France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 21 juin 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Préparer un enfant à un tournoi par deep_blue_iv le 15 janvier 2018  [Aller à la fin] | Actualités |
Bonjour à tous,

Énième question sur « comment apprendre » ?
Peut-être. Sauf qu’ici ce sera nettement plus spécifique. Mon fils (9 ans) participera à un tournoi de parties longues (jeunes) dans 3 mois et souhaiterait s’y préparer un max. il me l’a explicitement demandé hier soir.


Chemtov, le 15/01/2018 - 18:58:52
Et bien il devrait jouer un maximum de parties longues avant, en entraînement, dans son club, en équipe. Et il pourra alors partager ses impressions, son ressenti, ses problèmes, avec un gentil animateur qui saura le conseiller, l'orienter, lui donner des exercices, lui montrer comment analyser ses parties, etc... Mais le mieux, c'est de pouvoir observer l'enfant ''en situation'', donc lorsqu'il jouera déjà des parties d'entraînement à cette cadence longue ( 50 minutes + 10 sec ? Un petit qualifié pour Agen en avril ? )

Mais le fils de deep_blue, c'est bien un humain? Puisque si c'est une machine, là, je n'ai pas d'expertise en la matière. Et puis, il serait interdit de jeu.


deep_blue_iv, le 17/01/2018 - 13:12:03
Merci Chemtov.
En tout cas s'il tient de son père il ne fera pas grand chose ;) si je vaux 1500 c'est bien...

et non, pas pour Agen, on est des ptits belges. 90'+30"



Marc08, le 17/01/2018 - 16:02:56
Ok pour se préparer mais attention aussi de ne pas en faire de trop - 9 ans les échecs doivent rester un jeu , pas de pression de toute façon on a toujours quelqu'un de plus fort que soi
peu etre que se serais sympa pour ton fiston d'essayer un petit tournoi avec cadence comme le dit mon ami Alsacien 50+ 10 sur 1 W.E cela doit se trouver et ce ferais une bonne préparation pour lui


deep_blue_iv, le 17/01/2018 - 21:26:01
Je sais bien, je ne veux pas le surcharger, faut pas déconner (je ne veux pas faire un transfert de ce que moi j'ai raté dans ma vie échiquéenne).
Je ne lui mets nullement la pression, ça détruit un enfant ça ;)
Pour les tournois, ben euh... c'est pas si simple que ça d'en trouver par ici.
Il fait très régulièrement des tournois jeunes, mais c'est 9 rondes de 15 minutes.


thierrycatalan, le 17/01/2018 - 22:13:26
Il me semble selon ma propre expérience , que jouer une partie "sérieuse" à la pendule par mois ou même par semaine, n'a absolument rien à voir avec jouer un tournoi en 7 ou 9 rondes qui se succèdent ...à cause des points suivants particuliers

- phénomène de saturation du jeu d'échecs au bout de 3 ou 4 rondes consécutives ...

Pour ma part je n'ai jamais su surmonter cela ... Autant je prenais énormément de plaisir à jouer aux échecs (en compétition) une partie de temps en temps (par exemple par équipe une fois par mois), autant dans un tournoi, je ne prenais plus aucun plaisir sur l'échiquier lorsque je devais jouer ma 4eme ou 5eme partie d'affilée en 4 jours .... (elles duraient souvent Plus de 5 heures).

- Savoir effacer de son esprit la partie précédente avant chaque nouvelle ronde du tournoi .... notamment en cas de défaite cruelle sur une grosse bétise,on a du mal à se reposer le soir pour la prochaine partie du lendemain ...

- Souvent dans un tournoi, au milieu d'une partie, j'avais du mal à me concentrer si sur l'échiquier apparaissait une position qui ressemblait à celle d'une ronde précédente ... je perdais mon temps à réfléchir aux comparaisons entre les deux positions ...en oubliant que la pendule tournait au profit de mon adversaire!!

bref tout cela pour dire qu'il me semble qu'il faut faire découvrir à l'enfant les caractéristiques d'un tournoi (plusieurs parties obligatoires qui se succèdent , même si on a plus envie de jouer) , par rapport à des parties ponctuelles de temps en temps.

Cordialement



Chemtov, le 17/01/2018 - 22:33:33
Depuis quelques temps, au club, nous faisons des matinées ( le samedi ) où les jeunes jouent en tournoi interne, en cadence 1h00-1h00.

On essaye de leur apprendre la gestion du temps, le contrôle de soi, l'approfondissement, les méthodes de recherche du meilleur coup, etc... C'est un jeu totalement différent du rapide qu'ils pratiquent presque tout le temps.

D'accord avec thierrycatalan sur la différence entre partie isolée et rondes à la suite. Et aussi sur les autres points. Mais là, si je peux me permettre, thierrycatalan, il s'agit de réflexions et de problèmes d'adulte ! ( Vous n'avez plus 9 ans... ). Les enfants ''oublient'' beaucoup plus vite les défaites et ne philosophent pas beaucoup sur les raisons de leurs déboires. Ils ont un potentiel fantastique. Généralement, je leur fais confiance, mais je me méfie davantage des parents !

Certes, c'est vrai que la saturation peut aussi survenir chez les enfants, lors des championnats jeunes. Mais je l'ai plutôt constaté après la sixième ronde et en fonction du déroulement du tournoi ( et des programmes des parents ! ).



Marc08, le 17/01/2018 - 22:37:11
tu es de où en Belgique Deep_blue_iv car en frontiére Ardennes je peu te trouver quelque chose


JLuc74, le 18/01/2018 - 12:06:43
Contrairement à certains je pense qu'un tournoi de plusieurs jours consécutifs est bien plus profitable que des parties isolées.

En jouant tous les jours on se met dans une dynamique de compétition, on est dans l'envie de faire mieux ou tout aussi bien que la partie précédente quand on a gagné alors que la partie précédente est oubliée si elle date d'un mois, ou même d'une semaine. Il y a comme un phénomène d'immersion dans un open d'une semaine.

Je vois des gamins qui montrent leur vrai intérêt pour le jeu à l'occasion de ces tournois, bien plus qu'ils ne peuvent le montrer en interclubs par exemple. Ce n'est qu'un exemple et j'en ai d'autre mais j'ai un petit d'à peine 7 ans qui par exemple a fait notre open l'été dernier, jusque là il avait montré un intérêt, mais pas un grand intérêt pour le jeu. C'est à cette occasion que je l'ai vu pour la première fois s'intéresser aux analyses post-mortem des parties, les siennes comme celles des autres. Et il est devenu champion départemental quelques mois plus tard, je suis sûr à 100% que c'est cet open qui l'a fait changé (les deux petits-poussins de ce tournoi et qui sont restés petits-poussins sont d'ailleurs tous les 2 devenus champions départementaux)


deep_blue_iv, le 18/01/2018 - 12:12:05
@marc08, du côté de Namur.

@thierrycatalan, ben finalement les 9 rondes ils les avalent (ils sont deux, mais l'autre ne participe pas au tournoi long) facilement. Le plsu dur est d'accepter quand ils font 2-3-4 défaites d'affilée, mais ça n'a pas l'air de trop jouer sur leurs parties. c'est l'avantage du système suisse.

@chemtov les parents sont souvent une plaie je te le concède. mais il est vrai qu'il n'est pas évident de le voir donner une pièce gratos alors qu'il est au 15è coup et qu'il n'a usé qu'1 minute de son temps. t'as juste envie de le ... (mettez ce que vous voulez à la place des "...") ;) et c'est pas facile.
"mais prends ton temps" "joue moins vite" "réfléchis",...

Ce sera son premier tournoi de parties longues, et j'espère pas le dernier :D


Picard, le 18/01/2018 - 14:22:56
Majoritairement, les jeunes qui n'ont pas reçu une formation, et encore?, transforment toutes parties longues en parties rapides ou très rapides.
Il y a là un axe de progrès énorme et prioritaire.


NicoLeBelge, le 18/01/2018 - 17:41:45
On apprend surtout de l'analyse de ses propres erreurs. En un laps de temps donné, on fait moins d'erreurs en jouant des parties longues que des parties rapides. Donc... Quelques parties longues sont justes indispensables pour s'habituer à la cadence. A titre perso, en tant que blitzeur, j'avais souvent tendance à bâcler le peu de parties longues que je fais pour compléter une équipe. Depuis que je joue sur echecsemail, je suis beaucoup plus patient, et j'ai depuis découvert l'adrénaline du zeitnot en partie longue !


Marc08, le 19/01/2018 - 18:04:40
@ Deep_blue,
dommage cela fait un peu loin quand meme de chez nous - bon tu as le club de Givet qui doit faire le W.E de pâques 1 ou 2 tournois c'est pas trop loin de chez toi




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité