France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 26 septembre 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


5 pièges dans l'Anglaise par oursemare le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
La vidéo
Bonne lecture
Gilles Miralles



Dcax, le
Merci oursemare!


Chemtov, le
Tiens. Cela ressemble à cette miniature dans l'Ecossaise :
1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.d4 exd4 4.Cxd4 Cge7 5.Cc3 g6 6.Fg5 Fg7 7.Cd5 1:0

Ce qui fit jouer 5...Fc5 à Steinitz à la place de 5...Fg7 dans une partie contre Rosenthal (1883), dans l'ordre de coups suivants :

1.e4 e5 2.Cf3 Cc6 3.Cc3 g6 4.d4 exd4 5.Cd5 Bc5. Mais 5...Fg7 est correct, mais il faut jouer 6...Cce7 et non 6...Cge7 sur 6.Fg5.


AH merci pour le lien de la video !
Gilles Mirallès est un joueur que j'admire (et pas seulement parce que le champion de France m'a complètement massacré sur une ouverture double fiachetto lors d'une partie simultanée jouée à Perpignan...je ne sais toujours pas aujourd'hui comment combattre cette ouverture ! )

le lien m'a permis de trouver plein d'autres videos très intéressantes !


Chemtov, le
Massacré par un double fianchetto... bigre ! Vous avez du aider un peu...


j'ai retrouvé la partie :

[Event "Simultanée "]
[Site "Perpignan"]
[Date "1987.08.??"]
[Round "?"]
[White "MIRALLES, Gilles (MI)"]
[Black "HUGUES, Thierry"]
[Result "1-0"]
[ECO "A36"]
[WhiteElo "2450"]
[BlackElo "1560"]
[Annotator "TDR 10 échiquiers"]
[PlyCount "51"]

1. c4 c5 2. g3 g6 3. Bg2 Bg7 4. Nc3 Nc6 5. e3 Nf6 6. Nge2 O-O 7. O-O Re8 8. d4
d6 9. b3 Bd7 10. Bb2 Qc8 11. Re1 Ng4 12. Qd2 f5 13. dxc5 dxc5 14. Qd5+ e6 15.
Qd2 b6 16. Rad1 Rd8 17. Nb5 Bxb2 18. Qxb2 a6 19. Nd6 Qc7 20. Nf4 e5 21. h3 Nh6
22. Bd5+ Kf8 23. Bxc6 Qxc6 24. Qxe5 Qf3 25. Qh8+ Ng8 26. Qxh7 1-0


Chemtov, le
Oui... bon... vous vous êtes bien battu tout seul. Et je ne comprends pas bien quand vous dites ''je ne sais toujours pas aujourd'hui comment combattre cette ouverture !''. Si vous ouvrez un livre ( même un vieux grimoire ) ou une base de données vous avez des réponses en deux clics. Avec différents plans pas compliqués, dans des parties de Botvinnik, Smyslov, Petrosian, Gligoric, etc...


je veux dire que même aujourd'hui je suis toujours mal à l'aise quand mon adversaire place ses fous en fianchetto, car j'ai du mal à construire mon jeu de pions au centre. j'ai joué de très nombreuses parties avec des ordinateurs dédiés (Par Excellence ou Citrine) sur ce type d'ouverture, et donc je sais comment l'ordinateur traite ce genre de position ...mais je suis toujours mal à l'aise ! enfin voici
une autre partie jouée quelques mois après, dans laquelle j'ai un peu mieux joué , contre un adversaire à nouveau bien plus fort que moi.


[Event "Simultanée "]
[Site "?"]
[Date "1987.12.??"]
[Round "?"]
[White "VAISSMAN, Volodia (MI)"]
[Black "HUGUES, Thierry"]
[Result "1-0"]
[ECO "D03"]
[WhiteElo "2390"]
[BlackElo "1560"]
[Annotator "TDR 10 échiquiers"]
[PlyCount "107"]

1. Nf3 Nf6 2. d4 e6 3. Bg5 d5 4. Nbd2 Nbd7 5. e4 dxe4 6. Nxe4 Be7 7. Bxf6 Nxf6
8. Bd3 Bd7 9. Qe2 Bc6 10. Neg5 Bxf3 11. Nxf3 Nd5 12. Qe4 Qd6 13. O-O c6 14. Ne5
Nf6 15. Qe3 Rd8 16. c3 Nd7 17. f4 Bf6 18. Rae1 O-O 19. Bb1 g6 20. Ng4 Bg7 21.
Qh3 Nf6 22. Nh6+ Kh8 23. f5 exf5 24. Nxf5 Qd7 25. Qh4 Ng8 26. Re3 Bf6 27. Qf4
Rde8 28. Rh3 Bd8 29. Nh6 Nxh6 30. Qxh6 f5 31. Qxg6 Qg7 32. Qxg7+ Kxg7 33. Bxf5
h6 34. Rg3+ Kh8 35. Rgf3 Rf6 36. g4 Kg7 37. h4 Re2 38. R1f2 Rxf2 39. Kxf2 Rf7
40. Kg3 Bc7+ 41. Kh3 Re7 42. g5 hxg5 43. hxg5 Re2 44. Bd3 Rxb2 45. g6 Rh2+ 46.
Kg4 Rg2+ 47. Kh4 Rh2+ 48. Rh3 Rxh3+ 49. Kxh3 Bf4 50. Kg4 Bd2 51. c4 Bc3 52. d5
cxd5 53. cxd5 Be5 54. Kf5 1-0


