France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- vendredi 21 septembre 2018
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies | Politique de confidentialité |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
FAQ   FAQ
Etudes   Etudes
Finales   Finales
Théorie   Théorie

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs


Journée noire à la FFE ! par yvechecs le 21 juin 2015  [Aller à la fin] | Actualités |
Plusieurs choses importantes ont été décidées et/ou annoncées ce week-end lors de la réunion du comité directeur fédéral.
Entre autres :
- le partenariat FFE / BNP Paribas a vécu ! la FFE n'a donc plus l'assurance d'une forte rentrée d'argent chaque année. Mais il paraît que l'équipe en place avait promis un million d'euros...

- le siège fédéral va quitter Saint Quentin en Yvelines pour aller à Lyon (alors que rien n'est encore signé avec la municipalité lyonnaise), provisoirement dans les locaux du LOE. Lors du CD, le document de synthèse sur les recherches de locaux effectués à St Quentin en Yvelines n'auraient même pas été présenté aux membres du CD... et bien entendu on prend les salariés pour de la marchandise : soit ils suivent, soit ils disparaissent...

- la rémunération du trésorier n'a pas été votée. Il a donc démissionné de son poste sur le champ... mais sera le nouveau directeur général de la FFE (comme salarié donc) à la place de Laurent Vérat !

- Championnat de France individuel : il va passer de 11 à 9 rondes. les nationaux passeront donc de 12 à 10 joueurs. les tournois Accession et A ne feront plus qu'un. Les tournois B, C et D seront également réduits à un seul tournoi.

Voilà, rien de réjouissant, mais qui s'attendait encore à mieux ???


GBel, le 21/06/2015 - 20:42:06
Ils creusent leurs tombes !!

Mais le problème, c'est qu'ils nous entraînent avec eux !!! Les bénévoles de Clubs, présidents, entraîneurs, licenciés...

Un bureau non bénévole et rémunéré, un trésorier qui se veut devenir Directeur Technique National !!? Quelle compétence peut-il avoir pour jouer ce rôle avec ces à peine 1600 élo ??!!

Ils sont tombés bien bas ! Et il y a encore des personnes sensés pour les soutenir ?




Chemtov, le 21/06/2015 - 20:49:35
!!! Journée noire ?

A part le premier point ( qui n'est pas vraiment nouveau ), le reste me semble plutôt sympa.

Très belle ville, Lyon !

Il n'y a que la décision sur le National à 10 joueurs que je n'aime pas. Toujours cette manie de réduire le top ( comme en équipe ). Cela ne rime qu'à installer des sénateurs dans ces championnats.

Au contraire, il faudrait brasser les niveaux et donner des chances au plus grand nombre de jouer et de se frotter au gratin.


thierrycatalan, le 21/06/2015 - 22:19:33
la perception que je peux avoir de la FFE en tant qu'amateur ne jouant plus en compétition, n'a peut-être aucune importance aux yeux de la FFE...

Mais si mon opinion est franchement négative, je me dis que cela est sans doute la même chose pour de nombreuses personnes qui regardent le jeu d'échecs de l'exterieur, comme par exemple les dirigeants de BNP Paribas...

Combien de fois sur ce forum , n'a t on pas abordé l'image désastreuse de certains actions de la fédération, sans parler des scandales de tricheurs en compétition officielles qui dont la une des journaux et enflamment l'internet ??

Le principal problème actuel de nos dirigeants, me semble être le décalage entre les discours , les promesses, les ambitions, et la réalité du réel vécu et observé par les joueurs d'échecs...
la modestie et la vérité technique (et pas un langage de communication ) sur les actions à entreprendre, les modes de fonctionnement interne à corriger, etc auraient certainement rallié de nombreux soutiens autour de l'équipe actuelle. (hélas l'ancienne équipe ne valait pas mieux , mais pour d'autres raisons )

aujourd'hui je suis déçu , alors que la campagne avait été pleine d'espoir pour un renouveau de la fédération.

Avec un peu d'ironie, je dirais que la fédération pourrait déménager jusqu'à Montpellier, le climat est meilleur qu'à Lyon ... et la nourriture aussi bonne dans les bons restaurants !
Pour ce qui est de la subvention de BNP Paribas, une répartition progressive du manque à gagner sur la cotisation des licences , permettra à la fédération d'avoir les moyens de ses ambitions (on ne va pas se contenter du plat du jour au restaurant avec le vin en carafe ..)





Chemtov, le 21/06/2015 - 22:50:01
Le courrier du Grand Timonier :

Chères Présidentes, chers Présidents,

BNP Paribas a décidé de mettre fin à la convention de partenariat qui nous unit, à son
échéance du 31 décembre 2016.
C’est une décision unilatérale de BNP Paribas, prise au plus haut niveau de l’entreprise et
avec anticipation, dans le cadre de ses choix stratégiques en matière d’investissement pour
sa marque au niveau mondial.
Nous avions pourtant fait le choix d’être accompagnés par une agence de marketing sportif,
notamment pour renforcer la qualité du service et les liens avec BNP Paribas. Ce choix a été
remarqué puisque le responsable des partenariats sportifs de BNP Paribas, a apprécié et
confirmé sa satisfaction quant au travail réalisé ces dernières années pour valoriser sa
marque à travers le Jeu d’Échecs.
Néanmoins, il se trouve que BNP Paribas accorde une importance majeure aux mutations du
monde aujourd’hui. Or, celui‐ci est devenu interconnecté, totalement mondialisé, et les
investissements de marketing sportif de BNP Paribas se dirigent essentiellement vers des
actions à portée internationale, et résolument axées sur le digital, afin d’accompagner leur
transformation numérique.
Depuis 2013, le Comité Directeur de la Fédération Française des Échecs a acté d’importantes
modifications structurelles, que nous allons poursuivre.
Ces choix nous permettent aujourd’hui d’envisager la fin de ce contrat de partenariat sans
remise en cause complète de notre modèle économique ; en effet, le partenariat BNP
Paribas représente 13% de notre budget.
Les économies réalisées et celles qui sont encore à venir nous donnent de la visibilité, non
seulement pour mener à bien les projets en cours, mais aussi pour continuer à appliquer une
politique de développement des clubs.
Dès lors, il n’y aura pas d’augmentation de la licence A. Nous estimons que d’autres
ajustements sont possibles, sans recourir à cette option.
Différentes orientations ont été retenues par le Comité Directeur de ce week‐end (20 et 21
juin) ; elles seront très prochainement portées à votre connaissance via le compte rendu.
Très cordialement,
Diego Salazar
Président de la FFE


Zorglub, le 21/06/2015 - 23:06:02
Merci Yves Échecs pour ce compte rendu et entièrement d'accord avec ton analyse... Encore une fois des idées débiles qui n'ont aucun sens et qui sont votées sans aucune concertation préalable. Je ne vois ce que tu trouves sympa mon cher Chemtov... supprimer des tournois, diminuer le nombre de rondes? Ne pas montrer le document de synthèse sur les recherches de locaux effectués à St Quentin en Yvelines, mettre quelqu'un qui n'a aucune compétence particulière au poste de Laurent Verat? Il y a quoi de "sympa" ???


gu****3601, le 21/06/2015 - 23:17:23
"... C’est une décision unilatérale de BNP Paribas..."

Très important de le préciser pour ceux qui aurait pu croire que c'est la FFE qui a viré son sponsor...


tovarich, le 21/06/2015 - 23:25:25
BNP Paribas est plus visible sur le tennis que sur les échecs. Et que rapportait le partenariat pour BNP Paribas ? Rien. A part un challenge gentillet, la FFE a été totalement incapable d'exploiter ce partenariat.

Pour le reste, il faut faire des économies. Les championnats de France, comme ils existent, coûtent trop cher. Quand on voit déjà comment la couverture médiatique est assurée !


EchecsN3Paris, le 21/06/2015 - 23:54:40
Il s'agit effectivement d'annonces catastrophiques pour les échecs français, ne serait-ce que d'un point de vue financier : perte d'un sponsor important (BNPPARIBAS) + coût de location de locaux à Lyon + indemnités financières probables pour les salariés de la FFE qui refuseront d'aller s'exiler à Lyon !!

Sur ce dernier point, le droit est très clair :
cf par exemple http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1918.xhtml

Lorsque le déménagement des locaux (locaux ou siège de la société) est prévu en dehors du secteur géographique initial, il convient de savoir si le contrat de travail du salarié contient ou non une clause de mobilité.

Avec une clause de mobilité :
L'accord du salarié n'est pas nécessaire lorsque l'entreprise déménage dès lors que son contrat de travail prévoit une clause de mobilité.
Le refus du salarié justifie un licenciement pour motif personnel.

Sans clause de mobilité (cas probable pour les salariés de la FFE) :

Si le contrat de travail ne prévoit aucune clause de mobilité, le salarié ne peut pas être contraint de suivre l'entreprise qui l'emploie : son accord est obligatoire car il s'agit d'une modification de son contrat de travail.

Si le transfert du lieu de travail est la conséquence de difficultés économiques ou d'un accord de mobilité, l'employeur doit proposer la modification du contrat de travail par lettre recommandé avec accusé de réception.
Le salarié dispose alors d'1 mois pour refuser cette modification (15 jours si l'entreprise est en redressement liquidation judiciaire).

En cas de refus, le salarié bénéficie de la procédure de licenciement pour motif économique.

L'annonce de la perte du sponsor BNPPARIBAS semble indiquer que les salariés de la FFE vont bénéficier de la procédure de licenciement pour motif économique.

Combien de salariés sont concernés par cette situation ?
Les actuels responsables de la FFE ont-ils prévu ou/et provisionné le versement de telles indemnités aux salariés actuels qui refuseraient de se rendre à Lyon ?

http://conseilsdemenagemententreprise.fr/les-salaries-doivent-ils-suivrent-lentreprise-lorsque-celle-ci-demenage/

Les indemnités seront inévitables dans ce cas, car le déménagement entraînera une modification du contrat de travail, et l’employeur (FFE) devra proposer au salarié concerné une modification de son contrat pour cause économique.

Par ailleurs, un employeur qui licencie pour des raisons économiques doit respecter des obligations très précises avant de réembaucher...

L'actuelle équipe de la FFE a-t-elle prévu et envisagé toutes ces conséquences ?




Chemtov, le 21/06/2015 - 23:57:56
@zorglub : D'abord il faut séparer ''annonce'' et ''décision''.

La fin du partenariat avec la BNP ce n'est pas une décision ( d'ailleurs je n'ai pas compris si la date du 31.12.2016 est maintenue pour la fin effective du partenariat. )

Pour le reste ( les décisions ):
Le siège fédéral : D'après ce que j'avais compris, le bail n'était pas renouvelé et la seule façon de rester dans les lieux était d'acheter. Et un local plus petit.
Dès lors, je ne vois pas pourquoi le siège de la Fédération ne se trouverait pas à Lyon. Il a bien déménagé de Montpellier, dans un trou perdu, à Saint Quentin, difficile d'accès. Et Jean-Claude Moingt n'a guère fait de cas des salariés de Montpellier.

Le remplacement éventuel de Laurent Vérat, pour moi, c'est plutôt une bonne nouvelle, car je le tiens pour responsable de beaucoup de dérives consternantes de la FFE. Ou plutôt d'inertie voulue. Je parlerai de ''processus de non-décision'' pour reprendre un terme proposé par Romain Picard dans une série de mails Verat-Brunner-Picard-Roos-etc... sur le sujet ''Réforme Top 12 et N1''.

Personne n'est irremplaçable. Et pour ce qui a été réalisé...la maxime me paraît encore plus vraie. Par ailleurs, avec un président omniprésent et un DTN adjoint, le staff me semble déjà important.

Mais de toute manière, Laurent Vérat a un CDI. Je pense que s'il veut rester, il le peut.

Pour le Championnat de France : Ces décisions sont prises par qui ? La CT et la DTN n'ont rien à voir là-dedans ? Pour une fois, le CD déciderait sans être sous influence ?

Quant au fond, passer à 9 rondes est un sujet de longue date, souvent débattu, avec pas mal de supporters pensant que cela stopperait la baisse de la participation ( car 11 rondes, c'est plus cher, pour le joueur moyen qui a de moins en moins d'argent pour passer ses vacances ).
La fusion des tournois ne me choque pas non plus. ( Cappelle a 552 joueurs en 9 rondes ). Mais là, il faudrait demander au CD quels sont ses arguments. En revanche, comme je l'ai dit précédemment, je trouve que le National devrait aller plutôt vers l'élargissement.

Bref... je trouve que le message d'Yvechecs mélange beaucoup de choses.


El cave, le 22/06/2015 - 00:10:00
Jusque là, Picard-roos me faisait plus penser à Alcazar qu'à Salazar.


Chemtov, le 22/06/2015 - 01:10:54
Pas mal. On avait déjà eu droit aux Quinte-Roos, aux Roostro-Hongrois, au Roos and Talis, à Daniel rosse (la fédé), etc...
Bon, il reste à faire...


LeHibou, le 22/06/2015 - 06:47:38
Un championnat de France en 9 rondes sur combien de jours ?

Car si c'est sur 9 jours, cela ne va pas résoudre les difficultés de ceux qui ne peuvent louer qu'à la semaine et doivent être au boulot le Lundi.

Une ou deux journées à 2 rondes ? on ne tardera pas à le proposer... Le faux argument pour abandonner la cadence 40cps/2h +1h. était que cela laissait du temps libre pour le tourisme et les vacances en famille. C'est mal parti...
Et je doute fort que cela attire plus de monde...
Au lieu d'être la vitrine de la FFE, le Ct.de France deviendra un petit tournoi comme les autres...


matendeux, le 22/06/2015 - 10:41:04
Entièrement d'accord, LeHibou, et regrouper les opens B,C et D est un argument de plus, faire le yoyo est le lot de beaucoup de tournois, autant conserver cette spécificité de tournois par niveaux comme encore le Championnat de Paris. Pour ma part, je ne participerai plus aux Championnats de France.

Ils bradent le Championnat de France qui était la vitrine fédérale, c'est bien dommage ...


jouvin, le 22/06/2015 - 11:37:22
Je fais les championnats de France chaque année. Je trouve les décisions de réduire les rondes de 11 à 9, et de regrouper les B, C ,D, stupides et catastrophiques.

Alors que, par exemple, un joueur de l'open D faisait jusqu'à présent 11 parties intéressantes contre des adversaires de son niveau, il n'en fera plus que 4 ou 5, les autres parties étant contre des adversaires trop forts.

D'un côté, 11 parties intéressantes, de l'autre plus que 5. C'est vraiment un grand progrès ! Qui sont ces dingues qui ont pris ces décisions ?

Dorénavant ce sera sans moi. Je ne vais pas me déplacer à l'autre bout de la France pour jouer 5 parties.


kaktus, le 22/06/2015 - 12:07:28
Laurent verat des ee il y a 3 ans :

'´Pour en revenir à la question spécifique sur Internet, et compte tenu de ce que je viens d’exposer, nous sommes obligés de prioriser les choix budgétaires. J’aimerais qu’il en fut autrement, et je pense qu’il peut en être autrement, mais force est de constater que, dans l’état de structuration actuel, nous n’avons pas les moyens de tout faire. Et nous considérons que le niveau de nos retransmissions est convenable, que leur amélioration ne constitue donc pas une priorité.´´

Quand on se rappelle des retransmissions ´´convenables'´ de cet événement il y a 3 ans, on comprends que certains sponsors apprécient la lisibilité et la mise en valeur de leur participation...

Autre extrait visionnaire :

´´. Ceci est d’autant plus vrai qu’avec son installation dans les splendides locaux de la Commanderie des Templiers à Elancourt, le FFE a pérennisé son implantation pour de très nombreuses années.´´


Chesstariste, le 22/06/2015 - 12:11:46
100% OK avec le commentaire de Jouvin !
Le championnat de France a toujours été mon tournoi préféré grâce à ses différents opens !!


Jchess06, le 22/06/2015 - 13:17:19
Dommage de supprimer les opens du championnat. Déjà que de moins en moins de participants s'y rendent ...


arnackor, le 22/06/2015 - 13:47:54
Je suggère d'attendre que la décision soit officielle, ce qui est loin d'être le cas à mon avis.

Je ne sais pas ce qu'il en est dans ce cas précis, mais il y a une chose dont je suis sûr, ne faites pas confiance à ce qu'écrivent des anti-FFE primaires comme yvechecs ou zorglub. Leur seul objectif lorsqu'ils postent quelque chose est de faire du tort à la FFE. Ce faisant ils ne se rendent pas compte qu'ils font du tort aux échecs.

D'ailleurs en général ne croyez pas ce qui est écrit sur les forums, une fois sur deux c'est faux. Ne vous fiez qu'aux publications officielles.

La seule chose qui a été publiée officiellement est le retrait de BNP, au 31/12/2016 (@Chemtov : la 1ère phrase du communiqué est pourtant claire ?).

Personnellement la formule 9 rondes du samedi au dimanche, avec une seule semaine de congés, me paraît intelligente d'un point de vue économique. Par contre je ne comprends pas pourquoi on fusionnerait les opens.


jouvin, le 22/06/2015 - 15:04:52
Moi, je préfère jouer 11 rondes que 9, quitte à prendre 3 jours de congés supplémentaires. Prendre 2 semaines de vacances en été, ça me paraît largement dans le domaine du possible.

Le seul truc, si on pouvait éviter d'être en vacances au mois d'août en Picardie, dans le "Nooord", comme dirait Galabru dans "Bienvenue chez les Ch'tis", j'aimerais autant; ça me déprime déjà rien que d'y penser.


kieran, le 22/06/2015 - 15:41:55
En même temps, faire tourner les lieux du championnat de France permet aux personnes qui ne peuvent pas aller à l'autre bout du pays de pouvoir le jouer de temps en temps à moindre frais.


EchecsN3Paris, le 22/06/2015 - 15:49:02
@Arnackor,

C'est trop facile d'affirmer que ceux qui s'inquiètent des annonces faites ce week-end sont des "anti-FFE primaires".

Objectivement, les annonces faites sont inquiétantes et nous sommes bien loin des promesses de campagne avant les élections fédérales de Mars 2013.


DocteurPipo, le 22/06/2015 - 17:05:04
"Anti-FFE" ?
Plutôt anti-Diego,non ?
Cela dit, l'amalgame illustre ce qu'on reproche en général aux différents présidents...


EchecsN3Paris, le 22/06/2015 - 18:58:38
@DocteurPipo

Regardez les faits et la situation avec objectivité.
On nous avait par exemple annoncé l'arrivée prochaine de nouveaux sponsors et la FFE a même chargé une société de communication d'en trouver (moyennant un coût assez important pour la FFE).

Y a-t-il eu un retour sur investissement ?
A priori non.
Au contraire, on nous annonce désormais le départ du sponsor principal de la FFE BNPPARIBAS, sans nous expliquer pourquoi ce sponsor s'en va.

Sans compter les importantes indemnités que vont percevoir les salariés de la FFE qui refuseront d'aller à Lyon.


ceitard, le 22/06/2015 - 19:02:18
Une décision dont on n'a pas encore parlé ici : selon mes informations, le droit d'inscription pour le Championnat de France Jeunes passerait de 20 à 50€. Avec 1200 jeunes environ, la FFE récupère 36000€ (dans les poches des parents).


GBel, le 22/06/2015 - 19:52:18
Aux dernières nouvelles, notre Trésorier va aider Laurent Vérat au poste de DG (et non DTN, milles excuses pour cette fausse information que j'ai donnée, confusion avec la double casquette de Laurent Vérat).
Pour les 50 euros, j'attends d'avoir le rapport du CD car ce serait encore une mauvaise nouvelle.


ceitard, le 22/06/2015 - 20:11:39
Confirmation pour les 50€ sur le blog de Stéphane Escafre : :http://arbitrovoyage.blogspot.fr/2015/06/cd-ffe-juin-2015.html. On y apprend aussi que le président Salazar aurait proposé de changer de formule pour le Championnat de France dès cette année à St. Quentin, une information à peine croyable sie elle est vraie.


GBel, le 22/06/2015 - 20:24:51
Que d'excellentes nouvelles Chemtov !



Chemtov, le 22/06/2015 - 20:36:42
La ''démission du Directeur Général de la Fédération'' ? Si c'est une démission, oui !



ceitard, le 22/06/2015 - 20:52:46
Encore faudrait-il connaître le montant de l'indemnisation pour ce départ. Et encore faudrait-il savoir si le nouveau DG sera meilleur. Un trésorier qui démissionne suite au refus du CD de le rémunérer et qui se fait illico embaucher en CDD comme DG adjoint - si les informations s'avèrent exactes - ne m'inspire pas confiance.


Chemtov, le 22/06/2015 - 20:58:51
Une indemnisation en cas de démission ?


ceitard, le 22/06/2015 - 21:13:38
Il semblerait qu'il ne s'agisse pas d'une démission, mais d'un licenciement négocié. Dans ce cas il y aurait nécessairement une indemnisation.


Chemtov, le 22/06/2015 - 21:27:28
Bon... mon club a versé environ 70 000 euros à la FFE dans les dix dernières années ( déjà 8876 euros, cette année ).

Au moins que cela serve à quelque chose... ( En revanche, en retour, on n'a rien vu... )


EchecsN3Paris, le 22/06/2015 - 21:35:24
Qu'est-ce qui a soudain bien pu inciter Laurent VERAT à démissionner ?
Certains sur ce forum évoquent un "licenciement négocié". Qu'est-ce que cela signifie précisément et quel coût représente ce départ négocié pour la FFE ?
Est-ce un licenciement économique ou une autre forme de licenciement ?

Comment se fait-il qu'il n'y ait aucune communication officielle de la part de la FFE sur ce sujet ?

La FFE et Laurent VERAT auraient-ils décidé de maintenir cet accord secret...?



kaktus, le 22/06/2015 - 21:51:57
Sans me mêler , il y a des trucs personnels, peut-être avant de supputer publiquement sur le cas d'une personne, faut-il s'informer auprès d'elle.

On vit une époque compliquée , et parfois on doit de part et d'autre se satisfaire d'arrangements.

Autant sur l'action fédérale de LV, il est complètement acceptable, voire louable de se prononcer, autant sur son statut en tant qu'employé lambda, il est pour le moins poli de contacter le princal concerné avant de le jeter en pâture sur la place publique, à moins d'avoir des éléments déterminants à déplorer.

Parfois, mettre la lumière sur un individu peut lui porter préjudice, et je pense que si LV a besoin qu'on évoque son cas professionnel publiquement, il saura le faire savoir lui même , niveau communication, ce n'est pas un nouveau né..


ComicStrip, le 23/06/2015 - 09:20:14
C'est assez pénible de devoir attendre plusieurs jours avant d'avoir le compte-rendu officiel, alors même que plusieurs opposants ont déjà fait parvenir les éléments saillants. C'est une faute de communication majeure de la part de nos instances dirigeantes, car l'on ne retient au final que ces éléments saillants, au détriment d'autres bonnes nouvelles potentielles.

En l'occurrence ici ce qui m'importe c'est la fin du partenariat avec BNP (j'avais d'ailleurs posé la question le mois dernier, faisant un lien avec la potentielle hausse du prix des licences A ... mais c'est finalement l'inscription au cht de France qui est en hausse !). Au-delà du cas de Laurent Vérat, avec qui j'avais peu d'affinités mais qui a toujours fait un travail exemplaire selon moi, la question du budget de la FFE se pose gravement. Il est urgent de communiquer, notamment sur les économies à trouver.

Faute de quoi les opposants auront toute latitude pour commenter l'échec du pouvoir en place. Je ne connais aucune autre organisation qui ne communique pas en situation de crise (13% du budget qui disparaît c'est une crise grave). Evidemment que le communiqué laconique adressé aux clubs est insuffisant, surtout que la nouvelle ne date probablement pas de ce weekend : je vois mal BNP ne pas avoir averti le président en amont.

Puisqu'on a payé une agence de marketing pour trouver des sponsors, et qu'elle n'a pas trouvé de sponsor, pourquoi la FFE ne pourrait pas l'utiliser pour apporter une réponse plus éclairante ? Je n'y connais rien, mais ça doit être dans leurs cordes, non ?

Aucune chance en tout cas de devenir fédération délégataire avec une si pauvre communication.


ceitard, le 23/06/2015 - 10:02:23
Le compte twitter de la FFE avait déjà fait de la pub pour le Top 12 féminin et le livre d'Apicella. J'imagine qu'ils n'ont pas voulu flooder.


JLuc74, le 23/06/2015 - 10:22:03
"ne faites pas confiance à ce qu'écrivent des anti-FFE primaires"
Si la FFE n'écoute que ceux qui sont d'accord avec la FFE on peut douter que les choses changent


JLuc74, le 23/06/2015 - 10:23:02
"ne faites pas confiance à ce qu'écrivent des anti-FFE primaires"
La FFE ne devrait donc écouter que ceux qui sont d'accord avec la FFE ?


Michel74, le 23/06/2015 - 10:37:48
Je ne me prononcerais pas sur tous les points : il y aurait beaucoup à dire. Le transfert du siège et la mobilité des salariés est encore plus complexe que ce qui a été mentionné ci-dessus, par exemple. En effet, même stipulée dans le contrat, si la zone est considérée comme trop étendue, le salarié peut la contester.
En revanche, je vais en défendre une que je trouve excellente : le championnat de France en 9 rondes, soit un week-end plus une semaine. Il élargira le champ des participants en permettant à ceux qui ont une famille non joueuse de participer.
Il est en effet, difficilement envisageable d’être accompagné d’enfants et de conjoint pendant 15 jours dans un lieu qui ne s’y prête pas. Or, sur les dix dernières années, aucune ville où un championnat de France a été organisé, n’a rempli un critère aussi original que le bord de mer au mois d’août par exemple. Une semaine sera ainsi plus facile à caser. On peut regretter la disparition des opens B, C et D. Toutefois on a vu ces derniers temps de telles tricheries sur l’élo : certains perdant à escient, il est nécessaire de prendre des mesures. La suppression des prix en argent comptant, pour les catégories élos donc les opens dédiés serait, à mon avis, suffisante pour remédier à ce problème.



kieran, le 23/06/2015 - 11:16:17
Tout à fait d'accord avec Michel74.


JLuc74, le 23/06/2015 - 11:53:57
Difficile de s'avancer sur les conséquences du passage de 11 rondes à 9 rondes, certains viennent justement parce qu'il y a 11 rondes et d'autres ne viennent pas parce que c'est trop long. Il me semble que le championnat de France doit se démarquer des autres tournois estivaux, par exemple avec un nombre plus important de rondes.
La disparition des opens B, C, D est une très mauvaise idée, beaucoup venaient justement parce qu'il y avait des tournois abordables (en apparence du moins)
Je ne connais par ailleurs pas de coin en France qui ne soit propice au tourisme.


jouvin, le 23/06/2015 - 12:06:12
Tout à fait en désaccord avec Michel74.

En particulier , cette histoire de tricheries sur les elos, phénomène tout à fait marginal, me paraît bien peu convaincante pour justifier la fusion des opens B, C et D.

Par contre, tout à fait d'accord avec JLuc74. Il me semble également que le Championnat de France doit se démarquer, avec 11 rondes, des tournois lambdas. Qu'il y ait 11 rondes , c'est précisément l'un des principaux intérêts du Championnat de France.


matendeux, le 23/06/2015 - 12:12:16
Michel74, le passer à 9 rondes, cela peut se défendre et ton argument est tout à fait valable, mais regrouper les tournois B, C et D en 1 seul tournoi, non, ce sera sans moi.


JbMullon, le 23/06/2015 - 12:15:48
Extrait de l'Article 1.1.2 des Statuts de la FFE:
"1.1.2 Siège et durée
Le siège fédéral se situe 2 Rue Pierre Nicole à Magny‐les‐Hameaux (78114) ; il peut être transféré dans la communauté d’agglomération de Saint‐Quentin‐en‐Yvelines par décision du Comité Directeur. Tout autre transfert requiert l’approbation de l’Assemblée Générale."

Ce qui sous-entend que le bureau devra convoquer une AG extraordinaire lors de laquelle, en cas de quorum, deux tiers des voix exprimées accepteront une modification des statuts sur ce point.

Il faudra donc un peu plus qu'une inspiration pour que le siège change. Nous aurons donc d'ici peu les tenants et les aboutissants de cette idée.


ceitard, le 23/06/2015 - 13:16:06
Il paraît qu'une AG aura lieu pendant le Championnat de France à St. Quentin. Pour Lyon, on parle de 500m2 pour 10000€/an, ce qui serait effectivement pas très cher.


Zorglub, le 23/06/2015 - 13:20:31
Les salariés ne sont pas des pantins et je ne soutiens ni l'ancienne ni la nouvelle équipe mais on écoute de moins en moins, on impose de plus en plus... Elle est ou la démocratie? Il y a des tas de banlieues parisiennes qui ne demanderaient que d’accueillir la FFE.


Chesstariste, le 23/06/2015 - 13:31:17
Concernant le regroupement des tournois B,C et D en un seul tournoi , j'aurai préféré un procédé plus démocratique sous forme d'un sondage à envoyer dans les clubs par exemple ! C'est nettement mieux qu'une décision arbitraire même votée par le CD de la FFE...


LaurentMiossel, le 23/06/2015 - 13:32:00
Bonjour,

Les championnats de France doivent se démarquer des autres Opens. Sans quoi, ils deviendront un Open comme un autre. Il y a énormément d'opens en France, et c'est positif, pour que ceux qui n'aient pas envie ou la possibilité de prendre deux semaines de vacances puissent aller jouer un open qui leur conviennent pleinement.

C'est pour cela que les 11 rondes doivent être maintenues, afin d'offrir la possibilité à ceux qui le souhaite de passer 12 jours pleinement consacrés aux échecs.

D'autre part, les opens sans tranche elos sont insupportables, même si parfois le Halley arrange un peu la chose. Je perd contre un 2300, je gagne contre un 1600, je perds contre un 2200, je gagne contre un 1650 : aucun intérêt.

Je ne vois pas le rapport avec la triche. Maintenir les opens B, C et D permet de conserver l'intérêt sportif de chaque ronde, ce qui est absent de bien des opens en France. Les tournois fermés toutes rondes par elos homogénes devraient se multiplier dans les années à venir.




Zorglub, le 23/06/2015 - 13:48:47
C'est beau de voir que tout le monde est d'accord ou presque! +1 à Chesstariste et LaurentMiossel... Un peu moingt d'autocratie et plus d'écoute serait-il possible?


PatriceVincens, le 23/06/2015 - 14:35:53
Des décisions du CD surprenantes qu'il ne faut toutefois pas toutes mettre dans le même panier.

Nous n'avons pas à nous immiscer dans la gestion de la carrière de Laurent Vérat qui n'appartient qu'à lui.

Plus préoccupant est l'avenir des salariés du siège fédéral car quand on a famille, boulot du conjoint et maison implantés dans une région, on n'en change pas si facilement sans conséquences. Quand le siège de la FF de Ski est passé il y a 30 ans de Paris à Annecy, cela n'a pas été sans problèmes, beaucoup n'ayant pu suivre, et la fédé s'est retrouvée avec de nombreux nouveaux salariés totalement inexpérimentés, le savoir-faire ayant disparu.

Enfin, concernant les CdF, on mélange une fois encore les besoins de l'Elite et ceux des joueurs-loisir. Que le CdF doive se démarquer d'un simple tournoi estival est une nécessité, qu'il faille conserver 11 rondes pour le National, l'Accession voire l'Open A peut se comprendre, mais pour la base la donne est différente. En effet, 12 jours c'est trop long, surtout quand on n'a pas que les Echecs dans la vie et que cantonner une famille aussi longtemps dans une ville qui lui a été imposée n'est pas toujours accepté. De plus, il faut prendre en compte le coût d'un tel séjour. Pensons à ces problèmes et à ceux qui ne participent pas aux CdF en raison de ces sujétions.

Les Opens B, C et D pourraient se disputer sur 8 jours , la semaine étant l'unité de base des organisations liées aux congés annuels et aux vacances.

Je suis par contre opposé à leur fusion afin de garder une plus grande homogénéité.


LaurentMiossel, le 23/06/2015 - 15:01:34
Bonjour Patrice,

Ceux qui ne souhaitent pas faire les CdF du fait des 11 rondes ont toute une palette d'opens en 9 rondes à leur disposition, leur permettant d'y aller avec leur famille.

Il faut en revanche permettre à ceux qui veulent jouer 11 rondes dans une ambiance particulière de pouvoir le faire.

Enfin, que vous apporterez la possibilité de pouvoir faire les CdF si ceux-ci se transforment en simples opens comme il y en a, et c'est heureux, beaucoup en France?

Le résultat serait que l'on aura empéché ceux qui aiment la formule actuelle de faire 11 rondes, et que les autres n'auront rien de plus.



Michel74, le 23/06/2015 - 15:49:13
Pour répondre à une remarque :"Ceux qui ne souhaitent pas faire les CdF du fait des 11 rondes ont toute une palette d'opens en 9 rondes à leur disposition,(...)."

La réponse est négative. En effet, pour être homologué, AUCUN tournoi d'échecs ne peut se dérouler en même temps que le championnat de France.
Or ce dernier se tient en plein mois d'aôut. Ceux qui ne peuvent s'y rendre, ne peuvent jouer aucun tournoi durant la période, qui est celle des congés.

Je ne soutiens pas mordicus, la fusion des Opens. Le système de points fictifs évite les recontres déséquilibrés chaque ronde. L'open B, soit les meilleurs classés, se jouent en dessous de 2000. Ce n'est donc pas, à mon avis, une mesure, aussi terrible que cela.




kaktus, le 23/06/2015 - 16:01:25
Tout le monde est d'accord que des tournois de 11 rondes avec des fourchettes elo resserrées , ça a une saveur particulière avec une compétition particulièrement dense et épuisante.

Maintenant, si c'est une réalité économique qui dicte cette idée, on ne peut que regretter les temps difficiles .

Après, c'est possible aussi que des erreurs aient été commises en ne choisissant pas forcément des lieux attrayants touristiquement ou en ne soignant pas des animations parallèles pour que les familles puissent passer un bon séjour.

Toujours est-il que si ces décisions sont envisagées, j'imagine qu'il y a des raisons, c'est juste dommage que les institutions ne les évoquent pas clairement pour provoquer d'éventuelles suggestions alternatives : c'est le problème des dirigeants de manière générale, ils veulent tout faire tout seuls, et n'utilisent jamais les ressources populaires.

Alors que concrètement ils sont souvent plus compétents dans la conquête du pouvoir que dans son exercice technique..


Par contre je suis d'accord avec Michel74, je n'ai jamais compris que l'on bloque les open en parallele du championnat de France, et je m'interroge même sur la légalité d'un tel monopole sur des dates.
Si un gros sponsor genre qatari venait faire un grand tournoi lors de ces dates, à mon avis ce serait compliqué de justifier sa non homologation


Woozie, le 23/06/2015 - 16:14:31
Quelle serait, en effet, la raison derrière la fusion des différents opens du Championnat de France ?
Je ne vois aucun intérêt économique ou financier à prendre cette regrettable décision.


arnackor, le 23/06/2015 - 16:31:18
Economie, économie et économie. Les Français devront finir par se réveiller, la France est en train de couler à pic.

Tout devient très secondaire lorsque les finances ne suivent plus. La perte (logique) de BNP, réussir à vendre le championnat de France à une ville (autour de 100 000 euros) (pour répondre à ceux qui pensent qu'il est possible de choisir librement la destination touristique), les frais fixes de la FFE (loyer, salariés, charges, etc.). Idem pour la recherche d'un sponsor, il est logique que ce soit très difficile dans la période actuelle, même avec une société spécialisée dans cette question.

Bienvenue dans la réalité économique.

La fusion des opens permettrait sans doute d'économiser au niveau de la redistribution des prix. Mais peut-être est-il possible de conserver les opens et de réduire les prix en nombre et en quantité.

La réduction de la durée permettrait d'économiser de manière substantielle (frais hébergement et repas de tout le staff, arbitrage, joueurs des nationaux, etc.).

Tous ceux qui veulent continuer à jouer 11 rondes en 12 jours n'ont sans doute pas de difficultés financières, ou alors ils sacrifient tout pour ces 12 jours-là. C'est un choix respectable mais tout le monde ne peut pas le faire.

J'espère que la FFE communiquera bientôt pour indiquer notamment les différents enjeux économiques.

Nous avons été habitués en France à avoir tout ce qu'on voulait, argent qui coule à flot en exagérant à peine, subventions publiques, sponsors privés, etc. La crise économique va faire faire prendre un virage à 180 degrés. Certains mettront sans doute plus longtemps que d'autres à le comprendre.

En plus en France on adore vouloir conserver ce que l'on a (syndicats, retraite, droits sociaux, etc.), le réveil va être vraiment brutal pour beaucoup. La FFE, elle, ne semble pas vouloir (ni pouvoir) faire l'autruche.


Reyes, le 23/06/2015 - 16:37:35
« Avec quelle quantité d'illusions ai-je dû naître pour pouvoir en perdre une chaque jour ! » Emil Cioran :)


clarxel, le 23/06/2015 - 16:47:52
@JLuc74 Je ne connais par ailleurs pas de coin en France qui ne soit propice au tourisme.

J'ignore sur tu as conjoint(e) / enfants, mais pour ma part je n'ai même pas tenté de vendre aux miens 11 jours à St Quentin au mois d'Août...

Il faut choisir entre faire des Echecs un club ultra élitiste réservé à une minorité d'ermites anachorètes ou un sport (relativement) populaire compatible avec des aspirations pas complétement illégitimes d'équilibre de vie.
Je précise que je suis moi-même en voie d'anachoretisation...

Pour ce qui est de la fusion des opens, qui doit j'imagine permettre d'économiser du personnel, les points fictifs peuvent éviter de faire le yoyo, mais c'est franchement dommage de priver les petits joueurs de mon espèce de la possibilité de finir dans les premiers de leur open.





kaktus, le 23/06/2015 - 16:52:05
Tu soulèves un point intéressant, arnackor, il faut vendre le produit championnat de France à une ville (en passant il y a aussi des départements et des régions ), ou vendre les échecs à un sponsor.

Mais vendre quoi ?

Tu as raison, longtemps les subventions et les sponsors tombaient tout seuls, et maintenant les entreprises comme les administrations serrent les boulons.

Mais ta remarque est valable dans les 2 sens, fa fédération doit elle se contenter de subir la crise ou bien doit elle réfléchir à rendre son produit séduisant ?

Pendant des années on a vendu des produits sans aucun retour médiatique, faut pas s'étonner qu'on soit les premiers dans la charrette.

Aujourd'hui, si on veut obtenir des partenariat il faut enfin s'atteler à rendre nos produits visibles au delà de notre petite communauté .
Pour cela consulter les organisateurs de manifestations, les présidents de clubs, et tous les gens qui ont une expérience concrète et des réseaux serait peut-être plus productif que de payer une agence.

En tout cas, si on continue à vouloir vendre nos petits tournois d'échecs sans avoir une ambition plus ouverte, on ne pourra effectivement que subir de plus en plus la crise, et observer nos championnats de France qui sont un peu nos journées d'été se réduire à peau de chagrin, voire disparaître.


jouvin, le 23/06/2015 - 16:54:36
@ PatriceVincens

Désolé, on peut faire partie de la base et être passionné. Je crois même que la plupart des joueurs en dessous de 2000 sont des passionnés.

Je fais partie de la base, et je suis à fond pour les 11 rondes, pour moi ce n'est pas du tout trop long.

C'est un peu comme au tennis. Toute l'année, il y a des tournois qui se jouent au meilleur des 3 sets. Et puis il y a les 4 tournois du Grand Chelem qui se jouent au meilleur des 5 sets.

Imagine-t-on de faire rentrer demain Roland Garros et Wimbledon dans le rang des tournois lambdas, en décidant que dorénavant ils se joueront eux aussi seulement au meilleur des 3 sets ? Les 11 rondes, c'est ce qui donne son cachet et sa spécificité au Championnat de France.


Chemtov, le 23/06/2015 - 17:30:51
@jouvin : Vous avez raison... pour vous.
Mais je connais aussi des joueur qui préfèreraient nettement neuf rondes et qui pensent que leur Championnat de France serait toujours particulier, unique, déjà parce qu'ils pourront voir les Nationaux, croiser les premiers joueurs français, bref, vivre l'ambiance du Championnat de France.

Est-ce qu'un questionnaire à ce sujet n'avait pas été distribué aux participants, l'an dernier, à Nîmes ?




EchecsN3Paris, le 23/06/2015 - 17:32:08
@Arnackor,
"La perte (logique) de BNP".
Qu'est-ce qu'il y a de logique à perdre ce sponsor ?

De la même manière, est-il logique de payer une société en communication plusieurs dizaines de milliers d'euros, d'après les chiffres communiqués sur le blog de Stéphane Escafre (avec pour objectif de trouver des sponsors), avec au final quel retour sur investissement ?



ComicStrip, le 23/06/2015 - 17:33:32
+1 EchecsN3. C'est grosso modo ce que je disais, mais c'est beaucoup mieux dit et bien plus percutant !


JLuc74, le 23/06/2015 - 17:39:01
JE trouve également lamentable qu'il ne soit pas possible d'homologuer un tournoi pendant la durée du CdF. Ca laisse penser que la FFE n'est pas capable de donner suffisamment d'importance au CdF pour supporter la "concurrence" d'un autre tournoi. Avec d'autres tournois pendant le CdF il y aurait au total plus de joueurs qui participeraient à des tournois, ce serait dans l'intérêt des échecs et des joueurs.


PatriceVincens, le 23/06/2015 - 17:52:03
jouvin, tu sembles oublier que le tennis envisage très sérieusement de raccourcir les sets car c'est un sport sans limite de temps !

Moi aussi je fais partie de la base et j'estime être passionné à ma façon, mon engagement club/comité/ligue en témoignant. Mais la passion ne doit pas être aveugle et conduire à refuser de voir, d'une part que des réformes structurelles sont nécessaires, et que d'autre part le temps béni de l'état-providence est bel et bien révolu.

Des élus m'ont dit "votre discipline n'est pas vendable, donc vous êtes condamnés à vivoter !". Je connais des tas de familles qui suivent et accompagnent le fils qui fait du judo, la fille qui pratique le hand, mais qui ne viennent jamais voir le cadet qui lui a choisi les Echecs. Notre discipline est vraiment particulière et atypique, d'où le fait que l'on n'attirera jamais d'importants sponsors. D'où la nécessité d'offrir une image moins conservatrice et plus en phase avec la société qui réclame plus de rythme et de dynamisme.

J'avais été surpris au CdF à Pau de voir le nombre très important de joueurs qui viennent seuls. Il y a sûrement une raison à cela.


kieran, le 23/06/2015 - 19:00:07
Au sujet de la BNP, je dirais que la FFE a perdu un mécène plutôt qu'un sponsor.


Anonymousse87, le 23/06/2015 - 20:03:15
La longueur du championnat de France est en effet un frein pour beaucoup : non seulement ça coûte plus, mais ça prend 2 semaines de vacances. A part les jeunes, les étudiants et les profs, il faut vraiment beaucoup de motivation pour sacrifier 2 semaines de vacances d'été pour les échecs. Et comme le disent certains, difficile d'emmener la famille en plus. Perso, ma femme me dit souvent que si elle part avec moi en vacances, c'est pour être avec moi, pas pour être seule à faire du tourisme, rando et autres !
Une semaine (du samedi au samedi), c'est en effet nettement plus facile à caser dans une vie de famille et professionnelle. Et ça coïncidera avec les locations.
Cette année, nous avons organisé deux tournois : un sur un we (5 rdes, 1h+30s/cp) : 109 participants, l'autre sur 4 jours 1h30+30s/cp : 49 participants). Tirez-en les conclusions que vous voulez. Je pense que la durée joue beaucoup : les parents sont ok pour un week-end, mais pas pour 4 jours par exemple, alors une ou deux semaines ...
Comme certains semblent très attachés aux 11 rondes, il suffit de faire des double rondes.
Pour le National, il suffit qu'il commence avant. Les plus passionnés pourront même venir en avance les voir.
Une proposition :
Sa : Rde 1
Dim : Rdes 2 et 3
Lun : Rde 4
Ma : Rdes 5 et 6
Me : Repos (tourisme : pour vendre le cht à la ville)
Je : Rdes 7 et 8
Ve : Rdes 9 et 10
Sa : Rde 11 et remise des prix


Partenaires financiers : c'est en effet de plus en plus dur ! Alors la BNPP doit profiter de la fin de ses engagements (12/2016) pour choisir où mettre quelques billes. Rien d'anormal. Il manque en effet aux échecs de quoi avoir un peu plus que la belle image qu'ils ont. Comment susciter l'intérêt du public, de spectateurs et donc des sponsors ? Je n'ai pas trouvé. Peut-être que l'initiation de masse comme en Corse est la solution à moyen terme, car pour pouvoir apprécier notre sport, il faut un peu de technique et au moins maîtriser les règles et le vocabulaire. Plus complexe qu'au foot ...



RomainPicard, le 23/06/2015 - 20:08:25
Evidemment, il faut signaler aux lecteurs que le compte France Echecs d'Arnackor a sans doute été piraté. Non pas que la légitimité de Sylvain Ravot sur les sujets économiques puisse être remise en cause (qui oserait?).

En réalité, en faisant tenir à Arnackor-Sylvain des propos de haute volée sur des sujet macro-économiques et en défendant par sa voix des thèses à la frontière du Pompidolisme-Rocardien tenté de Real-Politik, on tente de discréditer lui et la FFE!

Mais les esprits sains ne s'y sont pas laissés prendre: il s'agissait bien entendu d'une blague fomentée par un esprit taquin! L'ensemble du post qui débutait par Economie Economie (sic) ne pouvait être pris au sérieux. Avec des envolées populistes et autres traits d'esprit tels que:

"la France est en train de couler à pic"
"Bienvenue dans la réalité économique"
"Les Français devront finir par se réveiller"

l'usurpateur du compte essayait en fait d'égaler Jean-Pierre Pernault dans la finesse de son analyse socio-politico-économique.

Une façon de stigmatiser les joueurs d'échecs, en faisant croire que dès qu'ils sortent de leur zone d'expertise, ils ont tôt fait de répéter ce qu'ils ont entendu à la télé ou dans les pages Eco de Télé-Poche.


GBel, le 23/06/2015 - 20:19:11
@ Arnackor, je vous rejoins sur la crise et la perte des financiers publics et privés et ce n'est pas fini !

Mais, pourquoi serait-il logique de perdre notre principal sponsor, la BNP ?

Pourquoi avoir louer Bibaï Sport, encore en AG, que l'on paye un bras pour aucun résultat, à moins que l'on nous cache des bonnes nouvelles ?

Pourquoi annoncer fièrement 1 000 000 d'euros en début de mandat alors que l'on sait désormais que c'était du vent ?

Pourquoi continuer à financer un poste de Président qui n'a aps su garder le principal sponsor et qui n'a pas sur trouver d'autres sponsors.

Les fiances sont en baisse, logique de rogner sur le moins nécessaire : la rémunération des bénévoles ! la rémunération de Bibaï Sport...




kaktus, le 23/06/2015 - 20:57:34
Ref Chemtov : n'interroger que les participants du tournoi est déjà une erreur de méthodologie, ce n'est pas ainsi qu'on découvrira ce qui pu faire déserter certains participants potentiels.

De même que lorsqu'on a du mal à vendre notre championnat, il serait peut-être opportun de s'interroger sur ce qui pourrait motiver les acquéreurs..

Et si vraiment on n'arrive pas à rendre notre produit digeste, peut-être se tourner vers d'autres disciplines pour s'inspirer, voire se jumeler, comme le Scrabble, le tarot, le poker, etc..

Ou même tenter des alliages audacieux avec un festival de musique ou de cinéma, ou je ne sais quoi.

En tout cas, faire preuve d'imagination, parce que si ça continue, dans 5 ans on fera un 1heure ko sur 6 jours.


thierrycatalan, le 23/06/2015 - 22:32:52
Vouloir vendre le jeu d'échecs à des médias , en esperant une grande audience populaire me semble complétement irréaliste : voici quelques arguments simples :

On peut regarder un match de rugby de foot de basket de hand etc sans n'avoir jamais été joueur dans un club, et néanmoins comprendre ce qui se passe sur terrain , admirer les exploits physiques ou techniques des meilleurs joueurs ...
tout le monde comprend ce qu'est un but ou un essai , ou voir un type seul traverser tout le terrain, au milieu des adversaires sans pouvoir être arrété !

De la même manière si on regarde un match de poker tout le monde comprend qu'une paire de rois est meilleure qu'une paire de valets ....
Si on regarde une partie de billard, tout le monde est émerveillé par l'adresse technique des joueurs qui semblent téléguider les boules par télékinésie ...
etc etc ...

La principale difficulté pour les échecs , est qu'il est quasi impossible d'apprécier une partie entre deux champions si on n'est pas soi même un joueur d'échecs jouant en club ....

Comment voulez vous vendre les Echecs à des spectateurs qui ne comprennent pas les règles du déplacement des pièces ???


thierrycatalan, le 23/06/2015 - 22:38:10
Dans le même ordre d'esprit , en prenant une comparaison, il n'est pas sûr que je resterais devant un écran de télévision à regarder une partie de championnat du monde du jeu de GO pendant plusieurs heures , ou même une heure complète rires. ...



gu****3601, le 23/06/2015 - 22:41:07
Non,les gens qui ne connaissent pas les règles ne comprendront rien à un "match" de Poker.


Zorglub, le 23/06/2015 - 22:43:27
+1 Romain Picard...


kaktus, le 23/06/2015 - 23:00:35
Je ne suis pas d'accord Thierry, moi je me suis mis à jouer aux échecs quand j'ai vu Kasparov jouer en simultanée contre 5 français à Evry.

Je connaissais à peine les règles, il y avait des commentaires très vivants, et pédagogiques .

On peut aussi prévoir des animations parallèles pour les enfants, on a pondu des diplômes , qu'ils servent à quelque chose (en passant ce serait bien que le CDF soit organisé dans une ville où il y a un club, et pas vendu à une ville complètement naïve échiquéennement à qui on vend un espoir utopique d'en tirer des bénéfices pour leurs commerces, ou juste à une ville gérée par un copain politique qui brade l'argent du contribuable ).

Il y a aussi d'autres angles pour aborder le jeu d'échecs , par l'histoire, par l'art, par les variantes ou les jeux concours, etc.. J'ai un souvenir inoubliable du 1 er CDF à Besançon avec des expositions , des films, 2 champions charismatiques.

Enfin, je répète, le jeu d'échecs peu aussi n'être qu'un élément parmi d'autres complètement étrangers pour proposer une activité dans une ville ou un département .

Évidemment, cette vision demande un investissement profond et un choix financier, c'est plus simple d'acheter un fournisseur sensé trouver une ville prête à payer sans que la fédé, et les joueurs d'échecs, ne fournissent aucun effort.

J'ajoute que malgré la crise, il y a tout de même de l'argent, par exemple dans mon département, certainement pas le plus riche vu sa population et ses activités économiques, le conseil général s'est permis il y a 4 ans de faire installer la fibre optique tout le long du département, à fonds perdus puisqu'à ce jour elle n'est pas exploitée, ou encore de décider pratiquement du jour au lendemain d'équiper chaque collégien d'une tablette Apple dernier cri (avec des conséquences catastrophiques prévisibles si bien que la nouvelle majorité s'est empressée de les récupérer un an après..)

Donc, de l'argent, il y en a encore, mais il ne va pas tomber tout seul, c'est sur que si on espère vendre un tournoi d'échecs brut de décoffrage, on ira de déceptions en déceptions.


jpchess, le 24/06/2015 - 18:18:21
Europe Echecs n°656 - Spécial Top 12 vient de sortir. A lire, l'interview à cœur ouvert de Roland Reeb, le Président de Bischwiller, vainqueur au Grau-du-Roi : "Notre 1er titre avec un goût amer…"

Ces quatre extraits peuvent-ils contribuer au débat de ce post ?
"Il y a une menace réelle de disparition totale des subventions pour tous les grands clubs de la région (Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine). Il faut s'adapter et trouver d'autres financements en nous orientant vers le privé. Soit on réduit la voilure, soit on risque de disparaître.

Il est possible que les échecs français doivent repenser tout leur mode de fonctionnement. Je laisse le soin à l'équipe dirigeante de décider s'il faut que nous organisions des Etats Généraux. Tous s'asseoir autour d'une table et voir ce que nous pouvons faire !

Les échecs ont été contrôlés par les "professeurs bénévoles" durant des décennies. Il faut aujourd'hui se tourner vers le privé, réussir à sensibiliser à la beauté du jeu, au fait que l'on peut investir dans les échecs et que ça puisse être rentable.

Le modèle de l'association Loi 1901 est en train de mourir pour les petits sports…"



kaktus, le 24/06/2015 - 20:11:55
Moi j'ajouterais l'inconvénient d'être assimilé à un sport qui empêche la créations d'options échecs dans le Secondaires, les profs d'eps préférant créer des options ski, vtt ou badminton.

Que ce soit pour séduire le privé ou le public, le jeu d'échecs devra sortir des clubs pour être visible !

C'est quand même un sacré constat d'échecs de constater que les seuls joueurs d'échecs connus par une majorité de français sont en Karpov et Kasparov !

Comme si le temps s'était arrêté avec les trophées immopar, les simultanées de Kasparov a evry, la retransmission sur TF1 des championnats du monde entre Karpov et Kasparov.

Que s'est il passé depuis ?

Des présidents qui ont voulu enfermer les échecs dans une fédération et qui ont complètement coupé les ponts avec de potentiels acteurs privés..


GBel, le 24/06/2015 - 21:04:08
Tout à fait d'accord avec de nouveaux états généraux avant l'AG élective de 2017 pour discuter de l'après BNP en particulier !


Deauville, le 24/06/2015 - 21:59:45
Beaucoup d'infos...il va falloir prendre le temps de l'analyse.
Une réaction sur le championnat de France individuel: bravo pour les 9 rondes sans jour de repos. J'ai cette idée depuis longtemps et c'est pourquoi je ne participe plus à cette compétition. Pourquoi? C'est simple
1) Je suis un amateur et je travaille. Je choisis mes tournois sur (a) l'interet sportif, beaucoup de bons joueurs, conditions de jeu correctes, etc (b) l'interet touristique, et là le France est TRES MAL placé (plusieurs fois au même endroit, ou des régions qui n'attirent guère, sauf CAEN il y a quelques années (je suis un Normand chauvin) donc je combine toujours tourisme et échecs. Exemple récent le championnat d'Europe vétérans en Grece.
(c) le coût global: et là le "dinosaure" a 11 rondes + jour de repos coûte au minimum 13 jours, disons 2 semaines. Ça vous a pas échappé que les difficultés financières sont pour presque tout le monde, et 9 jours c'est un meilleur rapport qualité prix que 12. Les défenseurs de la formule vénérable sont bien gentils, mais s'ils veulent jouer beaucoup l'été, et ont les vacances et le budget pour ça (bravo!!)ils n'ont qu'a faire 2 tournois (9+9 ou 9+7)
Et (d) le France est un tournoi comme un autre, et peut être moins attractif que des opens cotés (Avoine, Cappelle, etc) car il y a un autre soucis: on joue dans une fourchette limitée de elo. Moi et beaucoup de joueurs préfèrent se confronter à des adversaires variés (+ forts, + faibles) Donc bravo pour regrouper accession et A (donc + de 2000 mais par pitié PAS DE DEROGATIONS) et un autre moins de 2000, mais il faut garder le D (pour une compet sans stress des moins bons, accompagnateurs etc) et garder le vétéran (en obéissant enfin aux textes européens: vétérans de +50 et de +65 car nous les "seniors" sommes les oubliés de la FFE quelque soit l'équipe dirigeante. Je posterai quelques idées la dessus plus tard.


Deauville, le 24/06/2015 - 22:02:19
100% POUR des états généraux avant la prochaine élection. Je participerai.


Deauville, le 24/06/2015 - 22:10:44
à thierrycatalan: pardon l'ami, mais attention aux clichés et faussess piste. Le media pour les échecs ce n'est pas la télé mais internet. Quand tu dis que le poker (TNT au milieu de la nuit...) est regardé et compris, c'est faux. Quelques noctambules désœuvrés, et les joueurs de poker (qui eux comprennent à peu prés, les autres sont largués..ta paire de roi c'est comme si tu disais à la télé "les blancs vont gagner ils ont une piéce de plus"(manque de bol l'autre avait sacrifié...) niveau zero de la compréhension!!
Oublions la télé, développons des sites "le plus grand public possible" sur internet et tablettes.


kaktus, le 24/06/2015 - 22:20:50
Je veux bien entendre l'argument financier, mais par contre il ne manque pas d'open classiques et ne ne vois pas l'intérêt de noyer le cdf parmi ceux ci,garder la spécificité des tournois à élos resserrés comme aux championnats de Paris me semble être le dernier élément qui peut rendre le cdf spécifique.

Quant au "moi et beaucoups de joueurs ", c'est vraiment le type d'argument statistique primaire basé sur rien !

Concrètement pour toi et les "nombreux" joueurs adeptes du yoyo, il y a pléthore d'open tout au long de l'année disséminés aux 4 coins de la France, quelle serait l'utilité d'en rajouter un en lésant les pauv cretins de joueurs qui n'aiment pas les open de ce genre ?

Dans tous les cas, cette décision semble plus guidée par une panique face à une urgence, que par une réflexion profonde.

A mon avis, si un joueur a le choix entre plusieurs open, il choisira un open qui a fait ses preuves, avec des organisateurs qui maîtrisent l'accueil et les animations parallèles, plutôt qu'un open confié à un syndicat d'initiative dont le seul objectif est de remplir ses chambres..




kaktus, le 24/06/2015 - 22:30:00
PS : il a 2000 chaînes de télés remplies d'émissions de merde souvent onéreuse, faut pas me faire croire qu'on ne peut pas trouver un espace pour une émission axée sur les échecs.

Encore une fois il n'est pas question de retransmettre 6 h de parties, mais faire un format court, avec des petits exos interactifs, des résumés de partie simples, de anecdotes ( pas besoin d'être une flèche au jeu d'échecs pour apprécier Sosonko).

Conjuguée avec un concours scolaire, par exemple.

Ce n'est pas affirmant que ce n'est pas possible sans essayer qu'on risque d'y arriver.

On a passé des années à former des milliers d'arbitres obtus, si on avait consacré autant d'énergie à assiéger les télévisions, y compris les web télé, on y serait présents.

En plus on a la chance d'avoir beaucoup de vedettes qui jouent aux échecs, on a jamais exploité ce filon ( à part Yves renier aux commentaires pour la simultanés de Kasparov..)


JLuc74, le 24/06/2015 - 22:57:22
@kaktus : "il ne manque pas d'open classiques" Tout dépend quand tu peux prendre tes vacances. En août il faut bien admettre qu'à cause du CdF il ne sont pas si nombreux, moins d'une dizaine contre quelques trente-cinq en juillet. Et il n'y a rien d'autres que le CdF du 9 au 21 août. Autant dire que le choix est très restreint, 4 fois moins qu'en juillet.

La ligue Dauphiné-Savoie propose 5 opens entre fin juin et juillet : Villard-de-Lans, Vaujany, Morzine, Thônes (le plus beau !) et Chambéry mais rien en août.


elkine, le 24/06/2015 - 23:07:44
On pourrait déjà fusionner les nationaux.


Ducouloir, le 24/06/2015 - 23:42:42
Pour ceux qui veulent se faire un p'tit open sympa fin août, y'a Brno, sept rondes. Belle ville, belles filles, bons vins.

Et d'ailleurs, juste en-dessous et à peu près au même moment, y'a Vienne.


kaktus, le 25/06/2015 - 00:04:17
Ref JL74 : on revient à la question du monopole des homologations pour le CDF.

Je suis convaincu que le public adepte des opens et de celui des tournois plus concentrés (on peut aller jusqu'à des fermés style corus dans la réflexion) est différent.

Je l'ai déjà dit, je ne comprends pas la légitimité de ce type de monopole ( je crois d'ailleurs qu'il y a ou a eu le même pour les championnats de Paris) , pour moi un open yoyo n'a rien à voir avec un tournoi un minimum trié.



Zorglub, le 25/06/2015 - 01:42:20
On vous parle de la fin du sponsoring de la BNP, des locaux qu'il va falloir louer, des salariés qu'il faudra dédommager, du déménagement et des 42 000 euros dépensés pour un organisme chargé de trouver des sponsors et qui n'a rien trouvé... Ben non, on ne parle que du passage de 11 à 9 rondes!


kaktus, le 25/06/2015 - 02:29:58
Désole zorglub, chacun s'exprime dans son domaine de compétence , si tu as des dossiers sur les sujets qui te tracassent, balance, mais entre nous, si tu n'as lu que des discussions autour d'un passage de 11 à 9 rondes, tu as lu, sauf mon respect, en diagonal, on parle de la place des échecs en général il me semble.

Après, les problèmes technocratiques, ils sontnimportants aussi, mais seuls les initiés peuvent y débattre, vas y commence..

(juste, je suis naïf sur ce sujet, mais comme le signalait Chemtov, il me semble, je crois que les 2 precedents presidents ont changé le siège de la fédé, et le dernier , même pour un parisien, c'était vraiment le trou du cul du monde, aucun,accès parbdes transports en communs,,pour un lieu à 30 km à vol d'oiseau de Paris, fallait le faire..)


EchecsN3Paris, le 25/06/2015 - 06:10:13
Personnellement, je trouve que le passage de 11 rondes à 9 rondes pour le championnat de France est important et plutôt une bonne chose (moi-même j'ai participé à environ 6 ou 7 championnats de France, mais désormais je n'y vais plus car il faut se déplacer durant deux semaines dans des endroits pas forcément engageants).
Seuls les étudiants, inactifs et enseignants parviennent à prendre deux semaines pour participer à un championnat de France sur deux semaines. J'exagère à peine...

Mais, là n'est pas l'essentiel dans les annonces qui viennent d'être faites !
Et je partage totalement la réaction de Zorglub.

Est-ce qu'un responsable de la FFE pourrait nous expliquer comment va être décidé le déménagement de la FFE : dans la concertation en respectant les statuts, ou de façon autoritaire, en versant de lourdes indemnités aux salariés de la FFE ?
Les responsables de la FFE pourraient-ils nous indiquer et nous faire partager leur vision de l'avenir des échecs français ? Doit-on fermer les yeux et attendre la mort lente des échecs français, ou au contraire se retrousser les manches pour trouver des sponsors et de la dynamique ?
En ce qui concerne la recherche de sponsors, la FFE envisage-t-elle de continuer à rémunérer la société qui avait été chargée de trouver des sponsors ou y a-t-il jet de l'éponge budgétaire ?

Enfin, et c'est également un sujet important, les responsables de la FFE pourraient-ils nous expliquer pour quelle raison Mr Laurent VERAT démissionne de son poste de DG, et ce qui a bien pu motiver la nomination de Mr Stéphane REYREAU ?

Je n'ai vu aucune communication officielle dans la rubrique "infos fédérales" sur ces différents points.


Chemtov, le 25/06/2015 - 08:45:20
Concernant Laurent Vérat. '' Son départ est son choix '' ( lu sur Facebook ). Peut-être un constat d'échec, d'années improductives. Car on ne peut pas toujours tout mettre sur le dos des mêmes ( réf. aux attaques d'yvechecs et d'autres ''anciens'' ) et s'exonérer soi-même de toute responsabilité. Le déclin ne date pas d'hier.

De toute manière, comme nous n'avons que des infos biaisées et partisanes, vaut mieux attendre que les intéressés s'expriment eux-mêmes.

Concernant ce qu'écrit jpchess sur l'article sur le Top 12. Cela concerne le Top 12. Après... en tirer des conclusions sur l'ensemble du financement des échecs... c'est vraiment exagéré. Le Top 12, c'est moins de 2% de la vie échiquéenne en France ( 12 clubs, dont un tiers de 100% pro, sur 900 ). Dans mon club, le Top cela représente moins de 25% du budget global ( et on arrive à se maintenir et même à finir 4ème ). Si on veut une bonne équipe, il n'est pas nécessaire de dépenser des fortunes ( la débauche de moyens donne d'ailleurs une très mauvaise image des échecs et de la manière de dépenser l'argent ). Et si on veut gagner des sous, il faut travailler, et encore travailler, dans les actions ''grand public''.

Pour ma part, avec ou sans BNP Paribas, la vie continue ! Il y a tant de choses à faire ! ( Toujours dans les Echecs ! )

Concernant le Championnat de France : Je suis d'accord avec les 9 rondes, sauf pour les Nationaux. Cette question des 9 rondes est ancienne ( elle est récurrente et se posait déjà bien avant l'ère Salazar ). Et le Championnat de France restera le Championnat de France ! 12 jours, c'est trop. Là j'ai beaucoup de difficultés à convaincre un groupe de jeunes d'aller à Saint Quentin ( question budget ). Pour les fusions de tournois, je suis plus réservé. Bien sûr il faut garder le tournoi vétéran ( mais en 9 rondes, pour éviter les accidents de santé !). OK pour la fusion de l'Accession et du A. Pour les autres, je comprends moins.


PatriceVincens, le 25/06/2015 - 08:58:34
Il ne s'agit pas de déshabiller Pierre pour habiller Paul ! Le CdF est composé de professionnels, d'amateurs de haut niveau et de joueurs-loisir et il y a la place pour tous. Si le besoin pour les deux premières catégories est de conserver 11 rondes, alors il faut les conserver. Par contre, pour les autres, 9 rondes seraient plus adaptées pour les raisons exposées plus haut. J'ai connu des joueurs de l'Open D qui en dehors du CdF ne prenaient pas d'autres vacances. Est-ce acceptable pour des conjointes dont les Echecs ne sont pas la principale préoccupation ?!

Enfin, bien qu'étant situé sur la pyramide fédérale à l'extrême opposé (R2) des clubs du Top 12, je partage les réflexions et les inquiétudes du président de Bischwiller. J'ai discuté hier avec des élus. Toutes les subventions sont en baisse et ceux qui ont le plus à craindre sont ceux qui appartiennent à des régions qui vont fusionner (en particulier Aquitaine+Limousin+Poitou-Charentes, Champagne-Ardenne+Lorraine+Alsace et Midi-Pyrénées+Languedoc-Roussillon). En effet si 1+1+1 font 3, en matière de subventions 1+1+1 font 2 la 1° année et peut-être moins les suivantes ! De nombreux clubs, mais pas seulement aux Echecs, vont devoir revoir leurs ambitions !


DocteurPipo, le 25/06/2015 - 09:22:12
La FFE, ce n'est pas les Echecs en France.
Personnellement je bosse depuis 25 ans dans les échecs. Mes très rare contacts professionnels avec la FFE remontent aux années 90. Ca n'empêche pas d'avancer, de progresser. On est désolé de la perte de ressources pour ceux qui en bénéficient; pour les autres (la grande majorité), cela ne change rien. Ce que je demande à la FFE, c'est juste de ne pas me mettre des bâtons dans les roues, point.


Chemtov, le 25/06/2015 - 09:22:14
@PatriceVincens: Pour la région Alsace, ARdennes, CHampagne, LORraine ( petite plaisanterie locale, germanophone, concernant le sigle composé par les majuscules ), c'est 1+1+1+1+1, soit 5 ( Désolé pour Metz ,mais merci aussi de nous éviter 6 équipes , soit d'avoir 50% du Top 12 dans la région ).

Là, les clubs alsaciens recevaient chacun 7000 euros pour le Top 12 + le Top féminin ensemble ( pour 2 compétitions ) . Pour Bischwiller, c'était donc peanuts par rapport à son budget et aux coûts de Naiditsch, Giri, Bacrot, Edouard and co... C'est vraiment pour eux que je m'inquiète le moins !

En tous les cas, il faut que nos dirigeants fédéraux comprennent ( ils le comprennent mais ils s'en fichent ) que les soutiens aux clubx ne reviendront ( peut-être) que s'il y a des organisatiosn locales. Le plus possible et le plus souvent ! La couverture médiatique en Alsace ( et donc les retombées ) après le Flop 12 était quasi-nulle. Faire la pub du maire du Grau-du-Roi c'est sympa... mais franchement on n'en a rien à faire à Poitiers, Saint Quentin, Vandoeuvre, Strasbourg ou Evry.

@DocteurPipo : + 10 !!


JLuc74, le 25/06/2015 - 09:52:25
"Est-ce acceptable pour des conjointes dont les Echecs ne sont pas la principale préoccupation ?!"
Toujours les mêmes a-priori, c'est pourtant parfois madame et joue et pas monsieur.

Pour revenir au problème du CdF je trouve important que ce soit un tournoi qui se différencie des autres par son importance et la participation importante ces dernières années est bien la preuve que 11 rondes est une solution qui fonctionne. Ca ne convient pas à tout le monde bien sûr mais aucune solution ne peut convenir à tout le monde.


Deauville, le 25/06/2015 - 10:12:34
@JLuc74
La participation est plutôt en légère baisse (attention aux chiffres: enlève l'open BNP)et si tu regarde qui participe tu verra qu'on se prive d'actifs qui ont peu de vacances (il y a une vie en dehors des compet d'échecs lol) et de ceux, adultes, qui ont peu de moyens (les hébergements économiques c'est necessaire mais c'est surtout utilisé par des jeunes)En 9 rondes, cela peut attirer ces catégories de joueurs. Et puis chiche, pourquoi pas essayer une année en test,et ensuite on analysera et comparera..


gu****3601, le 25/06/2015 - 10:20:39
C'est sympa comme boulot "chercheur de sponsors".

On te file 42 000 euros pour trouver des sponsors,t'en trouves pas,tu gardes le pognon.

Je vais faire ça moi...


Deauville, le 25/06/2015 - 10:21:04
OK avec Chemtov. Ce qui n'est pas modifiable pour que le France reste attractif c'est 1 ronde par jour et l'accès libre au National pour nous les amateurs. Pour développer (peut être) il faut envisager des activités autour du France: championnat de rapide le matin, conférences et/ou leçons de GMi le soir (sur le modèle de Gibraltar que j'ai fait une fois et qui est formidable au plan des animations collatérales: cf la "bataille des sexes" blitz sur échiquier géant entre une équipe de 5 filles et de 5 gars, chacun jouant 1 coup à tour de rôle. Spectaculaire et fun. Ou aussi tournoi de blitz en duo avec total elo limité (un peu comme les pro-am en golf) ou votre serviteur avait fini 2° en duo avec Victoria Smilyte, la aussi chacun joue un coup a tour de rôle en blitz duo contre duo, etc... Tout ceci représente du travail pour les organisateurs, mais nos arbitres qui ne font pas vraiment grand chose seraient là judicieusement utilisés.


Deauville, le 25/06/2015 - 10:30:32
@Zorglub
Désolé l'ami, mais impossible d'avoir un avis sérieux sur le déménagement du siège (certes il était fort beau) sur le devenir de l'équipe de salariés et sur le départ éventuel de Laurent Verat (à confirmer, je l'ai encore récemment contacté..)Il faudrait connaitre les dossiers. Ce n'est pas mon cas.

Ce qu'on peut regretter c'est que la FFE communique pas ou mal (mail aux dirigeants de club un peu langue de bois) sur la réalité de la situation financière et politique (c'est clair qu'il y a eu tellement de changements dans l'équipe dirigeante qu'on y perd son petit roque!

Il faudra que le président Salazar s'exprime clairement, et dans l'optique d'un changement d'équipe aux prochaines élections il faudra que les candidats éventuels sachent précisement la situation et ce qu'il(s) veulent en faire. Il y en a marre des chèques en blanc, pour résumer mon propos.


Paco, le 25/06/2015 - 11:02:13
La Commanderie, très classe.


JLuc74, le 25/06/2015 - 11:37:57
@Deauville : Si on se prive d'actifs qui ont peu de vacances ce n'est pas parce que le CdF fait 11 rondes mais parce qu'il n'y a pas d'alternative pendant la période du CdF. Si il y avait d'autres opens pendant cette période il y aurait certes moins de monde au CdF mais au total il y aurait plus de joueurs à participer à des tournois. D'autres opens c'est également des dates différentes, des organisations différentes, des lieux différents, etc. qui permettent de diversifier les offres. La famille de joueurs qui prend ses vacances au milieu du mois d'août n'a que le choix de faire le gros CdF ou d'aller bronzer sur une plage bretonne (en Normandie il pleut), pas de petit open régional plus adapté à ce qu'elle souhaite. Pour gonfler artificiellement le CdF (faute de pouvoir le faire par l'intérêt du tournoi) la FFE se prive d'un public important. Le message c'est "faites le CdF ou allez vous faire voir"


DDTM, le 25/06/2015 - 11:49:50
@Deauville
Gibraltar c est 10 rondes pour le vrai tournoi avec il est vrai des petits tournois paralleles pour les petits joueurs ou ceux qui veulent faire deux tournois pendant la meme periode !!
Un peu ce que fait Paris avec son petit tournoi en journee et le grand en soiree.
Les autres animations sont sympas mais est ce que les participants des nationaux y concourraient pendant qu ils se battent pour le titre ? J en doute.
La diminution des tournois du championnat de France vise aussi a reduire les couts d arbitrage avec un nombre restreint d arbitres donc cela ne va pas dans ta direction de vouloir proposer plusieurs types de tournois. Si ce n est pas des arbitres, ce serait des membres de l organisation qu il faudra payer beaucoup plus cher !


SLM, le 25/06/2015 - 12:03:48
Combien touchent les joueurs pour participer au National ?
Peut-être que l'absence d'autres Opens sur ces dates a aussi pour but d'éviter aux participants du National de devoir choisir entre gagner un prix intéressant en Open et concourir pour le titre ?


JLuc74, le 25/06/2015 - 12:15:25
@SLM : les GM du national qui veulent gagner de l'argent peuvent toujours choisir d'aller faire un tournoi à l'étranger.


Defendator, le 25/06/2015 - 12:21:53
ce qui est d'ailleurs le cas cette année avec MVL et Fressinet


SLM, le 25/06/2015 - 12:45:44
OK pour les +27 qui ont une espérance de gain suffisante pour investir dans le billet d'avion. Je suis moins sûr pour les 25.


JLuc74, le 25/06/2015 - 12:57:27
@SLM : Ca coûte souvent moins cher de se rendre à l'étranger que de traverser la France.


SLM, le 25/06/2015 - 13:00:25
Ah... Ben nous n'avons pas participé aux mêmes tournois alors... ;-)


JLuc74, le 25/06/2015 - 13:38:46
@SLM : ce n'est pas une question de tournoi mais une question de distance à parcourir


MrOrange, le 25/06/2015 - 13:51:31
kaktus>
"c'était vraiment le trou du cul du monde, aucun,accès parbdes transports en communs,,pour un lieu à 30 km à vol d'oiseau de Paris, fallait le faire"

Juste pour dire que le siège est situé à moins de 500 mètres à pieds d'un arrêt de bus (La Petite Villedieu) desservi par 5 bus différents.
Et parmi ces cinq bus, deux vont à deux gares SNCF (Trappes et La Verrière) chacune située sur deux lignes SNCF (une qui va à la Défense et l'autre qui va à Montparnasse) ; et un troisième va à la gare de Montigny-le-Bretonneux desservie par le RER C (qui traverse Paris le long de la Seine).
Le 4e étant un Noctilien qui part de la Gare de l'Est et qui ne circule que la nuit.

Ci-joint le plan des bus.

En trou du cul, je m'y connais plus que certains ;)


Deauville, le 25/06/2015 - 15:26:30
@MrOrange: ah? ok, chacun sa spécialité.
@JLuc74:même pas vexé par ta remarque climatique, en Normandie le soleil fait bronzer l'herbe en vert. Il est plus liquide qu'ailleurs, c'est tout. On sait pourquoi, t'inquiète, et quand on a besoin on importe la flotte de Bretagne, c'est de la bonne, bien mouillante. Pour ton analyse, c'est pas faux! Mais je maintien qu'il faudrait essayer un france en 9 rondes (pour les amateurs) en restant à 11 pour le national, sauf que moi je préfererai un open (disons à 2500+ limite à discuter bien sur) qui permettrait d'avoir autre chose que les nulles de Dorfman dans un toutes rondes "à l'ancienne" et aux gars doués en progression de faire des coups d'éclat contre les favoris!


Deauville, le 25/06/2015 - 15:32:36
à DDTM: tu plaisantes j'espère quand tu écris "des petits tournois paralleles pour les petits joueurs" Regarde de plus près tu verra le niveau des participants. Il n'y a pas les 5-6 gros favoris mais il y a plein de forts joueurs qui participent le matin (cadence lente) et le soir (animations d'un soir: exemple dans le duo y avait quasiment 1 GM par équipe)
Quant à assister à une "master class" d'Ivantchuk de Kamsky ou de Short c'est tout simplement que du bonheur. Pourquoi y aurait pas des "master class" avec Etienne Bacrot ou MVL ou mon ami Cornette le soir pendant le France??
Bref, il faudrait que la FFE se bouge et publie un programme ou ceux qui viennent en ont pour leur argent, et que ça donne ENVIE de venir!


ceitard, le 25/06/2015 - 15:35:03
Concernant le championnat de France, ça aurait été bien de réfléchir avant de prendre la décision. Par contre ça change par rapport aux réflexions sans décision comme pour les interclubs. Faudrait juste un jour essayer ce que ça donne si on combine les deux.


jpchess, le 25/06/2015 - 15:57:53
Concernant le Championnat de France de Besançon 1999, auquel Kaktus faisait référence et pour rebondir sur l'opinion de Deauville, voici quel avait été le modèle organisationnel et économique - si cela peut être utile :

La clé de ce succès populaire : un programme riche en animations. Tout était gratuit, sauf les consommations ! Les 1000 joueurs et leurs accompagnants avaient été "invités/incités" à venir dépenser leur argent au centre-ville. Idem pour le grand public "non joueur".

Engagement fort de la mairie, soutien réel de toutes les collectivités, mobilisation générale des bars, restaurants et commerces. Innombrables sponsors mobilisés et notamment par les élus, et tous étaient mentionnés (leur logo) dans le livret officiel de présentation du Championnat. Des cartes postales de Kasparov et Karpov avaient été éditées - en vue des dédicaces. Etc... En communiquant sur internet, on ne touche que le public spécialisé. Communiquer "en réel" permet de sensibiliser la population locale. Les transports en commun avaient été associés. Un bus avait été décoré intégralement à thème échecs, entre autres.

En périphérie, au parc des expositions, les tournois et le record de 1000 joueurs battu pour la 1re fois ! Au centre-ville, les animations avec de nombreuses vitrines de commerçants décorées elles aussi à thème échecs. Les restaurateurs partenaires répartis aux quatre coins de la Boucle. Un véritable maillage échiquéen de la cité. Avec des expositions, effectivement, de créations artistiques (jeux et échiquiers avec un concours doté) et sur 15 siècles d'histoire avec une scénographie peu coûteuse. Un festival du film échiquéen. Etc. Et bien sûr la venue de Kasparov et de Karpov qui donnèrent deux simultanées événementielles au Kursaal, un théâtre du cœur historique de Besançon.

D'où la satisfaction générale : bars, restaurants, commerçants, politiques, sponsors. Inchiffrable, la fierté partagée par les Bisontins. Comment oublier cette haie d'honneur faite à Kasparov sur son chemin vers le Kursaal - en pleine après-midi sous les applaudissements. Après deux heures de simultanée, le 2e balcon était encore bondé - d'où les gens ne voyaient rien des échiquiers ! Ce modèle avait mis une ville de 100 000 habitants au diapason des échecs pendant deux semaines.

En 2006, le Championnat fut plus terne, et déjà faute d'un véritable programme d'animations au centre-ville et pour des raisons X ou Y. Le soleil était radieux. Depuis, les échecs bisontins ont basculé dans une nuit sans lune, apparemment sans comprendre pourquoi. Que l'union fasse la force, c'est la proposition qui avait été faite à l'époque aux "potentats" échiquéens locaux et régionaux. Leurs querelles incessantes, y compris juridiques, ont détruit l'essentiel : Aujourd'hui, nul n'envisagerait plus d'organiser un championnat de France à Besançon. Hélas…

Lorsqu'il parle d'Etats Généraux, il est possible que Roland Reeb exprime sensiblement la même idée : Vu la gravité de la situation, que l'union fasse la force ! Et donc, enterrer les haches de guerre. Les échecs ont toujours vécu des révolutions profondes. Ils ont survécu à toutes, et cela ne date pas d'hier. Avec le désengagement progressif et quasi inéluctable des collectivités et la difficulté de trouver de puissants sponsors alternatifs, la révolution actuelle est violente. C'est clair. Elle oblige à s'interroger, une fois de plus, à écouter tous les avis, et surtout à agir.



DDTM, le 25/06/2015 - 17:13:33
@Deauville
petits tournois pour petits joueurs comme toi, les vrais étant dans le Masters ;)
Je savais que tu réagirais au quart de tour !!

Je souligne juste qu'un Open, fut-il aussi grand que Gib', n'est pas un National.
Bacrot irait-il faire sa Masterclass la veille de jouer son concurrent, MVL ?

Cependant je suis egalement partisan de tes idées normandes reprises souvent par tes voisins anglo-saxons. Comme le souligne Andréas, la réflexion est absente et la diminution s'effectue apparemment pour raison budgetaire uniquement



RomainPicard, le 25/06/2015 - 17:31:56
Possible de créer un autre fil: "9, 10 ou 11 rondes le grand Débat?"

Pour revenir au sujet central, qui est celui de l'avenir de la FFE et de sa gestion, quelqu'un a-t-il des informations concernant M. Reyreau, futur DG de la FFE?

Pas réussi à trouver un CV, ni à comprendre comment M. Salazar a justifié sa demande de rémunération pour le poste de Trésorier. Un projet pour le moins étonnant alors que si l'on en croit Sylvain Ravot "l'argent ne coule plus à flot".

Maintenant on le bombarde DG...ok, mais il n'y a pas de profil particulier pour ce poste? Ou des compétences indispensables?


Deauville, le 25/06/2015 - 18:10:59
@mon pote DDTM: hé hé j'ai fait AUSSI le Masters, comme notre collègue SuezPanama dailleurs.

@RomainPicard (salut à toi!) Pour ma part je doute de la réalité de cette info: ou a t'elle été publiée et par qui? Car le site FFE mentionne encore Laurent Verat. Quant à un trésorier rémunéré, je suis étonné, et j'aimerai savoir ce qu'en pense un spécialiste de droit des associations...(1) est ce légal dans tous les cas? (2) quelles conditions, quelles modalités? (3) en tout cas ça n'a pas été voté par l'AG ni par le CD. Et alors, quand on veut un poste de trésorier rémunéré et qu'on ne l'a pas, on vous "offre" un poste de DG salarié? Sur quelles compétences? Y a t'il eu publication de poste et fiche de poste pour appel à candidatures? Qui sait tout ça? merci de vos infos...France échecs deviendra il le MEDIAPART des échecs...


RomainPicard, le 25/06/2015 - 18:20:26
@Deauville (Salut Antoine!): entendu de la bouche de certains des (principaux) intéressés, le week-end dernier à Maurepas à l'occasion du CD de la FFE. Tous m'ont confirmé la même version.

Pour le reste je plussoie tes observations.


ceitard, le 25/06/2015 - 18:20:40
En ce qui concerne la rémunération :

Il semblerait que le remplacement de Laurent Vérat par Stéphane Reyreau à la rentrée (plus précisément en octobre) soit acté. Dès lors, il est logique qu'il doit prendre connaissance des dossiers pour pouvoir prendre le relais, ce qui demande une présence au siège de la FFE. C'est cette présence, en tant que DG adjoint si on veut, qui a été proposée d'être rémunérée, et non la fonction de trésorier.

Or, cette solution a été jugé insatisfaisante par le CD qui a préféré que Stéphane Reyreau démissionne en tant que trésorier afin de clarifier les choses et ne pas mélanger les deux fonctions.

Voilà l'explication que j'ai eue par un membre du CD (faisant partie de la "majorité").

En ce qui concerne la qualification : il semblerait que le critère principal soit celui d'être proche du président. Mais cela était pareil pour Laurent Vérat.


Zorglub, le 25/06/2015 - 18:25:05
Et de fermer les yeux?


DDTM, le 25/06/2015 - 18:31:02
@Deauville
je sais bien ;)

A quand une équipe de France des vétérans pour les compet internationale ? Avec un capitaine normand evidemment !


Deauville, le 25/06/2015 - 20:06:09
@DDTM
le projet mûrît tranquillement. je vais faire des propositions écrites au président Salazar (et France Echecs sera informé)
En cas de refus, il y aura sans doute une équipe régionale voire deux (?Chemtov)aux championnats par équipes vétérans.
C'est incroyable que la FFE n'ait jamais participé, on m'a questionné sur ce sujet au récent championnat d'Europe individuel, et je n'ai pas su quoi répondre. Le plus probable est que les diverses équipes qui se sont succédé s'en foutent (!) Un championnat de catégorie d'age jeunes, enfant, minot, les intéresse beaucoup plus en terme d'image..et pourtant, pour une fédé, TOUT devrait compter
Alors, oui, ils ont mis en avant notre arbre qui cache la forêt, notre champion du monde des + de 65 ans...mais le reste, quid ??



kaktus, le 25/06/2015 - 20:14:55
Mr orange, mon expérience des transports en commun pr le site de fée datent peut être un peu, mais à l'époque, j'habitais a étampes, et accéder au site le samedi était déjà compliqué, le dimanche impossible.

Peut être que depuis c'est mieux, mais au moment de l'installation, ce n'était pas le cas.

Ref Romain Picard , peut on considérer que des compétitions comme le top 12 ou le CDF ont toute leur place au cœur d'une réflexion sur l'avenir de la ffe et sa gestion sans être méprisé ?

Si on envisage une modification pour des raisons financières, c'est bien qu'il y a une corrélation il me semble.



RomainPicard, le 25/06/2015 - 21:25:22
@kaktus: bien entendu c'est pas inintéressant mais c'est un sujet en soi qui mérite un fil à part. D'ailleurs, on avait fait un fil "Top 12".

Mais arrêtons de parler de "réflexion": tout le monde à compris ici que la fédé avance des arguments délirants et sacrément contradictoires. Tout simplement parce qu'ils naviguent à vue:

- 11 jours devient "trop long" quand il s'agit du Chpt de France, mais pour le Top 12, la même formule devient "idéale".

- Quant à l'argent, il n'y en a plus...après avoir payé Bibai Sport. D'ailleurs c'est amusant: sur son site (http://www.bibaisport.com/references-bibaisport/clients-bibaisport.html) Bibai met sacrément en avant la FFE (qui doit être à peu près son seul client), et crée même une rubrique distincte "FEDERATION FRANCAISE DES ECHECS POUR BNP PARIBAS". Ça valait le coup apparemment.


Zorglub, le 25/06/2015 - 23:49:52
RomainPicard met le doigt ou ça fait mal... évidemment personne n'aura de comptes à rendre ou ne sera inquiété car nous sommes en France :-)


GBel, le 26/06/2015 - 00:41:31
A quand le compte rendu de ce CD explosif ?

Nous n'avons eu que quelques rumeurs et un communiqué laconique de notre Président sur la perte de notre principal sponsor, la BNP avec "ce n'est pas trop grave, nous avons fait et nous ferons encore le nécessaire " pour que la FFE garde une autonomie budgétaire saine..

A l'AG, le CD a eu le pouvoir de faire ce qu'il voulait sur l'achat ou la location d'un nouveau local pour le siège de la FFE... Si c'est Lyon, ce sera Lyon et à mon avis, pas besoin de revoter...


EchecsN3Paris, le 26/06/2015 - 00:51:11
Puisque la FFE a embauché un juriste, peut-être serait-il utile et intéressant que ce juriste nous explique comment il envisage (d'un point de vue juridique) le déménagement du siège de la FFE et ce qu'il envisage pour les salariés qui refuseraient de migrer vers Lyon.


Deauville, le 26/06/2015 - 00:52:10
@GBel: tss tss regarde les statuts! si le siege change ailleurs qu'autour de St Quentin en Yveline, il faut un vote (c'est la moindre des choses!!)


Deauville, le 26/06/2015 - 00:54:47
@EchecsN3Paris: au fait, il sert à quoi ces temps ci notre juriste?


Deauville, le 26/06/2015 - 00:55:51
et Pavel Tregubov, il devient quoi?


Ducouloir, le 26/06/2015 - 02:53:32
Le président de Bibaï sport (le site, une vraie purge au passage) - s'appelle Gilles Lorin de Reure. Ici, ses idées pour Paris 2024, toutes plus nazes et plus démagos les unes que les autres : http://www.huffingtonpost.fr/gilles-lorin-de-reure/jeux-olympiques-2024-pour-le-climat_b_7107552.html.

A noter qu'il se prévaut aussi de travailler pour Magnus Carlsen (http://www.bibaisport.com/personnalites-sportives-intervenant-sportif-s%C3%A9minaire/) : on se demande bien à quelle occasion... Vu que Magnus ne fout jamais les pieds en France.

Époustouflant que des charlatans pareils arrivent à s'en sortir.

Je vous épargne sa page linkedin, lunettes de soleil et présentation en anglais... ça fout quand même bien la gerbe.

La philosophie de Bibaï sport : "Chez Bibaïsport, nous aimons l’Entreprise et c’est Elle, ses collaborateurs, ses clients, ses fournisseurs, ses actionnaires ou encore sa marque, avant tout, notre priorité." Ouais, évidemment, la FFE c'est pas une entreprise.


kieran, le 26/06/2015 - 10:44:36
Clair que ça pue l'arnaque à plein nez ...


PatriceVincens, le 26/06/2015 - 11:40:07
Un thème qui ne semble pas encore avoir été abordé par le CD, celui de la fusion éventuelle de certaines ligues dans le cadre du passage de 22 à 13 régions. D'autres Fédés l'ont déjà mis à l'ordre du jour.
Quelqu'un a-t-il des informations sur ce sujet qui ne manquera pas d'être sensible.


JLuc74, le 26/06/2015 - 11:44:24
Ce que je peux dire c'est que la fusion n'est en rien une obligation, plusieurs ligues dans la même région ça existe déjà (Lyonnais et Dauphiné-Savoie pour la région Rhône-Alpes par exemple)


MrOrange, le 26/06/2015 - 12:22:09
pour les comptables en herbe de ce forum : Comptes publiés pour 2011, 2012 et 2013.



Chemtov, le 26/06/2015 - 14:40:56
@PatriceVincens : Notre président de ligue essaie d'organiser une rencontre entre les présidents des trois ligues concernées et le président (très probable) de notre future grande région.

Il est clair que les gestions sportives et techniques resteront séparées en trois. Comment faire autrement ? Le problème, c'est celui de l'interlocuteur unique obligé, celui qu'il faudra définir (avec quelles prérogatives ) pour les relations et le suivi avec les services de la nouvelle grande région.

En fait, cela crée ( pour nous ) un étage supplémentaire dans le mille-feuilles que l'on voulait réduire. Avec toutes les difficultés de coordination que l'on peut imaginer ente les trois ligues. Déjà entre les départements ce n'est pas toujours facile...


kaktus, le 26/06/2015 - 18:34:15
Le but de cette réforme n'a jamais été de réduire le mille feuille, mais de faire des plus grandes régions pour avoir de plus grands royaumes, c'est comme le grand Paris, la folie des grandeurs.

Concrètement c'est la galère qui s'annonce partout car beaucoup d'entités continueront de fonctionner effectivement selon la géographie des anciennes régions et il faudra en effet affecter du personnel à la coordination.






GBel, le 26/06/2015 - 18:49:45
tss tssss @ Deauville, le vote a été déjà fait et tout pouvoir a été donné à la FFE pour trouver de nouveaux locaux voire les acheter ...

+ 10 à Ducouloir... Et à Gurtu, moi aussi je veux bien faire comme métier recherche de sponsor mais pas trouveur !


Chemtov, le 26/06/2015 - 19:21:54
@kaktus et PatriceVincens : Le calendrier fédéral est publié pour la saison 2015-2016. Au comité de la Ligue d'Alsace et au Comité du Bas-Rhin, nous avons aussi placé les dates de nos championnats ''régionaux'' (?), nous avons planifié notre Pôle Elite financé par la région Alsace (?), nos soutiens d'entraîneurs ''régionaux'' (?) pour les Championnats de France jeunes, etc...

Comme si rien n'allait changer ! ( Sans parler des trois équipes de Top 12 ! )

Mais lorsque nous irons, en 2016, toquer à la porte de la nouvelle région Champagne-Ardennes-Lorraine-Alsace, pour demander des soutiens pour ces jeunes, ou pour d'autres actions et projets en Alsace, on nous répondra : ''Oui ? Mais vous êtes qui ? L'Alsace ? Ah... On connait pas ici... Vous devez vous tromper... Vous ne savez pas ? Mais vous n'existez plus !''

Alors, effectivement, il y a urgence à rencontrer et à interpeler ces futurs interlocuteurs communs des différentes ligues regroupées. Parce que eux, ils ne sont pas pressés de nous recevoir !

Bien sûr, la vie des clubs, des amateurs, des ''vrais gens'', c'est bien loin et beaucoup moins intéressant que ce qui se passe à Saint Quentin en Yvelines...

Note du Modérateur : Une partie de ce commentaire a été effacée, en application de l'article 9 du code civil.


lefouduroi, le 26/06/2015 - 19:46:20
@Chemtov : Lors des tournois il est déjà assez difficile de supporter le "blason" inventé dans les années 1960 après la mention "Alsace" sur les cavaliers nominatifs (on a des couleurs Rot un' Wiss qui elles ont une véritable histoire).
Si à l'avenir, il y a la mention "Archlor" après notre nom, je ne pense même plus à prendre une licence :-)


arnackor, le 26/06/2015 - 19:52:54
Je me demande perpétuellement s'il faut vraiment répondre aux personnes qui vous dénigrent sans rien apporter de constructif. Le mépris est une option tentante, mais même l'action de mépriser coûte du temps et de l'énergie. Il faudrait simplement pouvoir faire abstraction. Ce n'est pas facile, cela nécessite de l'entraînement.

Comme mon entraînement ne porte pas encore complètement ses fruits, je me permets de te demander, Romain, ton analyse économique de la France actuellement. Plutôt saine et prometteuse ou bien ? Dans tous les cas je pense que les lecteurs du forum apprécieront de pouvoir lire ton avis sur la question. Et mieux encore, s'il y a un expert socio-économique qui passe par là, il pourra peut-être nous éclairer.
Sinon pour information je ne regarde pas la télé et ne lis pas les journaux. Je m'informe occasionnellement via la page d'actualités de google avec ses sources d'informations diverses, mais c'est surtout le terrain qui m'amène à penser ce que j'ai écrit. Par exemple lorsque l'adjoint au maire me téléphone pour m'annoncer qu'ils ne peuvent plus offrir les salles aux associations de la commune et qu'en conséquent ils ont calculé les frais engendrés par chaque association et qu'à partir de la saison prochaine notre club d'échecs devra s'acquitter d'un loyer mensuel. Par exemple quand des subventions des clubs d'échecs locaux auprès de la région, du département, de leurs mairies (bis) baissent ou disparaissent. Par exemple quand des connaissances se font licencier d'entreprises comme Renault ou Spie, ou préfèrent se reconvertir dans l'animation jeu d'échecs même s'ils gagneront trois fois moins qu'avant parce que les conditions de travail qu'on leur imposaient étaient de plus en plus impossibles. Ou quand je rencontre totalement par hasard un salarié du domaine de la restauration qui m'explique en long et en large qu'il va partir à l'étranger pour trouver du challenge parce qu'en France l'innovation n'est pas au rendez-vous. Ou effectivement quand par exemple des sociétés du poids de la BNP doivent mettre fin à des contrats de sponsoring, qui comme l'a indiqué un intervenant relevaient davantage d'un mécénat que d'un sponsoring. Pour ne citer qu'une poignée d'exemples qui me viennent en tête.

Quand je lis certaines interventions j'ai l'impression que certains ne considèrent tout simplement pas le paramètre économique. Ce qui est quelque peu gênant... D'où mon post. Il est possible que je me sois mal exprimé, dans ce cas je te laisse le soin de reformuler correctement. Au moins ceci apportera quelque chose. Ou si tu penses que la situation est opposée à celle que je décris, à avancer des arguments. Sans cela ton intervention s'avère aussi inutile qu'insultante.



GBel, le 26/06/2015 - 20:58:21
@ Arnackor, nous sommes d'accord, les subventions baissent...

Mais cessez de nous faire croire (si ce n'est pas vous, c'est donc votre frère ou l'un des vôtres) que tout va encore bien à la FFE, que la perte de BNP , ce n'est pas si grave que ça (sic, c'est ce que j'ai lu dans le mot laconique de notre Président), que le 1 000 000 d'euros, ce n'était que du vent, que Bibaï Sport, c'est génial et leur travail a été gigantesque (sic, c'est ce que j'ai entendu à l'AG).

Un peu de franchise ne vous (nous) fera de mal ! Regardez en face, et vous verrez beaucoup de mécontents si ce n'est pas pas au moins des dirigeants blasés, dépités par autant de "rien de mieux".

Je suis triste pour notre Fédération que j'ai connu beaucoup plus prospère quand j'étais encore au CD, quand j'aidais encore...

La FFE est déchirée et tout doit être reconstruit, j'ai du mal à y participer (c'est pas l'envie que me manque encore) mais on m'a demandé de quitter mes responsabilités de bénévole dans la commission médicale fantôme actuelle, certains dirigeants nous mène en bateau et n'ont pas le courage d'avouer leurs fautes de communication...

On se sépare des personnes les plus compétentes pour notre Fédération, on ne peut pas être toujours d'accord sur tout mais que diable, arrêtez le massacre et remettez vous en question, notre FFE vaut mieux que ça !!




thierrycatalan, le 26/06/2015 - 21:16:27
Pour ma part , les différents propos tenus sur le forum m'intéressent beaucoup, et comble de tout, m'apprennent plus de choses sur le fonctionnement de la fédération que son site officiel !

Après je ne partage pas forcement toutes les opinions exprimées ,même si les arguments tiennent la route .

Il me semble que fondamentalement le problème du fonctionnement de la fédération tient à un paradoxe que personne ne semble prendre en compte en son sein :
la fédération d'échecs existe t elle pour gérer la vie de clubs aux statuts d'entreprises et ayant des joueurs professionnels ?
Ou bien la fédération d'échecs existe t elle pour gérer la vie de club associations loi 1900 à buts non lucratifs , avec des joueurs amateurs qui ont un autre métier que jouer aux échecs dans la vie ?

Que l'on ne vienne pas pas me dire ; les deux mon capitaine ! en réalité la fédération doit choisir la raison pour laquelle elle existe, et à partir de la réponse, les actions à mener, la politique à suivre, sera tout d'un coup beaucoup plus évidente et facile à conduire .

Pour ma part, je considère que la fédération d'echecs ne doit pas se prendre pour celle de sports comme le foot ou le rugby, mais ressembler plutôt dans son fonctionnement à celle de pétanque ou sport nautique à voile...




Chemtov, le 26/06/2015 - 21:51:51
Par ses statuts, la fédération ''a pour but d’organiser, de diriger, de contrôler, de promouvoir et de favoriser l’enseignement et la pratique du jeu d'Échecs sur l’ensemble du territoire national et s’interdit toute discrimination.''

On en est bien loin ! ( En référence à ma contribution à l'autre post ''Intervention du président Diego Salazar'' ). Effectivement, thierrycatalan, la FFE a oublié qu'elle était sa mission première et s'est complètement égarée dans son monde virtuel, sous l'influence de quelques pros intéressés.


Deauville, le 27/06/2015 - 01:07:14
@GBel
Tu n'est pas juriste, cher confrère. Voila le texte des statuts tel qu'on le lit sur le site FFE:

1.1.2   Siège et durée  
Le siège fédéral se situe 2 Rue Pierre Nicole à Magny‐les‐Hameaux (78114) ; il peut être transféré dans la
communauté d’agglomération de Saint‐Quentin‐en‐Yvelines par décision du Comité Directeur. Tout autre transfert
requiert l’approbation de l’Assemblée Générale.

Meme si la Direction actuelle a cru être habile en faisant voter la résolution que tu signale (chercher des locaux, le projet était un achat dans le secteur géographique actuel si je suis bien informé), cela ne lève pas l'obligation qui précise qu'en cas de changement géographique AUTRE, l'AG doit voter.

Ou alors, tu te met à défendre l'équipe actuelle, ce qui ne manque pas de sel vu certaines de tes positions! En réalité, il faudra voter, sinon il y aura une casserole juridique de plus à notre FFE qui n'en finit pas de s'embourber dans ce domaine.

D'ou, je repose ma question: on en est ou avec Tregubov? et que fait notre juriste salarié FFE?


Deauville, le 27/06/2015 - 01:22:24
à thierrycatalan
bof, cites moi les clubs "à statut d'entreprise" parce que je ne vois pas bien, malgré mes 35 ans d'expérience de joueur et dirigeant.

D'autre part, opposer systématiquement joueurs pro et amateurs, ce n'est pas réaliste ni efficace. Le problème de nos dirigeants récents et actuels c'est leur manque de cap stratégique, leur intéressement personnel. Une direction plus démocratique et vertueuse pourrait très bien amener des plans d'actions dans les deux secteurs que tu opposes à tord. Il y a d'autres secteurs abandonnés, un exemple, les vétérans. Je comprenais les arguments de Léo Battesti qui voulait s'appuyer sur les jeunes, mais j'ai cru que Diego Salazar s'appuyait de façon plus pertinente sur les clubs: déception, les faits ont montré que les clubs n'ont pas (ou si peu) été intégrés dans le processus. Dans les clubs il y a des jeunes, des seniors, et des vétérans. Cherchez la catégorie qu'on fait cocu depuis des années. Dommage, car parmi les retraités (par exemple) il y a un gisement de bénévoles, de dirigeants potentiels. Cet aspect n'est pas développé. Faute stratégique! En résumé, cher thierrycatalan, c'est de réflexion, de plan, et de courage dans les décisions qu'il faut progresser, plutôt que de rester dans un affrontement stérile entre "soi-disant pros" et amateurs (très hétérogènes dans leurs besoins et demandes)


Wo***us****12853, le 27/06/2015 - 01:42:44
@arnackor
Sources d'infos, "mainstream" Sylvain, réponses idoines.

Ces dernières années, dotations de l'état aux diverses collectivités sérieusement amputées. Par ricochet tous les investissements et les subventions dont les notres en bout de chaine.
Dans l'est le C.A. des entreprises de btp en recul de 50%.
Toutes les pme locales du secteur se meurent.

Diversifie tes sources Sylvain. "JPP" et les échos, la tribune c'est bien,
mais cf aussi http://www.alternatives-economiques.fr/ ou http://www.monde-diplomatique.fr/ pour des analyses plus fouillées.

Tout à fait saine et très prometteuse la situation économique en France actuellement. Comme toujours en période de crise grave.
Mais celà dépend pour qui.
Consulte pour les entreprises dont tu parles l'évolution de leur CA et bénéfices depuis 2008.
En général après une crise boursière comme celle de 2008, les plus gros patrimoines doublent dans les 5 années qui suivent.


Si l'état se donnait les moyens humains de récupérer les 60 MM de fraude fiscale annuels mini, plus de facilité à maintenir le budget notional, et au final les subventions des collectiviés à nos "petits" clubs.


@arnackor, le 26/06/2015 - 19:52:54
Je me demande perpétuellement s'il faut vraiment répondre aux personnes qui vous dénigrent sans rien apporter de constructif. Le mépris est une option tentante, mais même l'action de mépriser coûte du temps et de l'énergie. Il faudrait simplement pouvoir faire abstraction. Ce n'est pas facile, cela nécessite de l'entraînement.

Comme mon entraînement ne porte pas encore complètement ses fruits, je me permets de te demander, Romain, ton analyse économique de la France actuellement. Plutôt saine et prometteuse ou bien ? Dans tous les cas je pense que les lecteurs du forum apprécieront de pouvoir lire ton avis sur la question. Et mieux encore, s'il y a un expert socio-économique qui passe par là, il pourra peut-être nous éclairer.
Sinon pour information je ne regarde pas la télé et ne lis pas les journaux. Je m'informe occasionnellement via la page d'actualités de google avec ses sources d'informations diverses, mais c'est surtout le terrain qui m'amène à penser ce que j'ai écrit. Par exemple lorsque l'adjoint au maire me téléphone pour m'annoncer qu'ils ne peuvent plus offrir les salles aux associations de la commune et qu'en conséquent ils ont calculé les frais engendrés par chaque association et qu'à partir de la saison prochaine notre club d'échecs devra s'acquitter d'un loyer mensuel. Par exemple quand des subventions des clubs d'échecs locaux auprès de la région, du département, de leurs mairies (bis) baissent ou disparaissent. Par exemple quand des connaissances se font licencier d'entreprises comme Renault ou Spie, ou préfèrent se reconvertir dans l'animation jeu d'échecs même s'ils gagneront trois fois moins qu'avant parce que les conditions de travail qu'on leur imposaient étaient de plus en plus impossibles. Ou quand je rencontre totalement par hasard un salarié du domaine de la restauration qui m'explique en long et en large qu'il va partir à l'étranger pour trouver du challenge parce qu'en France l'innovation n'est pas au rendez-vous. Ou effectivement quand par exemple des sociétés du poids de la BNP doivent mettre fin à des contrats de sponsoring, qui comme l'a indiqué un intervenant relevaient davantage d'un mécénat que d'un sponsoring. Pour ne citer qu'une poignée d'exemples qui me viennent en tête.


supermarin, le 27/06/2015 - 09:36:38
En tout cas si le siège de le fédération déménage à Lyon je veux bien reprendre une licence et entrer au comité directeur ! Des volontaires pour une liste ? C'est quand les prochaines élections ?


Chemtov, le 27/06/2015 - 09:45:33
Faîtes une pétition : '' Pour la FFE à Lyon ! ''


Deauville, le 27/06/2015 - 11:37:24
La FFE en Alsace, plutôt, avec des gens démocrates et intègres.


GBel, le 27/06/2015 - 12:22:52
@Deauville

Si je mets à défendre la FFE, oui, si je défends ses dirigeants actuels, non, mais tu m'as fait bien rire !!

Ils nous ont fait voté en AG le changement d'adresse (n'importe où en France, tu es donc mal informé !), après juridiquement, je ne sais pas si ça a de la valeur.

Le juriste de la FFE était extrêmement présent lors de l'AG, il est salarié comme l'était Laurent VERAT. On a très peu vu nos dirigeants parler à cette AG

Pour Pavel TREBUBOV, il a été licencié, je ne connais pas les modalités, faut te réveiller car ça fait déjà très longtemps tout ça !

Je te rejoins sur le point "vétérans" : gisement de retraités actifs donc de potentiels bénévoles, de joueurs... Je faisais parti de cette dite commission, j'ai été remercié ! le président faisait ce qu'il pouvait mais sans aide logistique et sans "poussée Fédérale", rien a avancé pendant la période où j'y étais...

je te rejoins aussi sur le fait que la FFE appartient à toutes et tous, aux pros, aux amateurs, aux jeunes, aux vétérans, aux féminines, l'action fédérale est très pauvre, les idées qui émanait de son secrétaire étaient très bonnes mais il y en avait trop pour être toutes menées de front en même temps ce qui fait que rien a été vraiment fait !


Chemtov, le 27/06/2015 - 15:47:26
@Deauville : Très drôle... ( Evidemment, en Alsace, comme partout, nous avons aussi des gens de toutes sortes... avec notre lot de faux-culs, de tordus, de personnes intéressées, inféodées à telle ou telle mouvance, de girouettes, de délirants, etc... )

Mais peut-être nos structures, assez anciennes, et nos façons de gérer, solides et rodées, évitent-elles davantage les dérives et permettent à tout le monde de travailler et d'avancer ensemble...




thierrycatalan, le 28/06/2015 - 10:22:32
ref Deauville

Je suis d'accord avec votre intervention, en effet mon point de vue "schématique" d'opposition "clubs à statuts d'entrerpise" et club de type "associatif à but noon lucratif" est beaucoup trop caricatural pour correspondre à toutes les nuances de profils de clubs sur le terrain .
maintenant , ce que je voulais dire dans l'esprit, c'est que la fédération doit etre au service de la quasi totalité des clubs d'echecs et pas seulement les plus gros clubs dans lesquels évoluent des joueurs professionnels (j'entends par là , pas le fait de toucher des primes de parties , mais des joueurs qui n'ont pas un autre métier à coté des parties d'echecs).

Beaucoup de clubs en France ont moins de 20 adherents , tous bénévoles (et licenciés à la FFE) , qui interviennent un peu partout pour promouvoir le jeu d'echecs dans leur environnement proche (petit tournoi local , manisfestation, ecoles, expositions, etc )...
quelle aide concrete de la federation ? ou de leur ligue ? (exemple mutualisation du prêt de pendules, jeux, aides pour les démarches etc)
il me semble que les clubs avec des centaines d'adhrents, qui engagent des équipes dans toutes les divisions, qui ont de nombreux salariés , etc ...sont tout de même une minorité, et il me semble ne devraient pas constituer le coeur de cible des aides de la Féderation .

Il me semble en effet que la Fédération doit s'appuyer sur le tissu local de tous les clubs , pour leur soutien , pour fonctionner correctement...pour cela encore faut t il ne pas décourager les initiatives de bonnes volonté, et que le comité directeur fonctionne en toute transparence, de manière dmocratique , au moins dans les explications de la politique menée par la FFE.(explications ne veut pas dire "communication langue de bois")




GBel, le 28/06/2015 - 10:39:18
+ 1 thierrycatalan et j'ajouterai " la parole aux Clubs" qu'il disait....


Chemtov, le 28/06/2015 - 11:05:05
@thierrycatalan : En théorie le soutien local aux clubs est du ressort des comités départementaux et des ligues ( organes décentralisés de la FFE ).

Chez nous, il y a un stock important de jeux, sous-jeux, pendules, banderolles, qui tournent et sont prêtés pour l'organisation d'une dizaine d'opens.

Pour les démarches aussi, c'est le CEBR qui est l'interlocuteur ( obligé ) des clubs pour le Département 67 et la Ligue pour la Région Alsace ( jusqu'à quand ? ).

Les grands clubs ne demandent aucune aide à la fédération. Au contraire, le nôtre ne souhaite qu'une chose! Etre considéré comme n'importe quel autre club et pouvoir bénéficier des mêmes horaires de jeu ( en week-end ).

Mais surtout, il faut comprendre ce qu'est un grand club. Un grand club de 300 membres, c'est juste 15 clubs de 20 membres. Avec une activité parfois correspondante ! La représentation proportionnelle en championnat jeunes est parfois même supérieure ( à la finale du challenge régional, du 21 juin, nous avions 15 joueurs, sur 91 de la ligue. Juste grâce au travail de terrain et, là, sans l'aide de ''nombreux salariés '' ).

Bref... grand club n'égale pas club pro. Et les petits clubs ont parfois des subventions quasi-égales ! Par exemple, la dernière aide décidée par le CNDS pour le CE-Strasbourg est de 1700 euros et pour 6 autres clubs, à chacun, 1500 euros ! Certains de ces clubs étant beaucoup moins actifs que le nôtre.

Dans un village de 3000 habitants, vous pouvez avoir une aide de 1 x 200 euros pour une école. Dans une ville de 300 000 habitants, vous ne pouvez pas avoir 100 X 200 euros pour 100 écoles. Bref, la vie n'est pas plus facile pour les grands clubs ! Au contraire !

Cependant, je suis évidemment d'accord pour que la FFE aide et valorise le travail de terrain des clubs ( y compris le travail de terrain des grands clubs ) et se focalise moins sur le haut de la pyramide ( comme dit DocteurPipo : ''Ce que je demande à la FFE, c'est juste de ne pas me mettre des bâtons dans les roues, point.'').

Surtout qu'elle rétablisse les bonnes relations avec le Ministère des Sports, afin que les clubs aient un interlocuteur institutionnel qui les reconnaîsse!


Bernard83, le 28/06/2015 - 12:36:32
En attendant bien sûr le compte-rendu officiel de la FFE qui n'a jamais autant tardé ....



PatriceVincens, le 28/06/2015 - 13:03:01
Il est demandé aux CDJE d'aider les clubs. C'est louable, mais avec quel argent ? Dans le Tarn (8 clubs et 193 licenciés), je ne dispose que de 600€ de subvention du Conseil Départemental. Notre aide à un nouveau club n'est que de 100€ par an sur 3 ans ! Et impossible de rembourser les quelques bénévoles de leurs frais réels.

C'est le lot de la majorité des clubs et des Comités et il va falloir apprendre à vivre avec encore moins ! Les clubs fortunés ne sont que très minoritaires et ne sont pas représentatifs de l'en semble des clubs. C'est pourquoi, et afin de limiter le plus possible les frais de déplacements, je suis pour une décentralisation accrue des compétitions régionales.




GBel, le 28/06/2015 - 16:44:38
On a professionnalisé notre Fédération grâce au sponsor de la BNP. Le Président de l'époque a proposé sa rémunération, légitime car il travaillait beaucoup pour la Fédération, à la recherche d'autres sponsors et au Lobbying en particulier pour devenir délégataire (échec malgré des avancés avec le CNDS...).

Au départ de ce sponsor, il faut diminuer fortement la voilure, revenir à ce qu'était notre Fédération, celles des Clubs, des bénévoles avec un CD totalement bénévole y compris son Président !


RomainPicard, le 28/06/2015 - 20:20:45
@arnackor: woodpusher68 t'a très bien répondu sur le fond et vu le niveau assez modeste et sans nuance de ton argumentaire je ne vais pas m'étendre.

- Tu prétends avoir remarqué avec ton bon sens lyonnais que nous vivons une récession bien qu'aucun chiffre de l'INSEE ne l'atteste.

- Tu nous parles d'une crise bancaire alors que les bénéfices des banques et les bonus distribués ont dépassé en 2014 les niveaux records de 2007-2008. D'ailleurs, tu n'évoques pas la raison principale du changement de politique de la BNP: une amende de 7 milliards qu'elle va régler rubis sur l'ongle.

- "Il n'y a plus d'argent" mais comment expliques-tu que les propriétaires fonciers ont vu la valeur de leurs biens augmenter fortement depuis 20 ans (avec des disparités selon les régions)?

- Enfin tu prétends que nos collectivités sont "sans le sou" ou presque, mais elles ont réussi à investir des centaines de millions d'euros dans la vidéo-surveillance. Sans retombée d'ailleurs comme l'atteste le Rapport d'info n°91 du Sénat. En fait, l'argent est toujours là mais les hommes et les choix politiques ont changé.

Bref, l'économie est une discipline, pas quelque chose qu'on essaie d'approcher à coups de micro-trottoirs. Et la seule chose que l'on peut conclure c'est que les mutations sont importantes, pas que "tout s'écroule". Quant à ton approche très "terrain" de l'économie, tant mieux si elle te permet même (chose surprenante) d'épier le passé, c'est époque bénie où "l'argent coulait à flot", où les Français avaient "tout ce qu'ils voulaient" (sic). Niveau mépris ça se pose là pour les générations passées.

Alors si ça te dérange pas, on arrête là la discussion et on conclut de concert que tu n'es pas économiste et que je ne suis pas très sympa. Et, de grâce, si tu croises un type dans la rue qui te dit que le changement climatique n'existe pas, retiens-toi de nous en parler.


EchecsN3Paris, le 28/06/2015 - 21:26:24
@Arnackor,

En défendant avec autant de ferveur le bilan de l'actuelle équipe dirigeante de la FFE, vous mériteriez sans nul doute d'intégrer l'équipe de la FFE lorsqu'elle s'installera (ou si elle s'installe) à Lyon près/ou au sein de votre club.
Ils pourraient pourquoi pas créer un poste de conseiller économique qui vous conviendrait parfaitement.


Deauville, le 28/06/2015 - 21:38:15
+1 RomainPicard et +1 thierrycatalan/Chemtov
pour le fond, et aussi la qualité du débat (France Echecs progresserait il sur ce plan!?)
je reviens de la Foire aux greniers de mon village, pas d'échecs ce week-end et immersion dans la vraie vie, avec les vrais problèmes des gens, une pointe d'humour normand (début de discussion avec de l'humour normand, par ex: faut il encore accepter les pièces grecques en Euro si nos malheureux grecs quittent, auront elles encore de la valeur, au contraire valeur de "collector" le tout avec force sourire car on est au 2° degré. Ici, les normands sont plutôt pro-peuple grec et anti-banques. Pourtant mon village est aisé et pas révolutionnaire, de loin s"en faut (cet aparté pour relativiser nos soucis catégoriels FFE)


Chemtov, le 29/06/2015 - 00:00:50
@Deauville : ''cet aparté pour relativiser nos soucis catégoriels FFE''
Eternel problème, Deauville. Tout est toujours relatif.
Votre problème n'en est pas un car il y a pire ! Et même il y a pire que le pire. Et encore ce n'est rien à côté de cet autre problème, encore plus grave. Etc...

Comme médecin, tu dois connaître aussi ce genre de question.

Relativiser, c'est bien. Mais tout comparer conduit à ne plus agir du tout. Au contraire, il faut dénoncer et réagir.

C'est marrant, ajourd'hui, au lieu de faire un vide-grenier, sans échecs, et parler de l'euro grec, comme toi, j'ai organisé une simultanée d'échecs avec... des Grecs !
Comme quoi on peut mélanger tous les sujets de manière utile ! Au passage, avant qu'il ne soit minuit : Bon anniversaire !





DDTM, le 29/06/2015 - 17:26:10
Le CR est publie :
http://www.echecs.asso.fr/Ag/ComiteDirecteur/2015_CD36_20062015.pdf


yvechecs, le 29/06/2015 - 18:41:24
les quelques uns qui ont douté de mes dires parce que j'étais "un anti FFE" (???) auront-ils l'honnêteté de reconnaitre que tout ce que j'ai annoncé est dans le compte rendu...


GBel, le 29/06/2015 - 18:54:14
Publication du CR du CD et on lit bien 3 faits les plus marquants suivants :

1) Augmentation du prix de l'inscription au Championnat de France Jeunes à 50 euros (+ 150 % d'augmentation ou x 2,5), du jamais vu dans l'augmentation !!
Je veux bien entendre : désengagement des localités mais si Pau ou une autre ville demande le Championnat de France, combien consent la ville à mettre au pot, on m'a dit 48 000 euros... Et combien revient réellement ce dit championnat en logistique réel : arbitrage essentiellement car jeux, sous jeux et pendules, on les a une fois, on les a toujours !!
Les parents vont le prendre très très mal... Y-aura-t-il une pétition orchestrée par les clubs dits formateurs jeunes ?

2) Fin du sponsor BNP, les causes inconnues, c'est un fait, on le prend comme tel mais j'aimerais bien une petite souris pour connaître les causes de la rupture. On apprend le départ négocié par rupture conventionnelle de Laurent VERAT et son remplacement par le Trésorier de la FFE en tant que DG (et non DT), après un premier vote contre de le voir rémunéré en tant que bénévole. Tout ça se fait en 2 temps, il annonce donc sa démission du CD car vote pour mais pas assez; il se fait donc embauché par la FFE, on a même le montant de son futur salaire, 1917 brut mensuel, ce n'est pas beaucoup, quoi que, ça dépend ce que l'on fait pour ça.
On perd un sponsor et on va dépenser plus... Rien sur la diminution de la voilure et on nous annonce qu'il faut mettre au pot 60 000 euros en fonds propres en fin d'année, où seront les coupes budgétaires si on n'a aucune entrée prévue et des recettes en moins ?!
On a perdu un salarié de la boutique mais on a gagné son salaire en non dépense.
Quid du salaire du Président ?! Oui, à quoi ça sert désormais de rémunérer notre Président ? Que fait-il pour ça ? Quid de la rupture avec Bibaï Sport qui n'a rien apporté ? On garde espoir... on lit du vent...

3) Départ souhaité de presque tous les membres du CD du siège de la FFE à Lyon qui nous accueillerait les bras ouverts. Qu'en sera-t-il quand Stéphane LEROY quittera de gré ou de force (élections en 2017) le CD ? Tout ceci n'est pas neutre en effet. Que feront les 8 salariés qui resteraient, iront-ils tous se loger à Lyon, travailleront-ils plus en télétravail de chez eux ? Vote annoncé en AG extraordinaire en août, un moment où tout le monde (ou presque est en vacances) !!? On ne pouvait pas attendre septembre ?





Chemtov, le 29/06/2015 - 19:05:52
@Yvechecs : Pour ma part je n'ai douté ni de vos dires, ni de votre parti pris ''anti-FFE''!


yvechecs, le 29/06/2015 - 20:28:14
@Chemtov
il ne faut pas confondre "anti-FFE" et "anti équipe en place". C'est tout à fait différent...


Deauville, le 29/06/2015 - 20:35:02
@Chemtov
Merci à toi, c'est sympa!


GBel, le 29/06/2015 - 20:48:44
Oui, ne pas confondre anti-FFE et anti-équipe en place, merci...

Je suis pour ma Fédération et je fais tout pour elle mais rien pour aider l'équipe en place. D'ailleurs elle me le rend bien !!

Comment aider une équipe en surendettement ?

C'est dommage car il y a des gens bien au CD... Voient-ils toujours d'un oeil bienveillant tout ce qui se passe à la direction de notre Fédération ? A voir les votes, l'unanimité n'est plus de mise à chaque fois. A quand un vote totalement contre sans abstentionniste qui font le jeu du oui ?


Deauville, le 29/06/2015 - 21:05:07
à GBel
Tu vois, il faut un vote en AG, et heureusement il aura lieu.
"▪ Il est également précisé qu’un tel transfert du siège fédéral ne saurait être réalisable sans l’aval d’une Assemblée Générale Extraordinaire."

J'y serai. Avant,il faudra en discuter dans les clubs et les ligues, et tu a raison sur le risque de multiples absences, cette AG risque de ne pas avoir le quorum. A ceux qui sont motivés (pour ou contre) de récupérer des pouvoirs...Je pense aux salariés actuels FFE, il faudrait savoir ce qu'ils en pensent, car nous avons aussi un devoir de respect envers eux: "nous sommes une même famille" (la devise FIDE) et dans une famille on ne vire pas ses membres...Un point important, ou je compte bien demander des explications.

Je m'inquiète aussi des promesses qui continuent

"Stéphane REYREAU indique qu’avec ces restructurations, nous pourrions enfin constituer des fonds propres, à hauteur de 60.000 € par an minimum"

j'ai du mal à y croire alors qu'on va perdre l'argent de la BNP...

Quant à la pensée unique, ça me rappelle fortement la politique nationale

"Diego SALAZAR conclut en donnant lecture du mémorandum de l’avocat de la Fédération. Le déménagement à Lyon semble la seule solution réaliste. Elle est incontournable, en raison des avantages qu’elle comporte. Elle entraîne des conséquences inévitables, notamment sur le plan humain, licenciement économique pour les salariés qui ne rejoignent pas"

Non, rien n'est incontournable. Nous, joueurs d'échecs, devrions savoir qu'il faut toujours analyser plusieurs variantes. A titre personnel, je deteste qu'on me dise "coup forcé" Pas vous?


Chemtov, le 29/06/2015 - 21:24:04
@GBel : Sympa ! Quelle solidarité ! Cela me fait penser à la Grèce...

@yvechecs : Jouer sur les mots n'apportent rien. Et puis c'est qui l'équipe en place ? Vous y intégrez les salariés de la DTN et DG, certes non élus, mais qui ont mené par le bout du nez les membres du CD pendant ces deux dernières années ?

Vraiment la question ce n'est pas l'équipe en place ou pas, c'est la qualité des réalisations et projets ( qu'ils soient nouveaux, ou hérités des mandatures de ''l'autre équipe'' ).

Quand quelque chose est bien, on dit c'était déjà dans les tuyaux, cela vient d'avant, quand cela tourne mal, c'est la faute à l'autre. Bref...

Alors, pour moi, quand l'équipe en place, la FFE, ou qui vous voulez, prend une bonne mesure, je suis. Je ne rejette pas en bloc.

En revanche, l'équipe en place et sa direction générale, sa DTN et sa CT ont gardé ( diamétralement à l'inverse des promesses de campagne ) la pire politique possible pour le championnat par équipe. Au mépris des choix des clubs.

@GBel : Inversement, comme bonne note, on peut constater que l'équipe actuellement en place n'a pas augmenté les licences comme le firent les prédécesseurs en septembre 1012 :
2 euros x 50 000 = 100 000 euros ! Et hop ! Comme ça ! On obtient alors l'équivalent d'un demi-sponsoring BNP. Facile...

Alors que la licence FFE était peut-être la licence de fédération d'échecs la plus chère au monde ! ( à vérifier ). Votre ''pasteur'' avait bien tondu ses moutons...

@Deauville: A noter le vote du CD : ''Le CD approuve‐t‐il le projet de transfert du siège fédéral sur Lyon, présenté par le Bureau Fédéral ce jour ?''
Pour : 17 Abstentions : 3 Contre : 4



yvechecs, le 29/06/2015 - 21:33:44
@Chemtov
jouer sur les mots, c'est toi qui le dis.
quand je parle d'équipe en place, je parle des élus, bien sûr, pas des salariés !
j'ai toujours défendu les salariés fédéraux, et je continuerai, car je sais la qualité de leur travail. Je passe au siège fédéral régulièrement...

donc, je suis globalement contre la politique menée par l'équipe en place. cela ne veut pas dire que je rejette tout d'un bloc. Il y a des choses que j'aime bien, mais c'est vrai que je ne le dit quasiement jamais ici...
exemple : la refonte du site fédéral et la mise en place d'infos sur les réseaux sociaux, très bien !

sur le champiobnnat par équipe, vous vous trompez : lorsque cela a été demandé à la CT par le CD, un groupe de travail (dont je faisais partie) a proposé un Top 12 en 4 phases. Cette proposition a été validée par la CT. C'est le CD qui l'a rejetée !
Mais sur ce dossier-là, contrairement à ce que je lis très souvent, il n'y a pas unanimité chez les clubs.

enfin, une dernière précision : c'est vrai qu'en 2012 l'équipe "d'avant" a fait voter à l'AG une augmentation de 2 € de la licence.
Mai de la licence A, pas de la licence B !
Et, à moins que j'ai de mauvaises sources d'information, nous n'avons pas eu, ni à cette époque ni depuis, 50000 licenciés A


Chemtov, le 29/06/2015 - 22:03:13
@yvechecs: OK alors pour 50 000 euros seulement ! Pas mal non plus ? Non ? Juste en demandant... Sympa pour des clubs qui font des efforts constants, quelque soit le pouvoir en place, pour soutenir la Fédé ! ( Cette saison-là, nous avons payé 8013 euros de licences ! )

Sur le championnat, le vote du CD et la préconisation de la CT :
La formule c'était, ''si il fallait passer à plusieurs phases '', alors ''la meilleure formule serait 4 phases''. Mais Laurent Vérat et Jordi Lopez n'ont jamais caché leurs préférences pour le Top 12 en 12 jours.
Alors comme, au CD, les paroles des défenseurs du Top 12 ( eux-mêmes parfois joueurs impliqués ! ) étaient comme paroles d'évangiles pour la majorité suiviste, peu concernée, la cause était entendue d'avance. Mais je ne vais pas vous apprendre ce que vous savez déjà.

Quant à l'unanimité des clubs( évidemmment c'est impossible ), je n'ai jamais affirmé cela.
En revanche, relisez les rapports et les différentes enquêtes. Là, il n'y a pas photos ! Je pense qu'on ne serait pas loin de l'unanimité des clubs sur la question de procéder à un simple vote, à la majorité, qui déciderait de mettre fin ou non à la formule actuelle du Top 12.


GBel, le 29/06/2015 - 23:11:42
à Chemtov, sur les 8013 euros, la ligue Alsace en a récupéré la moitié... Nous aussi, alors, on peut dire que nous soutenons la fédé à la hauteur de plus de 3500 euros + le prix des compétitions...

Ce n'est pas ça ce que j'appelle le soutien, c'est ce que nous avons fait pour la commission médicale à une époque pas si lointaine, ce que nous avons fait pour les scolaires...

Quand nous organisions des compétitions fédérales avec nos bénévoles de Club, c'est ça aider notre Fédération...

Mais quand on vous jette aux orties, quand on nous dit " tu sais c'était nul ton organisation à Villepinte, sic, c'est ce que m'a dit au téléphone le Président "pour notre belle organisation de la phase finale 2014 du top Jeunes, tout bénévole !! Alors, tu comprendras que je sois fâché et que je n'ai plus envie d'aider, et que je rejette tout en bloc !! (même le meilleur !). Le Président préfère se séparer de ses bénévoles contestataires que de faire le dos rond et de concilier !

C'est idem pour d'autres, pour ceux de la commission technique qui s'est fait ballader, pour celle de la refonte des compétitions, n'en parlons même pas tellement c'est une honte !!

L'équipe en place s'est fait élire sur un malentendu, sur de fausses promesses, sur un esprit anti-Corse et anti-Battesti... On paye cash depuis 3 ans et ce n'est pas fini...

Des membres ont déjà quitter le navire, d'autre le quittent ou vont prochainement le quitter, d'autres restent pour une place au soleil, certains pour un poste au CD, d'autre pour un salaire..

Heureusement, je ne suis que bénévole, n'ai pas besoin de salaire fédéral, de place au soleil, n'ai besoin de personne de la FFE pour faire avancer mon Club et mon département...

Au fait, tout va bien à la FFE, ton seul leitmotiv, c'est le Top 16 ou Top 20, chacun ses dadas, moi j'ai plusieurs centres d'intérêt et plusieurs critiques à formuler à notre Fédération; sache aussi que je n'ai pas voté tout contre lors de l'AG, je me suis même surpris à voter souvent pour, comme quoi..




Wo***us****12853, le 30/06/2015 - 08:47:47
Que pensez-vous du vote 19, pour la N3 et N4 ?
Arbitres pros, ou Bénévoles stoïques, renonçant désormais à jouer en équipes ?


EchecsAglo, le 30/06/2015 - 10:26:57
@Woodpusher68 : je n'ai pas vu une grosse différence avec le règlement actuel.

Le règlement actuel autorise un arbitre à jouer le match de N3 ou N4 qu'il arbitre.

Le vote autoriserait à arbitrer un match qu'il ne joue pas (il joue un autre match).

Toujours sous réserve d'arbitrage d'un match unique.

J'ai donc l'impression que c'est peu plus permissif.


Wo***us****12853, le 30/06/2015 - 10:53:32
Le détail des futurs textes pour le championnat de France des clubs 2015-2016 est disponible ?


LeHibou, le 26/11/2015 - 09:22:28
Journée grise à la FFE
Il y a parfois de bonnes nouvelles, même si cela ne change pas totalement la couleur. Dans le compte rendu du CD des 7/8 Novembre on apprend notamment :
- que les 6 opens du championnat de France continuent d'exister.
- que le siège fédéral déménage bien, mais reste à Elancourt , à 1 km. de l'emplacement actuel.


yvechecs, le 26/11/2015 - 10:54:28
@ LeHibou (et à tous, après tout)
pour Elancourt, rien n'est sûr, il y a déjà eu du changement depuis le CD... un local à Coignières a été visité. Il y a même étude pour un local au Mesnil Saint Denis (dans mon patelin !) pour entreposer du matériel...
En fait, il n'y a rien de signé nulle part.
Et en passant :
- toujours pas la présence d'un Directeur Général au siège (s'il travaille, il le fait de chez lui, ça doit être pratique)
- il n'y a toujours pas de Directeur Technique National
- on ne connaît toujours pas le lieu (ni les dates) du prochain Championnat de France...

Mais surtout ne vous inquiétez pas, tout va bien, vous pouvez vous rendormir...


GBel, le 26/11/2015 - 19:13:34
ils doivent avoir des dons d'hypnotiseurs car la troupe suit bien !


Balthazar, le 27/11/2015 - 08:20:51
Ce qui est étonnant c'est que vous avez l'air surpris. On les connaissait les personnes qui sont aujourd'hui aux manettes avant d'être élus. Qu'avaient-ils fait de notable ?




© 2000-2018 - France Echecs - Politique de confidentialité