France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 23 July 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
La revue Europe-Echecs n° 746 - Octobre 2023 - Un été très chaud pour la France par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
Le dernier championnat de France a révélé que la formule « Coupe de France » n’avait pas que des avantages. Dès le premier tour, quatre parmi les plus sérieux prétendants, Moussard meilleur Elo du tournoi, Fressinet, Cornette et Bauer, furent éliminés ! L’argument d’un tournoi spectaculaire, si c’est l’argument, est sérieusement écorné.

Finalement Yannick Gozzoli s’est imposé comme le plus solide nerveusement après avoir remporté les départages en parties rapides dans ses premières confrontations, avant d’enregistrer sa première victoire en partie longue contre Gharamian en demi-finale, suivie par une victoire en finale contre Romain Edouard. Un premier titre pour Yannick qui, à cette occasion a confirmé son retrait de la compétition de haut niveau. Romain Edouard retrouve le sourire, après un passage à vide, et se place là où l’on ne l’attendait pas, vice-champion de France. Chez les femmes, c’est la dernière arrivée dans l’équipe de France, Mitra Hejazipour, qui s’impose. Loin d’être la favorite sur le plan de l’Elo, elle remporte la finale face à Deimanté Daulyte-Cornette.

La nouvelle championne a rejoint la France en 2019 après avoir été expulsée de la Fédération iranienne en refusant de porter le « hidjab » dans un tournoi à Moscou. « Le président de la Fédération des échecs iraniens m’a virée (...) Je ne pouvais plus accompagner l’équipe nationale, ce qui est très important dans la vie professionnelle des échecs. Et aussi, je ne peux plus rentrer dans mon pays. »

Peu après, l’équipe de France féminine réalise l’exploit à Bydgoszcz en Pologne. Elle décroche la médaille de bronze au 9e championnat du monde par équipes remporté par la Géorgie. Les parties se jouaient en cadence rapide de 45 minutes + 10 secondes par coup, et les Françaises, 8e sur le plan de la moyenne Elo sur 12 équipes, se qualifièrent pour la phase finale. Suite à une victoire contre les Polonaises en quart de finales, elles devaient s'incliner en demi-finales contre la jeune équipe du Kazakhstan. Dans le match pour la 3ème place, elles réussirent à trouver les ressources pour s'imposer contre les États-Unis et s'emparer de cette médaille de bronze.

Bravo à toute l’équipe, une première à ce niveau, Deimante Daulyte-Cornette (médaille d’argent au 1er échiquier), Anastasia Savina (médaille de bronze au 2éme échiquier), Sophie Milliet médaille de bronze au 3ème échiquier), Mitra Hejazipour, Natacha Benmesbah et Sylvia Alexieva (capitaine de l’équipe).

Coup de chapeau à Maxime Vachier-Lagrave qui remporte haut la main le « Tata Steel Chess Rapide » invaincu (+5 =4). Il devance l’Azeri Radjabov et l’Indien Praggnanandhaa finaliste de la coupe du monde.

Dans ce numéro, vous trouverez un dossier spécial sur le génie de ce début du XXIe siècle, Magnus Carlsen. Le Norvégien ne finit pas de nous étonner avec sa victoire en coupe du monde et son refus de disputer le prochain cycle des Candidats au titre mondial.

Bonne lecture

Georges Bertola
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html

— Abonnement à la revue Europe-Echecs : https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
— Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne" https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Comment progresser aux échecs Comment progresser aux échecs

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess
— SimpleChess App Store https://apps.apple.com/fr/app/simplechess


J'adore la couverture en tout cas ! Ce serait super si vous en faisiez un poster.


Chemtov, le
Chacun ses goûts... La dérive vers le spectacle et le merchandising, le business à tout prix s'imprime sur tout.
Même sur Europe Echecs (ses pères fondateurs doivent se retourner dans leurs tombes).


Meteore, le
C'est peut être du second degré ?


Chemtov, le
Certes. Et cela va certainement plaire à la majorité. Mais après les posters à l'intérieur, on se demande quand même où ça va s'arrêter !

L'essentiel est de savoir faire la différence entre la compétition sportive (avec son éthique) et le jeu-spectacle + pub. D'un côté l'éditorial montre bien les limites des compétions/spectacles, d'un autre côté l'ambiguïté est sans cesse entretenue par la promotion d'événements aux règles plus que bizarres et commentés de façon très primitive (j'en faisais mention sur un autre post avec ''le MVL grand stratège'' et ''MVL grand tacticien'' pour des coups sans grand intérêt).

Un double langage typique de nos dirigeants (passés et actuels). Dommage que cela déteigne maintenant sur des publications sérieuses.


Cher Daniel,

L’image des échecs évolue. Si Europe-Echecs était resté à l’identité des années 60,70, 80 ou 90, ce magazine n’existerait plus. C’est un équilibre à trouver entre les échecs classiques et les échecs spectacles qui font partie intégrante des échecs d'aujourd'hui, qu'on le veuille ou non. Cette recherche constante de l'équilibre n'est pas facile à trouver. Toute l'équipe d'Europe-Echecs se met au diapason pour continuer à proposer du contenu de la meilleure qualité possible.

Amitiés, 

Sami Kouatly


Meteore, le
Ce magazine a le mérite d'exister depuis très longtemps , je pense qu'une très grande majorité des licenciés actuels l'a toujours connu , au cours de leur carrière échiquéenne.

Personnellement je trouve qu'il évolue très positivement , tout en observant une certaine continuité avec son passé. (sur les questions de couverture je dois dire que je ne m'y attarde guère ayant rapidement envie de consulter le contenu, c'est plutôt de la décoration! )

Je trouve aussi sympathique de pouvoir parcourir des sujets échiquéens de qualité en français ce qui est rare aujourd'hui sur internet.

Je m'y suis abonné récemment plutôt que de l 'acheter chaque mois avec parfois des difficultés à le trouver

IL est d'une telle densité que j'ai parfois du mal à le terminer avant que le suivant n'arrive.

(remarque pour ceux qui s'intéresse au langage : réfléchissez à la fonction du "n' " ou "ne" dans la phrase précédente (ou une autre de même nature) , Lacan en a parlé de façon intéressante)

Les exercices sont assez difficiles ce qui rend la lecture longue.

Seul bémol : sans doute trop difficile pour les débutants, mais cela peut les tirer vers le haut?


Orouet, le
Que Lacan n'arrive, je ne sais pas,
en revanche Tanan j'en suis sûr !
car le mal gâche ...

sinon, tirer les débutants vers le bas ce n'est pas facile ;-)


Chemtov, le
Si, si, on y arrive !


Meteore, le
"sinon, tirer les débutants vers le bas ce n'est pas facile ;-) "

en effet! on peut néanmoins imaginer qu'ils stagnent


LeHibou, le
Erreur pagination ou impossibilité de faire autrement ?
Pour suivre la partie Saimova-Muzychuk Baku 2029 page 11, il faut enjamber la page 12 et chercher la suite page 13.


Domi77, le
@LeHibou
J'ai toujours connu EE comme étant très "imparfait" sur des "détails".
Comme par exemple des diagrammes n'ayant aucun rapport avec la partie, des noms d'ouvertures imprécis, le élo des joueurs non indiqué, des "trous" dans la notation d'une partie obligeant le lecteur à reconstituer le tout etc.
Ça avait le don de m'exapérer car une relecture attentive par une personne n'ayant pas participé à la rédaction de la revue permettait de corriger facilement.
Mais c'était il y 20 ans.
Peut-être que ça fait partie de son ADN ? 😉
Ça n'enlève rien (en fait si!) au fait que EE a le grand mérite d'exister et d'être agréable à tenir en main et à consulter.


Pour le coup, ça n'était pas du second degré, j'aime vraiment la couverture, et pourtant, loin de moi le modernisme (la preuve, j'ai Korchnoi en fond d'écran).


@Metéore,
le ne explétif s'applique bien à la physique quantique:
Je crains que le chat ne soit mort... (ni "ne soit pas", ni "soit").
A la prise en passant aussi pour rester dans les échecs.


Meteore, le
@Kouvitch : en effet astucieuse remarque!


Chemtov, le
Oui, vieille idée. A ajouter à l'article sur Echecs et Physique Quantique : http://www.mjae.com/quantique.html


Meteore, le
Attention de la page 7 à la page 10, tous les coups de Roi ont été remplacés par des coups de Tour, dans la notation des parties.

Je ne sais pas si ce problème continue jusqu'au bout du magazine, mais j'en suis là de ma lecture.

Ce n'est en soi pas très gênant car on rectifie automatiquement, sans que cela gène la compréhension, mais il faudra veiller au grain pour le numéro de novembre!


Reyes, le
Merci Meteore.

En effet, il y a certainement eu une confusion entre le R du pgn (Rook/Tour) en anglais et le R de Roi en français.


Chemtov, le
Je n'ai pas la revue sous les yeux, mais je me rappelle aussi avoir vu deux ou trois coups avec une pièce bizarre avec l'initiale h.
Page 13, il me semble.

Pour revenir à mon commentaire initial sur l'exécrable couverture et sur la dérive sur quelques sujets vendeurs sans intérêts, je tiens à dire qu'une très grande partie de la revue traite quand même de sujets de très bons niveaux. Comme ces parties commentées et ces analyses. Mais aussi comme cet interview de Mathilde. Mchoiz, prochaine présidente de la FFE ?


"les échecs spectacles qui font partie intégrante des échecs d'aujourd'hui, qu'on le veuille ou non"

La querelle des Anciens et des Modernes. On voit dans d'autres sports que ça n'est pas toujours le triomphe du Moderne sur l'Ancien. Au tennis, la Coupe Davis a été anéantie par sa customisation aux goûts du jour tandis que la Ryder Cup, à peu près inchangée depuis 90 ans, se porte comme un charme (et je ne parle pas des tournois du LIV).


Reyes, le
Merci de ne pas couper les phrases Ducouloir :
« C’est un équilibre à trouver entre les échecs classiques et les échecs spectacles qui font partie intégrante des échecs d'aujourd'hui, qu'on le veuille ou non. »


Des couvertures un peu kitsch, il y en avait déjà dans les années 80. Elles avaient disparu dans la 1ère moitié des années 90 mais c'était probablement l'âge d'or d'EE qui délivrait la part majeure, pour le public français, de l'information échiquéenne.

Pour les équilibres actuels, on peut dire que la FFE se cherche, entre un championnat de France qui se joue en matchs de rapides (et blitz) et un partenariat avec une plateforme plutôt fumeuse dans ses desseins.


La couverture d'Europe Échecs me plaît bien...et le photomontage de Carlsen en Thor me fait sourire.

J'aime moins la couleur rouge sanglante de l'arriere fond... je n,'ai jamais vu le jeu d'échecs comme un combat à mort dans une arène romaine...

j'aurais préféré un beau ciel bleu azur lumineux avec quelques nuages blancs cotonneux symbolisant la hauteur de sa domination.


Sinon sur le contenu de la revue , je l'apprécie toujours depuis des années .
Mais il est vrai que certaines erreurs de mises en page ou de positions ou de libellé des parties ne sont pas rares ...
et pourraient être évitées par une relecture AVANT l'envoi chez l'imprimeur ...(et pas après ! Rires ).

Je trouve mon bonheur dans le contenu technique de la revue , très pédagogique, qui reste un excellent outil pour progresser pour un amateur comme moi.


Chemtov, le
Ah... c'était Thor ! Je me disais bien que ce n'était pas Conan le barbare (à l'aspect infiniment plus sympathique) ou d'autres guerriers de mes livres d'autrefois. Dans les super-héros, je ne voyais pas non plus. Finalement je l'ai trouvé là :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_super-h%C3%A9ros_au_cin%C3%A9ma


Je dirais même plus : Thor en faction.


Krusti, le
Très chouette exemplaire une nouvelle fois (j'ai juste bien rigolé sur les 8 facettes surtout les 4 dernières (les 4 premières étant indiscutables)... mais MC engagé, c'est ne plus trop savoir ce que ce terme recouvre dans notre tradition...)
Bravo continuez je n'imagine pas un paysage éditorial sans ❤️ Europe-échecs ❤️


Reyes, le
Merci Krusti pour vos compliments et vos encouragements.


Quel fayot ce Krusti ! T'ar ta gueule à la récré...


Chemtov, le
Oui. Mais avec quel talent !

@Sami: ''L’image des échecs évolue.''

En effet. ''Vivimos en un mundo donde el funeral importa más que el muerto, la boda más que el amor y el físico más que el intelecto. Vivimos en la cultura del envase, que desprecia el contenido''

La culture de l'emballage.


Athos, le
Je n'avais pas acheté la revue depuis un certain temps et je constate qu'elle est de bonne facture, même s'il faut sacrifier à la modernité (articles plus courts, photos, etc), mais nous ne sommes plus dans les années 60. L'habillage est de bon goût, les thématiques sont nombreuses et on y sent la passion du jeu dans tous les articles.
Seule (petite) faiblesse (à mes yeux), la disparition de la rubrique informatique. Quand on voit les chefs d'oeuvre joués par Stockfish, notamment, c'est regrettable.
Il faut connaître les difficultés actuelles que vit la presse pour comprendre combien d'efforts chaque numéro représente.
Au lieu de ratiociner ou de gloser sur des coquilles, achetons là, car c'est la revue qui masque le désert. Et si par malheur elle disparaissait, ce forum en ferait de même et les grincheux avec ;).
Et dans le numéro d'octobre, joli portrait de Magnus. Sa rencontre émouvante avec Smyslov, l'influence de Kasparov, son incroyable détermination, et les petits secrets de sa réussite, autant de beaux morceaux à apprécier.


Meteore, le
J'en suis page 38 au bout de 13 jours.
Très bon article sur l'équipe de France féminine. Apparemment très bonne ambiance dans l'équipe, qui est considérée comme la plus sympathique du tournoi (par les autres participantes). Amusant de constater la diversité des provenances des membres de l'équipe.
Finalement c'est la première médaille française dans un championnat du monde féminin par équipe.

La capitaine explique que les joueuses ont reçu un bon appui à distance de leurs collègues masculins sous forme de préparation dans les ouvertures. Je me demande si cela joue un rôle vraiment capital, ces préparations ?

Elles auraient pu jouer la finale mais ont souffert de la difficulté à passer au blitz pour les départages contre des adversaires nettement plus jeunes.

Pour terminer un petit conseil d'orthographe relatif à l'indicatif vs le participe passé.

Faites vous la main et trouvez la faute :
En haut de la colonne 2 :

"Natacha allait-elle craqué sous la pression ?"


Cela peut toujours servir d'identifier ce type d'erreur (comme dans une partie) afin de ne pas les répéter


Suite à un déménagement, J'ai eu bien du mal à trouver mon Europe-Echecs ce mois ci !
mais ma peine a été récompensée : quel excellent numéro !!
j'avais oublié à quel point Magnus Carlsen nous a vraiment régalé de superbes parties depuis plus de 10 ans : EE nous propose un florilège de positions et de parties réjouissantes jouées par le norvegien...
un numéro collector dans ma collection.
l'analyse de la dernière partie Carlsen vs Ivantchouk vaut le coup d'oeil !
bref à tous ceux du forum qui hésitent encore à lire Europe Echecs, précipez vous chez votre marchand de journaux !!


Numéro intéressant qui part un peu dans tous les sens.
mais que de fautes!!
quelqu'un a même pris la peine de toutes les souligner dans la bibliothèque où je viens de le feuilleter.

Sinon des erreurs de page incroyables également!

la 8 ne suit pas la 7 et donc la 9 ne correspond pas à la suite de la 8. Invraisemblable! j'ai mis du temps à comprendre ...

Les exos avait des attaque double et des fourchettes en 1 ? c'est bien çà?


avaient :)

sur les exos FVLM j'étais surpris du caractère simpliste des niveaux 1 et 2.

SZ revient!!


-des attaque"s" double"s"
-les exos ava"ient"
-SZ, Revien"s"!!
-Pas de majuscule au début des phrases...

Effectivement: que de fautes !!


Chemtov, le
Et il me semble aussi que çà (avec accent) ne s'utilise pas dans le cas de ''c'est bien çà?''
https://www.projet-voltaire.fr/regles-orthographe/ca-ou-sa/


Meteore, le
"SZ revient" peut s'écrire avec un t final, mais n'a pas le même sens que "SZ reviens"

Ça sans accent car dans ce contexte il s'agit sans doute de la contraction de cela.


oui j’ai fait des fautes car je ne me suis pas relu. mais je n’avais pas la prétention de me vendre en kiosque.

vous êtes toujours aussi vifs. bravo. çà me rassure ! ;-)

sur le fond ce numéro d’EE était dense et intéressant.
sur la forme je m’y suis un peu perdu avec ces erreurs de page et ces exercices inutiles. autant faire une section exclusivement débutant chaque mois et laisser le FVLM aux plus aguerris


j'aimais EE dans les années 80, maintenant non :

- beaucoup de blabla...
- beaucoup de perte d'espace dans la mise en page, avec en prime des grandes photos sans intérêt
- un diagramme après 3 coups
- analyses de parties de blitz ou bullet
- "faites-vous la main" avec des diagrammes inversés si trait noirs


Fidèle lecteur de la revue EE sans interruption depuis presque 40 ans , cela signifie que je suis très attaché à cette revue et que je l'apprécie....
Et pourtant je trouve les remarques de fastkoala très pertinentes !
En effet j'ai souvent l'impression que certaines photos de grandes dimensions ( et pas forcement belles ) sont là pour faire du remplissage ...
J'aime bien le blabla quand il s'agit de breves d'actualités échiqueennes autour du monde...et moins pour des pseudos commentaires de parties.

Pour ce qui est des diagrammes ...ils sont souvent insérés à la mauvaise place par rapport au texte du déroulé de la partie...

Par contre je ne comprends pas le reproche vis à vis de la rubrique " faites vous la main " ..j'adore chercher les solutions de ces diagrammes chaque mois..et l'inversion de la perspective du camps au trait est un bon exercice complémentaire.


@thierrycatalan de mon côté je suis plus à l'aise de voir un diagramme basé côté blanc. pour les inversions le vrai échiquier est plus approprié


Chemtov, le
Oooh... Je viens de voir les dernières pages du dernier E.E. et je découvre avec tristesse l'annonce du décès de l'ami suisse, Beat Zueger.

On se connaissait depuis 1978. On avait joué à Hallsberg, en Suède, un tournoi de jeunes très relevé (un séjour épique, la Scandinavie en plein hiver, magnifique mais glaciale, et puis un retour ensemble en Alsace et en Suisse, très froid aussi, notamment lors d'une nuit à errer dans les rues de Copenhague en attendant le train du matin).

Ensuite, on s'était croisé souvent (Olympiades à Malte en 1980 et à Lucerne en 1982, plusieurs Mitropacups, à Chicago en 1983 en moins de 26 ans et dans pas mal d'autres tournois ou matchs).

Très bon choix (de Georges) que cette partie qu'on avait joué à Zoug en 1983 (la revanche de celle qu'on avait joué à Hallsberg, aussi une Sicilienne fermée).

A noter que dans les bases de données, le coup Fa4(!) est donné avec le signe N (nouveauté) dans la partie Adams-Lautier, jouée... cinq ans après la nôtre ! Rendons donc à César (Beat) sa nouveauté.

Finalement, je vais continuer de m'abonner à E.E. (à faire en novembre). Déjà pour ces beaux articles-là.


Chemtov, le
Erratum : Adams-Lautier, c'est 13 ans plus tard !




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité