France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- lundi 25 mars 2019
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Sortie de la biographie de F.Brady sur Bobby Fischer par Renan le 16 décembre 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Sur le site de la FNAC, c'est annoncé pour février 2018...Qu'en pensez vous??


DDTM, le 16/12/2017 - 13:51:58
fevrier 2018, c'est une bonne date, non ?


pascal.echecs, le 16/12/2017 - 14:47:10
Réédition de l'édition Payot de 1993, je présume: https://www.amazon.fr/Bobby-Fischer-Frank-Brady/dp/2228886386

Je ne savais pas qu'elle existait en français. Je possède une ancienne édition anglaise, en notation descriptive.


Renan, le 16/12/2017 - 15:04:22
Il y a certaines de ses parties dans ce livre ?


Davout, le 16/12/2017 - 15:07:43
Non. Aucune partie ni photo.


pascal.echecs, le 16/12/2017 - 16:27:23
La version anglaise que je possède: http://www.chess-library.com/282970379?i=79836255 contient des parties (en notation descriptive) et des photos.


thierrycatalan, le 16/12/2017 - 16:32:10
Un livre sur Fischer sans parties de Fischer... c'est comme une soirée crêpes sans Nutella ni cidre !!


Davout, le 16/12/2017 - 17:32:29
Ce n'est pas une bio mais toutes les parties de Fischer avec des textes de Léonard Barden, Arthur Bisguier, L.S. Blackstock, Harry Golombek et Paul Kérès.
https://www.amazon.fr/Parties-dechecs-Bobby-Fisher/dp/2228886696/ref=sr_1_9?s=books&ie=UTF8&qid=1513441742&sr=1-9&keywords=Bobby+Fischer



Renan, le 16/12/2017 - 19:58:31
Tu ne te trompes pas de livre Davout??


Renan, le 16/12/2017 - 20:19:56
D'après ce que je comprends il s'agit donc d'une réédition un livre des années 60-70 de Frank Brady...


Davout, le 16/12/2017 - 20:25:59
@ Renan

Je me suis mal expliqué. Je voulais dire que si l'on veut un livre sur Fischer avec les parties c'est celui que j'indique et si l'on veut une bio simple mais sans parties c'est le livre de Frank Brady.


Renan, le 16/12/2017 - 23:11:10
Ah oui là je suis d'accord avec toi!


Moriarty, le 17/12/2017 - 04:53:00
Pour l'instant, je ne vois rien dans ma base biblio pro.
Payot n'a rien sorti depuis longtemps en matière d'échecs, mais une bio de ce type est plus grand public.
À noter que la précédente édition française datait de 1993. Brady a complètement remodelé son livre (vers 2010 je crois) à la mort de Fischer.


Renan, le 17/12/2017 - 15:29:07
C'est les éditions "aux fortes Vulcain" qui editent le livre mais c'est peut être le livre remodelé de 2010...


Davout, le 17/12/2017 - 15:31:09
La première édition de la bio de Fischer de Brady chez Payot s'arrête à 1972. 4 vendeurs vendent cette édition sur Priceminister mais a des prix prohibitif...


Renan, le 17/12/2017 - 15:47:34
C'est pour ça que ce livre m'intéresse !!!
En cadeau de Noël c'est raté car il sort en février... mais je vais attendre et voir !


Renan, le 17/12/2017 - 21:36:07
Je rêve d'un livre biographie sur Fischer identique à celui sur Kasparov...en 2 tomes qui explique tout de ses parties de Jeunesse à celle de sa fin de carrière...du beau travail et un beau livre!


ChrPicho, le 31/12/2017 - 09:34:12
Je viens de lire l'édition de 1993 empruntée à la bibliothèque. J'ai adoré, et j'ai dévoré le bouquin. La personnalité du champion est bien mise en valeur. (Pas de partie, ni de photo dans cette édition).


Renan, le 31/12/2017 - 10:04:49
Elle était en francais ?quel éditeur ??


ChrPicho, le 31/12/2017 - 12:59:28
Payot
oui en français

https://www.babelio.com/livres/Brady-Bobby-Fischer/240460


Moriarty, le 14/02/2018 - 14:52:56
Ça y est ! Je viens de l'acheter en librairie.
Magnifique édition, mais sans cahier photo...


Renan, le 14/02/2018 - 16:32:22
Bonjour,

Ça parle juste de sa vie, pas de parties ?


Moriarty, le 14/02/2018 - 22:01:37
Non, aucune parties. Mais il y a ce qu'il faut dans l'édition sur ce point...


EchecsN3Paris, le 14/02/2018 - 22:53:43
Je l'ai acheté aujourd'hui et dès les premières pages, on sent une très grande proximité entre Bobby Fischer et Frank BRADY.
C'est visiblement une biographie très riche sur ce génie du jeu d'échecs.
Il n'y a aucune photo de Bobby Fischer dans cette biographie.


Moriarty, le 17/03/2018 - 11:17:26
Je suis en train de la lire, et c'est absolument passionnant. Beaucoup plus riche que la bio que Brady avait sortit en 1993 !

J'ai une petite question pour les connaisseurs (ou les lecteurs de l'anglais car l'info doit être dispo sur le net) :

Pourquoi le Manhattan chess club a fermé en 2002 ?

C'était l'un des plus vieux et sans doute le plus prestigieux club d'échecs des US.

Merci pour vos lumières !


clarxel, le 17/03/2018 - 12:02:40
Dans les commentaires sur ce site, il est indiqué que le club était financé par un mécène, et qu'à son décès, ses héritiers n'ont pas souhaité poursuivre le soutien.
Et quand on voit l'explosion du coût de l'immobilier à Manhattan...
Sans vouloir faire la moindre comparaison entre les 2 clubs qui n'ont pas exactement le même prestige, c'est un peu ce qui est arrivé au chess XV avec l'arrivée du nouveau centre commercial de Beaugrenelle




Moriarty, le 17/03/2018 - 12:21:41
Purée, plus de 120 années d'existence pour le Manhattan chess club !
Et de gros morceaux d'histoire se sont passés entre ces murs.

Merci clarxel !


Picard, le 17/03/2018 - 15:39:28
Pour ceux qui cherchent les parties, notamment l'intégralité des parties de Fischer, il existe 2 CD's à l'ancienne, heureuse époque avant les vidéos pas chères à réaliser.
- Par Chessbase, environ 950 parties dont à peu près 550 sont commentées et souvent par du beau linge.
Il contient en plus 140 analyses thématiques par Huebner qui sont intéressantes
- Par Inforchess, environ 970 parties avec une petite quantité commentées (une quarantaine)


Moriarty, le 17/03/2018 - 15:50:34
"L'intégrale" de ses parties existe aussi sur papier :

http://www.payot-rivages.fr/payot/livre/les-parties-d%C3%A9checs-de-bobby-fischer-9782228886697

Mais, le livre est presque épuisé.
Tandis que ses 60 meilleures parties (Y a-t-il un livre plus fameux que celui-ci ?) l'est complètement, et ce depuis des années en France...


Moriarty, le 18/03/2018 - 22:40:57
Je continue ma lecture et j'apprends que Larsen était le secondant de Fischer aux candidats 1959 à Bled !
Ça c'est très mal passé entre eux visiblement.


Penarol, le 20/03/2018 - 10:26:10
Le seul type avec qui Fischer pouvait partir en tournoi était Pal Benkö. Malgré quelques disputes célèbres (Curaçao est la plus connue) ils finissaient toujours par se réconcilier. Parfois Benkö était comme son père ou son grand frère. Il analysait avec lui, lui montrait des variantes, lui prêtait de l’argent (et lui expliquait comme le placer en Bourse), et s’occupait même des RDV avec les filles (oui oui !). Il y avait du respect car Benkö a tapé plusieurs fois « Bobby ». Sinon je pense que c’était tout simplement impossible d’être secondant de Fischer ( à la rigueur son analyste de parties ajournées). Un secondant c’est un type avec qui vous partagez les repas, les marchés avant les parties et les confidences.


Davout, le 20/03/2018 - 11:48:22
Il me semble que Williams Lombardy ait été secondant de Fischer.


Moriarty, le 23/03/2018 - 12:01:27
Fischer a donc rejoué Spassky en 1992.
A ses yeux, c'était un véritable championnat du monde...
A l'issue du match, Seirawan a affirmé que le niveau de Fischer lui assurait une place parmi les 10 meilleurs mondiaux (!).
Mais Spassky était déjà un retraité des échecs à cette époque. Il naviguait autour de la 100e place mondiale et n'affrontait plus l'élite depuis longtemps.

Quel était le véritable niveau de Fischer à ce moment ?
2400 ? 2500 ?


yegonzo, le 23/03/2018 - 12:11:41
Lautier avait répondu "2630.5"


Moriarty, le 23/03/2018 - 13:25:40
Sérieusement ?
Parce que 2650 en 1992, c'était le top niveau.


yegonzo, le 23/03/2018 - 15:45:20
@ Moriarty
Ref "Sérieusement ?" : je pense que le .5 peut te donner une piste :-)


Moriarty, le 23/03/2018 - 16:26:11
Lautier a de l'humour, c'était une belle «non-réponse»...


Renan, le 11/03/2019 - 21:04:57
Le livre en question est sorti en poche aux éditions 10/18...


El cave, le 12/03/2019 - 13:26:39
La première espagnole était fantastique, le reste du match moins impressionnant même si Fischer jouait remarquablement pour quelqu'un qui s'était arrêté vingt ans. Le problème c'est que Spassky avait aussi arrêté de jouer vraiment depuis plus de dix ans même si dans son cas ce n'était pas officiel, plutôt un constat de facto.

C'était un peu comme regarder des vidéos de Platini ou Maradona ou de Borg et Vilas : tu comprends pourquoi ce sont de très grands joueurs, mais tu te dis quand même que ce n'est plus vraiment le même jeu.


Joshua, le 12/03/2019 - 18:43:53
Bonjour, cette biographie propose-t-elle une mise à jour concernant la vie de Bobby Fischer après 1992 ? Merci


Chemtov, le 12/03/2019 - 18:55:52
''Spassky avait aussi arrêté de jouer vraiment depuis plus de dix ans''.
Euh...enfin... seulement quatre avant le match, à la Coupe du Monde, à Belfort, Spassky est tout de même encore 4è ex aequo ( Yussupov et Timman ferment la marche, 15è-16è ).

Le problème de Spassky contre Fischer, c'était surtout l'âge. Il ne faut pas oublier qu'il avait déjà 55 ans ( et aussi 6 de plus que Fischer ).


thierrycatalan, le 12/03/2019 - 19:00:04
A propos du match entre Fischer et Spassky de 1992, je suis pour ma part très satisfait des parties qui ont été jouées : animées, compliquées à souhait, choix des ouvertures, combinaisons , etc etc ...
même si les deux hommes avaient arrêté la compétition depuis longtemps, la qualité des parties est excellentes, ce qui est normal quand on connait le niveau de compréhension du jeu de ces deux champions... qui entre nous soit dit,à la vue de leur carrière connue de tous, n'avaient plus rien à prouver au monde des échecs (et autres journalistes sachant à peine déplacer les pièces). sur l'échiquier en 1992 .

Maintenant si vous me dites, à l'aide de Fritz et Consors, que Fischer et Spassky n'ont pas joué comme des ordinateurs, et qu'ils ont fait des fautes... Et Alors ??
Ces deux champions, humains pas tout jeunes , étaient encore capables en 1992, sur l'échiquier, de mettre une raclée à la quasi totalité des joueurs de la planète en moins de 40 coups et 2 heures de temps...


thierrycatalan, le 12/03/2019 - 19:01:51
Ah chemtov !! bonjour, vous m'avez grillé à la pendule ...pendant que je corrigeais mes fautes d'ortografes (sic) ... pour prendre la défense de ces deux champions..


Davout, le 12/03/2019 - 20:03:09
Boris Ivkov dans son livre sur ce match indique p.170

"Dans ses commentaires du bulletin, Matanovic nous rappelle que nous avions gardé de Fischer le souvenir d'un joueur qui n'évitait pas les positions critiques, car il savait toujours prévoir un coup de plus que l'adversaire. Dans cette partie [la 17], Matanovic prétend que Fischer permet à Spassky d'égaliser sans problème. Cette remarque est exacte mais ce n'est ni la première, ni la dernière partie, dans laquelle Fischer opte pour des coups marginaux dans l'ouverture. 'Cela fut le dernier commentaire de Matanovic pour le Bulletin ; ce n'est tout de même pas à cause de cette remarque naïve ?)"

Fischer n'aurait joué qu'à 70-80 % de ses capacités ?

Après le retour de Fischer en 1992, Arrabal aurait apostrophé Kasparov à Moscou en lui reprochant de ne pas avoir défié Fischer (mais je ne sais plus où j'ai lu cela...)

Quelques mois après ce match Spassky fit un match contre Judtih Polgar est perdit :
http://www.chessgames.com/perl/chess.pl?tid=83258




El cave, le 12/03/2019 - 20:34:54
Au temps pour moi, j'ai un peu forcé le trait. Enfin dans les années 80 il s'en foutait déjà parfois quand même, il choisissait ses tournois et il accordait pas mal de nulles sans trop jouer autant que je me souvienne.


Chemtov, le 12/03/2019 - 23:38:13
@Davout: Borislav ( Ivkov ), pas Boris;
@Elcave: Disons qu'il savait économiser ses forces. Mais quand on le ''cherchait'' un peu trop, il pouvait être méchant.


Chemtov, le 12/03/2019 - 23:49:39
Un ''Faîtes vous la main''. Spassky a les noirs.


Chemtov, le 12/03/2019 - 23:50:40
contre Andruet




Chemtov, le 12/03/2019 - 23:57:32
avec les blancs contre Jusupov. Jouées en 1988 ( Spassky a passé la cinquantaine ).




thierrycatalan, le 13/03/2019 - 08:29:20
Pour le premier je n'ose pas imaginer avec les blancs voir mon adversaire jouer dame f3...menacant mat en g2...apres la prise de la dame par lf pion prise avec la cavalier en f3...le roi blznc se refugie en h1...et là le fou noir vient en h3 avec idée Fg2..mat.
Maintenant je n'ai pas le citrine sous la main pour voir si les blancs peuvent echapper à ce destin funeste...


thierrycatalan, le 13/03/2019 - 08:30:32
Pour le second je cherche encore un mat !



DocteurPipo, le 13/03/2019 - 09:32:19
Il n'y a pas de mat forcé, essayons juste de garder la pièce de plus.


Meteore, le 13/03/2019 - 12:46:16
les destins de Morphy et de Fischer sont étrangement parallèles je trouve....


cornetto, le 13/03/2019 - 15:22:15
Tu as la bonne solution Thierry le mat est par Fg2# est imparable!

Ce Df3 !! est moins connu que le fameux Dg3 de Marshall, alors que pour moi il encore plus impressionnant !

Pour revenir à Spassky, il est clairement resté au top niveau jusque là fin des années 80, soit pendant presque 30 ans.

Timman dans son excellent livre "Timman's titans" rappelle d'ailleurs que Spassky était un maître dans absolument tous les compartiments du jeu, un vrai joueur universel.

Peu de joueurs peuvent se vanter d'une tel longévité sur le circuit, mais curieusement beaucoup sont des années 1930 : Kortchnoi évidemment, mais aussi Petrosian (certes né en 1929), Tal, Larsen, Spassky, Portisch.

Une telle longévité semble de plus en plus rare de nos jours, Kramnik et Anand seront peut être les derniers du genre...


Chemtov, le 13/03/2019 - 15:39:03
Bon... je pense qu'il ne faut pas basculer dans l'autre excès. Spassky jouait ( à son rythme et faisait beaucoup de nulles, certes ) et il restait très dangereux, même dans les années 90 ( Spassky-Dorfman 1993, 1-0, en finale ). Mais il n'était plus à son top niveau ( perso ) dans les années 80.

En revanche, ce qui est génial, c'est le fait d'avoir continuer de jouer. Le rencontrer était un plaisir ( j'ai pu jouer trois fois contre lui ) et c'est dommage que tous les ''anciens'' ne fassent pas pareil ( sans se soucier du résultat ).


supergogol, le 13/03/2019 - 15:57:47
à Chemtov, c'est à ce genre de parties que je pensais , en proposant sur un autre post, qu'EE fasse appel à nos "anciens champions".
Vos commentaires enrichis d'anecdotes, seraient sans doute plus intéressants , plus "personnels", que les variantes complexes de l'ordinateur qui n'apportent, au final, pas grand chose à la plupart des lecteurs de la revue .
Bref, plus de vécu, d'émotions , de texte et d'humour.


thierrycatalan, le 13/03/2019 - 18:44:34
oui , en me relisant , je comprends que mes mots "la quasi totalité des joueurs de la planète" peuvent être mal compris.
je pensais naturellement à l'ensemble des joueurs licenciés dans le monde, bien sûr je ne pensais pas aux 100 meilleurs GMI mondiaux FIDE en 1992.
mais je suis aussi certain que même les 100 meilleurs du monde en 1992 n'auraient jamais considérés jouer Spassky ou Fischer sur l'échiquier comme une promenade tranquille pour les vaincre ...

Après que Spassky ait perdu un match l'année suivante contre Judith Polgar, je ne suis pas étonné du tout, combien de GMI peuvent se vanter de pouvoir la battre sur l'échiquier ?


Renan, le 22/03/2019 - 15:09:06
Comme il est sorti en poche je l'ai acheté et lu en 2/3 jours...
Il retrace bien sa vie et ses déboires avec le gouvernement américain suite aux championnat de 1992... c'était un peu de l'acharnement quand-même...par contre je me demande comment il a résisté après son 1er championnat pour jouer...
Après le second pareil...
De même, lors du 1er match Fischer/Spassky, il y avait un tel engouement médiatique, il y avait tellement de joueurs qui s'y intéressaient (je suppose qu'en France cela devait être pareil) je me demande comment les échecs sont tombés si bas médiatiquement....


Julo62, le 22/03/2019 - 15:51:59
Sur le niveau du match de 92:
Il existe un livre en anglais "Fischer vs. Russians" qui compile toutes les parties jouées par l'américain contre des soviétiques, tout au long de sa carrière.
Le tout est agrémenté de commentaires des joueurs russes et de leurs équipes, mais aussi d'archives issues des minutes des réunions de la fédération soviétique. (Je ne sais pas à quel point le livre est objectif ou pas, mais il est intéressant)

Concernant le match de 92,donc, il y a un commentaire d'Averbakh qui dit, en substance, ceci :
À l'issue de la 1ère partie, on a cru que Dieu était redescendu sur Terre, mais la suite du match nous a montré que Fischer était humain. Personne ne peut se maintenir au top niveau mondial sans se confronter aux autres joueurs pendant 20 ans. De plus, pour différentes raisons, Fischer a gâché, pour les échecs, ses meilleures années.

Si je me souviens bien du bouquin, ce n'est vraiment pas un livre qui mésestime le talent de l'américain, plutôt loin de là.


Davout, le 22/03/2019 - 21:37:34
A l'époque du match de 92, j'ai rencontré Philippe Fauvel à la librairie d'Abbeville et lui avoir demandé ce qu'il pensait du match, il m'a répondu : "très bon niveau".



Davout, le 22/03/2019 - 21:45:56
Ce qu'il y a d'intéressant dans le livre "Russians versus Fischer" se sont les analyses du jeu de Fischer pour la préparation de Spassky au début de 1972 par des joueurs comme Krogius, Tal, Petrossian, Kérès, Smyslov, Korchnoi (avec en début de lettre : "Dear comrades," ...), Averbakh et Alexander Roshal.




© 2000-2019 - France Echecs - Politique de confidentialité