jojo, le
y a pas de double fianchetto sur celle-ci..


marcq, le
Bonjour Thierry,

Je me suis intéressé à votre première partie contre Gilles Miralles, ce qui m'interpelle c'est qu'une fois votre roque effectué, j'ai du mal à sentir où vous voulez en venir.

Avec le bélier c4/c5 un plan consiste à créer les leviers d4 (pour les Blancs) et d5 (pour les Noirs). C'est d'ailleurs ce que fera Gilles.

Aussi, à la place de 7...Te8, je propose 7...e6 et sur 8.d4 alors 8...cxd4 les Blancs ont alors deux choix :

- Soit ils reprennent du pion 9.exd4 et dans ce cas là vous répondez par 9...d5 avec 3 possibilités de structures à jouer selon les réponses adverses (symétrique en cas d'échange en d5, isolani en d4 si vous échangez tôt ou tard en c4 ou pions pendants si un échange à lieu en c4 mais que les Blancs ont pu jouer b3 et reprendre avec le pion b3 en c4).

- Soit ils reprennent du Cavalier 9.Cxd4 et vous poussez tout de même 9...d5 et après 10.cxd5 Cxd5 11.Cxd5 exd5 vous avez un isolani en d5 mais vous menacez de corriger la structure par la prise en d4. Votre adversaire peut alors :

- Prendre en c6 par 12.Cxc6 et vous créer des pions pendants avec un pion arriéré en c6 mais vous obtiendrez du contre-jeu sur la colonne "b" grâce à la pression sur b2 qui peut être renforcée.

- Retirer le Cavalier d4, par exemple avec 12.Ce2 en vue d'attaquer l'isolani (le Cavalier peut également rebondir en f4 dans cet objectif) mais vous pouvez alors vous débarrasser de l'isolani par la poussée 12...d4. Le plus dur à voir est ici : Si votre adversaire échange en c6 pour gagner le pion d4 par 13.Fxc6 bxc6 14.Cxd4 (ou 14.exd4) vous obtiendrez une belle compensation grâce à votre paire de Fous dans cette position ouverte d'autant que :

1) Les Blancs ont des faiblesses sur cases blanches, ce qui favorisera le jeu de votre Fou supplémentaire sur cette couleur.

2) Les Blancs ont du mal à activer leur Fou de cases noires.

Bien entendu, il y a bien d'autres possibilités et peut être que je suis imprécis mais j'ai pensé que ces quelques explications pouvaient vous intéresser et être utiles pour notre niveau d'amateur.


Merci beaucoup Marcq pour vos analyses vraiment instructives et vraiment très utiles pour moi.

je comprends mieux aujourd'hui les plans que vous indiquez, car je suis un peu plus fort aujourd'hui (classé entre 1750-1850)
mais à l'époque je ne savais même pas ce qu'était un plan de partie, je jouais avec un plan horizon de 3 coups... !!
sans parler que j'étais vraiment impressionné de jouer contre un joueur aussi célèbre que Miralles... et que avec 10 échiquiers, je trouvais qu'il revenait devant moi vraiment très vite ! avant même que j'ai seulement examiné les conséquences de son dernier coup...
mais cette partie reste un excellent souvenir pour moi ...
de plus j'ai moi même utilisé le double fianchetto avec les blancs contre des forts adversaires par la suite pour comprendre comment les noirs organisent leur défense!(j'ai perdu mais j'ai appris de mes advsersaires !!)!
je précise avec un grand sourire, qu'à l'âge de 60 ans ...je n'ai joué en tout et pour tout que moins de 150 parties d'échecs "sérieuses" en club dans ma vie ...
mais j'ai eu la grande joie d'amateur amoureux du jeu d'échecs d'affronter en simultanée Miralles, Vaissman, Kortchnoij, Spassky ...


marcq, le
Non seulement Gilles Miralles devait revenir vite vers vous mais en plus vous notiez la partie, non ?
Vous avez joué contre de magnifiques adversaires !




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité