France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 23 July 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Nouvelle édition de Mon Système Aaron Nimzowitsch par pierjeb le  [Aller à la fin] | Actualités |
Concernant la nouvelle édition de Mon System ( édition Olibris : mis a part le changement d'éditeurs , les parties mentionnées ont elles été retraduites notamment avec l'aide de moteurs d'échecs pour une analyse presque parfaite des variantes d'ouvertures , milieu et finales. Les commentaires de cette ouvrage sont-ils les mêmes que la version de chez Payot .


Chemtov, le
A noter, ce mois-ci, la reprise de licence en club du premier traducteur de Nimzowitsch en français (je devrais dire de la première traduction publiée, car nous possédons une traduction de 1950, non publiée). Sa première licence datait du printemps 1966.

A 72 ans, après trente ans d'égarements (= tout ce qui est éloigné des échecs), notre Hibernatus est revenu retrouver ses livres au club (bibliothèque de quelques milliers d'ouvrages). Il les classe et range chaque mardi après-midi avec dévouement (un gros boulot).

Je vais lui dire qu'il existe de nouvelles traductions de Nimzo (mais je pense que la nouvelle n'aura aucun intérêt pour lui).


Réf Chemtov . Vous parlez bien de Norbert Engel ? qui est le traducteur de ma version originale chez les éditions Hâtier ( couverture glacée double page et pages de couleur bleu pâle ! ) . A mon sens une excellente traduction très respectueuse de la langue utilisée par Nimzowitch .


Chemtov, le
Oui, c'est Norbert Engel, notre Hibernatus, revenu du passé. Et qui, avec un équipe de germanistes locaux (strasbourgeois) avait relevé ce défi de traduire Nimzowitsch à la fin des années 70.
Quant aux traductions modernisées, réécrites en bon français (et surtout chessbasées!) cela ne me semble guère avoir de sens.

Car Nimzowisch n'écrit pas dans un bon allemand, comme le rappelle Norbert Engel :
'' Sa célébrité, Nimzowitsch la doit à sa plume (ce qui est paradoxal, puisqu'il écrit mal... mais ce qu'il expose maladroitement est extraordinaire), à deux ouvrages qui sont la charte des échecs ''hypermodernes'' comme Tartakower se plut à les appeler. ''

Les deux livres sont des oeuvres littéraires. On n'en change pas le style, les tournures, les défauts, comme l'ont fait, malheureusement, les Anglais ou même les Russes d'après ce que m'ont dit des russophones du club.


Krusti, le
Des œuvres littéraires, je n'irai pas jusque-là.
Il faut reconnaitre toutefois (je précise que je n'ai lu que le tome 1 de "Mon Système" dans la traduction de Norbet Engel qui a dû bien s'amuser) à l'auteur une franche volonté de sortir des sentiers battus pour ce qui touche habituellement au "style" des livres d'échecs.
Je me souviens qu'il écrivait (dans un contexte de Gambit Evans... à vérifier...) que les "cavaliers" ne devaient pas devenir "trop américains" et je tombe en le feuilletant à l'instant (Page 91 chez payot) "Le Roi doit en effet avoir un rôle de meneur, tel le « lièvre » dans une course à pied. Il ne doit pas rester à la maison à lire des communiqués du front.
On se demande à quelle séquence Aaron pensait dans ce contexte d'entre deux guerres.
Vous avez bien de la chance de compter cet honorable traducteur dans la liste de vos adhérents.


Le travail de Norbert Engel de et des germanistes strasbourgeois a du être très difficile : traduire sans dénaturer le style très particulier de Nimzowitsch, très oral, bourré de comparaisons et de métaphores maladroites relève de la gageure !

Un beau travail assurément, curieux de voir ce que la nouvelle traduction va donner.


Chemtov, le
Et moi, j'espère avoir le temps, un jour, de retranscrire (taper sans rien y changer) la traduction manuscrite de 1950 (que nous avons retrouvée dans une vieille enveloppe jaunie).


pierjeb, le
Veuillez répondre directement et répondre a ma question sur le livre mon System de Nimzowitsh : répondre uniquement si vous connaissez l'édition de chez Olibris . Le gestionnaire de France-Echecs devrait supprimer les messages qui ne répondent pas a ma requête .


"les parties mentionnées ont elles été retraduites notamment avec l'aide de moteurs d'échecs pour une analyse presque parfaite des variantes d'ouvertures , milieu et finales."

"Veuillez répondre directement et répondre" : oh là, minute, va falloir de la souplesse.

@pierjeb. En gros, si je reformule, si je traduis même la question posée en ajoutant le point d'interrogation qui normalement la termine, ça donne : la nouvelle édition a-t-elle été saccagée par l'usage immodéré de l'IA jusque dans la réécriture des variantes ?

Non, heureusement, aucun éditeur - même échiquéen - ne conçoit son métier de façon aussi farfelue : un traducteur ne peut toucher aux variantes originales à moins d'accompagner - de surcharger - le texte d'un appareil critique que l'on devine, en principe, redondant.
Pour obtenir ce que vous voulez, et manifestement, vous le voulez, faites tourner votre bêbête et biffez les "!" (trop) généreusement attribués par Aaron pour des "??" ou des "patate !" dans les marges de votre exemplaire, et vous aurez l'objet manifestement désiré.

J'ai répondu à votre question ?


Fais attention !!
Si tu ne réponds pas correctement aux injonctions de pierjeb, tu risques de te faire bannir du forum.


Krusti, le
"Le gestionnaire de France-Echecs devrait supprimer les messages qui ..."
NON aux cadences infernales !!!!


@pierjeb : il n'est pas dans les usages que les traducteurs de livres d'échecs corrigent les livres qu'ils traduisent.
Ta question va sembler surprenante pour des joueurs d'échecs car un livre est un témoignage, écrit par une personnalité, avec ses qualités et ses défauts ! ^^
Après je comprends ta question, d'obtenir des parties parfaitement analysées, mais ce n'est pas l'objectif du livre mon système. L'auteur y explique ses notions à lui, toute personnelle et novatrice pour l'époque. C'est cette différence d'approche qui est novatrice et intéressante à découvrir et pourquoi pas comprendre voir inclure dans notre jeu.
Ce que tu peux faire par contre, c'est lire le livre, jouer les positions et les parties du livre avec un échiquier, te poser des questions, noter tes idées et éventuellement, les tester avec un logiciel pour voir si c'est tactiquement viable.


Pierjeb devrait regarder l'intégrale de Papa Schultz... " nous zavons les moyens de fous faire parler...entschuldigung..de fous faire taire "


Chemtov, le
Bon... moi... j'obtempère. Je sors. Pierjeb ne veut pas les cadeaux qu'on lui offre. De toute façon, il n'aime pas le Nimzowitsch. Du haut de ses 1170 elo, il le déconseille même aux lecteurs (sur un autre site : ''Je déconseille le Livre de Nimzowitch Mon Système : complexe à lire et lecture peu agréable, je n’ai pas adhéré à celui ci'').


à Chemtov: de qui est la traduction de 1950, que vous avez "retrouvée dans une enveloppe jaunie ".
Belle découverte, en tous cas...


Chemtov, le
Réponse dans la ''Buvette''.




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité