France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Sunday 02 October 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Votre avis sur un livre pour débutants par Benji3000 le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour,

Que pensez-vous de "Chess Basics: The Quickest Way to Learn to Play (And Win)" de Nigel Short, paru récemment ? Je ne trouve aucun extrait en ligne donc ne sais pas ce qu'il vaut.

Merci d'avance !

Et bien sûr si vous avez d'autres idées, ça m'intéresse aussi.


Malheureusement aujourd'hui, il n'est pas possible de s'acheter des cerveaux, comme par exemple celui de Maxime Vachier-Lagrave, ou de Nigel Short, à qui a surement échappé cette réalité très prosaïque que très peu de gens naissent avec des cerveaux qui potentiellement dans leur futur pourraient faire d'eux un prétendant au titre mondial.

Je veux dire par là que pour les individus normaux, il n'y a pas de Quickest Way pour apprendre les échecs.

Cela dit ce post ouvre un sujet de discussion intéressant, auquels les formateurs bien intentionnés et non penchés aux joutes pédagogiques pourraient essayer de répondre (((-:

Par exemple un programme d'exercices pour débutant devrait comprendre des mats en 2, je pense que personne ne me contredira ici, bien sur d'autres choses, mais si je prends l'exemple des mats en 2, c'est parce que l'on sait précisément de quoi l'on parle.

Donc si on réalise un programme d'exercice pour débutants, combien de mats en 2 le débutant doit résoudre, pour arriver à maitriser cette compétences indispensable et incontournable aux échecs.

Je rappelle que dans le livre de Polgar il y a exactement 3411 mats en 2, peut-être qu'il a exagéré, je ne sais pas, j'aimerais bien avoir des avis d'experts qui ne sont pas penchés sur la joute pédagogique, mais je veux dire par là que tout ce qui est apprentissage en style quickest me semble un gentil mirage.


Bah, je dirais qu'un livre d'un auteur britannique pour débutant rédigé en anglais qui plus est, de seulement 96 pages pour 13 euros, cela fait un peu short !

Je m'orienterais plutôt vers le livre tout récent d'un auteur Français bien connu, rédigé en français, de 192 pages, coutant seulement 20 euros, que j'ai trouvé excellent pour les débutants :

Gagner aux échecs (même quand on débute) : Maîtriser sa partie de l'ouverture jusqu'au mat. par Kevin Bordi et Sami Robin.


Il ne faut pas non plus oublier la boutique Europe Echecs, qui proposent de nombreux ouvrages d'apprentissage d'excellente qualité :

Initiation aux échecs de A À Z par Bachar Kouatly , voilà 11 euros très bien investis pour apprendre le jeu d'échecs aux enfants.

La collection d'ouvrages de marc Quenehen : Objectif Elo 1200 et 1400, et Principes fondamentaux de la stratégie (T1 et T2), ainsi que les thèmes majeurs de tactique, tous au prix de 15 euros.
Tous Absolument indispensables pour apprendre le jeu d'échecs sur des bases excellentes en n'oubliant aucune notion fondamentale !

Bref Pourquoi aller chercher Outre-Manche un bouquin en anglais pour apprendre le jeu, alors que nous avons d'excellents ouvrages chez par exemple chez le courageux éditeur français Olibris qui en propose des dizaines d'excellente qualité.


Chemtov, le
Pas vu, pas lu, sais pas.
Mais... constat ( analyse de la position ) :

1) c'est en anglais ( certains ici n'aiment pas )
2) le titre parait bébête, mais il n'indique pas la durée du chemin. Tout est relatif. ''La manière la plus rapide'' peut être... très longue. Cela dépend par rapport à quoi, à quelles attentes. Je suis étonné que l'humoristique Short n'ait pas écrit '' The Shortest Way''.
3) C'est justement de Short. Un si grand joueur, ex-top mondial, qui n'a pas besoin de gagner (encore plus) de l'argent. Donc, pas commercial. Donc s'il se mouille ainsi ( sa réputation ), cela doit être intéressant.

Merci pour l'info, Benji3000. C'est effectivement intrigant...

@thierrycatalan : C'est très bien de s'ouvrir aux autres cultures. Et ce serait vraiment dommage de ne pas aller voir ce que Short a voulu transmettre.

@philippe1934 : Pfff... Mais vous avez déjà un ouvert un autre post sur votre livre et vos problématiques (dans tous les sens du terme) tactiques.


@Thierry : "Pourquoi aller chercher Outre-Manche un bouquin en anglais pour apprendre le jeu" --> car c'est pour conseiller à une personne parlant russe et anglais, mais pas français :)

Ceci dit les refs en français m'intéressent aussi, merci ! Je ne savais pas que Blitzstream avait (co-)écrit un livre, j'y jetterai un oeil.

@Chemtov : "The Shortest Way", excellent en effet ^^ Concernant le point 3 on peut aussi supposer qu'il a écrit ça simplement pour avoir encore un peu plus d'argent, sans trop se soucier de la qualité en se disant que le bouquin se vendra.

Dommage qu'il n'y ait pas d'extrait (sur Amazon par exemple).


Chemtov, le
C'est possible aussi... pour l'argent... J'ai déjà remarqué, au club, que ceux qui trainent le plus, pour payer leurs cotisations, et qui réclament le plus des remboursements de frais ( même insignifiants ) sont souvent ceux qui ont de quoi vivre trois vies avec l'argent qu'ils possèdent.
Mais bon... espérons que Short ne fasse pas partie de ces obsédés de l'argent ( moneyholics ).

Après... Short a beaucoup d'humour, écrit très bien, et même si le livre n'a pas un énorme niveau ( pédagogique ), cela doit quand même être intéressant. Et j'espère que ce sera mieux, pour un petit anglophone, que ''Comment battre ton papa aux Echecs'' de Murray Chandler ( autre grand joueur, rencontré la première fois en... 1974 ! ) que je trouve tout de même un peu difficile et inégal pour un débutant ( des enfants me l'apportent parfois à l'école, pour que je leur explique des passages ).


Ref Benji

La librairie Variantes Echecs propose de nombreux ouvrages en langue étrangère (anglais et russe compris).
Vous pourriez leur passer un coup de fil pour demander conseil à propos d'un livre pour débutant selon vos critères.

Sinon je pense que les livres "historiques " d'apprentissage sont tous disponibles en anglais ou en Russe : Le Steinitz, Le Lasker, Le Tarrasch, Le Nimzovitch, Le Capablanca ... certes ce sont des livres anciens, mais ils ont fait leurs preuves.

J'ai aussi repéré cet ouvrage chez Variantes, mais je ne sais pas ce qu'il vaut
CHESS COACHING FOR KIDS U10 par Thomas Luther aux éditions Thinkers Publishing ; 26 euros ; 255 pages.

cordialement


@Chemtov

J'eusse espéré, excusez-moi le style, je suis en train de lire un livre avec des textes de pédagogues écrits dans la première moitié du 20 siècle, et cela m'influence donc, j'eusse espéré cher Chemtov, étant donné votre incommensurable expérience de l'enseignement du jeu d'échecs, que vous auriez eu - le subjonctif est pertinent là ? - l'aimable obligence de donner votre avis tant désiré - peut-être que j'exagère un peu là, mais je compte bien obtenir une réponse - sur le sujet, c'est à dire à votre avis combien d'exercices de mats en 2 faut-il faire subir à nos chers élèves ? Je sais bien que cette question vous embête et je parie que vous allez trouver un moyen de botter en toûche.


@Thierry : "Sinon je pense que les livres "historiques " d'apprentissage sont tous disponibles en anglais ou en Russe : Le Steinitz, Le Lasker, Le Tarrasch, Le Nimzovitch, Le Capablanca ... certes ce sont des livres anciens, mais ils ont fait leurs preuves."

J'y ai songé aussi, mais me disais que quelque chose de plus moderne serait mieux - probablement à tort. Après tout j'ai appris avec le bouquin de Frits van Seters vers la fin des années 90, et il datait d'au moins deux décennies plus tôt. D'ailleurs je pourrais conseiller celui-là :)

EDIT : ah mais ce livre n'existe qu'en français ?! On dirait.


Philippe, Je suis sûr que vous connaissez plein de choses sur la pédagogie, mais je dirais que la manière dont vous abordez Chemtov pour lui demander un conseil me semble plutôt contre-productive ...

Pour ma part, j'aurais formulé ma demande simplement : de manière directe, avec un ton respectueux et avec une pointe d'humilité, quelque chose du genre :

Bonjour Chemtov, je sais que vous avez une grande expérience d'enseignement du jeu d'échecs aux enfants, et j'aurais besoin d'un conseil bienveillant de votre part sur une question qui me tracasse : Selon vous, combien d'exercices de mats en deux coups, un enfant doit-il effectuer (et sur quelle période), afin de développer chez lui des aptitudes tactiques sur ce thème.

Sinon pour ma part, je suis un adepte de la pédagogie par l'autorité, la discipline, la répétition, la punition, le martinet, et quelquefois la récompense... (là je trolle je l'avoue ! rires)


Merci Thierry, je vais essayer de suivre vos conseils...

A part cela à lire ce livre, avec des textes de Decroly, Dewey, Freinet et d'autres, je crois pouvoir dire que la pédagogie ne se base pas sur des connaissances, mais sur une attitude, des croyances, des convictions.

C'est ce qu'explique Roger Cousinet dans son livre "L'Education Nouvelle" où il essaye de définir ce qu'elle est, précisément, et j'espère ne pas le trahir en résumant ses idées ainsi, c'est qu'elle se définit essentillement par un autre regard sur l'enfant, un autre statut donné à l'enfant et à l'enfance.

Pour ce qui est des connaissances, je parle de connaissances scientifiques, en fait les pédagogues de l'Education Nouvelle du début du 20ème siècle en avaient assez peu, mais tous ils essayent de faire reposer leur pratique sur des bases scientifiques et de prendre en compte la réalité biologique de l'enfant, et aussi très important ses potentialités.

Alors récemment j'ai lu dans le livre de Stanilas Dehaene "Apprendre, les talents du cerveau, le défi des machines", livre quand même assez difficile d'accès pour qui n'a aucune connaissance en intelligence artificielle, que l'enfant pouvait à partir de très peu de cas déduire des règles, et en fait c'est ce qui m'intéresse, et c'est ce qui me pose problème, c'est que je travaille un peu à l'aveugle, mais pour revenir au sujet de ce post, trouver la quantité d'exercices optimum, idéale, est un problème pas simple. Les 3411 mats de Polgar c'est trop à mon avis, mais 600 par exemple je pense que c'est pas assez.


Après une courte recherche, "Chess basics: blabla..." est la réédition d'un livre de 1994 (après le match contre Kasparov). Par contre, Nigel Short a bien écrit un livre l'an dernier: Winning, chez Quality chess.


* Débutant total
“Let's Play Chess: A Step by Step Guide for New Players" de Bruce Pandolfini
"Learn Chess" de John Nunn.

* Pour quelqu’un qui sait déjà jouer et a besoin d’un premier cours
"Pandolfini's Ultimate Guide to Chess" de Bruce Pandolfini, suivi de
"The Complete Idiot's Guide to Chess" de Patrick Wolff.

Source : Blog de “RussBell” sur chess.com

@Philippe : la question portait sur un livre d’échecs, pas sur une méthode de conditionnement pour fabriquer une championne.


@Bascombe

Je confirme que Pandolfini était un réel pédagogue, son bouquin sur les finales est excellentissime et témoigne d'un réel soucis pédagogique.


Chemtov, le
@Kouvitch : Effectivement. ''Winning'' est tout récent, Nigel Short écrivant cette intéressante intro :

''This is my first book, and it has taken a global pandemic for me to write it.
Some of you may be puzzled by this statement. Dozens of tomes have been published about me,
and in a few of them, I have even been listed as the author. While it is true that I have composed,
with pleasure, many hundreds of newspaper and magazine articles, I must confess that all books
with my name on the cover – and with profound apologies to those who bought them – were all
ghost-written.''

Donc le livre ''Chess Basics'', cité par Benji3000 est :
1) ancien
2) écrit par un ''ghost-writer''.

https://www.qualitychess.co.uk/ebooks/Winning-excerpt.pdf


@Bascombe

Je voudrais revenir si tu me le permet à ta critique sur le livre de Polgar vu comme une méthode de conditionnement à fabriquer des champions.

Mais que l'on parle de personnes ayant vocation à devenir des champions, ou de personnes ordinaires, le problème est le même, et toujours en rapport avec le sujet de ce trhread, the quickest way to learn chess, il faudrait être économe en exercices tout simplement pour gagner du temps.

Quand on fait un exercice inutile, on utilise du temps qui aurait pu servir à réaliser un exercice utile qui nous fait réellement progresser.

Voir le diagramme (les noirs font mats en 3) que je viens de placer sur mon échiquier - tiré d'un livre de Bill Harvey sur les mats en 3, mais avant cette petite critique sur le livre je crois qu'il faut dire qu'il mérite réellement des applaudissements pour l'énorme travail de recherche de combinaisons qu'il a réalisé et qui sont disponibles sur son site 10 000 chess puzzles - qui à mon avis n'est pas très utile en tant qu'exercice car trop évident.

Tout le problème est là, il faut beaucoup d'exercices, mais en même temps il faut le minimum d'exercices et dans l'idéal rien qui soit inutile.




Chemtov, le
Bah... déjà un 2700, avec encore un quart d'heure à la pendule, ne voit pas une perte en un (!) coup ( répertorié pourtant dans tous les bons livres de tactique et dans les livres sur les pièges d'ouverture ) :

https://chess24.com/fr/watch/live-tournaments/mpl-indian-chess-tour-2022-3/12/1/8

Bien sûr, il n'avait pas lu :
https://www.lalsace.fr/culture-loisirs/2021/06/09/le-roque-n-roll


@ Philippe

Je ne critique pas le travail de László Polgár. Je suggère simplement que ce qui était adapté pour ses filles, dans un contexte spécifique, ne l'est peut-être pas pour tout le monde. Et d'autre part, j'imagine que sa pédagogie ne se réduisait pas à de la préparation tactique, même si on a vu la force de Judith dans ce domaine.

Pour quelqu'un qui use de l'argument d'autorité sur tes connaissances théoriques en pédagogie, je trouve étonnant que tu promeuves une solution unique qui convienne à tous, et qui ressemble fort à du "drilling" d'inspiration behavioriste, soit une pédagogie très datée. On sent comme la recherche d'une sorte de recette magique pour la formation aux échecs, alors que chaque élève est différent.

Sans doute que certains débutants vont adorer faire des diagrammes où ils retrouveront toujours les mêmes motifs, et en demander toujours plus, mais j'ai du mal à croire que cela fonctionne pour tous. Un livre qui aborde plusieurs facettes du jeu, avec du texte explicatif, s'il est bien structuré et bien rédigé, aura sans doute plus de succès avec beaucoup de débutants. Tout le monde n'est pas forcément prêt à un apprentissage basé sur de la répétition d'exercices élémentaires. Carlsen, par exemple, a dit récemment (voir entretien avec Lex Fridman dont on a parlé sur ces pages) qu'il n'avait jamais aimé, et très peu pratiqué ce type de travail, préférant dévorer tous les livres d'échecs qui lui tombaient sous la main. Bien sûr ça ne veut pas dire que les diagrammes à la Polgár ou Maxim Blokh ne sont pas un bon outil, mais ce n'était pas vraiment la question initiale de ce fil je crois.

Car j'imagine que le titre du bouquin de Short, en faisant référence à la rapidité de l'apprentissage, est un argument marketing, pas le résultat d'une étude scientifique qui aurait pour but de trouver cette martingale que tu cherches.


@Bascombe : merci pour les refs ! Pandolfini, je note :)

Entre temps j'ai trouvé "Play Winning Chess: An Introduction to the Moves, Strategies, and Philosophy of Chess" de Yasser Seirawan et Jeremy Silman, qui me paraît très bien aussi.

Et dans le "Silman's Complete Endgame Course: From Beginner To Master", les encadrés "remember" et "useful advices" semblent bien pensés.

=====

"I must confess that all books with my name on the cover [...] were all ghost-written."

Wow. Hé bé. Merci @Kouvitch et @Chemtov pour ces infos. Je me disais aussi qu'il était étrange de lire un commentaire Amazon datant de 2002 pour un livre paru en 2021 ^^ ...mais après une trop courte recherche n'avais pas trouvé l'original.




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité