France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 03 December 2023
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


La revue Europe-Echecs n° 744 - Juillet/Août 2023 - Trop de pression... par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
Victoire de l’Américain Hikaru Nakamura, 35 ans, dans le « Norway Chess 2023 », le tournoi prestigieux qui se joue sur les terres de Carlsen. Le streamer, le plus populaire du jeu d’échecs avec presque deux millions d’abonnés, a attiré mon attention sur un aspect qui n’est pas toujours perceptible aux échecs.

« Je pense que l’essentiel est le fait qu’il n’y a pas de pression sur moi par rapport à tous les autres joueurs, là où il y a énormément de pression ! » Nakamura

Nakamura s’impose dans la dernière ronde face à son compatriote Fabiano Caruana, 31 ans, qui avait mené l’épreuve de bout en bout en frappant très fort dès la 1re ronde avec une victoire en classique contre Magnus. Le grand perdant est le numéro un mondial, Magnus Carlsen, qui semble n’accorder plus trop d’importance aux échecs. Il y a encore peu de temps, il souhaitait atteindre la barre des 2900 Elo, mais il perd 18 points pour se rapprocher de plus en plus de celle des 2800. Je retiens l’une des hypothèses que m’a confié le légendaire Ivanchuk qui impute son retrait de la course au titre mondial au stress, qui n’est autre, bien souvent, que la pression.

« Peut-être s’est-il dit, c’est trop stressant de se battre pour le titre, d’être au centre des toutes les attentions et a décidé : ça suffit, du moins pour le moment, mais qui sait pour le futur ? » Ivanchuk

Prendre sa retraite à 32 ans peut sembler pour le moins prématuré, mais ce qui est le plus étonnant est l’attitude dilettante adoptée par le grand espoir Alireza Firouzja, 19 ans. Prétendant au titre mondial, il ne focalise plus uniquement sur cet objectif.

« Je suis dans ce secteur [la mode] depuis deux ans maintenant. C'est quelque chose de sérieux ; c'est une vraie profession. Cela me prend du temps sur les échecs, mais j'aime faire les deux à la fois. » Firouzja

Le jeune Indien Gukesh, 17 ans, a dû certainement le ramener à la dure réalité en remportant sa partie contre lui car le professionnalisme s’impose au plus haut niveau comme une évidence. Akiba Rubinstein, qui était au sommet de sa gloire à 32 ans, affirmait :

« Je joue pendant 60 jours dans l’année, cinq jours sont consacrés au repos et les autres 300 sont dédiés à mon perfectionnement. »

Gukesh, comme plusieurs talents venus d’Inde, progresse à pas de géants et pratique cette méthode, si ce n’est que le temps consacré à la compétition par rapport au perfectionnement à tendance à s’inverser. Les résultats sont là car Gukesh est sur le point d’entrer dans le Top 10 mondial.

A Chartres, beaucoup de joueurs de haut niveau s’étaient donné rendez-vous pour disputer le « Top 16 ». Le championnat de France par équipes a atteint un niveau prestigieux avec la présence de super grands-maîtres comme Vachier-Lagrave, Ivanchuk, Topalov, Bacrot, Kamsky, Maghsoodloo, Harikrishna et j’en passe. Pourtant, ce championnat se joue dans une relative indifférence qui m’a surpris. Pas de public ou presque et une couverture médiatique minimale, même parmi les sites spécialisés. C’est donc une aventure de mécènes qui nécessite des moyens financiers importants, sans doute de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les meilleures équipes.

Pour vous changer les idées, je vous invite à suivre le guide touristique échiquéen de Vincent Moret et parcourir la France ou le monde sur les lieux, parfois insolites, qui ont contribué à l’histoire des échecs. Faites-le en bonne compagnie. « Un pion séparé de ses semblables fait rarement fortune. » Philidor

Bonne lecture et bel été.

Georges Bertola
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html

— Abonnement à la revue Europe-Echecs : https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
— Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne" https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess
— SimpleChess App Store https://apps.apple.com/fr/app/simplechess
— Comment progresser aux échecs Comment progresser aux échecs


Reyes, le
Hikaru Nakamura, qui fait son grand retour en remportant le Norway Chess, est en couverture de ce numéro estival. Mais en ouvrant votre revue, vous allez découvrir une surprise : un guide touristique de 32 pages avec une sélection de 40 lieux à visiter. Nous espérons que vous l'aimerez, et vous souhaitons de bonnes vacances ! https://www.europe-echecs.com/art/numero-de-l-ete-2023-9044.html


Bonne idée ce guide touristique.

En complément:

Amsterdam: Café de Laurierboom (Laurierstraat 76)

Oslo: Café The good knight (Badstugata 9)

Helsinki: Centre culturel Oodi (Töölönlahdenkatu 4)


Chemtov, le
Chartres :
''... ce championnat se joue dans une relative indifférence qui m’a surpris. Pas de public ou presque et une couverture médiatique minimale, même parmi les sites spécialisés. C’est donc une aventure de mécènes qui nécessite des moyens financiers importants, sans doute de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour les meilleures équipes.''

Plus de 100 000 euros pour certaines équipes ! ( contre moins de 25 000 euros pour d'autres ) .

Notre championnat de France s'est complètement perdu dans l'aride désert d'idées de notre fédération (qui reproduit sans cesse ses erreurs, comme Agen 2021, Agen 2022, Agen 2023, Agen 2024, etc... pour les jeunes).

Vite, vite, qu'on revienne à plusieurs phases, avec des championnats qui tournent dans les régions et profitent à tous, amateurs comme professionnels ! Les Echecs élitaires pour tous ! (Vilar/Vitez) Et partout.

Le guide de Vincent :
Bravo ! Excellent !


Je suis surpris des chiffres élevés (100 000 euros pour monter une équipe de 8 joueurs mercenaires durant une saison...
les 7 samouraïs de Kurosawa se battaient pour l'honneur ...
Il me semble évident qu'une réflexion de fond sur la nature et le sens même de cette compétition fédérale doit être menée.


Chemtov, le
Pas pendant une saison, mais pendant onze jours. Certains viennent comme pour un unique tournoi individuel.
Une année j'avais discuté avec des joueurs qui n'avaient jamais mis les pieds dans leur club. Ils ne savaient même pas où se trouvait la ville qu'ils représentaient ! Pareil l'année suivante quand... ils avaient changé de club ! (le fameux mercato).
Quelle dérive de notre bon vieux Championnat de France (j'ai du mal à l'appeler Top) qu'on a vu (et fait) naître!


Renan, le
Je vois donc que Chemtov et TC sont d’accord avec moi : le Top 16 est joué par des pros (dans certaines équipes mais pas tous les joueurs!)...
Il y a certainement une indifférence de la part des locaux (on a vu les reportages journalistiques; Chartres à l’avantaged'êtreà 1 heure environ de Paris) ; à force de manger du foie gras ou des huîtres tous les jours, on s’en lasse!
Cela prouve qu'il y a juste une certaine inertie à la FFE.
Comme j'ai la chance d’avoir de vieux EE, j'ai regardé les anciens numéros "spécial été "...
C'était mieux avant!


Chemtov, le
@Renan : Moi, je n'ai rien du tout contre les équipes pro. Tant mieux s'il y en a. Le problème est que la majorité des gens n'a pas à se plier à leur calendrier professionnel. Mais encore une fois, c'est super de jouer contre des joueurs plus forts.

On a remarqué, à la publication de l'elo de juillet, que malgré des scores à la limite du catastrophique (0,5/11 pour nos trois filles qui se sont relayées pour pouvoir venir) notre équipe de Top n'a même pas perdu de points elo! Tellement la différence d'elo était grande (seulement 6,6 points perdus au total pour 12 joueurs en 85 parties! +3 forfaits FFE/Legky) (en revanche la FFE nous a collé neuf cents euros d'amende pour leur décision!) (Quelle honte! Alors qu'on fait tous les efforts pour lui donner déjà onze mille euros annuels d'inscriptions et de licences).

Donc oui pour le niveau (si ça amuse les pros de venir nous entraîner), non pour leurs exigences de calendrier.


Renan, le
D'accord avec vous chemtov, c'est génial de jouer contre un joueur plus fort dans n’importe quel sport! Je ne suis pas surpris que vos joueurs ne perdent pas de points surtout chez les jeunes femmes (à cause de la reglecdes 350 points elo?)...
Pour l’amende de la FFE, Vôtre club ne fera pas appel de cette décision (comme c'est une injustice?) ?


La fédération FFE est pourtant parfaitement compétente sur le plan intellectuel et technique pour réfléchir à une refonte complète du championnat de France des clubs. Elle a en son sein des (ex)dirigeants de clubs les plus divers, dans des villes de toutes tailles, des (ex) joueurs pros ou amateurs ayant connus toutes les compétitions nationales (championnats ou open)...
Les personnes concernées n'ont plus qu'à mettre leur casquette de l'intérêt général des échecs en France (et pas seulement de tels ou tels intérêts sectoriels ), et surtout la volonté de travailler ensemble, en équipe, avec toutes les bonnes volontés bénévoles dans les ligues et les clubs ...toujours en ayant à l'esprit l'intérêt général des échecs en France.
Je rajouterais que l'humilité et la modestie des dirigeants aux responsabilités sont des qualités qui aident bien pour apprendre de bonnes idées de la part des autres...et Fédérer les énergies pour réussir un tel projet ambitieux et nécessaire.


Zorglub, le
+1 à Thierry et Chemtov. Un championnat sans âme avec des mercenaires et de l'argent public dépensé pour cela...pour ne pas en dire trop, dans chacun de mes clubs de haut niveau (Cannes,Monaco Belfort,NAO), nous étions tous une famille avec de nombreux repas en dehors des compétitions. Même dans mon dernier club, nous avions convenu que les mercenaires devaient organiser un stage au sein de nos locaux pour toucher de l'argent. Je peux vous dire qu'ils se souviennent de la beauté de nos locaux et de notre ville hihihi (et de notre ancien maire 😉).


Chemtov, le
@Renan: Je crois que c'est 400pts la différence. Mais même chez les hommes, c'était surprenant. Mon frère Louis a même gagné 1,3 pt en faisant +1 =6 -4 et Vitoux a gagné 3 pts en faisant +2 =3 -4

Non, on ne fera pas appel (Sauf si Legky le souhaite. Mais là, il y a quelques jours, il m'a dit qu'il ne souhaite plus jouer dans l'équipe de France vétéran. Tant pis pour eux. On avait espéré un petit sursaut de dignité de leur part. Mais...non).

@thierrycatalan : Ils n'ont pas le niveau, c'est tout. Ils gèrent l'acquis, sans vision, sans imagination (ou alors ils imaginent des trucs de gamins comme la formule de coupe du Championnat de France individuel) (le quintuple Agen des jeunes + le Top confidentiel des pros + le championnat/coupe individuel, ils ont fait fort! Jusqu'où iront-ils?)


Zorglub, le
En tout cas le président de la FFE passe très bien en interview...Eloi a toujours eu la classe même sans costume. Au niveau fédéral, le seul qui organisait plein de stages pour les joueurs (et les jeunes) de haut niveau était Loubatiere. Ensuite je n'ai vu aucune différence et même si cela me fait mal à l'ego de le dire c'est bien sous J-C et Léo qu'on a trouvé une banque, Oscaro etc. Après tout ce que l'on demande à nos dirigeants c'est bien de trouver des sponsors non ? Ha oui Bachar n'a pas demandé à être salarié de la FFE. Dire qu'un poireau comme moi a eu des stages payés par la FFE avec des tas de supers joueurs...même Iossif pendant 15 jours aux chp du monde juniors. On fait quoi concrètement pour nos 2600/2700 et autres jeunes talents comme Boyer ?




© 2000-2023 - France Echecs - Politique de confidentialité