France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 14 April 2024
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  

Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs
Championnat du Monde féminin d'Échecs, et actualités des échecs féminins plus généralement. par Krusti le  [Aller à la fin] | Actualités |
A suivre principalement ici... pour ce qui touche le match entre la championne du monde en titre, Ju Wenjun, challengée par Lei Tingjie.
Pour l'instant deux nulles et bientôt la ronde III.
Dans la ronde II on notera une Caro Kann attaque Panov après transposition d'une semi-Tarrasch.


Reyes, le
Pour la seconde fois consécutive, la challenger, Lei Tingjie, s'est montrée plus entreprenante que la championne du monde en titre, Ju Wenjun, et a obtenu de meilleures possibilités dans le milieu de jeu, même si la partie s'est une nouvelle fois terminée par un match nul. https://www.europe-echecs.com/art/women-s-world-championship-match-9048.html


Krusti, le
Intermède plus léger en attendant la ronde 3 demain matin 9h00 heure française.
Nos meilleures jeunes féminines dans une ITW sans prétention du côté 8e Open International de Purtichju.


Krusti, le
Ronde III Lei Tingjie a les blancs
22... Tae8 joué
On peut suivre les parties en direct sur Lichess-Broadcast




Krusti, le
Ronde 4 en cours.
Gambit Dame Accepté ?
39.♘xf4 joué par Ju Wenjun




Les 4 premières parties de ce championnat du monde sont intéressantes...Certes 4 parties nulles ...mais 4 longues parties de combat sur l'échiquier.
Je suis bien incapable de juger le niveau des deux championnes chinoises, mais pour le moment je les vois de force égale, et je suis bien incapable de désigner une favorite.


Julo62, le
Belle opposition de styles.

Par rapport au match Ding-Nepomniachtchi, où Ding (et Rapport) avait opté pour une approche peu habituelle, en variant presque systématiquement avec les Blancs, ici, ça a l'air plus classique, à ce niveau.
Enfin des vrais échecs en CdM^^


Krusti, le
Après 49.e6 les Blancs,Lei Tingjie, archi-dominent. (diag joint)




Ce match de championnat du monde féminin 2023 est un vrai suspense !
Avant d'aborder la 12 ème et dernière partie lente du match , le score est à égalité avec 1 victoire pour chaque joueuse.

J,ai vraiment l'impression que ces 2 joueuses chinoises sont très très proches en terme de force de jeu et de niveau..alors que curieusement elles ne jouent pas de la même façon.


Julo62, le
Le match est terminé, Ju Wenjun conserve son titre en s'imposant dans la 12e partie.
(Partie dans laquelle le match aurait pu tourner dans l'autre sens.)


Krusti, le
A l'initiative de joueuses d'échecs (c'est pourquoi je post ici) mais concerne et implique, est-il besoin de le préciser, tout le monde.

Une lettre ouverte "Nous, joueuses d’échecs"
Premières signataires
Anaëlle Afraoui,
Solenn Afraoui,Natacha Benmesbah,
Séraphina Bosc,
Mathilde Choisy,
Mathilde Congiu,
Elena Destic,
Delphine Gras,
Mitra Hejazipour,
Yosha Iglesias,
Luísa Leão,
Noémie Klipper,
Isabelle Malassagne,
Ayelen Martinez,
Margaux Moracchini,
Andreea Navrotescu,
Jennifer Shahade,
Judit Sztaray,
Elise Tomasi,
Christina Wilson


Lettre ouverte dans l’air du temps : il y a un peu de vrai (des comportements de pauvres types, ça arrive) mais beaucoup, beaucoup de vent, suffisamment pour que la Fédération sorte les voiles). Les joueurs d’échecs sont surtout obsédés par le jeu d’échecs.

Par ailleurs, l’une des signataires avait émis, sans la moindre preuve, l’idée brillante que Caruana trichait. Alors niveau probité...


SLM, le
Commentaire dans l'air du temps : un vieux monsieur nous offre son expertise sur tout sujet pour se sentir exister.
@Ducouloir : ouvre toi donc un compte sur X !


r2d2, le
"Nous sommes convaincus que....."
Le mieux serait d'accuser avec preuves à l'appui.
Tout un chacun "est convaincu" de ce qu'il a bien envie de se convaincre.
Je rejoins Ducouloir, c'est dans l'air du temps; alors oui autant être intraitable avec des agissement avérés et prouvés, autant laisser planer un doute sur ce que chacun pense ou croit devoir penser selon la sacro sainte bien pensance n'est pas acceptable.


Julo62, le
C'est dans l'air du temps, heureusement, il était temps. Je trouve cette lettre courageuse et nécessaire.


Parmi les signataires, il y en a qui ont subi des violences. Il en existe aussi parmi les non signataires.
Certains faits relèvent de l’ordinaire et ne sont pas spécifiques au jeu mais je suis intéressé par un point relevé : beaucoup de jeunes filles arrêtent de jouer pendant l’adolescence. N’étant ni jeune ni fille je suis mal placé pour en parler mais peut-être que l’ambiance des tournois et des matches par équipes n’est pas agréable de leur point de vue.


r2d2, le
Mais que toutes ces joueuses qui revendiquent d'avoir été agressées sexuellement déposent une plainte auprès des autorités.
Lancer des accusations sur l'ensemble des hommes n'est pas acceptable.
Cette lettre laisse à penser que chaque homme est un potentiel agresseur sexuel..alors que la très très grande majorité des hommes ne sont pas concernés par cela.
Alors oui, dénoncez nommément, amenez des preuves si vous en avez ou laissez faire le travail des fdo, portez plainte...
Mais, svp, ne faites pas d'amalgame!


r2d2, le
@DocteurPipo
Point de vue interessant de Nino Maisuradzé qui aborde ce sujet
http://tpgbesancon.com/blog/2017/12/10/les-echecs-au-feminin/


Le mot "violence " me semble inapproprié....

Est ce que j'oserais dire que j'ai été victime ( autre mot dans l'air du temps ) de violences sexuelles de la part de ma mère lorsqu'elle changeait mes couches et me lavait les fesses et mon pénis à l'eau savonneuse et au savon de Marseille...avant de me frotter énergiquement avec une serviette et en m'achever avec de l'eau de Cologne à la lavande ....
Et je ne vous parle même pas des suppositoires au camphre lorsque je toussais....


Plus sérieusement la lettre aborde l'accueil réservé aux jeunes filles adolescentes dans un club d'échecs ...
Je différencie pour ma part deux choses bien distinctes : les comportements de dragues maladroites des garçons lourdeaux de leur âge tout aussi puceaux qu'elles sont vierges ... ce qui pour moi n'est pas vraiment des "violences "
Et le comportement prédateur d'adultes mûrs ayant deux fois ( ou 3 )l'âge des gamines adolescentes...ce qui doit être sévèrement puni et condamné par seulement par la loi ..mais par tous les membres du club .

Pour ma part , je n,ai jamais vu ou entendu parlé de "violences " sexuelles dans un club d'échecs que j'ai fréquenté...même si j,ai vu beaucoup de couples plus ou moins éphémères se former ( certains allant jusqu'au mariage ) entre les rares jeunes femmes présentes dans les clubs et les jeunes hommes...

Une chose m'a souvent étonné dans un club d'échecs, c'est la quasi totalité des fonctions du club ( président, trésorier, secrétaire, capitaine d'équipe, responsable des compétitions etc ) étaient occupés par des hommes ...plutôt âgés...
Je suis convaincu que si ces fonctions étaient occupées par des femmes âgées l,ambiance générale du club serait plus agréable pour une jeune fille qui pousse la porte d'un club d'échecs.


Chemtov, le
Il y a beaucoup de sujets dans ce sujet. Vouloir tous les mélanger pour en faire une seule cause ne me semble pas très judicieux (le grand écart notamment entre propos sexistes et harcèlements, voire pire). Cela peut être contre-productif même auprès des femmes.
D'ailleurs les propos sexistes dénoncés viennent aussi de femmes vers les femmes (question de générations souvent et de cultures aussi).

En pratique, pour que cette lettre, louable sur le fond, ait du sens, il faudrait maintenant une seconde étape. Avec une démarche pédagogique, peut-être un petit cahier à l'attention des dirigeants, des arbitres et des formateurs, avec des préconisations, pour rappeler ce qui est interdit, ce qui serait utile de faire, en exposant des faits, des situations qui ne devraient plus se reproduire, etc...


Krusti, le
Chères Anaëlle Afraoui,
Solenn Afraoui,
Natacha Benmesbah,
Séraphina Bosc,
Mathilde Choisy,
Mathilde Congiu,
Elena Destic,
Delphine Gras,
Mitra Hejazipour,
Yosha Iglesias,
Luísa Leão,
Noémie Klipper,
Isabelle Malassagne,
Ayelen Martinez,
Margaux Moracchini,
Andreea Navrotescu,
Jennifer Shahade,
Judit Sztaray,
Elise Tomasi,
Christina Wilson
Je ne vous connais pas toutes personnellement, seulement quelques-unes.

Nous échangeons parfois par les canaux habituels et nous nous croisons à l’occasion dans les tournois et autres rencontres sportives.
Toujours avec plaisir, parfois même avec un peu de complicité.
Je vous crois.
Mais franchement vous êtes nulles.
A commencer par la constitution de votre liste.
On a trouvé l’intruse !!! Attenter à un joueur du Top mondial (sur un sujet qui n’a rien à voir avec le propos mais quand on veut tuer son chien…).
Non mais ça ne va pas !
Et puis quoi, vous pensez avoir été agressée ou harcelée ou … et la partie adverse alors ? Elle a peut-être un autre avis non ? La moindre des élégances serait d’attendre la condamnation au pénal sinon c’est n’importe-quoi ! Et vous savez pourtant comment les commissariats sont efficaces diligents et prompts à traiter ces affaires.
En tous cas pour le mot violence vous allez un peu loin.
Des taquineries plutôt non ?
Enfin vous mélangez tout, c’est déplorable, vous ne savez pas vous y prendre pour militer et puis, hé, faut pas déconner, il y a aussi des filles qui…

Chères amies, victimes, vous lisez ces propos sur un site sérieux où les hommes savent bien ce dont vous avez vraiment besoin et c’est pourquoi vous avez évité (de peu à mon avis) les habituels « Non mais faut voir comment elles s’habillent »…« agressée elle ? C’est une allumeuse tout le monde la connait »
Voyez, vous aviez besoin de (bons) conseils et votre prochaine lettre sera mieux choisie dans ses termes, plus subtile dans son approche et plus efficace dans son ambition.
Courage les filles.


Julo62, le
C'est peut-être une des pires violences que de nier à une victime sa légitimité d'en être une.
Bon courage, oui!


Le hareng est un poisson victime des coups du saur...
( sketch de Maurice Biraud...que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître..) ..


Que r2d2 traduise par "nous sommes convaincus" en dit aussi (plus?) long que sa réaction outrée... (enfin, il aurait peut-être pu descendre à la partie française de la lettre ouverte et la recopier sans faute?). Où a-t'il d'ailleurs été question d'accuser tous les hommes ?


C'est peut-être une question de génération (je fais partie des anciens), mais j'ai du mal à croire que:
" ce harcèlement et ces agressions sont encore aujourd’hui l’une des principales raisons de l’arrêt du jeu d’échecs par des femmes et jeunes filles, notamment à l’adolescence. "

Je rejoins DrPipo et pense que l'ambiance des clubs d'échecs en général , l'esprit d'agressivité inhérent à la compétition, sont plus de nature à expliquer cette désaffection bien réelle et regrettable.

Ceci dit sans nier la réalité du traumatisme assurément vécu par ces jeunes femmes signataires, qui , je le crois et l'espère, constitue une petite minorité.


Il y a eu des agressions et des violences réelles, relevant du droit pénal tout de même.
Il y a aussi c’est vrai un fossé entre les générations : un certain « machisme » considéré comme plutôt sympathique par les sexagénaires disons est devenu intolérable pour les jeunes, et je pense que ces derniers ont raison.
Les anciens doivent changer leur manière de penser et de s’exprimer - et je me mets dedans. Les mauvaises habitudes ont la vie dure.


Un sujet dans l'air du temps, présenté avec les défauts de notre époque de réseaux sociaux et de dénonciations, souvent imprécises, parfois instrumentalisées ou récupérées.
Quelques réflexions à chaud:

1) En 10 ans de commission de discipline et d'éthique, une seule affaire de plainte de cette nature. L'instruction avait montré qu'on était plutôt dans le ressenti, ambigu, des deux parties. En l'absence d'évidence (au sens anglo-saxon c'est à dire de preuve) il n'y eu pas de sanction.
Si la situation était si fréquente et si prégnante (au point -soi-disant- d'être une cause d'arrêt de la pratique des échecs chez les ados filles, alors que ce sujet mériterait une vraie analyse et que l'observation montre que des causes il y en a plein d'autres) on aurait eu plusieurs voire beaucoup de plaintes. S'il y a matière à plainte, qu'il y ait plainte. Au sportif ou au pénal ou les deux. Les signataires en disent trop ou pas assez. Par comparaison des plaintes pour diffamations, menaces, violences, on en a eu, et pas qu'un peu. Trop. Et la création de médiateurs dans les ligues, suggérée par la commission n'a pas vu le jour hélas.

2) En 50 ans de pratique active, j'ai eu vent de peu de situations, à coup sur moins que dans les milieux professionnels et les quartiers.
Hommes et femmes devraient se garder des sms provocateurs, de l'alcoolisation, de la perte des valeurs de respect, de prévenance (éducation en perte de vitesse) et de l'effet délétère de groupe.

3) cette lettre ouverte fait hélas évidement les choux gras de la presse, des médias. Le discrédit envers le jeu d'échecs est incalculable, et risque de perdurer. Dans cette situation, nous sommes tous victimes.


Deauville : Sans contester tes remarques, il me semble que si des violences sérieuses se produisent, on ne va pas passer par ta commission.


On peut aller au pénal si nécessaire, mais la justice est lente, alors passer aussi au sportif, plus rapide à statuer, qui (par exemple) peut éviter à un prédateur de continuer dans le cadre des échecs (suspension de licence)


Franxis, le
Un reportage sur ce sujet sur une chaine de TV . Deux faits ont été relatés. Main aux fesses pendant la remise des prix !! ( pas très glorieux ) proposition de passer la nuit ensemble , à la fin du tournoi .
dans le premier cas ,c'était un conseiller municipal , dans le second cas c'était un spectateur . L'honneur est sauf pour les joueurs d'échecs .


Wittou, le
Je n’arrive pas à comprendre le but de cette lettre, plutôt mal rédigée et maladroite au demeurant . Le mouvement MeToo a au moins 6 ans maintenant et les femmes ont largement gagné le droit de dire stop aux propos déplacés ou de porter plainte pour des faits passés en fonction de la gravité des faits.
Là je vois juste une publicité catastrophique pour les échecs, reprise à grande échelle par les médias qui adorent ça, juste avant la rentrée. C’est sûr que ça va faire réfléchir les parents de jeunes filles qui iront voir ailleurs pour certaines isolant un peu plus encore les jeunes joueuses.


SLM, le
https://twitter.com/GothamChess/status/1687935004821598214

Pas mieux.


"Les hommes pensent qu'ils savent et peuvent discuter de l'expérience d'être une femme aux échecs. Qui a élevé ces personnes ?"

Bien sûr qu’ils le peuvent ! Et ils peuvent aussi se tromper aussi grossièrement qu’elles ! Flaubert a écrit Madame Bovary ("Madame Bovary, c’est moi"). Elena Ferrante a mis en scène des hommes dans ses romans sans qu’aucun homme vienne lui contester ce droit... Et la matière traitée par ses auteurs est autrement plus vaste que le microcosme échiquéen et ses petites frictions de genre...
Sans doute es-tu en total accord, SLM, avec Amanda Gorman, qui a rompu le contrat de la traduction de ses poèmes en catalan, envoyé le travail d’une jeune traductrice au pilon au prétexte que celle-ci n’était pas noire... Ce qui m’apparaît comme une monstruosité, à la hauteur de sa nullité poétique.

Cette tribune est une tartuferrie (avec l’objectif de peser, pour ces premiers signataires, dans les rouages fédéraux) et tant pis si la conséquence, c'est beaucoup moins de joueuses dans les clubs et si dans les établissements scolaires, des classes échecs qui sont en discussion seront abandonnées vers des disciplines plus paritaires comme le tango ou les ateliers manga...


Chemtov, le
@wittou: Moi qui pensais que nos clubs étaient plutôt des havres de paix, de solidarité envers tous, lieux d'élèvement de la pensée, des endroits citoyens, notamment, en ce qui nous concerne, un refuge pour certaines filles pour échapper au harcèlement dans leurs quartiers (dixit certains parents) (et pour les garçons aussi d'ailleurs).
Là j'ai l'impression que les parents vont désormais amener leurs enfants dans un univers de cinglés et d'obsédés sexuels.


Wittou, le
Oui chemtov, c’est un peu l’impression que ça donne, moi je pensais que les échecs étaient juste le reflet de la société avec ses travers mais en fait non, apparemment c’est bien pire … ou alors la démarche serait un peu politisée ? Mais ça je n’oserais le croire.


Krusti, le
Saluons au passage le travail formidable de l'association Colosse aux pieds d’argile, reconnue d’utilité publique. L’association a pour missions la sensibilisation et la formation aux risques de violences sexuelles, de bizutage et de harcèlement en milieu sportif ainsi que l’accompagnement des victimes.

L'association apporte tout son soutien à l'initiative courageuse dont il est question ici.
Ensemble, luttons contre les violences sexuelles en milieu sportif et libérons la parole des victimes.


Chemtov, le
@Wittou : Roooh... Tu crois ? Mais les élections sont encore loin...
@Krusti : Oui. Vous avez raison. Mais c'est cette parole qui serait utile maintenant pour la compréhension de la démarche dans le cadre des Echecs (ce que j'appelais la seconde étape dans mon premier message, le 05/08/2023 09:21).
Parce que là, il y a une incompréhension évidente. Par exemple, vous, Krusti, vous avez déjà entendu parler de cas d'agressions, de violences sexuelles dans le milieu échiquéen ? (club, tournoi, etc...). Perso, j'ai souvenir d'un cas (assez récent). Autrement... Un peu comme Deauville...
SLM, pareil : vous connaissez des cas ? Pouvez-vous expliquer de quoi on parle ?


Wittou, le
Je veux bien Krusty mais violence sexuelle aux échecs, on parle de quoi ? Il n’y a pas d’insep, il y a a peine un semblant d’encadrement en équipe de France, 99% des cours sont collectifs, dans mon club comme dans quasiment tous j’imagine les cours privés se font avec les parents à côté. Des agressions sexistes oui mais sexuelles ? Bien sûr tu trouveras des pedophiles comme tout milieu avec des enfants et il faut faire attention et dénoncer mais elles ne parlent pas de ca puisqu’elles stigmatisent les hommes vs les femmes. Et des insultes, je pense que tout joueur d’échecs s’est retrouvé déjà plusieurs fois insulté par son adversaire vénère, quand c’est une femme, le machisme abruti de certains va pousser à orienter l’insulte sur sa condition de femme mais encore une fois, notre discipline est-elle vraiment pire ? Honnêtement je pense qu’on est plutôt mieux même si loin d’être parfait.


Ducouloir : la citation de Flaubert est considérée comme apocryphe et Elena Ferrante pourrait être un homme, Domenico Starnone (il suffirait alors de remplacer des hommes par des femmes!)... Plus sérieusement, évidemment que les écrivains, hommes ou femmes, par leur travail de création ont vocation à s'approcher au plus près de l'identité de ce qu'ils ne sont pas (et il ne s'agit pas que de genre), c'est même leur boulot, cependant ils ne vivent pas dans leur chair l'expérience d'être l'autre sexe. Mais je ne crois pas qu'il était question d'écrivains dans le lien donné par SLM...


Bah à mon sens. toutes les signataires de cette pétition (et sa publicité dans les medias sociaux )nuisent en réalité aux échecs en général et plus particulièrement à tous les clubs qui cherchent à initier au jeu d'échecs les enfants au collège ou lycée (garçons et filles).
Il est évident qu'il y a trop peu d'éléments féminins dans les clubs d'échecs...mais des éléments féminins qui sèment la zizanie et sont nuisibles au bon état d'esprit convivial dans le club, mieux vaut encore s'en passer !!.
Peut-etre qu'il aurait mieux valu pour elles qu'elles fréquentent des clubs d'apprentissage de cuisine ou de couture plutot que les échecs..( pensée uniquement destinée aux féministes wokistes non genrées qui ne connaissent pas les échecs et qui soutiennent cette pétition ).


Chemtov, le
@thierrycatalan : Pas sympa. On cherche à avoir un échange constructif avec une signataire ou toute autre personne pouvant un peu éclaircir ce sujet ( Monalisa ? Krusti ? SLM ? ). Mais là, vous plombez l'atmosphère.
Wittou et moi, nous dirigeons de grands clubs, avec beaucoup de féminines ( chez nous, cette saison, plus de trente joueuses ont participé régulièrement aux équipes, aux tournois internes, à la direction du club, aux championnats jeunes en phases déjà avancées, etc... ) et nous sommes donc concernés par ce sujet. Sujet que j'aimerais bien mieux comprendre.


Réf Chemtov...loin de moi l'idée de "plomber" l'atmosphère ( pas même avec du gros sel pour éloigner les tourterelles) ..
Oui en effet je me suis laissé aller, sous l'effet de l'agacement, en apprenant que cette pétition contre "les violences sexuelles" dans les clubs d'échecs (je n'en ai jamais entendu parler en plus de 45 ans de pratique du jeu ! ) était reprise dans des médias Tv extérieurs au petit monde échiquéen ...
Quelle mauvaise publicité pour les échecs !!
Quelle image auront des éventuels sponsors de tournois qui ne connaissent pas notre jeu, ni tous les gens formidables qui animent (bénevolement souvent )les clubs d'échecs ?
Quel parent enverrait sa gamine jouer aux échecs dans un club le samedi après midi en lisant cette pétition ?
Alors Oui je suis agacé de ce que je peux lire car je trouve cette pétition vraiment injuste envers le monde des échecs en France et surtout très nuisible.
J'éprouve comme un sentiment de trahison envers le jeu que j'aime.


SLM, le
On dirait les meilleures heures des climatosceptiques : "oui on a 18°C au mois d'Août, je me marre !".
Vous n'êtes pas des points de passage obligés échiquéens : que vous ne soyez pas au courant de certains faits ne signifie en aucun cas qu'ils n'ont pas eu lieu. (Et heureusement !) Et il y a quand même une belle ribambelle d'égos dans le lot. (Quoi, qu'ouïs-je, qu'entends-je ? Ah ça jamais, pas dans mon club, ma commission, sous ma supervision. Spoiler : et si. Et ce n'est certainement pas à moi de vous dévoiler les trop nombreuses procédures en cours, qu'elles soient judiciaires ou non.) Quant à venir pousser des cris d'orfraie à coups de "not all men" cela en révèle plus sur vous qu'autre chose. Il y a une vieille blague qui dit que chaque famille a son tonton raciste. Si la votre n'en a pas, c'est que c'est vous...


Chemtov, le
Merci, SLM, pour votre réponse (mais pourquoi toujours aussi agressif et désagréable ? Il y a quelque chose, un déséquilibre, à analyser là... Je ne sais pas si je vous confierais mes jeunes joueurs...) (Je plaisante...)

Alors donc :
_ ''points de passage obligés échiquéens'' : Non. Mais quand même... brassage énorme de populations échiquéennes sur des décennies, dans une zone très développée au niveau des Echecs.
_ ''ribambelles d'ego'' : Ah, oui, ça ! Je ne vous le fais pas dire ! (miroir, miroir...) Mais qu'est-ce que cela change ?
_ ''pas à moi de vous dévoiler les trop nombreuses procédures en cours'' : Aux Echecs ??? En tous les cas, pas dans ma ligue (Grand Est). Vous pourriez quand même donner une piste ? Une seule ?
_ ''pas tous les hommes'' (pourquoi en anglais?) : pour votre gouverne, sachez que cette lettre a aussi surpris des femmes.
Quant à ''c'est que c'est vous'', ça, je voudrais bien l'entendre directement de quelqu'un concerné ! Et si c'était le cas, que j'ai pu avoir des propos sexistes (pire certainement pas) je ne crois vraiment pas... mais bon cela a pu arriver... et je serais tout à fait preneur de ses remarques.


Krusti, le
@Wyttou, cher voisin (je crois que nous sommes voisins échiquéennement parlant)
Je me permet de vous reprendre en effet je crois discerner plusieurs contre-sens.
Quand je lis:
« Le mouvement MeToo a au moins 6 ans maintenant et les femmes ont largement gagné le droit de dire stop aux propos déplacés ou de porter plainte pour des faits passés en fonction de la gravité des faits. »
c’est donner un crédit inouï et étonnant à son succès hélas contredit encore tous les jours. Aucun mouvement d’émancipation ne règle son problème en 6 ans.
Absolument aucun.
Ce qui continue de se produire des suites de cette révolution/prise de conscience est devant nous et reste à conquérir. Il est toujours extrêmement difficile pour une femme (battue, violée, insultée, discriminée, exploitée etc) d’aller au commissariat ou même devant tout simplement une instance quelconque susceptible de les aider et pour un tas de raison. Les choses s’améliorent sans doute mais bien lentement. C'est toute l'affaire.
Vous écrivez:
« Et des insultes, je pense que tout joueur d’échecs s’est retrouvé déjà plusieurs fois insulté par son adversaire vénère, quand c’est une femme, le machisme abruti de certains va pousser à orienter l’insulte sur sa condition de femme mais encore une fois, notre discipline est-elle vraiment pire ? ».
Ce propos est bien étrange (et chose étonnante il mélange tout ! Ce qui était, et venant d’ailleurs, un reproche concernant la lettre ouverte mais passons…). Il est étrange car il opère un glissement douteux visant à banaliser ce qui arrive aux jeunes filles en souffrance. Au fond elles ne seraient que des garçons comme les autres. C’est juste faux et préoccupant. J’observe d’ailleurs que la lettre ouverte, loin s’en faut n’a jamais dit que le milieu des échecs était le pire. Quelle drôle d’idée et quel amalgame !
Enfin je découvre:
« Des agressions sexistes oui mais sexuelles ? ».
En latin on dit Ite missa est. Vous ne pouviez pas mieux rendre service à la lettre ouverte.
En espérant vous croiser IRL dans le 94.

PS il faut bien lire la lettre, en la dépassionnant. Elle dit bien à commencer par le premier paragraphe, ce qu’elle dénonce.

Si on regarde les reproches concernant cette lettre. « Air du temps » « Manipulation » « élections à venir » « femmes nuisibles » « exagération » « mal écrite » « pas chez nous » « on comprend pas » « tartufferie ».
Impressionnant.
Rien sur le moyen de faire évoluer les mentalités, aucune proposition en matière de prévention des risques…
Nier, nier, nier.
Il y a du boulot !
Ce sera sans doute tout pour moi ici car si l’évocation des auteurs du XIX° avait tendance à me retenir le prévisible dérapage à base de « Dupont Lajoie » plus récent m’invite à aller me préoccuper un peu plus de mes problèmes de finales de tours.

Je renouvelle tout mon soutien et mon affection aux jeunes femmes dont je reconnais le nom sur la liste qui semble s’allonger.
Je rappelle ici le premier paragraphe :
« Nous, joueuses d'échecs, entraîneuses, arbitres et dirigeantes avons subi des violences sexistes ou sexuelles, qu’elles soient verbales, écrites ou physiques, perpétrées par des joueurs d'échecs, entraîneurs, arbitres ou dirigeants. »


Chemtov, le
@Krusti: Mais on (du moins Wittou, Deauville et moi) essayons de lire de manière dépassionnée cette lettre, avec des faits et des raisonnements clairs (merci de faire pareil). Et pour ''proposition en matière de prévention des risques'', on cherche justement à comprendre ces risques. On veut bien agir (c'est dans l'intérêt de tous) mais comment, sur quels sujets ?

Donc le premier paragraphe, comme je l'indiquais dans mon premier message associe (à mon avis) plusieurs sujets :
_ violences sexistes verbales
_ violences sexistes écrites
_ violences sexistes physiques (?)
_ violences sexuelles physiques.
Est-ce que là, déjà, j'ai faux ?

Et si je reprends quelques propos plus haut : ''battue, violée, insultée, discriminée, exploitée etc''. Cette lettre suggère de tels cas ?


Wittou, le
.
J’avais oublié à quelle vitesse les affirmations absolues et les insultes fusaient sur ce forum.
Comme le dit chemtov, pour agir il faut comprendre de quoi on parle précisément et la désolé je ne comprends pas. Mais dire cela c’est déjà aller contre la bien-pensance.
Quel est l’objectif de cette lettre, quelle est le véritable nature de ce qui y est dénoncé (des faits actuels ou passés, la nature la proportion), y a-t-il eu des démarches au niveau de la fédération pour dresser un véritable état des lieux qui n’ont pas abouti, qu’attend-on des dirigeants, y a-t-il un décalage entre le milieu des échecs et notre société actuelle ?
Si c’est pour dire, je suis contre les violences de tout type, j’ose espérer qu’on l’est tous, d’ailleurs je suis aussi pour la paix dans le monde.


A mon avis, l'essentiel de ce qui est dénoncé c'est le sexisme.
Sur notre temps de loisir, on aime évoluer dans une bonne ambiance.
Un club d'échecs adulte, avec des membres souvent dans la tranche âgée de la population, ce n'est pas une ambiance agréable pour une jeune fille, en moyenne.
Si elle est avec une bande de copines, et un(e) prof sympa, ça passe.
Dans les autres cas, elle préfère généralement faire une autre activité -même si elle aime le jeu.


Wittou, le
Oui docteur Pipo, c’est exactement ce que je pense aussi et qu’il faudrait arriver à confirmer pour travailler dessus mais ce n’est pas ce qui est laissé entendre dans la lettre, d’où ma gêne.


Zorglub, le
Dans les championnats du monde et d'Europe chez les jeunes, j'avais souvent les filles et les remarques sexistes n'étaient pas tolérées. De toutes les façons, les Sophie Afflalo, Maha, Cécile, Élise avaient assez de répondant pour envoyer bouler les petits machos... Le témoignage de Christine Flear qui était chef de délégation irait dans mon sens, les souvenirs avec les filles étaient dingues. L'arrêt du jeu chez les filles n'a rien à voir avec le sexisme ambiant, selon mon expérience et les dire de mes anciennes camarades.


Zorglub, le
Que les femmes, parents de jeunes filles et jeunes filles n'aient pas peur de pousser les portes d'un club, cette lettre dénonce 4 ou 5 brebis galeuses qu'on ne peut pas dénoncer sur un forum sous peine de poursuites...mon oncle reçoit dans son établissement les troisièmes mi-temps du rugby et football et croyez moi c'est pire.


Il est évident qu'il y a dans le milieu des échecs des agressions sexuelles à différents degrés (en partant de la remarque déplacée jusqu'à l'agression physique et le viol) . Comme dans tous les milieux.

Mais il y a deux particularités, dans les échecs, qui font que c'est peut-être encore plus difficile à accepter :
(1) les joueuses sont en minorité. Je lisais un commentaire qui faisait remarquer que si, dans un tournoi, il y a 5 joueuses et 50 joueurs parmi lesquels 5 lourdauds, ça en fait un par joueuse... c'est beaucoup. Le fait d'être agressée (à quelque degré que ce soit) est plus compliqué à gérer quand on est en minorité.
(2) le mélange des générations : certainement un des atouts des échecs par rapport à d'autres disciplines mais aussi une raison pour être doublement vigilants (voir ce thread).

Ce n'est sans doute pas la seule raison pour laquelle les filles abandonnent les échecs mais ça peut y contribuer.

Je me rappelle de quelqu'un (un homme adulte) qui avait raconté dans ce forum il y a quelques mois ou années qu'il avait joué contre une ado et qu'il l'avait faite rougir en reluquant de manière un peu trop insistante son Tshirt et ce qu'il devinait dessous. J'imagine l'ado obligée de passer quelques heures face à ce genre de type et je pense que ça ne doit pas trop donner envie de revenir.
J'ai aussi entendu plusieurs fois des parents de joueuses (gamines ou ados) dire qu'ils surveillaient de près certains joueurs auxquels ils prêtaient des intentions malhonnêtes. Pas de quoi aller au pénal, tant qu'il n'y a pas de faits avérés, mais de quoi inquiéter (et éventuellement rediriger sa fille vers une discipline qui semble plus sécurisante, plus féminine et organisée par tranches d'âge.

Bien entendu, il n'est pas question de dire que tous les joueurs sont des types dangereux, mais je préfère lire ceux qui disent vouloir chercher à comprendre et à trouver des solutions plutôt que ceux qui s'inquiètent en premier lieu de la réputation du jeu d'échecs et prétendent que les allégations de cette lettre sont mensongères.


@zorglub : Sauf que les footeux ou rugbymen sont entre eux. Le comportement "entre garçons", lors de fin de soirées avinées (ou autres liqueurs) c'est une chose.
Dans un environnement mixte, c'est très différent.

@monalisa :Il y a certainement une question d'éducation qui se joue ici. Le problème est que l'éducation de certaines -la plupart- des personnes concernées remonte à loin (et là encore je me mets dans le lot).


Zorglub, le
Les solutions sont de donner les noms mais la loi empêche la délation... Il n'y a pas de solutions à moins de faire justice à la place de la justice. Ne croyez pas monalisa que je sois pour les criminels...


Zorglub, le
J'ai eu des soirées alcoolisées dans des soirées mixtes échecs et tout s'est toujours bien passé. Bon pour ne pas prendre de risques, je vais parler d'un mort.... Thierry G avait agressé une fille alors que je jouais pour son équipe et cela m'avait traumatisé mais à part cela rien a signaler.


Wittou, le
Merci Monalisa, je vous rejoins dans le problème du nombre de filles, c’est un peu le serpent qui se mord la queue, à l’adolescence il y a moins de filles qui jouent et celles qui jouent encore doivent subir des remarques voire des gestes déplacés.
Pour moi la solution passe par, développer les échecs à l’ecole, créer des groupes de filles dans les clubs, moderniser nos clubs, avoir plus de dirigeantes et changer la mentalité de certains (voire se débarrasser de certains). c’est ces fondamentaux qui permettront de faire évoluer la discipline et ça je ne le vois pas assez et ça me désole.


Julo62, le
monalisa
Merci pour votre intervention.

Je me souviens aussi de ce passage sur le forum.
Et oui, le problème c'est que c'est ignoble, détestable, réprouvé par le plus grand nombre, mais ça existe, ce n'est ni crime ni un délit, et ce n'est donc pas condamnable.

Je suis d'accord avec Wittou, ça doit passer, parfois, par le refus de certains membres.
(Je ne veux pas comparer, mais ça a été fait pour d'autres raisons, je pense à la consommation d'alcool par exemple, et pas pour la santé des personnes mais pour les gênes occasionnées au reste de la communauté, ici le mot "gêne" me semble léger, mais c'est l'idée.)


C'est quasiment une centaine de signatures, à présent, cette lettre.
A l'échelle de la présence féminine dans les échecs (même si la participation s'est internationalisée), je trouve ça massif.
Ça justifie, à minima, que ça ne soit pas balayé d'un revers de main par agacement.


D'ailleurs, puisqu'on peut penser que la mentalité dans les échecs c'est autre chose que celle de l'amicale des buveurs de bières analphabètes du coin, on peut espèrer que les choses évoluent (plus vite et mieux qu'ailleurs).


Zorglub, le
Pourquoi les buveurs de bière seraient forcément analphabètes ?


Julo62, le
Je n'ai pas dit ça.


En tous cas, ce n'est pas incompatible.


Meteore, le
Une très grande majorité des buveurs de bière sont alphabètes.


Ce n'est pas le post "La buvette" ici .


Effectivement, ça n’est pas la buvette.

"A toute personne ayant subi des violences sexistes ou sexuelles, nous voulons dire : Tu n’es pas seule. On te croit."

Justement non, on te croit ou pas, ça dépend. Sandrine Rousseau a médiatisé des violences sexistes dont "celles" qu’elle a subi d'Eric Piolle lors d’une Université d’été. Par chance, la scène a été filmée par les caméras de France 3. J’invite ceux qui ne connaissent pas la séquence à la découvrir : attention, c’est violent.


Meteore, le
D'une façon générale, les hommes ne savent pas toujours comprendre que les femmes sont en beaucoup de points différents d'eux, ce qui peut induire des comportements très inappropriés. La réciproque est peut être vrai mais moins problématique car il n'y a pas le même rapport de force (physique à l'origine).

Si on veut étendre le sujet, il s'agit de la question de l'altérité (la compréhension de l'autre et de ses différences) qui est une qualité qu'il convient d'acquérir, mais qui ne vient pas spontanément chez l'humain


Chemtov, le
Sur l'altérité, je crois que SLM devrait réfléchir à sa fixation sur ''les vieux'' (on devrait déposer un signalement). Et sur l'attaque de minorité et la majorité à l'aile dame, Krusti doit encore faire des recherches.

Bon... trève de plaisanterie, le débat avance et je suis content que monalisa déplie aussi le sujet sur plusieurs volets différents. C'est cette relativisation et cette analyse qui manque dans le message brut (dans tous les sens du terme!) des joueuses.

Le lien vers le ''thread'' (j'apprends des mots, thread) ne m'a guère convaincu puisqu'il ne me semble concerner qu'un haut niveau d'équipe de France ou de jeune ayant des coachs privés. Et la vision du rédacteur de ce billet sur le monde des Echecs est assez effrayante : ''Les échecs créent des individualités portées à marcher sur la gueule des autres''. Il est fou ce gars ! (ou cette fille, je ne sais pas). Je l'invite à se soigner, en faisant un stage de re-descente sur terre, dans la vraie vie, en passant une semaine au club, entre gens normaux et civilisés.


En effet, j'ai lu ce "thread" (je ne connaissais pas non plus !) avec effarement.

C'est une vision très sectorielle (haut niveau et cours particuliers ) qui ne correspond pas au vécu de la majorité des joueurs et joueuses .

Le discours est pour le moins orienté , militant, binaire et assez inquisitorial (un petit côté Sandrine Rousseau qui me fait un peu flipper !)

Décidément, je n'aime pas du tout l'orientation générale de notre société : l'enfer est pavé de bonnes intentions ...


SLM, le
Ce sera tout pour moi : je vais m'inspirer de krusti.
Si jamais mesdames vous fréquentez le forum (déjà arrêtez ;-)) bon courage ! Nous sommes quelques uns à vous soutenir et j'ose espérer que la proportion est plus importante dans la vraie vie. Dans tous les cas, le temps joue en votre faveur.


Wittou, le
Bah alors les vieux !
Thread = fil de discussion sur X (anciennement Twitter)
Bon sur le fond rien de neuf dessus, même si quelques affirmations dogmatiques m’ont bien fait sourire
@SLM nous sommes je suis sur très nombreux à les soutenir et quelques uns à vouloir mieux comprendre et trouver des solutions pour avancer.


Chemtov, le
@Wittou : Threads ''sur X'' ? Toujours anonymes ? Quels lâches !
@SLM : Oui. Le temps joue en leur faveur. On l'espère vraiment. Mais plus grâce à nous ( Wittou, moi et d'autres ) que grâce à vous et à votre ton agressif. Et dans nos clubs, nous serons ( encore ) plus vigilants ( mais déjà on fait naturellement attention à tout ).


Wittou, le
Connaissant l’appétence de Chemtov pour les nouvelles technologies, je précise que X est le nouveau nom de Twitter (merci monsieur Musk)


Chemtov, le
Ah... Et maintenant je dois chercher le rapport avec Musk. Je suppose qu'il s'agit d'Elon Musk. ( Bon... faudrait quand même que je regarde de nouveau les infos un jour...)

Ceci dit, pour revenir au sujet, mais tout en faisant un petit lien avec les nouvelles technologies, il y a un point sur lequel, je suis persuadé de l'existence de harcèlements et d'agressions, c'est le domaine de l'internet. Cela doit être dans le sujet : violences écrites.


Krusti, le
Ah au fait...
Tout à fait indépendamment de la lettre ouverte des 100 menteuses qu'il faudra penser à poursuivre pour dénonciation calomnieuse, à moins qu'il ne soit décidé de les ré-éduquer pour leur apprendre à s'exprimer plus clairement, tout à fait donc à distance de cette "action" (mais quand même, « Des agressions sexistes oui mais sexuelles ? » ça restera comme un grand moment.
...
Bref je me souviens avoir assisté à un grand moment (là aussi) de sexisme ordinaire bien complice entre hommes respectables au dernier CHIP.
Mon adversaire se lève, très satisfait de la position qu'il a sur l'échiquier et se met à bavarder dans la travée tout près avec deux ou trois autres joueurs de passage.
Assez fort.
Il est bavard et parle trop fort.
L'une des deux arbitres (deux adolescentes, 16 et 17 ans, j'ai vérifié sur le site de la Fédé) se présente à lui et lui fait remarquer avec tact et politesse le dérangement qu'il produit et l'invite par conséquent à modifier son comportement.
Le type pris en flag en quelque-sorte fait mine de vouloir tenir compte de la remarque, attend plusieurs secondes qu'elle parte en direction d'autres horizons puis s'adressant à ses deux interlocuteurs, tout en la dévorant de son regard bien lubrique reprend le dialogue à base de "Qu'elle est mignonne, regardez moi ça comme elle est toute mignonne, à croquer..." avant de continuer sur le même thème obtenant par mimique la bonne vieille complicité masculine tant attendue.
Des beaufs ordinaires me direz-vous ? Oui des beaufs ordinaires.
Je me souvenais avoir étudié une formulation de Bourdieu qui avait trouvé une manière d'illustrer cette situation, mais la mémoire me faisait défaut et j'avais plus urgent à faire rapport aux menaces de mon adversaire sur l'échiquier.
Je viens de retomber dessus.
Dans mon souvenir elle était plus courte mais tout aussi claire.
Attention je ne parle pas d'un continuum (auquel il faut impérativement s'intéresser par ailleurs si l'on entend lutter contre les risques de violences sexistes, à la lecture de ce fil j'ai cru comprendre qu'un gros effort de formation devait être envisagé en direction de tous les acteurs concernés, je pense d'ailleurs que la Fédé est prête à regarder cette nécessité, et je militerai pour cela dans la limite de mes faibles moyens mais avec énergie...)
Je vous la livre.
"La domination masculine, qui constitue les femmes en objets symboliques, dont l’être (esse) est un être-perçu (percipi), a pour effet de les placer dans un état permanent d'insécurité corporelle ou, mieux, de dépendance symbolique : elles existent d'abord par et pour le regard des autres, c'est-à-dire en tant qu'objets accueillants, attrayants, disponibles. On attend d'elles qu'elles soient "féminines", c'est-à-dire souriantes, sympathiques, attentionnées, soumises, discrètes, retenues, voire effacées. Et la prétendue "féminité" n'est souvent pas autre chose qu'une forme de complaisance à l'égard des attentes masculines, réelles ou supposées, notamment en matière d'agrandissement de l'ego"


Zorglub, le
La solution est pénale mais la loi est mal faite pour les victimes...Je mets ma main à couper que Depardieu s'en sortira sans encombre.


Coïncidence assez étonnante..qui me donne une belle leçon ....
Hier je passe l,après midi avec une dame âgée ( pres de 80 ans, bon pied bon oeil ! ) qui partage la même passion que moi pour la musique classique...
Et nous en arrivons à parler des échecs et là elle m,apprend que sa petite fille a été une joueuse émérite, avec un titre national en catégorie jeune...( c'est à dire qu'elle est beaucoup plus forte que moi...)...et qu'elle a arrêté brutalement les échecs, sans que sa famille comprenne pourquoi....elle a avoué bien des années plus tard à ses parents, que son entraîneur (fédéral ? Du club ? ) l,avait agressé sexuellement....
La coïncidence de cette histoire avec cette pétition en cours est vraiment surprenante et me montre bien combien j'étais naïf en pensant que ce genre de choses était quasi impossible aux échecs...mea cumpa donc .
J'ai pu indiquer le lien vers la pétition ...la jeune femme va jouer le championnat de France en Août...


Je profite de ce fil populaire pour signaler que la date limite pour s'inscrire au championnat de France d'échecs est le mardi 8 août....c,est à dire Aujourd'hui !


Pour essayer d'être constructif...

Il pourrait être utile de désigner au sein du Comité Directeur de chaque Club, un "référent " chargé de la question du harcèlement , si possible une femme .

Celle-ci aurait pour fonction de "briefer" les nouvelles inscrites lors de l'AG inaugurale , en leur faisant comprendre que le problème peut exister et qu'il sera pris en compte avec sérieux (avec peut-être des flyers distribués à toutes et tous ).

Elle aurait aussi pour rôle de récolter les retours et les éventuelles plaintes et de "calmer" rapidement les coupables de paroles déplacées .

Cela pourrait déjà rassurer les nouvelles venues, les parents, et permettrait de modérer des comportements trop machistes de la part de jeunes (ou de moins jeunes) mal éduqués...


Rmx8, le
Je lis avec intérêt les messages sur ce forum. Je m'attendais à rejoindre un espace où l'on discuterait de l'actualité féminine dans le jeu d'échecs. Au lieu de cela, je me retrouve dans un endroit où certains prétendent mieux comprendre la vie quotidienne des femmes que celles-ci elles-mêmes. Incroyable, vraiment.

Je suppose que vous avez des filles, une compagne, des sœurs, une mère ? Cette question me vient à l'esprit en raison des diverses réponses que j'ai pu lire.

Asseyez-vous, laissez-moi vous expliquer ce qui ne va pas. Tout d'abord, lorsque vous vous rendez dans un club d'échecs, votre principale préoccupation est de savoir si vous arriverez à l'heure. En revanche, pour une femme, ses préoccupations sont bien différentes : "Est-ce qu'il y aura un homme importun ? Dois-je faire attention à ma tenue, sous peine de subir des regards et des commentaires désobligeants ? Est-ce que le même homme collant de la semaine dernière sera là ? Est-ce que l'on continuera de prétendre que je gagne parce que je suis une femme ?"

Deuxièmement, vous, homme âgé de 30 à 70 ans, avez quasiment 0 % de risque d'être verbalement ou physiquement agressé sexuellement lorsque vous vous rendez au club ou au tournoi (ou disons, au pire, un risque d'environ 2 % si vous insistez). En revanche, chez les femmes, ce risque est nettement plus élevé.

Troisièmement, lorsqu'une femme est agressée, sa première réaction n'est pas de porter plainte, mais plutôt d'assimiler le choc. Parfois, elle garde cela pour elle ; d'autres fois, elle en parle, mais personne ne la prend au sérieux. Et même pour celles qui osent porter plainte, seulement 1 violeur sur 100 est condamné. Un ratio de 1/100, ce qui équivaut à 1 %. Vous saisissez le chiffre ?

Comme l'adage le dit : "Mieux vaut prévenir que guérir." Instinctivement, les femmes s'éloignent des environnements qui ne leur sont pas favorables, privilégiant des milieux plus accueillants. Seules subsistent les plus talentueuses et les plus fortes de caractère. Ce principe d'environnement "favorable ou non" s'applique à tout et à tout le monde. Si vous cherchez un appartement abordable et que vous en trouvez un fantastique, mais qu'il est à Marseille à côté d'une zone sensible, votre choix est vite fait (milieu non favorable).



"La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent."

Il nous incombe de changer afin de transformer le monde des échecs. Sans cela, nous serons au même point dans 10 ans.


Krusti, le
La position publique (avec le lien en dessous que l'on ne voit pas, il s'agit d'une capture de son compte FB, de l'article du Monde sur la lettre ouverte) de Joel Gautier ancien candidat au poste de 1° Fédéral, Avocat et honnête homme (au sens habituel qu'on donnait à ce terme au XVIII° siècle).
Hors la petite pique sur la récupération (j'imagine hélas que c'est ce qui va obnubiler le lecteur) son approche dit bien l'évidence.

Pour ma part il me semble que la Fédération a bien fait de confier à l'association Colosse aux pieds d'argile, la "gestion" et le "suivi" des affaires une fois la parole de la victime "exprimée".
Il revient pour autant à la Fédération, a minima, d'impulser une politique d'évaluation et de prévention des risques de violences sexistes et/ou sexuelles dans l'ensemble de son périmètre. Des ligues sont en avance sur d'autres sur ce sujet. Il faut s'inspirer de leurs actions.

Cette politique (et les actions de préventions et de détection qui vont avec) doit bien sûr être relayée dans les clubs très concrètement.
Mon conseil:
Tous les clubs devraient dés maintenant, sans aucun délai, lancer une campagne d'affichage interne sur les droits et devoirs des adhérents dans le domaine des violences sexistes et sexuelles.
Ce type de campagne vise à la fois, évidemment, à être efficace concrètement mais aussi à symboliser la prise de conscience et la volonté d'éradiquer ce fléau.
Le gouvernement ne laisse pas ses Fédérations Sportives seules face à ce Problème.


Krusti, le
Addendum.
En lançant dés maintenant une campagne relayée dans les clubs (affichage physique, courriers électroniques...) on pose la première pierre de la politique d'évaluation et de prévention des risques.
Mon approche: On prend conscience, on dit que l'on prend conscience, on annonce "Tolérance zéro" et on se donne les outils et les acteurs pour évaluer et prévenir sur le terrain avec un relai fédéral, plaque tournante du dispositif global et interface privilégiée avec l'association Colosse aux pieds d'argile.


Chemtov, le
@Rmx8 : Je n'ai pas la même vision que vous (mais ce serait un peu long de reprendre une par une vos assertions). Ayant eu une maman joueuse d'échecs, une soeur joueuse aussi (et ô combien impliquée dans la question des droits des femmes!) deux nièces joueuses, étant moi-même entouré de joueuses au club (près de 30, en compétitions ou dans la vie régulière du club), je pense pouvoir prétendre connaitre un peu la question.

''Il nous incombe de changer afin de transformer le monde des échecs''. D'accord, mais comment ? Pour le club, on peut y réfléchir. Pour la société en général, cela va être plus dur...

Pour revenir au sujet de la lettre et de ce qu'écrivait supergogol : Effectivement, chacun peut agir au niveau de la structure où il intervient. Le club étant ce qui nous concerne le plus ici. Avec le public rencontré (enfants, ados, adultes) et sur les différents types de risques cités.

Fort heureusement, les risques les plus graves, ceux de violences physiques, semblent assez improbables dans un club (chez nous, déjà, pas de cours privés).

Les violences verbales, elles, sont généralement repérées très vite. Une seule fois, cette année, deux filles sont venues me voir pour me dire ‘’M’sieu, untel nous parle mal’’. Bon…après une petite discussion entre le ‘’untel’’ et moi, les deux filles n’ont plus été embêtées de l’année (je vous rassure, ’’untel’’ est toujours vivant). Il faut noter qu’à chaque debriefing avec les jeunes (cours en groupe), on leur rappelle l’exigence d’avoir un comportement des plus corrects avant tout (à mille lieues de la description du thread cité par monalisa!), comportement plus important en compétition que le résultat sportif même, incluant forcément l’absence d’agression verbale sexiste.

Pour les violences écrites, ça, c’est un autre problème. Très difficile à gérer. Les échanges sur les réseaux sociaux, directs ou par des commentaires, les messages privés, etc…ne relèvent pas du club, mais on peut avoir vent de cela et on peut se ressentir une certaine responsabilité.
J’ai rarement eu affaire à des histoires de harcèlement par le net en général. Mais je me rappelle d’un cas, avec une célèbre joueuse française. C’était la première fois que je rencontrais Reyes (non, ce n’était pas lui le haceleur!). Il m’avait contacté car la jeune fille (ou sa famille) l’avait appelé à l’aide. Et il apparaissait que le gars dérangé qui sévissait était licencié dans mon club (ensuite il en a changé).
Bref…ces agressions surviennent dans la sphère privée, hors FFE, mais les victimes doivent savoir qu’elles devraient pouvoir trouver des soutiens dans leurs clubs.

Pour les comportements sexistes comme le cas cité par Krusti (CHIP), là on est confronté à quelque chose de beaucoup plus flou et subjectif. Les dirigeants et encadrants ne sont pas une police de la pensée. Par ailleurs, les commentaires sexistes ou à caractère sexuel, à l’intérieur d’un groupe, existent aussi… chez les jeunes filles et chez les joueuses plus âgées ( J’ai été assez souvent le confident de joueuses, de tous âges, et j’ai parfois rougi de ce que j’entendais ).
Après, si ces commentaires deviennent publics ( hors du mini-groupe ) et qu’ils concernent une personne en particulier, on bascule dans le cas des violences verbales citées plus haut.

Alors, dans tous les cas, le club a un rôle à jouer. Nommer une personne au comité, affectée à un poste de vigilance en matière de harcèlement, un référent et ’’conseil’’ comme le suggère supergogol, oui, c’est bien (il faut d’ailleurs surveiller aussi les comportements louches vis-à-vis des petits garçons). Mais il me semble que cela se faisait déjà naturellement (au club nous avons même plusieurs responsable de la PJJ, protection judiciaire de la jeunesse, qui en connaissent un rayon).

Et encore une fois, les clubs et dirigeants sont preneurs en explications et recommandations de la part des signataires. En dehors des cas exposés dans le thread ( plutôt haut niveau national et entraînements privés qui ne concernent qu’une élite ) quelles sont les violences vécues par les signataires ? Que doit-on redouter, anticiper, prévenir ?


Krusti, le
Addendum bis
GUIDE JURIDIQUE sur la prévention et la lutte contre les incivilités, les violences et les discriminations dans le sport.
...
GUIDE sexualité à destination des animateurs.
....
Exemple sur le terrain dans une autre Fédération Bien vivre le tir à l’arc dans mon club.
....
Franchement dans
cette boite à outils il y a déjà beaucoup de choses intéressantes.


Chemtov, le
Oui. Ce livret du tir à l'arc est pas mal. Il devrait y avoir un volet de ce genre dans la formation (DIFFE, DAFFE, DEFFE, etc...)
(ce sera plus difficile d'avoir 20/20...). C'est bien parce que cela englobe beaucoup de choses (beaucoup de jeunes abandonnent aussi les échecs à cause d'autres violences ou comportements cités ici)


Krusti, le
@Rmx8
Tout votre propos respire le bon sens et une connaissance de l’intérieur de la réalité de la situation qui nous préoccupe.
Je m’arrête sur vos deux dernières phrases
"La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent."

Il nous incombe de changer afin de transformer le monde des échecs. Sans cela, nous serons au même point dans 10 ans.


Même si ça me coûte de le reconnaitre (car je pense qu’il existe des jeunes qui sont déjà vieux à 20 ans et des anciens qui restent jeunes toute leur vie, et puis en plus être jeune n’est pas une vertu tout comme être vieux n’est pas un vice… et puis Brassens etc…) Dr Pipo a raison de pointer le problème de génération.
Non pas que les anciens (les plus nombreux) cadres du monde des échecs soient forcément phallocrates par conviction ou misogynes par adhésion (ceux-là on les reconnait de loin, sur le web comme dans la vraie vie, et donc on est pas surpris) mais bien plutôt parce qu’ils ne voient pas que Metoo ce n’est pas seulement l’affaire de Weinstein et deux ou trois actrices d’Hollywood mais quelque-chose de beaucoup plus essentiel et profond.
Pire encore, à leurs yeux hélas, tant qu’il n’y a pas viol avec pénétration (pour faire court et net) les affaires de violences sexistes relèvent globalement pour eux de chamailleries sans réelle gravité.

C’est le sentiment qu’il m’arrive trop fréquemment d’avoir quand j’en discute avec eux et j’en croise assez souvent (l’avantage d’égrener les tournois et les matchs par équipe). Mais cela ne concerne pas seulement les présidents de club évidemment. Mon beauf du CHIP participe de ce même regard dominateur sur les femmes… et combien d’autres… et au-delà du monde des échecs mais aussi à l’intérieur du monde des échecs.
S’il n’y a pas de baguette magique, on sait d’expérience, dans les entreprises par exemple, qu’il faut sans relâche multiplier les actions de sensibilisation, de formation mais il faut bien sûr, à un moment donné, utiliser le glaive. D’où mes propositions ci-dessus.
Mais avec des acteurs qui ne savent même pas de quoi on parle (ou qui font semblant de ne pas comprendre) ou qui n’ont qu’une envie c’est de renvoyer toute la responsabilité sur des tiers, la Fédé en tête, mais aussi sur les femmes, qui sont menteuses presque par nature, on n’est pas sorti des ronces.
Gramsci avait une jolie formule à ce propos que l'on traduit parfois ainsi: « Il faut allier le pessimisme de l'intelligence à l'optimisme de la volonté » .
Bien à vous et courage !


Krusti, le
Des nouvelles de la CK du côté de la "FIDE World Cup 2023 Women's Section" en attendant le sacre d'Anna Muzychuk (bon je dis ça...).
10 parties jouées des suites de 1.e4 c6 avec comme résultats (+4 = 5 -1) ce qui fait que la CK rapporte quelque-chose dans 60% des cas.
On observera que la jeune Bulgare de 20 ans, Nurgyul Salimova, est une spécialiste et obtient (+1 =2 0) sur ses 3 parties jouées avec cette défense.
Son seul défaut serait de reprendre avec le pion e (et non le g) en f6 dans la ligne "que je préfère".
A suivre...


Chemtov, le
Mes amis azéris et turcs sont fous de joie avec les qualifications des deux petits elos : Nijat Abasov et la jeune turco-bulgare Nurgyul Salim(ova).
Joli mat de Morphy dans sa dernière victoire (dommage que je n'ai plus ma chronique, je l'aurais publiée celle-là ):




Julo62, le
Et dire que les Noirs ont dû se démener pour sortir leur Tour en c7 :-))


Ah !! Je dois avouer mon ignorance ...je ne connais pas ( ou plus ) le "mat de Morphy" ... Je vais chercher dans le guide des échecs de Nicolas Giffard ..dans le diagramme ci-dessus ...je continue vaillamment à chercher un mat....


Chemtov, le
Morphy-Consultants (aurait été la seconde partie de ma chronique imaginaire) (ou future, si je réécris un jour quelque chose)


Julo62, le
Ce n'est pas plutôt une variation du mat de l'opéra?

Le mat de Morphy, il me semblait que c'était un truc comme ça :




Chemtov, le
J'ai écrit ''Joli mat de Morphy''. Sans vouloir préciser lequel. Mais ensuite oui, avec mon indication (Morphy-Consultants).
Qui devrait obliger thierrycatalan à trouver.


Pour la partie de Morphy, voir le wiki :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Partie_de_l%27op%C3%A9ra


Krusti, le
L'actualité de l'équipe de France féminine c'est...

Le Championnat du monde féminin par équipes se déroule du 6 au 11 septembre 2023 à Bydgoszcz en Pologne.
...
Le sélectionneur Yannick Gozzoli a annoncé la composition de l'Équipe de France féminine pour ce grand rendez-vous international : Sophie Milliet, Deimanté Daulyte-Cornette, Anastasia Savina, Mitra Hejazipour et Natacha Benmesbah seront nos représentantes, et Silvia Alexieva capitaine de l'équipe.


Annonce de la FFE

Site officiel

Pour une pastille disons historique ou culturelle vous avez peut-être entendu parler de Bydgoszcz lors de l'assassinat du prêtre catholique Jerzy Popiełuszko en 1984 (... au retour d'une visite pastorale à Bydgoszcz, la voiture de l'ecclésiastique est arrêtée par un véhicule banalisé de la police : il est enlevé par trois officiers de la SB près de Włocławek,)


Ah !! Cette langue polonaise sans voyelles...comment peut-on prononcer les 6 dernières lettres ...goszcz. ?


LeHibou, le
comme les moustiques...


Chemtov, le
Aussi entendu parler de Bydgoszcz pour les massacres (de civils allemands, par des Polonais, en 1919, et de civils polonais, par des Allemands, en 1939).


r2d2, le
Les parties seront disputées à la cadence de 45 minutes avec un ajout de 10 secondes par coup.
Ca y est les échecs "n'importe quoi" sont de mise !


Chemtov, le
Mais n'est-ce pas une cadence dite ''rapide'' ? (Ce qui signifierait qu'il pourrait exister aussi un vrai championnat en cadence lente).

Cadence rapide : C'est-à-dire que le temps alloué, pour chaque joueur, est inférieur à 60 minutes (pouvant inclure un incrément sur 60 coups, soit ici 60x10secondes, soit 10 minutes). Avec 45 minutes + 10 minutes, on reste dans la catégorie de l'Elo rapide.

Si c'est le cas (si les règlements n'ont pas changé) pourquoi ne pas le dire ? Ou me trompe-je ?

Si c'est là le seul championnat du monde par équipe existant pour les femmes, seulement en cadence rapide, je trouve qu'il y a là un mépris envers les femmes de la part de la FIDE.

Ceci dit, j'ai vu qu'il a existé effectivement un championnat rapide (et qui là en porte le nom) mixte en 2022 : https://www.fide.com/calendar/52093 et https://worldteams.fide.com/teams/

Et tout récemment, j'ai vu ce truc étrange où ce ne sont carrément plus des équipes nationales qui jouent !
https://worldrapidteams2023.fide.com/pairingsresults

Là comme du r2d2, c'est du grand ''n'importe quoi''.


Chemtov, le
comme ''dit'' r2d2 (pas comme ''du'' r2rd2!)


Qualifier une cadence de 45 minutes avec incrément de cadence "lente" , c'est bien cela qui est une absurdité ;
Ce qui caractérise notre époque, et pas qu'aux échecs, c'est bien que les mots utilisés n'ont plus aucun sens, ni relation avec la réalité des faits, mais pure neopropagande submergeant l'esprit critique.

L'introduction de la pendule électronique aux échecs était pourtant un grand progrès par rapport aux pendules mécaniques, avec notamment une meilleure précision et fiabilité de mesure du temps écoulé, et surtout la possibilité de l'incrément de temps (par coup ou par périodes).

Hélas comme souvent avec un nouvel outil, c'est la façon dont on l'utilise qui démontre s'il apporte un progrès ou une régression...

La multiplication des cadences de jeu en compétition officielles ( je n'arrive pas à les dénombrer ! ) devient ridicule ...la Fide devrait limiter le nombre de cadences autorisées pour les 3 grandes catégories : blitz, rapides, lentes.


Chemtov, le
Disons qu'ils ne l'ont pas qualifiée. Mais l'omission, volontaire certainement, de la mention ''rapide'', en montre long sur les dérives de la FIDE.

Autre dérive, ce championnat du monde des équipes non-nationales, en mixte. Avec un meli-melo d'équipes pouvant représenter un club, une organisation privée, un pays, le boucher du coin, le bureau de la FIDE(!), etc... Quelle image bordélique pour un championnat mondial d'une fédération sportive internationale. Je n'oserais pas montrer cela à un de nos décideurs institutionnels sportifs.

J'imagine la question de mon adjoint au sport de la mairie : ''Aujourd'hui, quel pays est champion du monde par équipe ? '' ''Euh... ce n'est plus un pays, mais c'est une équipe de Kentucky Fried Chicken composée de joueurs de huit fédérations différentes (russe, ouzbeke, polonaise, française, chinoise, allemande, etc...). Gloups...

https://worldrapidteams2023.fide.com/ranking


Krusti, le
Je rappelle humblement que nous sommes sur le fil "actualité des échecs féminins".
La place des femmes est déjà tellement ténue ici que si l'on pouvait juste éviter les HS (très intéressant et nécessaire cela dit un fil sur les cadences... que ne le créez-vous pas ?)
Dans le championnat qui va se dérouler en Pologne on remarque l'absence des soeurs Muzychuk dans l'équipe d'Ukraine. C'est dommage.


Ukraine
Rank: 2306

Ushenina, Anna (2384)
Buksa, Nataliia (2286)
Gaponenko, Inna (2302)
Zhukova, Natalia (2250)
Rakhmangulova, Anastasiya (2163)
Hrebenshchykova, Yelyzaveta (2242)


Les équipes ici...

Georgie, Inde, Ukraine, France sont dans l'ordre les 4 premiers "ranks"


Krusti, le
NB les 4 premiers ranks dans la poule A.


Chemtov, le
@Krusti : Désolé pour le hors-sujet. Je pensais que votre lien vers l'assassinat du prêtre nous autorisait aussi d'autres réflexions.

Et la connaissance de la formule d'un championnat féminin (savoir qu'on joue en bullet ou en lent, que cela compte pour l'elo ou pas) me semblait être une information hautement importante pour le sujet (féminin).


Krusti, le
Équilibre subtil j'en conviens... Mais tout le monde voit bien ce qui permet de rester dans le sujet, un pas de côté mesuré et maitrisé (en croisant les doigts), à l'inverse de ce qui nous garanti un hors piste sans fin (j'espère ... après je ne suis pas modérateur).


Chemtov, le
Hors piste sans fin. Non, je ne crois pas. Une information importante (concernant bien les féminines et la cadence rapide de ce championnat du monde féminin par équipe) a trouvé en appoint une autre information importante liée aussi aux championnats du monde, mais cette fois-ci mixtes. Avec, en pensée, l'inquiétude de voir les championnats féminins dériver de la même façon (perte de la notion d'équipes nationales).

Donc, non, pas de hors piste sans fin, mais juste une alerte pour nos féminines, bien mesurée et maitrisée aussi, que je pense utile, strictement circonscrite aux Championnats du monde par équipe, féminin et mixte.


Krusti, le
J'ai fouiné un peu sur le site de Bydgoszcz et à ma grande surprise je n'ai rien trouvé concernant le championnat en question ici. Peut-être demain ?
En attendant je me suis retrouvé devant un article où il était question d'un blitz national récent réunissant "pas loin de" (blisko comme en russe) 1400 jeunes.
3 clichés mais 3 assez beaux clichés...


Chemtov, le
Le palmarès des huit premiers championnats ( ou disons des sept championnats en cadence classique et du dernier, en 2021 en cadence rapide ) :

https://en.wikipedia.org/wiki/World_Team_Chess_Championship#Women's_section_total_ranking

Ici, en 2019, c'était encore en cadence classique:

https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/womens-world-team-championship-2019
(Players receive 90 minutes for 40 moves, followed by 30 minutes to the end of the game, with a 30-second increment starting from move one.)

Mais ici, en 2021, cela ne comptait déjà plus (comme cette année) pour l'elo lent :

https://worldwomensteams.fide.com/
https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/womens-world-team-championship-2021-pool-a

(Players receive 45 minutes for the entire game, plus a 10-second increment starting from move one.)


Chemtov, le
En fait, c'est une ''Coupe'', en seulement trois tours, en rapide, après deux groupes préliminaires de cinq rondes. Bizarre.


Krusti, le
Demain la France rencontre l'Inde pour débuter cette épreuve.

Au menu donc:
Poule A
1. India France
2. Kazakhstan Egypt
3. Ukraine Georgia
Poule B
1. Bulgaria FIDE Americas
2. USA Germany
3. China Poland


Krusti, le
Très joli cliché souriant sur le site Fédéral de l'équipe qui nous représente.


Très sympa, oui.
Ça fait plaisir aussi de voir Sylvia dans le rôle de capitaine, alors d’ailleurs qu’elle aurait le niveau pour être joueuse.
C’est une personnalité consensuelle , qui s’entend bien avec tout le monde et toujours dans la bonne humeur.
Bon vent !


Chemtov, le
Trop belles !


Krusti, le
Échiquiers

GM Dronavalli 2456 IM Milliet, S. 2335

IM Daulyte-Corn. 2249 IM Padmini, Rout 2282

IM V. Agrawal 2307 IM Savina, A. 2252

WGM Hejazipour 2244 WGM Savitha S. B 2236


Krusti, le
L'indienne Divya vient de jouer 19... ♛d6 ce à quoi les Blancs répondent 20.♔g2
Et là l'indienne joue l’élégant 20... ♝h3+

1-0 pour l'Inde quelques coups plus tard.




Krusti, le
3-1 pour l'Inde, prochain adversaire la Georgie qui vient de battre l'Ukraine.
Haut les cœurs !


Krusti, le
Ronde 2.
CK variante d'avance dans la partie Deimanté Daulyte-Cornette (avec les Blancs) face à la georgienne Bella Khotenashvili.
Diag 8... Cge7 joué




Krusti, le
Grosse déconvenue du côté de notre nouvelle championne de France. Gagnante longtemps sur l'échiquier, avec "la jauge" comme principale supportrice elle gaffe et se retrouve perdante.


Krusti, le
Victoire néanmoins face à la Géorgie !
🇫🇷 Sonnez hautbois, résonnez musettes 🇫🇷


Chemtov, le
Grosse déconvenue du côté de l'excellente championne géorgienne Bella Khotenashvili qui donne une tour en un coup contre notre premier échiquier. Ah! Les joies des cadences rapides!


Krusti, le
Une pensée pour "ma pauvre Lucette".


Chemtov, le
Ah... N'ayant pas de télé (donc pas de pub) et ne connaissant pas notre culture nationale du loto, j'ai du ''googeliser'' pour découvrir le sens de cette référence à cette mystérieuse Lucette.

Alors, oui, c'est bien vrai. Cela colle bien. Nos dirigeants fédéraux (internationaux et nationaux) ont, depuis quelques années, une fâcheuse propension, avec ces cadences rapides génératrices de gaffes et ces systèmes à élimination (coupes), à confondre le jeu d'échecs avec ces jeux débiles de télé, loto, jeux du cirque et autre opium du peuple pour gogos.


Meteore, le
En matière d'échecs feminin, en ce moment très belle performance d'Andrea, fort sympathique jeune joueuse de l'équipe de France, au tournoi fermé organisé par les avocats du barreau de Paris. (Résultats à consulter sur le site FFE ou sur le YouTube de Joachim)

Elle est est la seule femme du tournoi,l'une des moins bien classée et pourtant elle réussit actuellement un très bon 3.5/6 ....Je lui souhaite de terminer au mieux pour ses 3 dernières parties.

Malheureusement on ne peut consulter les parties , il n'y a pas de retransmission à part la partie de Joachim.

Contre ce dernier j'ai vu la position à un moment donné....mais pas toute la partie...je crois qu'elle avait une belle attaque. Il faudra attendre la vidéo de Jo pour découvrir cette partie


Dcax, le
Pour le tournoi fermé de MI on peut suivre les parties en ligne depuis la ronde 2 ici et sur les sites de jeu en ligne qui ont récupéré le lien!

Andy_rekt peut encore faire la norme mais elle va devoir batailler sec pour les 3 dernières rondes!

Joachim Mouhamad streame ses parties du même tournois depuis le début et c'est commenté par Namig Guliev depuis le début aussi sur sa chaîne twitch

Avec un peu de chance on peut reconnaître et voir les autres participants dans le fond!


Chemtov, le
On peut aussi télécharger les parties. C'est un beau tournoi.
Faut que j'm'y mette... (à en organiser, pas en jouer!) (quoique... c'est tentant d'en jouer aussi).


Meteore, le
@Dcax : merci pour le lien sur le tournoi du barreau de Paris


Krusti, le
Fan de Mitra je me régale devant cette sicilienne Taïmanov qu'elle déroule avec les Noirs en direct face à son adversaire ronde 3 la Kazakh Assel Serikbay
Diag 35.♖f3 joué




Krusti, le
Après la défaite ronde 3 voilà la Ronde 4 et la France affronte l’Égypte
Sophie Milliet a les Blancs et joue une CK d'avance.
Position après 26.g4




Krusti, le
La France gagne 3-1 face à l’Égypte.
Ci-dessous la partie et la douloureuse fin de match de Sophie.


1. e4 c6 2. d4 d5 3. e5 Bf5 4. Nf3 e6 5. Be2 Ne7 6. O-O Nd7 7. Nh4 Bg6 8. Nd2
Nf5 9. Nxg6 hxg6 10. Nf3 Be7 11. c3 Rc8 12. g3 a6 13. Kg2 Nb8 14. b4 a5 15. Rb1
axb4 16. cxb4 Nd7 17. a4 f6 18. Re1 fxe5 19. dxe5 O-O 20. Bd3 c5 21. h4 cxb4
22. Ng5 Nc5 23. Bb5 Qb6 24. Rb2 Bxg5 25. Bxg5 Ne4 26. g4 Nxg5 27. gxf5 Ne4 28.
Bd7 gxf5 29. a5 Qa6 30. Rxb4 Nc5 31. Bxc8 Rxc8 32. Qc2 Qxa5 33. Reb1 Qd8 34.
Qe2 Qe8 35. f3 Qg6+ 36. Kh2 f4 37. Rg1 Qh7 38. Rxf4 Nd3 39. Rfg4 Rc7 40. Qa2
Qf5 41. Qa8+ Kh7 42. Rg5 Rc2+ 43. R1g2 Qf4+ 44. Kh3 Qxf3+ 45. Kh2 Rxg2+ 46.
Rxg2 Nf4 47. Ra2 Ne2 48. Qa3 Qf2+ 49. Kh3 Qf1+ 50. Kg4 Qf5# 0-1


Il serait judicieux de changer la photo de Mitra Hejazipour, sur laquelle elle porte encore le foulard islamique.
Il me semble bien que c'est l'une des raisons pour lesquelles, elle a quitté son pays d'origine.
C'est d'actualité ...


Chemtov, le
Oui. J'avais déjà remarqué. Là c'est la photo de chess24. Il faut qu'elle fasse la demande de changement (cela doit être personnel, probablement).

J'étais allé voir si c'était pareil à la FIDE. Heureusement, là, il y a cette photo : https://ratings.fide.com/profile/12505951


Chemtov, le
Pour Sophie Milliet, je me demande s'il n'y a pas eu une erreur du capitaine (facile à dire après coup) en la plaçant au troisième échiquier (Je pensais que c'était la plus forte des quatre joueuses).

Je ne sais pas qu'elle était la raison. Si c'était pour marquer des points à l'arrière, c'était dangereux, car cela met trop de pression sur le joueur. Mais peut-être aussi aime-t-elle moins les parties rapides.

Bon... j'espère qu'elle va revenir au score.


Krusti, le
Contre l'Ukraine Natacha Benmesbah fait face à une sicilienne 2... e6 à l'échiquier N°4 pendant qu'à l'échiquier N°2 Anastasia Savina affronte avec les Blancs un GDA.


Krusti, le
Résultat 2-2.
Natacha Benmesbah perd finalement. A noter que la machine lui donnait du +6 dans la position du diagramme mais il fallait apparemment trouver 29.h6 pour continuer et forcer la victoire...




Quelle belle position !
Elle illustre bien le style offensif de Natacha Benmesbah, une joueuse très spectaculaire.


Krusti, le
Oui clairement.
Au reste la France est qualifiée pour les 1/4 de finale !!!!


Krusti, le
France-Pologne en 1/4 de finale cet après-midi.
Rosette de Lyon contre Kabanos.
J'me comprends.


Krusti, le
Au menu :

Deimanté Daulyte-Cornette Oliwia Kiołbasa
Monika Socko Anastasia Savina
Mitra Hejazipour Aleksandra Maltsevskaya (21 ans, plus jeune joueuse de la rencontre)
Klaudia Kulon Natacha Benmesbah


Krusti, le
Trompowsky endiablée à l'échiquier N°4
Diag après 9... ♛a3




Krusti, le
Diag après 13.♕c1
La française pour l'instant tient bon...




Krusti, le
Il n'y aura pas de partage du point aux échiquiers 3 et 4.
(Enfin moi c'que j'en dis...)


Krusti, le
Superbe suite de la polonaise qui au diag ci-dessous trouve le joli double-sacrifice qui commence par 25.♖xg7+




Krusti, le
3-1 Quelle magnifique victoire française !


C'est bien vrai que le double sacrifice de la tour puis du fou sur le roque noir est absolument magnifique !!!
Certainement que les noirs espéraient avoir le temps de coordonner leur pièces mineures sur l'échiquier (quelle horreur la position des 2 fous noirs !! ) et avoir du contre jeu grâce à leurs pions ....mais ils sont pris de vitesse !!

Je dois bien avouer que j'ai bien souvent perdu des parties de la même manière.. ...incapable d'avoir les 2 ou 3 tempo nécessaires pour organiser correctement mes pièces sur l'échiquier et gagner sur le long terme.


Meteore, le
Très intéressante la partie Savina vs Socko. La seconde partie.


Le match retour va droit vers une belle victoire française également


Meteore, le
Départages explosifs à venir dans Chine vs Géorgie...historiquement les grandes nations des échecs féminins


Chemtov, le
Est-ce que les joueuses notent les coups ?
Peuvent-elles savoir si la règle des 50 coups s'applique ici ? (ce qui est le cas, c'est déjà nulle depuis 6 coups)

Ah...ben...voilà. C'est fait


L'équipe de France féminine réalise une bien belle performance dans cette compétition internationale oû sont présentes toutes les meilleures nations (sauf la Russie).

Bravo à nos championnes ! Nous avons une bien belle équipe de France, unie , homogène, redoutable sur tous les échiquiers.


Krusti, le
1/2 finale France Kazakhstan
Mitra à l'échiqier N°4 démarre avec les Noirs contre Amina Kaierbekova avec une sicilienne 2... e6
Diag position aprés 9 ♕e2




Chemtov, le
Ce diagramme ressemble plus à une Sicilienne Alapin (c3).


Chemtov, le
Je viens de remarquer que la petite Américaine qui joue au premier échiquier des USA n'a pas encore 14 ans ! Alice Lee. Elle vient de marquer 4,5 points sur 7 (en ayant rencontré notamment deux ex-championnes du monde, Ushenina et Stefanova). Là elle est aussi gagnante contre Khotenashvili(2480).


Krusti, le
Victoire française contre le Kazakhstan 3-1
On ne les arrête plus !!!


C’est en deux manches ?


Dcax, le
aller - retour oui et départages si besoin...


Franxis, le
En blitz.


Merci !


Krusti, le
Oui la revanche démarre à 18h00.
Il y a possibilité apparemment de faire varier les équipes.
D'ailleurs hier Klaudia Kulon la Polonaise a doublé les Blancs. Elle a de nouveau opté pour la Trompowsky (sans succès cette fois-ci ce qui a permis à Sophie Milliet de venger Natacha Benmesbah).


Krusti, le
C'est parti pour la revanche.
A noter un système de Londres au 3° échiquier de l'autre 1/2 finale.


A mon avis ça tient côté Français, Mitra a notamment une position solide, et il ne manque que deux nulles sur trois pour se qualifier.


Krusti, le
3-1 pour nos adversaires. Quelle revanche cruelle !


Ouille, blitz de départage.


Wisemas, le
@DocteurPipo

Le score du match n'importe pas, seul le vainqueur importe.

Tout va se jouer en blitz désormais.


Chemtov, le
Là aussi, ce sont deux cadettes (réf. à l'âge de Alice Lee, cité précédemment). Et les deux premières ne sont que juniores. Impressionnant.


Les Étatsuniennes égalisent également.


Krusti, le
Ces scores en miroir lors de ces deux 1/2 finales...
Impressionnant.

La suite à 20h30.


Krusti, le
Pour le Tie Break Natacha Benmesbah fait sa rentrée à l'échiquier N°4 en remplacement de Sophie Milliet.


Krusti, le
Aïe 0-4


Wisemas, le
Elles ont toutes eu leur chance, mais à cette cadence, les évaluations faisaient le yoyo.


Franxis, le
Comment expliquer ce 4-0 ?


Chemtov, le
C'était à craindre... Je ne voulais pas le dire directement pour ne pas porter la poisse à nos championnes, mais mes remarques sur le jeune âge des quatre Kazhakes suggéraient en fait ce risque. Je redoutais que notre équipe aille à la phase du blitz.


Chemtov, le
J'espère que dans le match entre ces deux belles équipes de Géorgie et du Kazakhstan le titre ne se jouera pas en blitz. J'aimerais bien que les jeunes Kazakhes gagnent (si déjà elles ont sorti nos Françaises...) mais d'un autre côté j'ai pas mal de supportrices géorgiennes au club.

Laissons les Echecs décider...


Chemtov, le
''Lee Alice celle qui joue la première table elle a mon age''. ''Un jour j'aimerais etre a leur niveau''

Réaction d'une petite géorgienne, il y a quelques minutes... Comme quoi, ces tournois féminins sont aussi bien utiles pour pousser nos jeunes à bosser (alors que cette fillette se fichait toujours de l'âge des autres champions/garçons)


Krusti, le
Anastasia Savina à l'échiquier N°2 pour un premier point français dans la petite finale.
Abandon des Noirs (diag joint) après 29.♖fe1




Krusti, le
Finalement USA France 2-2 et en finale la Géorgie gagne sa première rencontre 2,5 1,5


Krusti, le
Pour le match revanche Natacha Benmesbah rentre au 4° échiquier en remplacement de Mitra Hejazipour.


Krusti, le
Savina a les Noirs il lui reste 20 minutes et les Blancs 10.
Les Blancs viennent de jouer. 17.♘cb5




Krusti, le
Sophie Milliet a les Blancs 15' son adversaire 7'.
Elle vient de jouer 27.♖g1+




Krusti, le
Sophie Milliet 1-0


Krusti, le
Natacha Benmesbah impériale en finale de T + P à cela s'ajoute la nulle à l'échiquier N°1 la France est 3° derrière les deux équipes issues de l'école soviétiques.
Une bien belle médaille de bronze tellement méritée.


Bravo les Bleues !
Une équipe très diverse et sympathique, bravo aussi à la vaillante capitaine.


Meteore, le
Félicitations à l'équipe!

L'un des meilleurs résultat de toute l'histoire des échecs féminin par équipe en France (je crois)

De sympathiques renforts venus d'Iran (pou le mixte aussi!)


Franxis, le
L'équipe de France féminine a été championne d'Europe en 2001 ( Roza LALLEMAND , Marie SEBAG , Maria LECONTE , entraîneur Manuel APICELLA ). A vérifier.


Dcax, le
Bonne mémoire Franxis pour la composition d'équipe :)

Une autre époque..


22 ans…
Marie renforcerait toujours l’équipe mais elle se lance actuellement en tant que psychologue.


Bravo à l'équipe de France pour cette magnifique réussite dans une compétition de haut niveau avec les meilleures nations mondiales présentes ( sauf la Russie) .

L'équipe de France à montré une solidité et un moral remarquable, les joueuses montrent qu'elles sont toutes compétitives au meilleur niveau international et elles peuvent encore progresser! Pargiciper à Ces compétitions et affronter l'élite mondiale est le meilleur moyen de progresser vite...


Krusti, le
"Modifié"
Sur l'insta de Deimanté Daulyte-Cornette relayé par EE on récupère l'info suivante "...et médaille d'argent pour moi au 1er échiquier. Extrêmement heureuse et fière." Je crois que Sophie Milliet a également gagné une médaille à son échiquier mais je ne trouve pas de lien qui récapitule ces trophées par échiquier pour cette compétition...
Oups... je viens de trouver l'info sur le site EE

https://www.europe-echecs.com/art/championnat-du-monde-feminin-par-equipes-2023-9092.html




© 2024 - France Echecs  | Utilisation des cookies  | Politique de confidentialité