France Echecs Bandeau France Echecs |  
---- mercredi 13 décembre 2017
--- ---- --- Ecrire au webmaster
Nom d’utilisateur   Code d’accès 
--- --- ---
Forums  | Devenir membre | Mot de passe oublié ? | Charte | A propos |  Utilisation des cookies |  Contacter France-Echecs
Actualités   Actualités
Tournois   Tournois
Théorie   Théorie
Ouvertures   Ouvertures
Clubs   Clubs
Informatique   Informatique
Arbitrage   Arbitrage
Problèmes   Problèmes
Etudes   Etudes
Finales   Finales
FAQ   FAQ

 Rechercher sur le site  



Abonnez-vous à la revue Europe-Echecs

Communiqué sur une sanction FFE avortée par BLR le 21 octobre 2013  [Aller à la fin] | Clubs |
Communiqué

Etant donné le silence de la FFE, le Club de Loures-Barousse (65) tient à informer clubs et licenciés nationaux du pourquoi de son maintien en N1. Voici ce que nous tenons à dire, car nous avons été condamnés vis-à-vis du règlement de la N1 alors que nous n’avions pas triché.


Résumé des faits

- 5 juin : sanction de rétrogradation de N1 en N2 prononcée pour « non engagement d’une équipe en Interclubs Jeunes » (Art 1.3 du règlement) par S. Rivier, en tant que responsable des compétitions par équipes de la Direction Technique Nationale (DTN) ;
- 21 juin : confirmation de la sanction par la Commission des Appels Sportifs (CAS). Le litige sera donc porté devant le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français);
- 6 août : réunion des parties au siège du CNOSF où le conciliateur, le professeur de Droit des Facultés E. Bournazel, annonce oralement le caractère infondé de la sanction ;
- 25 septembre : notification écrite du CNOSF proposant à la FFE d’annuler la sanction.


Résumé du jugement du Pr Bournazel, conciliateur CNOSF

- La DTN n’avait aucune compétence pour juger en première instance ;
- La CAS n’avait aucune compétence pour juger en dernier ressort une décision de la DTN ;
- Engager une équipe Jeunes sous forme d’entente suffisait à satisfaire à l’obligation de l’Art 1.3, du moment que ;
- L’entente Jeunes Loures/Capvern avait été valablement renouvelée par le Ligue MPY car dans le respect des règlements ;
- L’équipe constituée avait bien participé à une épreuve où les ententes étaient autorisées ;
- Il n’existait au sein de l’entente aucune obligation de répartition d’effectifs ;
- Il n’existait aucune obligation de participer tout au long de la saison sportive.


Le contexte de la sanction

Tout est parti d’un signalement occulte effectué auprès de S . Rivier par A. Van Elst en tant que Président du CEIT, club toulousain accédant à la N1, d’après qui Loures aurait été en violation du règlement de N1. Or, chacun pourra vérifier notre participation en régionale Jeunes Midi-Pyrénées 2012/13 sur le site FFE, certes à deux reprises contrariée par des forfaits indépendants de notre volonté, toujours annoncés et justifiés. Il nous a paru particulièrement choquant que A. Van Elst, de surcroît Président de la Commission Technique de la Ligue Midi-Pyrénées (MPY), n’ait prévenu ni sa CT, ni sa Présidente de Ligue F. Cwiek (pourtant Directeur du Groupe de N5J concerné) de sa démarche, et n’ait pas utilisé son rang de Président de CT pour intervenir publiquement. Alors qu’il suspectait une tricherie intentionnelle de notre part.

Les autres mauvaises surprises ont été d’être quasi immédiatement sanctionnés par la DTN sans la moindre question auprès du Président de notre club, ni débat contradictoire. Puis par une CAS comprenant trois membres licenciés dans des clubs adversaires sportifs directs de Loures-Barousse en N1, dont son Président J. Peyrin (Grenoble).


Par conséquence, le club de Loures formule les suggestions constructives suivantes


- Que la FFE s’inspire des recommandations du Conciliateur pour mettre de l’ordre dans ses instances disciplinaires ;
- Afin de s’assurer le respect du droit, de ses propres règlements et statuts, de la déontologie (récuser toute délation) et de l’éthique (conflits d’intérêts) sportives;
- Que la FFE publie ses décisions disciplinaires sur ses pages « les dernières nouvelles » afin que tous ses membres en soient informés, dès que réglementairement possible ;
- Que la FFE modifie la composition de son actuelle CAS, qui n’apparaît pas conforme au règlement (pas plus de 50% de membres du CD fédéral en son sein).
- Etc.


Par contre, nous demanderons à notre Ligue MPY de prononcer une sanction d’inéligibilité définitive à son Comité Directeur à l’encontre d’A. Van Elst. Ce dernier a publiquement reconnu début juillet, justement en réunion de CD Ligue, être à l’origine de ce feuilleton regrettable au lendemain d’un litige sportif entre nos deux clubs. Cet acte de délation, à présent établi comme totalement infondé et donc purement diffamatoire par le jugement même du Conciliateur du CNOSF admis par la FFE, constitue selon nous une double infraction à l’esprit sportif, à sanctionner de la sorte (Art. 22.214 des statuts de notre Ligue MPY).




Loures-Barousse, le 10 Octobre 2013

Communiqué visé par le Comité Directeur du club





Almighty, le 21/10/2013 - 11:24:34
Le non respect du droit le plus élémentaire et les entorses à la démocratie sont toujours de mise avec la nouvelle équipe? Je n'ose y croire tant on espérait du changement...


Petiteglise, le 21/10/2013 - 12:21:59
Typique de Van Elst.


erony, le 21/10/2013 - 13:16:59
C'est une nouvelle variante : bonnet noir et noir bonnet.


Chemtov, le 21/10/2013 - 13:51:32
Mouais... Pas convaincu. Avant de dégainer, il faut peut-être aussi un peu étudier les faits.

Seulement trois parties réellement jouées sur toute une saison, en 5ème division jeune, avec en plus une entente avec un autre club (!)...
C'est bien cela ?

Cela peut aussi sembler bizarre pour un club de NI. Non ? (Je ne parle pas de tricherie)

Ce serait intéressant d'entendre la version contradictoire des autorités concernées (quelqu'un de la DTN).

Pardon de réagir, BLR, mais si vous publiez ce communiqué, c'est aussi pour partager des avis et des impressions de lecteur.

Suivant votre suggestion, et encore tout acquis à votre point de vue, je suis allé voir le parcours de votre équipe jeune l'an dernier. Ensuite (et après avoir eu beaucoup de mal à trouver cette équipe dans les tableaux) je dois dire que votre leçon de droit m'a semblé un peu culottée.

Mais bon...je reste circonspect et comme dit j'aimerais bien avoir la version de la partie adverse.


banlieusard, le 21/10/2013 - 18:19:12
quelqu'un de la DTN ? vous entendez quoi par DTN ???
parce que moi en cherchant sur le site FFE je n'ai jamais trouvé qui était dans la DTN, pour combien de temps, et pour faire quoi. la DTN n'a donc pas d'existence officielle par contre elle prend des décisions assez violentes, décisions assez faciles à casser du coup...

ceci dit je ne suis pas féru de règlement et il se pourrait que j'ai loupé la partie du règlement qui définit la DTN, si qq'un a un lien à me donner je serai assez curieux de la lire.


supergogol, le 21/10/2013 - 18:39:46
"gens una sumus" comme il dirait ,l'autre...


pc, le 21/10/2013 - 18:56:52
Le vocabulaire que vous utilisez est violent (délation, diffamation, demande de sanction, triche ...).
Il me semble pour ma part que votre engagement d'une équipe jeunes tel que décrit par Chemtov est assez éloigné de l'esprit du règlement et il est légitime que quelqu’un puisse le questionner. C'est d'ailleurs tellement légitime que plusieurs niveaux d'instances de la FFE ont décidé de vous sanctionner et je ne pense pas que ce soit par plaisir.
Enfin votre insinuation que certains membres du CAS se seraient prononcé contre vous car ils ont des équipes en N1 est déplacée. Je ne vois d'ailleurs pas quel avantage ils en tireraient.
Je ne vois rien en tout cas qui justifie l'agressivité de votre communiqué. Vous avez gagné sur la forme? soit. Il faut améliorer la rédaction du règlement et le fonctionnement des appels? certainement. Mais le mieux serait de profiter de cette année pour rendre votre engagement envers une équipe jeunes évident aux yeux de tous.


dulovitch, le 21/10/2013 - 20:25:36
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loures-Barousse
Des villes de + 100 000 hab ont du mal à obtenir des équipes jeunes, alors une commune de moins de 1000 hab...
Sanctionner un tel club a de quoi laisser baba en effet, sans parler de forme ou de fond.
Dommage que je ne soit plus du côté de Toulouse, ça me donne envie de jouer pour ce club sympa!


Chemtov, le 21/10/2013 - 20:49:13
En revanche, il est très normal ( et sympa ? ) d'y trouver plus facilement quatre titrés que quatre poussins.


kieran, le 21/10/2013 - 21:35:10
;-)



dulovitch, le 21/10/2013 - 22:02:00
@ chemtov : à l'origine, c'est un club formé de copains, qui peu à peu ont agrandi leur cercle d'amis.
Les gens étant très sympathiques dans ce coin, tout comme la région, pas étonnant qu'on retrouve d'excellents joueurs (et de moins excellents d'ailleurs, ce n'est pas le niveau qui attire les joueurs, pas uniquement du moins...).
En revanche, réussir à former des jeunes dans un site si peu habité tient de l'exploit voire de l'utopie...


Vitropo, le 21/10/2013 - 22:39:08
Je confirme les propos de dulo.
Un club sympa à forte connotation hongroise comme Naujac l'est à forte connotation roumaine.
Mais il est vrai que le règlement fédéral est fait pour les grandes villes et non pour les bleds.


Mynhoss, le 21/10/2013 - 23:00:40
Le club de Esbarres dans le 21 avec le même nombre d'habitants possède une nationale III jeunes + trois équipes de trois joueurs en NV jeunes !




Chemtov, le 21/10/2013 - 23:03:54
Mais je ne doute pas que le club soit sympa !
( comme d'autres... )

Après, il faut faire aussi des choix financiers...


Vitropo, le 21/10/2013 - 23:21:46
Une médaille pour le club d'Esbarres !


Almighty, le 21/10/2013 - 23:48:01
Tout se termine bien pour le club floué non? Pourquoi en faire tout un fromage? Le silence de la FFE? Il me semble que depuis que je joue aux échecs, le silence de la FFE est inhérent au paysage des échecs Français.


Chemtov, le 22/10/2013 - 00:02:42
Bien sûr, il y a pas mal de clubs de village ou de petit bourg ( des bleds comme dit Vitropo! )avec moins d'habitants que l'entente Capvern-Loures Barousse qui ont réussi à avoir des secteurs jeunes considérables.

La question n'est pas de donner de bons et de mauvais points aux uns et aux autres. A chaque club sa politique.

J'avais juste réagi initialement au véhément communiqué de presse de BLR car il me semblait que tous les éléments du problème n'étaient pas vraiment exposés.

@Almighty : club floué ??


banlieusard, le 22/10/2013 - 00:37:22
@chemtov : je pense (mais je peux me tromper) que tu exagères un peu. loures-capvern c'est éloigné de toute grand ville, Toulouse est à 1 heure en voiture. ceci dit tu peux me convaincre en me citant le nom des clubs (et il en faut "pas mal" car c'est le chiffre annoncé) dans les mêmes conditions que nous : peu d'habitants, loin d'une grande ville, avec secteur jeune considérable (pour reprendre ton expression).

nous avons un formateur qui vient au club, et nous avions au autre formateur dans le seul collège à des kilomètres à la ronde, mais le collège nous a fermé ses portes.

le conciliateur du cnosf et moi-même pensons que le haut-niveau doit se régler sur le terrain et pas dans des règlements, même si ces règlements concernent la formation.


Almighty, le 22/10/2013 - 02:06:33
Oui un club floué qui a du se battre et souffrir suite à une décision intéressée et imbécile. Il suffit de relire les aberrations susmentionnées un peu plus haut. Vaut-il mieux un communiqué véhément ou un silence coupable ?


Chemtov, le 22/10/2013 - 09:10:58
@banlieusard: déjà près de chez moi, Ergersheim (Bas-Rhin) et Bennwihr (Haut-Rhin). Et ils ne vont pas s'alimenter à Bischwiller, Strasbourg, Colmar ou Mulhouse (c'est parfois plutôt le contraire).

@Almighty: décision intéressée? Vous appuyez la thèse de la malhonnêteté des dirigeants ? Le grand complot ?


Bellamy, le 22/10/2013 - 09:32:06
Je ne connais ni la région, ni le club, ce qui fait que je ne comprends pas trop les arguments : peu d'habitants, loin d'une grande ville, seulement deux bénévoles… Si vous voulez prouvez que vous ne pouvez pas avoir l'assise d'un club de N1, c'est réussi :-)

On a bien compris que la décision n'était correcte, ni sur la forme, ni sur le fond (vous avez bien « engagé » une équipe jeune). En revanche, nous prendre à témoin de votre manque de moyens, c'est paradoxal.


banlieusard, le 22/10/2013 - 10:18:00
@chemtov : 2 noms ne me convaincront pas, j'ai consulté les équipes de top jeunes et N2 jeunes, au moins 95% de grandes villes ou banlieues.

@Bellamy : ce qui m'inquiète plutôt c'est les manques de moyens de la FFE :
- pas de règlement clair (organe non défini, pas de mécanisme contre les conflits d'intérêt, composition de la CAS non conforme...)
- écoute de la délation sans même contacter l'accusé avant de sanctionner
- non respect de ses propres règlements
- mobiliser des employés pour s'enfoncer dans une procédure perdue d'avance
- communication inexistante et catastrophique, notre club est en N1 sans discontinuer depuis le 25 juillet et ce n'est que vers le 20 septembre que les autres clubs du groupe ont été prévenus et que le calendrier a changé.
- aucune réaction de la FFE lors de nos échanges lorsque je les mettais face à ces constats, donc rien ne va probablement changer
...


Chemtov, le 22/10/2013 - 13:23:55
@banlieusard :

Mais combien d'équipes de village parviennent à aligner plus de quatre enfants, plus d'une fois par an ? Le terme ''considérable'' que j'ai employé est peut-être inapproprié, je voulais parler évidemment de quantité non-négligeable, pas homéopathique ou insignifiante.

Et j'en reste encore plus baba qu'avant !(puisque vous aimez l'expression).
Sans parler de BLR qui invoque la déontologie et l’éthique ! Merveilleux !

Bref, sur ce, j'abandonne cette discussion qui ne me paraît vraiment pas sérieuse.

Et bravo pour votre victoire devant le CNOSF...


El cave, le 22/10/2013 - 13:49:59
Tout à fait, il n'y a pas matière à une réelle discussion du reste. L'intervention de Pascal Coupet me semble bien résumer la vision que peut avoir un observateur lointain sur le sujet et fait preuve de modération et de bon sens.

Le constat initial semble exagérément vindicatif, il y a sans nul doute à redire sur les modes de fonctionnement mais la difficulté qu'il y a à pérenniser un bon club dans ce coin paumé (qu'incidemment je connais, ayant un grand-père luchonnais, mais je dois faire partie d'une petite minorité francilienne dans ce cas !) ne doit pas conduire à des excès inverses qui ne serviraient pas forcément le but recherché.


supergogol, le 22/10/2013 - 14:02:25
+1


Kisyfroth, le 22/10/2013 - 15:33:06
@banlieusard:(message du 21/10 à 18h19)
De deux choses l'une:
Ou bien tu es de mauvaise foi
Ou bien tu as une vue en baisse et je te conseille de consulter.

En effet, si tu consultes la page http://www.echecs.asso.fr/Default.aspx?Cat=13 tu vois qu'il y a des carrés sur la droite et que dans chacun d'eux, il y a un nom de personne et les fonctions que celle-ci exerce.
En regardant juste le premier, tu vois qu'il est Directeur Technique National. En abrégé cela donne DTN.(curieux non ??)
Regarde maintenant celui qui est juste en dessous.
Tu admets donc qu'il y a au moins deux membres qui sont connus (à mon avis, ils doivent être les seuls car ce terme n'est pas innocent et il entraîne une salaire et un rôle à jouer défini par la loi et la loi s'impose à tout autre texte, même un règlement FFE).
Maintenant, tu voulais peut être parler de la Commission Technique ? Dans ce cas, on admettra que tu t'es trompé.


banlieusard, le 22/10/2013 - 16:39:04
@Ksyfroth : ne confond pas le DTN et la DTN.
La DTN n'est définie nulle part. tu ne fais que supposer qu'il y a 2 membres.

De plus, connaître les membres ne suffit pas, un organe doit être défini aussi dans ses rôles, par quel type de nomination ou de vote et pour quelle durée. ça prend 10 lignes seulement, et je n'ai jamais trouvé ces 10 lignes.

Et cette histoire de DTN n'est qu'un point parmi 10.

Je suis peut-être pointilleux parce que j'ai été élu dans pas mal d'institutions dont certaines (4) ayant un champ d'action bien plus large que la FFE (avec bien plus de moyens : budget et nombre d'employés). Néanmoins les quelques exemples que je cite plus haut sont très faciles à corriger avec un minimum de volonté.



Elpancho31, le 22/10/2013 - 16:54:25
Il me semble qu'une conciliation n'est pas un jugement mais seulement un avis consultatif.
Que même si la DTN et la CAS n'avaient aucune compétence pour juger ce sont des erreurs procédurales de la part de la FFE.
Que comme dans la majorité des règlements la FFE n'ait encore une fois pas réussi à formuler clairement son règlement par écrit, dans l'esprit du règlement il est probable qu'elle ait voulue que les équipes de nationale 1 fassent jouer plus d'un jeune dans l'année.
Et que la remarque d'andreas ait été faite en sa qualité de président du CEIT plutôt qu'en tant que membre du comité directeur de LMP.
D'ailleurs pour ce qui est du conflit d'intérêt je ne vois pas très bien l'intérêt à part de faire des kms en +
Je ne suis pas au courant de la suite de l'histoire mais il aurait ou il est tout à fait possible que la FFE ne tienne pas compte de l'avis consultatif de mr bournazel,
en tout cas tous les arguments sont valables et je ne comprends pas la présence de ce topic, alors que cela concerne simplement un litige sur un point de règlement, et que l'affaire est à priori toujours en cours.



Kisyfroth, le 22/10/2013 - 16:55:28
A mon avis, cela ne doit simplement pas exister. En effet le site Jeunesse et sport indique:

"Le directeur technique national (DTN) est un technicien de très haut niveau dans sa spécialité sportive. Le DTN est placé sous la double autorité du ministère des Sports et du président de sa fédération. Il est au centre d’un système complexe où il doit composer avec des enjeux sportifs, juridiques, médiatiques, sociaux, économiques, humains, politiques et professionnels. En conséquence, il doit être à la fois entraîneur, négociateur, visionnaire, gagneur et communicant. Il doit développer des relations privilégiées avec les élus et en particulier avec le président de la fédération. C’est à la fois un manager, un gestionnaire et un leader. Il dirige l’ensemble des CTS et le personnel technique mis à sa disposition. Il contribue à la définition de la politique fédérale, en assure l’application et évalue sa portée.

Il est notamment responsable :
de l’ensemble des équipes de France et de la politique sportive de haut niveau,
de la formation et du perfectionnement des cadres,
de la coordination des actions entre leur fédération et les fédérations sportives affinitaires, le sport scolaire et universitaire et le sport militaire,
de la cohérence des projets sportifs de la fédération avec les orientations du ministère des sports,
de la nomination des entraîneurs nationaux (EN), des cadres techniques nationaux (CTN) et régionaux (CTR).

Le recrutement d’un DTN se déroule en plusieurs étapes : un appel à candidature, la prise en compte de la sélection du président de la fédération sportive concernée, un passage en commission d’évaluation, la décision du ministre. Le DTN est nommé dans ses fonctions par le ministre des Sports après signature d’une lettre de mission entre le directeur des sports et le président de la fédération."
On ne parle en aucun cas de LA DTN.




Kisyfroth, le 22/10/2013 - 17:02:02
A priori les deux intéressés ne répondent pas à la notion de "Très haut niveau" .... sauf si le haut niveau est sacrément abaissé.
Quant au responsable général des compétitions, il devrait avoir un petit millier de points Elo en plus si veut croire qu'il est un DTN.


Paco, le 22/10/2013 - 18:51:38
De belles ballades du côté de Saint Bertrand de Comminges et Saint Beat. Ce fil m'incite à aller voir à quoi ressemble Loures Barousse si je repasse dans le coin.


Kisyfroth, le 23/10/2013 - 12:01:03
Après avoir relu le communiqué d'origine, je me dis que cette victoire est une victoire à la Pyrrhus. En effet, le communiqué est nettement incomplet et ne pose pas le contexte réel de la décision fédérale, qui , il est vrai, était logique mais ne pouvait jamais aboutir.

Loures Barousse est un club qui ne s'est pas préoccupé de formation et le règlement des interclubs début de saison 2012-2013 prévoyait que tout club devait engager une équipe en Championnat jeune.

Je suis allé vérifier et effectivement, en Midi-Pyrennées, associé à Capvern, le club a engagé une équipe en Midi-Pyrennées 1.
Le problème, c'est que l'équipe s'est retirée après une ronde et on n'en entend plus parler ensuite.

La FFE a sanctionné et elle a eu tort.
En effet, le règlement prévoit qu'il faut s'engager, mais pas qu'il faut jouer. D'où la décision du CNOSF, d'autant qu'il n'y a pas d'éventail de sanctions associé.

Cette saison, le règlement a été modifié et si Loures Barousse ne le respecte pas, il y a fort à parier qu'ils seront relégués.

C'est d'autant plus normal que cette manière de faire va à l'encontre de l'esprit dans lequel le règlement a été établi.

Il reste que la version communiquée par le club est tronquée et je comprends qu'on puisse vouloir cacher à tout le monde le comment et le pourquoi de la chose.
Finalement, je me dis que ce club n'est pas aussi "sympa" que d'aucuns le prétendent.




BLR, le 23/10/2013 - 12:28:56
Et voilà bien le procès d'intention que nous a déjà infligé la FFE, Kisyfroth : juger du non-respect de l'esprit du règlement sur des chiffres secs.

C'est le moment que j'attendais pour produire un extrait des faits rapportés par mes soins à la CAS en juin dernier ! Je me suis en effet préoccupé personnellement de la formation des Jeunes de l'entente, non seulement en 2012/13, mais également en 2011/12 :



"(...) Voyons à présent si l’esprit du règlement, le plus important, a été respecté.

2/ Dans l’esprit : « une fois engagé en compétition, l’essentiel est de respecter l’obligation de moyens, c’est-à-dire de faire le mieux possible sans obligation de résultat »

Avant d’expliquer notre fonctionnement, nous tenons à apporter à la CAS le témoignage de notre Présidente de Ligue Mme Françoise CWIEK, impliquée de longue date dans la commission jeunes MPY (PJ n°4). Elle a été très régulièrement en relation avec notre club depuis la constitution de l’entente, et un soutien bienvenu depuis deux saisons tant dans les efforts entrepris pour faire vivre l’équipe que dans la résolution des difficultés rencontrées.

Voici le déroulement des faits de la présente saison :

A/ La raison historique de l’entente est le constat bilatéral d’un manque d’effectifs dans un département relativement sinistré en jeunes générations : 4 licenciés A côté Capvern (1 Min + 2 Pou + 1 Ppo), et 3 licenciés A côté Loures (1 Min + 1 Pup + 1 Pou) au début de la présente saison.
B/ Contrairement à la saison précédente, nous disposons hélas de 2 Minimes, forcément concurrents dans le respect du règlement. Notre trésorier et responsable d’équipes M. Christian CONDEMINAS propose lors de l’inscription en N5J dès le 5 septembre dernier d’aligner uniquement celui de Capvern, plus jeune et plus motivé, et dont la mère semble fiable. Hormis le minime requis, le reste de l’effectif est maigre, très jeune et inexpérimenté. Cela explique en particulier que sur les deux enfants lourais restants, un seul aura finalement participé en N5J : l’autre, jeune sœur du minime écarté, ne désirant plus se déplacer jouer en l’absence forcée, du fait du règlement, de son grand frère.
C/ Pour resserrer et dynamiser l’entente, notre responsable lourais décide d’organiser, à nos frais, un entraînement mensuel à Loures-Barousse dédié aux jeunes de l’entente, et qui sera mené de novembre 2012 à mai 2013 par l’animateur tarbais M. Jérôme LANGLOIS (PJ n°5), salarié du CDJE 65.
E/ Le championnat N5J se déroule sur 7 rondes, mais réparties en 3 journées, le 3/02, le 17/03 et le 14/04, toutes en déplacement. La première journée à Luchon voit notre équipe complète, mais est émaillée d’un incident qui ne nous incombe pas : pour toute sa première rencontre, notre 4ème échiquier n’aura aucun adversaire luchonnais pour ses deux parties prévues. Furieux, son père refusera de refaire jouer sa fillette en équipe de jeunes ! (PJ n°6).
F/ La préparation de la deuxième journée se passe mal : seul deux poussins, un de chaque club, sont disponibles. Notre responsable de l’entente prévient la veille au soir le Directeur de Groupe, et l’équipe réduite à deux poussins déclare forfait pour les raisons exposées en PJ n°6 : en particulier, pour ne pas faire subir à d’autres le sort de notre 4ème échiquier la journée précédente, et à 3 reprises puisqu’il y a 3 rondes.
G/ En l’absence annoncée dès début mars du responsable de l’entente, pour raisons professionnelles (une garde médicale), la troisième journée du 14/04 devait être organisée par le Président de Capvern, mais ce dernier décide de rompre l’entente (PJ n°6).

Lorsque la DTN constate que notre équipe n’aura participé qu’à une ronde sur sept, c’est absolument indéniable et insuffisant à ses yeux. Nous tenons à préciser qu’il s’agit en réalité d’une journée sur trois, le hasard ayant voulu qu’il n’y ait qu’une seule ronde à disputer ce jour-là, et on aurait pu tout aussi bien faire un score de 3/7. Au-delà de la sécheresse d’un score, nous espérons vous avoir démontré la réalité de notre implication humaine à travers nos efforts dédiés à notre équipe d’entente, malheureusement contrariés par certains impondérables sur la deuxième journée de championnat puis le défaut total de notre partenaire Capvern en fin de championnat (PJ n°6). Qu’importe, nous étions bien avant cela conscients de devoir trouver une solution autonome plus efficace, et en avions déjà établi les fondations.

A l’issue de quoi nous demandons à la CAS de bien vouloir tenir compte de notre bonne foi dans la réalisation de notre obligation de moyens. L’esprit du règlement et de l’art 1.3 en particulier aurait-il été trahi alors que nous avons fait du mieux possible pour faire vivre notre équipe de jeunes, y compris hors compétition ? Nous regrettons bien sur, nous aussi, la modestie de notre participation largement liée aux cas de force majeure que nous venons d’exposer. (...)"


Alors, avons-nous ou pas joué le jeu de la formation depuis deux saisons ? Et en quoi le club ne serait pas aussi "sympa" que d'aucuns le prétendent ?

J'ajoute que ces faits doivent aussi répondre aux interrogations (justifiées) de Chemtov sur le comportement réel du club vis-à-vis des Jeunes




pouetpouet, le 23/10/2013 - 12:52:48
"la mère semble fiable" ??


Zorglub, le 23/10/2013 - 13:01:20
Une mère fiable = "une mère qui tient ses promesses" car un enfant de 8 ans n'est pas en mesure de tenir parole.


elkine, le 23/10/2013 - 13:37:16
Ce club est indéniablement doué en contrepèteries.


Kisyfroth, le 23/10/2013 - 13:43:59
Voire ...!!..
Je ne crois pas aux générations spontanées.
Comment alors allez vous faire cette saison ??
Tout me porte à croire que Chemtov a examiné le problème dans sa globalité.
....Et la réalité ne plaide pas par défaut à votre avantage mais après ces explications ....

Voyez vous, l'avenir des clubs, c'est les jeunes. Qui dit jeune dit formation.
Si on trouve des jeunes à faire jouer, on trouvera bien des joueurs et des joueuses.

Maintenant, la formation, cela ne doit pas porter sur 4 ou 5 individus mais il faut se donner du large.

Je pense qu'un club qui n'a pas une assise locale de bonne facture est un club voué à disparaître.
Par contre, les petits clubs qui feront de la formation seront voués eux aussi à diparaître en tant que petits clubs, puisqu'ils seront devenus de gros clubs !! 8o)

J'ai examiné vos effectifs. Vous devez reconnaitre que vous devez friser le stress à chaque rencontre car non seulement les vôtres ne sont pas à proprement parler du cru mais ile se comptent très vite. Il faut tout faire pour assurer vos arrières en composant d'autres équipes à niveau inférieur pour avoir un ensemble de joueurs aptes à pallier toute défection imprévue .

Bonne chance


Zorglub, le 23/10/2013 - 14:06:35
En gros, rémunérer les formateurs sans aucune aide fédérale car vous avez eu l'idée saugrenue d'être une bande de copains avec de grozélos! Pourquoi ne pas redescendre en n4 avec des classements à 1600? Déjà avec tous les tournois interdits aux plus de 2200, votre idée d'avoir un bon niveau est une hérésie!


Bellamy, le 23/10/2013 - 14:07:59
Je me répète : « Si vous voulez prouvez que vous ne pouvez pas avoir l'assise d'un club de N1, c'est réussi » !

Je connais des clubs qui ont refusé de monter en N3, faute de joueuse française.


kieran, le 23/10/2013 - 14:18:07
Entièrement d'accord avec Zorglub sur ce coup là!


Zorglub, le 23/10/2013 - 14:56:53
Donc ils devraient faire exprès de perdre pour ne pas monter en N1? A mon avis,le club se moque de "l'assise"... Tout ce qui va se passer c'est encore un petit club qui va agoniser avant de fermer la porte ou de perdre ses meilleurs joueurs. Chemtov ne travaille pas gratuitement alors expliquez moi comment trouver de l'argent pour trouver des formateurs en ces temps de crise? Les jeunes, il faut les attirer pour leur assurer une progression...On fait comment? On refuse la montée alors que sportivement on se qualifie pour la n1? Allez expliquer cela aux joueurs pour qu'ils restent au club la saison suivante, c'est pas gagné.


Zorglub, le 23/10/2013 - 15:05:16
@Bellamy, je connais des gens qui ont refusés de se chauffer l'hiver faute d'argent...

Si vous voulez prouver que vous n'avez pas les moyens financiers pour vous payer des formateurs, c'est que vous êtes pauvres !

Franchement lire ce genre de phrases me déprime.


Zorglub, le 23/10/2013 - 15:13:35
Car comme pour les jeunes, on attire pas les féminines avec du vinaigre! Avec énormément de chance on peut trouver un bénévole avec un niveau acceptable mais si elle progresse elle quittera le club pour un autre qui la paiera. On voit de nombreuses joueuses à 1800 profitant du système de l'offre et la demande! En gros on lèse les 7 autres joueurs faute de moyens financiers et si les petits clubs avaient les moyens financiers, ils se paieraient des Marie Sebag...


Kisyfroth, le 23/10/2013 - 16:24:52
@Bulgroz (tu vois, je lisais la même chose quand j'étais petit).

En fait, si je comprends bien, tu dis que cela ne vaut pas le coup de former des jeunes - ou des féminines - si des gros clubs viennent te les piquer ?

Si c'est bien ce que tu veux dire, il faudrait alors introduire à la FFE ce qui existe déjà dans toutes les fédérations sportives pour les clubs qui font de la formation. Maintenant, on peut déjà être certain que cela ne plaîra pas aux gros clubs. (cf www.fff.fr)


Chemtov, le 23/10/2013 - 17:03:15
@Zorglub : Chemtov ne travaille pas gratuitement. Qu'en savez-vous? Depuis la rentrée, j'ai accompagné mes jeunes au Tournoi de l'avenir à Bischwiller, ainsi qu'au Cht du Bas-Rhin 1er tour des poussins et petits poussins à Gambsheim et je rentre aujourd'hui du Championnat du Bas-Rhin pupille à minime (3 jours et demi) de Vendenheim. Accompagnements et entraînements bénévoles ... et sans remboursement de frais (déplacement ou autre).
Et je ne suis pas salarié de mon club (en revanche, un peu sponsor).

Ceci dit, pour revenir sur cette affaire (qui m'avait laissé baba! Et sur laquelle je ne voulais pas revenir...), je ne condamne nullement la politique de formation du club de LB. Apparemment, ils font ce qu'ils peuvent et je connais les difficultés qui existent un peu partout.

Je suis intervenu, au début du fil, en réaction aux trois réponses hâtives de Almighty, Petiteglise et Erony qui partaient, à mon avis, dans de fausses directions (raccourci de ma part pour ne pas devoir commenter ce que je crois être les trois motivations, probablement différentes, des trois pistoleros qui ont dégainé trop vite à mon avis).

Je voulais initialement indiquer que le communiqué de BLR me semblait trop véhément (et même culotté comme je l'ai écrit) et qu'il y manquait des éléments importants pour bien comprendre la situation.

Par ailleurs, je trouvais déplaisant le procès d'intention envers Jean Peyrin (soupçon de conflit d'intérêt, si j'ai bien compris?).

Maintenant, par rapport à tous les thèmes évoqués, qui se sont greffés sur cette histoire (jeunes, formation, féminine, groupe de copains, financements, etc...), il est effectivement évident qu'il existe un nombre trop important de contraintes qui, cumulées, obligent bien des clubs à naviguer à la limite de la légalité.

Ceci dit, dès lors que l'on reconnaît cette lourde règlementation, je crains fort que l'idée du groupe de copains qui veut jouer en NI soit irréaliste. En plus de 40 ans de vie de club et de compétitions d'équipe, j'ai pu observer quelques expériences comme cela et cela a presque toujours foiré.


banlieusard, le 23/10/2013 - 17:15:25
Juste un détail : dans une institution normale, les membres d'une commission ne jugent pas les concurrents, ils se retirent du dossier, tout simplement.
Nul n'est accusé de conflit d'intérêt, mais il y a malgré tout un gros dysfonctionnement de la FFE car personne ne se retire jamais.
En tout cas c'est que je pense, et le conciliateur du cnosf aussi.



banlieusard, le 23/10/2013 - 17:35:44




BLR, le 23/10/2013 - 17:38:47
Heureux de votre réapparition, Chemtov.

Je vous garantis que nous n'av(i)ons rien contre J. Peyrin, que nous ne connaissons même pas ! Ce n'est pas un problème de personne (le communiqué ne le cite qu'à titre de Président de la CAS).

Question conflits d'intérêts, je vous invite à lire le bouquin très instructif de Martin Hirsch. Car dans ce domaine, il n'y a aucun "soupçon", il n'y a que des évidences : ici, TOUT membre d'un club "parmi nos adversaires sportifs de N1" est à l'évidence concerné par l'Art. 5 du règlement disciplinaire fédéral, que voici :


ARTICLE 5 ‐ INDEPENDANCE
Les membres des commissions ne peuvent prendre part aux délibérations lorsqu'ils ont un intérêt direct ou indirect à l'affaire.


C'est purement déontologique. Le conflit d'intérêt, une fois déclaré, devient une évidence.



Paco, le 23/10/2013 - 17:39:03
Le club est monté en NI, bravo.

Difficile pour des joueurs de dire non à ce challenge. Il est normal que le club cherche des solutions pour faire face à tout ce qui est exigé par le règlement pour pouvoir durer le max de temps à haut niveau même quand le contexte géographique n'est pas forcément coopératif.

Ce ne sera peut être pas la machine de guerre pour gagner des "parts de marché" dans le temps, mais combien de clubs sont des machines de guerre?


Kisyfroth, le 23/10/2013 - 17:40:06
@banlieusard
J'ose espérer qu'après toutes tes remarques - qui je l'espère seront lues par un reponsable de la com de la FFE - on aura maintenant un site un peu moins désorganisé qu'il ne l'est au moment où j'écris ces lignes.
Maintenant, c'est vrai qu'il manque une tarification des délits. cela existe dans de nombreuses fédérations. Ici on n'a rien. De son vivant, Jean Claude Ier n'avait pas voulu le faire pour ne rien oublier. Il préférait que des instances tranchent.Personnellement, je dis que ce n'est pas sain.
Au foot, toutes les semaines, il y a le tableau des amendes et sanctions qui sont infligées aux clubs qui est publié sur le site de chaque ligue régionale. Au basket, il n'y a qu'à lire leur règlement.
Chez nous, il y a beaucoup de litiges du fait du manque de visibilité sur ce thème.

Pour cette saison, LB n'a pas encore engagé d'équipes de jeunes. Ils n'ont pas l'air inquiets et d'ailleurs, leur effectif est squelettique. Par contre, ils ont eu tort de rouspéter car depuis, le règlement a été renforcé et la formation jeune devra jouer au moins 50% des matches de son championnat.


banlieusard, le 23/10/2013 - 17:50:00
effectivement, actuellement la seule chose qui a bougé à la FFE avec notre conflit est ce règlement (et je te rassure nous sommes inscrits). Règlement que le conciliateur trouvait déjà exagérément sévère car débouchant sur une relégation.

Ce que j'ai décrit dans ce fil, dans le post du 22/10 à 10h18 a trouvé porte fermée lors de mes discussions avec les FFE (avec des réponses très évasives de mes interlocuteurs), à l'exception je dois l'avouer de la délation qui en dérangeait certains.


BLR, le 23/10/2013 - 17:52:14
@ chemtov

Quant aux contraintes, et au "jeunisme", voici ce que je vous avais écrit en avril dernier, soit AVANT "l'affaire", en réponse à un intéressant sondage voulu par Diégo Salazar :

"Voici enfin les réponses de Loures-Barousse (N1 – ligue MPY) :
(...)

Sur un plan plus large, nous estimons que la N1 admet trop de descentes (4/12, plus la montée en TOP, ça fait presque 50% des clubs qui doivent “danser” chaque saison !)

Sur un plan plus restreint, nous avons réussi à valider la reconduite de notre équipe N1 malgré les difficultés règlementaires croissantes que nous rencontrons et qui malmènent nos effectifs disponibles. Voici le cahier des doléances :

- la féminine : pour dormir tranquille, il en faut plusieurs, et à un niveau adéquat, pour espérer en avoir à chaque fois une disponible et motivée pour aller jouer parfois bien loin ;
- le nombre d’étrangers limité à 3 : parmi eux, il faudrait faire la part des “mercenaires d’importation temporaire”, et celle des joueurs non français mais appartenant au Club depuis plusieurs saisons en licence A et actifs chaque année depuis au moins 3/5 ans, par exemple ;
- le nombre de rondes jouées en N1 interdisant ensuite de jouer en division inférieure limité à 2 : la encore, faire la part entre le remplaçant intermittent qui affaiblit en réalité l’équipe forte en bouchant un trou laissé par un titulaire indisponible durant une double ronde, et le fort Elo qui a joué 5/6 fois et que l’on “descendrait” en fin de saison renforcer l’équipe 2 !
- l’équipe “Jeunes” : ce n’est plus la politique de notre petit Club, qui est un club de “vieux” (>40/50 ans en majorité) comportant 4 équipes actives Adultes N1 + N4 + R1 + R2 (et donc 26 joueurs/ronde à réunir, sur un effectif d’une quarantaine de licenciés A). Une bonne moitié de nos vieux ont été licenciés B au début, et finissent par jouer en équipes. Et à la différence des Jeunes (on en a eu une vingtaine pendant les années 2002/2006...), ils restent licenciés A longtemps, voire deviennent dirigeants ! Clignement d'œil
PROPOSITION DE POINT A TRAITER PAR L’EQUIPE FEDERALE (pour répondre à votre invitation ci-dessous) // Les “Jeunes”, en particulier licenciés B (comme “Bidon”) sont toujours nombreux si on trouve le temps de s’en occuper beaucoup, mais leur taux d’attrition est partout spectaculairement élevé bien avant l’âge d’évoluer uniquement en équipes Adultes (cadet, junior, etc.). Et là, je ne parle que des Jeunes licenciés A. Nous, on ne veut pas piquer pas les rares Jeunes des autres dès qu’ils deviennent “bons”, c’est-à-dire durables ! Aussi, nous sommes devenus sciemment un Club FORMATEUR DE VIEUX !!! Voici bien un concept inédit à “remonter” aux instances. Et voilà en prime un aphorisme de dirigeant de terrain pour les séduire un peu : “les licences Jeunes, c’est bien joli mais paradoxalement ça trépasse bien plus vite que les licences Vieux”. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons plus aucuns Jeunes ! Ce n’est plus la priorité, voilà tout. Et sur le plan national, pour que les effectifs de la FFE s’étoffent durablement et de façon incontestable (les fameuses licences bidons...), elle devrait s’intéresser aux Vieux AUTANT qu’aux Jeunes !
- l’obligation de s’engager en CF : ça fait une contrainte et quelques dimanches de plus à gérer.

Bien sportivement.

CC"


Au fait, comment a tourné ce "sondage" ?

J'espère que ce n'est pas façon "Diégo, libre dans sa tête... déjà mort, peut-être" ! ;-)


Chemtov, le 23/10/2013 - 18:20:37
@BLR:
Concernant les résultats du sondage ( très encourageants !) et les décisions ( très décevantes !) de la CT, je vous répondrai prochainement, ici.

Là je dois m'absenter... A bientôt.


Bankkkalette, le 23/10/2013 - 23:51:36
@paco
Malheureusement SAINT-BEAT est bien tristounet à l'heure actuelle, pour cela aussi les grandes instances ont du mal à tenir leurs promesses .........

@Bellamy et Zorglub, certes on n'attire pas les féminines avec du vinaigre mais avec de la sympathie et des liens solides, perso, je joue depuis 5 ans pour ce club, j'ai eu 2021, bon entre temps, j'ai perdu pas mal de points zelo mais j'ai jamais demandé un kopek, quant à trouver des féminines de bon niveau, 2 filles sont venues m'épauler cette année et pas des moindres Céline MAlLET qui a eu 2100 passé et des titres qui me remplace en N1 et Karelle BOLLON également dans les 2100 et toute cela par sympathie et amitié

L'année dernière, j'ai vu un club (je ne citerai pas le nom) pourrir sa féminine après une défaite contre moi-même, 300 points d'écart en ma faveur, le manque de respect y joue peut-être aussi ...

Quant aux djeuns, le système scolaire remanié, est , je pense, une solution pour les clubs ayant des difficultés à former les équipes de microscopiques .......

A bon entendeur


Zorglub, le 24/10/2013 - 01:22:39
Désolé les amis, un MI Strasbourgeois accompagne sur son temps libre, paye de sa poche les déplacements, entraîne bénévolement, une féminine ne demande que de la sympathie et avec + de 2000 ne demande pas d'argent. C'est beau France-échecs! Alors en région parisienne la mentalité est probablement différente mais je ne peux pas déménager ma ville...


Zorglub, le 24/10/2013 - 01:29:46
Banlieusard attire toujours les filles! Pas de notre faute si nous n'avons aucun beau gosse dans notre club susceptible de faire venir des féminines!


Chemtov, le 24/10/2013 - 07:24:58
@Zorglub: Aucun MI rémunéré en équipe à Strasbourg (français ou étrangers). Car aucun n'est professionnel. Et en NI féminin 2013 (Top 12 pour cette saison), j'ai même une GM féminin qui m'a demandé si elle devait payer l'hôtel ! Autre mentalité, effectivement... Mais ce n'est pas forcément bien, j'en conviens.


Chemtov, le 24/10/2013 - 09:00:44
Concernant la question de BLR sur le Top 12 et le sondage que j’ai réalisé au printemps :

1er épisode :
Les premiers résultats ont donné ceci, pour 15 clubs (TOP 12 saison 2012-2013 + promus saison 2013-2014) :
_clubs souhaitant un changement avec un Top 12 ou un Top 16 en plus qu’une phase (deux ou trois), permettant ainsi aux amateurs de jouer : 10 (avec diverses propositions intéressantes).
_ clubs souhaitant conserver la formule actuelle : 4 (avec cependant des clubs entièrement d’accord pour changer l’année suivante) :
_ club refusant de répondre au sondage : 1 seul ( Devinez qui !)

Par ailleurs, les clubs de NI (notamment ceux qui sont descendus du TOP 12 en 2011 et 2012 et qui connaissent donc très bien la question) et les clubs de NII, ont souhaité, dans leur quasi-totalité ( ! ) , la fin de la formule du TOP 12 actuel.

Résultats envoyés à la FFE, avec synthèse, tableaux et copies d’extraits des mails (pas l’intégralité, car dans beaucoup de messages, les dirigeants se confiaient et s’épanchaient sur d’autres problèmes, aussi intéressants, mais trop différents du sujet à traiter. Je prie d’ailleurs ces correspondants de m’excuser car je n’ai pas pu répondre à tous).

2ème épisode :
Après le Top 12 de Haguenau, deux clubs changent radicalement de choix et le responsable de club qui refusait de participer arrête soudain de bouder et donne son avis (Sauf à moi! Je n’ai jamais eu son message! Sympa…).
Résultat : on serait apparemment à égalité pour et contre le changement (?) Mais en plus le comité directeur réuni mi-juin ne prend pas en compte l’écrasante majorité des clubs de NI et NII, susceptibles de monter en un ou deux ans, qui était contre la formule actuelle !
J’attends toujours le compte-rendu détaillé de ce CD.

3ème épisode :
Ce mois-ci un cahier des charges vient de sortir (mais pour l’avoir, il faut le demander ! pas de publication sur le site fédéral !). Je viens seulement de le lire (d’où ma lenteur pour réagir).Stupéfaction: Pour organiser le Top 12, le club et la ville organisatrice devront allonger 15000 euros…à la FFE! Mais les clubs et les équipes n’en tireront nul avantage (hôtels, repas, déplacements toujours à leur charge).

Conclusion (temporaire, j'espère) : Effectivement, ''donner la parole aux clubs’’, ’’mettre les clubs et leurs problèmes au centre des préoccupations fédérales’’, voilà qui appartient déjà au passé. Inversement, ’’mettre les clubs’’, c’est bien actuel !
Mais si j’ai bien compris ce que l’on m’a expliqué, la capacité de nuisance des prédécesseurs reste toujours présente. Et comme je l’ai dit au président DS, la mienne aussi !

Bref…comme je l’espère, les changements pour le Top 12 pourraient encore se préparer pour l’an prochain. Mais il faut les prévoir vite….Un nouveau sondage démocratique est à faire. Avec la rentrée qui n’en finit pas de rentrer, je n’ai pas vraiment le temps (et ce n'est pas mon boulot !). Mais je pense consulter de nouveau chaque club prochainement si la FFE ne le fait pas (Je l’ai demandé à DS et, pour l’instant, j’attends…).

Bon…je ne veux pas squatter le post de BLR sur son problème d’équipe et je retire de nouveau mes billes… Bonne journée à tous.


banlieusard, le 24/10/2013 - 13:30:17
tu ne squattes pas notre post, tu apportes ton avis sur notre affaire (ce qui est la but de la création de ce fil). De plus, ton expérience récente avec la FFE correspond quelque part à celle que l'on a eu, tu t'attendais à des améliorations et à de la logique mais tu n'as rencontré que de l'immobilisme (et en prime le coût des 15000 euros ! pour payer quoi ? la com ? les 2 arbitres ?).


thierrycatalan, le 24/10/2013 - 14:54:56
Eh bien ! l'ensemble de ce fil est édifiant pour un amateur qui comme moi ne joue plus en compétition par équipe départementale depuis bien longtemps ....

Vous vous rendez compte de l'image désastreuse qui est donnée à tous les amateurs qui auraient envie de fréquenter un club et/ou participer à des compétitions dans son équipe de club???

En lisant ce fil, je me dis que je suis bien heureux de ne pas etre le dirigeant d'un club d'echecs, petit ou grand, jouant en départementale ou jouant en nationale ...

je me dis que je suis bien heureux de ne pas etre une joueuse d'un niveau honorable, qui aimerait jouer dans une équipe de club , dans une bonne ambiance chaleureuse et amicale...

je me dis que je suis bien heureux de ne pas être un fort joueur de nationale 1 , attaché à des valeurs autres que financière et aimant le jeu d'echecs pour sa beauté ou la joie d'une belle combinaison.

je me dis que je suis bien heureux de ne pas etre chargé d'organiser à la FFE une compétition interclubs avec differentes divisions, entre des clubs de grandes villes quasi professionnels , des clubs de petites villes complétement amateurs, et des clubs qui ressemblent plus à une amicale de bons amis ....








dulovitch, le 24/10/2013 - 14:56:46
C'est pourtant pas si compliqué de faire preuve de bon sens...
Encore que la plupart des gens de nos jours en sont dépourvus en fait.


Chemtov, le 24/10/2013 - 15:16:11
@thierrycatalan:
Et vous oubliez les clubs dans lesquels vous retrouvez des semi-pros qui jouent avec des amateurs, dans une ambiance conviviale, comme une amicale de vieux amis, prodiguant leurs conseils à d'autres groupes (où équipes) d'amateurs attachés comme vous dîtes à des valeurs autres que financières. Il y a beaucoup à faire, dans tous les domaines et justement il faut combattre l'immobilisme en s'impliquant de près ou de loin, avec tous ses moyens, mêmes restreints.



thierrycatalan, le 24/10/2013 - 19:48:41
Ref Chemtov : bien sûr , heureusement qu'il reste encore des forts joueurs aussi agréables que vous-même dans des clubs ! Et il certain que si votre club était proche de chez moi, je serais heureux de m'y inscrire et d'y jouer régulièrement(et peut-etre même reprendre en compétition).
Maintenant, je ne dirais peut-etre pas la même chose pour certains autres joueurs ou responsables de clubs qui me font plutôt craindre de les fréquenter....en dehors du forum.


Zorglub, le 24/10/2013 - 19:55:51
Il faut blâmer la crise et le système! Comme me l'a dit un retraité qui faisait du bénévolat au club, les temps sont durs et il aimerait maintenant son petit billet pour l'aider dans les fins de mois difficiles. Une étudiante sur Paris doit payer un loyer faramineux et je comprends tout à fait qu'elle parte pour un club qui la paye...Les loyers dans le club de la ville de BLR doivent être donnés au vu de ce qui se pratique sur la région parisienne. Avec la crise, on assiste de plus en plus à la fin du bénévolat.


kieran, le 24/10/2013 - 20:26:20
Je ne sais pas si la crise est vraiment responsable de tous les maux, même si c'est palpable. Je pense que le gros problèmes c'est le modèle même des échecs en France. Il y a des coûts et de manière générale sans subventions publiques pour beaucoup de club c'est dur de garder la tête hors de l'eau.


Chemtov, le 24/10/2013 - 21:32:16
@thierrycatalan: Merci! Vous êtes bien aimable. Mais je suis persuadé que les esprits forts du forum peuvent être charmants à l'extérieur.

@Zorglub : Il ne faut pas se méprendre. Je n'ai rien contre les professionnels et je les comprends très bien. Si je fais moi-même des choses bénévolement, c'est parce qu'il n'y a pas d'argent pour payer d'autres personnes. Autrement, le club paierait un jeune, un pro, une personne sans emploi, etc...

Ceci pour les animations, les cours, etc...
En revanche, pour les équipes, c'est vraiment difficile de justifier de payer des joueurs en dessous de 2400, quand nos voisins allemands ont des titrés amateurs. Là c'est vraiment culturel. Un joueur qui n'est pas pro ne prend pas l'argent des pros.

@Kieran : Parfaitement d'accord. D'autant plus qu'une subvention publique peut être supprimée, du jour au lendemain, rayée d'un coup de stylo, alors que l'on avait passé des années à monter des projets pour obtenir cette subvention. Rien n'est jamis acquis. Il faut sans cesse recommencer, ré-expliquer, démarcher, etc...Même là où on croit que tout est solide et pérenne.

L'instabilité permanente. Un peu comme dans une partie d'échecs finalement !



Matoù, le 25/10/2013 - 00:41:10
"Pour organiser le Top 12, le club et la ville organisatrice devront allonger 15000 euros…à la FFE! Mais les clubs et les équipes n’en tireront nul avantage (hôtels, repas, déplacements toujours à leur charge)"
Ca c'est de l'info. Mais qui fait un tel cahier des charges ? Cahier des charges qui doit bien être validé par une instance ?

Sur l'ensemble des recettes fédérales (licences, subventions et sponsors) quel est le pourcentage qui va réellement aux joueurs et au jeu ?

Mon expérience passée (et ancienne, car dégoûté j'ai laissé tomber) m'a enseigné que la fédération n'organise pas tant de compétitions que ça, et sur celles qu'elle organise elle "attribue" cette organisation à un organisateur qui doit faire, financer, et qui ne peut en général même pas afficher ses sponsors si ils ne sont pas "compatibles" avec ceux de la fédé.

Et ces remarques générales s'appliquent à toutes les équipes, elles n'en visent pas une en particulier.
Je regrette simplement de devoir constater que les choses ne vont pas en s'améliorant.



Chemtov, le 25/10/2013 - 10:50:49
@Matoù:
Laisser tomber n'est pas la bonne méthode ! Pour que les choses changent, il faut tout de même s'impliquer, réagir, intervenir.

La fédération actuelle a au moins le mérite de répondre quand on demande quelque chose.

Il est vrai qu'ils sont aussi très occupés à faire du ''nettoyage'' avec tout ce qu'ils découvrent dans les placards !


Matoù, le 25/10/2013 - 11:12:28
@Chemtov
Oui, mais non.
Tu l'as vu avec ton enquête : si les résultats sont conformes à ce qu'on espère, on fait comme prévu en disant "voyez, nous sommes à l'écoute des clubs" et sinon, on s’assoit dessus et voila.

La fédération actuelle ne répond pas plus que les autres quand ça ne l'arrange pas.
Et pour ce qui est du nettoyage, certainement sur des points de détail, mais sur des gros dossiers, passé un certain délai de prise de connaissance et de réflexion, refuser d'agir revient à cautionner (pour le moins).


Deauville, le 28/10/2013 - 11:42:36
@Chemtov: bravo pour ta contribution et tes explications. Il y a urgence à relancer ce sujet! Notre club a connu de très près le problème (top 16 2010 puis top 12 2012) et vraiment la gestion fédérale est déplorable. Il y avait l'espoir d'un certain changement, ce n'est pas le cas, et des conséquences doivent en être tirées.
Sur un autre sujet: ou en est la suppression de l'interdiction des nulles en individuel jeunes et adultes, alors qu'elle n'a jamais été remise en cause par équipe (ambiguité fédérale majeure !!)
Il manque des actions et des décisions techniques...que fait la commission technique actuelle....
@Matou: salut l'ami. Ton constat est hélas exact. Ca confirme clairement que, quelque soit l'activité humaine concernée, il n'y a que 3 moteurs (dans un ordre parfois variable) le POUVOIR, l'ARGENT et le SEXE. Mettons qu'aux échecs le sexe ne soit que 3° mais les deux autres ça a l'air de bien motiver...


Kisyfroth, le 29/10/2013 - 13:22:52
@Deauville et Matoù
Vous me faites penser aux hommes politique de droite qui tirent sur la gauche quand elle est au pouvoir et aux politiques de gauche qui se payent la droite quand les rôles sont inversés.
Vous êtes de grands garçons il me semble.
Rappelez vous:
En 1981, tout n'a pas été changé immédiatement. Il a fallu en attendre des mois pour voir aboutir les premiers changements.

Avant de modifier, ils doivent aussi voir quelles sont les conséquences de ce qu'ils feront. Il est important d'en mesurer l'impact.

Des commissions ont été mises en place et je connais des personnes qui ont fourni de quoi modifier en profondeur un nombre impressionnant de sujets.
On m'a montré des projets surprenants mais non dénués d'intérêts.
Reconaissez que la NPAM est une décision de l'ECU et que la FFE ne peut, seule, rien y changer.
.... sauf à décider de ne pas l'appliquer sur son territoire
Maintenant, le président n'est pas le seul à prendre une décision: il y a un CD qui se prononce.
Bien sûr que vous avez raison de râler que cela ne va pas assez vite: Entre ceux qui n'ont rien fait et ceux qui vont faire, on aura peut être des surprises.
Quand je vous lis, je crois voir deux gamins qui se disputent déjà les bonbons du paquet de friandises qu'on vient de leur acheter en disant que c'est pour eux.


dulovitch, le 29/10/2013 - 19:11:16
C'est pour moi, c'est pour moi!
dulovitch en mode gamin aujourd'hui, comme souvent, fais gaffe ou tar'ta gueule à la récré!


Matoù, le 30/10/2013 - 00:01:42
@Kisyfroth
Face à de telles interventions, le temps étant précieux, le plus simple est souvent d'ignorer.
Mais il est des cas où il faut savoir consacrer un peu de temps.
Je n'utiliserai pas un détail de votre intervention pour vous répondre, "comme le ferait un homme politique". Je vais reprendre tous vos propos pour montrer à quel point votre intervention est confondante de bêtise.

Qu'est-ce qui vous gêne en fait ? Qu'on critique la Fédération ? Je peux le concevoir, mais dites-le, ne faites pas semblant d'argumenter.

1)"Vous me faites penser aux hommes politique de droite qui tirent sur la gauche quand elle est
au pouvoir et aux politiques de gauche qui se payent la droite quand les rôles sont inversés.
"
Les hommes politiques qui tirent par principe sur le côté adverse lorsqu'il est au pouvoir, c'est
une situation d'opposition aveugle, systématique et dont le seul but est de diminuer l'adversaire pour prendre sa place.
Mais, à ma connaissance, ni Deauville ni moi-même ne semblons ambitionner de prendre la place de l'équipe au pouvoir.
Ainsi, si nos critiques "vous font penser ...etc." vous pensez mal. Le manque d'entrainement, peut-être ?

2)"Avant de modifier, ils doivent aussi voir quelles sont les conséquences de ce qu'ils feront. ".
Vous sous-entendez qu'une équipe qui ambitionne de se faire élire, qui fait campagne et qui se fait élire arrive sans avoir réfléchi en profondeur à ce qu'il y avait à changer et comment le faire ?
Cela en effet pourrait appeler votre exemple des hommes politiques qui critiquent et font campagne
dans le seul but d'arriver au pouvoir mais pas pour autant pour changer les choses.

3)"Des commissions ont été mises en place et je connais des personnes qui ont fourni de quoi
modifier en profondeur un nombre impressionnant de sujets
"
- Vos propos gagneraient en pertinence si ils étaient illustrés. Vous qui observez les hommes politiques de tous bords, vous avez remarqué comment ils aiment, lors des discussions, affirmer des choses dans des phrases souvent creuses...
- En effet, il semble que des choses aient été faites en réfléchissant aux onséquences "Pour
organiser le Top 12, le club et la ville organisatrice devra allonger 15000 euros…à la FFE! Mais les clubs et les équipes n’en tireront nul avantage (hôtels, repas, déplacements toujours à leur charge)
"
- Que des gens aient fourni de quoi modifier en profondeur un nombre impressionnant de sujets, nul n'en doute !
Chemtov semble d'ailleurs en être un exemple, et il s'est exprimé sur le sujet...

4)"Reconaissez que la NPAM est une décision de l'ECU et que la FFE ne peut, seule, rien y changer... sauf à décider de ne pas l'appliquer sur son territoire".
- A ma connaissance, la NPAM n'est pas une obligation.
- Oui, en effet, ou pourrait envisager que la FFE décide de ne pas l'appliquer en France.
A l'évidence, nul n'attend de la FFE qu'elle l'applique en Italie ou en Chine.

5)"Maintenant, le président n'est pas le seul à prendre une décision: il y a un CD qui se prononce.
Ca tombe bien, j'ai parlé de l'équipe et pas du président.
Peut-être suggérez-vous que le président ne peut agir comme il l'a prévu (ou promis) car des membres du CD l'en empêchent ? Dans ce cas, dites-le !

6)"Quand je vous lis, je crois voir deux gamins qui se disputent déjà les bonbons du paquet de friandises qu'on vient de leur acheter en disant que c'est pour eux".
Voici au moins une remarque cohérente : vous terminez votre intervention comme vous l'avez
commencée.
- Je ne vois pas en quoi Deauville et moi nous nous disputons de quelconques avantages ou luttons pour les garder.
- Faire des comparaisons n'a d'intérêt que lorsqu'elles illustrent clairement le propos. Sinon, elles brouillent plutôt l'écoute 8-))

Pour ma part, j'ai expliqué qu'il y avait des dossiers (hérités) très importants qui risquaient de coûter beaucoup beaucoup d'argent à la fédération (je rappelle qu'il y a des procès en cours). Qu'il était donc urgent que la nouvelle équipe les désamorce au plus vite faute de quoi elle deviendra accréditrice.

Il est minuit, les enfants devraient déjà être couchés. J'y vais.


Kisyfroth, le 31/10/2013 - 00:08:02
@matoù

Je te réponds point par point:
1- désolé de te contredire: tu as déjà sorti un flingue face à la nouvelle fédé alors qu'ils se sont installés, demandé à des gens de bosser (certes, cela ne va pas vite), et sagement attendu devant l'étendue des sujets pour se faire une idée des meilleures solutions à appliquer. Pour l'instant, les problèmes en cours - dont celui ci - ont été générés par l'ancienne équipe et dans le cas du présent sujet, une sanction a été prise par une personne mise en place par l'ancienne équipe et qqui - je ne sais pas pourquoi - a été maintenue en place. J'ai trouvé que tu avais abusé . Je te mets au défi de peser le pour et le contre sur les sujets à traiter. Quand j'ai vu le menu, je me suis demandé même si quelque chose changerait avant Noël.... Tu dois connaître tout de même ce proverbe paysan qui dit que " si tu veux manger les fruits d'un arbre, plante d'abord une graine, laisse le grandir et les fruits viendront ensuite"

2- Une équipe, c'est un collectif qui doit jouer ensemble. Dans celle qui existe, il y a des résidus du passé. Je ne suis pas porté à croire, en conséquence , que tout le monde soit du même avis. Néanmoins, je pense qu'il en sortira beaucoup de choses.

3- Je me suis déjà fait engueuler pour avoir évoqué un volume d'information que, sur le point 3, je préfère me taire. Personnellement, je ne me hasarderai pas à colporter les bruits de couloir. Je constate que cela ne te gêne pas (les fameux 15000 euros).

4- Quelque chose me dit que tu as compris ce que je voulais dire mais tu essayes de faire semblant de ne pas l'avoir compris

5- Il ne sortira rien avant les 9 et 10 novembre date du prochain CD, donc je suis porté à croire que le président ne dira rien avant cette date, faute de quoi on pourrait avoir des doutes.

6- je n'ai peut être pas été assez précis: je vous voyais trépigner d'impatience. Désolé, mais il vous faudra attendre encore.
Quant à l'expression "Qu'il était donc urgent que la nouvelle équipe les désamorce au plus vite faute de quoi elle deviendra accréditrice." je ne vois pas le sens que tu veux lui donner.

Enfin, ne sois pas outré, je ne vouvoie que les personnes qui sont beaucoup plus agées que moi, ou lorsque je parle à un groupe de personnes. Or, tu es seul et vu ta verve, tu dois être toujours jeune.
Bonne nuit




Matoù, le 31/10/2013 - 00:59:10
@Kisyfroth
-- Je ne crois pas avoir sorti de flingue face à la nouvelle fédé alors qu'elle venait juste de s'installer, et ceci pour la bonne raison que le changement d'équipe m'a plutôt fait plaisir et donné de l'espoir.

-- Comme je l'ai souligné, votre propos sur le président qui n'est pas seul à diriger ne semblait avoir de réel sens que si il sous-entendait que le comité directeur était plutôt un frein dû à la présence de certains membres.
Je disais : "si c'est cela, fort bien, mais dites-le". Vous le confirmez. C'est plus clair et je crois qu'on ne peut qu'être d'accord avec cette remarque.

-- Les bruits de couloir.
J'en conviens. J'aurais pu prendre d'autres exemples et j'ai (à tort ?) trouvé plus simple de prendre celui cité dans ce même article par Chemtov auquel j'ai fait confiance puisqu'il affirme avoir enquêté personnellement pour avoir cette info... ce qui raccourcit quand même la taille du couloir.

-- point 6. Vous ne comprenez pas ma remarque "Qu'il était donc urgent que la nouvelle équipe les désamorce au plus vite faute de quoi elle deviendra accréditrice".
Puisque vous semblez (très) bien informé, j'ai peine à croire que vous n'en compreniez pas le sens : vous n'ignorez certainement pas le contenu du courrier recommandé envoyé en octobre par A Hauchard au président, vices présidents et trésorier pour chercher à dénouer un "gros" problème.
Et vous n'ignorez pas non plus que plusieurs plaintes sont en cours d'instruction, qui concernent la fédération, et pourraient potentiellement coûter cher aux finances de cette fédération.
La fin de ma phrase, pourtant claire et française, signifie que passé un certain délai, (voire un délai certain), l'équipe actuelle ne pourra pas justifier son inaction par la "simple découverte des dossiers".
Surtout que, comme je l'ai déjà souligné, quand on fait campagne et qu'on se fait élire, on a déjà réfléchi à de nombreux points (j'ose l'espérer).

Respectant vos règles, et bien qu'étant dans la catégorie "vétérans", je m'en tiens au vouvoiement dû aux glorieux anciens (pour reprendre une formule d'EE et ne pas trop déplaire à la modération).

Bonne nuit.


Chemtov, le 31/10/2013 - 02:25:17
Euh... c'est quoi cette histoire de ''bruit de couloir'' ???

Je n'ai pas ''enquêté'' ! Je vous ai cité le cahier des charges du Top 12 (édition du 04 octobre 2013), qui m'a été envoyé par la fédé.

Les autres clubs de Top 12 ont aussi été invités à faire la même demande auprès du DTN.


Kisyfroth, le 31/10/2013 - 09:54:25
@Matoù:
Pour le point 6, je comprends que je ne pouvais pas décrypter l'expression: contrairement à ce que tu supposes, j'ignore tout au sujet de ce dont tu me parles. J'évite donc ce sujet par ignorance.

@Matoù et Chemtov:
C'est donc bien un cahier des charges réel.
Je me demande alors pourquoi TOUS les cahiers des charges ne sont pas publiés. Ainsi, chacun saurait à quoi s'en tenir et les organisateurs choisis, devant le montant de la facture finale, ne se retrouveraient pas dans la peau du cochon qu'on égorge.


EchecsN3Paris, le 06/11/2013 - 11:10:07
Chemtov : "Il est vrai qu'ils sont aussi très occupés à faire du ''nettoyage'' avec tout ce qu'ils découvrent dans les placards ! "


Qu'entendez-vous Chemtov par faire du nettoyage ?
Cela signifie-t-il gommer, faire disparaître, effacer pour qu'il n'y ait plus aucune trace ?...
Ou, cela signifie-t-il, faire un grand déballage, une sorte de vide grenier en quelque sorte, afin d'assainir durablement la situation en toute transparence ?

Vous semblez bien informé.
Quelle voie a été choisie par l'équipe de nettoyage ?




PatriceVincens, le 06/11/2013 - 11:35:09
Une fois de plus le post dévie de sa trajectoire ! Il avait été créé afin d'exposer un problème concernant 1 club de N1 qui avait été rétrogradé puis réhabilité dans ses droits. Cette triste affaire aura au moins eu le mérite de clarifier un règlement trop flou et d'inciter le club en question à mieux se structurer dans sa politique des jeunes.
Le Nouveau Régime n'est sûrement pas parfait et a des progrès à faire, mais il a au moins le mérite de mettre tout à plat au travers d'un grand nombre de Commissions (j'en suis !) et de groupes de travail dont les conclusions et propositions seront présentées lors du très prochain CD des 9 et 10 Novembre.
Il faudrait être naïf pour croire que tous les problèmes seront immédiatement résolus. Certaines des très nombreuses propositions que les membres du CD auront à examiner pourront être mises en application dès le 1° Septembre 2014. D'autres, et je pense plus particulièrement à la réforme des compétitions par équipes, ne pourront l'être qu'à partir de la saison 2015/16 car on ne change pas les règles du jeu (montées et descentes)alors que la saison actuelle a commencé.
Enfin, quant aux cadavres dans les placards, chaque fois que l'on change de régime, et ce n'est pas propre aux Echecs, on en découvre ! Mais pour l'intérêt supérieur de la discipline que l'on défend, et parce que quand on est au pouvoir on doit aussi et surtout gérer le présent et penser au futur, il est parfois préférable de mettre un mouchoir sur certaines affaires et de ne pas tout révéler.
Attendons donc les conclusions du CD de Novembre, sachant que certaines propositions pourront être retouchées puis validées plus tard (CD de Juin 2014).



EchecsN3Paris, le 06/11/2013 - 12:17:29
PatriceVincens : "Mais pour l'intérêt supérieur de la discipline que l'on défend, et parce que quand on est au pouvoir on doit aussi et surtout gérer le présent et penser au futur, il est parfois préférable de mettre un mouchoir sur certaines affaires et de ne pas tout révéler."

Tout cela est bien énigmatique...de plus en plus surprenant...
Qu'entendez-vous par "mettre un mouchoir sur certaines affaires et ne pas tout révéler" ?
En quoi concrètement, révéler certains faits pourrait compromettre l'avenir ?



Flytox, le 06/11/2013 - 12:20:45
Peut-être parce que la responsabilité de la FFE pourrait être engagée, indépendamment du changement de direction à sa tête.


pouetpouet, le 06/11/2013 - 13:28:48
L'avenir serait compromi si certains faits seraient révélés...

Pas pour mon quinté d'aujourd'hui j'espère.


Matoù, le 06/11/2013 - 18:54:03
@PatriceVincens
Vous qui semblez bien informé et qui nous dites
** "Le Nouveau Régime a au moins le mérite de mettre tout à plat au travers d'un grand nombre de Commissions (j'en suis !) "
Ainsi que :
** "Il est parfois préférable de mettre un mouchoir sur certaines affaires et de ne pas tout révéler."

A cela une remarque et une question :
Remarque : ces deux assertions ne sont-elles pas contradictoires ?
Question : Quelle commission s'intéresse à la plainte pour subornation de témoin, déposée contre la fédération et au sujet de laquelle il faudrait peut-être savoir si l'affaire ne pourrait être désamorcée avant de risquer de coûter très cher aux finances fédérales.
Il me semble que c'est ça, s'intéresser au présent et penser au futur ?



PatriceVincens, le 06/11/2013 - 20:03:21
Nul ne nous fera croire que dans sa vie professionnelle, politique, associative ou autre, il n'a jamais été témoin de situations où il a fallu "enterrer" les choses et les oublier. Simple membre d'une Commission, je n'ai pas d'infos précises sur la FFE. Il faut donc le demander à ceux qui ont lancé ce sujet.
La "mise à plat" dont je parlais concerne avant tout des problèmes "techniques" et aucune Commission temporaire n'a le pouvoir de s'immiscer dans des problèmes juridiques qui relèvent d'un autre niveau.


erony, le 06/11/2013 - 20:09:11
Et les "commissions temporaires" n'ont aucune envie d'en savoir davantage ?


Matoù, le 06/11/2013 - 22:21:54
Je réponds juste en argumentant.

Nul ne vous force à écrire "Le Nouveau Régime a au moins le mérite de mettre tout à plat au travers d'un grand nombre de Commissions (j'en suis !) si c'est pour dire ensuite que ça ne s'applique qu'aux détails techniques et surtout pas aux "opérations de vide grenier en quelque sorte, afin d'assainir durablement la situation en toute transparence".


Chemtov, le 07/11/2013 - 01:32:17
@PatriceVincens : ''Une fois de plus le post dévie de sa trajectoire ! ''
Pour ma part, j'ai répondu à BLR, auteur du post initial, à la question : ''Au fait, comment a tourné ce sondage ?''
Ensuite, je me suis excusé auprès des Lourdais (Loures Baroussiens) : '' Bon…je ne veux pas squatter le post de BLR sur son problème d’équipe et je retire de nouveau mes billes… ''
Mais Banlieusard a trouvé que mes interventions étaient les bienvenues. Donc, les auteurs mêmes du post ne semblent pas gênés par ces digressions.

@EchecsN3Paris : ''Quelle voie a été choisie par l'équipe de nettoyage ? ''. Je n'en sais absolument rien.

@Erony: Je ne crois pas qu'il y a grand chose d'intéressant dans ces placards. Seulement des bêtises qui font perdre du temps à ceux qui travaillent (détection des contrats foireux, découvertes de surfacturations, constat de salaires démesurés, etc..). Pas de quoi freiner le travail de fond des commissions. Le Bureau et le CD devraient, un jour, venir à bout de ces questions, sans intérêt (sauf pour les forumeurs qui se délectent des problèmes mineurs de la FFE).

En revanche, il y a des problèmes de fond. Ces dernières années, nous avons été baignés dans une ambiance jeuniste avec toujours ce leitmotiv des échecs à l'école, la convention avec l'E.N., etc... On en avait presque oublié que notre ministère de tutelle était le ministère des sports. Et pour cause !
Alors que les CROS (Comités régionaux Olympiques) s'alignent les uns après les autres sur la position du CNOSF en ne reconnaissant plus les Echecs ( par exemple, suppression d'au moins 30 000 euros de subvention annoncée pour l'an prochain, en Alsace) (courrier que j'ai reçu cette semaine), les relations avec le Ministère des Sports semblent avoir été exécrables ces dernières années.
Là il ne s'agit plus d'un petit cadavre dans un placard !


Matoù, le 07/11/2013 - 08:14:49
Ah, encore C ROS !!
(désolé, je sais c'est pas très bon :-)


Chemtov, le 07/11/2013 - 09:49:57
Non, elle n'y est pour rien !


PatriceVincens, le 07/11/2013 - 10:21:23
Je n'ai jamais dit qu'il fallait "enterrer" certaines choses. La FFE est dotée d'organes fixes (bureau, CD et Commissions statutaires) et ce n'est pas à des Commissions provisoires de résoudre les problèmes qui sont hors de ses compétences.
Par contre, elles ont pour devoir de dénoncer ce qui ne va pas dans le domaine qui leur a été attribué. Sans parler de "cadavres", le terme est parfois excessif, la Commission à laquelle j'appartiens a découvert des dysfonctionnements, des anomalies, des illogismes et s'est chargée de le faire savoir dans le rapport remis au CD.
A chacun d'oeuvrer selon ses compétences et dans le domaine qui est le sien.


EchecsN3Paris, le 07/11/2013 - 10:41:19
@Chemtov: "Je ne crois pas qu'il y a grand chose d'intéressant dans ces placards. Seulement des bêtises qui font perdre du temps à ceux qui travaillent (détection des contrats foireux, découvertes de surfacturations, constat de salaires démesurés, etc..). Pas de quoi freiner le travail de fond des commissions. Le Bureau et le CD devraient, un jour, venir à bout de ces questions, sans intérêt"...

J'imagine et j'espère pour vous que vous disposez d'éléments très sérieux et solides vous mettant à l'abri d'une éventuelle action en diffamation de l'ancienne équipe.
Etes-vous certain de ce que vous avancez ?
Ces "bêtises" seront-elles évoquées lors du prochain Comité Directeur à votre avis ?

Si ce que vous écrivez est vrai (détection des contrats foireux, découvertes de surfacturations, constat de salaires démesurés, etc..), il s'agit non pas de "simples bêtises et de questions sans intérêt", mais au contraire de faits extrêmement graves qui auraient été identifiés.

En effet, les infractions aux règles de facturation prévues à l’article L.441-3 du code de commerce sont punies d’une amende maximale de 75 000 euros. L’amende peut être portée à 50% de la somme facturée ou de celle qui aurait dû être facturée (article L.441-4 du code du commerce). L’amende peut même être portée à 150 000 euros (article L.470-3 du code du commerce). La juridiction peut condamner solidairement les personnes morales au paiement de l’amende prononcée contre leurs dirigeants (article L.470-1 du code du commerce). En outre, les personnes morales sont passibles d’une amende de 375 000 euros (article 131-41 du code pénal).

En ce qui concerne ce que vous qualifiez de "contrats foireux", cela peut entraîner une amende fiscale égale à 50% des sommes reçues ou versées au titre de ces opérations (article 1737-I-1 et article 1737-I-2 du CGI).
Enfin, le faux et l'usage de faux sont punis de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende : article 441-1 du code pénal.


Chemtov, le 07/11/2013 - 11:17:36
Vous êtes bien gentil, EchecsN3Paris, mais je vous ai expliqué que cela ne m'intéressait pas le moins du monde et, au contraire, je le répète, les sujets importants sont notre fragile reconnaissance comme sport et l'organisation de la pratique de ce sport dans les championnats par équipe, en particulier en Top 12 ou Top 16.

Si cela vous manque, vous pourrez toujours vous délecter en relisant tous les sympathiques échanges sur les ''bêtises'' dans les dizaines de pages sur la campagne électorale, sur tous les sites et forums. Très peu pour moi..

Pour en revenir aux choses sérieuses, ce que fait le CD ou pas, je n'en sais absolument rien. Je n'ai d'ailleurs pas reçu de réponse à mon récent message aux instances fédérales concernant l'enquête sur le TOP 12. Je ne sais pas si le sujet sera présenté et traité.


Matoù, le 07/11/2013 - 12:57:41
@PatriceVincens
A chacun d'oeuvrer selon ses compétences et dans le domaine qui est le sien.
Oui, dans le principe c'est bien.
C'est pourquoi c'est très utilisé par le monde politique pour enterrer les choses en se donnant bonne conscience : on crée des commissions.

1) on "enterre" les sujets gênants, comme vous avez souligné que c'était parfois "souhaitable".

2) si on ne peut pas, on crée des commissions. Chacun veille à y agir sur le sujet attribué et le rapporteur de la commission rend son rapport.

3) si le rapport convient, on le traite en montrant qu'on agit et qu'on est "à l'écoute".
Si le rapport ne convient pas, on le traite plus tard pour des raisons de calendrier, ET SURTOUT, les membres des commissions ne se préoccupent pas du sort donné, car ce n'est plus de leur domaine.

Vous faites savoir au CD les irrégularités que vous détectez. Mais le CD, qu'en fait-il ? ce n'est plus votre problème. C'est là que le bât blesse.

De même, Chemtov travaille, rend son rapport d'enquête sur le Top12. Autant on le trouve facilement pour le faire bosser, autant on ne le connaît plus pour parler de la suite, même quand il les contacte.

Ces remarques ne sont pas spécifiquement destinées à l'équipe actuelle, mais comme c'est sur elle que reposaient les espoirs de changement, forcément il y a une attente de plus en plus exigeante qu'elle est déçue.


PatriceVincens, le 07/11/2013 - 14:21:30
Matoù, c'est ta façon de voir les choses, mais seulement la tienne ! Si j'ai accepté de coordonner une Commission, c'est d'une part parce qu'ayant soutenu la nouvelle équipe il était logique de m'investir et non de me cacher, et d'autre part pour contribuer à faire avancer les choses.
Pendant 6 mois les Commissions ont bossé. La balle est maintenant dans le camp fédéral.
Si rien ne ressort à moyen terme (saison 2015/16), alors crois-moi le "Onze" de ma Commission, composé de fortes personnalités et d'éléments connaissant la boutique, saura faire entendre sa voix !
Mais faisons confiance à nos nouveaux élus qu'attend un ordre du jour très chargé lors du très prochain CD.


Chemtov, le 07/11/2013 - 14:45:39
Dernière nouvelle : à l'instant, je lis un message du Bureau (fort aimable) qui m'indique que le sujet du Top 12 sera bien traité lors du prochain CD. Merci !
Donc pas d'enterrement. Comme quoi...

Entre les cadavres et les enterrements, cela commençait à devenir morbide...


Matoù, le 07/11/2013 - 16:14:45
Excellent :-)


yvechecs, le 12/11/2013 - 09:43:10
Ca y est, le Comité Directeur s'est réuni ce week-end.
Quelqu'un a-t-il des infos quant à la suite donnée aux travaux des commissions non statutaires ???
En tout cas, il paraitrait qu'une décision important a été prise sur un sujet qui fait débat depuis des années et fait beaucoup parler sur les forums...


DDTM, le 12/11/2013 - 13:17:25
Le CD des 9 et 10 Novembre a décidé que :

- les propositions de réforme des interclubs seraient examinées par la Commission Technique du 21 Décembre 2013;

- et que la féminine ne sera plus obligatoire en N3 dès la saison prochaine (elle restera obligatoire en Top 12, N1 et N2).


dulovitch, le 12/11/2013 - 13:32:51
Bravo pour l'abolition de cette règle en N3.
Pour moi elle ne devrait pas exister, même en top 12 mais bon...


pouetpouet, le 12/11/2013 - 15:58:02
"la féminine ne sera plus obligatoire" partout ou rien du tout.


poutitechatte, le 12/11/2013 - 16:24:40
C'est la fin d'un long débat qui a alimenté des dizaines de fils sur FE.
Je remarque sur le relevé des décisions du CD qu'une seule personne a voté pour le maintien de la féminine en NIII !!
Voilà enfin une mesure qui va libérer les petits clubs.


aristide, le 12/11/2013 - 19:33:40
Très bonne nouvelle!

J'espère qu'ils ne tarderont pas non plus à revoir les débiles règles antinulles qui étaient encore d'actualité lors des derniers championnats de France jeunes et adultes, les open notamment!


EchecsN3Paris, le 12/11/2013 - 21:57:07
Le compte-rendu du comité directeur est en ligne :
www.echecs.asso.fr/Ag/ComiteDirecteur/2013-CD31-091113.pdf

Quelqu'un sait-il pourquoi il faut deux jours pour simplement définir la composition de commissions ?
A part l'annonce concernant l'échiquier féminin en N3, aucune décision importante n'a été prise.


kaktus, le 13/11/2013 - 00:15:04
"2- Vote sur les modifications réglementaires liées à la formation des arbitres
• Augmentation de l’indemnité 45€ à 50€ (demi-journée), puis de 85€ à 100€ (journée) pour la formation des arbitres : 5 contre - 3 abstentions - 14 pour
• Augmentation du tarif par copie corrigée à 3€ pour les UV j, UV 1, UV 1bis, UV 2 et 9€ pour les UV 3, UV 4, UV 5, examens FIDE : 6 contre - 5 abstentions - 11 pour"

une augmentation de 11% pour les uns, 17% pour les autres, des copies corrigées à 3 euros, pour les uns, 9 euros pour les autres, je commence à comprendre pourquoi des gens qui n'ont jamais dépassé 1600 veulent faire carrière dans l'arbitrage...

Le club le plus proche de chez moi ayant le label fédéral "club formateur" n'a jamais sorti un jeune au dessus de 1800, par contre son président multiplie les arbitrages rémunérateurs, il y a peut-être des priorités à revoir ??

Après la suppression de la féminine en NIII, on pourrait peut-être aussi diminuer la dose d'arbitres (bientôt plus nombreux que les joueurs si ça continue)et de stages inhérents..


BLR, le 13/11/2013 - 10:17:49
En tout cas, notre club remarque que l'une de ses suggestions a été suivie d'effet par la FFE lors de cette réunion de CD :

"- Que la FFE modifie la composition de son actuelle CAS, qui n’apparaît pas conforme au règlement (pas plus de 50% de membres du CD fédéral en son sein)."

C'est déjà positif !


erony, le 13/11/2013 - 10:34:41
Tout cela est très bien, mais quid des supposés "détournements de fonds" (relire ci-dessus 6 et 7 novembre) ?

Les "enterrements" (copyright Chemtov) perdurent.



ThL, le 14/11/2013 - 01:25:12
kaktus, il faudra vraiment qu'un jour tu m'expliques pourquoi tu fais cette fixation complètement irrationnelle sur les arbitres qui ne seraient mûs que par l'appât du gain. Parce que bon, une activité qui ne rapporte guère plus (et parfois moins) que le SMIC horaire (vérifie, fais le calcul) ce n'est pas franchement ma définition de lucratif...


kaktus, le 14/11/2013 - 22:16:54
Thomas, c'est clair que je ne parle pas pour les arbitres comme toi.

Je parle de personnes qui ne savent pas jouer aux échecs et qui par le biais de l'obligation d'arbitres présent dans des clubs à des niveaux de compétition où ils ne sont pas nécessaires, découvrent une activité.

Certaines, au mieux ne servent à rien si ce n'est s'être dévouées pour être l'arbitre obligatoire du club.

D'autres découvrent un hobby qui peut se révéler lucratif.

D'un autre côté, quand je vois le bilan de la formation des jeunes de pas mal de clubs qui pourtant sont bien abreuvés de potentiel, je me dis, qu'au lieu de multiplier les arbitres et couper les merdes en quatre, on ferait mieux de réfléchir sur la formation :
quand un club prend des mômes de 6ans jusqu'à 14 ans, sans arriver à en faire passer un à 1800, on doit se poser des questions.

Pour moi 1800 c'est le brevet des collèges, le bac à la rigueur si ça vexe certains, ça me parait plus essentiel d'arriver à comprendre comment amener des gamins à un niveau basique, que de former des arbitres.

La FFE a créé des diplômes artificiels de "formateurs" pour satisfaire son contrat avec l'éducation nationale qui exigeait ce type de diplôme, du coup on lâche dans la nature des gens de n'importe quel niveau, sans aucune expérience de la gestion efficace d'un groupe d'enfants, souvent sans progression cohérente par manque de connaissances, et on est contents parce qu'on a "initié" des enfants à jouer aux échecs.

(attention, je ne dis pas que tous les intervenants dans les écoles ou les collèges sont mauvais, je dis juste que ceux qui n'ont pas talent naturel pour la pédagogie et éventuellement le niveau suffisant pour avoir un recul sur leur enseignement, n'ont aucune chance d'être efficaces malgré leur bonne volonté).

Personnellement je trouve plus important ce qui a attrait au jeu que ce qui a attrait au règlement.
Maintenant faut un arbitre officiel pour le moindre tournoi de 40 amateurs, je me demande comment on faisait il y a 20 ans...


Et pour en revenir aux arbitres, je pense que c'est également un hobby qui peut dangereusement rendre les gens obtus, bornés, et sans bon sens, je l'ai vu quand j'ai déménagé dans le Jura avec des crétins qui sans même avoir la politesse de m'expliquer leur décision, m'ont interdit de jouer parce que j'avais dépassé la date limite (parce qu'évidemment quand tu changes subitement de région, de vie, la première chose que tu fais, c'est chercher un club d'échec), je le constate à nouveau avec un président de club qui n'a pas non plus la politesse de me répondre juste parce que j'ai osé contester durant la campagne son adulation pour Léo Battesti, je ne parle même pas de notre inénarrable arbitro :)

Par ailleurs Thomas, je pense que tu ne te rends pas compte combien tu es généreux, intègre et désintéressé, je peux te garantir que c'est un triangle d'or exceptionnel -)


Kisyfroth, le 15/11/2013 - 14:08:35
@kaktus

C'est curieux que tu ne regardes que ce qui se passe en France.
Tiens, en ce moment, il y a une fille qui dirige le championnat d'Europe féminin par équipes. Elle est d'un bon niveau échiquéen (WG) et elle touche bien autre chose, pour cette prestation, que ne touche un arbitre Français, disons de niveau I et eu dessus.
Et cela ne te choque pas ?

Dans deux Europe Echecs consécutifs des années quatre-vingt, il y avait le plan initial de réforme de l'arbitrage. Ce qui était prévu pour le suivi et les évaluations des arbitres a tout simplement été annulé. Personne n'a protesté.

Pourtant, au foot, ils sont remis en cause à chaque match.
Au moment où on veut faire comme les fédérations sportives, voilà un bon exemple à suivre. Non ?

L'un des impacts sur les arbitres français du foot, c'est qu'il semblerait qu'il n'y ait personne qui soit prévu pour faire ses valises pour le Brésil.


kaktus, le 15/11/2013 - 18:36:16
Excuse moi kisyfroth de m'intéresser à ce qui se passe autour de moi, comme par exemple nous bassiner avec le rythme scolaire, pour faire travailler les enfants 2 mercredi après midi (alors que beaucoup ont des activités ou des rendez vous médicaux) pour récupérer un lundi 2 septembre qui est subitement devenu indispensable à la scolarité, au lieu de faire rentrer les professeurs le vendredi précédent.

Ce qui ce passe au kosovo ou en Chine, je n'ai aucun pouvoir pour provoquer une étincelle de réflexion, ce qui se passe à côté de chez moi, je peux observer et essayer (à tort ou à raison) d'agir.

Excuse moi, je suis prof, je viens d'obtenir un poste fixe, j'aimerais construire un projet durable dans mon collège, ça me gonfle que le président du club le plus proche ne me réponde pas, alors qu'il va à Capelle tranquillement accompagner sa fille en étant rémunéré en tant qu'arbitre (pour une tâche qui entre nous, n'est pas épuisante...).

Les problèmes abstraits, en math ça me plait, en politique ça m'exaspère.

Un club de NIII n'a pas besoin d'arbitre, en tout cas, ça me parait moins primordial que de créer une "agriculture" pédagogique et culturelle, pour assoir la pérennité du club au delà de la dépendance du bénévolat et de l'aléatoire équipe communale.

Après, à la fide, en Chine, en Russie, en Iran, y'a sûrement des trucs scandaleux, mais je n'ai aucun pouvoir pour y remédier (ce qui ne veut pas dire que je ne m'y intéresse pas).


thierrycatalan, le 16/11/2013 - 08:43:52
Je suis désolé de voir l'esprit vindicatif des uns et des autres, qui ne se rendent pas compte que cela nuit au but recherché, qui est d'améliorer au mieux les choses qui ne vont pas.
Un état d'esprit "faiseur de paix" , avec retenue, des paroles apaisantes, ne signifie pas le moins du monde que l'on a pas la volonté d'agir concretement et vigoureusement pour résoudre un problème.
le mot "Fédération" signifie "unir" , pas diviser. Si tous ceux qui ont certaines compétences techniques ou savoir-faire utiles à l'amélioration des choses , mettent en premier l'interet commun à tous (plutot que leur amour propre et le goût de la bataille hors échiquier) , pour developper le jeu d'echecs , alors les choses iront mieux,et les seront plus faciles à résoudre.
Une animosité trop évidente, des arguments de mauvaise foi, nuisent en réalité au débat, et surtout éloignent définitivement des compétences qui seraient necessaires, et donnent une très mauvaise image de marque de TOUS les joueurs d'echecs , et donc de l'image même des echecs dans l'esprit des lecteurs . Ce forum n'est pas seulement lu par des amateurs comme moi, mais peut-etre aussi par des curieux, ou des personnes décisionnaires dans les pouvoirs publics pour attribuer une salle, une subvention, à un club...
Que pensez vous qu'ils penseront de la lecture de toutes ces lignes ci-dessus ?(en supposnt qu'ils ne se lassent pas avant).


Kisyfroth, le 04/07/2014 - 11:16:03
A la fin de l'année dernière, on a fait couler beaucoup d'encre sur la situation du Club de Loures Barousse.

J'avais indiqué, à BLR et à Banlieusard, que ce club aurait des soucis s'il ne faisait pas beaucoup de formation et si les effectifs ne sentaient pas trop la jeunesse.

Je ne sais pas s'il s'agit des effectifs, du nombre de jeunes, de la situation géographique ou encore de la situation financière, il n'en demeure pas moins que ce club, qui a fini à une envieuse 3° place en Nationale I, ne repart pas la saison prochaine, ni même en Nationale II et même en Nationale III

Cette situation était prévisible pour ce club. Elle l'est aussi pour tous ceux qui ont des effectifs un peu justes ou même des intérêts divergents pour leurs joueurs.

C'est le sort non enviable de tous les clubs qui n'ont pas une gestion saine. La FFE en est responsable : en les laissant jouer à ce niveau, elle a participé à la dégradation de celui ci qui:
- soit ne s'est pas abstenu le temps de pouvoir former des joueurs compétitifs
- soit a compromis son assise financière.

Tout porte à croire aussi que ni Léo, ni Diégo ne les aurait dissuadé de fragiliser leur position.

En fin de compte, la sanction s'est appliquée d'elle même.


BLR, le 15/07/2014 - 12:37:22
Puisque « ça intéresse », reprenons ce débat assez emblématique de la situation actuelle.

Non, Kisyfroth, notre décision de ne pas réinscrire d’équipe en N1 n’est pas due qu’à un souci interne au club. Loures 1 vient de réussir sa meilleure saison sportive, se maintenant en N1 pour la 3ème année consécutive. Reprenons la liste de vos « soucis » : nos effectifs sont justes, mais ils l’ont toujours été car notre politique sportive a été d’inscrire un maximum d’équipes adultes (on en a quatre depuis 3 ou 4 ans, soit au moins 26 joueurs chaque mois sur le pont, bon an mal an) ; nos effectifs jeunes très justes nous ont néanmoins permis cette année de participer sans le moindre forfait au championnat N5J de manière autonome (= sans entente) ; notre situation géographique est… restée la même (!) ; et notre situation financière est restée saine.

La raison essentielle aura été l’attitude de la FFE, qui depuis juin 2013 aura dégoûté nombre de nos dirigeants et joueurs. Pour résumer, nous ne tolérons plus que la FFE s’arroge le droit d’appliquer ses règlements et sanctions à l’encontre de ses clubs membres quand ça l’arrange, et comme ça l’arrange. Et surtout qu’elle « oublie » de se les appliquer à elle-même ! Car voici les faits :

- Malgré une mise en demeure argumentée, la DTN a refusé l’été dernier d’appliquer le règlement = suspendre sa décision de rétrogradation de Loures en N2 dès lors que le CNOSF avait accepté de la juger dès fin juillet. Ce qui a généré une grande pagaille jusqu’à début octobre (au passage, à nos entiers dépens sportifs et financiers : car comment réserver joueurs, chambres et billets de déplacements ?) ;
- Notre Président de club n’a à ce jour jamais reçu d’avis de levée de sanction fédérale ! Celui-ci m’a seulement été signifié par M. Vérat dans un coin de mail privé expéditif et méprisant, en réponse à la mise en demeure (« Loures doit apparaître en N1 ») que je lui avais adressée en septembre à titre personnel de responsable de l’entente jeunes mise en cause, en citant ledit règlement ;
- Pire, Loures est même resté fiché sur le listing N2 fédéral après sa réintégration, puisque notre équipe a été appariée en Coupe de France dès la ronde de décembre (ronde d’entrée des clubs de N2, que nous avons refusé de jouer). On jugera de la considération qui nous a été réservée ;
- Entre temps, la FFE s’était empressée de durcir encore le règlement de N1 concernant le degré d’engagement d’une équipe en interclubs jeunes, une sorte de réponse autoritaire à notre différend et contraire aux intentions affichées de s’intéresser à l’avis des clubs ;
- Et puis en fin de la présente saison, Loures a signalé que sa joueuse N1 serait indisponible durant le premier WE d’avril pour un motif professionnel soudain et imprévisible (réquisition municipale à l’issue du vote local fin mars, soit le dimanche précédent). Et alors que j’ai signalé ce forfait tout en proposant de fournir une attestation professionnelle dès le lendemain, soit 5 jours avant les deux dernières rondes N1 de Lyon, la seule réponse fédérale ultérieure a été une sanction de 2 x 400 € d’amende pour absence d’échiquier féminin. Soit la même sanction que pour un club fautif qui n’aurait pas annoncé son forfait dans les délais !
- Sur ce dernier point justement, Loures venait de subir en février le retrait-surprise de Marseille, annoncé au dernier moment et alors que j’avais personnellement acquitté tous les frais de réception (repas, cadeaux, etc.) de ce WE de rassemblement. Et, bien plus grave encore, que notre joueur MI Albert Bokros devait y jouer sa 3ème norme de GMI ! Bien entendu, la FFE ignore royalement ce genre de préjudices tant sportifs qu’organisationnels que la rigidité de son championnat fait hélas régulièrement subir à ses clubs participants. Au fait, que fait-elle de l’argent de ce genre d’amendes ?

Aussi le bureau du club a unanimement décidé de dire STOP et de décliner la proposition fédérale de réinscrire une équipe en Nationale tant que celle-ci restera aussi léonine. Après les récents désistements de St Affrique, Marseille et Annemasse dans notre seul groupe Sud de N1, Loures aussi ne sera plus l’otage des humeurs fédérales et de son matraquage systématique. Contrairement à ce que vous affirmez, Kisyfroth, nous pensons que la FFE ferait bien mieux d’assainir sa propre situation féodale que d’intervenir dans la gestion de ses clubs membres. Ceux-ci exigent-ils qu’un représentant fédéral soit systématiquement sanctionné lorsqu’il se fourvoie ? Où est le respect des autres et la raison dans ce bazar ?

Enfin, nous profitons de votre question pour réaffirmer haut et fort notre politique sportive de club formateur de vieux déjà développée avec Chemtov dans cette file. Car pour reprendre vos termes, Kisyfroth, le seule chose aisément prévisible est que si l’attitude délétère de la FFE continue de dégoûter tant des licenciés adultes (scandalisé par cette « affaire » née d’une délation, l’arbitre AF1 et ancien dirigeant fédéral Gilles Grelier avait déjà refusé de reprendre toute licence fédérale en début de saison dernière !!!) que des dirigeants de clubs, le pseudo-jeunisme fédéral n’aura aucun d’avenir !



GBel, le 15/07/2014 - 18:38:34
Enfin une réponse bien structurée et qui ont dit long sur notre Fédération !
Pour en rajouter une couche, on ne sait rien en effet sur l'argent des amendes, à quoi servent-elles ?
Et rien non plus sur les amendes non données à d'autres clubs ?
Pourquoi certains clubs seraient-ils plus sanctionnés que d'autres ?
Pourquoi certains clubs n'auraient pas eu toutes les amendes auxquels ils avaient droit ?
Y-aurait-il des passes droits ?
La parole aux clubs, mon OEIL !



© 2000-2017 - France Echecs