France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 24 février 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

La revue Europe-Echecs n°684 du mois de février 2018 par Europe Echecs le 01 février 2018  [Aller à la fin] | Actualités |
Une grande année 2018 débute en janvier et février avec les traditionnels tournois de Wijk aan Zee et Gibraltar. Le Tournoi des Candidats, qui se jouera à Berlin du 10 au 28 mars, est l’un des événements-clés de l’année qui permettra de désigner le Challenger du prochain championnat du monde. Les participants : pour la Russie Kramnik, Grischuk et Karjakin, pour les USA Caruana et So, l’Arménien Aronian et l’Azéri Mamedyarov et pour la première fois un joueur venu de Chine : Ding. La finale du championnat du monde se jouera à Londres du 9 au 28 novembre et le champion Magnus Carlsen devra défendre son titre, dont il est détenteur depuis 2013, en 12 parties. Sous la plume de Darko Anic vous pouvez rejouer sa finale contre l’un de ses prétendants, Aronian.

2018 verra à nouveau une nouvelle édition du « Grand Chess Tour » avec des haltes à Paris, Louvain, Saint-Louis et Londres. Un moment très attendu, Batumi en Géorgie, qui accueillera la 43e Olympiade d’échecs du 23 septembre au 4 octobre.

Un coup de chapeau à notre collaborateur, le GM Christian Bauer qui a remporté le tournoi de Noël à Zurich en compagnie de Nisipeanu, Kunin et Moroni avec 5,5 points sur 7. Vous le retrouverez à l’analyse dans sa partie contre le GMI Pikula. A noter aussi les exploits du GMI Sébastien Mazé à Londres et du GMI Romain Edouard à Marseille.

L’ex-champion du monde Vishy Anand, actuel 11e mondial, créa une petite surprise à Ryad, sacré champion du monde de parties rapides à 48 ans. Il partagea la première place avec deux Russes de la nouvelle génération Vladimir Fedoseev, 22 ans et Ian Nepomniachtchi 27 ans en devançant le favori Magnus Carlsen d’un demi-point. Anand est aux commentaires, c’est le joueur du mois interviewé par Jean-Michel Péchiné.

Comme à l’accoutumée, une belle analyse d’Ivanchuk et du GMI Igor Nataf dans le cadre de ce tournoi. La Chinoise Wenjun Ju, confirme son ascension et remporte le Rapide en solitaire. Magnus est sacré pour la troisième fois « champion du monde de blitz » devant Karjakin et Anand. La Géorgienne Nana Dzagnidze créa la surprise en devançant plusieurs favorites. La Russe Valentina Gunina est 2e à un demi-point, tandis que Wenjun Ju partagea la troisième place en compagnie de Kateryna Lagno.

Qui mieux que Susan Polgar, ex-championne du monde, pouvait analyser la partie entre Ju et Dzagnidze ou plus exactement « le choc des championnes » ! Pourtant, le choix de jouer en Arabie Saoudite est un sujet très controversé, avec pour conséquence l’exclusion des joueurs israéliens. De plus, le wahhabisme saoudien a été une source d’inspiration pour Daesh mais les choses semblent évoluer dans le bon sens. Un point positif, les joueuses ont pu se mesurer à visage découvert. Une petite victoire au service de l’amélioration de la condition féminine.

Un numéro que nous espérons étoffé et riche en contenu pour nourrir votre passion échiquéenne.

Bonne lecture.

Georges Bertola
www.europe-echecs.com

Le sommaire
p. 04 Actualité en blitz Elo du 1er janvier : Carlsen n°1...
p. 06 Spécial mondiaux rapides et blitz : Anand et Carlsen rayonnant à Riyad. Vassily Ivanchuk / Théorie par Igor Nataf
p. 20 Tournois de l'hiver : Vandoeuvre, Béthune, Marseille, Londres, Budapest, Zurich et Sitges / Bauer, Édouard et Mazé
p. 30 Édition : “Le jeu et ma vocation littéraire chez Thinkers Publishing” Par Romain Edouard
p. 32 Le joueur du mois : La magie de Vishy Anand, Champion du monde de rapides ! Analyse et interview de Vishy Anand
p. 37 Le cahier de la Fédé. “S’ouvrir vers l’extérieur !”
p. 42 Faites-vous la main : 18 Combinaisons du mois / Spécial Magnus Carlsen. Par Bertrand Valuet
p. 45 Féminines en or : Ju-Dzagnidze / Choc de championnes du monde. Par Susan Polgar, 8e championne du monde
p. 48 Ouvertures et idées gagnantes : Bauer-Pikula / La défense Ouest-Indienne avec 4.g3 et g6. Par Christian Bauer
p. 52 Discutons ouvertures ! : Partie Italienne avec 4.c3 Cf6 5.d4. Par Marc Quenehen, entraîneur Ligue Île-de-France
p. 54 Progressons ! : Questionnement autour du premier échange de pièces légères. Par Marc Quenehen
p. 57 La créativité aux échecs : Ivanchuk-Ding / Le gambit Marshall à l'épreuve. Par Vassily Ivanchuk
p. 60 Les finales inoubliables : Aronian-Carlsen / L’esprit de Nimzovich. Par Darko Anic
p. 64 Dans le rétroviseur : Léningrad 1939 / Botvinnik 11e Champion d'URSS. Par Georges Bertola
p. 68 Annonces de tournois
p. 72 Humour : Échec et... Gag ! Par Luc Deroubaix

Parties à visualiser et télécharger www.europe-echecs.com/la-revue-europe-echecs-detail.html?id=652
BAUER-PIKULA — ACZEL-BANUSZ — ARAVINDH-KOZUL — MAZE-STANY — STRIKOVIC-EDOUARD — KOTOV-BOTVINNIK — TOLUSH-BOTVINNIK — ARONIAN-CARLSEN — CARLSEN-ANAND — JU-DZAGNIDZE — ANAND-LEKO — MILES-KORCHNOI — ARONIAN-KARJAKIN — KOKAREV-MAMEDYAROV — MCHEDLISHVILI-INARKIEV — IVANCHUK-DING — CARLSEN-NEPOMNIACHTCHI.


thierrycatalan, le 01/02/2018 - 20:12:51
Vishi Anand mérite bien (encore une fois !) la couverture EE de février 2018 , après ses exploits et son nouveau titre mondial.
Son interview est intéressante, et son humilité non feinte lorsqu'il déclare que lorsqu'il s'assoit devant son échiquier pour travailler les échecs, il se rend compte qu'il lui reste beaucoup de choses à apprendre ....
Un homme attachant derrière l'immense champion.
L'accent est mis sur son rôle historique dans le développement du jeu d'échecs en Inde , qui compte aujourd'hui plus de 50 GMI.
Ce n'est pas la première fois que je lis le poncif "Anand considéré comme un dieu vivant en Inde" .
Au delà de mon irritation (j'ai horreur qu'un homme soit idôlatré...), quelle réalité se cache derrière ces mots ?
Anand est-il connu en Inde au delà des cercles d'échecs ?
Quelle comparaison pourrait-on faire avec la France et MVL, qui passe quelquefois à la radio,dans la presse magazine ou même des émissions TV ?

cordialement


Ducouloir, le 01/02/2018 - 23:29:20
En France, Anand, c'est Johnny.

- Vichy ?
- A-que-nan.


gbchess, le 02/02/2018 - 11:19:07
thierrycatalan Anand est connu bien au-delà des cercles d'échecs en Inde. Dans les tournois il était filmé par un cameraman qui le suivait dans la plupart des tournois ou il jouait. Du moins lorsqu'il était champion du monde. De plus il est l'un de ceux qui a un revenu très conséquent provenant de contrats publicitaires.
Carlen aussi a la faveur des médias en Norvège. Ce n'est pas encore le cas pour Maxime.


clarxel, le 02/02/2018 - 19:22:37
Dans cet article, Anand arrive en 4e position des sportifs indiens les plus célèbres de l'histoire (le 1er étant sans surprise la légende du cricket Sachin Tendulkar)
"Aucun Indien ne connait pas Vishy", dit l'article.

On est en effet assez loin de MVL...


thierrycatalan, le 02/02/2018 - 19:42:58
Clarxel, vous me faites honte avec votre article ! rires !
Sur les 10 sportifs indiens cités dans l'article, je n'en connais qu'un seul .... c'est celui qui tient un roi et une dame dans sa main .... jamais entendu parlé des autres ...


clarxel, le 02/02/2018 - 19:57:43
Comme je l'écrivais, Tendulkar est une légende du cricket, il est cité dans le film Slumdog Millionaire.
Leander Paes a éliminé à lui tout seul l'équipe de France de coupe Davis en 1993 il avait notamment battu Leconte, (et il joue encore, c'est dire qu'il n'est plus tout jeune) il a gagné un grand nombre de tournois de grand chelem en double
Sania Mirza est une joueuse de tennis.
Les autres, je donne ma langue au chat.


thierrycatalan, le 02/02/2018 - 22:44:47
ref Ducouloir...

rires .. Je viens de comprendre !! Ah Que NAN !!

il a fallu que je le lise avec les oreilles, et pas seulement avec les yeux !!




thierrycatalan, le 04/02/2018 - 15:58:07
Le tournoi de Gilbratar a attiré mon attention sur un jeune joueur (J. Moussard) dont je ne connaissais que le nom depuis des années,
et que j'ai été surpris de voir rivaliser sur l'échiquier avec des GMI connus internationalement.(Adams, MVL,Cheparinov, Dubov)

Je viens de regarder le site de la FFE : Il y a en France près d'une cinquantaine de joueurs Titrés GMI ... et je ne les connais pas tous !

Ce mois-ci , nous pouvons rejouer dans la revue Europe Echecs, les parties de 3 joueurs français GMI très connus (Bauer, Mazé , et Edouart )...

et je me demandais si la revue ne pourrait pas présenter chaque mois , une ou deux parties de quelques uns des autres des 50 gmi français, afin qu'ils me soient plus familiers ... ou que je les revoie avec nostalgie !

j'aimerais bien revoir au fil des mois dans le magazine une partie de Santo Roman, de Bricard, de Prié, de Renet, Apicella, et même de Kouatly !! , pour ne parler que des plus connus ...
mais découvrir une partie d'autres joueurs que je ne connais très peu : Lupu, Okhotnik, Riff, Delorme, Lagarde, Moussard , etc (il y a en 50 !).

Certes vous pourriez me dire que, sur Internet et les bases de données de parties, je peux les trouver tout seul par centaines avec plein de sites genre week in chess...
mais je ne suis un dinosaure ! et pas familier (ni y prend plaisir) de cette démarche bases de parties échecs sur ordinateur.

ce n'est pas pour rien que je préfère jouer contre le Citrine posé sur une table , que contre fritz sur le PC avec un clavier et un ecran...

Et puis surtout le "journal papier" reste ma principale source pour rejouer avec plaisir chez moi, sur un échiquier bois quelques belles parties disputées à travers les tournois mondiaux en dégustant un café et en écoutant la musique...

Bref pour en revenir à mon propos, j'aimerais trouver dans EE au fil des mois, une belle partie de tous les GMI français.
j'ai dis une belle ! rires ! comme par exemple ce mois-ci, le sacrifice de Dame de Sebastien Mazé a été un plaisir à rejouer sur l'échiquier !

cordialement tous sur le forum.





elkine, le 04/02/2018 - 19:10:28
Lagarde et Moussard, ce sont des classiques pourtant...


Renan, le 08/02/2018 - 11:48:53
Bonjour à tous,
Moi ce qui m'a interpellé dans le magazine de février c'est l'article sur les tournois d'hiver...avec le titre "la France déserté par l'élite"...on donne les noms des vainqueurs à vandœuvre et Béthune (sans aucune partie) mais quid du tournoi du Mans?... certaines raisons sont données pour expliquer le fait que les gmi ne viennent plus ...
Et ensuite l'article bascule sur le tournoi de Londres, Budapest, Zurich ; je ne savais pas que ces villes était en France...


Renan, le 08/02/2018 - 11:50:08
Par contre en fin de reportage il y a une partie sur le tournoi de Marseille...


DDTM, le 08/02/2018 - 11:53:06
elkine a encore frappe !


thierrycatalan, le 09/02/2018 - 13:08:19
Bonjour Renan ,
Si je ne me trompe pas, le journal EE n'hésite pas à donner les informations d'un tournoi majeur en france, mais encore faut-il que ses organisateurs envoient au journal les résultats (grille), une photo (par exemple du podium) et éventuellement quelques parties...
j'ai aussi remarqué cet article sur les tournois Français, et il me semble que les analyses expliquant la situation sont bien posées.
Nous sommes aujourd'hui dans un espace europeen , où il est facile de voyager dans les pays limitrophes. (Allemagne, Belgique, Hollande, Luxembourg,Italie, suisse, Espagne...ne sont pas bien loin).
Si on regarde le nombre de parties énorme que jouent déjà les meilleurs joueurs, dans les clubs, dans la fide, etc .. il est certain que les places dans le calendrier pour des opens ou tournois fermés sont rares ... et encore faut-il qu'elles ne soient pas en concurrence avec les pays voisins!
il me semble aussi que la folie des grandeurs de certains organisateurs (records du nombre de participants..plus forte moyenne elo , etc etc ) est un élément néfaste. je suis plutôt partisan de commencer avec des ambitions modestes, (tounoi régional) d'apprendre sur le tas, et améliorer les choses avec l’expérience , puis avoir davantage d'ambition (tournoi national , plus tard international) ... afin de fidéliser les joueurs participants et les sponsors.


Renan, le 10/02/2018 - 17:47:50
Bonjour Thierrycatalan
Tout ce que tu écris est vrai... n'importe quel joueur peut faire son tournoi en Europe (Espagne, Benelux etc...) s'il en a les moyens...
Ensuite je pense que les organisateurs des tournois donnent les résultats le plus tôt possible (il y de la marge je pense pour faire le numéro de février), regarde le numéro de février 2017, tu verras la différence...
Comme je pense tu as quelques vieux numéros d'EE prend un de 2010 et regarde le prix pour une inscription à un tournoi tu verras une certaine inflation, c'est pour ça qu'il y a de moins en moins de joueurs...du coup il y a moins de GMI...



Renan, le 10/02/2018 - 18:01:28
Maintenant tu souleves un point important pour les échecs (pour la fédé ou les organisateurs de tournois)... comment trouver un sponsor...pour son tournoi de 67 joueurs avec 0 gmi ou le tournoi de 190 avec 20 Gmi...


thierrycatalan, le 11/02/2018 - 10:07:40
Oui c'est vrai. sur ces points précis , je rajouterais quelques mots :

1- le prix d'inscription d'un tournoi doit rester modeste, afin d'attirer des joueurs amateurs qui comme moi, ne cherchent pas à gagner le tournoi, ni à jouer un GMI, mais seulement jouer quelques parties d'échecs (quelquefois les seules de l'année à la pendule !!).
Pour ma part je dirais que c'est entre 5 à 10 euros la partie...pour un tournoi de 7 à 9 rondes...en 4 heures.

Certains organisateurs semblent trop souvent oublier l'essentiel : en tant que joueur amateur, je déteste que l'organisateur me considère comme un portefeuille ambulant et je refuse d'être pris pour un "sponsor pigeon" qui équilibre le budget du tournoi par des frais d'inscription irréalistes.

A l'organisateur de savoir gérer cette équation économique, s'il veut que je m'inscrive à SON tournoi pour jouer ...et que je puisse dire que c'est aussi MON tournoi d'échecs.

2- Je n'ai pas besoin de savoir qu'il y aura 10 GMI pour m'inscrire à un tournoi d'échecs régional... Pour ma part, un ou deux MI français "invités" participant au même tournoi que moi, sera déjà une belle affiche attirante.

Je me souviens du Tournoi de Narbonne (organisé par Tosti) dans les années 80 , je l'ai joué plusieurs fois, j'étais admiratif de croiser des MI yougoslaves aux noms imprononçables (sauf Cebalo), qui étaient considérés comme des des vedettes (on leur demandait des autographes !) ..et des jeunes joueurs non titrés à l'époque dont la force sur l'échiquier était impressionnante (je me souviens des attroupements autour de la table d'Eric Prié lorsqu'il jouait..habillé en "punk"). bref tout cela pour dire qu'un tournoi bien organisé, n'a pas besoin d'inviter Carlsen ou Nakamura pour attirer les amateurs du jeu d'échecs à s'inscrire et participer à un tournoi.

Cordialement à tous sur le forum.




Chemtov, le 11/02/2018 - 21:01:06
Je n'ai pas bien compris :

'' Pour ma part je dirais que c'est entre 5 à 10 euros la partie...pour un tournoi de 7 à 9 rondes...en 4 heures ''

Donc un open de 7 rondes, avec des parties longues ( 4 heures ? ) ce serait 7 x 5 euros ? ( jusqu'à 7 x 10 euros ? ) ( ça, c'est beaucoup )


Renan, le 11/02/2018 - 22:17:31
Les tournois sont en 9 rondes (tournois pendant les vacances scolaires d'été ou d'hiver) soit 45€...d'où une certaine inflation quand même depuis quelques années...et quand il faut rajouter l'hébergement...


ANaigeon, le 12/02/2018 - 03:29:32
Je ne veux pas défendre à tout prix les augmentations, mais vu la somme mentionnée ci-dessus, une augmentation de 10% sur le coût du tournoi ne pèserait que pour 1% environ sur le total du séjour (et encore, à condition de pouvoir manger et dormir à 45 € par jour).



DDTM, le 13/02/2018 - 10:05:26
"Pour ma part je dirais que c'est entre 5 à 10 euros la partie...pour un tournoi de 7 à 9 rondes...en 4 heures"
Donc le riche Thierry a les moyens de claquer jusqu'a 90 euros en 4h pour ses 9 parties.
S'est-il correctement exprime ?


ComicStrip, le 13/02/2018 - 11:43:27
A 50 ans, si tu peux pas te payer 90 euros pour un tournoi, t'as raté ta vie !


Chemtov, le 13/02/2018 - 11:43:29
Z'êtes méchant, DDTM ( mais je le savais déjà...). J'ai essayé de dire la même chose à Thierry catalan, mais autrement.

Chez nous, c'est 46 euros, pour 7 rondes pour l'open d'été ( donc 6,57 euros, la ronde ) et 36 euros pour 6 rondes à la Pentecôte ( donc 6 euros, la ronde, mais nous n'avons pas les mêmes coûts ). Demi-tarif jeune bien sûr. Et des gratuités pour les titrés et aussi pour d'autres joueurs sans revenus, des réfugiés notamment ( Mais dans ses tarifs d'homologation, la FFE ne veut pas considérer ceux-ci !! Sympa... Pareil pour les réductions des groupes ).

Pas d'invités ( hébergement ) sauf en privé.



Renan, le 13/02/2018 - 20:22:28
oui OK mais tout le monde oublie l’hébergement pour 6 nuitées minimum et la bouffe!!


Chemtov, le 14/02/2018 - 01:35:00
Pas forcément. Il y a des 6 rondes en trois jours, des 7 rondes en 4 ou 5 jours.

Bien sûr, si on a un tournoi dans sa propre ville, c'est mieux ( et deux, c'est encore mieux !). Et là pas d'hôtel à prévoir.

Autrement, il faut voir ça comme lorsqu'on prévoit un budget vacances, pour aller à la mer, à la montagne ou... aux échecs ! ( et on peut combiner les deux, vacances et échecs, quand il n'y a pas deux rondes par jour ).

Et vu les succès des opens en été, cela n'a pas l'air si coûteux.



Renan, le 15/02/2018 - 07:03:01

Je vais reposer mes 2 questions;
Pourquoi le prix des inscriptions aux tournois d'hiver en France sont de plus en plus chers?
Et surtout pourquoi EE met en titre dans le magazine de février "les tournois d'hiver...en France ...etc" puis nous donne les résultats de Londres, Zurich (qui ne sont pas en France je crois)!!


Renan, le 15/02/2018 - 07:10:19
Ben non chemtov, pas d'accord car EE explique qu'il y a de moins en moins de participants aux tournois parce qu'il y a un manque d'argent (pb pour trouver un sponsor ) du coup l'inscription coûte plus chère d'année en année !!!


gbchess, le 15/02/2018 - 09:08:33
Renan
Pourquoi EE nous donne les résultats de Londres, Zurich (qui ne sont pas en France je crois)!!
La revue se nomme Europe-Echecs et les tournois en question sont mentionnés parce que à cette occasion les GMI français ont été particulièrement brillants!

De plus, la revue n'est pas toujours en adéquation avec l'actu particulièrement abondante sur le plan mondial car le choix des chroniques régulières est du ressort de chacun.
Mais, bien-sûr, souplesse et adaptation sont souvent le résultat de compromis...




Chemtov, le 15/02/2018 - 11:09:24
@Renan : Personnellement, je compare chaque année le nombre de tournois, les formules, les tendances, le nombre des participants en France en été ( la concurrence !! ). Et je ne fais pas le constat d'E.E. ( En tous le cas, chez nous ce constat est inexact, mais je pense qu'E.E. ne parle que de certains types de tournois ). C'est vrai que je n'ai pas comparé les inscriptions, mais je trouve que quelques euros d'écart, c'est un problème mineur car soit vous allez jouer un tournoi loin de chez vous, avec budget vacances / déplacement / hôtel et, dans ce cas l'inscription représentera peu en proportion ( voir ce que dit A.Naigeon ), soit vous jouez à domicile et vous n'avez pas d'autres frais.

Bref... je ne comprends pas très bien cette insistance à critiquer les organisateurs de tournois, ces bénévoles, pour la très grande majorité, qu'il faudrait plutôt encourager et remercier. Ils sont essentiels pour la vie des échecs en France et devraient être soutenus par la FFE plutôt que d'être taxés.


Anonymousse87, le 15/02/2018 - 12:29:02
+1 chemtov


JLuc74, le 15/02/2018 - 14:55:34
Il me semble qu'un tournoi ça peut aussi être un concept, qu'il ne faut peut-être pas se contenter de faire ce que tout le monde fait, en restant réaliste.

Il me semble qu'un situation classique c'est le club qui trouve une salle et en profite pour monter un open, qui se dit qu'il va faire venir des pros pour attirer les autres joueurs, donc qu'il va falloir les héberger, donc trouver un sponsor ou deux, et avoir des prix suffisants pour faire venir du beau monde.

On peut faire un autre choix, celui de ne pas faire venir de pros, ne pas avoir besoin de sponsors, de ne dépendre que des droits d'inscription et avoir un tournoi qui fonctionne avec un budget modeste.




Renan, le 15/02/2018 - 20:09:29
Chemtov,
Je ne critique nullement les organisateurs et les bénévoles de tournois...je crois que tu t'emballes la!!!ils font un travail formidable et mon propos est de savoir pourquoi l'inscription à un tournoi coûte de plus en plus chère !!!

Gbchess
Je suis d'accord avec toi, mais à ce moment là tu changes le titre de l'article...(tu rajoutes je ne sais pas les résultats en Europe par exemple)....


JLuc74, le 15/02/2018 - 20:35:37
"pourquoi l'inscription à un tournoi coûte de plus en plus chère"
Bah... à part mon classement tout augmente.

Plus sérieusement, c'est une question d'offre, de demande et de frais d'organisation. Il faut que les recettes couvrent au moins les frais.


Renan, le 15/02/2018 - 20:48:53
Ok jl74, pour les frais d'organisation je comprends...la location de la salle...ok!
Mais l'offre/la demande ??


JLuc74, le 15/02/2018 - 20:59:37
Ben oui, si les gens sont d'accord pour payer 70 € pourquoi tu ferais un tarif à 40 €. Je ne suis pas économiste mais j'imagine que comme plus le tarif augmente plus le nombre d'inscrit diminue il y a un moment où nombre d'inscrits x tarif est optimal.


Renan, le 15/02/2018 - 22:24:59
Si je suis ton raisonnement, les joueurs de tournois sont des pigeons !!!
Si les joueurs refusent de payer 70€, tu ne fais plus ton tournoi...c'est une vue bien libérale ça!


Chemtov, le 15/02/2018 - 23:32:18
@Renan : Avez-vous des exemples concrets de tarifs d'inscription ayant nettement augmenté entre 2017 et 2018 ?


Chemtov, le 16/02/2018 - 00:29:24
Je n'ai pas vu de différences, dans les tarifs d'inscription et les premiers prix, sur 3 ans, entre les années 2016, 2017 et 2018, pour les opens A de Dieppe, Vaujany, Strasbourg, Les Sables d'Olonne, Salon de Provence, Ste Afrique, Avoine, Aulnoyes, Plancoet, Chambéry, etc...

Et j'ai rapidement regardé plus loin, jusqu'en 2014, pour Vaujany, Strasbourg, Avoine et Plancoët : pareil. Seul changement, augmentation du premier prix dans un tournoi !


JLuc74, le 16/02/2018 - 06:06:20
Le choix du tarif d'inscription se fait à la louche, au feeling.

Pour notre tournoi Principal si on passe à 48 € au lieu de 50 € tarif adulte, il suffit que ça nous fasse gagner 1 joueur pour compenser le manque à gagner. C'est 50 € parce que c'est un chiffre rond il n'y a pas d'autre raison.


Renan, le 16/02/2018 - 19:00:45
Chemtov
Pour le Mans, bethune, Rennes de 2010 à 2017?



Chemtov, le 16/02/2018 - 22:35:35
Le Mans 40/20
Bethune 40/20

Complètement incroyable ! Pas d'augmentation depuis 2010 !!

Rennes est passé de 45/22,5 à 50/25 ( en 8 ans ). Pas de quoi crier au scandale ! Bref... je ne comprends pas d'où vient cette fausse info sur les augmentations des droits d'inscription.


mop, le 16/02/2018 - 23:49:03
@Renan
Si ce n'est pas le cas, tu devrais jouer davantage en compétition par équipe avec ton club.
Les frais d'inscription sont réglés par ce dernier.



DDTM, le 17/02/2018 - 00:27:11
@Chemtov
la veritable mechancete, c'est de demonter point par point, post apres post le propos initial de Renan


Chemtov, le 17/02/2018 - 00:29:39
Le déplacements et la chambre d'hôtel aussi. Mais il y a le scandale de la cotisation qui augmente sans cesse ( ou pas ? ).


Chemtov, le 17/02/2018 - 01:11:08
@DDTM : Non. Moi, ce n'est pas gratuit ( mais toutefois sans augmentation ! ).

Je pense à tous ces organisateurs de tournoi qui se mettent d'abord à la place des joueurs et n'aiment pas lire des contre-vérités. Et j'essaie d'étayer mes propos avec des chiffres exacts.

En revanche, c'est vrai que les budgets des tournois ont été plombés par les frais des DDTM, euh.. pardon, par les frais des arbitres, et par les frais d'homologation.

Je me rappelle du bon vieux temps ( premiers opens français dans les années 60/70 ), où nos tournois tournaient avec le modèle 80% des frais d'inscriptions reversés en prix et 20% dédiés aux frais divers. Et on dépassait sans problème les 200 joueurs, avec des pointes à 300 ( Strasbourg 1975 ). On essaie encore de suivre ce modèle, mais cela devient très difficile ( et comme dit plus haut, même quand on fait la politique d'offrir les frais d'inscription aux plus démunis, la FFE taxe tout de même des entrées inexistantes. )


JLuc74, le 17/02/2018 - 07:14:32
On est à 2/3 pour les prix, 1/3 pour les frais


Renan, le 17/02/2018 - 09:43:39
Chemtov,
C'est bien de me sortir les droits d'inscriptions de... 2017!!!!...donc d'après vous rien n'a augmenté depuis 2010???...pas le prix d'une chambre d'hôtel, ni de la bouffe, ni le transport???
Vous êtes comme ces politiques qui disent que depuis le passage à l'Euro le coût de la vie n'a pas augmenté !!!..


Sdb64, le 17/02/2018 - 11:30:28
Les inscriptions servent à payer le total des prix, les arbitres, les droits d'homologation.
[Ceux qui se vantent de donner plus de prix que la somme des inscriptions sont à côté de la plaque]

Les subventions servent à payer la location de la salle généralement, des achats matériels.
[Ceux qui utilisent l'argent public pour faire péter le total des prix et inviter pléthore de Titrés sont des flambeurs qui s'éclipseront au moment même où les subventions disparaîtront....]

La buvette finance tout ce qui....... ha non, c'est vrai, la buvette est toujours un gouffre financier. Elle ne permet donc pas de donner de enveloppes de cash aux invités.





Renan, le 17/02/2018 - 13:56:50
Ok sdb64...je comprends mieux...


ANaigeon, le 17/02/2018 - 15:46:14
@Renan Mélanger le prix d'inscription aux tournois, bien facile à relever, avec une énorme enquête sur le coût de la vie en général, quel drôle d'amalgame.


Renan, le 17/02/2018 - 16:58:56
Non ce n'est pas un amalgame....
Quand tu habites le Mans ou les alentours ok, tu peux faire le tournoi( idem lorsqu'il y a le tournoi de Rochefort ou Béthune etc...)
Mais quand tu habites Poitiers, Dijon, Marseille ?
Tu es bien obliger de calculer le prix de la chambre+repas+ le transport....alors bien sûr une augmentation de un ou deux euros ce n'est pas grand chose sur l'inscription....mais dans le magazine, le constat est fait que sans argent, il n'y a pas de sponsors etc....mais si trop c'est trop cher les joueurs lambda ne viennent pas !!!
Du coup je prend l'exemple du tournoi du Mans, combien de joueurs en moins par rapport à 2016?


JLuc74, le 17/02/2018 - 17:17:32
@Renan : "mon propos est de savoir pourquoi l'inscription à un tournoi coûte de plus en plus chère"

Ensuite on te montre qu'il n'est pas évident de dire que l'augmentation des droits d'inscription augmente.

Alors tu dis : "donc d'après vous rien n'a augmenté depuis 2010???...pas le prix d'une chambre d'hôtel, ni de la bouffe, ni le transport???"

Et bien justement, tu devrais féliciter les organisateurs de ne pas augmenter les droits d'inscription malgré les augmentations de prix auxquels ils doivent faire face.


Renan, le 18/02/2018 - 15:42:54
Pour moi une augmentation de quelques€ sur quelques années reste une augmentation....


Sdb64, le 18/02/2018 - 17:02:13
Dans la plupart des tournois les tarifs d'inscription sont les mêmes depuis des années.

C'est en général 5 à 6€ par partie, sauf pour les championnats de France adultes et jeunes où l'on atteint des sommets : 66€ pour 11 rondes en 2015, 66€ pour 9 rondes en 2017.

Connaissez-vous des Open Fide ou des tournois internationaux où l'inscription est gratuite ?





ComicStrip, le 18/02/2018 - 19:44:13
Renan, on ne comprend pas : vous vous plaignez que tout augmente (ce qui résulte de l'inflation) ou alors vous vous plaignez du fait que l'inscription aux tournois augmente plus vite que l'inflation ?

La deuxième assertion serait effectivement peu justifiable mais plusieurs intervenants vous ont démontré que ce n'est pas le cas, au contraire : manifestement les inscriptions augmentent moins vite que l'inflation.

Après si vous souhaitez vous plaindre inflation, c'est possible aussi, mais admettez que Chemtov ou JLuc74 n'y sont pas pour grand chcose ...


JLuc74, le 18/02/2018 - 20:21:18
"Connaissez-vous des Open Fide ou des tournois internationaux où l'inscription est gratuite ?"
Je peux répondre oui parce que la question est trop vague et laisse passer tout un tas de tournois open qui sont effectivement gratuits. Je pense par exemple à des tournois internes gratuits (qui peuvent être ouverts à tous les licenciés) ou à des blitz ou rapides FIDE gratuits.

Le classique open d'une semaine gratuit ça ne doit pas exister non.


bzh92, le 18/02/2018 - 20:38:14
Evry


Franxis, le 20/02/2018 - 12:49:48
Payer 35 euros ou 42 euros pour 3 ou 7 jours de tournoi , cela me parait dérisoire . Comparé aux autres sports ( à part la randonnée et la course à pied ) ou autres loisirs. Lorsque je termine un tournoi , je suis presque toujours étonné de la qualité de l'accueil , de la perfection de l'organisation ( pas d'erreur d'appariements ou de saisie des résultats) de la qualité de l'arbitrage , des locaux en général agréables , de la gentillesse des organisateurs . Et en plus ils nous remercient d' être venu! Je n'ai jamais eu l'impression de m'être fait avoir , bien au contraire. Et tout cela par des bénévoles qui ont pris plusieurs jours pour préparer , organiser et regarder les autres jouer.


Chemtov, le 20/02/2018 - 14:46:36
+10 Franxis.


Renan, le 20/02/2018 - 18:14:36
comicstrip:
je sais bien que jl74 et chemtov n'y sont pour rien dans ces augmentations...
mon postulat de depart est que EE remarque que de plus en plus de tournois manquent d'argent et du coup de sponsors...du coup il y a une baisse de joueurs...mi je pense juste que cette baisse est due à l'augmentation de l'inscription etc...
maintenant oui pyer 42 ou 45 euros pour participer à un tournoi bien organiser ce n'est pas cher...mais bon..


Renan, le 20/02/2018 - 18:14:43
comicstrip:
je sais bien que jl74 et chemtov n'y sont pour rien dans ces augmentations...
mon postulat de depart est que EE remarque que de plus en plus de tournois manquent d'argent et du coup de sponsors...du coup il y a une baisse de joueurs...mi je pense juste que cette baisse est due à l'augmentation de l'inscription etc...
maintenant oui pyer 42 ou 45 euros pour participer à un tournoi bien organiser ce n'est pas cher...mais bon..



© 2000-2018 - France Echecs