France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 21 octobre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


AG Ligue Ile de France par yvechecs le  [Aller à la fin] | Clubs |
Selon le témoignage d'un président de club présent à l'AG de la Ligue IdF ce dimanche matin :

Assemblée générale de la ligue d'Île de France des échecs.
Rapport moral rejeté à une écrasante majorité (21-208 et 16 abstentions).

Comptes rejetés à une écrasante majorité (30-198 et 17 abstentions).

Budget prévisionnel rejeté à une écrasante majorité (30-198 et 17 abstentions).

Le président refuse de démissionner, refuse de tenir le vote sur sa révocation, refuse de revenir sur la suppression de la réversion de la part départementale, la mesure qui a provoqué le clash et dont aucun club ne veut.
On croyait avoir André Rasneur, on a Theresa May.

Alors, que faire pour que les clubs soient entendus ?


Orouet, le
les ronds-points ?


Est-il possible de préciser pour les gens hors IDF combien il y a au total de voix dans cette ligue ?

Même si un score pareil, j’en ai jamais vu !

EDIT : j’ai trouvé tout seul la réponse à ma question, il y a 448. Donc c’est pas une petite AG, c’est une AG avec la moitié des clubs présents quand même……


M. Rasneur et son équipe pourtant ultra-minoritaires refusent de démissionner ! Pour l'anecdote, l'AGO a été organisée à 8h30 un dimanche matin et dans la convocation l'adresse était FAUSSE.

Chaque année nous demandons des comptes moins opaques et comme chaque année tout est maquillé dans des rubriques "Divers", "Autres charges", "Charges exceptionnelles", ... On marche sur les présidents de club franciliens, aucun respect du travail qui est fait dans les clubs et les departements.

Une AGE s'est déroulée sans eux à la fin de l'AGO et a voté l'envoi d'une lettre à la FFE pour que la Fédération reprenne la main puis organise des élections anticipées avant l'échéance de juin 2020.

A suivre...



Ce qui s'est passé ce matin suffit en effet largement pour passer la Ligue sous le contrôle de la FFE.


@OlivierFtn : cette pratique m’interroge fortement. Il n’y a pas un grand livre qui est publié ? Un document où chaque dépense est justifiée ?


Si bien sûr et tout est certifié par un expert comptable...


Ah ? c'est une information tout de même surprenante ! Encore une mauvaise publicité pour les échecs en général vis à vis d'éventuels sponsors ou politiques...

Ce "MONSIEUR " veut sans doute pouvoir être appelé "Président éternel de la ligue IDF" ou "Lumière céleste de l'échiquier" ?

On ne pourrait pas aussi lui donner le titre de "Grand Maitre " ?


!





Sdb64, le
Comme si la FFE avait le temps de s'occuper des problèmes des Ligues !? Il y a des soucis dans d'autres ligues ou des CDJE, et la FFE n'y fait rien. On taira le nom de ces entités malades.

Le réseau FFE c'est bien pour pistonner et soutenir les copains, mais ça n'a jamais réglé les problèmes !

Il me semble qu'en ligue Occitanie on a supprimé le droit des clubs à réclamer une AG extraordinaire, justement pour éviter les soulèvements.



La Ligue est un organe déconcentré de la FFE et quand une Ligue est défaillante, la FFE prend le relais.

Je suis allé voir les statuts de la Ligue d'Occitanie et l'article 5.3 donne la possibilité de convoquer une AG à l'initiative d'1/3 des membres réunissant 1/3 des voix, comme en Île de France.


Attention nous parlons tout de même, selon un twittos autorisé, de quelqu'un de "travailleur, dévoué, responsable" et qui "Aujourd’hui retraité [...] consacre tout son temps au développement des échecs.".


Chemtov, le
En théorie, rien n'empêche d'être tout cela et, parallèlement, d'être un mauvais administratif. Loubatière en était un bon exemple.


Encore heureux qu'il s'agisse de l'Ile de France, région pourtant montrée en exemple au reste de l'Hexagone ! On imagine les commentaires si de tels faits s'étaient produits lors de l'AG d'une Ligue de province.
Quant à la Ligue d'Occitanie, curieusement citée dans ce post, je n'ai pas l'impression d'y vivre en dictature, et encore heureux que le règlement ait limité à 1/3 la convocation d'une AGE car sinon au moindre problème on serait convoqués.



Chemtov, le
Pourquoi ce complexe d'infériorité ? L'IDF montrée en exemple ? C'est vraiment la première fois que j'entends cela ! De toute manière, aucune ligue n'est comparable ( taille, densité , histoire, fusionnée ou pas, etc... ). De toute façon, je pense qu'il est très difficile et audacieux ( voire inapproprié ) de juger le fonctionnement d'une ligue, vu de l'extérieur.


Une ligue d'échecs fonctionne t -elle comme une association loi 1901 ?
Ainsi par exemple lors de la création d'une association, les statuts (déposés à la préfecture) définissent les conditions de fonctionnement de l'association, ses objectifs. Ils définissent aussi la manière et la fréquence dont les Assemblées générales sont convoquées, la façon dont les membres du bureau sont élus (président, secrétaire, trésorier etc )...
Ainsi dans les événements mentionnés ci dessus à propos de la ligue IDF , il ne peut pas d'y avoir d’ambiguïtés sur la manière de procéder lorsque le rapport moral ou financier est rejeté par la majorité des votes, normalement ce cas de figure est prévu par les statuts.


Deepjcc, le
STATUTS DE LA LIGUE DES ECHECS D’OCCITANIE (PYRENEES-MEDITERRANEE)
Membre de la Fédération Française des Echecs, elle-même membre fondateur de la Fédération Internationale des Echecs (FIDE) en tant
qu’association Loi 1901 fondée le 19mars1921 (JORF-22/05/1921), Fédération sportive par arrêté du Ministre chargé des Sports du 19janvier2000
(BOiS-29/02/2000). Fédération titulaire de l’agrément jeunesse et éducation populaire.


https://echecs-occitanie.com/IMG/pdf/2016.09.25_statuts-ligue-echecs-occitanie.pdf

Le cas de figure n'est pas prévu dans les statuts


Chemtov, le
Il me semble que toutes les ligues ont des statuts fédéraux identiques, avec un point 6.3
(même 6.3 dans les statuts de la LEGE):

''L’Assemblée Générale peut révoquer le Comité Directeur avant la fin de son mandat à condition
d’avoir été convoquée à cet effet à la demande d’au moins un tiers de ses membres représentant
au moins le tiers des voix, que deux tiers de ses membres soient présents ou représentés et que
ladite révocation soit décidée à la majorité absolue des suffrages exprimés.''

Après... Est-ce bien cela que souhaitent ceux qui ont voté contre le rapport moral ? Parce que, après, il faut prendre le job... Et il n'y a peut-être pas de candidats. Pourtant des spécialistes de la destitution, cela ne doit pas manquer !

Je pense qu'il s'agit d'un simple désaveu de la gestion ( et peut-être de la politique, je n'en sais rien, ce n'est pas forcément la même chose ) et une mise en garde pour les élections de 2020.
Ou alors, si il y a vraiment un changement rapide souhaité, il existe l'article 6.3. Mais l'histoire de mise sous tutelle par la FFE, ça, cela me semble exagéré. C'est un cas extrême quand plus personne, localement, n'est en mesure de régler les problèmes (comme ce fut le cas à la Réunion, il me semble ).

Et comme dit précédemment, la plupart d'entre nous ici, nous voyons cette histoire de l'extérieur. Les franciliens sont de grandes personnes qui sauront certainement régler leurs problèmes sans l'aide du forum FE !


Chemtov, le
Dans les statuts de l'DF, le point 2.2.2.1.8. correspond au point 6.3. (Révocation)




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité