France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 16 décembre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Un mat en un. par Penarol le  [Aller à la fin] | Problèmes |
Les blancs jouent et matent en un coup.



Chemtov, le
Neuf solutions ?


sigloxx, le
10 malheureusement, une des neuf est double.. Mais ça reste amusant :). J'ai bien du passer trois/quatre minutes à me demander s'il y avait de l'analyse rétrograde justifiant une inversion d'échiquier ou quelque chose du genre et à compter les captures au lieu de compter autre chose..

Pas évident à corriger..


??


sigloxx, le
Bon façon Smullyan :

"Holmes s'enquit poliment du trait - c'était aux blancs de jouer - puis se tint silencieusement, profondément concentré à quelque distance des deux amateurs, contemplant intensément l'échiquier. Au bout d'une minute, il demanda à son acolyte :

- Voyez-vous le mat en un, Watson?

Ce dernier se plongea à son tour dans l'analyse de la position, mais conclut rapidement qu'il n'y avait pas de mat en un coup, perplexe vis à vis de ce qui lui échappait.
Voyant son désarroi, Holmes ajouta :

- N'y a-t-il rien d'incongru dans cette position?

Watson regarda à nouveau l'échiquier sur lequel s'affrontait le Révérend O. et le Colonel M., ce dernier, avec les pièces noires, triturant machinalement un roi noir pris dans une boîte de pièces d'une table proche, et adoubant nerveusement ses pièces à intervalles réguliers."


La suite dans mon profil, on ne peut plus mettre de balise font pour mettre le texte en blanc apparemment.


Il y a aussi le défaut que le Cg2 mate 2 fois et la Te2 0 fois. Mais bon, même si l'auteur arrive à fixer tout cela, ça reste un joke problème...

Cela dit ça ressemble à un illegal cluster "à l'envers". Dans une telle stipulation, on demande d'ajouter des pièces de telle sorte que la position soit illégale, mais devienne légale chaque fois qu'on enlève une pièce (sauf un roi) au diagramme obtenu.

Exemple archi connu : Fou noir a8, Roi noir c8. Ajouter une pièce, illégal cluster.

Ici on a d'entrée de jeu un illegal cluster noir, et chaque fois qu'on légalise en ôtant un pion, on a une stipulation #1 (avec malheureusement 2 clés si on enlève le Pc7, comme souligné par sigloxx).




merci sigloxx :)


pessoa, le
Toujours agréable d'avoir un nouveau venu dans la composition (je crois).

Alors bien sûr c'est perfectible mais c'est plaisant à résoudre pour le curieux de passage. Notez aussi que si on retire le pb5, la positon est légale de justesse.

Ce n'est pas une idée nouvelle non plus, il y en a un modèle dans le Guide des échecs, et dans la base de Winchloé je trouve un exemple dû à Fischer !
Pas Bobby, mais un dénommé Hiéronymus Fischer qui a publié ceci en 1879.


Mat en un coup (je ne sais pas exactement comment le problème était présenté)


Penarol, le
Je n'ai pas le moindre talent échiquéen.
J'ai vu cette position cette semaine dans un livre de George Koltanovsky (chessnicdotes). Il ne donne aucune autre référence que "Duffy Chess Problem".


El cave, le
Ah oui, j'avais regardé vite fait le premier et pas saisi le principe alors que là j'ai vu tout de suite qu'il y avait neuf pions noirs :)


sigloxx, le
Personne n'a remarqué mon clin d'oeil à Cluedo? :/




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité