France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 21 septembre 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Importance du PDI aux échecs? par Renan le  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour,
Je voulais savoir quelle est l’importance du PDI (pion dame isolé) dans la théorie des échecs,
Peut-on choisir une ouverture spécifique afin d’obtenir un PDI en milieu de jeu et gagner sa partie avec ses spécificités ?...
Quel joueur l’a fait?...dites m’en plus...


Plusieurs variantes permettent d'obtenir un isolani (PDI), ou d'avoir de bonnes chances de jouer avec.
Pour un joueur de e4, l'attaque Panov contre la Caro-Kann, la variante d'échange puis c4 contre la Française (mais le Fc8 n'est pas limité par e6), 4.c3 5.d4 dans l'Italienne.
Pour un joueur de d4, c'est peut-être plus facile encore mais je ne suis pas le mieux placé pour en parler.
Nicolas Rossolimo vs Paul Reissmann 1967 pour l'Italienne.


Chemtov, le
Pion isolé dame contre la structure ab et efgh, pion isolé dame contre la structure abc et fgh, avec les blancs, avec les noirs, structure crée très tôt, directement, ou amenée à la suite d'une transposition, parfois laissée au choix de l'adversaire, avec toutes les pièces subsistantes ou à la suite d'un ou deux échanges de pièces mineures, autant de cas légèrement différents qui peuvent obliger des modifications de plan. Renan, c'est l'un des plus vastes sujets au Jeu d'Echecs ! On peut en trouver dans quasiment toutes les ouvertures.


Renan, le
Je sais chemtov que c'est l'un des plus gros sujet aux echecs...


Chemtov, le
Il faudrait au moins connaître votre réseau d'ouvertures actuel pour savoir si vous pouvez obtenir des positions comme ça. Déjà
si vous jouez 1.d4 ou 1.e4. Et ensuite dans quelle ouverture il est possible d'en créer et surtout si ça vaut le coup. Après il ne faut pas croire qu'il ne s'agit que de positions d'attaques rapides.


Je ne vois pas un joueur qui a construit son répertoire pour avoir un pion isolé, mais il y en a un qui a clairement construit pour lutter le plus souvent contre le PDI, c'est Karpov !
Il faut dire qu'il y a eu une évolution progressive de la théorie sur ce point, accélérée notamment grâce aux ordinateurs, qui ont réévalué les finales avec PDI. Elles étaient considérées comme mauvaises, et aujourd'hui comme égales, sauf les finales de pièces lourdes.
Du coup par le passé de forts joueurs évitaient la structure tandis qu'aujourd'hui, les joueurs n'en ont pas peur, et l'adoptent régulièrement.


Chemtov, le
Jouant la Caro-Kann avec les noirs, Karpov l'avait bien dans son répertoire. Andrei Sokolov l'a vite compris, dans leur match ! Kamsky aussi.


Fox, le
Mon point de départ pour les aborder (mais il y en a plein d'autres), parce que c'est comme ça que s'est construit à un moment mon répertoire : la variante d'échange de la française 1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5 4.Cf3 Cf6 5.c4 Fb4+ 6.Cc3 0-0 7.Fd3 dxc4 8.Fxc4 pour la structure abcfgh, et la Panov contre la Caro-Kann 1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5 4.c4 Cf6 5.Cc3 e6 6.Cf3 Fe7 7.Fd3 dxc4 8.Fxc4 pour la structure abefgh.
Il y a d'autres ordres de coups possibles.

On peut retrouver ensuite le même genre de position (voire les mêmes positions avec un temps de plus ou de moins) dans des tas d'autres ouvertures : la Petrov ou la Lasker (abcfgh), la Nimzo ou la Ragozine (abefgh), le gambit dame accepté (les deux), plein de variantes de l'anglaise (les deux)...

Et évidemment là c'est seulement pour les blancs, mais il y a plein de lignes avec couleurs inversées également (Tarrasch, sicilienne quatre cavaliers...)

Et je ne suis pas un fort joueur mais je me reconnais dans l'évolution que décrit DocteurPipo : autrefois terrorisé à l'idée de jouer avec un pion isolé, j'y entre maintenant sans crainte. Je ne vais pas dire que je recherche à tout prix ces positions, et c'est loin d'être l'alpha et l'omega du jeu d'attaque, mais je ne cherche plus à les éviter ; et je ne ressens pas vraiment, sauf en effet en finale de pièces lourdes ou pure finale de pions, la faiblesse du pion isolé, ce qui donne une sérénité certaine pour gérer le milieu de jeu et les échanges de pièces éventuels.


Renan, le
Chemtov, je préfère clairement 1)e4...
Je ne pense pas que cela donne des attaques rapides (je ne connais pas les positions qui donnent un PDI), car je n’y connais rien.
C'est pour ça que je pose la question!en fait je voudrais savoir un peu plus sur la théorie du PDI.


atha, le
@Renan votre répertoire d'ouverture se limite à e4 ? Il faut structurer votre travail des échecs. Commencer par choisir des ouvertures en fonction de votre style et des milieux de jeu visés.

Aimez vous le risque, les déséquilibres, les positions ouvertes ?

Répondez à ces questions et ensuite choisissez des ouvertures en conséquences.
Typiquement si vous répondez non aux 3 questions, oubliez le pion isolé (même si on ne doit pas pouvoir complètement l'éviter).

Si vous voulez bien connaitre le pion isolé, le GM Vlad Tkachiev a fait une leçon (payante mais si on a les moyens, ça vaut l'argent investi) dessus : https://blitzstream.fr/cours/le-pion-isole-par-vlad-tkachiev/


@Renan :pour un pion isolé avec les Blancs
1.e4 e5.2.c3
1.e4 c5 2.c3
1.e4 c6 ou e6 comme Fox (tu prends en d5 puis c4)
Tu couvres déjà pas mal d'ouvertures. Ensuite, le pion isolé que tu obtiens n'est pas toujours terrible, et les positions sont connues par les adversaires -mais rien qui perde en ligne, tout est jouable.
Avec les Noirs, la Française mène facilement à un pion isolé contre e4 (même si ce ne sont pas les meilleures variantes) et contre d4, les systèmes avec d5,c6,e6 (par exemple la semi-slave où tu joues e5).


Renan, le
Atha;
J'adore le risque aux echecs, j'aime les déséquilibres et les positions ouvertes !
Doc;est ce qu’on est obligé de jouer 2)c3?...
(Peut y arriver en transposant dans une ouverture comme 1)e4,e5 2)Cf3,Cc6 3)Fc4, 4)c3 et 5)d4?


Bien sûr, c'est même meilleur; simplement tu n'auras pas souvent de pion isolé.


Renan, le
OK doc donc c'est 2)c3 de suite...


Ou bien 2.Cf3 et 3.c3. Mais encore une fois le plan avec 3.Fc4, suivi de c3-d4 est sans doute plus fort.


Renan, le
OK doc, je suppose que le champ des possibles est plus importante avec 1)d4?


Pas forcément, ça dépend des Noirs. S'ils jouent des ouvertures basées sur le fianchetto roi (Est Ind, Grunfeld, Benoni....ou bien des Hollandaises, pas de pion isolé en vue. En revanche, sur les Gambit dame, Nimzo, semi slave, c'est possible, mais ce sont les Noirs qui peuvent l'avoir, autant que les Blancs. Donc pour jouer avec le pion isolé, mieux vaut 1.e4.


Renan, le
OK c'est plus clair,si je vais avoir un PDI avec les blancs je dois jouer 1)e4 et souvent 2)c3 et 3)d4?


Fox, le
Tu devrais juste apprendre à jouer aux échecs normalement. Et un jour tu vas rencontrer naturellement le pion d isolé et là tu pourras commencer à t'y intéresser sérieusement.


ArKheiN, le
Clairement, la Tarrasch contre 1.d4. Si tu sais la jouer côté noir, jouer des pions isolés ambitieusement avec les Blancs sera facile après ça. Voir le livre d'Ehlest surla préparation d'ouvertures. Après on a presque envie de jouer des trucs du style 1.e3 suivi de d4 et c4 (mais c'est les Noirs qui dicteront la structure ici). A noter qu'il y a aussi la Tarrasch dans la Française avec 3.Cd2 c5, mais d'un autre genre. Tarrasch adorait ça et vantait les mérites de ses idées envers et contre tous.


Renan, le
Quand j'ai commencé, je jouais 1)e3...trop lent...hihi...par contre je suis super du GBD!


atha, le
Comment optient tu le GBD avec 1.e4 ?
Choisie une ouverture (une bonne, joué par les joueurs de haut niveau de préférence) et étudie la à fond.
Choisie un livre (ex : https://livre.fnac.com/a7890163/Jeremy-Silman-Comment-murir-son-style-aux-echecs pour ton niveau ça me parait adapté) et étudie le à fond (= le relire tout les 6 mois et rien d'autre).
Partir dans tout les sens n'apporte rien.


DDTM, le
"Partir dans tout les sens n'apporte rien"
Faux, Renan nous sort un a deux posts par mois sur les ouvertures :D


Fox, le
Sans strictement rien écouter des réponses qui lui sont faites


Renan, le
je suis (j’ecoute) seulement les réponses de chemtov et le PDI n’est pas "une" ouverture en soi!
Ah et si je veux lancer 10 posts par mois , rien ne m’en empêche (sauf le modérateur que je salue!)


Julo62, le
Les seules fois où j'ai joué le GBD, avec les blancs, c'est en jouant 2.d4 sur la Scandinave ;)


Fox, le
Au moins il assume d'être un péquenaud intégral, c'est bien


Renan, le
Eh oui!


Oimsi, le
Et dire qu'il a le droit de vote.


Renan, le
Manquerait plus que j'ai le droit de vote dans mon club d'échecs !...ah ben si je l’ai :-)




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité