France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Tuesday 31 January 2023
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Envisager la Caro Kann par Krusti le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Certes "on connait la chanson", les amateurs devraient passer moins de temps à étudier les ouvertures...
Mais deux arguments militent toutefois pour faire mentir, au moins momentanément, ce mantra.
1- C'est vraiment très enthousiasmant d'étudier les ouvertures lorsque le pédagogue (ou le matériel pédagogique) est brillant et efficace.
2- C'est tellement bon de sortir d'une ouverture, avec les noirs en +, en assez bon état afin d'entamer le milieu de jeu sans avoir perdu pied.
Pour ma part avant de me jeter dans la Caro-Kann j'aimerais justement faire le point sur la pédagogie actuelle (livre + Video + parties commentées ici et là etc...).
Tous les conseils seront les bienvenus !



Krusti, le
J'ai bien sûr menti dans ma présentation car il fallait lire "Tous les conseils en langue française seront les bienvenus !".
Bon si vous trouvez un ouvrage de parties commentées dans la lanque de Chopin je regarderais avec intérêt, seule entorse à ma limite ci-dessus.
En première recherche ...
Sur Europe-Échecs une intéressante partie commentée avec ce "teaser": Cette belle victoire de Joël Lautier sur Anatoly Karpov en 1997 nous offre non seulement l'occasion de réviser les coups de la Caro-Kann, mais aussi d'assister à la mise en place des acteurs en vue d'une attaque sur le Roi ennemi. Pour un niveau avancé.
Sur le site apprendre les échecs en 24 heures une video introductive de Tigran Gharamian et sur le site Pro-évolution une intro de Kevin Terrieux.
Existe aussi chez Olibris le livre "Gagnez avec la Caro-Kann !" qui pourrait finir dans mon panier.
Bon je file vers le "Kállai" en attendant...


Domi77, le
Il y a 2 noms qui me viennent à l'esprit au sujet de la Caro : Karpov et Anand.
Peut-être parceque leur jeu me parait clair et que ça convient à l'esprit de la Caro. Je ne sais pas vraiment.
Mais en tout cas on trouve des resources fabuleuses sur
Karpov playing Caro-Kann Defense
et sur
Viswanathan Anand playing the Caro-Kann as Black


Renan, le
Le grand Korchnoi ne jouait pas la Caro-Kann?


Chemtov, le
Intéressant... je devrais m'y mettre.


Renan, le
Bonsoir chemtov,
Il n'y a pas si longtemps, vous m’avez expliquer que l’on pouvait transposer dans un GBD à partir d’une Caro-Kann.
@krusti,
Il y avait aussi un ouvrage un peu plus ancien sur la Caro-Kann chez Olibris.


Je rajouterais Firouzja, Domi


Chemtov, le
@Renan : Plutôt Petrosian que Korchnoi.


Davout, le
Olibris a sorti récemment un livre sur la CK :

https://olibris.fr/ouvertures/193-gagnez-avec-la-caro-kann--9791097140410.html


Domi77, le
@Sisyphus
Je ne savais pas, merci.
Effectivement je vois quelques belles parties de Firou sur lichess : Alireza Firuouzja's Caro-Kann
Ça parait simple : On se débarrasse du fou blanc et on joue ç5.

Une partie intéressante dans laquelle les noirs essaient d'empêcher les noirs de dérouler ce plan basique en échangeant au centre pour stériliser la position (voir diagramme) est celle contre Viktor Erdos (la dernière)
Alireza nous fait un grand roque à la main (Rd7 Rc7 Rb8 ) !




Chemtov, le
Dans la variante de poussée, par rapport à 5...Ce7, prévoir 6.c3 et bien sûr 6.0-0 ( sans idée dxc5 ).


Domi77, le
@Chemtov
Tu évoques cette position (diag.) ?

Si oui dxç5 est plutôt le choix des gros (Karjakin,Grischuk,svidler etc.).
ç3 est moins joué.
Mais dans les 2 cas l'évaluation de l'ordi est sensiblement égale.
J'en déduis naïvement qu'au dessus de 2650 il ne veulent pas trop fermer les positions pour laisser place au jeu.




Chemtov, le
Non. Je ne parle pas de cette position qui survient après le 6ème coup noir. Ici, d4xc5 est logique car les blancs ont joué 6.Cbd2 ( C'est l'idée de Svidler en 2003, contre Belov, citée par Karpov dans son livre de 250 pages uniquement dédiées à la variante d'avance ).
Je parle de la position juste après 5...Ce7. Là 6.c3 et 6.0-0.


sigloxx, le
@Chemtov : sur la variante d'avance 1.e4 c6 2.d4 d5 3.e5, joues-tu 3...Ff5 ou 3...c5 (ou les deux :))? Et que préconises-tu en cas de 3...Ff5 sur la ligne 4.Ce2 e6 5.Cg3 Fg6 6.h4? 6...h6 ou 6...h5? (ou bien que préconise Karpov dans son livre?).

Je rencontre surtout 6...h6 mais 6...h5 semble me poser plus de problèmes (sur 6...h6 je joue 7.h5 Fh7 8.Fd3 Fxd3 9.cxd3, mais sur 6...h5 j'ai du mal à trouver une ligne qui me plaise).


Renan, le
Sur le diagramme ci dessus, quelle est la différence entre Cc3 ( ça bloque le pion c2 qui ne peut pas jouer c3) ou Cbd2 ( qui bloque le Fou en c1; dans l’idée de jouer b3 puis Fb2?) ?...


Domi77, le
@Renan
On peut imaginer que Cd2 est plus souple (il trouvera des cases plus facilement que le Cç3).
Cependant j'ai soumis les 2 positions à Stockfish (via lichess) et il n'y a pas vraiment de difference d'évaluation.
Paradoxalement, alors que c'est moins joué, la position avec Cç3 a les faveurs du logiciel.

@Krusti
En faisant des recherches pour Renan j'ai trouvé Caro-Kann Defense – Un guide complet d'ouverture d'échecs pour les noirs sur le net, qui pourrait t'interesser !?


L'été dernier on m'a montré une ligne amusante 1.e4 c6 2.Nf3 d5 3.exd5 cxd5 4.Ne5. lichess dit qu'il s'agit de l'"apocalypse attack" :) en tout cas assez sympa à jouer même si objectivement = (j'imagine). Ça fait songer au vautour (1.d4 Cf6 2.c4 c5 3.d5 Ce4), mais en version jouable ^^


sigloxx, le
Il y a aussi 1.e4 c6 2.Cf3 d5 3.d3 dxe4 4.Ce5 qui peut être amusant (si 4...exd3 5.Fxd3 on menace Cxf7 suivi de Fg6+). Bien pour du bullet on va dire :P.


yegonzo, le
euh 4...Da5+ non ?
Tu veux peut-être parler de 4.Cg5 ?


sigloxx, le
ahah en effet oui! 4.Cg5, pardon :). Vu dans une vidéo rapide il y a quelque temps et jamais eu l'opportunité de le jouer. Je suppose que 4...Cf6 sera la réponse la plus fréquente ceci dit (enfin je devrais peut être regarder un échiquier avant de dire ça :P).


sigloxx, le
Intéressant l'apocalypse attack, ça a l'air utilisable même en partie sérieuse. Je pensais que ça ressemblerait à une variante d'échange classique avec un C en e5 plus ennuyeux pour les blancs qu'autre chose mais il y a de l'idée, les noirs ne peuvent pas jouer Ff5 à cause de Df3, les Fb5/Fb5+ peuvent gagner la paire de fous si les noirs tentent de déloger rapidement le cavalier et les blancs peuvent poursuivre avec c3/Fd3 et f4 sinon avec une position légèrement avantageuse.


Domi77, le
J'entends le fantôme de Tarrasch gémir : "Echanger le pion e central contre le pion c moins important ?! Déplacer deux fois la même pièce dans l'ouverture ?! Lancer une attaque à travers la ligne de démarcation avant de développer ses forces ?!"
Ces préoccupations sont mortes et enterrées.

C'est John Watson dans ses Secrets of Modern Chess qui a écrit le premier sur la façon dont les joueurs contemporains suivent les préceptes de la position et de l'analyse concrète avant tout. Comme l'a dit John Nunn : « Les principes généraux sont considérés comme ayant leur place, mais leurs limites sont désormais plus clairement reconnues. L'accent est beaucoup plus mis sur les exigences concrètes d'un poste donné que sur l'obéissance à des principes abstraits. Si la position exige un plan particulier, il faut s'y lancer même si ce faisant il bafoue une grande partie des dogmes du passé".

Le saut en avant du cavalierblanc avec 4.Ce5 ! est parfaitement logique une fois qu'on le compare à la variante d'échange traditionnelle de la Caro-Kann, qui a un pedigree beaucoup plus long et plus respecté. Après 1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5, les blancs jouent généralement 4.Fd3 pour contrarier le développement du fou noir de cases blanches et pour éviter le cloauge du cavalier qui résulterait de 4.Cf3 Fg4 ! En fait, les Blancs se donnent généralement beaucoup de mal pour contrer le clouage du Cavalier, soit en évitant Cf3 pendant plusieurs coups (développant ses Fous avant ses Cavaliers avec Fd3 et Ff4), soit en jouant h3 qui fait perdre du temps.

source : the Apocalypse Attack in the Caro-Kann Defense




sigloxx, le
Merci pour le lien!


je dois avouer que je suis resté les yeux ébahis devant la position avec le coup Ce5 !!!!!!

(les !!!! marquent ma surprise et pas mon jugement sur la pertinence du coup ! rires.)


Chemtov, le
Et moi, ébahi devant ce texte. Comment n'importe qui peut écrire n'importe quoi sur internet.


Chemtov, le
Tarrasch,S - Mieses,J [C10]
Berlin m Berlin (3), 1916

1.d4 e6 2.e4 d5 3.Nc3 dxe4 4.Nxe4 Nd7 5.Nf3 Ngf6 6.Bd3 Be7 7.0-0 Nxe4 8.Bxe4 Nf6 9.Bd3 b6 10.Ne5 0-0 11.Nc6 Qd6 12.Qf3 Bd7 13.Nxe7+ Qxe7 14.Bg5 Rac8 15.Rfe1 Rfe8 16.Qh3 Qd6 17.Bxf6 gxf6 18.Qh6 f5 19.Re3 Qxd4 20.c3 1-0

Dans cette partie célèbre, Tarrasch joue quatre fois de suite son cavalier pour finalement le faire disparaître : Cg1-f3-e5-c6-xe7. Et gagne ainsi une quasi-miniature.

Et bien sûr l'extraordinaire Caro-Kann d'échange Tarrasch-Réti montre que Tarrasch pouvait aussi ''Echanger le pion e central contre le pion c moins important''.

Tarrasch,S - Reti,R [B11]
Vienna Vienna, 1922

1.e4 c6 2.Nc3 d5 3.Nf3 Nf6 4.exd5 cxd5 5.d4 Bg4 6.h3 Bxf3 7.Qxf3 e6 8.Bd3 Nc6 9.Be3 Be7 10.0-0 0-0 11.a3 a6 12.Ne2 b5 13.Bf4 Qb6 14.c3 Na5 15.Rad1 Nc4 16.Bc1 Qc6 17.Ng3 a5 18.Rfe1 b4 19.axb4 axb4 20.Nf5 exf5 21.Rxe7 bxc3 22.bxc3 g6 23.Bh6 Nb2 24.Rb1 Nxd3 25.Qxd3 Rfb8 26.Rxb8+ Rxb8 27.Qg3 Rd8 28.Qe5 Ra8 29.Rc7 Qe6

La finale, avec la montée du roi, vaut le détour !

30.Qxe6 fxe6 31.Rg7+ Kh8 32.Re7 Kg8 33.f3 Ne8 34.Kh2 Nd6 35.Rg7+ Kh8
36.Rd7 Nb5 37.Kg3 Nxc3 38.Kf4 Nb5 39.Ke5 Re8 40.Kf6 1-0






© 2000-2023 - France Echecs - Politique de confidentialité