France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 02 mars 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


La revue Europe-Echecs N°717 — Février 2021 — Plus ça change, plus c’est la même chose par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
2021… allons-nous pouvoir franchir le pic de la pandémie auquel il faut ajouter l’arrivée de la variante « anglaise » ?

L’organisation et la programmation de grands évènements restent problématiques. L’arrivée d’un vaccin permet peut-être d’espérer un retour à la normale pour le 2e semestre. Mais la situation n’est pas la même partout comme nous le rapporte Marie Sebag après son périple en Tunisie.

Dans ce contexte, les tournois en ligne et les rapides surtout restent très prisés. 320 participants pour le 1e open de Cappelle-la-Grande sur la zone jeu d’Europe Echecs, c’est devenu une évidence, comparable au télétravail, qui s’est imposée comme une nécessité existentielle.

Seule exception à la règle : Sitges en Espagne. 230 joueurs, dont 25 Français, 32 fédérations et 26 GMI, de quoi se replonger, l’espace d’un moment, dans les plaisirs d’un tournoi « normal ». A cette occasion, le grand espoir corse, Marc’Andria Maurizzi, a réalisé sa 1re norme de GMI. Toute l’équipe d’Europe Echecs se joint à moi pour le féliciter et nous sommes impatients de le voir réaliser (cette année ?) les 2 normes manquantes pour le titre.

Les tournois présentiels se jouent à huis clos mais à nouveau la technologie va nous permettre, même confinés, de suivre les exploits des meilleurs dans des conditions presqu’optimales. Le tournoi de Wijk aan Zee sera au centre de nos préoccupations échiquéennes lorsque vous aurez entre les mains ce numéro.

Le niveau de la rédaction s’étoffe avec l’arrivée d’un second finaliste du championnat du monde FIDE. Après Vasyl Ivanchuk, Gata Kamsky disposera d’une rubrique mensuelle. Avec le chercheur et théoricien Igor Nataf, ce « Triumvirat » de grands-maîtres, sans oublier l’ex-championne du monde Susan Polgar, vous accompagnera pour décrypter les échecs au plus haut niveau.

Il faut saluer aussi la compétence et la pédagogie d’Andreea Navrotescu, Bertrand Valuet, Marc Quenehen et Sylvain Ravot qui dans leur domaine respectif sont aussi les garants du succès de la
revue.

En ce qui me concerne, je vous emmène au début du XXe siècle pour comprendre l’essence des échecs et des nouvelles idées qui ont forgé le futur, sans pour autant penser que l’avenir « c’était mieux avant ».

Interview passionnante du créateur de ChessBase Frederic Friedel à propos des développements de l’intelligence artificielle par Jean-Michel Péchiné. Friedel apporte une vision optimiste qui me rappelle un sujet de dissertation du philosophe grec Esope, né cinq siècles avant notre ère.

Esope questionna son entourage lors d’un banquet avec cette question toujours d’actualité : - Quelle est la meilleure chose que l’homme possède ? Devant les hésitations et la perplexité de son auditoire, il leur répondit : la langue (qu’il avait apprêté dans leurs assiettes) et argumenta : « C’est le lien de la vie civile, la clef des sciences, l’organe de la vérité et de la raison, etc. » Pour poursuivre le lendemain avec - Quelle est la pire chose que l’homme possède ? Et toujours la même réponse : la langue ! « C’est la mère de tous débats, la nourrice des procès, la source des divisions et des guerres. Si on dit qu’elle est l’organe de la vérité, c’est aussi celui de l’erreur, et, qui pis est, de la calomnie, etc. »

Évidemment cela n’est pas forcément comparable avec le langage informatique ou l’intelligence artificielle à moins que, comme j’ai pu le lire, « il » ou « elle » ne s’humanise…

Toute la rédaction vous souhaite bonne lecture.

Georges Bertola

Sommaire n°717

— Actualités en Blitz, Carlsen fragilisé ?
— Sunway Sitges International Chess Festival, Cheparinov 1er et heureux de rejouer à l’échiquier, Ivan Cheparinov et Jules Moussard à l’analyse, Marc’Andria Maurizzi analyse sa 1re norme de GMI, Interview de J. Oskar Stöber Blázquez, organisateur du tournoi.
— Coupe d’Europe Féminine des Clubs ECU : le 8e titre du CEMC, Aleksandra Goryachkina et Nana Dzagnidze à l’analyse. Interview de Jean-Michel Rapaire, président du CEMC
— Open de Blitz de Cappelle-la-Grande : Jobava star en ligne !, Baadur Jobava et Christian Bauer à l’analyse, Interview d’Alexandre Feryn, président de l’Echiquier Cappellois.
— Marie Sebag, Ambassadrice à Djerba, Rendez-vous en février sur l’Île des Rêves ! Reportage de Marie Sebag
— Airthings Masters : au bon souvenir de Radjabov, Igor-Alexandre Nataf à l’analyse
— Prospective : Echecs et Intelligence Artificielle : qu’en pense Frederic Friedel, le gourou de ChessBase ? Interview de Frederic Friedel

Les Rubriques du Mag’

— Nouvelle Rubrique — La Partie du Mois : Dubov-Karjakin - L’empreinte de Mikhaïl Tal, Par Gata Kamsky
— Faites-Vous la Main : les 18 combinaisons du mois – Spécial Ian Nepomniachtchi, Par Bertrand Valuet
— Féminines en Or : Aleksandra Goryachkina 70e championne de Russie ! Par Susan Polgar 8e championne du monde
— Théorie & Tendances à l’Airthings Masters, Par Igor-Alexandre Nataf
— La Créativité aux échecs : Nepomniachtchi-Esipenko - Sacrifice du Fou dans la Petrov, Par Vasyl Ivanchuk
— Le Cahier de Marc Quenehen : évaluez votre compréhension positionnelle ! (13) Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
— Aventures en Finales : les poussées de pions inattendues. Par Sylvain Ravot
— Pendant ce temps sur la toile… les pépites de l’Open de blitz de Cappelle-la-Grande. Par Andreea Navrotescu
— Dans le Rétroviseur : le XXe Siècle (1) – De Lasker à Capablanca. Par Georges Bertola
— Annonces de tournois
— Abonnement/Ours

— Europe-Echecs — La référence francophone du jeu d'échecs — International Chess Magazine Since 1959
https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html
— Abonnement à la revue Europe-Echecs : 6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€
https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
— Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne"
https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
— SimpleChess App Store https://apps.apple.com/fr/app/simplechess/id394634657


Renan, le
Il est temps qu'on passe en presentiel...déjà rien que le mot présentiel...comme le tele travail (tele canapé).


atms, le
"présentiel", quel mot horrible !

Alors qu'il suffit de dire "IRL" !


Renan, le
Ah oui bien atms, c'est en effet le bon mot; irréel...que du jeu sur internet,j'ai bien aimé la rubrique de Mr Bertola...j'ai envoyé mon chèque pour 2 ans d’abonnement.


LeHibou, le
C'est certainement pourquoi il a été remplacé par Gautier dans son document électoral à la rubrique "Le savoir électoral" ligne 17 par présidentiel :

"Cette recherche de conciliation avec les plateformes de jeu en ligne doit être de chercher à introduire au sein des clubs en plus des matchs en présidentiels des interclubs en ligne avec des arbitres présents sur site pour surveiller le déroulement des partie..."

C'est bien le seul moment où j'ai trouvé ce document distrayant !




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité