France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 18 octobre 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Championnat de Russie par thierrycatalan le 13 décembre 2017  [Aller à la fin] | Actualités |
Curieusement je n'ai pas trouvé de messages sur le forum à propos de la superfinale du championnat de Russie qui se déroule actuellement.
La dernière ronde à lieu demain , et le suspense est à son plus haut niveau !
Aujourd'hui Svidler a battu le leader Fedoseev ... ce qui permet un regroupement de 4 joueurs exaequo avant la dernière ronde !
Le tournoi est très homogène avec une concentration de forts GMI peu commune pour un championnat national tournoi fermé à 12 joueurs !
j'aime beaucoup cette formule de tournoi fermé à 12 joueurs , on pourra dire que le vainqueur mérite son titre, et tant pis pour les absents !
Je vous invite à regarder quelques parties sur le site EuropeEchecs qui consacre plusieurs pages au sujet de ce championnat de Russie qui reste à mon sens un tournoi de portée internationale encore aujourd'hui.
Demain la dernière ronde, en cas d'exaequo il y aura départage entre les joueurs concernés.
Ce serait assez incroyable , si Svidler réussissait à gagner un nouveau titre !! je le souhaite car je suis fan de ce joueur !
cordialement





arnackor, le 14/12/2017 - 14:04:58
Belle victoire de Vitiugov même si Volkov aura beaucoup offert dans ce tournoi (3/11). Il prend une option.


Musashi, le 14/12/2017 - 14:52:57
Et ce on vieux Svidler le rejoint en tête. On est parti pour les départages


arnackor, le 14/12/2017 - 14:58:57
Svidler, un petit 2/2 pour finir, contre des concurrents directs ! En route vers un huitième titre ?


Julo62, le 14/12/2017 - 15:24:22
Chouette !!
Un titre à domicile pour Svidler ?!


Julo62, le 14/12/2017 - 21:07:36
Ça y est, octuple champion !!


thierrycatalan, le 16/12/2017 - 16:49:04
Svidler est vraiment un "bonhomme" incroyable !
derrière une apparente nonchalance, une grande modestie, un grand sens de l'humour et de l'autodérision, se cache un des meilleurs joueurs d'échecs de sa génération, au sommet mondial depuis plus de 20 ans....
et au sommet des meilleurs commentateurs de tournois live. rires.
Il reste un adversaire redoutable pour n'importe quel joueur dans le monde (numéro 1 inclus), pour moi une espèce de "valeur étalon" : quand vous battez Svidler vous montrez au monde que vous faites partie des meilleurs joueurs d'échecs.

Je suis toujours impressionné par sa faculté de se concentrer sur des objectifs de tournois de premier plan : coupe du monde, championnat de Russie etc ...
il me semble que sur le plan de la préparation mentale ce "type " est vraiment hors du commun et peut certainement en apprendre à tous , y compris les GMI mieux classés que lui au classement Fide.
Pour n'importe quel candidat au titre mondial, avoir Svidler dans son équipe de secondants et certainement une plus-value très importante.

Félicitations à cet immense champion pour son nouveau titre de "champion de Russie" !!




kieran, le 16/12/2017 - 17:43:45
Euh tu planes un peu Thierry non ;-) ? Toute proportion gardée, c'est peut-être le mec du top qui a le plus un mental en mousse.


arnackor, le 16/12/2017 - 19:29:06
J'avoue qu'il faut avoir un mental en mousse pour systématiquement aller loin en Coupe du Monde, en gagner une, faire une finale, se qualifier plusieurs fois pour les candidats et le championnat du monde, et remporter 8 fois le championnat de Russie.


kieran, le 16/12/2017 - 22:54:39
@arnackor

Je connais le palmarès de Svidler et j'apprécie énormément le joueur.
En plus d'être volontairement provocateur, j'ai cependant écrit aussi "toute proportion gardée". Si tu compares avec un Carlsen ou un Karjakin, je maintiens le mental en moussse. Sa deuxième finale, tu te rappelles comment il la perd? Je pense pas qu'un autre mec du top 20 la perd comme ça.

Voici l'avis de Shipov à propos de Svidler :
"""
He’s constantly drawn to self-irony, which in my view is very harmful from a karmic point of view. Such conspicuous self-deprecation itself creates a certain ceiling you can’t break through, no matter how hard you try.

At the decisive moment, when the very highest summits are beckoning, his play loses its ease. And, most likely, those same “ironic” thoughts creep into his head. But even a small drop of uncertainty in your own ability, even an iota of self-laceration is enough to lose your balance. That applies even more so in the kind of doses Svidler deals in.

Perhaps that’s why he never picked up the habit of winning supertournaments, although he’s played dozens. That’s why he didn’t take his chances in the Candidates and World Championship tournaments."""

Sans connaître le gus ni avoir le niveau de juger sa technique, je partage l'avis de Shipov.


arnackor, le 17/12/2017 - 00:00:19
Shipov aime bien palabrer, même s'il n'a pas totalement tort. Je pense qu'il lui a manqué plusieurs choses pour atteindre le titre mondial. Et il a une petite tendance à se dégonfler quand l'enjeu est très élevé oui. Mais c'est possiblement le joueur le plus régulier de l'histoire de la Coupe du monde, qui est quand même la compétition où tu as le plus besoin d'un mental, jour après jour, tour après tour.

Après je sais pas, peut-être que gagner autant de départages en rapides / blitz, aussi bien en coupe du monde qu'en départages pour le titre national, ça n'a rien à voir avec le mental, mais je sais pas pourquoi j'ai un doute.

En fait je pense qu'il a fait un complexe contre le top 5 mondial, quelque chose comme ça.


Julo62, le 17/12/2017 - 13:09:29
@arnackor
"En fait je pense qu'il a fait un complexe contre le top 5 mondial, quelque chose comme ça."

Oui, et du coup au vu de ces parcours en championnats de Russie et en CdM, on voit qu'il est vraiment redoutable contre les joueurs juste un peu en dessous.
C'est dingue qu'avec un joueur de ce calibre et avec cette aptitude à scorer contre les "seconds couteaux", (et le reste de la compo disponible) la Russie n'ait pas gagné une Olympiade depuis des lustres.



Ducouloir, le 17/12/2017 - 14:28:03
Bon, ce titre gagné n'a rien d'extraordinaire. C'est plutôt un titre gagné dans le désert... Un de plus pour Svidler. Le championnat de Russie est devenu moins fort que le championnat de Chine, sans parler de celui des USA. En présence de Népo, de Grischuk, de Jakovenko ou de Kramnik, une victoire de Svidler aurait justifié l'enthousiasme de Thierry. Mais là ? Ok, Svidler est plus fort que des 2680.

Concernant la Coupe du Monde, la formule, stable depuis plus d'une décennie, est parfaitement maîtrisée par certains joueurs, y compris par un Ivantchuk, pas réputé pour être celui qui maîtrise le mieux ses nerfs. Mais il suffit de le voir durant cette compétition...


Petiteglise, le 17/12/2017 - 15:37:24
"Le championnat de Russie est devenu moins fort que le championnat de Chine, sans parler de celui des USA."
Trois championnats nationaux en fermés à 12 joueurs.
Moyenne du championnat de Chine 2017 : 2540
Moyenne du championnat des USA 2017 : 2684
Moyenne du championnat de Russie 2017 : 2690


elkine, le 17/12/2017 - 15:58:24
et l'invitation aux candidats devrait être envoyée... maintenant !


Ducouloir, le 17/12/2017 - 17:37:51
Le niveau moyen, c'est une chose, la présence d'alter ego, une autre. Si la moyenne USA/Russie est la même, la présence de trois joueurs à 2790 rend la conquête du titre autrement plus difficile que celle du championnat de Russie.
Côté Chine, s'il y a Ding Liren, Yi Wei ou Yu Yangi, c'est pareil, Svidler ne gagne pas.

Dans ce championnat de Russie, Svidler était archi-favori. Il a gagné sur le fil. Pas de quoi pavoiser. Ou diviniser le bonhomme.


Petiteglise, le 17/12/2017 - 18:05:18
1. GM Wei Yi CHN 2727 – 8.5
2-3. GM Lu Shanglei CHN 2615 and GM Wen Yang CHN 2613 – 8
4. GM Zhou Jianchao CHN 2613 – 7.5
5-6. IM Wang Chen CHN 2505 and GM Gao Rui CHN 2543 – 5.5
7. GM Bai Jinshi CHN 2585 – 5
8. GM Zeng Chongsheng CHN 2536 – 4.5
9-10. Xu Yinglun CHN 2557 and IM Xu Yi CHN 2454 – 4
11. Xu Minghui CHN 2283 – 3
12. Fang Yan CHN 2447 – 2.5

1 Peter Svidler (Saint Petersburg) 2765 - 7
2 Nikita Vitiugov (Saint Petersburg) 2722 - 7
3 Daniil Dubov (Moscow) 2683- 6.5
4 Vladimir Fedoseev (Saint Petersburg) 2718 - 6.5
5 Evgeny Tomashevsky (Saratov Oblast) 2713 - 6
6 Alexander Riazantsev (Moscow) 2650 - 6
7 Vladimir Malakhov (Moscow) 2686 - 6
8 Ernesto Inarkiev (Moscow) 2689 - 5
9 Sanan Sjugirov (Samara Oblast) 2650 - 5
10 Maxim Matlakov (Saint Petersburg) 2735 - 4.5
11 Evgeny Romanov (Saint Petersburg) 2626 - 3.5
12 Sergey Volkov (Mordovia) 2645 - 3


Au début je me suis dit que tu disais juste une énorme connerie causée par ta haine des Russes et de la Russie, mais en fait t'as raison, le championnat de Chine est bien plus fort, c'est évident...

Enfin bref, il faut huer le Russe Svidler de n'avoir fait qu'un minable +3 dans un tournoi à 2690 de moyenne, puis battu Vitiugov 2722 en départages, et il faut applaudir l'Américain So d'avoir réalisé l'exploit extraordinaire d'avoir marqué un fantastique +3 dans un tournoi incommensurablement plus fort à 2684 de moyenne, puis battu Onischuk 2667 en départages. Félicitons aussi Wei Yi, qui n'avait que 112 points d'écarts sur le 2ème chinois et, contrairement à Svidler, n'était donc pas "archi favori".
En plus y'avait que des Russes dans le championnat de Russie, ça sent la magouille.


Chemtov, le 17/12/2017 - 18:17:37
''Au début je me suis dit que tu disais juste une énorme connerie causée par ta haine des Russes et de la Russie''

J'avais aussi commencé à écrire quelque chose comme ça, puis ( comme souvent ) je me suis auto-censuré et je n'ai finalement rien écrit.

En tous les cas, merci, Petiteglise, de te charger de cette cause perdue.

( Et + 1 pour : '' En plus y'avait que des Russes dans le championnat de Russie, ça sent la magouille'' !! ).




thierrycatalan, le 17/12/2017 - 20:58:29
Pour ma part, cela fait bien longtemps que je ne donne plus ni à manger ni à boire aux polémiques.
Au fond Ducouloir, se tient un Troll cosmique adepte du maccarthisme le plus caricatural sur de nombreux thèmes récurrents.


Renan, le 17/12/2017 - 21:52:42
Je suis d'accord avec Petiteeglise, et le pire c'est que c'est un russe qui est victorieux !!!



Ducouloir, le 17/12/2017 - 22:51:57
D'abord, ma "haine des Russes" : bizarre que j'ai spontanément comparé la beauté des parties d'AlphaZero à l'Anna Netrebko de La Traviata. Ensuite, petit, tu te gardes bien d'offrir le détail du dernier championnat US : le vainqueur l'emporte devant Caruana et Nakamura. Svidler a-t-il déjà gagné un tournoi fermé devant ces deux joueurs ? J'en doute.

En fait de "Super Finales", ce championnat de Russie était un championnat de Saint-Pétersbourg saupoudré de quelques seconds couteaux de bonne volonté (la délégation moscovite était emmené par l'immense Ernesto Inarkiev). L'intitulé attrape-nigauds ne masquera pas que ce tournoi a perdu l'essentiel de sa superbe et qu'il n'a plus rien à voir avec un titre obtenu dans un championnat d'URSS.
Pour exemple, en 1969, le 37ème championnat d'URSS réunissait à Moscou 23 joueurs dont Polugaevsky, Petrosian, Taimanov, Smyslov, Geller, Stein aux six premières places. Tal, qui était un bon joueur d'échecs, avait terminé 15ème.

