France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Certificat medical par JLuc74 le 17 novembre 2017  [Aller à la fin] | Clubs |
Bonjour,

Je viens de recevoir un e-mail de la FFE concernant la nécessité légale d'avoir un certificat de non contre-indication à la pratique du sport lors de la prise de licence. C'est obligatoire, même pour les échecs.


Marc08, le 17/11/2017 - 18:08:09
Moi aussi et on va s'étonner de la perte de licenciés, de toute façon avant suivre ces directives on ferais mieux de se comporter sur d'autres sujet plus sensible comme un vrai sport
et n'oublions pas que notre "pauvre France" est le seul pays à obliger un certificat pour faire de la compétition (course à pieds etc.. et maintenant les échecs)
imaginez la tête des médecins à qui ont va demander ce certif
Heureusement nous sommes Frontalier et à 8km pour jouer pas besoin de connerie car excusez moi ce n'est qu'un jeu pas un sport n'en déplaise a certain


Blaise, le 17/11/2017 - 18:59:19
D'un ridicule !!!


JLuc74, le 17/11/2017 - 19:01:53
Je vais voir la tête de mon médecin quand je vais aller le voir la semaine prochaine (à l'origine je n'y vais pas pour ça)

A noter que ça ne concerne que les nouveaux licenciés, les anciens n'ont qu'à remplir Cerfa n°15699*01. J'ai une autre licence sportive et c'est comme ça qu'on fait, le certificat ne concerne que les nouveaux licenciés (oui, je sais, c'est bizarre)

Ca concerne aussi les licences B pour les scolaires non ? Les gamins à qui on va faire prendre une licence B à 3€ pour une compétition scolaire devront arriver avec leur certificat médical. Ridicule.


Yves4, le 17/11/2017 - 19:59:29
Pitoyable


kieran, le 17/11/2017 - 20:10:38
Logique



Marc08, le 17/11/2017 - 22:42:41
on va tuer notre jeu avec cela et encore plus avec l'obligation pour les "B" preuve encore de la "connerie" de notre fédé qui ne sait pas s'adapter car moi en cyclotourisme ils ont créer la licence "Balade : VÉLO BALADE : correspondant à une pratique douce, familiale ou occasionnelle du cyclotourisme, pour laquelle le certificat médical ne sera pas obligatoire (pour des parcours, vert à bleu, en termes de difficulté).

et excusez moi du vélo c'est du SPORT contrairement aux échecs et là sur cette catégories aucun certif médical voici une preuve d'intelligence pour ne pas pénaliser les licenciés


Chemtov, le 18/11/2017 - 00:50:27
@Marc08 : '' preuve encore de la "connerie" de notre fédé ''. Quelle empathie pour votre fédé ! Le ''encore'' signifie qu'il y aurait encore d'autres preuves ? Des exemples ? ( A part le Top 12, je n'en vois pas trop... )

Perso, je ne trouve rien à redire à cette notification, les licences B ouvrant aussi droit à jouer des compétitions B, bien sportives (!), tout aussi éprouvantes ( marathon de blitz par exemple ! ) que les compétitions A.

Je pense que cette annonce est davantage faite pour rester dans les clous pour la FFE, sur un point règlementaire, nécessaire vis à vis de notre ministère de tutelle ( parution sur le site fédéral et pages des clubs ) que pour exiger réellement des clubs des preuves d'obtention de certificats médicaux ( pas très réaliste... en tous les cas pour moi. Là, en un mois et demi, j'ai déjà 287 licenciés, soit 25% de mon département... et c'est pas fini... ).

A lire aussi : http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/09/27/le-certificat-d-aptitude-sportive-n-a-aucune-justification-medicale_5192244_3232.html

C'est vrai que l'an dernier, avec mes 414 licenciés, j'aurais généré 10350 euros de chiffre pour le corps médical.


Picard, le 18/11/2017 - 01:41:39
Tout cela est à rapprocher de la pénurie organisée de médecins en France ainsi qu'à la corruption qui touche toute la santé en France, comme l'obligation de 11 vaccins.
Il est vrai qu'il faut renvoyer l'ascenseur aux copains qui ont aidé financièrement


Franxis, le 18/11/2017 - 01:44:05
Je comprends vos réactions, cependant il y a eu des arrêts cardiaques lors des olympiades . si un joueur de 50 ans fait un arrêt cardiaque en compétition par équipes , la veuve qui a un recours juridique et qui est procédurière peut se servir de celui ci pour attaquer le club: Pourquoi a t-on laissé mon mari ayant déjà fait une arythmie sans certificat médical ,faire des compétitions ? L'avocat pitbull pourra obtenir une indemnisation .
J'ai joué en tournoi contre un adolescent qui cinq minutes après la fin de la partie a fait une crise d'épilepsie; Le président m'a dit : on a l'habitude!! Si cette crise d'épilepsie généralisée s'était mal terminée , c'était le tribunal assuré.
Quel médecin donnera son accord pour des compétitions à un joueur ayant eu un problème cardiaque ou des crises d'épilepsie ? Les avocats sont redoutables.. je me permets de recommander la plus grande prudence aux présidents de club et de demander un certificat médical au moindre doute .


Picard, le 18/11/2017 - 07:06:59
Jouer aux échecs, comme se lever le matin, est un acte volontaire que j'effectue de moi même et dont je suis responsable, je gère ma santé sans me reporter sur autrui.
Pour honorer son épouse ou sa copine, faut-il un certificat médical car c'est une rude épreuve pour le coeur?
On aggrave le trou de la Sécu et on sature les cabinets médicaux (voir le lien de Chemtov) avec des conneries alors que des gens on du mal à trouver un médecin, référent ou non.


JLuc74, le 18/11/2017 - 07:28:03
@Franxis : pas besoin de jouer aux échecs pour avoir des crises d’épilepsie ou des crises cardiaques. Là c'est pratique, pas de certificat médical => le club est mis en cause.

Seulement voilà, quel médecin va refuser le certificat pour jouer aux échecs à une personne ayant quelques troubles cardiaques ou de l'épilepsie ? Ces personnes vont-elles se voir interdire de prendre une licence ?

Le certificat médical ne précise pas par ailleurs nécessairement quel est le sport concerné, il peut alors être utilisé pour différents sports. Ca c'est pratique, mais si un médecin précise le sport alors le certificat ne concerne pas un autre sport et si il ne précise pas le sport le patient cardiaque peut dire qu'il lui faut un certificat pour les échecs et l'utiliser à tout autre chose.


Chemtov, le 18/11/2017 - 09:38:29
Intéressante remarque. En effet, en lisant l'article sur la saturation des cabinets médicaux, j'ai pensé que nos gamins auront déjà consulté à d'autres occasions et auront ainsi obtenu ce sésame pour d'autres sports. Mais je n'avais pas pensé qu'on pourra utiliser inversement le jeu d'échecs ( autre avantage de notre jeu ! ) pour pratiquer le kickboxing ou le hockey.


Picard, le 18/11/2017 - 10:02:53
on pourrait créer un document de déchargement de responsabilité des clubs et organisateurs mais ce n'est pas dans l'esprit du politiquement correct.
On réussit à médicaliser un être humain avant sa naissance jusqu'à sa mort, c'est une belle réussite financière sans que les résultats sur le plan santé soient convaincants, nous approchons du "paradis" orwellien!


Franxis, le 18/11/2017 - 11:20:12
Un certificat médical pour être valide doit être précis : L'état de santé de monsieur D lui permet la pratique des échecs en compétition . ( pas forcément des autres sports ,alpinisme ,triathlon ...) Il n'y a pas de certificat médical pour tous les sports.Le mot compétition est important.
@ Picard , effectivement ,on peut penser à un formulaire de consentement éclairé: Je pratique les échecs en compétition , je suis informé que cette activité peut entraîner une accélération du rythme cardiaque , des modifications de la tension artérielle ou une aggravation d'une pathologie cardiaque ... etc , avec signature, formulaire écrit par des médecins et des juristes fourni par la FFE .
@ JLuc74 , un joueur qui a fait deux infarctus ou qui est épileptique peut avoir du mal à obtenir un certificat médical; il devra signer un consentement éclairé. L'époque des certificats médicaux complaisants va se terminer . Il y a 25 ans ,je connaissais un médecin qui faisait des certificats médicaux pour tous les joueurs du club de rugby , sans les avoir vu et sans se faire payer. Etant donné le nombre croissant de recours juridiques ,les médecins deviennent prudents .


DDTM, le 18/11/2017 - 11:58:37
N'y-a-t-il pas deja eu un fil sur le sujet ?
Un archeologue de FE pourrait-il nous retrouver cela ?


Picard, le 18/11/2017 - 12:31:07
Voici le lien du fil de 2008 :
http://www.france-echecs.com/article.php?art=20080901115340665


Sdb64, le 18/11/2017 - 12:41:24
Au moins ça aura le mérite d'éliminer tous les licenciés fantômes !
Attendez-vous à une baisse spectaculaire du nombre de licenciés.
Dans les autres sports : pas de certif = pas de licence.


Franxis, le 18/11/2017 - 12:56:45
Je ne connais pas la valeur juridique d'un consentement éclairé signé , comparé à un certificat médical ??


JLuc74, le 18/11/2017 - 15:27:17
@Franxis : en aucune façon je ne parlais de certificat complaisants. Je demande avant tout quelles sont les contre indications médicales à la pratique des échecs. Bien sûr il peut y avoir quelques cas extrêmes mais je doute grandement que le certificat aurait été refusé aux personnes qui ont eu des accidents pendant leur pratique.

@Sdb64 : "Dans les autres sports : pas de certif = pas de licence."
Ca ce n'est pas vrai, j'ai une licence pour les sports de montagne dans une grande fédération, je suis qualifié pour encadrer des personnes, le certificat médical ne m'a jamais été demandé.

"Attendez-vous à une baisse spectaculaire du nombre de licenciés."
Ca c'est à attendre, surtout du côté des scolaires.


Franxis, le 18/11/2017 - 18:57:16
@ JLuc74 , un joueur de 58 ans qui a fait deux infarctus , ou qui souffre de troubles du rythme cardiaque ,un épileptique dont le traitement n'est pas équilibré et qui fait quelques crises par an le médecin ne lui fera pas de certificat pour les échecs en compétition , sauf s'il ignore ce que sont les échecs en compétition.


GambiFou, le 18/11/2017 - 20:12:36
@Franxis, J'ai deux gros problèmes cardiaques, traités bien sûr, mais ils sont là. Je joue demain en compétition. Je serai curieux de connaître le médecin qui voudrait m'empêcher de jouer. S'il ose, je le disperse façon puzzle !! Non mais !!


JLuc74, le 18/11/2017 - 20:12:51
@Franxis : la FFE oblige tous les adhérents d'un club affilié à être licenciés. Tous les types de licence (A ou B) permettent de faire de la compétition. Donc celui qui veut adhérer à un club peut se voir interdire l'entrée, même si il ne veut pas faire de compétition.

"sauf s'il ignore ce que sont les échecs en compétition"
A mon avis rares sont les médecins qui savent ce que c'est.

"un joueur de 58 ans qui a fait deux infarctus , ou qui souffre de troubles du rythme cardiaque"
Ils ne sont pas interdits de conduire que je sache alors qu'ils peuvent mettre d'autres personnes en danger.

Pourquoi seraient-ils interdit de mettre leur vie, et uniquement leur vie, en danger en jouant aux échecs ???

Pour une personne sans pathologie particulière faire du vélo, du ski ou je ne sais quelle activité comportant quelques risques peut s'avérer plus dangereux que de jouer aux échecs avec une pathologie cardiaque.


Marc08, le 18/11/2017 - 21:07:10
Cela me fait doucement rire en entendant parler et voir notre fédé : de COMPETITION
oui on JOUE et je dit bien ou JOUE c'est c'est un jeu au échecs , on se mesure à un adversaire comme au POKER , au RAMI, au bridge etc...et dans un esprit de gagner donc de compétition mais comparer la compétition échiquéenne à une compétition sportive qui peu être dangereuse pour un individu ( course a pieds , vélo, triathlon boxe etc...) c'est être complètement coupé de la réalité et celle ci c'est : Arrêté de vouloir être SPORT alors que nous ne sommes qu'un JEU et repassons CULTURE car je plein les Présidents des grandes structures avec leur quota de licences "B" pour les écoles et autres et leur responsabilité de demander un certif qu'il n'auront pas et les risques que vont résulter ce manque au niveau légal


Marc08, le 18/11/2017 - 21:22:59
je serais aussi curieux (et à mon avis tu en fait partie mon ami Alsacien) combien de Président ou responsable de club frontalier ayant des joueurs - Belges - Allemands - Luxembourgeois - demanderont à ceux ci un certif ? alors que dans leur pays rien n'est obligatoire pour pratiquer un "Sport" physique
80% des clubs au moins seront à mon avis dans l'illégalité concernant les joueurs licenciés... et ce n'est pas avec des truc comme cela que l'on va donner envie de développer un ou des clubs ou essayer d'augmenter son nombres de licenciés


JLuc74, le 18/11/2017 - 21:39:26
A part moi qui ait besoin d'une licence A pour arbitrer les rares adultes du club ne viennent que pour pousser du bois une fois par semaine, pas de compétition. Jusque là ils avaient une licence B, l'année prochaine c'est fini, ils ne seront plus licenciés. Et je peux le faire en respectant les règles de la FFE puisqu'ils ne sont pas membres de l'association affiliée et que les séances n'ont pas lieu dans le cadre de l'association affiliée.

Je peux appliquer le même principe aux jeunes, les licences ne seront prises que si ils font de la compétition.


Marc08, le 18/11/2017 - 22:09:32
tu vois moi J.L je vais faire comme en Belgique pour les courses à pieds , il me signeront un papier comme quoi qu'ils reconnaissent avoir été informé qu'il faut - en France- un certificat médical pour ce Jeu (comme le dada qui est stressant lorsque l'on perd !! ) car c'est un jeu et pas un "sport" et qu'ils sont en bonne santé sans problème et qu'ils décline la responsabilité du club et du président en cas de problème lors des rencontres interclubs ou tournois


Waterprof, le 19/11/2017 - 08:00:31
le certificat médical n'est il pas déjà obligatoire depuis plusieurs années? Du moins en théorie car personne ne le respecte. A mon avis, le rappel de la fédé, c'est simplement pour se couvrir. En cas de problème, ils pourront dire: ce n'est pas de notre faute. Bref le principe de précaution. On voit ça à tous les coins de rue dans la société.


JLuc74, le 19/11/2017 - 08:21:43
Si il avait été obligatoire la FFE aurait déjà envoyé aux présidents la recommandation de demander des certificats.

Je disais plus haut que j'avais une licence dans une fédération sportive, là aussi la ça s'est renforcée (le certificat est cependant valable 10 ans et ça ne concerne que la 1ère prise de licence, pas le renouvellement). Je pense que c'est le ministère qui se montre de plus en plus exigeant.


Franxis, le 19/11/2017 - 10:40:44
Un certificat médical valable 10 ans?
Ce sont surtout les sociétés d'assurance qui mettent la pression pour le certificat médical car ce sont elles qui payent les frais de procédure et les indemnisations . Ce que propose Marc08 est un consentement éclairé , il faut être précis dans la redaction .


Chemtov, le 19/11/2017 - 21:48:47
@Waterprof : +1
@JLuc74 : Il y a aussi un paquet de clubs d'échecs dont les statuts sportifs ne sont pas valides, qui ne sont pas agréés sport, et pourtant leurs joueurs participent à des compétitions ''sportives''.


JLuc74, le 19/11/2017 - 22:02:57
Qu'est-ce que tu veux dire ? A partir du moment où on est affilié on est agréé non ? C'est en tout cas ce qu'on peut comprendre là : http://www.associations.gouv.fr/l-agrement-des-associations-sportives.html


Chemtov, le 19/11/2017 - 22:14:15
Ne prenez pas ça pour vous ou votre club. Je voulais juste dire que, en général, la FFE accepte déjà d'affilier des clubs qui ne sont pas dans les clous. C'est tout.


JLuc74, le 19/11/2017 - 22:58:14
Ca c'est le problème de la FFE qui en acceptant l'affiliation leur attribue l'agrément sport. Mais à vrai dire je ne vois pas le rapport avec le sujet du certificat médical.

Ce qui m'intéresse de savoir c'est si une décharge de responsabilité comme le propose Marc08 est légale.


Marc08, le 19/11/2017 - 23:29:51
Moi, mes amis responsable échiquéen , je suis sur que "notre Bon Juriste" va dire la décharge n'est pas valable mais alors il faut m'expliquer comment font les écoles , les centres aérés etc;;; qui font faire du vélo, et différents sports aux enfants et sans certif médical car qui en tant qu'animateurs de CLSH n'a jamais organisé de tournoi d'échecs, de foot , de hand etc..avec les enfants et qui dit tournoi dit COMPETITION ! hé oui donc certif médical donc tout le monde (enfin le directeur des CLSH(j'y ai été plus de 10 ans) va en taule en cas de probléme => because pas de certif pour un sport qui peu être à risque
donc on arrête nos bêtises et je pense que chaque Président prendra ses responsabilités et se couvrira avec une décharge (qui est légal je l'ai deja fait pour l’accueil de jeune en terme de responsabilité) car AUCUN médecin digne de ce nom n'acceptera de faire un certif si on lui explique que l'enfant, l'ancien ou d'autre risque avec le stress de la perte de partie un problème cardiaque même nom vérifier lors de la visite... et comment faire aussi lors des prises de licence sur place lors d'un tournoi ...pas de certif ! PAS de LICENCE


mop, le 20/11/2017 - 11:10:50
http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=10698


JLuc74, le 20/11/2017 - 11:39:50
@mop : le lien que tu donnes pourrait avoir un rapport avec le sujet si effectivement son médecin avait interdit la pratique des échecs à ce monsieur dans le cas où il aurait demandé un certificat médical.

Des personnes susceptibles d'avoir un problème de santé grave pendant une partie d'échecs il y en a des centaines dans les clubs, mais ces personnes peuvent avoir ce même problème n'importe quand, pas seulement en jouant aux échecs. Il leur reste quoi ? Un fauteuil pour regarder de la danse classique à la télé ?

Si on applique strictement le règlement : risque de malaise cardiaque => pas de certificat => pas d'échecs ce sont les centaines de personnes qui vont se voir interdire de jouer sans que ce soit justifié. Le ministère décide de retirer le jeu d'échecs (activité de vieux comme le montre souvent les publicités pour leurs assurances spécifiques) aux personnes ayant atteint un âge où de toute façon le risque existe, quelle que soit l'activité.

Tout ça risque de laisser bien des chaises vides pendant le championnat de France des vétérans et le pourcentage de jeunes va augmenter dans les effectifs de la FFE, pas parce qu'il y aura plus de jeunes mais parce qu'il y aura moins de vieux.


Boris S, le 20/11/2017 - 12:00:35
Pas d'accord du tout.
Je rigole en imaginant la tête du toubib consciencieux qui va se demander quels tests il va bien pouvoir faire passer à son patient.

Et qui va payer ?
En théorie ce n'est pas remboursé. En pratique on sait bien que ça le sera.
Donc on fait payer à tous les contribuables la consultation pour avoir un "certificat de non contre-indication à la pratique du jeu d'échecs".
Plutôt moyen en temps de crise et de trou de la sécu.

De plus je trouve ça liberticide.
Bientôt il faudra un certificat de "non contre-indication à aller faire ses courses au supermarché".
Et pourquoi pas après tout ?
Je vous parie que vous trouverez toujours des béni oui oui pour dire que si ça peut sauver des vies alors ce serait une bonne chose.

Pour tous ceux qui en ont ras le cul de ses tracasseries administratives idiotes, faite comme moi et telechargez un modèle de certificat médical. Changez la date et hop.
Perso je considère ça comme un acte de résistance.





Waterprof, le 20/11/2017 - 12:03:39
cet accident est bien sûr tragique. Mais la question est effectivement: est ce que les échecs en sont la cause? Des personnes qui font des malaises cardiaques, il y en a tous les jours malheureusement. Cela peut arriver à n'importe qui de manière subite... Reste le cas de personnes qui ont des risques notoires au niveau cardiaque. Dans ce cas il faut avoir la sagesse de ne pas faire de compétition qui, c'est indéniable, génère du stress et de la tension. Mais chacun se connait et lorsqu'on est atteint d'une maladie sérieuse, on sait ce qu'il faut et ne faut pas faire. (celui qui ne sait pas se raisonner fera de toute manière des excès). C'est en fait une question plutôt 'philosophique': doit on faire confiance aux personnes ou faut il tout réglementer? La société surréglementée, franchement, ça ne fait pas envie


DDTM, le 20/11/2017 - 12:06:25
tout sur le CACI
https://www.irbms.com/certificat-medical-sport-caci/


Marc08, le 20/11/2017 - 12:39:20
moi ce que je me demande c'est : est ce que le certif doit comporter obligatoirement la mention : ÉCHECS en COMPÉTITION car beaucoup de nos joueurs pratiquent un VRAI SPORT en plus des échecs et ont donc un certif pour leur licence ( foot- course à pieds - triathlon - vélo tout cela en compétition) est ce que ce certif serait valable ? sans la mention ÉCHECS car cela solutionnerais pas mal de truc


JLuc74, le 20/11/2017 - 12:53:45
Dans sa lettre Kouatly dit "’un seul certificat suffit pour tous les sports" donc la mention "échecs en compétition" n'est pas obligatoire sur le certificat. Mais ça ne solutionne pas tous les cas des personnes qui n'ont pas de licence sportive, ou qui vont se pointer à l'inscription d'un tournoi pour prendre leur licence, les scolaires, etc.


Marc08, le 20/11/2017 - 12:59:16
oui J.Luc mais lorsque tu vas dans ton espace gestion de club il y a un texte qui dit :
Si la licence sollicitée permet la participation aux compétitions
organisées par la fédération, le certificat médical doit attester
l'absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la
discipline concernée en compétition.
Les licences A et B délivrées par la FFE permettant de participer aux
compétitions sportives (cf article 3.5 du règlement intérieur FFE),
le certificat médical doit attester de l'absence de contre-indication
à la pratique du sport (ou à la pratique des Echecs) en compétition.
donc ?


JLuc74, le 20/11/2017 - 13:20:09
Donc ça se contredit et je n'en sais rien. De toute façon je ne vais pas les demander cette saison et je trouverais une astuce la saison prochaine.


Ducati, le 20/11/2017 - 15:01:21
Pour info nous avons un joueur qui lors de parties très tendues fait de tachycardie et est obligé de cesser la partie en attendant que les bts redeviennent normaux et nous avons eu parfois très peur pour lui.De toute façon maintenant les certifs sont valables 2 ans arrete ministériel.


JLuc74, le 20/11/2017 - 15:27:38
@DDTM : je viens de jeter un oeil à la page que tu as donnée https://www.irbms.com/certificat-medical-sport-caci/

Je sors un peu du domaine des échecs (normal puisqu'on parle de sport) mais on y lit :

"Il est nécessaire de continuer de présenter un certificat annuel pour les disciplines suivantes :
1/ Les disciplines sportives qui s’exercent dans un environnement spécifique : l’alpinisme ; la plongée subaquatique ; la spéléologie."

Je peux te dire que pour l'alpinisme ce n'est pas appliqué pour l'instant. En plus ça parle d'alpinisme au dessus de 2500m, est-ce qu'il faut comprendre que ça inclut également la randonnée ou l'escalade au dessus de 2500m ? Dans les Alpes françaises on peut faire de la randonnée pédestre jusque 3747m, c'est à dire simplement en marchant, sans l'utilisation de techniques ou de matériels spécifiques à l'alpinisme (corde, piolet, crampons, etc.)


Michel74, le 20/11/2017 - 15:50:18
C'est amusant. cette affaire ressort alors que suite à de récentes simplifications administratives, le certificat médical n'est plus obligatoire chaque année pour la pratique sportive : il est valable 3 ans. Et pour la compétition, une grande latence est laissée aux fédérations.

Cette simplification permettra de faire des économies à la Sécurité Sociale. (Même si la visite de certificat n'est plus remboursée, les parents s'arrengaient toujours).

Quant aux échecs, où on a très bien vécu depuis des siècles sans un tel certificat, on verse dans le ridicule. Rien ne contraint du reste la fédération qui n'est pas délégataire à verser la dedans.
Elle ferait mieux de s'occupper du reste, de ses statuts qui empêchent les clubs d'entreprise de s'affilier et son DG ferait mieux de répondre à ses mails.

Pour ma part, je ne fournirai jamais de CM. La vie est trop courte pour s'emmerder avec les dernières crétineries administratives.





Marc08, le 20/11/2017 - 19:23:22
bien dit Michel 74


Franxis, le 20/11/2017 - 22:58:31
Assistez à une expertise, avec les avocats , l'expert nommé par le juge , tous les documents écrits et la personne dont la responsabilité est mise en cause . C'est moins simple que sur le forum .


Marc08, le 20/11/2017 - 23:34:13
de toute façon par défaut, le Président du club est responsable après il y aura enquête etc.. et peu être sa responsabilité dégagé suivant les documents ou autres, le probléme aussi c'est la famille s'il y a décès est ce qu'elle porte plainte contre le club ou pas car autrement, c'est un décès presque naturelle crise cardiaque ou autre et le club ou le président ne sont pas concernés


DDTM, le 21/11/2017 - 00:30:22
A un "Je peux te dire que pour l'alpinisme ce n'est pas appliqué pour l'instant." surement qu'il est frequent de repondre
"Je peux te dire que pour les echecs ce n'est pas appliqué pour l'instant." au theme de ce post ... mais je cherche encore le forum France-Alpinisme avec les interventions sur le sujet d'un Jluc74 ... je reprend mes recherches et vous tiens evidemment au courant ASAP :)


ANaigeon, le 21/11/2017 - 13:54:20
Pour les médicaments, en cas de suite grave il faut prouver le lien de cause à effet dans chaque cas (et c'est souvent impossible).
Alors je souhaite du plaisir à ceux qui veulent faire un procès au motif qu'un coup aux échecs aurait provoqué une crise cardiaque.
Plein de gens meurent pendant leur sommeil, faudra-t-il bientôt un certificat médical pour avoir le droit de dormir ?



Sdb64, le 21/11/2017 - 17:32:08
Le coup (du certif) qui tue.



Paco, le 24/11/2017 - 10:20:38
Vu le docteur. Il m'a clairement dit qu'il n'y avait aucun pb à certifier que je ne présentais pas de contre-indication médicale à la pratique du sport "jeu d'échecs".... vu qu'il n'existe aucune contre-indication pour le jeu d'échecs.


Marc08, le 24/11/2017 - 13:17:59
normal lui étant "intelligent" ne doit pas considérer pas les échecs comme un "sport" mais un jeu - on parle de jeu d'échecs lorsque l'on commente dans une phrase pas de "sport" d'échecs ! mdr


JLuc74, le 24/11/2017 - 13:36:27
@Marc08 : Ta distinction entre jeu et sport ne va pas, il n'y a pas d'un côté les sports et de l'autre les jeux. Dans le sport également on parle de joueurs, on peut jouer au foot, jouer au tennis...


Chemtov, le 24/11/2017 - 14:02:51
Sport :
De l’anglais sport tiré de l’ancien français desport (ou déport), « jeu, amusement »
( encore un anglicisme ! )


Marc08, le 24/11/2017 - 14:11:35
Oui Jan Luc mais je n'ai jamais entendu parler de jeu de football ou de tennis - on dit je fais du tennis, du football mais par contre on dit je JOUE aux échecs c'est un JEU par contre effcetivement les jeunes entre eux disent : on se fait une partie de foot ou alors on va jouer au foot mais là c'est dans la version amical , copains, détente alors qu'au échecs ont dit toujours : ON JOUE AUX ÉCHECS


Sdb64, le 24/11/2017 - 14:22:46
Tu fais quoi comme sport Petit ?
- JE JOUE AU FOOT
Et toi ?
- JE JOUE AU PING
Et toi ?
- JE FAIS DES ECHECS



JLuc74, le 24/11/2017 - 15:58:42
Donc d'après Marc08 Federer n'est pas un joueur de tennis... Il faudrait peut être arrêter de réinventer le français.


Marc08, le 24/11/2017 - 16:26:58
Moi je joue a la belote, au poker , aux échecs, au barbu, je pratique le triathlon, la course à pieds la natation et le tennis
arrêtez de jouer sur les mots nous sommes et seront toujours un JEU et non un SPORT


Mynhoss, le 24/11/2017 - 16:27:34
Les jeux olympiques


JLuc74, le 24/11/2017 - 16:41:32
Pas mieux Mynhoss


ArKheiN, le 24/11/2017 - 17:17:29
Dans ce cas ce n'est pas une profession non plus! (Je pense à cette pub où un voyageur de train demande à Anand ce qu'il fait dans la vie, et ce dernier ŕépond qu'il joue aux échecs). Federer joueur de football professionnel, tout comme il y a d'autres types de joueurs professionnels. Sur le coup c'est Marc08 qui joue avec les mots. Et comme déjà dit sur l'autre fil, une activité peut être pratiquée de manière sportive ou non.


Chemtov, le 24/11/2017 - 18:04:13
@Marc08: Lors d'un match d'échecs par d'équipe, le dimanche, je ne vois pas grand chose de ''ludique''. En revanche, j'assiste parfois à des luttes à couteau tiré, d'une rare violence ( Kasparov ''The public must come to see that chess is a violent sport!'' ) d'où les protagonistes sortent complètement lessivés.

En revanche, quand je prends ensuite mon vélo, là je ''joue'' à faire un peu de sport.


JLuc74, le 24/11/2017 - 18:08:49
@ArKeiN : Pourquoi ça ne serait pas une profession ? Ce n'est pas parce qu'on parle de jeu, qu'on parle de jouer que ce n'est pas une profession. Un pianiste pro, il fait quoi ? Il joue du piano.


Marc08, le 24/11/2017 - 19:34:30
Alors certif medical pour faire du piano


DDTM, le 27/11/2017 - 14:46:12
Lu dans le CR du CD FFE de novembre :
"Secteur médical
Dans les documents préparatoires à la réunion, il a été rappelé aux membres du Comité
Directeur les textes du Code du Sport sur l’obligation de présenter un certificat médical tous les trois ans pour obtenir une licence délivrée par une fédération sportive.
Il a également été précisé que le licencié doit attester avoir répondu par la négative à chacune des rubriques d’un questionnaire de santé intitulé QS-SPORT (formulaire Cerfa n°15699*01) lors des renouvellements de licence dans l’intervalle.
Les membres du Comité Directeur sont partagés sur l’application de ces mesures au niveau de
la FFE mais conviennent qu’il faut informer les clubs de ces dispositions législatives et
réglementaires, en leur recommandant de demander un certificat médical à leurs adhérents cette saison.
Suite aux débats sur le sujet, il est également proposé de constituer un groupe de travail pour
réfléchir à la mise en application des règles relatives au certificat médical, de manière
obligatoire, lors de la délivrance des licences FFE à partir de la saison 2018-2019.
La composition du groupe de travail soumise au vote est la suivante : Nathalie Franc
(Présidente de la Commission Médicale) - Hélène Rossinot, Mathilde Choisy, Sébastien Cossin
(Membres de la Commission Médicale) – Damien Prouvost (Juriste de la FFE) – Johanna Basti
(Directrice Nationale des Scolaires) – Fréderic Loyarte (Directeur National du Handicap).
Vote : Unanimité


Chemtov, le 27/11/2017 - 14:55:42
Choix difficile pour la FFE. Perdre des milliers de licenciés ou pas.


JLuc74, le 27/11/2017 - 15:54:25
Il est clair que chez nous les licences ne seront prises que pour les joueurs qui font de la compétition, puisque je peux le faire en total respect des règlements de la FFE.


Marc08, le 27/11/2017 - 17:00:18
il est surtout clair que les clubs frontalier ou responsables de ces clubs s'ils ne veulent pas être "emmerdé" vont peu être envisagé d'aller créer un club quelque fois à seulement 10 km de celui qu'ils gèrent mais dans un autre pays moins "chiant" avec les lois du sport français vu que nous somme un "vrai sport" !!!!!!et en plus ils risquent de faire des heureux vu les différences de tarifs de licences



© 2000-2017 - France Echecs