France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 22 février 2020
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


La revue Europe-Échecs n°706 de février 2020 — Alireza Firouzja la révélation par Europe Echecs le  [Aller à la fin] | Actualités |
En décembre, lors du championnat du monde de parties rapides, le jeune Iranien Alireza Firouzja, 16 ans, créa un véritable séisme au sein de la hiérarchie mondiale en réalisant la meilleure performance du tournoi. Il ne fut devancé que par le champion du monde Magnus Carlsen, toujours impérial.

Firouzja faillit renouveler l’exploit lors du tournoi blitz. Confronté à Magnus, alors qu’il était en lice pour une place sur le podium, Firouzja perdit au temps après avoir obtenu une position totalement gagnée. Il se vit relégué à une « honorable » 6e place alors que Magnus réussissait le doublé.

La première fois que j’ai entendu parler de lui c’était lors de l’Open Grenke à Karlsruhe. Une nouvelle réglementation de la FIDE obligea le jeune Firouzja à ne pas se présenter devant l’échiquier pour éviter d’être sanctionné à son retour, s’il avait accepté de jouer contre un Israélien. Pendant plus de trois décennies les appariements ont souvent été orientés pour empêcher les joueurs iraniens et de certains pays arabes de se voir confrontés à des joueurs israéliens.

La situation pour un joueur d’échecs iranien est pour le moins compliquée alors que, pour la première fois, trois des meilleurs joueurs sont dans le Top 10 Juniors. Plus récemment le champion du monde Junior, le GM Parham Maghsoodloo, 19 ans, et le GM Mohammad Amin Tabatabaei, 18 ans, vainqueur de l’Open des Maîtres de Bienne 2019, tous deux membres de l’équipe nationale d’Iran, ont été sanctionnés pour avoir joués dans un tournoi de blitz contre un joueur israélien à Sitges en Espagne. Aussitôt, ils se sont vu interdire de participer au championnat du monde de rapides et de blitz à Moscou.

Depuis août 2019, Alireza Firouzja s’est installé à Chartes accompagné de ses parents et de son frère aîné. Il joue actuellement sous le drapeau de la FIDE et il devra probablement renoncer à jouer sous les couleurs du drapeau de son pays s’il veut poursuivre une carrière de joueur d’échecs.

Firouzja est le numéro un du classement mondial Junior avec un Elo à plus de 2700, ce qui est sans doute un record pour un si jeune joueur. Son résultat au traditionnel tournoi de Wijk aan Zee est en quelque sorte son baptême du feu qui va permettre de le jauger sur sa valeur dans un tournoi fermé. Il a apparemment le talent et l’encadrement nécessaires pour devenir l’un des grands de demain.

La route qui mène à l’Olympe est longue et semée d’embûches, et pour paraphraser Mamedyarov « Le génie aux échecs ce n’est pas forcément de remporter de grands succès très jeune, mais de progresser en travaillant beaucoup, jouer souvent et essayer de trouver son style. » Question travail je crois savoir qu’Alireza est passionné et consacre l’essentiel de son temps aux échecs. De plus, il sait discerner où sont les priorités en participant à l’un des plus prestigieux tournois des échecs « classiques ».

Je salue l’arrivée d’un nouveau collaborateur, Paul Saglier, qui se démarque avec un regard et un œil critique singulier sur la planète échecs et ses habitants.

Bonne lecture.

Georges Bertola


Sommaire de la revue Europe-Échecs n°706 de février 2020

— Actualités en Blitz Carlsen Super Star

— King Salman à Moscou – Carlsen-Firouzja : la rivalité des années 2020 !? Peter Heine Nielsen à l’analyse

— La guirlande des Opens de Noël D’El Prat de Llobregat à Sitges, Zurich, Hastings, Vandoeuvre, Marseille et Mont-de-Marsan. Reportages de Maxime Lagarde, Romain Edouard, Cédric Paci, Yannick Gozzoli et Paul Velten

— Véra Menchik, 1re championne du monde de 1927 à 1944 Reportage de Georges Bertola, analyse de Rudolf Spielmann

— 1er Tournoi fermé du Barreau de Paris - D’un Maître à l’autre Reportage de Joël Gautier, Namig Guliyev à l’analyse

— Lyon Olympique Echecs en Chine - Sur les traces de Marco Polo Reportage et analyse de Christophe Leroy

— Nouveau : En Passant - Que le sang bleu coule rouge ! La chronique de Paul Saglier

— Le Joueur du Mois – Alireza Firouzja, le talent pur, Interview et analyse d’Alireza Firouzja et Interview de François Gilles

— FFE - Le Cahier de la Fédé

Les Rubriques du Mag’

— Faites-Vous la Main : les 18 combinaisons du mois – Spécial Yi Wei, Par Bertrand Valuet

— Féminines en Or : Humpy Koneru-Zhongyi Tan – Une question de nerfs, Par Susan Polgar 8e championne du monde

— Théorie & Tendances au Grand Prix de Jérusalem, Par Igor-Alexandre Nataf

— Le Cahier de Marc Quenehen, Evaluez votre compréhension positionnelle ! (2)

— La Créativité aux échecs : Ivanchuk-Praggnanandhaa – L’Attaque Sozin-Fischer, Par Vassily Ivanchuk

— Finales Inoubliables : Firouzja-Carlsen à Moscou – L’art subtil de l’échange, Analyse de Darko Anic

— Dans le Rétroviseur : il y a 25 ans, Eric Prié était champion de France, Par Georges Bertola

— Annonces de tournois

— Abonnement/Ours

La revue Europe-Echecs N°706 — Février 2020 — https://www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs.html

Abonnement à la revue Europe-Echecs : 6 mois = 34,95€ ; 1 an = 59,95€ ; 2 ans = 118,95€ https://www.europe-echecs.com/abonnement.html
Voir un exemplaire gratuit de la revue "en ligne" sur https://www.europe-echecs.com/mag/html5/683FR/index.html

— Jouez aux échecs en direct avec « Simple Chess » https://www.europe-echecs.com/jeu-direct.html
— SimpleChess Google Play https://play.google.com/store/apps/details?id=com.simplechess&hl=FR
— SimpleChess App Store https://itunes.apple.com/FR/app/simplechess/id394634657?mt=8


Renan, le
Chartes ??...c'est où ?


Reyes, le
https://www.google.com/maps/place/28000+Chartres/@48.4480293,1.4345883,12z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x47e40c4424f1e18b:0x7863884853c7ed29!8m2!3d48.443854!4d1.489012


Renan, le
Ah oui Chartres...


Incroyable ce que je vais bientôt savoir sur Alireza :

où vit-il ?

avec qui ?

mange t-il le fameux pâté de Chartres inscrit à l’inventaire du patrimoine culinaire reconnu patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ?

et aussi la Poule au Pot notamment pendant la "Semaine Henri IV" (dernier week-end de février-début mars)

que pense t-il de la bière de Maintenon ?


Avant de poser une question bête, cherche une réponse intelligente.


Renan, le
Va t'il à la cathédrale célèbre à Chartres,fera t'il le championnat de France?...hummmm


vampyr, le
J'avoue qu'un National avec:
1)MVL
2)Firouzja
3)Fressinet
4)Bacrot
5)Edouard
6)Moussard
7)Lagarde

Ca aurait de la gueule.


Chemtov, le
Et Christian Bauer ! ( 2630 quand même ! )


vampyr, le
Pas faux apres je ne mettais pas Bauer parce que j'avais privilégié les jeunes et anciens champions.
Mais oui avec Bauer, Cornette, Gozzoli,Gharamian...


Chemtov, le
Anciens champions ? Ben...justement, il est champion de France 2015 ( deux fois avant aussi ). Il a quasiment tout, les titres, l'elo, l'expérience, et de bons résultats en équipe de France ( médaille de bronze en 2018 aux Olympiades ). Incontournable. Et en plus sympa !


vampyr, le
Je ne remets pas en cause
Mais bon il faut faire un choix et a défaut il ne me semble pas qu il ait joue l' année passee. Donc peut être plus intéressé




© 2000-2020 - France Echecs - Politique de confidentialité