Concernant le championnat chinois, c'était moins bien cette année. Je restais sur le souvenir de tournois fermés réunissant Yi Wei, Ding Liren, Wang Hao ou Yu Yangi (2015). Ceci dit, Svidler fait un beau champion de Saint-Pétersbourg 2017.


pessoa, le 17/12/2017 - 23:44:29
Pour mémoire, quand Svidler gagne en 2011, il devance Kramnik, Karjakine, Grichtchouk et Morozevitch. En 2013, de nouveau Kramnik et Karjakine.
On peut se rappeler Tilburg 1997 remporté avec Kramnik et Kasparov (devant Shirov, Leko, Adams, Polgar).

Svidler a eu une carrière en dent de scie (avec une corrélation négative avec sa courbe de poids), vrai. Le championnat de Russie était un peu plus facile cette année, vrai. Il n'a jamais été champion de Chine ou des USA, ha ha. Mais de là à lui nier la capacité de vaincre face aux meilleurs...


Petiteglise, le 18/12/2017 - 00:30:59
Super Finales, car c'est la 5ème et dernière étape du championnat de Russie.
L'avant dernière est la déjà prestigieuse "haute ligue" qui attribue les 5 dernières places qualificatives.
Cette année, des joueurs comme Najer, Motylev, Artemiev, Dreev, Khismatulin, ont échoué à cette avant dernière étape.

Sinon il est évidemment ridicule de comparer championnat de Russie et championnat d'URSS, en citant un Arménien, un Ukrainien et un Letton...
D'autant que le championnat de Russie a continué à exister durant l'union soviétique...

La Chine et les Etats-Unis progressent, mais en attendant le championnat de Russie est bien le championnat national le plus prestigieux au monde. Dans quel autre pays des 27+ doivent essayer de passer par un tournoi qualificatif et échouent à se qualifier pour le fermé final ?
Même aux USA, il faudrait que Sinquelfield achète encore 4 ou 5 joueurs avant que ça ne soit envisageable.



Ducouloir, le 18/12/2017 - 01:22:11
Sauf que le championnat de Russie, avant 1991, c'est un championnat dévolu aux seconds couteaux. Qui se souvient de Korenski, de Rachkovski ou de Zilberchtein ?
C'est bien du prestige de l'ancien championnat d'URSS dont l'actuel championnat de Russie se pare, jusqu'à l'organisation en différentes phases qui t'en met plein la vue. A l'époque, on parlait de "ligue supérieure", de "première division", de "division supérieure". Peut-être ce mécanisme de sélection est-il trop éreintant et qu'il explique la bérézina des sept dernières olympiades.
Dans le délire général, je me souviens que certains, sur FE, justifiaient l'invitation de Svidler aux Candidats (2014) par son titre de champion de Russie...


Petiteglise, le 18/12/2017 - 01:38:21
Qui se souvient d'Alekhine, Nezhmetdinov, Bolevslavsky, Polugaevsky, Karpov, Rublevsky, tous champions de Russie à l'époque soviétique ? Certes c'était pas le championnat d'URSS, mais le championnat de Russie était bien plus fort que n'importe quel autre championnat national au monde.
Franchement Ducou, si tu veux épandre ta haine des Russes, choisis un autre sujet que les échecs, à ce jeu ils sont pas mauvais.


Ducouloir, le 18/12/2017 - 02:14:05
En fait, d'un point de vue rhétorique, tu me fais penser à Sarko : simplification à outrance des points de vue et vision clivée/clivante du débat. Ainsi, je ne poursuivrai pas indéfiniment.

Il est très facile de trouver des championnats nationaux plus forts que certains championnats de Russie d'avant l'année 1991 : en Tchécoslovaquie ou aux États-Unis par exemple. Pour les championnats d'URSS, ça paraît impossible.
Par ailleurs, la référence de l'actuel championnat de Russie aux anciens championnats d'URSS est évidente : ils en ont adopté l'armature et la nomenclature. D'où la comparaison, et l'amalgame évident dans l'esprit des adorateurs : qu'ils se calment, ça n'était en fait que le tournoi interne du club de Saint-Pétersbourg, très bien organisé d'ailleurs.


Petiteglise, le 18/12/2017 - 02:54:23
Y a pas de débat, McCarthy, tu as dit que le championnat de Russie était moins fort que les championnats de Chine, c'est archi faux, et des USA, c'est faux.
Tu as également dit que le championnat de Russie était moins fort que le championnat de l'URSS, c'est vrai, mais à part toi, tout le monde comprend que c'est une tautologie.




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité