France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 12 août 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Nouveautés en livre d'échecs à l'été 2020 par Renan le  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour,
L'été approche, quelques nouveautés en livres d'échecs vont paraître d'ici peu, quel est celui qu'il faudra avoir lu pendant les vacances ( en français ou en anglais)?


Yves4, le
La variante Covid 19 du Coronavirus. Mortelle comme variante !


A quelles nouveautés fais-tu allusion ?
En général, je vais voir dans les magasins spécialisés (Variantes, le Damier de l'Opéra à Paris) tous les mois environ les nouveautés, et
après avoir bouquiné, j'achète ou pas. Quelquefois certains bouquins proposent des extraits sur Internet. Sinon, difficile de se faire une idée.


Renan, le
+4 Yves 4!super Bonne !
Je ne sais pas justement Doc !...je cherche juste un bon livre d'échecs, une nouveauté à lire cet été !


vampyr, le
Déjà donne Nous ton niveau, ton répertoire et les derniers livres que tu as aimé et détesté aux échecs et pourquoi.

Sinon on risque de t induire en erreur


@Renan :récemment,, j'ai lu "The complete Chess swindler" de Smerdon. Excellent et drôle, sur l'arnaque aux échecs, les mécanismes psychologiques qui aident à construire un piège. C'est un bon entraînement tactique, abordable -certains exemples sont simples, d'autres plus durs.


Renan, le
Vampyr,
1500,50 leçons stratégiques de vidéos et méthode complète d'initiation aux échecs de Gude.je les ai lu pendant mes repos durant le confinement,j'ai bien aimé facile à lire...


Lectures du moment:
- My Chess World de David Navara (déjà en rupture de stock à Variantes ! )
- Mastering Positional Sacrifices - Merijn van Delft.

Le 1er un régal le 2ème mise à jour des connaissances ;-)


Renan, le
Il parle de quoi "my chess World"?...jeremiaz?


splash, le
@Renan
tu peux trouver des infos sur le livre de Navara sur le site de thinkers publishing

https://thinkerspublishing.com/product/david-navara-my-chess-world/


Renan, le
Ok merci splash !


vampyr, le
@Renan:
Je pourrais te conseiller les suivants (pas forcement des nouveautés pour certains mais je doute que tu les ai lu):
1) Dans les ouvertures:
Si il date un peu, le bologan coté noirs sur e4 sauf l'espagnole. En plus récent, Jouer e4 de Shaw en Français. La version Anglaise date mais le boulot est colossal et très très serieux.
2) En milieu de jeu: "The complete Chess swindler" déja cité et "Woodpecker Method" qui date un peu mais qui te fait bien progresser en tactique/vision.
3) En recueil de Parties:
Geller's Greatest Games en récent et la bio de Anand chez Gambit en vintage ( peut être The anand Files mais je ne l'ai pas)


Renan, le
Ok merci vampyr,
J'ai lu la bio de Tal...j'ai bien aimé...
Même si parfois certaines parties sont un peu dures (mélange interview avec parties à suivre)...
Mais en français!...j'ai hésité pour le Woodpecker...


Renan, le
Le manuel de survie,de Denis Vincent?


Renan, le
J'ai reçu le livre de Denis Vincent, il m'a l'air pas mal...


Chemtov, le
''Pourquoi certains joueurs réussissent toujours à s’en sortir même lorsqu’ils sont en difficulté ?''
Ah, quelqu'un qui détient la réponse à cette question. Intéressant.

Pour cet auteur, ce serait Vincent DENIS, plutôt, non ? Je n'ai pas trouvé de joueur (avec un elo) qui s'appellerait Denis VINCENT. En revanche, il existe bien un M.DENIS à 1800 et quelques. Mais Renan, quels sont vos critères pour acheter un livre ? Vous n'allez pas voir d'abord qui est l'auteur ?

C'est peut-être bien, ce livre, mais l'auteur part quand même avec un sacré handicap ( l'un des plus faibles elos parmi les auteurs de livre d'échecs, une carrière de cinq ans seulement, avec une petite centaine de parties, pas de recommandations d'un joueur plus expérimenté, etc...). J'ai toujours des doutes sur les joueurs qui veulent vous faire progresser ( vous ou vos élèves ) mais n'ont pas réussi à se faire progresser eux-mêmes. Quels étaient les problèmes ( parmi ceux qu'il cite ) qu'il n'a su résoudre ?

https://ratings.fide.com/profile/20630921/calculations

Ceci dit, comme c'est édité chez Olibris ( et si Olivier Letreguilly en est toujours le directeur de collection ) on peut alors penser que ce n'est pas trop mal. C'est vrai, ça c'est une référence.


vampyr, le
@chemtov:
J'ai toujours différencié le niveau de l'auteur et la capacité pédagogique du livre.
On a par exemple des livres de joueurs "moyens" qui font référence. Par exemple Dvoretski, Silman, (même si je reconnais que là on part de loin).

Après tout dépend du lecteur plus que de l'auteur. Qu'attend Renan de ce livre?
A la lecture du résumé de Variantes, je dirais une amélioration de la défense. Et ici il s'agit d'une recueil de positions/parties.
Faire une compilation bien expliquée n'est pas trop compliquée si l'on sait où piocher et comment bien se vérifier.

Maintenant je suis très perplexe quant à l'utilité d'un tel ouvrage où dès le départ le joueur sait qu'il doit chercher dans un sens précis.


Dvoretski est un cas à part. Il a très vite arrêté la compétition, pour se consacrer uniquement à l'entraînement, jeune il a fait partie des tous meilleurs Russes et mondiaux. Son niveau en combinaison était impressionnant -en calcul court il était nettement plus rapide que son ami et élève Yusupov, ex n°3 mondial.


Renan, le
Bonjour chemtov,

Oui j'avais regardé sa carrière echiqueenne avant d'acheter son livre et même si elle n'est pas longue et si son elo n'est pas très haut (plus haut que le mien en tout cas) ce qui m'intéresse c'est le côté se battre dans une mauvaise position sur l'échiquier et trouver un moyen de s'en sortir...la ce livre ne me déçoit pas car il montre des pat, des finales théoriques et des forteresses (c'est un côté peu expliqué dans un bouquin)...(dans la vie professionnelle cet auteur fait des stages de survie).Mais ce livre n'est pas vraiment un livre de finales au sens pur du terme je dirais.


Renan, le
Chemtov,
Quel est ton dernier livre acheté ?
Vu que les règles vont changer à partir du 22 juin dans les salles de classes (1 mètre de distance à côté l'un de l'autre,le face à face autorisé ou pas?)as tu pensé à faire un cours sur un chapitre d'un nouveau livre?


bzh92, le
DVORETSKY avait un classement à 2550 au milieu des années 70 et à l'époque, il était donc parmi les 50 meilleurs classés.


vampyr, le
Oui dvoretski est un cas à part. Pourtant si on regarde bien la raison pour laquelle il a été l'un des meilleurs entraineurs du monde et l'est resté jusqu'à la fin, ce n'est pas sa force mais sa pédagogie et sa compréhension.
Le fait qu'il est été dans les 50 meilleurs classés n'est pas forcément pertinent (celà montre certes un talent indéniable) car pour moi à cette période tu avais une grande quantité de joueurs caché à l'est.

Et pour revenir au sujet, je dis juste que entre la force de la personne et la qualité pédagogique il peut y avoir un fossé. Fossé qui s'est encore accentué avec l'arrivée des ordis.


C'est d'accord, la pédagogie est importante. Cela étant, pour faire progresser des joueurs d'un certain niveau, il faut aussi une compréhension à haut niveau. Silman qui n'a pas un haut niveau de joueur, peut enseigner à des joueurs faibles ou moyens, au delà ça ne passe pas. Inversement Dvoretski, sous forme de stages ponctuels, a travaillé avec beaucoup de membres du top 20 mondial -de l'époque 1980/2010 -qui allaient à Moscou pour travailler avec lui. Ca en dit long sur sa compréhension et sur son niveau.
En France, Dorfman est populaire en premier lieu parce c'est un joueur extrêmement doué. La pédagogie est une chose, mais si un jeune à 2450 te conteste une variante, une notion, il faut aussi les arguments pour le calmer !


vampyr, le
Oui après si tu fais des stages d'entrainement et que tes exemples/cours ont été bien travaillé, le niveau peut être moindre (un bon 2300).

C'est pourquoi tu as des joueurs "moyens" qui coachent des top joueurs comme aagaard, nikitin,...

Ensuite même si je leur concède un talent indéniable en matière d'analyse, je pense que Dorfman, Dvoretski et Silman ont eu l'avantage d'arriver sur un marché vierge. Je ne suis pas sur qu'ils auraient le même succès actuellement (éditorialement parlant).
Après sur Silman se focalise volontairement sur les joueurs débutants jusqu'à 2200 mais il est quand même MI à 2400 donc bon le voir coacher un jeune à 2450 ou plus ne serait pas plus choquant que Dorfman un 2700.
Parce que pour faire progresser à un certain niveau, tu dois avoir quelqu'un en qui tu as confiance et qui comprend ton jeu et ses faiblesses mais qui peut te conseiller. Et ça quelqu'un d'un niveau raisonnable peut parfaitement faire l'affaire selon moi.


kaktus, le
Parmi les grands maitres qui ont consacré une partie de leur carrière à la pédagogie, il y a Lev Alburt qui a écrit de bons bouquins pour disons les moins de 2000 ou plus pour ses livres sur les ouvertures.


Renan, le
Pas une nouveauté mais que pensez vous du livre "la méthode aux échecs" de I.Dorfman ?...
Ou de sa méthode ?... compliqué,pas compliqué...
(Et le moment critique ?)...


DDTM, le
@Renan
"je cherche juste un bon livre d'échecs, une nouveauté à lire cet été !"
Don pour repondre, il serait interessant de savoir quels bons livres d'echecs tu as deja lu.
Ensuite, chacun pourra te donner ses conseils de lecture


@ Chemtov
Avez-vous, vous même fait des recherches un peu plus approfondis qu'une simple recherche de mon élo !
J'ai commencé à enseigner les échecs il y plus de 20 ans avec certains de mes élèves qui ont dépassé les 2000, je n'ai pas la prétention de former des GMI, mais je m'estime parfaitement apte à enseigner à des joueurs jusqu'à 2200
Mais en parallèle d'une carrière de pilote de chasse, il n'est pas facile de faire des compétitions , j'ai bien fait une perf FIDE à plus de 2000,dans l'ancien temps lorsqu'il fallait encore avoir 2000 pour rentrer FIDE.
J'ai créé un site internet :
www.chesstrainer2000.com
ainsi qu'une chaîne Youtube qui est suivis par plus de 5000 personnes.
J'ai beaucoup d'élèves en cours particuliers, et les stages qui se préparent pour l'été aux gîtes de Philidor dans le Lot sont presques pleins.
J'espère que vous aurez le plaisir de lire mon livre et de le critiquer objectivement.
Et pourquoi pas faire une vidéo ensemble à l'occasion.
Le "Manuel de survie du joueur d'échecs" est préfacé par le MI Manuel Vallès qui a vraisemblablement apprécié le livre, ainsi qu'Olivier, j'espère que vous l'apprécierez également.


@renan
très bon choix ! ;-)


Chemtov, le
@ChessTrainer2000 : Je ne doute pas que vous soyez en capacité de compiler et présenter de nombreux et bons exemples de défenses, sauvetages, bouées, stratagèmes, etc... pour ''s'en sortir'' ( votre propre terme ). Donc c'est très bien ( même si c'est un sujet maintes fois exploités par de nombreux auteurs ).

Maintenant, lorsque vous posez la question '' ''Pourquoi certains joueurs réussissent toujours à s’en sortir même lorsqu’ils sont en difficulté ?'', là, cela va bien au-delà des exemples techniques. On est dans un domaine qui requiert une grande connaissance de la compétition et de la pratique. On pourrait dire du ''vécu''. Voilà pourquoi, ni votre beau site ( que j'ai visité ), ni les références de M.Vallès ou de votre éditeur ( heureusement... ) ne m'amèneront à acheter votre livre ( ou peut-être si, mais pour faire plaisir à Olivier et soutenir l'édition dans les échecs, en général ) .

Ceci dit, votre livre est peut-être très bien. Je n'en sais rien. C'est peut-être juste le pitch qui est un peu présomptueux car, apparemment, il suggère que vous connaissez la réponse à cette éternelle question.

@Renan : le 19/06/2020 09:38 :
''Mon dernier livre acheté ?'' Je ne sais plus. Je ne sais même plus très bien d'ailleurs d'où viennent mes livres ( achetés, hérités, reçus des éditeurs, volés à mes élèves, troqués contre d'autres, etc...).
Bon... je suppose que vous pensez aux livres pas trop anciens que j'ai découverts et lus dans les derniers mois. Alors il y a :

_ ''Positional decision making in chess'' Boris Gelfand ( 2015 )
_ ''Exercices de Stratégie'' d'Emmanuel Bricard ( 2016 )
_ ''Les finales aux échecs'' d'Alain Villeneuve ( 2012 )
_ The Correct Exchange in the Endgame'' d'Eduardas Rozentalis ( 2016 )
_ ''New-York 1927'' d'Alexande Alekhine ( 1927 / 2011 )
_ ''Comment jouer la défense Tchigorine'' de Alexandre Morozevitch et Vladimir Barsky ( 2007 )

Mais je lis et relis beaucoup d'autres livres que je possède depuis très longtemps. Un livre d'échecs, cela ne se lit pas juste comme ça et on passe à un autre. Il faut revisiter les livres régulièrement.


Renan, le
J'ai commencé le livre de Vincent Denis, j'en suis à la page 40, il me plaît car il est assez original dans son genre.il traite des pat,des finales,des perpétuelles,des exemples de forteresses..j'évite en ce qui me concerne les livres en anglais, j'ai pas le niveau...pendant le confinement quand je n'étais pas au travail j'ai lu "l'amateur devient maitre:"...


@renan: Les ouvrages de Dorfman sont excellents par la qualité des exemples, et les thèmes abordés. En ce qui concerne la méthode en elle-même, elle me semble difficile d'application. En ce qui concerne spécifiquement le moment critique, c'est un point important, et presque jamais traité par les autres auteurs. Quand faut-il réfléchir, faire un plan ?
Donc des livres intéressants, fourmillant d'idées, où l'on constate aussi la classe de l'auteur comme joueur. Ces livres nécessitent à mon avis un certain niveau de base parce que certaines notions stratégiques sont présupposées connues. Dans la version originale en français, la qualité de la langue laisse à désirer.


Chemtov, le
@Renan: Dans mes livres, il y en avait aussi un de Jacob Aagaard et un d'Edouard Romain, mais je ne les trouve plus. Ce qui serait intéressant de connaître, pour le livre de Vincent Denis, ce serait déjà la table des matières ( les différents chapitres ). J'aime bien aussi les livres dont on peut trouver une page publiée, pour pouvoir se faire une idée.


Julo62, le
Je possède "Le moment critique" de I. Dorfman. C'est en quelque sorte un recueil d'exemples supplémentaires à "La méthode aux échecs". (C'est sans doute plus facile à trouver que La Méthode)

J'avoue que, dans le feu d'une partie, je n'ai jamais, naturellement, appliqué La Méthode. Mais je crois que se rappeler que la sécurité du roi, à plus ou moins long terme, est un facteur primordial de jugement de la position, ça permet de souvent regarder les coups candidats qui vont dans le sens de la position.

Personnellement, je trouve La Méthode absolument remarquable, mais, pour l'analyse à posteriori. Pour comprendre quand on se donne le temps de chercher la vérité d'une position (ce qui n'est pas forcément le cas quand on est pris par le jeu).

Il est incroyable de voir que La Méthode permet d'appréhender ce que les beaucoup plus forts font souvent naturellement.

Je crois, tout de même, qu'il ne faut pas sous-estimer les ingrédients de base du bon joueur : du travail (par exemple, par fainéantise, je n'ai jamais compensé ma piètre imagination tactique) et du talent (et là je ne peux rien à mes carences !) .

Bref, La Méthode est un ouvrage très important de la littérature échiquéenne moderne, à mon avis.
C'est aussi un travail assez original pour théoriser et exemplifier le processus de pensée d'un fort joueur. (Même si, je crois que la particularité des très grands joueurs, c'est qu'après tout le travail qu'ils ont accompli et grâce à leur talent, ils font ça intuitivement.)

Mais ce n'est certainement pas un point de départ.
Surtout si le but est de progresser concrètement au classement elo, lors de la saison prochaine :-)


DDTM, le
je remonte la question

@Renan
"je cherche juste un bon livre d'échecs, une nouveauté à lire cet été !"
Don pour repondre, il serait interessant de savoir quels bons livres d'echecs tu as deja lu.
Ensuite, chacun pourra te donner ses conseils de lecture


Julo62, le
À la question, si tu cherches un "livre d'été", comme certains se trimballent le dernier Goncourt sur la plage, font semblant d'en lire quelques pages, le posent en évidence sur leur serviette, puis soit le stocke dans la bibliothèque où ils ne vont jamais ou le revende sur le Net, je n'ai pas de réponse.
Je ne suis plus à jour des nouveautés depuis très longtemps :-)

J'aime bien lire des livres d'échecs, sans échiquier et sans trop travailler.
Alors, j'aime bien les livres où l'auteur "parle".
La bio de Tal, en anglais, je l'ai gagné dans un championnat interne, il y a longtemps, dans le club que nous avons fréquenté ensemble. Il a sacrément vécu, il m'a suivi dans les trains et un peu partout. Il est sale et corné, mais il faut croire que c'est comme ça que j'aime les livres qui me sont chers.

"Les secrets d'un grand maître", de Polougaïevsky, surtout le chapitre sur les ajournées, est génial pour ça. Des échecs de très haut niveau et une histoire. Tu y apprendrais comment Smyslov est devenu candidat grâce à un sprint de Polou :-)

Sinon, un ouvrage qui m'avait marqué, c'est : "Secrets of Modern Chess Strategy: Advances Since Nimzowitsch" de Watson.

Les deux premiers bouquins, je leur dois quelques jolis coups et quelques belles parties (à mon simple avis). Le dernier, je lui dois une de mes pires défaites. J'avais joué une jolie partie, utilisé mon pion g, devant mon roque pour assurer mon cavalier e5 et j'avais cruellement perdu en zeitnot !
J'ai tout mis sur le dos de Watson :-))

Plus concrètement, j'adore la bizarrerie sur l'échiquier. (jouer le pion doublé d avec le fianchetto Roi, comme le raconte Bronstein au sujet d'une partie de Petrossian, passer sa Dame par b1 et a2, à la Rubinstein, pousser son pion g comme me l'a expliqué Watson...) Et les manœuvres qu'on découvre dans ce bouquin sont vraiment un régal, à mon avis.
Et ça se lit à la plage, même si on n'en retire que des bribes !


Julo62, le
Comme Chemtov, je ne critiquerai pas un livre que je n'ai pas lu.
Et je crois être plus indulgent quand aux accroches publicitaires :-)
De même, je ne mets aucunement en cause la valeur du travail de M. Denis, ni les progrès qu'il a pu permettre à ses élèves.

Mais lisez Polou !!

Un demi-finaliste au titre mondial, triple champion d'URSS, secondant des plus grands...

Il vous explique la "vie" de ses parties, les ajournées, j'en ai parlé, et certaines sont épiques, de vrais romans d'aventure !
Le chapitre sur les parties qu'il considère comme décisives, comptablement sur la grille de score d'un tournoi, mais aussi dans son parcours de joueur, jusqu'à quelques pas du sommet de l'Olympe.
Avec de l'attention, et une bonne dose d'humilité, on découvre comment un joueur pense, comment il croit, comment il doute, comment il se remet en question...

C'est impossible de n'en rien retenir ;-)

Bonne lecture, Renan !!


Renan, le
Bonjour julo !
Je lis beaucoup dans le TGV (12 heures par semaine),disons 4 ou 5 bouquins par mois.souvent des polars mais souvent aussi des bouquins d'échecs parce que j'ai le temps (des livrets d'exercices stratégiques aussi,j'en ai toujours un dans mon sac!)...il me semble que le Watson que tu cites va sortir bientôt en francais chez olibris !...je vais attendre un peu...parfois j'ai aussi le temps d'aller à Gibert Joseph pur acheter des bouquins d'occasions.Pour le polou je vais regarder si je le trouve !j'ai lu les silman (sauf celui sur les finales),j'ai lu euwe "l'amateur devient maître",la biographie sur Tal en 2 tomes que j'ai adoré (mélange d'interview et des parties)...les livres sur Fischer que j'ai aussi bien aimé ...le bouquin de François le lionnais aussi !
@chemtov;avec quelques joueurs du club on va faire une animation d'échecs le weekend prochain et celui d'après en ville,en bord de mer avec 3vou 4 tables et sans doute 4 ou 5 joueurs afin d'attraper la chaland !


@chemtov
Tous les extraits sont ici disponibles chez Olibris

http://www.olibris.fr/FicheProduit.aspx?Id=120

Concernant le pitch, il veut simplement dire que si l'on veut progresser dans un domaine sportif, il faut être capable de défendre et de développer des capacités de défense.
Le livre est adapté au joueur jusqu'à 2000.
Le mentale est également une qualité qu'il faut développer aux échecs et il ne suffit pas d'être MI pour pouvoir l'enseigner en revanche mon vécu de sportif de haut niveau et de pilote de chasse me le permettent.
Il n'a pas prétention à résoudre la question de la performance aux échecs mais seulement d'aider à devenir meilleur.

Olibris va sortir la série de Jacob Aagaard en Français :livres que je recommande également.
Les livres de Youdovitch sont également pleins de choses très bien expliquées.


Chemtov, le
Bon... OK... j'ai regardé... je ne vais pas batailler avec vous ( juste pour info, les liens vers les extraits 3,4,5,6 et 7 ne marchent pas ).

Mais je confierais toujours plutôt mes enfants ( élèves ) à des MI ou GM pour apprendre de leurs expériences concernant le mental nécessaire pour progresser au jeu d'échecs. Ce mental leur a été indispensable, sinon ils ne seraient pas titrés. De plus, dans les milieux que je fréquente, la survie, c'est tous les jours.


@chemtov
il n'y a pas de bataille...
Je trouve que c'était plutôt constructif.
c'est le but des forums
le milieu d'où je viens également on survivait tous les jours.

merci pour les liens j'en parle à Olivier


Meteore, le
@ Julo : Des gens qui achètent le dernier prix Goncourt et qui ne lisent pas je pense que c est complètement marginal....sauf si vraiment au bout de quelques pages ils se rendent compte que cela ne correspond pas à leurs attentes.
Mais c est très rare car il y a énormément de critiques permettant de se rendre compte du contenu avant d'acheter/lire

Par ailleurs cela coûte 23 euros...donc je ne pense vraiment pas que beaucoup de personnes les dépensent par pure vanité...


Julo62, le
Alors, nous ne fréquentons pas, hors de ce forum, les mêmes personnes.
Et, sans arrière pensée aucune, grand bien vous fasse :-)


Bonjour Renan. Si vous ne l'avez pas déjà dans votre bibliothèque, je vous recommande chaudement le "Guide des échecs " de Nicolas Giffard paru dans la collection " Bouquins".
C'est certes un vieux livre, mais il reste à mon idée un des meilleurs livres d'échecs existant en français.
A chaque nouvelle relecture ce livre me donne envie de ressortir mon échiquier pour jouer.
Sinon les divers titres de Marc Quenehen dans la collection Europe Echecs sont aussi très agréables à lire et m'ont appris plein de choses pour structurer ma pensée lorsque je cherche un coup à jouer contre le Citrine...incontestablement ces livres m'ont fait progresser.
Cordialement.


Bonsoir,

Confinement "aidant" j'ai lu ou parcouru beaucoup d'ouvrages ces 4 derniers mois. Parmi les auteurs "modernes", à mon goût, deux sortent du lot pour l'intérêt pédagogique et le plaisir de la lecture :
Joel Benjamin et Cyrus Lakdawala.

Je recommande notamment du premier :
- Liquidation on the chessboard
- Better thinking, better chess

et du second :
- In the zone
- Clinch it !
- Chess for hawks

Et puis toujours le livre de Timman sur les matchs des 2K. En 35 ans j'ai lu pas mal de choses sur le sujet, mais JT a un vrai talent de conteur.

Bonnes lectures !


Renan, le
OK serse999, le livre de Timman me plaît bien merci pour ces conseils.




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité