France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Friday 02 December 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Comment progresser ? par Kumot le  [Aller à la fin] | Théorie |
Bonjour à tous.

Je recherche des livres ou autres pour progresser aux échecs. Je n'ai jamais trop étudié la théorie. Chez moi j'ai le livre de Tartakover Bréviaire des échecs ainsi que Mûrir son style de Silman. Sur Chess.com je joue surtout en différé avec un score entre 1450 et 1500, parfois en rapide (10 minutes) avec 1200 environ. Je fais aussi 25 problèmes par jour sur le même site avec un score actuel de 2200 environ.

En cherchant sur internet, je ne trouve rien de bien concret pour trouver des livres adaptés à part des top 10 ou 7 sans trop d'explications sur pourquoi tel livre plutôt que tel autre... Faut-il distinguer divers aspects à travailler indépendamment ? Comme ouverture, milieu de jeu, finales, tactique et stratégie ? Et quels livres pour tout ça ?

Le seul conseil intéressant je l'ai trouvé ici : http://echecsvdm.canalblog.com/archives/2008/06/06/9475084.html

Mais aucun livre conseillé.

J'aimerais progresser dans tous les domaines et en particulier en théorie puisque je n'y connais rien...

Auriez-vous des avis ?

Merci bien,
Kumo.


Bonjour , Le bréviaire des échecs de Tartakover est excellent. Un très bon livre pour apprendre à jouer, toutefois il faut vraiment étudier le livre (ce qui veut dire y revenir souvent) et pas seulement se contenter de le lire, j'ai trouvé ce livre ardu quand j'ai appris le jeu, il existe aujourd'hui des livres beaucoup plus pédagogiques pour débutant.

Le livre de Silman est très bon mais à mon sens pas vraiment destiné à un débutant mais plutôt à un bon -joueur de club (1700-1800 elo)

Je vous recommande la série de livres de Marc Quenehen , sur la boutique du site Europe Echecs : ils sont vraiment excellent , et j'aurais bien aimé les lire il y a 45 ans, pour apprendre le jeu avec de bonnes bases solides et fiables .


https://www.europe-echecs.com/la-boutique-en-ligne.html?cat=24


Julo62, le
"Progresser en théorie", c'est rigolo.
La "théorie" des ouvertures, ou des finales, on sait ou on ne sait pas, on a appris ou on n'a pas appris.

Dans les 2 cas, il y a différents supports (livres, DVD-vidéos) pour avoir du matériel à "ingurgiter".
Sinon, dans les 2 cas aussi, il y a du matériel pour "apprendre les principes", pour apprendre à se débrouiller.

Dans les 2 cas, ouverture et finale, des cours avec un entraîneur compétent est un énorme plus, la fréquentation d'un club (ceci entraînant souvent cela) est aussi importante.

Ce n'est pas que je ne veuille pas répondre, mais je ne me vois pas conseiller telle ou telle monographie sur une ouverture ou les excellents ouvrages d'Averbakh sur les finales (ce qui ressemble le plus à de la théorie, dans mon esprit), pour débuter le travail dans ces domaines.
Perso je crois qu'il n'y a rien de tel pour dégoûter quelqu'un !

Sinon, le livre de Tartakover a formé des générations de joueurs francophones et le Silman est universellement apprécié.

Et pour la théorie des ouvertures à votre niveau, on trouve des "répertoires faciles" sur YouTube, je pense à Blitzstream qui conseille des ouvertures saines et abordables avec peu d'expérience.

J'espère ne pas trop être à côté de la plaque avec ma réponse.

Bon réveillon !


Franxis, le
+1 thierrycatalan , tous les livres de Marc QUENEHEN sont très pédagogiques.


Renan, le
Aller dans un club, y rencontrer un fort joueur et suivre des cours?


Etudier les meilleurs livres possibles n'est que l'un des aspects pour progresser aux échecs.
La pratique régulière du jeu est aussi essentielle. Ne pas jouer de partie sérieuse pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois ne permet pas de progresser ( je sais de quoi je parle !!).

Quand je parle de partie serieuse je parle d'une partie avec reflexion que vous notez pour analyse ( pas un blitz) une partie d'au moins une heure...pas plusieurs parties éphémères sans trace anonyme sur internet.

L'analyse de vos propres parties lentes est essentiel pour progresser. Un ordinateur peut vous aider pour cela ...mais il faut choisir le logiciel qui va bien.... pour ma part je dirais qu'un logiciel à 3500 elo ne sert à rien...car il proposera des coups incomprehensible à un débutant. Choisissez plutôt une machine electronique dédiée type NOVAG ( elo env 2200 ) et faites lui rejouer votre partie annotée coté blanc et coté noirs pour essayer de comprendre vos erreurs et les idées tactiques de la machine grace à ce que vous avez appris dans les livres.

Cordialement.


Etudier les meilleurs livres possibles n'est que l'un des aspects pour progresser aux échecs.
La pratique régulière du jeu est aussi essentielle. Ne pas jouer de partie sérieuse pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois ou plusieurs années ne permet pas de progresser ( je sais de quoi je parle !!).

Quand je parle de partie serieuse je parle d'une partie avec reflexion que vous notez pour analyse ( pas un blitz) une partie d'au moins une heure...pas plusieurs parties éphémères sans trace anonyme sur internet.

L'analyse de vos propres parties lentes est essentiel pour progresser. Un ordinateur peut vous aider pour cela ...mais il faut choisir le logiciel qui va bien.... pour ma part je dirais qu'un logiciel à 3500 elo ne sert à rien...car il proposera des coups incomprehensible à un débutant. Choisissez plutôt une machine electronique dédiée type NOVAG ( elo env 2200 ) et faites lui rejouer votre partie annotée coté blanc et coté noirs pour essayer de comprendre vos erreurs et les idées tactiques de la machine grace à ce que vous avez appris dans les livres.

Cordialement.


Bonjour à toi.

Voici une série de livres que je considère comme une école des échecs. Tout domaine de jeu confondu. Que je recommande à tous mes élèves au club avec d excellents résultats.

Le bond du tigre au delà de 1600 Elo.
Tome 1,2,3 ce sont des bijoux à mes yeux.

Le 1 emmène jusqu a 1300 voire 1400 en donnant des bases indispensables dans tous les secteurs du jeu. Les 2 suivants sont un peu plus complexes et préparent au palier au dessus.

J ai une bonne soixantaine de livres d'échecs et franchement si j avais commencé par ceux là j en aurais sûrement moitié moins. Et j aurais gagné un temps considérable. La couverture ne paie pas de mine et pourtant.

En complément je dirais qu'il faut un livre qui fasse l inventaire et l explication de tous les thèmes / schémas tactiques. Même chose pour la stratégie. Les livres de Marc Quenehen sont très bien à cet effet.

Le manuel du tacticien est excellent et moderne dans cet objectif. De Dejan Bokov et Vladimir Géorgie.

En stratégie en alternative anglaise il y a chess strategy for club players de Herman Grooten. C est limpide.

Les bonds du tigre sont la première année d école des échecs je dirais. Tous les autres livres cités viendront renforcer et compléter ce travail initial.

Je rejoins ce qui est dit plus haut sur la possibilité d avoir un entraîneur / mentor. C est un plus absolument décisif. Du moment que la personne amène quelque chose d adapté au joueur. Aller dans un club oui. Aussi. Jouer des gens du club ou des compétitions. Je mets un gros bémol au fait d aller dans un club attention aux gens qui affirment qu'il faut faire ceci ou cela pour progresser en donnant souvent un répertoire d ouverture bien défini comme étant le meilleur. Il y a malheureusement des gens incompétents partout et ça peut faire pas mal de dégâts dans le jeu des élèves. Je rame actuellement pour corriger des défauts de jeu ancrés chez mes élèves par leur dernier prof d échecs. Il n y a bien sûr aucune prétention je mets simplement en garde sur les gens qui mettent la théorie trop en avant au détriment du reste.

C est bien d avoir un peu de théorie même à petit niveau pour avoir des idées plus claires. Mais ça ne sert à rien d absorber des lignes de 25 coups dans tout son répertoire avant d avoir bossé ses échecs.

Voilà C est un peu long mais j essayais d être le plus complet possible. Bon jeu !


Oui je trouve que c'est une bonne sélection Vincent !
J'ajouterais pour commencer la méthode par étapes.
Effectivement les livres (ou vidéos etc.) ne sont qu'une partie complémentaire de l'apprentissage. Ca ne sert à rien d'apprendre l'attaque de minorité si on perd des pièces en un coup.
L'idéal pour progresser est de jouer beaucoup, tous les jours si possible, et éventuellement de se faire superviser régulièrement par des joueurs plus forts, une fois la partie jouée (le plus simple est de jouer contre eux, et de revoir la partie). Bien sûr un entraîneur compétent est l'idéal, mais ce n'est pas absolument nécessaire, surtout au début. Dans les clubs, il existe souvent de bons joueurs pédagogues enchantés de partager bénévolement leur passion.


Kumot, le
Merci à tous pour vos réponses !

En fait je joue régulièrement en ligne. Et quand je parlais de théorie, c'est les principes à connaitre pour gagner du temps de réflexion, en particulier en partie rapide où je perds souvent par manque de temps. Comme je ne connais pas les ouvertures ni les autres aspects théoriques du jeu, je dois réfléchir longtemps pour trouver des coups qui ne sont pas forcément très bons... Le pire c'est pour les finales.

Bref, merci pour les conseils. Les livres que vous avez mentionnés, je ne les connais absolument pas... Je vais essayé de trouver tout ça...

Ah oui, et concernant Tartakover, certaines lignes d'ouvertures qu'il avance comme étant les meilleures sont désapprouvées par l'IA de chess.com et du coup ça m'avait mis le doute...


Ah éternel débat que l'évolution de la théorie au cours du temps...
Certes Tartakover dans son bréviaire ou Cheron dans son manuel du débutant proposent des ouvertures désuètes...mais rassurrez vous elles sont solides ...et il faudra être GMI pour les réfuter.
D'ailleurs C'est pareil pour les finales ...les conseils des maîtres du passé sont toujours bons et utiles pour apprendre le jeu....(les finales aux échecs de Cheron ...Rien à envier aux livres de Villeneuve).
Pour ce qui est des conseils de IA ..ne croyez pas qu'un logiciel comprenne une idée intelligente sur une position .....J'ai été frappé des commentaires de Laurent Fressinet (un des meilleurs GMI français) lors des championnats du monde de blitz : il répétait sans cesse l'évaluation de l'ordinateur ne veut rien dire car la position est jugée par les joueurs (tous des GMI) qui jouent en pratique de manière bien différente.
L'ordinateur n'est utile que pour vérifier que l'on a pas oublié une combinette en deux coups...il ne sait pas réfléchir ou juger de la qualité des coups de Tartakover. Pensez que l'ordinateur dans les ouvertures ne fait que réciter des variantes enregistrées dans sa mémoire...il ne les trouve pas seul...


"Comme je ne connais pas les ouvertures ni les autres aspects théoriques du jeu, je dois réfléchir longtemps pour trouver des coups qui ne sont pas forcément très bons... "
Tout à fait, c'est le problème principal du débutant, et c'est pour cela qu'il faut faire des parties "supervisées" où un bon joueur (ou un entraîneur) vous fera gagner du temps en vous disant quoi faire dans telle ou telle situation. Cela étant, ce que vous appelez la "théorie" c'est infini aux échecs; chaque jour, même les plus forts GM tombent sur des positions où ils regrettent de ne pas en savoir plus. Donc il faut s'y mettre !


Krusti, le
Je n'ai que le volume 2 du bond du tigre et je le trouve coriace, vraiment coriace.
Au passage la mise en page est vraiment très agréable.
Le simple fait de l'avoir évoqué me donne envie de reprendre un travail sérieux avec lui car je pressens également que c'est un bon outil...
PS: Les "Quenehen" sont en effet incontournables.


Kumot, le
Merci VincentNogent pour tes conseils qui sont très précis. Par contre j'ai un bon d'achat dans un magasin, et ni les livres de Quenehen, ni ceux du bond du tigre n'y sont. Donc j'envisage d'acquérir le manuel du tacticien. Pour les livres de Quenehen, vous les conseillez tous ?

En supposant que j'acquière ces livres, et que j'ai déjà le Bréviaire de Tartakover et Mûrir son style de Silman, quel(s) autre(s) livre(s) pourrai(en)t être utile(s) également ? Un livre d'ouvertures peut-être ?

Merci encore !
Kumo.


Krusti, le
Il vaut mieux, àmha, n'acheter qu'un livre, le travailler et y revenir régulièrement.
Je le sais bien je fais exactement l'inverse en les achetant tous avec toutes les raisons de me plaindre de cette manie compulsive.


Renan, le
Commence par les livres de Marc Quenehen :
Les livres sur la tactique et les livres de stratégie...
Le commentaire de Thierry catalan sur le livre de Tartakover est très pertinent sur les ouvertures ;
Tu dois en comprendre les principes généraux...
Prends une partie et décortiques en les principes un par un...et recommence pour la partie suivante...
Ah et arrêtes les parties en moins de 10 minutes...


Reyes, le
Il y a des très nombreuses parties commentées dans la rubrique de Georges Bertola : https://www.europe-echecs.com/actualites-histoire.html


Renan, le
Kumot,il y a aussi le site "mieux jouer aux echecs"; (mjae)...tu y trouveras pleins de parties commentées !


Kumot, le
Merci !

J'ai commencé la série Le bond du tigre. Effectivement on sent que la traduction n'est pas faite par un Français, sans compter le nombre de fautes assez important...

Du coup je suppose que les livres de Quenehen sur Elo 1200, 1400 et 1600 sont leur équivalent. Ça ferait doublon, non ?


Renan, le
non c'est complémentaire je dirais...
pour le livre "le bond du tigre" cela me fait penser parfois à une traduction "Google"...
l'avantage des livres de marc quehenen c'est qu'il sont clairs! (et peu cher).
les livres de Pachman sont bien aussi (même si un peu anciens)...
ils sont complets (avec beaucoup d'exemples)...
si tu vas aussi sur lichess, tu peux faire des puzzles...très instructifs!

mais le mieux pour moi; c'est de faire 6 exercices pendant 1 heure (stratégie ou tactique)avec l'aide de l'échiquier et sans toucher les pièces...style la méthode par étapes...
attention, les echecs sont un ensemble, avec l'ouverture, le milieu de jeu et la finale; si tu as une poubelle au bout de 10 coups...pfff


Zorglub, le
On ne peut pas progresser sans un bon club ou un coach, c'est voué à l'échec. Un bon club c'est celui qui t'offrira des camarades de jeu du niveau que tu souhaites... un peu plus fort comme cela tu apprends et tu es motivé pour les massacrer 😃


Zorglub, le
Tu peux regarder autant de vidéos ou cours sur le net et jouer sur le net et acheter des livres, tu seras très vite limité et j'ai 35 ans d'échecs derrière moi...demande à chemtov qui lui a 70 ans d'échecs !


Zorglub, le
Les gens qui viennent du net ont des lacunes monstrueuses et en plus ils ne peuvent pas réfléchir plus de 10 minutes sur un coup étant donné que 99,9 % des joueurs jouent des cadences rapides ou ultra rapides sur internet... bref coupe la connexion et va dans un club!


Zorglub, le
Un exemple pour faire plaisir à chemtov est le club de Strasbourg... joueurs de tous les niveaux et cours avec des titrés ou Mulhouse etc


Renan, le
c'est ce qui m'a manqué (et encore aujourdhui, en province!), trouver un bon coach!


midi, le
Zorglub a bien raison. Rien ne vaut une pratique en club avec des contacts humains. Une affaire de psychologie probablement. J'avais lu de nombreux livres tout seul pour apprendre à jouer et mon niveau était toujours très mauvais et pourtant je m'entraînais avec des ordinateurs. Suite à un déménagement, je suis arrivé au club de Toulouse dont le nombre de membres était de cent personnes et j'ai progressé de jour en jour jusqu'à gagner la dixième place au tournoi de Muret avec mon niveau de joueur de club. Muret était situé à quelques kilomètres au sud de Toulouse. J'avais des joueurs de première catégorie devant moi et j'avais sympathisé avec quelques uns d'entre eux, mais aussi avec les grands maîtres comme Marc Santo-Roman et Emmanuel Bricard avec lesquels on pouvait discuter. Il est vrai que les club sont mis à mal depuis l'avènement Internet. Personnellement, mon niveau est actuellement au plus bas sur les serveurs de jeu mais il est quand même possible de jouer.


Kumot, le
J'ai bien compris vos conseils sur la pratique dans un club. Néanmoins je n'ai pas cette possibilité pour le moment et peut-être pour très longtemps. D'où ma question initiale.

Je précise que je ne joue plus ou quasiment plus de parties rapides car je n'arrive pas à réfléchir. C'est trop rapide pour moi. Le meilleur succédané au jeu régulier en club que j'ai trouvé c'est les parties différées sur internet lors desquelles chaque coup peut être réfléchi.


Zorglub, le
Donc tu ne progresseras pas ou peu... je suis coach d'échecs depuis 30 ans, désolé de briser tes illusions.


Zorglub, le
Paye toi un mec de l'est sur une plate-forme...Je connais des 2300 qui joueront contre toi les ouvertures que tu veux à la cadence que tu veux et analyserons après avec toi sur Skype pour 10 euros de l'heure.


Zorglub, le
Sinon tu as chemtov ou moi mais c'est pas le même tarif 🙃. Si tu es riche, divorcé,veuf ou célibataire sans enfants à la maison et un boulot pas trop prenant, je peux te conseiller par mail.


Davout, le
Quel âge avez-vous et depuis combien de temps jouez-vous aux échecs ?
Si vous êtes jeune (moins de 20 ans ou très jeune moins de 12 ans) ou si vous êtes plus âgé (plus de 30 ans) la marge de progression ne sera pas.

Vous jouez en différé sur chess.com, pouvez-vous nous montrer quelques parties ?


Sur le site de Sylvain Ravot il y a pleins de conseils qui te permettront d'identifier tes lacunes, entre autres "comment construire un répertoire" dans la rubrique "ouvertures". D'autre part, les chaînes youtube françaises d'échecs peuvent être une bonne piste pour progresser (ouvertures et finales on peut trouver les bases).




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité