France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Friday 02 December 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Alexandre Alekhine 200 parties d'échecs (volume 1) par Krusti le  [Aller à la fin] | Théorie |
J'ai ce livre sous les yeux et je propose de nous interroger sur ce qui poussait l'auteur à tenir certains de ses propos (l'idée n'est pas tant de savoir s'il était plutôt dans le vrai que dans le faux mais bien de tenter de comprendre son mode de pensée).
Exemple ci-dessous nous sommes dans la partie 38 et il a les noirs face à Potemkine.
au 6° coup les blancs jouent Ca3 et AK commente ainsi "Mieux valait certainement 6.d4 cxd4 7cxd4 d6 (diag joint note du Krusti), bien qu'en ce cas aussi les poins blancs du centre fussent par la suite devenus faibles."
Je me demande bien (pour ce qui est ci-dessus en gras) ce qui permet à AK d'être à ce point si péremptoire et à quelle suite il semble faire référence...



Chemtov, le
Potemkin,P - Alekhine,A [B20]
St Petersburg Winter-A St Petersburg, 1912

1.e4 c5 2.g3 g6 3.Bg2 Bg7 4.Ne2 Nc6 5.c3 Nf6 6.Na3

[6.d4 cxd4 7.cxd4 d6]

6...d5 7.exd5 Nxd5 8.Nc2 0-0 9.d4 cxd4 10.cxd4 Bg4 11.f3 Bf5 12.Ne3 Qa5+ 13.Kf2 Ndb4 14.Nxf5 Qxf5 15.g4 Nd3+ 16.Kg3 Nxd4 17.gxf5 Nxf5+ 0-1

( Un détail : chez moi, il est indiqué ''seraient'' à la place de ''fussent''. Petite différence tout de même puisque ''fussent'' semble référer à quelque chose qui a eu lieu, à la différence de ''seraient'' ) ( c'est du moins ce que mon oreille perçoit ).

Mais effectivement, dans tous les cas, la ''faiblesse'' des pions n'est pas vraiment palpable à ce stade.


Krusti, le
Assez sur cette ligne ... "seraient" m'aurait mieux convenu...
Je m'aperçois avoir donné, acte manqué comme raccourci AK pour Alexandre Alekhine... Je pensais sans doute AleKhine...


Chemtov, le
''seraient'' se trouve dans mon édition de 1936, signée, à l'encre bleue, ''A.Alekhine 18/IV 1937'' (exemplaire 916 d'une série sur papier vélin blanc, numérotée de 51 à 2050) (les cinquante premiers exemplaire sont plus rares, tirés sur papier japon impérial numérotés I à L).

Curieuse coïncidence : ce matin, un monsieur de 90 ans (que je ne connaissais pas) m'a appelé pour me raconter les récits de quelques anciens qu'il avait connus. Cela concernait des parties jouées à Strasbourg pendant la Seconde Guerre Mondiale; Alekhine aurait été accroché régulièrement en blitz par Lucien Keiling (un ancien fort joueur du CE-Strasbourg). Ce monsieur devrait passer me voir cet été pendant notre open pour bavarder davantage.


Davout, le
@Chemtov

Lucien Keiling :

https://players.chessbase.com/en/player/Keiling_Lucien/125607


En 1912 Alekhine n'avait que 20 ans ...A cet âge les joueurs d'échecs ont souvent des jugements péremptoires.
Je ne résiste pas à l'envie de vous parler d'une partie jouée par Alekhine également en 1912 , à Stockholm , contre Spielmann qui a les blancs , sur une ouverture début du Fou ( 1. e2 e5 ; 2.Fc4 Cf6 ) que j'ai regardé cet aprés midi.

La partie est vraiment tactique ...elle dure moins de 30 coups....mais quel spectacle entre 2 adversaires qui se rendent coup pour coup.
On voit déjà à quel point le jeune Alekhine était déjà redoutable à 20 ans.

Je ne sais pas poster le pgn de la partie avec mon téléphone portable . Demain je le posterai à partir de mon ordinateur.

Cordialement à tous.


[Event "It"]
[Site "Stockholm (Sweden)"]
[Date "1912.??.??"]
[Round "?"]
[White "Rudolf Spielmann"]
[Black "Alexander Alekhine"]
[Result "0-1"]

1. e4 e5 2. Bc4 Nf6 3. d4 exd4 4. Nf3 Bc5 5. O-O d6 6. c3 d3 7. Qxd3 Nc6 8. b4
Bb6 9. b5 Na5 10. e5 dxe5 11. Qxd8+ Kxd8 12. Bxf7 e4 13. Ne5 Bc5 14. Nd2 Rf8 15.
Ndc4 Nxc4 16. Bxc4 Ke7 17. Bg5 Bd6 18. f4 Bf5 19. g4 Be6 20. Rfe1 e3 21. Bd3 Ke8
22. h3 Nd5 23. f5 Bxe5 24. fxe6 Bxc3 25. Bxh7 Nf4 26. Rad1 Bxe1 27. Rd7 Bb4 0-1


Krusti, le
Sur le site de Variantes on trouve cette précision concernant les conditions de réalisation de cet ouvrage "rédigé par Alexandre Alekhine juste aprés sa conquête du titre mondial en 1927".
AK (dorénavant c'est ainsi...) avait donc 35 ans.
Certes on a l'âge de ses artères (et lui aussi) et je ne sais rien des siennes mais disons que...(Et à vrai dire je crois peu à ces généralités concernant les personnages d'exception...#Péremptoire #20ans #Toutça)


Par une étrange coincidence, les 2 grands adversaires que furent Alekhine et Capablanca, sont morts au même âge: 53 ans . (dans leur 54 è année)


Orouet, le
HS
pour moi AK était (est) Anatoly K.
après vérif. ce pourrait être une Kalachnikov....
finalement : Allez Kane !! (city zen ;-)


Merci Krusti pour votre complément d'enquête.
Je connaissais la date de naissance d'Alekhine car j'avais regardé cet après midi le livre de Jacques Le Monnier 75 parties (1973 chez Payot) .
Je ne connaissais la date de redaction du livre des 200 parties que vous citez dans votre premier message.


Chemtov, le
@Davout : Merci Davout. Mais au sujet de ces blitz, je me posais plus la question sur Alekhine que sur Keiling ( que j'ai connu, j'ai joué contre lui, c'était aussi un de mes co-équipiers dans les années 70 en Cht d'Alsace par équipe, il était aussi membre de l'équipe historique qui avait rapporté la Coupe de France au club, la première d'une longue série ).

Non, ce qui m'intriguait c'était cette histoire de blitz... Et où pouvait alors se trouver, durant l'annexion nazie, notre café ''Blitz Society'' local, où Alekhine aurait été défié par ces jeunes hommes du coin ( je crois que Keiling avait joué une finale de championnat d'Allemagne jeune contre Unzicker ).


HS Ref Orouet :
Avez-vous oublié que l'échiquier du jeu cultissime sur le Forum, LE BAMBIN, avait 11 cases de coté (colonnes A à K) ?

Ah..Citizen Kane ... un des tous meilleurs films que j'ai vu dans ma vie. Du grand Cinema.


Davout, le
@Chemtov

Cela m'a étonné aussi qu'Alekhine se fasse accrocher en blitz mais aux échecs tout est possible...
Votre monsieur de 90 ans a-t-il toutes ses facultés ?

connaissez-vous ce site ?

https://www.eurochess.hu/modules.php?name=base


atha, le
Pour répondre à l’interrogation originale, peut-être est-ce une imprécision de traduction. Je pense qu’il faut comprendre « seraient devenus des cibles d’attaque » (ce qui est souvent équivalent à faible).


Krusti, le
@atha, oui ça se tient... alors pour le coup il pourrait-être intéressant de comprendre pourquoi, alors que l'on dit sans cesse (aux débutants notamment) que "e4/d4" constitue la structure idéale, voire l'objectif principal pour les blancs dans l'ouverture c'est ici une facilité de ciblage pour les noirs.
(Je dis ça alors que je "vois" tout de même que ce sont des cibles en soi et qu'en plus, à titre personnel, e4/d4 ne me parait pas systématiquement l'objectif à envisager...d'où mon plaisir à jouer le Londres mais passons...)
L’absence de de pion c pour renforcer d4 ? ça me parait un peu court comme explication...


@atha : non, ça n'a pas l'air. En russe (avec en plus la phrase qui précède, qui dit que c'était un mauvais coup donnant l'avantage aux Noirs), c'est du pareil au même :
Этот неудачный ход позволяет черным быстро добиться преимущества. Явно лучше было 6.d4 cxd4 7.cxd4 d6, хотя и в этом случае центральные пешки белых были бы несколько слабы.
(source : article de S.Voronkov sur Potemkine/Potiomkin,publié sur le site chesspro.ru)


Krusti, le
Il n'en reste pas moins que ces pions sont ou faibles ou en passe de le devenir ou à tous le moins des cibles pour Citizen Alekhine ce qui déjà interroge...
Pour poursuivre partie 60 !
F.D.Yates - A.Alekhine (La Haye Novembre 1921)
1. e4 c5
2.♘f3 e6
3. d4
avec ce commentaire: "Ce coup a l'inconvénient de permettre aux noirs de choisir la variante qui va suivre et d'obtenir ainsi l'égalité. C'est pour cette raison qu'il vaut mieux jouer préalablement 3.♗e2 "


Davout, le
Je soupçonne Alekhine de faire de mauvais commentaires pour induire en erreur ses futurs adversaires qui liraient ses livres.


Krusti, le
Hahaha et il tourmente par là des générations de relecteurs... Quel fourbe ce AK (même ses initiales sont fausses...)


Chemtov, le
Ce n'est pas du tout un mauvais commentaire (veuillez les excuser, Alexandre Aleksandrovitch ). C'est un commentaire d'il y a cent ans, avant même la naissance de Taimanov. C'était l'objet d'un de mes cours sur l'évolution de la Sicilienne, mais, dans l'ordre, je montrais d'abord les deux parties Alekhine-Saemisch (Vienne 1922 et Berlin 1923) pour revenir sur ce commentaire de cette partie de 1921 ( mais écrit en 1926 ). Les parties se trouvent aussi dans le livre.


Julo62, le
"1. e4, et les Blancs sont à l'agonie !"

Je ne sais pas si Breyer a réellement prononcé (et s'il l'a dit, si c'était sérieux) cette sentence.
Mais quand on joue la sicilienne, on a tous le fol espoir de démontrer que les blancs méjouent en offrant le centre :-)


Si on ne croit pas à la puissance du jeu dynamique des blancs, ouvrir avec 3.d4 dans la sicilienne, est, au mieux, une imprécision.

Il y a beaucoup de justesse et d'enseignements dans cette simple petite phrase d'Alekhine. (Krusti, je me souviens que ça m'avait aussi interpellé, quand j'ai lu ce livre... Il y a longtemps.)

Alekhine, c'est une pitié qu'il n'ait pas vécu un peu plus longtemps.
Il me semble qu'à lui presque seul, il résume toute l'évolution de la compréhension du jeu, dans le premier XXème siècle.
D'abord une certaine rigidité dans les jugements positionnel, puis un raffinement qui préfigure beaucoup ce que la première génération dominante de grands-maitres soviétiques allaient promouvoir.

Regardez l'évolution des ouvertures jouées (et des positions traitées) au long de sa carrière.
On passe du Moyen-Âge (Viennoises, Gambits Roi...) aux Temps Modernes (Gambits Dame), puis à l'Époque Contemporaine (Semi-slaves).

Il a toujours refusé d'être considéré comme un hyper-moderne, pourtant, tout dans sa pratique démontrait qu'il saisissait magistralement l'évolution du jeu, en son temps, et qu'il préfigurait, assez largement les évolutions qui lui succédèrent.

Il était très régulièrement cité par les joueurs soviétiques comme un des tous meilleurs maîtres de l'histoire.


Chemtov, le
@Krusti : Petites recherches.

1)Pour ''несколько'', la traduction automatique de l'ordi indique ''quelque'' ou ''quelque peu''.

On glisse ainsi progressivement de :

- ''les poins blancs du centre fussent par la suite devenus faibles''
à
- ''les pions centraux des blancs seraient quelque peu faibles.''

2) ПОТЕМКИН - АЛЕХИН / Комментирует А.Алехин. Comme l'indique Ulysse62, cela se trouve sous https://chesspro.ru/_events/2009/voronkov2.html. Descendre à СОАВТОР ГЕНИЯ et au premier diagramme/échiquier.

Ah, la, la... nous devrons veiller à ce que nos biographes choisissent de bons traducteurs.


Krusti, le
Je suis passé hier boulevard Saint Germain à la magnifique Księgarnia Polska (Librairie Polonaise) au 123.
A "regarder" même quand on ne s'intéresse que de loin à la Pologne.
Ils n'avaient pas ce livre sinon j’aurais volontiers poursuivi le débat linguistique. Moyennant quoi je crois que l'on peut s'accorder sur l'essentiel, ces 2 pions blancs pour Alekhine ne constituent en rien une force (euphémisme) mais sont bien à ranger du côté de la faiblesse potentielle présente ou à venir.
Bon je continue ma découverte de l'ouvrage.
PS concernant la deuxième partie, celle sur laquelle j'interviens le 17/05/2022 à 21:25 je dois dire que, là, son commentaire m'enchante ! Je ne me suis jamais senti aussi bien avec les noirs que depuis que je sais qu'après 3. d4 je suis chemin faisant en train d'égaliser...




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité