France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mardi 12 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

"Les ouvertures d'échecs pour les enfants"... beurk par JLuc74 le 06 septembre 2014  [Aller à la fin] | Ouvertures |
J'ai acheté le livre "Les ouvertures d'échecs pour les enfants" de Watson et Burgess (Olibris) les yeux fermés espérant y trouver une façon intéressante d'aborder la théorie avec des enfants ayant une saison en club et je suis très déçu.

Après un bref rappel (6 pages) des principes de l'ouverture les auteurs présentent 50 ouvertures toutes qualifiées de "super ouverture", le terme n'étant visiblement là qu'à titre publicitaire. Chaque occupe occupe 2 pages où sont présentées quelques variantes dans un style austère. Il n'y a aucune hiérarchie dans la présentation de ces ouvertures : Giuoco Piano 2 pages, Gambit Evans 2 pages, défense des deux Cavaliers 2 pages, gambit du Roi 2 pages... tout ça pendant 2x50 = 100 pages.
Suivent quelques exercices sans grands intérêts.

Le bouquin est recommandé par la FFE mais déjà imbitable pour des adultes débutants il n'a aucun intérêt pour des enfants. En terme d'ouverture mieux vaut leur proposer le bouquin de Trierweiler.


kaktus, le 07/09/2014 - 12:09:31
Si tu n'as pas peur de l'anglais, pour initier des débutants aux ouvertures, il y en a un qui est assez bien fait, qui part des pricipaux généraux contre exemple à l'appui, pour finir par construire une vue (très) générale bâtie sur les apprentissages précédents :
"discovering chess openings" de John Emms


lesilmarillion, le 08/09/2014 - 09:46:18
Moi par contre je serais moins sévère.

Je suis tout à fait d'accord que le bref rappel des principes d'ouverture aurait pu être plus enrichi (exemple: quelques pages sur les structures de pions).

Par contre le descriptif des "supers ouvertures" m'a bien plu:
1 - c'est concis (généralement une double page)
2 - les grands principes de l'ouverture choisie sont expliqués (pas d'analyse approfondis de variante ce qui peut rebuté);
3 - c'est riche en diagramme;
4 - le questionnaire à la fin est ludique;
J'y trouve un premier livre abordable pour un enfant (même débutant). On s'y perd pas et on se fait une large idée de ce que c'est une ouverture aux échecs.
L'ouverture au échecs ne fait pas tout il y a d'autre chose à voir si l'on veut progresser.


thierrycatalan, le 08/09/2014 - 14:52:32
Pour revenir au propos pédagogique de ce livre, en donnant une place similaire à toutes les ouvertures.
je trouve cette idée très bonne !
Cela ne donne pas une hiérarchie artificielle aux ouvertures dans l'esprit des enfants.
(hiérarchie forcement subjective et arbitraire selon les modes et les époques, les modes d'ouvertures étant données par les championnats du monde bien souvent).
Le but de ce livre n'est pas de donner un répertoire d'ouvertures de compétition aux enfants, ni de leur dire qu'une ouverture est meilleure qu'une autre ! mais de leur ouvrir l'esprit !
(d'ailleurs qui peut enseigner qu'une sicilienne est préférable à un gambit dame ou vice-versa ?)

on montre ainsi aux enfants que les mêmes principes fondamentaux s'appliquent toujours et se déclinent de mille et une façon dans l'ouverture, et que l'imagination, la créativité , les combinaisons, et mêmes la conception de plans existent dans toutes les ouvertures relativement correctes (d'où le nombre fini de 50..).

Bref pour rappeler un vieux sage du 16eme siècle, "il vaut mieux une tête d'enfant bien faite plutôt qu'une tête d'enfant bien pleine " ...


thierrycatalan, le 08/09/2014 - 15:03:11
J'ai moi-même appris à jouer tout seul vers 13 ou 14 ans avec un seul livre " le nouveau manuel d'échecs du débutant" d'André Chéron.
Dans ce livre , l'auteur présentait rapidement sur une dizaine de coups quelques principales ouvertures (sans grandes variantes). Mais un chapitre entier était consacré au gambit dame en 10 leçons relativement bien approfondies.
Ce livre m'a déformé l'esprit ! (rires , certains le savent déjà sur le forum !) , Ainsi j'ai longtemps cru que le gambit dame était la meilleure des ouvertures. d'ailleurs j'ai obtenu de très bons résultats en compétition 10 ans après , avec les noirs ou les blancs , car j'étais très familier et "instinctif" avec toutes les positions en découlant.
Je me dis que si Chéron , grand spécialiste des finales s'il en existe (pardon à Villeneuve) , avait mis entre mes mains d'enfant, un livre du genre " manuel des finales pour débutant en 10 leçons" , je ne serai pas si mauvais dans ce domaine aujourdhui! rires.


thierrycatalan, le 08/09/2014 - 15:07:54
je précise aussi pour ne pas jouer à Hibernatus , que je suis né longtemps après Chéron, et que l'expression "mis entre mes mains" signifie, si j'étais tombé sur un livre écrit par Chéron avant ma naissance..) .


JLuc74, le 08/09/2014 - 15:48:21
@thierrycatalan : à 13-14 ans tu n'étais plus un enfant et à cet âge là, avec au moins 5 ou 6 ans de compétition derrière lui un ado a un répertoire d'ouverture bien plus étoffé que ce qui est présenté dans le livre en question.

Non, moi je parle, comme le livre, d'enfants. Il ne s'agit pas de faire bouffer de la théorie à des pupilles mais de commencer à leur présenter quelques ouvertures adaptées à leur niveau et à leur âge (jouer la Grunfeld en la comprenant à 9 ans... heu...)



© 2000-2017 - France Echecs