France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 22 juillet 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Sinquefield cup par clarxel le  [Aller à la fin] | Tournois |
La passion pour cet évènement dépasse encore celle du tournoi rapide et Blitz de St-Louis, c'est dire..

Première ronde hier, Magnus a semble t'il neutralisé, sans trop transpirer, les velléités d'attaque de MVL.
So a craqué contre Mamed, et Aronian a mystifié Karjakin en finale.

Aujourd'hui, Anand ose défier Maxime sur sa Najdorf fétiche...




... et MVL l'a annulée.
Encore un petit tour de magie de Carlsen contre Karjakin (qui double les N et fait 0/2 dur dur)


Imagine, le
Et Carlsen montre une fois de plus que le travail des finales rapporte plus que celui des ouvertures.
A moins que ce ne soit la compréhension du jeu ? On peut répéter une ouverture sans la comprendre, mais c’est plus dur pour une finale de tours ou de pièces mineures.
Bravo champion en tout cas.



Ronde importante pour Maxime, qui joue So avec les Blancs. L'Américain est en méforme, et le Français a les Blancs, pourra t-il ouvrir le score ?
Carlsen joue Aronian avec les Noirs; j'espère qu'il ne va répondre e5 à e4, il me semble que contre un joueur commençant 1.e4, il y a plus délicat à traiter -par exemple Aronian avait souffert contre la Najdorf de Mvl...


@Imagine : 3 minutes avant la fin, la partie allait vers une nullité affirmée par les deux commentateurs (une 2400 et un 2600) que nous nous garderons de contredire.
C'est Karjakin qui a fait une grosse boulette (aussitôt clamée comme telle par les deux ci-dessus) pendant un zeitnot bilatéral.
Alors on ne va pas plaindre le "fautif", mais de là à encenser Carlsen pour un flag...



@ Naigeon: Comme souvent, vous êtes péremptoire alors que Carlsen a trouvé un plan brillant et inattendu, qu'il avait anticipé de loin, à partir d'une position stérile en apparence tandis que son adversaire ne l'a pas vu venir (on peut considérer le vice-champion du monde comme un"expert" je suppose).C'est cette idée qui est remarquable, et qui lui donne des chances de gain. A la fin (40 coups et quelques heures plus tard) les deux joueurs sont mal au temps, et font des erreurs, comme dans tous les jeux: Carlsen rate un gain, puis Karjakin rate une nulle ...Si vous prenez les choses par le petit bout de la lorgnette, vous trouverez toujours une faute décisive à l'origine de chaque défaite; mais je ne comprends pas trop le sens de vos interventions, d'autant que vous ne cherchez pas à donner votre avis sur la partie, mais juste à critiquer ceux qui veulent discuter du jeu d' échecs.


Si avoir un avis différent est une critique, il ne reste plus qu'à saborder tous les forums, y compris celui ci. Quel propos, selon vous, serait une "critique" de ceux qui veulent discuter du jeu d'échecs" ?
Qu'y a-t-il de péremptoire à rapporter ce que j'ai vu et entendu de la part de commentateurs très forts ?



Vous ne formulez pas un d'avis, vous citez un avis. Est-ce que vous avez analysé la partie ? Qu'est-ce que vous, vous en avez pensé ?
Si vous n'avez pas une opinion, un ressenti par rapport à cette partie, pourquoi intervenir ?


Vous êtes modérateur ?


@DocteurPipo
Je trouve que 1.e4 réussit plutôt bien à Aronian : belle partie positionnelle contre la Berlinoise de So, et tactique (en semi-rapide) contre la Najdorf de MVL.
Bon, bien sûr il y a la rouste contre l’Italienne de Kramnik :(
Mais il était temps qu’il se décide, enfin !, à jouer aussi 1.e4.
De tous les joueurs du top 15, c’était le seul dans ce cas
Pour Carlsen, oui c’est tout à son crédit de chercher encore et encore dans ce genre de positions, plates soi-disant … la preuve !



Exceptionnelle victoire de Carlsen. Pour faire craquer Karjakin il faut en faire énormément, et il est d'ailleurs bien placé pour le savoir !
Cela me rappelle beaucoup une autre victoire incroyable de Carlsen sur Karjakin dans une finale Tour et Fou de couleurs opposées, c'est peut-être celle où il lui avait placé Dh1.


elkine, le
d'accord avec ANaigeon
Kariakine a bien défendu, à la fin il va jouer Te6 Th7+ Rc6 et simplement intervertit les coups


Sans doute, mais quinze coups avant, Carlsen était probablement gagnant après 59.e5 ! Ce qui est intéressant, c'est d'analyser la partie entière, et de comprendre comment, à partir d'une position complètement stérile, Carlsen est arrivé à se créer des chances de gain, sur la base d'une position où le "mauvais" fou blanc empêche les tours adverses de jouer.Il protège ses pions, et garde les cases d'entrée adverses (d2), s'avérant finalement une pièce tout aussi valable qu'une tour, dans cette position donnée.


Chemtov, le
Position complètement stérile, je ne dirais pas ça. Il y a un équilibre en matériel ( ou petit avantage blanc avec fou et deux pions contre tour ) mais il n'y a pas d'équilibre dynamique car seuls les blancs peuvent faire avancer leur(s) majorité(s) de pions. Les noirs n'ont pas de cible et ne peuvent pas rendre la qualité pour deux pions.

Karjakin a tout de même pas mal tenu (presque) jusqu'à la fin. Et côté blanc, je pense que d'autres joueurs auraient ''poussé'' aussi logiquement la position, de la même manière ( Kramnik ou d'autres, mais il faut se rappeler aussi des grandes finales de Karpov et des anciens ).




Meteore, le
Superbe partie de Carlsen, sur un registre minimaliste, illustrant bien sa volonté de gagner en exploitant toutes les possibilités. Finalement en partie lente pour les joueurs de ce niveau les gains sont très rares. D une part il faut commettre le moins de fautes possibles pour ne pas risquer de perdre et en plus il faut savoir saisir les micro occasions (comme ici le sacrifice de qualité ) qui permettent de jouer pour le gain mais qui sont finalement assez rares.




Chemtov, le
En tous les cas, c'est intéressant cette finale (en dehors du contexte Ca-Ka). Je me demande si c4 devait forcément tomber. C'est intéressant aussi d'imaginer des cas avec des structures voisines ( f,g,h plutôt que e,f, g ) plus fréquentes. Ceci pour le travail personnel de chaque lecteur qui serait tenté maintenant de sacrifier à chaque fois sur le couple de pions d et c dans ses prochaines parties ! Là, les blancs avaient tout de même un roi bien actif et un beau pion central.


Intéressante cette partie Grischuk - Carlsen. Et je n'aime pas trop la position de Maxime : on dirait une française avec un fianchetto en g7.


Carlsen a une pièce moins, enfin T contre F/C ? Il est mort, je pense, alors que Mvl devrait tenir.


Très belle ronde en tous cas, toutes les parties sont intéressantes et disputées.


Chemtov, le
Oui. Cette Grünfeld me donne envie de la rejouer.


Je pensais que MVL allait battre sa bête noire … ben non !
Carlsen s'en sort bien et Caruana passe en tête
Carlsen Caruana demain … chouette !
MVL était bien et 30...a5 au lieu de f3 aurait pu faire très mal


Intéressant de voir le déroulement de cette partie Carlsen-Caruana, avec des roques opposés, un type de position que le challenger recherchera probablement en championnat du monde. Caruana a déclaré par le passé qu'il se sentait capable de mieux calculer que le Norvégien, et ce type de position est idéal dans ce cadre.


A propos du choc Carlsen - Caruana dont les enjeux sont rappelés sur le site d'EE : "Et enfin, il est toujours possible que ce choc de la septième ronde accouche d'une souris..."

Pas trop le genre de ces deux joueurs et pas dans l'intérêt de Caruana qui doit mettre le feu quitte à perdre. Une victoire, il prend la première place au classement, ça serait carrément énorme ! Une défaite, au pire, Carlsen risque l'excès de confiance avant d'aborder le championnat du monde.

Bref, roques opposés, ça va saigner.

C'est la première fois que Carlsen est à une défaite de perdre sa place de numéro un mondial ?


clarxel, le
Sans tirer de conclusions définitives de cette partie, le fait que Caruana ait résisté à l’attaque effrayante de son adversaire est excellent pour la confiance du challenger.
A l’inverse, Carlsen n’est plus tout à fait, temporairement ?, l’Attila des Échecs qui ne laissait que ruines et dévastation dans les positions de ses rivaux.
Ces deux là semblent très proches, le match s’annonce très indécis...



Sur la page EE du tournoi, on apprend que les commentaires en russe sont dispensés par un certain Piotr Veniaminovitch Svidler. Bon, pourquoi pas, mais pourquoi Ievguen Vitaliïovytch Mirochnytchenko n'est-il pas dénommé Ievguen Vitaliïovytch Mirochnytchenko ou même plus simplement Євген Віталійович Мірошниченко ?


Mignonne la victoire de Levon.


JLuc74, le
45 parties et 37 nulles

Parallèlement je regarde la 13ème saison du TCEC, la D1 se joue actuellement avec 8 modules dont le niveau tourne autour de 3300 Elo. 38 parties jouées, et seulement 20 nulles. A ce niveau il n'y a pas de gaffe à court terme, les modules ne lâchent pas bêtement le moindre pion et pourtant les points marqués sont nombreux.

On pourrait penser que quand le niveau de jeu monte il y a plus de nulles, que le jeu devient stérile. Mais ça ne semble pas vrai si on retire le facteur psychologique.


Orouet, le
45 parties et 8 nulles !
(c'est le national féminin)



La qualité des nulles est autrement + importante que celle de certaines victoires, non ?


JLuc74, le
@doubrrriouchkov : sans doute mais ce n'est pas le cas général.

@Orouet : dans le national féminin les écarts de classement sont importants et avec une moyenne Elo à 2231 on ne peut pas parler de haut niveau.

Ce que je voulais surtout dire c'est que ce n'est pas parce que le niveau monte qu'il va y avoir beaucoup plus de nulles jusqu'à n'y avoir plus que des nulles. Les meilleurs modules continuent à se battre les uns les autres, même à 3300 Elo. Si les joueurs de haut niveau font beaucoup de nulles c'est moins à cause de la nature mathématique du jeu que pour des raisons psychologiques.

Les futurs joueurs de top niveau mondial seront peut-être ceux qui sauront jouer à fond sans frein psychologique. C'est d'ailleurs ce qui arrive à Carlsen qui gagne maintenant moins que quand il avait 18 ans, les enjeux sont devenus trop importants.


Passionnante fin de tournoi à Saint Louis !
Trois joueurs terminent finalement ex aequo à +2,Caruana, Aronian et Carlsen.
Aronian a spéculé, et joué un sacrifice douteux contre Grischuk toujours mal au temps. Il a gagné- comme il aurait perdu sans doute s'il avait joué la même chose contre Caruana...ce qui s'est d'ailleurs produit aux candidats (sacrifice douteux et défaite). On comprend mieux ce qui fait la force et la faiblesse de l'Arménien, en voyant cette partie.
Carlsen a réussi un incroyable grattage de plus contre Nakamura- qui s'est suicidé en finale.
Les règles prévues pour le départage à trois étant stupides, Carlsen a simplement dit qu'il les refusait !
Bravo Magnus, quelquefois on a besoin de l'autorité des champions.


Oui la règle de départages à trois étant prévu était tirage au sort de deux joueurs le 3ème étant éliminé du départage.
(Franchement difficile de faire pire comme règle)

De ce que j'ai pu comprendre ( j'ai malheureusement coupé le live avant "l'incident")

Carlsen a proposé de soit jouer les départages à trois soit pas du tout.

Caruana a un départage supplémentaire contre So pour la 4ème place qualificative du Grand Chess Tour et du coup jouer un double départage faisait trop.

Donc ce soir pas de départage Aronian-Carlsen-Caruana, mais juste un départage So-Caruana pour la 4ème place du GCT.


Chemtov, le
Les joueurs devraient tout de même lire les règlements avant de s'engager dans une compétition. Certes, c'est un règlement débile, mais même une fois l'organisation lancée, il est préférable de négocier en amont avant le clash final. Cela peut avoir des répercussions sur d'autres partenaires économiques, des prestataires, des accords avec d'autres remis en cause, etc... Carlsen n'a pas un manager ( son papa ) qui relit les textes avant de les signer ?


Reyes, le
Ce qui a été décisif dans la décision de ne pas jouer les départages c'est le départage entre Fabiano Caruana et Wesley So pour la quatrième place qualificatif au London Chess Classic. Ce qui était difficile de prévoir.

Carlsen ne voulait pas jouer le départage : sur le streaming russe, Magnus a dit qu’il ne jouera pas un départage à deux joueurs car c'est trop ridicule, « ils doivent donc trouver une autre solution ! », mais Aronian était d'accord pour le jouer... jusqu'à ce qu'il apprenne le départage de Caruana et So. Ensuite il a changé d'avis, comprenant que Caruana ne pouvait pas jouer deux départages.


Depuis mon siège de spectateur, j'ai trouvé que notre MVL national obtenait des positions souvent très intéressantes avec les noirs, sans doute parce que ses adversaires ayant les blancs, se sentaient obligés de se découvrir pour tenter de marquer le point complet. Par contre, avec les blancs, il me semble qu'il s'est fait assez facilement neutraliser par ses adversaires tout au long du tournoi.
Est-ce que des joueurs plus forts peuvent confirmer (ou infirmer) cette impression que j'ai eue ? Le répertoire de MVL avec les blancs n'est-il pas son principal problème à l'heure actuelle ?


@Troymcclure
Oui, c'est ce qu'on 'reproche' à MVL ces derniers temps : jeu trop timoré avec les blancs contre 1.e5.
Quand en face, on lui joue la Petroff ou pire la Berlinoise, il n'obtient vraiment pas grand-chose (je parle en toute modestie bien sûr !)

Un jour, il dégainera une Ecossaise (comme contre Carlsen il y a qq années) ou une Viennoise, voire il arrêtera 1.e4 ?!


... aucun rapport, mais Dubov explose tout avec les noirs au cht Russie (cf ronds 3 et 4)




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité