France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- samedi 16 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Analyse avec un module à plus de 3000 Elo par midi le 04 février 2015  [Aller à la fin] | Informatique |
Que retirer aujourd'hui d'une analyse avec un module d'échecs à plus de 3000 ELO ?

Depuis quelques années, j'éprouve quelques difficultés à utiliser les modules d'échecs du moment pour analyser mes partie. A tel point que je pense souvent à sortir du placard les vieux modules.

Les algorithmes utilisés par les développeurs transparaissent sérieusement sur l'échiquier et se substituent à la pensée du joueur un peu comme quand on utilise une plateforme à calcul formel en mathématique. Or nos capacités cognitives ne semblent plus suivre à ce stade...

Vos avis sur la question m'intéressent, je me sentirais bien moins seul !


Julo62, le 04/02/2015 - 16:12:53
Ancien ou nouveau module, la 1ère tâche que tu peux leur confier, avec confiance, c'est la vérification tactique de la partie...
Et ils sont cruels, les bougres!!

Ensuite, on disait avant que les machines n'avaient pas un jeu "humain", et maintenant on évalue les performances des joueurs du top en fonction de la régularité qu'ils ont à jouer le "1er coup" de la machine...

Nos capacités cognitives, à toi et moi, ne suivent pas, je ne suivais déjà pas Fritz 5^^ Mais les joueurs du top, qu'ils se soient "inspirés" ou non des cerveaux de silicone, semblent suivre.

Ce qui est incroyable, avec les modules, quand je leur confie mes parties, c'est le nombre incroyable de positions "tenables" alors que je les ai jugé avantageuses/gagnantes ou désavantageuses/perdantes...

C'est cet écart entre les perceptions du joueur pendant la partie et l'évaluation de la machine qui peut indiquer les endroits propices à l'analyse.


midi, le 04/02/2015 - 18:47:51
Merci Julo62 pour ces confidences. On sort ainsi un peu des réflexes conditionnés du commerce.

Je pense également que pour analyser un blitz sur Playchess.com, par exemple, l'analyse tactique du module s'avère redoutable et puis en 3 secondes on en a déjà pour son argent. J'utilise encore aujourd'hui FRITZ 8 pour ce faire ! C'est un module tactique matérialiste...


Guilaine13, le 05/02/2015 - 15:30:07
Un pion reste un pion !


midi, le 05/02/2015 - 18:23:12
Merci pour ta contribution Guilaine13 mais c'est pour le moins peu explicite !


thierrycatalan, le 06/02/2015 - 18:56:33
Plus que la force "classement elo informatisé " des logiciels, qui peut reposer sur ces critères tactiques "inhumains" , il me semble préférable d'analyser ses propres parties avec un logiciel qui indiquera des coups que le joueur humain pourra comprendre ....

Ainsi , à quoi bon analyser avec un logiciel qui choisira une variante dans laquelle son roi sera soumis à une dizaine d'echecs sous le feu de toutes les pieces ennemies, pour finalement trouver la sécurité et annuler ?? cela ne sert à rien, car aucun humain sur la planete n'aurait jamais osé jouer ce type de variante que je qualifie "d'inhumaine" .

Par contre analyser une partie avec un logiciel capable de prendre en compte des coups "normaux" , independamment de leur force elo ( 2500 ou 3000 quellle importance pour le commun des mortels ? ) sera bien plus profitable si le joueur humain comprend qu'il a perdu à cause d'un clouage, à cause d'une tour sur la 7 eme rangée, a cause d'une attaque double, à cause d'une case faible sur la 6 eme rangée, à cause d'un avant poste de cavalier inamovible etc tec ...

Pour ce qui est de vérifier les fautes tactiques, les ordinateurs meme comme chessmaster sont souvent déprimants , car ils soulignent que vous même ou votre adversaire a fait plein d'erreurs que vous n'avez pas su exploiter tactiquement !




Alzou, le 15/02/2015 - 12:44:59
Personnellement aujourd'hui je ne déclenche l'analyse de l'ordi que lorsque que je suppose avoir fait le tour de la position tout seul.
C'est bien plus formateur, ensuite je regarde la "solution" proposée et pourquoi ma suite fonctionne ou pas, et même si l'ordi propose des suites de coups injouables par un humain, cela permet de comprendre les enjeux et les forces de chaque camps. Et éventuellement de chercher un plan plus humain.
Je fais de même en regardant les parties des tops joueurs et je suis souvent sidéré que des Carlsen, Vachier Lagrave et autres trouvent les coups des meilleurs logiciel




© 2000-2017 - France Echecs