France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 15 novembre 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Les finales jouées par les logiciels par thierrycatalan le  [Aller à la fin] | Informatique |
Bonjour à tous sur le forum, je voudrais partager quelques observations que j'ai pu faire sur la manière dont les logiciels d'échecs que je possède jouent les finales.
commençons par définir ce que j'appelle finale dans ces observations :
généralement de 1 à 3 pièces restant dans chaque camp dont au moins une tour (et dame absentes de l''échiquier.
nombre de pions indéterminés, mais souvent au moins 4 pions dans chaque camp.

A partir de ce type de positions, dans mes propres parties jouées contre les logiciels je constate que :
- dans une position que je juge équilibrée au départ, je suis capable de ne pas pas perdre contre l'ordinateur Fidelity Par Excellence... et même souvent de le battre, grâce à ma compréhension de la position pour créer un pion passé qui ne pourra pas être stoppé sur le long terme par le Par excellence.

dans la même position que je joue contre le Citrine, c'est une autre histoire... le Citrine est capable d'anticiper ma stratégie , et dans le meilleur des cas je ne peux qu'annuler la finale, et souvent la perdre sur des pièges tactiques à 4 ou 5 coups..

Je sais bien que je suis plutôt mauvais en finale, j'ai donc cherché à comprendre comment m'opposer au Citrine : pour cela , je rejoue la même position en faisant jouer Fritz 9 à la place contre le Citrine.
Fritz gagne à chaque fois de manière rapide et sans aucune discussion...même dans des positions que je jugeais très inférieures au départ.

Ce qui est étonnant, c'est que j'ai l'impression que le Citrine joue bien en défense ...(aucune erreur évidente que je suis capable de détecter en 3 ou 4 coups) , et pourtant Fritz 9 , en jouant des coups que je trouve très "normaux" gagne systématiquement...(Fritz est incroyablement fort en finale pour jouer les tours contre les pions avec menaces multiples)

En cherchant à comprendre ce qui se passe sur l'échiquier, j'ai donc remis quelques positions que Fritz 9 semble parfaitement dominer, en le faisant jouer contre Stockfish...
J'ai été surpris du déroulement sur l'échiquier : Fritz se fait battre par Stosckfish très facilement, sans même sembler pouvoir espérer gagner une finale...

j'ai chercher à confirmer ce point , en échangeant les couleurs de chaque logiciel sur des positions que je juge équilibrée au départ :
Eh bien vous aurez deviné ...Stockfish gagne les finales qu'il joue avec les blancs ou avec les noirs contre Fritz...

la conclusion de tout cela me direz-vous ?
Eh bien , j'ai décidé de travailler les finales sérieusement avec des exercices pratiques (logiciels CT ART de chessOK) , avec objectif personnel que je crois plausible : battre d'abord le Citrine dans ces finales que je juge équilibrées et que je perds pourtant si souvent.

Quand à espérer atteindre un jour un niveau en finale me permettant de m'opposer à fritz 9 ...je n'y crois pas de mon vivant... et pour ce qui est de m'opposer à Stockfish...il me faudrait plusieurs vies !






DDTM, le
L'article devrait s'intituler plutot les finales jouees par Thierrycatalan :D
.... puisqu'il souhaite elever son niveau jusqu'a battre son citrine.
La conclusion "j'ai decide de travailler les finales serieusement" va dans le bon sens


La première question qui me vient à l'esprit : avec ou sans Tablebases ?


sigloxx, le
Bonne conclusion ^^


ref fou du roi , je n'utilise pas les table-bases sur fritz ou Stockfish sur PC... car le Par-Excellence ou le Citrine (et moi même !rires) n'en possèdent pas.
je cherche à améliorer ma manière de jouer les finales , car j'ai de grosses lacunes, mais je ne cherche pas à jouer les finales de manière "parfaitement inhumaine!" .

J'ai oublié de préciser dans le message précédent, que je n'ai pas regardé dans ces tests des positions issues de mes propres parties, rires!
j'ai mis sur l'échiquier des parties de GMI récentes (2018) du top 20 mondial (surtout les candidats), qui se sont terminées par une nulle sur l'échiquier après un long combat équilibré et technique, joué par les champions.
je les regarde comme une référence par rapport aux ordinateurs pour apprendre à mieux jouer et m'orienter dans les décisions à prendre en finale..

Une chose que j'ai beaucoup remarqué dans ces parties de GMI, c'est que les coups de pions sont très rares ...ils jouent d'abord les pièces pour les coordonner contre une case spécifique de l'échiquier (en attaque ou en defense) , puis ils jouent les pions pour provoquer une décision obligatoire de l'adversaire.
Je cherche aussi à comprendre comment le Roi doit intervenir sur une finale , en préservant sa sécurité, tout en faisant pencher la balance sur une attaque de pions, et surtout j'ai du mal à comprendre sur quelle aile de l'échiquier doit intervenir le Roi dans le cas où il y a des pions des deux cotés...


Tu es sûr que la GUI Fritz (l'interface) n'a pas accès aux Tablebases, ne serait-ce que les 3 pièces Nalimov ?




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité