France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 13 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Conseil sur la théorie des ouvertures par Karlous le 28 mai 2014  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour,

Je fais aux alentours de 1600 elo et je souhaiterai savoir si je peux me lancer dans l'étude des ouvertures en détail ou si je dois rester sur la théorie générale (les idées des ouvertures)ainsi que sur la stratégie et la tactique.

Si je vous pose cette question, c'est que jusqu'à présent je n'ai jamais lu de bouquin sur les échecs excepté celui de camille seneca "les échecs". Mais je l'ai lu il y a longtemps et à l'époque je devais faire 1400 elo max.

Je précise que je joue e4 avec les blancs : le gambit écossais et la partie italienne.
Avec les noirs : la française (difficulté dans la variante d'avance)
Je joue l'Alapine sur la sicilienne

Sur d4 avec les noirs : la semis-slave (je n'ai pas de bons résultats avec car je ne connais pas les idées de cette ouverture)

je précise que j'ai plutôt un jeu ouvert mais qu'à mon sens il est plus difficile de jouer les ouvertures avec les noirs car les réponses me semblent moins naturelles.

question hors sujet : dernièrement j'ai fait l'acquisition de l'intégralité des bouquins de pachman sur la stratégie et la tactique pour pas cher. est ce un bon auteur ?


El cave, le 28/05/2014 - 15:08:40
bonjour,
effectivement des bouquins généralistes genre les Watson devraient être profitables, et Pachman est un bon auteur (enfin je n'ai lu que "la stratégie moderne" mais ce sont de bons ouvrages)


Nyarlathotep, le 28/05/2014 - 18:21:21
Et si tu joues contre des personnes de moins de 2000 elo, inutile d'apprendre par coeur au delà de 9 coups. Ça déviera avant. Par contre, faire ultra attention aux bourdes dans les ouvertures, comment les exploiter et comment les éviter. Perdre un pion central ou une pièce et la partie s'arrête là.


Freebird, le 28/05/2014 - 23:51:35
e4 contre un joueur plus fort que toi, c'est dangereux.


Vivinou, le 29/05/2014 - 08:22:01
Salut,

Je pense qu'il faut surtout comprendre quels sont les plans possibles pour chaque camp dans les ouvertures que tu joues, plutôt que d'apprendre des suites de coups.

Et pratique ces ouvertures dans toutes les cadences. Pour voir ce que ça donne, si tu t'y sens bien...etc


Salvador, le 29/05/2014 - 13:24:21
Je me permets de vous proposer l'ouvrage "Die Caro-Kann Verteidigung d'Egon Varnusz, Verlag Harri Deutsch".
Livre couvert et seuls les chants sont grisés. Certaines pages sont même encore vierges, n'ayant jamais été lues.

Livre rare d'un très haut niveau pour seulement 50 EUR à débattre.

Après 30 ans de jeu de compétition, voici mon conseil.
Contre 1.e4, vous jouez toujours 1... c6 et bien sûr, vous apprenez le Varnusz par coeur, ça devrait suffire jusqu'à 2400 elo à condition d'étudier les finales une heure par jour.

La résolution d'une bonne étude de temps en temps ne peut pas nuire ...


Reyes, le 29/05/2014 - 16:17:10
On se demande vraiment si ça sert à quelque chose d'apprendre les ouvertures...
Adrien Demuth et Jan-Krzysztof Duda, Mitropa Cup 2014 : 1.Cf3 d5 2.c4 d4 3.b4 f6 4.e3 e5 5.c5 a5...



Barbusse, le 29/05/2014 - 17:49:35
Au contraire, Reyes, on est au cœur de la théorie de la Réti (la position que tu cites est le départ de l'analyse de Delchev dans "The Modern Reti" p 37). Je n'ai pas trop de mérite à le souligner puisque depuis des mois je cherche un avantage blanc dans cette variante, et que la proposition de Delchev est réfutée ici:
http://www.chess-stars.com/Reti_letter.html
Espérons qu'Adrien Demuth est au courant...


Barbusse, le 29/05/2014 - 17:53:28
J'ai aussi essayé 6. Da4 comme Adrien puisque la solution "miracle" 6. Fb5 ne donnait rien, mais là aussi, pas d'avantage... Et surtout très casse-gueule pour les Blancs si on suit trop aveuglément les moteurs d'analyse...


Reyes, le 29/05/2014 - 17:55:42
Je sais, Ponomariov, Aronian et Kramnik, pour ne citer que les plus célèbres, ont joué ces coups. En revanche, après ça, difficile d'obliger un débutant à respecter les principes du développement :)


Karlous, le 29/05/2014 - 18:15:51
oui, il est vrai que pas mal d'ouvertures ne respectent pas les principes fondamentaux des echecs à savoir le contrôle du centre et le développement des pièces.

Il y'en a pas mal comme ça (défense grunfeld, Alekhine, benoni, reti) et justement ce sont ces ouvertures qu'il faut maîtriser. Personnellement, à mon niveau je ne prendrai pas d'ouverture comme ça.

Après comme le disait Nyalarthotep, j'étudie la théorie juste pour que le milieu soit jouable.

En tout cas merci pour vos commentaires.


gurtu, le 29/05/2014 - 18:39:06
Un petit joueur du nom de Lajos Portisch l'a dit avant Nyalarthotep.


Oimsi, le 29/05/2014 - 18:52:17
Euh Karlous, dire que la Grunfeld ne respecte pas les principes du contrôle du centre, c'est vraiment que tu n'as rien compris. Il y a un travail énorme sur le contrôle du centre justement. Et dans une moindre mesure cette remarque est applicable à la benoni et à l'alekhine.


Oimsi, le 29/05/2014 - 18:52:17
Euh Karlous, dire que la Grunfeld ne respecte pas les principes du contrôle du centre, c'est vraiment que tu n'as rien compris. Il y a un travail énorme sur le contrôle du centre justement. Et dans une moindre mesure cette remarque est applicable à la benoni et à l'alekhine.


Nyarlathotep, le 29/05/2014 - 18:59:27
Savoir jouer contre l Alekhine, la Scandinave et la Petrov est vital pour tout joueur de 1.e4, même si ces défenses ne sont pas trop jouées dans le top 100, à 1600 en club, oui. Éventuellement savoir réfuter la défense Damiano, mais surtout s'occuper de la Philidor, à la mode en France, et pourquoi pas, mais ce sera rare à votre niveau., de la Pirc.


Salvador, le 29/05/2014 - 19:11:02
Cher Kalrlous,

Permettez moi un dernier conseil.

Ci-dessus vous écrivez "... j'étudie la théorie juste pour que le milieu soit jouable."
Achetez les deux tomes de "L'histoire Des Echecs, Michel Roos, Editions Que sais-je."
Il est possible de les ingurgiter.

Vous étudiez les finales en fonction de votre motivation et de votre temps; avec 5 heures par semaine consacrées aux finales, en plus de "l'Histoire Des Echecs", si vous ne vous faites pas arnaquer dans le milieu de jeu, vous atteindrez 2000 elo sans difficulté dans peu de temps.


gurtu, le 29/05/2014 - 19:21:30
Vivement la sortie du livre de Salvador:" Comment atteindre les 2000 elo sans difficulté et en peu de temps".

Sous-titre:"A condition de ne pas se faire arnaquer en milieu de partie".


Reyes, le 29/05/2014 - 19:28:12
Premier coup 1.a3!? !
Sur 1.e4 a6!? et sur 1.d4 b6!?
C'est quand-même pas compliqué les échecs...




Salvador, le 29/05/2014 - 19:30:16
@ gurtu:
Vu ton niveau supposé, tu n'es pas sans ignorer que le jeu d'échecs est très riche en possibilités qu'il n'est pas souvent possible de prévoir à l'avance.

Je te conseille donc d'acquérir, en plus des deux tomes de Michel Roos "L'histoire Des Echecs, Que sais-je", les deux tomes d'Alain Villeneuve, "Les finales de 1982 et 1984".

Avec ces quatre ouvrages de qualité et du labeur, même 2100 elo est quasiment assuré pour un 1600 prêt à travailler 5 heures par semaine!



gurtu, le 29/05/2014 - 19:49:09
C est quoi mon niveau supposé?

Pour les Villeneuve je les ai depuis pratiquement leurs sorties ,je les consulte encore parfois aujourd'hui même si les pages me brulent un peu les doigts (mais bon ce n'est pas le débat).

Ta dernière phrase est ridicule,s'il suffisait de travailler 5 heures par semaine pour passer de 1600 à 2100 (ou même 2000, surtout avec seulement 4 ouvrages) cela se saurait.





gurtu, le 29/05/2014 - 20:00:22
@Reyes mais non 1.e4 a6!! Miles a battu Karpov avec ça.

Mais bon je ne doute pas que tu le savais...


Salvador, le 29/05/2014 - 20:31:02
@ Gurtu:
Peut-être que les quatre ouvrages cités ci-dessus (deux auteurs avec deux tomes par auteur ) ne suffisent pas. C'est possible, mais dire que c'est ridicule de l'envisager avec 5 heures de labeur par semaine, me paraît un peu sévère.

C'est tout autant ridicule de travailler des ouvrages très pointus sur les ouvertures en négligeant les autres aspects d'une partie d'échecs. Pour atteindre un milieu de jeu acceptable sans considérer les finales.
Ce n'est pas tous les jours qu'on balance un joli mat ...

Alors, en plus des deux ouvrages (en quatre tomes) conseillés ci-dessus, j'ajouterai les deux tomes de "Mon Système d'Aaron Nimzovitsch".

Et là, avec un labeur méthodique et régulier de 5 heures par semaine, ce n'est plus 2000 elo garanti, mais 2200.



gurtu, le 29/05/2014 - 20:43:40
"L'art de jouer les pions"de Kmoch 2300.

"Zurich 53" de Bronstein 2400.

Tu es complètement saoul ?


Reyes, le 29/05/2014 - 21:20:42
Aujourd'hui, avec Internet, les bases de données et les modules d'analyses, il est facile pour les débutants de progresser dans les ouvertures. Jouez des blitz, récupérez les parties et passez-les aux filtres des bases.

Petit à petit vous allez de plus en plus loin sans faire de grosses fautes et la répétition des parties sur les mêmes ouvertures apporte de l'expérience, des positions thématiques, des plans habituels, des structures typiques, des finales typiques...

Ce qui est à éviter à tous prix c'est de travailler ses ouvertures avec des bouquins pendant des jours et jours, d'ingurgiter des variantes, pour se retrouver ensuite sur un échiquier, mais comme un imbécile au 5e coup d'une ligne qui n'était pas dans le livre ou qui a été oubliée. Rien ne vaut la pratique ! Ce n'est pas demain que vous aurez besoin du 15e coup qui maintient l'équilibre dans une position compliquée. Lorsque l'on voit des grands-maîtres comme Igor Nataf jouer 1.a3!?, Richard Rapport jouer 1.b3!?, Baadur Jobava jouer 1. e4 e5 2. Cf3 Cc6 3. Fe2!?, il est évident que la théorie des ouvertures n'est pas indispensable pour bien jouer aux échecs. Ces joueurs professionnels, et d'autres, ont simplement décidé d'affronter l'inconnu en construisant leur partie dès le premier coup.


gurtu, le 29/05/2014 - 21:41:47
D 'autant plus que les livres sur les ouvertures sont souvent obsolètes entre le moment de l'écriture et celui de la parution,même s'ils sont honnêtes.

Je parle d' honnêteté en pensant,par exemple, au livre de Kasparov/Nikitine sur la sicilienne Scheveningen sorti juste avant le championnat du monde 1984 qui avait beaucoup fait rire Karpov.




Salvador, le 30/05/2014 - 09:45:10
Je vends "Le Gambit du Roi, Y.B. Estrin & I.B. Glazkov, Librairie StGermain, Garnier, Edition de 1987" pour la modeste somme de 50 EUR.
Un livre rare qui n'est plus édité, introuvable sur le net, 200 pages d'une ouverture royale!



AntoineDoisnel, le 30/05/2014 - 10:01:06
L'ouverture de demain...
Je crois que Tartacover proposait le facétieux 1.Ch3 ;
Diemer proposait quant à lui le plausible 1.Cc3 ;
Pour ma part, j'aime assez le prophylactique 1.e3.


Sonik31, le 30/05/2014 - 16:13:13
Tu as combien d'elo Salvador ?


Salvador, le 30/05/2014 - 20:30:30
@ Sonik31
Mon meilleur elo a été 2080, mais je ne fais plus de compétition depuis 4 ans.


thierrycatalan, le 30/05/2014 - 20:36:04
Salut Karlous ,
ta question m'a rappellé toutes mes propres intérrogations il y a 35 ans à propos des ouvertures.

Avec le recul, je dirais que mes plus gros progrès dans les ouvertures , se sont fait de manière indirecte, c'est à dire, en étudiant d'une manière plus générale des parties commentées, des livres generalistes (comme le tartakover, le manuel du debutant de cheron, et le manuel des echecs de giffard)
je me suis aussi aperçu qu'il est important non pas d'apprendre des ouvertures tres particulieres profondement, mais de comprendre les ressorts et enjeux startégiques sur une dizaine de coups sur des ouvertures generalistes .

Ainsi selon moi, comprendre les 10 premiers coups de l'italienne, de la viennoise, du gambit dame, de la sicilienne, de la hollandaise , de l'espagnole, par exemple, te donneront les outils pour reflechir correctement à jouer toutes les autres ouvertures .

Jz dois aussi ajouter, que je n'ai presque jamais perdu une partie dans les 20 premiers coups de la partie, y compris contre des joueurs plus forts que moi, mais j'ai perdu la quasi totalité de mes parties lorsque l'echiquier en entrée de finale lors du milieu de jeu ....ou en finale...

Aujourd'hui , un petit ordinateur dedié meme tres tres faible, de type novag , contient une bibliotheque d'ouverture modeste , mais tres instructive à etudier , et à comprendre . tu auras alors les armes pour jouer toutes les ouvertures , et surtout, lorsque l'on débute aux echecs , il faut OSER jouer des ouvertures telles que le gambit roi, la gambit danois , etc etc, , le score de la partie n'a aucune importance, ce qui compte c'est apprendre à jouer sur le fil du rasoir , une ouverture tactique, dans laquelle il faut decouvrir les cases importantes de l'echiquier, et la notion de vitesse et developpement des pieces mineures sur lignes ouvertes , soutenues par les pions.

les parties seront pleines de surprises, de joies, de suspence, et tu auras beaucoup de plaisir à oser jouer des ouvertures surranées ...intemporelles ...qui tres certainement destabiliseront tes adversaires.

A ce sujet l'approche de carlsen au plus niveau est un vrai rafraichissement , car il joue " ce qui lui passe par la tete " ...en reflechissant correctement bien sûr.


erony, le 30/05/2014 - 20:58:13
D'accord avec Antoine sur 1 e3!, le début Ours. Non point en hommage aux ursidés (encore que...) mais parce qu'il fut popularisé (jeu par correspondance) par le Français Raoul Ours, d'autre part champion du monde dans un domaine très différent des Echecs.

Mais on ne m'empêchera pas de préférer le quasi gagnant 1 c3!!, comme déjà expliqué ici le 19/08/2013 - 23:04.


Orouet, le 30/05/2014 - 22:43:07
e3 ! un début d'initiés ...
"Ours" se traduisant aisément par "les nôtres"



© 2000-2017 - France Echecs