France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- Wednesday 08 July 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Magnus et les 100 finales par jonorigolo le  [Aller à la fin] | Finales |
Une vidéo de Carlsen qui résoud une sélection de positions extraites des "100 finales qu'il faut connaître" : https://youtu.be/k1SCXb2WA2U .

C'est vraiment très sympa.


Oui, c'est en anglais mais compréhensible, et surtout j'adore la manière de Carlsen d'expliquer pourquoi il ne comprend pas la ligne souhaitée dans l'exercice alors qu'il y a des plans efficaces plus simples.
En tout cas, je me régale aussi bien pour les positions, que pour les explications ou commentaires de Carlsen et les coups de mains du M.I John Bartholomew.

Très instructif mais un simple visionnage ne suffit pas, il m'en faudra beaucoup plus pour les comprendre les apprendre et les retenir ^^


clarxel, le
le lien cliquable


Chemtov, le
Intéressant. Mais beaucoup de GM feraient le même score sans problème et peut-être avec de meilleures explications.


Oui, mais ça n'a pas le même cachet :-)


Merci pour le lien video.
Les exercices sont vraiment intéressants, je découvre la plupart des positions, et elles sont bien révélatrices de ce que j'aime le plus aux échecs : voir au delà des apparences et découvrir la clef cachée de la position pour voir la beauté cachée du jeu.
Très souvent un regard superficiel sur la position peut faire croire qu'un camp est complètement foutu... mais il existe un sauvetage inattendu qui a quelque chose de "magique" ! j'adore ces exercices.
L'aptitude de Carlsen à comprendre ce qui se passe sur l'échiquier en quelques secondes (alors qu'il me faut plusieurs minutes!!) est assez fascinante, il fait cela sans aucun effort, mais je suis aussi extrêmement impressionné par son intuition : il ne fait jamais fausse route, et n'engage jamais sa réflexion sur un chemin qui le conduira à une impasse....


@CapeNoire: dans le bouquin, l'auteur indique qu'il donne volontairement les lignes les plus compliquées comme principales pour démontrer certaines idées (et indique aussi les solutions plus courtes en commentaires).

John aurait pu préciser ce point à Magnus.

@Chemtov : je ne pense pas que le but soit d'expliquer. Pour avoir les explications, je suppose qu'il faut acheter le livre.

D'ailleurs, j'ai la version papier. Je l'ai lue plusieurs fois, et je n'ai pas souvenir qu'elle comporte ce test.

Autres points:
- il semble que le papa Carlsen ait aussi passé le test. Ça aurait été marrant de publier la vidéo.
- je me sens moins seul quand je vois Magnus un peu désorienté sur le sens de la marche.


@jonorigolo : justement, ce qui me fappe c'est qu'un mec comme Carlsen qui a des capacités exceptionnelles, indique qu'il ne va pas chercher a jouer compliqué pour jouer compliqué, il garde certainement ça pour le milieu de jeu si nécessaire, mais pas en finale.

Et je trouve drôle sa manière de le dire, d'être surpris de la compléxité de la solution.

Après il peut se le permettre, moi non ^^


sigloxx, le
Sympa comme test! Me suis planté sur le 17 perso, j'ai cru que Cf2 annulait. Me suis pas planté sur le 24 donc j'ai fait le même score que Carlsen lol :P. Mais j'y ai passé presque 1h30 au lieu de 30 minutes pour lui. Pourtant je connaissais aussi déjà pas mal de ces positions, mais toutes celles que je connaissais pas ou que j'avais oublié ça m'a pris vraiment beaucoup plus de temps que lui de les piger.


Le livre est bien ?


J'adore ce livre.
Je le trouve assez ardu par endroits, à mon niveau (elo 2000), mais rien d'insurmontable. Simplement, il faut s'investir et travailler dur.

C'est un des deux seuls livres de finales que j'ai lus et travaillé vraiment en entier (l'autre étant le Complète Endgame Course de Silman, qui est plus progressif et accessible à mon avis, et qu'on peut lire sans problème en se passant d'échiquier).

Après, je ne pense pas qu'il soit vraiment utile à quelqu'un qui possède et utilise intelligemment le manuel de Dvoretski.


Gordon, le
"... à quelqu'un qui possède et utilise intelligemment le manuel de Dvoretski."

La question serait alors : Comment au juste, et précisément, utiliser intelligemment le manuel de Dvoretsky ?


La force des "100 finales" est d'expliquer très clairement un nombre limité de finales, que l'auteur considère comme les plus importantes d'un point de vue pratique.

La force du Dvoretski est qu'il est très complet. Il couvre le périmètre des 100 finales et beaucoup, beaucoup, plus. Les "positions de bases" sont signalées en bleu (dans l'édition anglaise originale), mais il y en a bien plus que 100 (il s'agit peut-être des finales à connaître au niveau 2200, voire MF ou MI).

Un joueur qui sait où concentrer ses efforts aura plus de matière (thèmes, exemples et exercices) dans le Dvoretski.




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité