France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Quel est le meilleur livre d'echecs? par Renan le 06 mars 2016  [Aller à la fin] | Théorie |
bonjour à tous,

selon quel est le meilleur livre d'échecs de tout les temps? quel est celui que vous emmèneriez sur une ile déserte?


Meikueilu, le 06/03/2016 - 15:22:12
Je connais mal la littérature récente, pour moi ce serait donc un classique : "l'Art du Sacrifice aux Echecs" de Spielmann


Elpancho31, le 06/03/2016 - 15:49:25
sur une île déserte ce serait le livre tactique de polgar, il est bien épais ça peut servir pour allumer un feu


kieran, le 06/03/2016 - 15:55:17
Pour le feu, tu peux utiliser ceux de Keene ou Schiller.
J’emmènerais 888 studies de Kasparyan ou Zurich 1953 de Najdorf.


DocteurPipo, le 06/03/2016 - 16:01:20
"Imagination in chess" de Gaprindashvili.


Davout, le 06/03/2016 - 17:02:48
Il faudrait poser la question autrement.

Quel est le meilleur livre d'échecs dans les catégories suivantes :

- ouvertures (jeux ouverts, semi-ouverts, fermés, semis-fermés)

- finales

- tournoi

- recueil de parties biographique

- recueil de partie non biographique

- championnat du monde

- Entrainement tactique

- compréhension stratégique

liste non-exhaustive.



Meteore, le 06/03/2016 - 17:44:50
Ceux de rowson : très bien et très littéraire


Picard, le 09/03/2016 - 08:50:44
Bonjour
Nous nous sommes connus au Mans il y a 14/15 ans et je garde un excellent souvenir de toi
J'habite depuis un peu plus de 12 ans près de Saint Affrique
Vincent


jonorigolo, le 09/03/2016 - 12:08:09
- ouvertures (jeux ouverts, semi-ouverts, fermés, semis-fermés)
Le Rowson sur la Grünfeld. A la fois accessible et profond. A partir de 1600 élo, je pense, bien que la Grünfeld soit peu adaptée à ce niveau à mon avis.
Le Cox sur la berlinoise a changé ma vision de cette ouverture. Je la trouvais sèche et ennuyeuse, et maintenant je la considère comme vraiment très riche.

- finales
100 endgames you must know. Bien pour tous niveaux.

- tournoi
Aucune idée

- recueil de parties biographique
Tal : My life and games. Bien pour tous niveaux.

- recueil de partie non biographique
Aucune idée. Si on ajoute la dimension "pédagogie" à cette catégorie, je dirais que John Nunn's chess course est vraiment bien. Mais je suis carrément partial car j'adore Lasker. Pas de niveau minimum requis à mon avis.

- championnat du monde
Je n'ai pas de livres de ce genre.

- Entrainement tactique
Attack and Defense (Dvoretski & co). Pour le niveau minimum requis, pas trop d'idée. Je l'ai vraiment bossé à fond quand j'étais 1800, mais c'était vraiment très dur. Même aujourd'hui, je ne pense pas pouvoir résoudre plus de 10% des exercices.

- compréhension stratégique
Chess Structures - A Grandmaster Guide de Mauricio Flores Rios (à mon avis, largement adapté à partir de 1600 élo)
Positional decision making de Boris Gelfand (à partir de 2000 élo, voire plus)
Winning chess middlegames d'Ivan Sokolov (à partir de 1800 élo)


Guilaine13, le 09/03/2016 - 12:56:43
Mon carnet vierge pour noter mes parties


Seingalt, le 09/03/2016 - 13:16:26
Bah... vous privilégiez tous la qualité... une fois que vous aurez fini, vous allez faire quoi? Moi je prendrai un tome de l'encyclopédie des ouvertures :-)


Meteore, le 10/03/2016 - 08:30:20
@Picard :
Sympathique ce tournoi du Mans .
J ai de très bons souvenirs de l ambiance générale, comme d ailleurs la plupart du temps dans le monde des échecs.
Bonne chance pour la suite!


Picard, le 10/03/2016 - 09:26:06
C'est au club que nous sommes connus, le mercredi après-midi si ma mémoire est bonne.
Je garde la nostalgie des après-midis passées à jouer pendant 5 heures avec des partenaires variés, je n'ai jamais retrouvé cela ailleurs
Si viens un jour faire le tournoi de Saint Affrique, fais moi signe!


Picard, le 10/03/2016 - 09:30:09
@ Meteore
Bonjour
Toujours adepte du London et de la Philidor/Tchèque?
J'ai quelques beaux fichiers super intéressants et originaux sur le système de Londres que je peux te transmettre (une bonne partie en espagnol)


Zorglub, le 10/03/2016 - 13:01:33
En ce qui concerne le commentaire de Kieran du 06/03/2016 - 15:55:17 , Zurich 1953 n'est pas de Najdorf mais de Bronstein et est considéré comme un des livres d'échecs le plus abouti mais Maître contre amateur et l'amateur devient maître ainsi que le dictionnaire des échecs de Le Lyonnais étaient mes livres de chevets pendant des années! Je m'endormais toujours avec le sourire



speedypierre, le 10/03/2016 - 13:29:29
Le livre de Gelfand est vraiment passionnant.


kieran, le 10/03/2016 - 15:02:25
@Zorglub, je n'ai pas le tome de Bronstein (en fait écrit par Veinstein) mais il est très apprécié. Je parlais bien de celui de Najdorf écrit en 1954 et en espagnol. Il est depuis 2012 traduit en anglais chez Russel. Pour la petite comparaison que j ai pu faire, je préféré Najdorf (certainement écrit avec l aide de Bolbochan).


Zorglub, le 10/03/2016 - 15:12:24
Tu as bien mis Zurich 1953 de Najdorf alors qu'il est de Bronstein, tu t'es trompé c'est tout! Bronstein est bel et bien celui qui a commenté toutes les parties (ce n'est pas le sujet). Et ce livre est unanimement plébiscité comme un des meilleurs livres jamais écrits sur les échecs tout comme mes 60 meilleures parties de Fischer. Après sur les forums genre tripadvisor, si quelqu'un demande l'adresse du meilleur restaurant de la ville, tu peux lui indiquer le McDo et tu as effectivement le droit de préférer le McDo au restaurant 3 étoiles Michelin archi connu qui fait honneur à ton bled ;-)


Cocovitsch, le 10/03/2016 - 15:23:50
Il y a deux livres connus du Tournoi de Zurich 1953 : celui de Bronstein (en effet,en grande partie écrit par son ami Veinstein) et celui de Najdorf (qui date de 1954 et paru en Espagnol). Zorglub, tu devrais la jouer profil bas car Kieran a entièrement raison : c'est d'ailleurs de la pure culture échiquéenne. Perso, je connais bien le livre de Bronstein mais je n'ai jamais lu celui de Najdorf. Une critique faite par John Watson peut se trouver ici : http://theweekinchess.com/john-watson-reviews/john-watson-book-review-106-zurich-1953-by-najdorf



kieran, le 10/03/2016 - 15:27:19
(Je précise que je ne tentais pas de t'agresser, je ne sais pas comment tu l'as pris:-) )
Il y a bel et bien deux livres sur Zurich 1953 et je voulais parler de celui de Najdorf, pas Bronstein. C'est pas une erreur, c'est un choix ;-)


Barbusse, le 10/03/2016 - 16:10:18
Pour moi, sans conteste,"Le monde des échecs" (1974)de Saidy et Lessing (livre d'art de philosophie et d'histoire) et "Secrets of modern chess strategy" de Watson, pour sa vision érudite de l'évolution du jeu d'échecs.



Blunderman, le 10/03/2016 - 22:11:06
Ce serait aussi Life and games of Mikhail Tal pour moi


AngeloPardi, le 11/03/2016 - 08:16:20
Les prix de beauté aux échecs, de Le Lyonnais. 300 parties extraordinaire (Mieses, Rubinstein, Spielmann, Tartakower, Alekhine, Janovsky, Marschal...) et des commentaires à l'avenant.



TotoLeHaricot, le 11/03/2016 - 09:33:45
Pour mon petit niveau les livres suivants seraient ceux que je prendrais sur une ile deserte :
- Le breviaire des échecs de Tartakover
- Maitre contre amateur de Euwe
- Le Guide des echecs de Giffard


ANaigeon, le 11/03/2016 - 14:48:58
A l'époque où j'avais un peu travaillé le jeu, j'avais été impressionné par le Kmoch, "L'art de jouer les pions".
Evidemment cela ne couvre qu'une partie du jeu.



Bellamy, le 11/03/2016 - 17:58:10
En fait il y a deux questions :
– Quel est le meilleur livre d'échecs de tous les temps ?
Mein System, de Nimzowitsch, en tant que livre qui a le plus « dominé son époque ».
– Quel est celui que vous emmèneriez sur une ile déserte ?
Un recueil d'études certainement. De préférence un que je n'ai pas étudié (il y a en beaucoup !).



AngeloPardi, le 12/03/2016 - 22:00:35
Le livre qui a le plus "dominé son époque", c'est incontestablement l'analyse des échecs de Philidor, le livre qui a inventé les échecs modernes. Mais certains vont prétendre que la concurrence n'était pas au niveau.

(Au contraire, Mein System est certes un livre extraordinaire, mais il arrive à une époque qui est elle même extraordinaire : Tarrasch, Capablanca, Spielmann, Le Lyonnais, Réti, Tartakower, Euwe...)


Orouet, le 13/03/2016 - 01:25:08
Quel est le meilleur livre d'échecs de tous les temps ?

Je ne sais pas, je n'ai pas vécu tous les temps ! surtout ceux à venir ....


Julo62, le 13/03/2016 - 10:10:25
Le meilleur livre: le premier que j'ai eu entre les
mains, pas pour lui-même, mais parce qu'il m'a donné le virus: Les Échecs de C. Seneca.

Celui qui m'a le plus plu, parce que j'ai pu le lire comme un roman et que j'aime lire des livres d'échecs de cette façon: Life and games de M. Tal.

Celui qui m'a le plus apporté concrètement, parce qu'il a su mettre des mots sur des choses que je ne faisais qu'effleurer: La valorisation des pièces de Soltis.

Ce dernier est rarement mentionné, peut-être même que des pédagogues confirmé le déconseilleront, mais je l'aime vraiment bien, et j'y ai trouvé beaucoup de choses qui m'ont servi. (Pour jouer à un niveau de 1ère catégorie sans prétention ^^)


DocteurPipo, le 13/03/2016 - 11:03:54
Oui, excellent le Soltis !
Cet auteur a l'art d'aborder des thèmes peu touchés par les autres. Quelquefois, il tombe un peu dans le bavardage, mais cet ouvrage est réussi.


Davout, le 13/03/2016 - 14:18:42
Dans la rubrique : "championnat du monde"

C'est le livre d'Alexander : "Fischer-Spassky : Reykjavik 1972", chez Solar, 1972.

Il se compose en 2 grandes parties :

1) les 192 premières pages sur le style des 2 joueurs et un récapitulatif de leur carrière.

2) de la p 193 à 373 : l'analyse des parties avec à chaque fois une introduction de la partie découpée en 3 phases : l'ouverture, le milieu de partie et la finale (sauf exception) puis analyse à la fois littéraire et avec variantes.

C'est une bonne matière pour une compréhension du passage entre ces 3 phases du jeu.


gbchess, le 15/03/2016 - 13:14:43
Juste pour la petite histoire il y a au moins quatre livres sur le tournoi de Neuhausen-Zürich 1953

-Le Bronstein le plus connu (selon Averbach qui participait au tournoi écrit par Veinstein avec des analyses de Bronstein).
- Le Najdorf récemment traduit en anglais avec une intro d'Averbach et Soltis.
-Schach-Elite im kampf de Max Euwe mais l'ex-champion du monde s'etait classé avant-dernier.
-le moins connu signé Stahlberg et Keres pourtant aussi une référence.
Il me semble que Gligoric a publié sur le sujet un livre en Yougoslavie.
Une époque différente car aujourd'hui les livres sur les grands tournois sont devenus très rare.


El cave, le 15/03/2016 - 13:19:16
Ses digressions peuvent être considérées comme du "Soltis divers".


kaktus, le 15/03/2016 - 14:07:45
ref Julo62

Le Seneca a quand même une particularité parmi les livres pour débutants, c'est son traitement des ouvertures.

Au lieu de délivrer un mini dictionnaire de nomenclature, avec une grosse série de miniatures, il montre et explique les mauvais coups, ce qui à la sortie arme bien mieux qu'une variante apprise par cœur sans en comprendre le sens profond.


D'ailleurs, il y a un livre de John Emms spécialement dédié à la découverte des ouvertures, qui part vraiment du baba des erreurs (genre tenter de sortir une tour directe ment en jouant a4)pour aller jusqu'à des explications un peu plus profondes de thèmes stratégiques dans le début de jeu, puis de finir par une brève nomenclature qui est justifiée par les chapitres précédents.

Un excellent support pour une initiation aux ouverture.





Balthazar, le 19/03/2016 - 08:01:46
Zurich 1953 de Bronstein


Julo62, le 19/03/2016 - 09:21:29
@ Kactus
J'ai adoré ce bouquin, j'ai même racheté, bien plus tard la nouvelle édition de poche, le bouquin de mon père n'ayant pas resisté à mes nombreuses et indelicates consultations ^^

Les ouvertures, c'est vrai que c'est bien fait, on découvre certains classiques, le duel Lasker/Lasker et le mat du roi Noir sur la première rangée.
La partie qui m'a le plus marqué est celle de l'auteur contre Fichtl ou Fuderer (je ne sais plus) sur le dragon accéléré et la majorité centrale.
Je crois que je n'ai essayé que de re-découvrir ça depuis 30 ans que je joue ^^
(c'est vrai que ce n'est pas dans la section ouvertures)

J'avais bien aimé l'initiation aux finales car j'avais compris l'opposition simple et le trébuchet grâce à lui, avant de trouver un club et un adversaire plus régulier que mon père 3/4 fois par an !!

De très très bons souvenirs !!



© 2000-2017 - France Echecs