France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- jeudi 14 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Problème Sicilienne Alapine par Karlous le 25 mai 2014  [Aller à la fin] | Ouvertures |
Bonjour,

Voilà je pratique depuis quelques mois l'ouverture Alapine contre la sicilienne et je me suis aperçu de la faiblesse de cette ouverture lorsque les noirs prennent le pion en d4 et créent ainsi un pion isolé en notre défaveur.

Je trouve que la variante d'échange est la plus solide pour les noirs avec à la suite Cc6 et Db6 qui attaque à la fois le pion isolé en d4 et cloue le fou en b1.

J'aimerai bien avoir l'avis des personnes qui pratiquent cette ouverture, afin de savoir si je peux continuer à la jouer.


Reyes, le 25/05/2014 - 20:11:04
[Event "TOP 12 FRA-chT 2014"]
[Site "Saint-Quentin"]
[Date "2014.05.25"]
[Round "2"]
[White "Vachier-Lagrave, Maxime"]
[Black "Krasenkow, Michal"]
[Result "1-0"]
[ECO "B22"]
[WhiteElo "2758"]
[BlackElo "2635"]
[EventCountry "FRA"]

1. e4 c5 2. Nf3 Nc6 3. c3 d5 4. exd5 Qxd5 5. d4 Bf5 6. Be3 Nf6 7. Na3 e6 8. Qa4 O-O-O 9. Bc4 Qe4 10. O-O Bh3 11. Ne1 Nd5 12. gxh3 cxd4 13. cxd4 Nxe3 14. fxe3 Qxe3+ 15. Kh1 Bxa3 16. bxa3 Rxd4 17. Nf3 Rd6 18. Bb5 f6 19. Rac1 Kc7 20. Bxc6 bxc6 21. Rce1 Qc5 22. Qg4 Rd7 23. Rxe6 Rhd8 24. a4 h6 25. Ree1 Kb7 26. Rc1 Qd5 27. Qb4+ Kc7 28. Rb1 Rc8 29. Rb2 Qf5 30. Rb3 Kd8 31. Re1 h5 32. h4 Qd5 33. Qf4 c5 34. Rbe3 Qf7 35. Re6 c4 36. Nd4 1-0


Nyarlathotep, le 26/05/2014 - 02:02:59
Je ne veux pas manquer de respect, mais c'est une partie (certes récente et avec deux joueurs de première force) et non un avis, et qui ne traite pas tout à fait de la variante proposée par l'initiateur de ce fil.

Intercaler 2.Cf3 Cc6 est-il bon et est-ce que les noirs doivent répondre 2...Cc6?

Sur 3.c3, peuvent-ils jouer 3...Cf6 plutôt que 3...d5 et quelles seraient les coups et les idées pour les deux camps?

Quelles sont les différences et les ressemblances avec 1.e4 e5 2.c3?

Et cette ouverture est-elle jouable et si oui pour quelles catégories de joueurs et/ou de tournoi ?

S'il y a un Watson dans les membres de France-échecs, qu'il s'annonce !


atms, le 26/05/2014 - 06:55:00
Je traduis la pensée de Reyes ;)
"N'aie pas peur de jouer l'Alapine, Karlous. Regarde, MVL vient d'étriller Krasenkow avec cette ouverture.
Celui-ci ne lui a pas joué la variante qui te fait peur ?
Cela signifie que cette dernière n'est pas si forte, sinon il l'aurait jouée.
De toute façon, à ton niveau, ce n'est pas la peine de te focaliser sur les ouvertures, car tes adversaires dévieront très vite de la Théorie des GMI.
Cher Karlous, écoute les vieux ! Il faut mettre le bazar sur l'échiquier. Attaquer à tout va !
Sacrifier à chaque fois que tu en as l'occasion ! Jouer tout et n'importe quoi. Le jeu d'échecs c'est 80% de tactique."



Karlous, le 26/05/2014 - 07:46:13
c'est vrai que le jeu d'echecs c'est 80% de tactique
mais quand on perd un pion dès le 6ème coup alors que ce n'est pas voulu, ça devient compliqué :)


Reyes, le 26/05/2014 - 11:41:28
Merci atms :)
Ceci-dit, Karlous pourrait au moins donner les coups de la fameuse variante qui lui a donné un « aperçu de la faiblesse de cette ouverture ».


Karlous, le 26/05/2014 - 12:16:33
1:e4 c5, 2: c3 d6, 3:d4 cxd4 4:cxd4 Cf6 5 : Cc3 Cc6

6:Cf3 Db6!

A partir du dernier coup des noirs cela commence à devenir gênant, on voit bien que le fou est cloué en c1 et le pion d4 est menacé.

De plus Fg4 assure le gain du pion


Karlous, le 26/05/2014 - 12:30:28
d5 n'est pas un bon coup à cause de Cg4 et e5 non plus car après échange des pions, le pion en e5 est beaucoup trop avancé pour pouvoir le protéger.

c'est du moins mon analyse et je précise qu'en blitz
c'est plutôt délicat de devoir réfléchir à ce genre de situation dès le 6ème coup


Reyes, le 26/05/2014 - 12:31:43
1.e4 c5 2.c3 d6!? (les coups principaux sont 2...Cf6 et 2...d5) 3.d4 cxd4 (l'idée de 2...d6 est de profiter de la case c3 occupée pour jouer Cf6!) 4.cxd4 Cf6 5.Cc3 Cc6 6.Cf3 Db6 et là, deux coups donnent l'avantage aux Blancs :
7.Fe3 car si 7...Dxb2 8.Cb5
7.d5 Ce5 8.Cxe5 dxe5 9.Fb5+ Fd7 10.Fxd7+ Cxd7 11.0-0


Karlous, le 26/05/2014 - 20:19:46
merci Reyes


Cash, le 26/05/2014 - 22:01:03
Mieux vaut un problème Sicilienne Alapine qu'un problème Alapine Sicilienne, comme on dit à Palerme.


Nyarlathotep, le 27/05/2014 - 06:59:22
sur 1.e4 c5 2.c3 d6 3.d4, Reyes précise que l'idée de 2...d6 est de jouer ...Cf6.

Ce coup est tellement fort que beaucoup préfèrent le jouer tout de suite.

3...Cf6 qui est à investiguer

les noirs peuvent aussi dévier avec 5...g6

enfin, la réponse dont vous aviez peur sur 7.d5, à savoir 7...Cg4, se voit répondre 8.De2 (gardant un œil sur g4 et désamorçant des idées à base de ...Cd4) 8...Cce5 9.Cxe5 Cxe5 10.Fe3 avec avantage net (encore que, à notre niveau, faut savoir exploiter!)

Mais bon, Reyes a raison. En dessous de 2000 Elo, personne ne va jouer 9 coups de théorie précis de suite et ça bricole des systèmes au pif, quand ça ne joue pas des zozopenings ou des systèmes secondaires "vu une fois sur YouTube expliqué par un MI".

Je recommanderai de jouer des grandes lignes avec des théories bien définies. La pratique de celles-ci va vous aider quand vous serez confronté à des lignes secondaires. L'inverse ne sera pas toujours vrai.


pierrard, le 01/06/2014 - 22:26:26
j'avais vu une partie de GMI (je sais plus qui) où les noirs avaient joué 2. ...-Da5 après 2. c3 et ils avaient gagné!! ca doit surprendre, non?


erony, le 01/06/2014 - 23:14:54
Il y en a plusieurs. Csom et Movsesian semblent les spécialistes, mais aussi Djurić, Kožul, Kupreïtchik, Romanischine, Ikonnikov, Roiz etc. Et avant tout... Tarrasch ! Et contre l'inventeur lui-même, Alapine en personne.




© 2000-2017 - France Echecs