France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- dimanche 24 janvier 2021
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Une position amusante par Abrobecker le  [Aller à la fin] | Problèmes |
Voici un (tout) petit problème découvert par François Labelle récemment et dont il parle ici, il est très facile à résoudre: la position est obtenue après le 6ème coup blanc, retrouvez la partie.

Mais surtout la position est intéressante, puisque la partie est terminée! ;-)



ArKheiN, le
Non ce n'est pas intéressant, effectivement c'est terminé après 1..Dxg4 mat, les Blancs ont très mal joué.






:)


sigloxx, le
Les blancs ont très bien joué et sont gagnants : ils disent "j'adoube", ramènent leur pion g en g2 et jouent e3-e4#...

Sinon j'aime bien celles qui se terminent par 6.Fg6+ hxg6# forcé, parmi les découvertes de Francois, même si ce ne sont pas des pjs exactes. C'est surprenant qu'on puisse atteindre ça en 5.5 (vous voyez comment?).


"vous voyez comment?"

Non je ne voyais pas, mais en regardant le diagramme final on trouve facilement :-)


Pour préciser, la position ci-dessus est un "mat inverse", en jouant g2-g4+ les blancs forcent les noirs à les mater!
C'est la plus courte partie justificative exacte (une seule manière d'arriver au diagramme en 5.5 coups) amenant à un tel mat inverse, c'est pour cela que je trouve la position intéressante, mais cela n'engage que mon opinion! ;-)

Je mets ci-dessous une position dont parle sigloxx, malheureusement ce n'est pas une PJ exacte, il y a 4 manières d'arriver au digramme après le 6ème coup blanc.




Enfin on peut rapprocher ces problèmes des problèmes sans mots comme celui de Werner Keym et Bernd Schwarzkopf (Die Schwalbe 1992) ci-dessous. Aucun énoncé n'est nécessaire, une fois la position donnée tout est dit!




sigloxx, le
@Abrobecker rah c'était beaucoup plus amusant sans le diagramme, maintenant même Benji va trouver :P.


FPC, le
@Abrobecker : Il ne manque pas un pion blanc en a5 ?


@FPC: oui, tu as raison! Désolé!
Revoici le diagramme corrigé.
Problème sans mots de Werner Keym et Bernd Schwarzkopf (Die Schwalbe 1992)




@sigloxx : je crois que tu as mal lu (ou, pas lu) 06/01/2021 09:00

@Abrobecker : il faut donc remonter le temps pour savoir qui mate :) à première vue ce serait aux noirs (derniers coups 1.Rc5 Rb8 2.Rb6).


sigloxx, le
@Benji hehe j'avais bien lu mais vu que le diagramme final n'a été posté que deux heures plus tard par Abrobecker (et qu'on ne peut pas éditer ses posts 2h après), j'en avais conclu que c'était toi qui avais mal lu mon post et que tu parlais du premier diagramme? Ou alors tu as effectivement réussi à "remonter le temps" :P (ou plus simplement aurais-tu été consulter le post de François sur la mailing list retro corner?).


sigloxx, le
Ah je n'avais pas vu que Abrobecker avait posté le lien vers le post de François tout au début, autant pour moi, je comprends mieux :).


:-)

Ceci dit sans le diagramme je n'avais pas pensé au roque, du coup ça me paraissait impossible.


@Benji3000: oui, il faut faire un peu d'analyse rétrograde pour savoir qui a le trait sur la position de Keym et Schwarzkopf. Et on en déduit que les noirs n'ont pas pu être les derniers à jouer (ils n'ont pas de rétro-coup), donc les blancs ont joué en dernier (par contre ils ont pleins de coups possible, Rb5-b6, Cxf7...) et c'est maintenant aux noirs de jouer!




© 2000-2021 - France Echecs - Politique de confidentialité