France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 23 janvier 2022
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


La revue Europe-Echecs N° 726 — Décembre 2021 — Alireza Firouzja candidat au titre mondial à 18 ans par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
« Le talent c’est avant 20 ans, après cela s’appelle avoir de l’expérience. » (Olivier Giroud, footballeur professionnel) Plus exactement, comment différencier l’inné de l’acquis ? Ils sont peu nombreux dans l’histoire du jeu à s’être imposés avec une ascension aussi fulgurante. Le jeune Alireza Firouzja, 18 ans, remporte en solitaire le tournoi de Riga « FIDE Grand Swiss » avec 8 points sur 11 possibles et devient ainsi le plus jeune candidat au titre mondial du prochain cycle.

Comparaison n’est pas raison, pourtant au XIXe siècle le « météore » américain Paul Morphy devenait le meilleur joueur du monde vers l’âge de 20 ans et, dans l’histoire moderne, les prodiges capables d’un tel exploit peuvent se compter sur les doigts d’une main. Depuis le premier Tournoi des Candidats à Budapest en 1951, seuls Boris Spassky , Bobby Fischer, Garry Kasparov, Vladimir Kramnik et Magnus Carlsen font partie du club. Il faut ajouter Ruslan Ponomariov en tant que champion du monde FIDE.

Firouzja apprend vite, très vite. Il réalise un parcours exceptionnel en franchissant les étapes à la vitesse grand « V » comparable à celui du tenant du titre Magnus Carlsen au même âge. Il se qualifie avec brio après un premier revers lors de la « Coupe du monde ». Le président du club d’échecs de Chartres, François Gilles, releva, non sans humour, après la seule défaite de Firouzja qui voulait à tout prix jouer pour le gain face à Caruana : « Alireza doit encore apprendre à jouer pour faire nulle ! »

Alireza devait prouver le contraire dans la dernière ronde en supportant très bien la pression. Il utilisa la solide défense « Berlinoise » pour annuler face au « trouble-fête », le Russe Grigoriy Oparin 24 ans, qui a créé la surprise en partageant la seconde place avec Caruana.

Objectif atteint pour Fabiano Caruana, 29 ans, avec la seconde place qualificative qui lui permet de retrouver son statut de prétendant au titre. En 2018, il avait accroché le champion du monde Magnus Carlsen lors du match de Londres dans les parties « classiques » pour s’incliner finalement dans les départages.

Maxime Vachier-Lagrave réalise un bon tournoi mais trébuche sur la dernière marche avant d’atteindre la porte des candidats. Avec une 6e place, distancé d’un point par le vainqueur, il s’est montré à la hauteur sur le plan purement échiquéen. La condition physique, le mental l’ont peut-être privé du demi-point nécessaire.

Maxime n’a plus droit à l’erreur. Sa dernière chance ? Les tournois du « Grand Prix FIDE » avec à la clé l’une des deux dernières places qualificatives qui lui permettrait de rejoindre Radjabov (Wild Card), Duda et Karjakin (Coupe du monde), Firouzja et Caruana (Grand Swiss) et le perdant du championnat du monde.

Chez les femmes les championnes du monde chinoises se succèdent presque sans interruption depuis 1991, il n’est donc pas étonnant de voir s’imposer une ronde avant la fin, la jeune Chinoise Tingjie Lei avec 9 points sur 11 ! Coup de chapeau à l’Allemande Elizabeth Paehtz qui réalise l’un des meilleurs tournois de sa carrière avec une 2e place, la norme de GM et le titre !

En parallèle se jouaient les 19e Rencontres échiquéennes du Cap d’Agde et ici c’est l’expérience qui a triomphé. Victoire du légendaire Anatoly Karpov, 70 ans, face au plus jeune GMI français Marc’Andria Maurizzi, 14 ans. L’ex-champion du monde Veselin Topalov, 46 ans, remporte la finale du « Trophée Karpov » contre le GMI italien Luca Moroni, 21 ans.

151 participants dans le « Grand Prix ». Victoire du GMI indien Deep Sengupta qui partage la première place avec le triple champion d’Italie Alberto David, le Bulgare Martin Petrov et l’Ukrainien Vitaly Sivuk avec 7 points.

Lorsque vous aurez le magazine en main, l’attention sera focalisée sur le championnat d’Europe des nations alors que la France dispose de la « Dream Team ». Puis débutera l’évènement tant attendu de l’année : le championnat du monde entre le talentueux Magnus Carlsen, détenteur du titre depuis 2013, face à l’expérimenté Ian Nepomniachtchi venu de Russie.

Huit grands-maîtres vous ont commenté les plus belles parties - selon eux - de l’année et qui n’avaient pas encore été commentées dans votre revue... un cadeau de la rédaction qui vous souhaite de joyeuses fêtes et bonne lecture.

Georges Bertola
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html

– ACTUALITÉS EN BLITZ Alireza... sur les traces de Fischer !!
– FIDE GRAND SWISS : LA CONSÉCRATION D’UN GÉNIE ! INTERVIEW EXCLUSIVE ALIREZA FIROUZJA, Mohammadreza Firouzja, Vasyl Ivanchuk et Namig Guliyev à l’analyse - Réactions de François Gilles, Igor-Alexandre Nataf, Gata Kamsky et Bachar Kouatly, président délégué de la FIDE
– LA PARTIE DU MOIS - FIROUZJA-SASIKIRAN : SACRIFICE DE DAME ET GAIN TECHNIQUE ! Par Gata Kamsky
– CAPECHECS 2021 : UN PALMARÈS EN OR ET DES RENCONTRES INOUBLIABLES ! Veselin Topalov et Marc’Andria Maurizzi à l’analyse - Réactions et clins d’oeil
– LES PLUS BELLES PARTIES DE L’ANNÉE Le choix des 8 GMI : Christian Bauer, Bilel Bellahcene, Matthieu Cornette, Daniel Dardha, Romain Edouard, Namig Guliyev, Fabien Libiszewski et Marie Sebag à l’analyse
– LA VIE DES CLUBS : LA BELLE GUIRLANDE DES TOURNOIS DE NOËL Par Vincent Moret
– FAITES-VOUS LA MAIN - 18 COMBINAISONS DU MOIS : RÉTROSPECTIVE 2021 Par Bertrand Valuet, Maître FIDE
– FÉMININES EN OR - CHAMPIONNAT DES ÉTATS-UNIS : LE SACRE DE CARISSA YIP, 18 ANS ! Par Susan Polgar, 8e championne du monde
– THÉORIE - ENRICHISSEZ VOTRE RÉPERTOIRE ! SPÉCIAL FIDE GRAND SWISS Par Igor-Alexandre Nataf
– LE CAHIER DE MARC QUENEHEN : ZOOM SUR LE “MAGICIEN DE RIGA” MIKHAÏL TAL Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
– LA CRÉATIVITÉ AUX ÉCHECS : GELFAND-MOVSESIAN : UN FEU D’ARTIFICE DE DAMES ! Par Vasyl Ivanchuk
– AVENTURES EN FINALES : LES MEILLEURES FINALES DE L’ANNÉE Par Sylvain Ravot, Maître FIDE
– PENDANT CE TEMPS SUR LA TOILE... LES AMAZONES S’AMUSENT ! Par Andreea Navrotescu
– DANS LE RÉTROVISEUR : LE CRÉPUSCULE DES DIEUX DE L’URSS (8) Par Georges Bertola
– ANNONCES DE TOURNOIS
– CLIN D’OEIL : La photo du mois

https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
— Abonnement à la revue Europe-Echecs : 6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
— Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
— SimpleChess App Store https://apps.apple.com/fr/app/simplechess/id394634657


Krusti, le
Bon, je poste cette information ici à la fois car ce fil, lui, a l'air particulièrement respirable (forcément j'y suis presque seul... :-)) aussi parce-qu'il s'agit d'un livre (entre "media" passant par le papier il faut se serrer les coudes) et aussi car cela concerne peu ou prou le grand Karpov.
Page 71 de ce livre donc, qui n'a rien à voir avec les échecs mais tout à voir avec l'union soviétique on peut lire:
"J'apprendrai plus tard qu'en union soviétique, seules trois personne possédaient une Mercedes 350 en 1976: le Generalissimus Léonid Brejnev, le champion d'échecs Anatoli Karpov et l'acteur non officiel Vladimir Vyssotski".


Mercedes 350 ?? Je connais pas... Brejnev je connais ..Karpov je connais
..l'acteur de cinema je ne connais pas non plus.
Ceci dit je croyais que les dignitaires de 'URSS roulaient avec des limousines (blindees) fabriquées localement.


Renan, le
Krusti,
En même temps il n’avait pas que ça, en 1976, que le peuple soviétique n’avait pas...rien dans les magasins donc pas grand chose à manger...
Mais sinon dans le magazine de ce mois ci,
J'ai bien aimé la chronique de Mr Bertola,le cahier de Mr Quenehen, la rubrique sur les 8 meilleures parties de l’année et la rubrique "faites vous la main"...j'aime bien la connexion sur la Caro-kann...


Est-il possible sur le site Europe Echecs de consulter les archives des articles à la une ou celles des diagrammes du jour ?

Pour le diagramme du jour ce samedi....j'ai trouvé apres 3 ou 4 min (sans mettre échiquier sur la table) dans un premier temps Fxg6....et valider mon choix qui a été refusé par le robot..du coup j'ai recalculé Txg6 et qui a été validé par le robot comme coup gagnant...me permettant de lire la solution : et là grand éclat de rire...l'analyse de la solution dit que Fxg6 etait plus rapide...
Je suis heureux d'avoir vu tout seul sans bouger les pieces sur plateau, les 2 variantes de gain....comme quoi rejouer chaque jour les parties Carlsen Nepo depuis 15 jours est un excellent entraînement pour dérouiller le cerveau.


Reyes, le
Et non Thierrycatalan... la marche du temps est à sens unique :)


clarxel, le
L'interview d'Alireza se lit avec intérêt, avant tout parce qu'elle est vraiment "exclusive", mais je suis un peu resté sur ma faim.

C'est difficile de se faire une idée de la personnalité de notre nouveau numéro un français sans entendre sa voix, ses intonations, ses réactions, ni voir les expressions de son visage et plus généralement son langage non verbal.

Par ailleurs, j'imagine que l'entretien a été mené en anglais puis traduit, puis relu et corrigé, ce qui peut enlever de la spontanéité à la version écrite finale

Si le discours général est sans surprise assez "convenu", quelques points m'ont cependant fait réagir :

- Il s'agace deux fois lorsqu'il a l'impression de devoir se répéter "comme je viens de le dire plus haut" (au passage, pourquoi "plus haut", c'est inutile et ça alourdit la phrase, ...), un signe que malgré ses 18 ans et derrière son air de jeune homme BCBG, sympathique et bien éduqué, il y a une personnalité bien affirmée ?

- Sa réponse à la question sur l'apport des blitz et des bullets joués en ligne : Il explique que cela l'a aidé à progresser plus vite, notamment parce qu'il a répété les mêmes lignes des centaines de fois, mais il admet qu'il y a du vrai dans ce que lui ont dit « certaines personnes », à savoir que cela "pouvait possiblement (dommage d'avoir laissé le "possiblement", suggestion : "risquait de" ...) endommager son jeu et ne pas être quelque chose de bon"

Il dire ensuite"... selon moi, quoi que tu fasses qui sois connecté aux échecs ne peux être que bénéfique", ce qui me paraît assez contestable.
Il n'a bien sûr que 18 ans...

Il est à noter que depuis cet entretien, il a semble-t-il arrêté de jouer en bullet sur internet et réduit le temps consacré aux blitz, un signe qu'il a su écouter les conseils et/ou pris conscience de leur pertinence.

Enfin, je suis étonné qu'il n'y ait aucune question sur ses relations avec d'autres joueurs français, avec qui en particulier a-t-il commencé à tisser des liens ?, et qu'il n'ait pas un mot pour MVL, sachant que bien sûr l'entretien a été réalisé avant le championnat d'Europe.


Chemtov, le
@thierrycatalan : ''..l'acteur de cinema je ne connais pas non plus''. Roooohhh !!!

https://www.youtube.com/watch?v=5jTGgwGvsjc

https://fr.sputniknews.com/20180531/artistes-russes-francais-chantent-1036614036.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vladimir_Vyssotski


Krusti, le
[ INTERLUDE ]
Pour rester sur Vladimir Vyssotski je lisais dernièrement un livre d'un auteur polonais que je suis avec gourmandise et qui a passé plusieurs années en Russie en tant que correspondant pour la presse à savoir Mariusz Wilk, et dans ce livre, Le journal d'un loup, Vladimir Vyssotski apparait notamment page 31.
Un peu plus loin une formule slave que je ne connaissais pas: le Mat des moujiks !
Rien à voir a priori avec notre Mat mais l'occasion d'apprendre (via le glossaire page 273) ce qui suit.
"Mat, Matièrchtchina: mots vulgaires, jurons. Le mat russe, expressif et très riche, est une sorte de langue dans la langue dans laquelle on peut tout exprimer."
J'ai pensé que la communauté devait le savoir.
[ FIN DE L'INTERLUDE ]


Chemtov, le
Intéressant. Je vais demander à mes petites russophones si elles connaissent cela. Mais je leur interdirai d'exprimer ainsi leur ''mat''!

Et autrement, Wilk, cela veut bien dire loup? Non? Quand j'étais très jeune, dans un open, j'avais été dévoré par un joueur polonais nommé Wilk.

Quant au numéro de janvier d'E.E. que j'ai enfin pu lire ( il est au club, donc pas toujours dispo ), j'ai bien aimé l'interview de Topalov.
( je spoile un peu le futur article de présentation )

Topalov est né dans la même ville que le Prix Nobel Elias Canetti ( qui a décrit, dans un de ses livres, un champion du monde d'échecs, toujours bien habillé, maniaque et irascible qui s'appelait... Fischerle ! Publié en... 1935! Bien avant la naissance de Fischer ). Topalov raconte qu'il a suivi, jeune, des entraînements de Bobotsov (intérêt purement personnel pour moi). Topalov est contre les départages en rapide en championnat du monde (''Ce n'est pas logique''). Pour exprimer le niveau absolu d'un humain aux échecs, il dit ''même Fischer''. Pour citer une de ses meilleures parties il indique une partie... perdue. Il pense que Karpov, en réalisant son exploit stratosphérique à Linares en 1994, avait plutôt joué comme Tal et non Karpov. Il compare aussi le style de Carlsen à celui de ... Karpov ! Et encore, Karpov... jeune ! Bref... plein de petites choses plaisantes à lire. Et puis sur Nepomniachtchi et Firouzja, humblement il ne donne pas d'avis car... il ne les ''connait pas vraiment'' ! ( Ah... comme cela fait du bien ! A côté de tous nos commentaires de grands spécialistes ).

Pour le reste, les contextes et les dessous des matchs de championnats du monde ( Anand, Kramnik, etc...) cela m'a un peu moins intéressé. Mais dans l'ensemble, un bien bel article ! Merci Europe Echecs ! ( et merci Georges, bien sûr ! )


"Il compare aussi le style de Carlsen à celui de ... Karpov! Et encore, Karpov... jeune ! "
Le style de Karpov jeune est beaucoup plus délié, que celui de sa deuxième période. Il joue e4, avec des parties à roques opposés parfois. Un style assez proche de celui de Fischer. En vieillissant, le style devient moins fluide, basé sur des structures de pions assez lourdes, style la Saemish -du coup la comparaison de Topalov est tout à fait juste. Karpov en vieillissant est devenu plus fort, mais son style a perdu en limpidité.


Chemtov, le
Il y a encore beaucoup d'autres choses intéressantes ( notamment sur Danailov, ''la personnalité qui a le plus contribué à la réussite de votre carrière'' ). C'est vrai que ces deux-là étaient inséparables.


Krusti, le
Oui, Wilk veut bien dire loup en polonais, d'où le titre de l'ouvrage d'ailleurs (Wilczy notes est le titre polonais, Wilczy étant une forme déclinée de Wilk (génitif singulier si ma mémoire est bonne)).
A noter que ce mot, wilk, est arrivé dans mon vocabulaire non par une fable ou un conte pour enfant mais direct par la porte la plus singulière qui soit à savoir "Wilczy Szaniec" (la tanière du loup) qui se dite en allemand Wolfsschanze. Pour celles et ceux que cette partie de l'Histoire intéresse.




© 2000-2022 - France Echecs - Politique de confidentialité