echecs.com/article.php?art=20131108214634298
Vers le 20/12/2013


Renan, le
Je remets la position de Chemtov ici :
Les blancs jouent et font nul...
Je l'ai retrouvé cette finale dans mon grimoire.




Renan, le
Une petite finale, entre deux joueurs très connus :
Les noirs jouent et....




Chemtov, le
Un peu trop simple, non ? C'était qui ces deux joueurs ?


Renan, le
Bonjour chemtov,
C'est une partie Yates vs Marshall.


Renan, le
Il faut quand même trouver l’idée pour le Roi noir pour qu'il empêche le pion blanc d'aller à dame.


Chemtov, le
Yates-Marshall, Karlsbad 1929. Avec une première finale de pions (5 contre 4) qui permet à Yates de récupérer sa dame en premier. Suit une finale de dame et un pion contre deux pions passés liés. Yates réussit alors à rapprocher idéalement sa dame et son roi (voir diagramme). Mais au lieu de donner l'estocade finale (mat rapide), Yates se trompe en voulant simplifier dans pion contre pion (votre diagramme).

La position encore gagnante (ça gagne même sans le pion f2) : 58.Dc2 a3 (58...Ra1 59.Dxa4+) 59.Rc4 Ra1 60.Dc3 a2 (60...Ra2 61.Db3+ et 62.Dxa3) 61.Rb3 Rb1 62.Dxb2 mat

Ou bien 58.Dc2 Ra3 59.Db1 (Mais pas 59.Rc3?? b1:D 60.DxD pat!) 59...Rb3 60.Rd3 a3 61.Rd2 a2 62.Dc2+ Ra3 63.Dc3+ et 64.Dxb2.




Renan, le
Merci chemtov,
J’ai essayé de trouver cette partie mais sans réussite.


Domi77, le
@Renan
La partie est ici

Beau tournoi !
Nimzowitsch vainqueur , suivi de
Capablanca
Spielmann
Rubinstein etc

Page du tournoi sur ce lien
Belle performance de Spielmann.

On en profite pour un mini exercice (très facile)
Spielmann - Grunfeld : Les blanccs jouent et gagnent




Renan, le
Bonjour Domi,
Merci je l’ai trouvé tout à l’heure juste avant de manger.
Fxg7.


Renan, le
Bonjour,
Je vous propose cette finale difficile ; les blancs jouent et gagnent...

Ce qui m’intéresse aussi c'est que dans mon livre d’ou est tirée cette finale il y a des chiffres dans certaines cases (1 dans les cases e1,e3... 2 en f2,d6...3 en e2,c5...4 en c6...5 en g1,c7...6 en g2,d7), je ne sais pas de quoi il s’agit car je n’ai pas d’indications dans le dit livre...
Si un lecteur peut me dire de quoi il s’agit...
Merci.
Merci




S'il y a des chiffres partout, c'est qu'il s'agit de cases conjuguées. Il est rare de les mentionner aussi explicitement sans auparavant donner d'indications à ce sujet. Quel est donc ce livre ?


ArKheiN, le
Si je me trompe pas c est les cases conjuguées. C'est le livre de Maizelis? Si c'est le cas je le trouve indigeste. En gros c'est les cases qui sont perdantes genre si le roi occupe telle case et l'autre telle case, ça gagne/perd.


Les cases conjuguées, qui font jouer la triangulation, l'opposition éloignée, etc...Un vrai casse-tête !
Duchamp et Halberstadt en ont fait aussi un livre célèbre et rare : "L'opposition et les cases conjuguées sont réconciliées"


Renan, le
Bonsoir Slucaino,
Bonsoir à tous,

C'est une encyclopédie, qui a quelques années, de finales de pions classiques que j’ai acheté d’occasion et aucune indications précises (Peut être qu'il me manque une page (je n’ai pas lu d’explications qui parlaient de cases conjuguées, d’opposition, etc...)).
Ce n’est pas le livre de Maizelis.


L'encyclopédie yougoslave (Chess Informant) est la plus connue et elle est bien conçue. Si c'est bien celle-là que tu as, Renan, elle ne peut pas donner d'explications puisqu'il n'y a pas de mots, mais elle permet de découvrir chaque notion par de nombreux exemples présentés dans un ordre opportun.


Renan, le
Oui Slucaino c'est un chess informant, les exercices avec ces chiffres sont éparses dans l’encyclopédie et pas forcément les plus difficiles.
Merci de l’explication ! J’ai appris quelque chose cette après-midi.


Renan, le
Bonsoir,
Solution de la finale précédente :
1.Re1,Rc6
2.Rf1,Rc7
3.Rg1,Rd7
4.Rg2,Rd6
5.Rf2,Rc6
6.Rg3,Rd6
7.Rh4,Re7
8.Rh5,Rf7
9.Rh6 +-


Renan, le
Bonsoir à tous,
Petite finale très connue sur le thème de l’opposition (et le zugzwang);
Les blancs jouent et gagnent...
Qui peut me dire de quelle partie est issue cette finale ?
À un moment certaines cases permettent au roi noir d'être en Z...
Qui peut me dire lesquelles (comme dans l’exemple que je donne ci dessus)?...merci.




Julo62, le
Connue, bien-sûr, mais assez contre-intuitive, donc très instructive ;-)


ArKheiN, le
Exemple qui m'avait marqué.

Position après 55.Rg3 dans Botvinnik - Thomas 1936, les Blancs gagnent, ils ont choisi une méthode, mais il en existe une 2ème très différente, plan et exercice pratique pour Renan.




ArKheiN, le
PS c'est la position après 53.Rxh5


Renan, le
Bonjour ArKheiN ,

Merci pour l’exercice!


Renan, le
Il me semble que j’ai déjà vu un peu le même exercice dans 1 vidéo ;
J'ai une idée avec le roi blanc c'est d'aller manger le pion N en b7 et donc d’avoir chasser le roi N côté aile roi...


Julo62, le
Kotov prétendit qu'il existait un chemin vers le mat ;-)

(Je ne crois pas qu'il existe une voie, hors hypnose ou violence physique, qui permette d'envoyer le Roi Noir à l'aile Roi.)




Renan, le
Déjà la 1ere méthode je ne trouve pas, et effectivement "obliger le Roi noir à aller à l’aile roi est peu probable.
Si le roi noir balaie les casa a8,b8,c8 par exemple je vois bien que si le pion f3 avance en y étant obligé il pourra être pris par le cavalier en g4 mais je ne vois pas comment ensuite le roi blanc pourrait manger le pion b7...je cherche comment le roi blanc pourrait y parvenir...


Renan, le
Bonjour Julo,
Comme tu aimes les cavaliers , voici une petite étude sympa!
Les blancs jouent et gagnent...




En fait il n'y a pas de gain unique comme dans une étude, même dans chacune des "méthodes", on peut, dans celle choisie par Botvinnik, chercher son chemin en perdant du temps sans laisser échapper le gain; quant à la méthode montrée à Botvinnik par Fine le lendemain, elle a le mérite de simplifier. Botvinnik raconte qu'en "véritable gentleman", Thomas offrit de le ramener à l'hôtel en voiture, lui et sa femme, et en entrant, ils virent Capa, qui jouait à la table de bridge, interroger du regard Thomas, qui lui fit comprendre en écartant les mains qu'il n'avait rien pu faire dans sa partiecontre Botvinnik (à Hastings, un an et demi avant, Thomas avait battu Botvinnik - et Capa aussi, ce dernier comptait beaucoup sur lui). C'était la ronde 11 et, du coup, le Soviétique reprenait seul la tête du tournoi.


Renan, le
Je ne trouve aucune des 2 solutions ArKheiN.


Chemtov, le
@Renan : La plus simple, en théorie, dans ce genre de finale, c'est de sacrifier le cavalier en f3. Après... il faut un peu de technique dans la finale de pions (vers la fin, avec deux contre un).

L'autre méthode, c'est de forcer la poussée noire f3-f2.


Julo62, le
@Renan

Très jolie ruade du cavalier !


Renan, le
Bonjour ArKheiN,
Bonjour Chemtov,
Merci de m’avoir donner les 2 méthodes mais je ne trouve pas.
@julo : 👍


ArKheiN, le
Renan, pour la méthode non jouée par Botvinnik avec indice de Chemtov, quel est ton essai de gain? J'aimerais voir où ça bloque (ça pourrait mériter un diagramme).


Chemtov, le
Oui. C'est vraiment curieux... Il n'y a rien de sorcier là-dedans.

Renan, pour la méthode classique :

1) Je vous ai proposé : ''sacrifier le cavalier en f3''. Donc, vous encerclez le pion f3 (replacez le roi en g3 et le cavalier en g1, par exemple). Et prenez ce pion ! (Cxf3 exC Rxf3). Là, pas de technique spéciale...

2) Ensuite, je vous ai proposé ''la finale de pions''. Ben... avancez e4 et, après l'échange en e4, avancez d5 ! (Bon... là, il y a peut-être une petite technique à connaître).

3) Enfin, arrivés à la position avec le roi en d5 ( roi d5, pions b6 et c5, contre roi d7 et pion b7 ), là c'est une finale classique et vous avez lu Maizelis (avec une petite astuce nécessaire à la fin que Maizelis n'indique pas, faisant confiance au lecteur).

Comme propose ArKheiN, mettez peut-être un diagramme là où ça vous ne semble pas clair. Cela m'intéresse (pour mes cours) de voir où cela peut bloquer, quand nous, nous trouvons cela évident.


Renan, le
Bonjour Chemtov,
Je viens juste de voir vos 2 messages...
Déjà je n’avais pas pensé au sacrifice du cavalier!
Ensuite ma 1ere idée était de d’aller grignoter le pion noir en b7 avec le cavalier.
Je n’ai pas regardé le Maizelis car je ne suis pas arrivé au chapitre avec 1 grand nombre de pions.
Pour la méthode 1). OK compris bien sûr!

2) pour la seconde méthode, j'ai bien vu qu'il fallait coincer le roi N en a8 (et pas côté aile dame), mais ensuite je ne vois pas.


Renan, le
Pour la 3).
1.Re5,Re6
2.Rd4,Rd7
3.Rd5, si Re7 4.c6 et ça gagne.
(C'est la position finale de la méthode de Chemtov. )




Chemtov, le
Pour la méthode 1 et Maizelis, ce n'est pas le chapitre avec grand nombre de pions, mais celui avec 2 contre 1. Vous êtes sûr que vous avez le gain, avec 2 contre 1 ? Si je joue Rc8 au lieu de Re7 ?


Renan, le
Oui Chemtov , je l’ai indiqué plis haut (triangulation).sur Rc8, Re6 (opposition).


Chemtov, le
Rc8 pas Re7


Renan, le
Rc8 alors Re6.
Re6,Rd8
Rd6,Rc8
Re6,Rb8
Rd7,Ra8
c6,bxc6
RC7 1-0.


Chemtov, le
Rd8


Renan, le
Re6,Rd8
Rd6,Rc8
Re6,Rb8
Rd7,Ra8
c6,bxc6
RC7 1-0

Maintenant reste la méthode de Botvinnik.


Chemtov, le
4.Re6 Rc8. Mais bon...vous l'avez... Mais il faut noter que c'est un cas particulier avec deux pats (Rd6 Rd8 c6?? Rc8!) à éviter. Pas évident de le voir à partir de Cxf3.


Renan, le
Re7,Rb8
Rd7,Ra8
c6,bxc6
Rxc6,Rb8
b7 et c'est gagné.
Oui j'ai vu les 2 pats.
Merci chemtov.


ArKheiN, le
Je vais laisser Renan chercher encore un peu sur la méthode Botvinnik. J'ai passé une bonne partie de ma journée à faire une recherche pratique sur notre finale 2 pions contre 1, en cherchant aussi en miroir, ou avec les Noirs (notre fameuse sur les 4 coins en somme). A noter qu'on peut aussi ajouter un pion blanc en a5 et un pion noir en a6, ça ne change rien au reste. J'ai trouvé en tout une quarantaine de parties (toutes versions confondues, en 2v1 ou 3v2 sur les 4 coins), la plus ancienne est Euwe - Van Hartingsvelt 1922.

L'avancée prématurée du pion, menant à la nulle si le roi défensif ne se trompe pas, en bougeant le roi sur c/f au lieu de prendre le pion, a été jouée 8 fois, soit par des faibles joueurs, soit par de forts joueurs (notamment Dovramadjiev, 2342 ELO ou Moliveanu, 2199 ELO), mais en blitz. A noter que sur ces 8 parties, 2 n'ont pu être sauvées par le défenseur. Ce qui représente au final 6 nulles en environ 42 parties. Tragicomédie à suivre.

Les positions qui précédaient ladite finale sont de différents types, certaines sont instructives et pas toujours simples. Celles qui ressemble le plus à la finale potentielle de Botvinnik après sacrifice de cavalier sont les parties Ivanov - Ryskin 1994, voir diagramme ci-dessous après 52.Rc3?? (52.Txd6! et les Blancs peuvent encore annuler)




ArKheiN, le
Toujours la même partie, après 56..Rc6, on a une version plus difficile à cause du roi actif par rapport au cas Botvinnik.




ArKheiN, le
L'autre partie qui ressemble à la précédente est Kirchanov - Sevostianov 2001, position après 55..Rd7




ArKheiN, le
La même partie après 68..Td1+, nous avons ici un cas facilité par rapport à la version précédente, dans la même veine que ce qu'aurait pu atteindre Botvinnik.




ArKheiN, le
Et une petite tragi-comédie qui eut lieu dans Richardson - Lyman 1939 à l'ère pré-informatique ;)

Dans le diagramme ci-dessous, il y eut 55..f3?? 56.gxf3?? 56..Rf4 57.Re1 Re3! 0-1, même scénario dans Dijoux - Belazzoug 2006, côté blanc cette fois.




Renan, le
Bonjour ArKheiN,
Je continue à rechercher la methode Botvinnik...

Peux tu me dire quel livre utilises tu pour trouver tous ces trésors ?
Le dernier exercice je l’ai deja vu ailleurs...


Renan, le
1....,Rd4
2.Rf3,Re5
3.Re2,Re4
4.Rf1,Rd3
5.Rg1,Re2
6.Rh1,f3
7.gxf3,Rxf3
8.Rg1 et c'est gagné pour les Noirs non?


ArKheiN, le
Oui, c'est gagné, c'est encore un peu plus rapide en jouant 7..Rf2. Tous mes exemples je les ai trouvés grâce à la megadatabase 2020, en faisant une recherche avec la position de ton dernier diagramme, en ajoutant miroir horizontal et vertical, et en réglant "uniquement 1 pion blanc/2 pions noirs ou 2 pions blancs/1 pion noir" et même chose avec les pions a/h en plus mais il n'y a quasi pas d'exemples pratiques avec ces versions.

Pour la méthode Botvinnik, c'est l'usage du pat, en laissant assez de cases au pion pour avoir le temps de réagir sans pater les Noirs...


Renan, le
A noter que mon diag du 20/05 à 14h31 est dans le livre de V.Moret (et dans tant d’autres) sur la triangulation (dans le livre de Dvoretski également. )
Position suivante, les Blancs jouent et font nul.




Renan, le
Comme personne n'est inspirée par cette position, en voici 1 plus simple (quoi que?)...
Les blancs jouent et gagnent.(merci M.Moret).




Renan, le
Comme les finales ne vous passionnent pas, en voici une très connue :
Les blancs jouent et font nul...




Renan, le
Et voici une étude de Reicheilm 1901,
Spécialement pour ArKheiN et Chemtov :
Les blancs jouent et gagnent...

Si ArKheiN peut donner la méthode de Botvinnik, merci.




Pour la "méthode" suivie par Botvinnik, il suffit de chercher sur internet la partie Botvinnik-Thomas, Nottingham 1936, c'est pas plus compliqué que ça.


Renan, le
En tout cas c'est un plaisir de lire le livre de V.Moret "l’essentiel des finales de pions."
C'est bien écrit, avec pleins de diagrammes, toutes les connaissances à avoir sont présentes.
Vraiment j’y ai pris du plaisir à le lire et cela m’a réconcilier avec les finales de pion.


Renan, le
Dans cette position les blancs jouent et gagnent...




Renan, le
Il y a une idée bien expliquée par V.Moret dans son livre cité ci-dessus pour trouver le bon coup des blancs. J’essaye d’approfondir cette idée.


atha, le
Pour cette finale il y a bien l’idée mentionnée précédemment Il faut également la combiner avec une autre idée pour remporter la victoire.


Renan, le
Bonjour Atha,
Justement c'est cette 1ere idée qui se trouve dans le livre de Dvoretski aussi que je souhaite approfondir ou est-ce un axiome (à savoir par coeur?).


Renan, le
Dans le diagramme du 28/05 à 21h29, le bon coup est Rc2 (l’idée est de rejoindre la case de gain la plus éloignée soit b5.)


Domi77, le
Belle et instructive finale T pions entre la vétérante Cramling, Pia et Vaishali, Rameshbabu ( Round 4 Norway Chess 2024).
On est au 47 ème, il reste 5mn aux joueuses.
Pia doit rester derrière le pion et jouer 43.Ta8 pour garder sous le coude des échecs sur un éventuel rapprochement du roi noir.
Par exemple :
43.Ta8 Te3 44.Rf2 Tc3 45.Ta6+ Re7
46.Ta7+ Rd6 47.Rg3 Te3 48.Ta5 Td3
49.Ta7 Te3 50.Ta5 Rd7 51.Ta7+ Rc6
52.Rf2 Td3 53.Ta6+Rd7 54.Ta7+ Rd6 55.Ta6+ etc.

(suite plus bas...)




Domi77, le
Mais elle a joué Tg5 ?!?
qui ne perds pas mais qui complique le suite.
J'imagine qu'elle à vu une suite ou elle avait des chances de gain.
Les noirs jouent Td2 et la bagarre commence :
Txg6 Txa2
f5 Te2
fxe6 ? ( 0-1 6 coups plus tard)

Comment pouvait-on sauver la nulle ?

Si vous ne trouvez pas, voici le lien de la partie




Renan, le
Moi j’eus joué Tg8 et Ta8 bien sur mais avec le stress; Tg8,exf5/Rf4 (opposition),a2/Ta8...


Domi77, le
Je pense qu'elle a voulu atteindre la position R + 2 pions contre R + T (diag) avec avantage blanc
mais qu'elle a raté des echecs de la T noires qui gagnent des temps.




Renan, le
Un copain de club m’a proposé une finale ;
Les blancs jouent et gagnent :




Triangulation pour l'opposition


Renan, le
Bonjour Supergogol,
Ben oui!


Très bon exemple, simple et clair, idéal pour comprendre la triangulation.


Chemtov, le
Comment rendre le trait.


Renan, le
Pour le 1er coup des blancs, il y a 3 solutions.


Renan, le
Plus difficile avec le diagramme suivant que je n’ai pas encore trouvé :
Les blancs peuvent ils gagner?




Une affaire de cases conjuguées : si le roi blanc est un f5, le roi noir doit être en d6... etc
On continue avec les autres cases environnantes et on trouve le moyen de piétiner à un moment, pour que le roi noir ne puisse rester sur la case conjuguée requise.


Renan, le
Bonjour Doc!
Justement j’ai du mal à trouver les cases conjuguées; j’ai identifié f4 et g4.
Mais ensuite je ne vois pas.(les 2 existent sont tirées du livre de J.Nunn sur les finales.) Il faut que je re regarde les cases conjuguées.


Les cases conjuguées sont des cases de zugzwang, par exemple d6 est conjuguée avec f5 parce que c’est la seule case qui empêche le roi blanc de pénétrer; de même f4 et e6 sont conjuguées donc par extension les cases qui mènent aux deux cases clefs, f4 f5 pour les Blancs et d6 e6 pour les Noirs sont conjuguées c’est à dire g4 et e7.
Si le roi blanc est en g4 il faut absolument que le roi noir soit en e7. Voilà, cela suffit pour résoudre l’exercice en principe, un peu de surplace !


Renan, le
Ah ok merci Doc!.Il faut que le Roi blanc aille en e5 et pas en e6 pour pouvoir rentrer dans le camp Noir.


Renan, le
1.Rg4,Re7 (Re6 est possible 2.Rf4).
2.Rg3,Rd6
3.Rf3,Re7
4.Rg4,Re6
5.Rf4,Rd6
6.Rf5,Re7
7.Re5 etc


Renan, le
Les Blancs jouent et font nul:






© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité